Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par V.Marchais le Sam 21 Mai 2016 - 19:41

@Lefteris a écrit:Je crois aussi que tous les dispositifs de com (EPI, AP) disparaîtront peu à peu, d'abord par force d'inertie, inefficacité, complexité, puis officiellement.
Mais le vrai but aura été atteint, et demeurera :  baisser l'horaire global, donc le coût, flinguer les options.

Voilà.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par bigbang le Sam 21 Mai 2016 - 20:24

Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25+23+26+28.5 = 102.5
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par mistinguette le Sam 21 Mai 2016 - 21:10

Oui mais si on regarde, on globalise les sciences donc au lieu d'avoir 2 profs en moyenne par discipline avec des csd, on arrive à faire sauter 1 poste. Économie.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.

mistinguette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Causette le Sam 21 Mai 2016 - 21:27

Je ne sais pas si vous avez lu ce guide dit "pratique"…pour la réforme du collège; il date de décembre 2015 mais, je découvre à l'instant.
C'est nous qui ne compterons pas nos heures. Rolling Eyes Rolling Eyes

http://se-unsa.org/IMG/pdf/Guide_pratique_pour_la_reforme_du_college.pdf

Causette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par V.Marchais le Sam 21 Mai 2016 - 21:32

@bigbang a écrit:Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25+23+26+28.5 = 102.5
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

Non.
D'une part tu as oublié l'AP en 6e et en 5e.
D'autre part, il manque effectivement toutes les options. Une paille.
Enfin, je ne connais aucun établissement qui se soit jamais contenté des horaires minimums sans aucun demi-groupe, soutien...
Tout cela disparaît.

Dire que les horaires globaux n'ont pas bougé, c'est énorme.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par fandorine le Sam 21 Mai 2016 - 21:34

@Lefteris a écrit:Je crois aussi que tous les dispositifs de com (EPI, AP) disparaîtront peu à peu, d'abord par force d'inertie, inefficacité, complexité, puis officiellement.
Mais le vrai but aura été atteint, et demeurera : baisser l'horaire global, donc le coût, flinguer les options.
Et n'oublions pas que Juppé, chouchou des sondages depuis un petit moment maintenant, a déclaré:
. ne pas vouloir revenir sur la réforme du collège;
. supprimer 350 000 postes de fonctionnaires.
Les têtes "pensantes" de l'EN n'auront alors pas à chercher bien loin les heures à supprimer...

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par bigbang le Sam 21 Mai 2016 - 21:39

L'AP ne change rien aux horaires, c'est intégré aux disciplines.
Les horaires globaux, hors options, n'ont pas changé.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi

bigbang
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Infiniment le Sam 21 Mai 2016 - 21:46

@bigbang a écrit:L'AP ne change rien aux horaires, c'est intégré aux disciplines.

Dans cette réforme inepte, oui. Jusqu'à présent, non. Dans mon établissement, les élèves de sixième ont 5h de français + 1h d'AP français, soit 6h. Avec la réforme, on passe à 4h30 tout compris.

Mais le ministère saura nous démontrer que 4,5 = 6.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par monseigneur le Sam 21 Mai 2016 - 22:07

@bigbang a écrit:Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25+23+26+28.5 = 102.5
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

D'après ce joli graphique fourni par la DGESCO, il me semble bien que les horaires ont baissé, non ???

horaires DGESCO


monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Olympias le Sam 21 Mai 2016 - 22:31

Ils ont baissé. Moins 4,5 heures sur les 4 ans. Il suffit d'additionner et de diviser par 4.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Dinaaa le Sam 21 Mai 2016 - 22:39

@bigbang a écrit:Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25 (+1 : AP / +2 : euro) +23 (+2 : euro / +2 : latin) +26 (+2 : euro / +3 : latin) +28.5 (+2 : euro / +3 : latin / +3 : DP3) = 102.5 (+20 d'options)
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

Je me suis permis de mettre les horaires des options en gras afin que la différence d'offre soit visible.
Toutes ces heures d'enseignement (en gras) disparaissent purement et simplement : ce sont autant d'heures-postes économisées pour notre Ministère.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par VicomteDeValmont le Sam 21 Mai 2016 - 22:40

La seule fin réaliste c'est sa mise en place à minima: AP et EPI non fléchés et pas en co-animation, utiliser la marge pour maintenir le latin (on l'espère) plutôt que de dédoubler, utiliser l'EIST pour maintenir les postes (ce qui est absurde), etc.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Presse-purée le Sam 21 Mai 2016 - 23:02

Ce sont des économies. Plus de latin, de bilangues, d'euro, suppression de toutes les heures d'accompagnement personnalisé en non REP, disparition de la marge d'établissement (nous perdons des h en français et maths avec cette réforme).
A terme, EPI plus fléchés, appliqués à minima et disparition des h de marge données pour le moment.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Dinaaa le Sam 21 Mai 2016 - 23:02

Dans mon collège :
Rentrée 2015 : 5 postes à temps plein + 8HSA à se partager en Lettres.
Rentrée 2015 : 4 postes à temps plein + 1 poste à 16h en Lettres.

Nous avons donc accepté de prendre de l'AP 6e "en groupes de compétences" pour éviter à l'un d'entre nous d'aller faire 2h ailleurs. Aucune, mais vraiment aucune préoccupation pédagogique dans le choix de cette AP Français.

Résultats : 2 classes (+/- 54 élèves) pour 3 profs, soit des groupes d'Aide PERSONNALISEE à 18 élèves, élèves que nous n'auront pas forcément en classe par ailleurs, qu'on ne va donc voir qu'1h par semaine... Efficacité prévisible nulle.

Le cours devra donc être fait en intégralité sur les 3h30 restantes, avec une efficacité là aussi fort douteuse.

L'abrogation de l'AP et des EPI et la restitution des horaires antérieurs (6h en 6e) sont donc primordiaux.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par gauvain31 le Sam 21 Mai 2016 - 23:05

@VicomteDeValmont a écrit:La seule fin réaliste c'est sa mise en place à minima: AP et EPI non fléchés et pas en co-animation, utiliser la marge pour maintenir le latin (on l'espère) plutôt que de dédoubler, utiliser l'EIST pour maintenir les postes (ce qui est absurde), etc.

Mon IPR nous a même dit en formation (il tenait ça de l'IG) qu'à terme il n'y aurait plus d'EPI ou d'AP fléché, ces dispositifs s'intégrant naturellement dans l'EDT

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Pat B le Sam 21 Mai 2016 - 23:07

@Dinaaa a écrit:
@bigbang a écrit:Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25 (+1 : AP / +2 : euro) +23 (+2 : euro / +2 : latin) +26 (+2 : euro / +3 : latin) +28.5 (+2 : euro / +3 : latin / +3 : DP3) = 102.5 (+20 d'options)
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

Je me suis permis de mettre les horaires des options en gras afin que la différence d'offre soit visible.
Toutes ces heures d'enseignement (en gras) disparaissent purement et simplement : ce sont autant d'heures-postes économisées pour notre Ministère.

De plus, il ne faut pas oublier que les horaires indiqués en gras sont des horaires planchers. Bon nombre d'établissement étaient au-delà. Car la dotation ne se limitait pas à ces heures-là. Ne pas oublier qu'autrefois, quand on a créé les IDD et autres travaux croisés, on a amputé les horaires de français, maths, anglais... et depuis, la dotation horaire des établissements comporte, en 5ème-4ème, deux heures en plus qui correspondent aux IDD/TC, et qui sont généralement utilisées pour renforcer les horaires en maths ou français ou anglais, pour dédoubler des classes, etc...
Chez nous on avait 1/2h de maths et d'anglais en plus en 4ème, 1/2h de français en plus en 6ème...
Donc oui, on perd des heures...

Edit, j'oubliais : la suite ? Ca va être de ne plus parler de ce carcan des "3h" d'EPI et AP qui sont impossible à mettre en pratique, donc suppression de l'AP, et les EPI seront faits comme on veut quand on veut pourvu qu'ils aient un oral à présenter au brevet (oui, vous savez, cet oral comme l'HDA, où ils ont 14, et qui fait exploser les taux de réussite...)... et suppression de la marge, je parie... (si on s'en sort sans suppression de la marge, avec juste allègement des EPI et suppression de l'AP, ce serait une fin acceptable... et il faudrait d'urgence revenir aux anciens programmes de maths...)

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par VicomteDeValmont le Sam 21 Mai 2016 - 23:21

De toute façon, il paraît de plus en plus évident qu'il faut en finir avec le collège unique et le tout inclusion et mettre en place quelque chose comme en Allemagne avec trois types de collèges différents.
Ca permettrait enfin de revaloriser la voie professionnelle et de remettre en marche l'ascenseur social.

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par V.Marchais le Dim 22 Mai 2016 - 8:51

@bigbang a écrit:L'AP ne change rien aux horaires, c'est intégré aux disciplines.
Les horaires globaux, hors options, n'ont pas changé.

Tu dis des bêtises.
L'AP était obligatoire en 6e et se voyait octroyer 2 heure EN PLUS des heures disciplinaires. Tu ne les as pas comptées dans ton calcul.
De même, il y avait obligatoirement dans les horaires élèves 1/2 h non fléchée en 5e.
Plus la possibilité de poursuivre les IDD : 2 heures en 5e et 2 heures en 4e. C'est pas rien.
Plus toutes les options.
Plus les dédoublements, renforcements locaux négociés au cas par cas.

Cette réforme est purement comptable.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par dami1kd le Dim 22 Mai 2016 - 9:02

@Dinaaa a écrit:
@bigbang a écrit:Les horaires globaux n'ont pas baissé il me semble.
http://www.reformeducollege.fr/emploi-du-temps/grille-horaire-hors-options

Avant : 25 (+1 : AP / +2 : euro) +23 (+2 : euro / +2 : latin) +26 (+2 : euro / +3 : latin) +28.5 (+2 : euro / +3 : latin / +3 : DP3) = 102.5 (+20 d'options)
Après : 26+26+26+26    = 104

Certes il n'y a plus de latin ni d'anglais euros...

Le cout global est stable.

Je me suis permis de mettre les horaires des options en gras afin que la différence d'offre soit visible.
Toutes ces heures d'enseignement (en gras) disparaissent purement et simplement : ce sont autant d'heures-postes économisées pour notre Ministère.

Si vous raisonnez en heures-postes, alors il faut aussi compter la marge, les quelques bi-langues maintenues et les heures données pour terminer l'Euro en 3e (pour ceux qui avaient commencé). Avec les postes ouverts aux concours cette année, il y aurait du avoir plus d'enseignants à la rentrée 2016 qu'à la rentrée 2015 (mais les premiers résultats aux concours montrent que tous ces postes ne seront pas pourvus).

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Presse-purée le Dim 22 Mai 2016 - 9:06

Tous les postes ne seront pas pourvus, loin de là. Il faudrait retrouver la source, mais depuis 2012, dans le secondaire (ou au global) il s'agit de presque 20% des postes...

Quant aux horaires, comme le disait Pat, le changement dont peu de monde a vu la portée, du moins dans le grand public, c'est la transformation des horaires officiels en plafond et non plus en plancher. Dans mon collège, sur les 4 niveaux, on perd 3h en français, 3h en maths, 1h en HG et 1h en LV1. A multiplier par le nombre de divisions concernées.


Dernière édition par Presse-purée le Dim 22 Mai 2016 - 9:11, édité 2 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Elyas le Dim 22 Mai 2016 - 9:09

@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:La seule fin réaliste c'est sa mise en place à minima: AP et EPI non fléchés et pas en co-animation, utiliser la marge pour maintenir le latin (on l'espère) plutôt que de dédoubler, utiliser l'EIST pour maintenir les postes (ce qui est absurde), etc.

Mon IPR nous a même dit en formation (il tenait ça de l'IG) qu'à terme il n'y aurait plus d'EPI ou d'AP fléché, ces dispositifs s'intégrant naturellement dans l'EDT

Ce qui est dit par beaucoup de formateurs et d'IA-IPR depuis le début. Ce sont les cde qui voulaient que ce soit fléché pour faire de l'affichage. D'ailleurs, de nombreux cde abandonnent le fléchage en se rendant compte du problème de création des emplois du temps. Chez moi, le dernier fléchage voulu s'est écroulé mercredi, c'était pour les EPI.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 9:12

@Elyas a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:La seule fin réaliste c'est sa mise en place à minima: AP et EPI non fléchés et pas en co-animation, utiliser la marge pour maintenir le latin (on l'espère) plutôt que de dédoubler, utiliser l'EIST pour maintenir les postes (ce qui est absurde), etc.

Mon IPR nous a même dit en formation (il tenait ça de l'IG) qu'à terme il n'y aurait plus d'EPI ou d'AP fléché, ces dispositifs s'intégrant naturellement dans l'EDT

Ce qui est dit par beaucoup de formateurs et d'IA-IPR depuis le début. Ce sont les cde qui voulaient que ce soit fléché pour faire de l'affichage. D'ailleurs, de nombreux cde abandonnent le fléchage en se rendant compte du problème de création des emplois du temps. Chez moi, le dernier fléchage voulu s'est écroulé mercredi, c'était pour les EPI.

Le pragmatisme commence à prendre le pas....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Elyas le Dim 22 Mai 2016 - 9:18

@gauvain31 a écrit:
@Elyas a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:La seule fin réaliste c'est sa mise en place à minima: AP et EPI non fléchés et pas en co-animation, utiliser la marge pour maintenir le latin (on l'espère) plutôt que de dédoubler, utiliser l'EIST pour maintenir les postes (ce qui est absurde), etc.

Mon IPR nous a même dit en formation (il tenait ça de l'IG) qu'à terme il n'y aurait plus d'EPI ou d'AP fléché, ces dispositifs s'intégrant naturellement dans l'EDT

Ce qui est dit par beaucoup de formateurs et d'IA-IPR depuis le début. Ce sont les cde qui voulaient que ce soit fléché pour faire de l'affichage. D'ailleurs, de nombreux cde abandonnent le fléchage en se rendant compte du problème de création des emplois du temps. Chez moi, le dernier fléchage voulu s'est écroulé mercredi, c'était pour les EPI.

Le pragmatisme commence à prendre le pas....

Les cde voulaient que ce soit visible pour montrer qu'ils faisaient la réforme. Ce genre d'affichage est inutile. L'important est ce qui est réellement fait en classe et pour la formation intellectuelle des élèves. D'ailleurs, on note que beaucoup de collègues de certaines disciplines expliquent que les EPI et l'AP ne sont que la continuité de ce qui se fait dans leur discipline depuis des années.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 9:27

Oui Elyas mais dans l'EN l'important est ce que l'on montre, pas ce que l'on fait.... Mais comme dit plus haut, le but étant de faire des économies, l'affichage des EPI et de l'AP tombera très vite aux oubliettes. Le "plan social" étant fait pour les haut-fonctionnaire du ministère, tout le reste n'est que littérature, un moyen de détourner l'attention. Pour eux , le plus important, c'est que la réforme ne soit pas abrogée... alors tout le reste....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 9:34

@V.Marchais a écrit:
@bigbang a écrit:L'AP ne change rien aux horaires, c'est intégré aux disciplines.
Les horaires globaux, hors options, n'ont pas changé.

Tu dis des bêtises.
L'AP était obligatoire en 6e et se voyait octroyer 2 heure EN PLUS des heures disciplinaires. Tu ne les as pas comptées dans ton calcul.
De même, il y avait obligatoirement dans les horaires élèves 1/2 h non fléchée en 5e.
Plus la possibilité de poursuivre les IDD : 2 heures en 5e et 2 heures en 4e. C'est pas rien.
Plus toutes les options.
Plus les dédoublements, renforcements locaux négociés au cas par cas.

Cette réforme est purement comptable.

Exactement !
Puis nous le savons depuis avril 2015, alors oser prétendre le contraire aujourd'hui, c'est... bebe elephantrose araignée


Dernière édition par Chocolat le Dim 22 Mai 2016 - 9:35, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle serait la fin réaliste de la réforme contre le collège ?

Message par lisette83 le Dim 22 Mai 2016 - 9:35

@Elyas a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Elyas a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Mon IPR nous a même dit en formation (il tenait ça de l'IG) qu'à terme il n'y aurait plus d'EPI ou d'AP fléché, ces dispositifs s'intégrant naturellement dans l'EDT

Ce qui est dit par beaucoup de formateurs et d'IA-IPR depuis le début. Ce sont les cde qui voulaient que ce soit fléché pour faire de l'affichage. D'ailleurs, de nombreux cde abandonnent le fléchage en se rendant compte du problème de création des emplois du temps. Chez moi, le dernier fléchage voulu s'est écroulé mercredi, c'était pour les EPI.

Le pragmatisme commence à prendre le pas....

Les cde voulaient que ce soit visible pour montrer qu'ils faisaient la réforme. Ce genre d'affichage est inutile. L'important est ce qui est réellement fait en classe et pour la formation intellectuelle des élèves. D'ailleurs, on note que beaucoup de collègues de certaines disciplines expliquent que les EPI et l'AP ne sont que la continuité de ce qui se fait dans leur discipline depuis des années.
En revanche, ceux qui ne le faisaient pas ne le feront pas plus sauf comme affichage sur le cahier de textes, la logique n'est donc dans les faits qu'économique.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum