Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Celadon le Dim 29 Mai 2016 - 10:07

C'est évident, Verdurette...
Faire réussir les élèves qui te sont confiés, quelle hérésie !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Celadon le Dim 29 Mai 2016 - 10:08

@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad
affraid Mais c'est bien dans l'air du temps, enseigner ce qu'on ignore et qu'on est fier d'ignorer (ça c'est plutôt nouveau).

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 10:09

@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad


Une de mes collègues voulait préparer l'agreg en lisant les œuvres au programme...en français (l'anglais c'est trop dur Very Happy ).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Lefteris le Dim 29 Mai 2016 - 10:16

@Caspar Goodwood a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad


Une de mes collègues voulait préparer l'agreg en lisant les œuvres au programme...en français (l'anglais c'est trop dur Very Happy ).
Rassure-moi, elle n'est pas déjà certifiée ? Shocked

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 10:19

@Lefteris a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad


Une de mes collègues voulait préparer l'agreg en lisant les œuvres au programme...en français (l'anglais c'est trop dur Very Happy ).
Rassure-moi, elle n'est pas déjà certifiée ? Shocked


Si elle est certifiée. En fait j'exagère un peu: elle voulait lire les œuvres d'abord en français (parce que l'été c'est trop dur de lire de l'anglais Rolling Eyes ) puis en anglais, mais j'ai halluciné quand même, ça ne me serait pas venu à l'idée.

PS: Elle a abandonné assez vite.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 10:21, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Nita le Dim 29 Mai 2016 - 10:23

@Sapotille a écrit:

Je suis (du verbe suivre !) des blogs de mamans qui pratiquent l'école à la maison ...
A part un de ces blogs qui parle surtout de promenade et de liberté, les autres prouvent que le niveau des gamins est au top.
Les outils utilisés sont très classiques et le niveau des gamins est bon, homologué par les inspections chaque année.
J'y ai lu que ces inspecteurs proposent aux mamans, -si elles veulent remettre leurs enfants à l'école-, d'intervenir pour qu'ils passent une classe !

Ah, ben oui, toi, c'était "l'école, c'est la maison !" Razz

fleurs

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par mafalda16 le Dim 29 Mai 2016 - 10:41

@Caspar Goodwood a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad


Une de mes collègues voulait préparer l'agreg en lisant les œuvres au programme...en français (l'anglais c'est trop dur Very Happy ).

Pffff! Remarque, des collègues de LV qui ne lisent plus de LV une fois le concours obtenu, il y en a un bon paquet. Je ne sais pas comment ils font. Si je devais me contenter de ce que je lis pour les cours et de ce que j'entends de mes élèves, je serais bien malheureuse...

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Olympias le Dim 29 Mai 2016 - 10:43

Je te rassure, j'ai aussi croisé dans ma contrée des collègues de plusieurs matières et d'histoire -géo affraid qui ne lisaient rien.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 10:44

@mafalda16 a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Celadon a écrit:Tant qu'elle ne demande pas qui est Shakespeare... Rolling Eyes

Oh tu sais je connais au moins deux collègues d'espagnol qui claironnent avec fierté qu'elles n'ont jamais lu une traitre page de Cervantes... Evil or Very Mad


Une de mes collègues voulait préparer l'agreg en lisant les œuvres au programme...en français (l'anglais c'est trop dur Very Happy ).

Pffff! Remarque, des collègues de LV qui ne lisent plus de LV une fois le concours obtenu, il y en a un bon paquet. Je ne sais pas comment ils font. Si je devais me contenter de ce que je lis pour les cours et de ce que j'entends de mes élèves, je serais bien malheureuse...


Oui, tous les linguistes ne sont pas des lecteurs. L'un des intérêts d'apprendre une langue c'est de lire la littérature concernée "dans le texte". Cette même collègue m'a dit qu'elle avait "jeté tous les classiques et les bouquins étudiés à la fac à la poubelle". Elle veut lire "pour se détendre". Bon moi, lire du Jane Austen ou du Dickens ça me détend, mais chacun son truc. Very Happy

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Volubilys le Dim 29 Mai 2016 - 10:52

@Verdurette a écrit:Je reviens aux propos de Sapotille : dans notre circonscription, les délais d'inspection sont trèèès longs, et de toute façon je suis considérée, de par mes méthodes frontales et vieillottes,  comme une mauvaise élève...
et quand ce n'est que ça, parfois on est aussi tricheuse, maltraitante, menteuse...
- Non mais c'est pas possible, vos résultats sont faux!
- Non, tout le monde sait que votre méthode ne marche pas, vous devriez lire Mérieux ou Charmeux!
- Non, mais et la bienveillance dans tout ça? Vous les stressez trop! Ils doivent se rendre malade! Pauvres élèves.
- Non mais n'oubliez pas de faire histoire, anglais, géo, science, musique, art, sport... Si vous ne faites que maths et français normal que vous ayez des résultats correctes, mais vous ne respectez pas les programmes.
- Non, mais vous avez tous les bons élèves aussi, regardez la classe de Madame Truc, elle n'a que des cas difficiles, normal que les résultats soient différents.
- Non, mais c'est un bon groupe aussi que vous avez là, ça arrive de temps en temps, vous avez juste de la chance!
- Non, mais vous êtes dans une école privilégiée, allez dans une autres école, vous verrez...


Dernière édition par Volubilys le Dim 29 Mai 2016 - 11:05, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Celadon le Dim 29 Mai 2016 - 10:57

Volu topela pale hélas.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Sapotille le Dim 29 Mai 2016 - 11:12

@Volubilys a écrit:
@Verdurette a écrit:Je reviens aux propos de Sapotille : dans notre circonscription, les délais d'inspection sont trèèès longs, et de toute façon je suis considérée, de par mes méthodes frontales et vieillottes,  comme une mauvaise élève...
et quand ce n'est que ça, parfois on est aussi tricheuse, maltraitante, menteuse...
- Non mais c'est pas possible, vos résultats sont faux!
- Non, tout le monde sait que votre méthode ne marche pas, vous devriez lire Mérieux ou Charmeux!
- Non, mais et la bienveillance dans tout ça? Vous les stressez trop! Ils doivent se rendre malade! Pauvres élèves.
- Non mais n'oubliez pas de faire histoire, anglais, géo, science, musique, art, sport... Si vous ne faites que maths et français normal que vous ayez des résultats correctes, mais vous ne respectez pas les programmes.
- Non, mais vous avez tous les bons élèves aussi, regardez la classe de Madame Truc, elle n'a que des cas difficiles, normal que les résultats soient différents.
- Non, mais c'est un bon groupe aussi que vous avez là, ça arrive de temps en temps, vous avez juste de la chance!
- Non, mais vous êtes dans une école privilégiée, allez dans une autres école, vous verrez...

Quand je vois le faible niveau des acquis scolaires des mômes que je fais travailler à la maison, après la classe, je songe à tout ce qu'ils sauraient s'ils étaient en classe avec toi !!!
Parmi eux, j'ai un p'tit gars fûté comme tout qui veut un modèle pour écrire "Prix des oranges" au CE2.

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Sapotille le Dim 29 Mai 2016 - 11:15

@Verdurette a écrit:Je reviens aux propos de Sapotille : dans notre circonscription, les délais d'inspection sont trèèès longs, et de toute façon je suis considérée, de par mes méthodes frontales et vieillottes,  comme une mauvaise élève... Donc mes élèves ont plutôt de bons résultats (quand une classe de CP sait bien lire, écrire et compter à la fin de l'année, c'est plutôt positif), et j'ai même monté des "projets" compatibles avec mes exigences  : un projet inter-génération avec une résidence senior, une sorte de "parrainage" d'élèves en difficulté par des personnes âgées qui leur lisaient des histoires et jouaient avec eux à des jeux de société , des participations de ma classe à des spectacles historiques ou musicaux , mais ne sacrifiant pas aux dieux pédago je ne suis jamais passée et ne  passerai jamais au GC ni même au C...



Que vivent les méthodes frontales, Verdurette !!!


Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par amour le Dim 29 Mai 2016 - 11:40

@Sapotille a écrit:
@Verdurette a écrit:Je reviens aux propos de Sapotille : dans notre circonscription, les délais d'inspection sont trèèès longs, et de toute façon je suis considérée, de par mes méthodes frontales et vieillottes,  comme une mauvaise élève... Donc mes élèves ont plutôt de bons résultats (quand une classe de CP sait bien lire, écrire et compter à la fin de l'année, c'est plutôt positif), et j'ai même monté des "projets" compatibles avec mes exigences  : un projet inter-génération avec une résidence senior, une sorte de "parrainage" d'élèves en difficulté par des personnes âgées qui leur lisaient des histoires et jouaient avec eux à des jeux de société , des participations de ma classe à des spectacles historiques ou musicaux , mais ne sacrifiant pas aux dieux pédago je ne suis jamais passée et ne  passerai jamais au GC ni même au C...



Que vivent les méthodes frontales, Verdurette !!!

Il me vient à l'esprit des mots plutôt grossiers sur les méthodes qui ne sont pas frontales.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par corailc le Dim 29 Mai 2016 - 11:41

Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 11:49

@corailc a écrit:Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)


Tout le monde sait que c'est Victor Hugo pourtant.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Thermo le Dim 29 Mai 2016 - 11:49

@amour a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Verdurette a écrit:Je reviens aux propos de Sapotille : dans notre circonscription, les délais d'inspection sont trèèès longs, et de toute façon je suis considérée, de par mes méthodes frontales et vieillottes,  comme une mauvaise élève... Donc mes élèves ont plutôt de bons résultats (quand une classe de CP sait bien lire, écrire et compter à la fin de l'année, c'est plutôt positif), et j'ai même monté des "projets" compatibles avec mes exigences  : un projet inter-génération avec une résidence senior, une sorte de "parrainage" d'élèves en difficulté par des personnes âgées qui leur lisaient des histoires et jouaient avec eux à des jeux de société , des participations de ma classe à des spectacles historiques ou musicaux , mais ne sacrifiant pas aux dieux pédago je ne suis jamais passée et ne  passerai jamais au GC ni même au C...



Que vivent les méthodes frontales, Verdurette !!!

Il me vient à l'esprit des mots plutôt grossiers sur les méthodes qui ne sont pas frontales.
J'adore leur élément de langage : "ne pas être en face mais à coté" veneration

j'en ai un à mon coté droit et un à mon coté gauche : et les 26 autres? je suppose qu'ils sont tous autonomes et travaillent sérieusement, chacun trouvant son chemin vers le savoir? du lundi première heure jusqu'au vendredi dernière heure et ce dans toutes les matières? Razz

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par corailc le Dim 29 Mai 2016 - 11:51

@Caspar Goodwood a écrit:
@corailc a écrit:Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)


Tout le monde sait que c'est Victor Hugo pourtant.
Laughing

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par gauvain31 le Dim 29 Mai 2016 - 11:51

@Caspar Goodwood a écrit:
@corailc a écrit:Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)


Tout le monde sait que c'est Victor Hugo pourtant.

Mais nooooon l'autre, c'est Maupassant , tout le monde le sait !

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 29 Mai 2016 - 11:52

@Caspar Goodwood a écrit:
@corailc a écrit:Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)


Tout le monde sait que c'est Victor Hugo pourtant.

Laughing

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par corailc le Dim 29 Mai 2016 - 11:53

Vous me mettez le doute maintenant, je suis toute tourneboulée! Je vais regarder sur kartable.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 11:55

@corailc a écrit:Vous me mettez le doute maintenant, je suis toute tourneboulée! Je vais regarder sur kartable.


Et qu'en pense le Café Pédagogique?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par amour le Dim 29 Mai 2016 - 11:55

@corailc a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:
@corailc a écrit:Une collègue se demandait l'an passé qui avait écrit Les liaisons dangereuses. Elle hésitait entre Stendhal et Beaumarchais. Elle a décroché deux mois plus tard l'agreg interne, et très bien classée. Mais qu'on se rassure, la littérature la gave (elle préfère la grammaire, ouf!)


Tout le monde sait que c'est Victor Hugo pourtant.
Laughing
Laughing Et dire qu'il y a quelques années, un de mes TL s'en est voulu d'avoir dit que les liaisons avaient pour auteur Sade. Il s'était corrigé de lui-même ceci dit. Rolling Eyes Wink

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Catalunya le Dim 29 Mai 2016 - 12:09

Je pense que beaucoup de mes TL ne connaissent pas Sade Crying or Very sad

Sinon, comme chaque année, tous les terminales (ou presque) ont affirmé n'avoir jamais entendu parler d'Ernest Hemingway, quand je leur parlais de l'engagement de certains écrivains connus dans la guerre d'Espagne.
Qu'ils ne connaissent pas le nom, déjà c'est choquant ; mais surtout, ils sont fiers de leur ignorance, n'ont aucune honte de dire à voix haute "connais pas, jamais entendu parler". Quand j'étais lycéen, je n'affichais pas mon ignorance ainsi, par amour-propre tout simplement.

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Caspar Goodwood le Dim 29 Mai 2016 - 12:12

@Catalunya a écrit:Je pense que beaucoup de mes TL ne connaissent pas Sade Crying or Very sad

Sinon, comme chaque année, tous les terminales (ou presque) ont affirmé n'avoir jamais entendu parler d'Ernest Hemingway, quand je leur parlais de l'engagement de certains écrivains connus dans la guerre d'Espagne.
Qu'ils ne connaissent pas le nom, déjà c'est choquant ; mais surtout, ils sont fiers de leur ignorance, n'ont aucune honte de dire à voix haute "connais pas, jamais entendu parler". Quand j'étais lycéen, je n'affichais pas mon ignorance ainsi, par amour-propre tout simplement.


Voilà c'est ça. Qu'un lycéen ne connaisse pas Hemingway, rien de très choquant, et j'ignore pas mal de choses moi aussi, mais de là à en être fier, comme toutes ces célébrités qui revendiquent haut et fort le fait d'avoir été des cancres à l'école.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum