L’éducation nationale peine toujours à recruter

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Docteur OX le Mar 24 Mai 2016 - 17:10

http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/05/24/l-education-nationale-peine-toujours-a-recruter_4925433_4401467.html

« Parmi les 1 055 postes non pourvus au Capes externe, un tiers d’entre eux concerne les mathématiques », note l’étude. Sur cette seule discipline, le taux de couverture des postes offerts s’améliore toutefois, à 77 %, soit le taux le plus élevé de ces cinq dernières années, alors que seulement 69 % des postes avaient été pourvus en 2014. Légère amélioration également pour les lettres modernes, à 85 %.

En revanche, 20 % des postes d’anglais sont restés vacants en 2015, alors qu’ils n’étaient que 8 % en 2014. « Cette discipline ne fait plus le plein depuis cinq ans », constate la Depp. Autre secteur déficitaire, les disciplines de l’enseignement professionnel, où le taux de postes vacants oscille entre 13 et 28 %.


Ben mince alors....

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Whypee le Mar 24 Mai 2016 - 17:17

Quand je pense que l'on m'a refusé une reconversion en maths...

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Heisenberg le Mar 24 Mai 2016 - 17:46

Pour 2016, vu les résultats de l'admissibilité, cela ne va pas s'arranger ...

_________________
Winter is coming - Winter is here !

Heisenberg
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Plus de 3600 postes non pourvus en 2015 aux concours d'enseignement du secondaire public

Message par Luigi_B le Mar 24 Mai 2016 - 20:31

Alors que les premiers résultats d'admissibilité aux concours 2016 commencent à être rendus publics, une note de la DEPP est parue aujourd'hui faisant le bilan des concours de 2015. L'intitulé est très positif : "Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés"

Mais curieusement un chiffre global n'est pas renseigné par cette note pourtant très détaillée : le nombre de postes effectivement non pourvus en 2015. Avec un peu de patience, on peut néanmoins le calculer indirectement : dans le public, tous concours confondus, plus de 3.600 postes n'ont pas été pourvus en 2015.

Ce chiffre est nettement supérieur aux estimations (lesquelles se fondent sur les admis : or un nombre non négligeable de candidats sont admis à plusieurs concours). Dans le détail plus de 2100 postes aux concours externes publics et plus de 1400 aux concours réservés.

Ces 3.600 postes non pourvus en 2015 sont à mettre en relation avec les 2800 postes supplémentaires annoncés en 2016 et dont on sait déjà qu'une grande partie ne sera pas pourvue.

La moralité se confirme : il y a des postes qui ne coûtent guère à promettre. furieux

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par VicomteDeValmont le Mar 24 Mai 2016 - 20:39

Comme c'est surprenant !
Être rémunéré moins qu'un agent RATP au recrutement, c'est sûr que ça fait envie !

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Mar 24 Mai 2016 - 20:55

Article du "Monde" : "L’éducation nationale peine toujours à recruter"

Une erreur : "13 % des postes sont restés non pourvus". Ce pourcentage (dans le résumé de la note) ne concerne que les admissions. Selon la DEPP "le nombre d’admissions est toujours en deçà de celui des postes, de 13 % en 2015, comme les années précédentes. En excluant les 4 % d’admissions multiples, le nombre d’admis progresse de 19 % en un an, de 46 % depuis 2012, et la part des postes non pourvus s’établit alors à 17 % en 2015."

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Olympias le Mar 24 Mai 2016 - 21:06

Notre métier est devenu tellement attractif !!!

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Artysia le Mar 24 Mai 2016 - 21:10

Sujets fusionnés

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Olympias le Mar 24 Mai 2016 - 21:12

@Artysia a écrit:Sujets fusionnés
Merci, je viens de réaliser qu'il y en avait deux.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par archeboc le Mar 24 Mai 2016 - 23:51

@Luigi_B a écrit:Article du "Monde" : "L’éducation nationale peine toujours à recruter"

Une erreur : "13 % des postes sont restés non pourvus". Ce pourcentage (dans le résumé de la note) ne concerne que les admissions. Selon la DEPP "le nombre d’admissions est toujours en deçà de celui des postes, de 13 % en 2015, comme les années précédentes. En excluant les 4 % d’admissions multiples, le nombre d’admis progresse de 19 % en un an, de 46 % depuis 2012, et la part des postes non pourvus s’établit alors à 17 % en 2015."

Et encore faudrait-il compter le taux de démission de la première année.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par JPhMM le Mar 24 Mai 2016 - 23:58

L’éducation nationale peine toujours à recruter
Les Français sont moins cons qu'on le dit trop souvent !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Mar 24 Mai 2016 - 23:58

Les démissions, on n'en parle même pas. Les chiffres d'"Aide aux profs" sont particulièrement alarmants en cette période de réforme brutale.

Je reviens sur les 17% de postes non pourvus : il ne s'agit que des concours externes du secondaire public.

Pour l'ensemble des concours du secondaire public, plus de 20% des postes n'ont pas été pourvus. A mettre en relation avec l'intitulé victorieux de la note : "Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés".

santa

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Moonchild le Mer 25 Mai 2016 - 0:28

@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas. Les chiffres d'"Aide aux profs" sont particulièrement alarmants en cette période de réforme brutale.

Je reviens sur les 17% de postes non pourvus : il ne s'agit que des concours externes du secondaire public.

Pour l'ensemble des concours du secondaire public, plus de 20% des postes n'ont pas été pourvus. A mettre en relation avec l'intitulé victorieux de la note : "Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés".

santa
Pfff, tu n'as vraiment rien compris : il s'agit pourtant bien d'une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de postes non pourvus. professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par zeprof le Mer 25 Mai 2016 - 7:18

vraiment, on se demande pourquoi ?

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par gnafron2004 le Mer 25 Mai 2016 - 7:29

@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas.

santa

C'est bien dommage, voilà des chiffres que je serais curieuse de connaître, et qui seraient très parlants...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par gauvain31 le Mer 25 Mai 2016 - 10:03

@JPhMM a écrit:
L’éducation nationale peine toujours à recruter
Les Français sont moins cons qu'on le dit trop souvent !

Ben merci pour nous JP ...... furieux  . Autant alors rebaptiser le forum Néoprofs par " Un diner presque parfait"

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par laMiss le Mer 25 Mai 2016 - 10:24

@gnafron2004 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas.

santa

C'est bien dommage, voilà des chiffres que je serais curieuse de connaître, et qui seraient très parlants...

+1
Ce n'est pas un hasard si l'EN ne les donne pas.

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par gauvain31 le Mer 25 Mai 2016 - 10:26

@laMiss a écrit:
@gnafron2004 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas.

santa

C'est bien dommage, voilà des chiffres que je serais curieuse de connaître, et qui seraient très parlants...

+1
Ce n'est pas un hasard si l'EN ne les donne pas.

Ce qui serait intéressant, ce serait de voir l'évolution de ces démissions depuis 15 ans

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par laMiss le Mer 25 Mai 2016 - 10:30

@gauvain31 a écrit:
@laMiss a écrit:
@gnafron2004 a écrit:
@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas.

santa

C'est bien dommage, voilà des chiffres que je serais curieuse de connaître, et qui seraient très parlants...

+1
Ce n'est pas un hasard si l'EN ne les donne pas.

Ce qui serait intéressant, ce serait de voir l'évolution de ces démissions depuis 15 ans

Sans compter les demandes de reconversion vers un ailleurs (hors EN).

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 10:31

@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
L’éducation nationale peine toujours à recruter
Les Français sont moins cons qu'on le dit trop souvent !

Ben merci pour nous JP ...... furieux  . Autant alors rebaptiser le forum Néoprofs par " Un diner presque parfait"
Bah ouais. Crying or Very sad

Peut-être qu'on a les ministres qu'on mérite, après tout. Ce n'est pas une hypothèse à négliger, non ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par gauvain31 le Mer 25 Mai 2016 - 10:32

@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:
L’éducation nationale peine toujours à recruter
Les Français sont moins cons qu'on le dit trop souvent !

Ben merci pour nous JP ...... furieux  . Autant alors rebaptiser le forum Néoprofs par " Un diner presque parfait"
Bah ouais. Crying or Very sad

Peut-être qu'on a les ministres qu'on mérite, après tout. Ce n'est pas une hypothèse à négliger, non ?

Pire que ça : je crois que les politicien(ne)s ont le ministère qu'il(elle)s méritent Rolling Eyes

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par JPhMM le Mer 25 Mai 2016 - 11:04

Aussi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par VicomteDeValmont le Mer 25 Mai 2016 - 11:17

Je pense que c'est d'abord une affaire de rémunération avant d'être un problème de diplôme, de déconsidération, ou de difficulté dans l'exercice du métier.

_________________
!! SOUTENEZ VOS COLLEGUES Smile , SIGNEZ LA PETITION Smile : http://droits-profdoc.net/index.php  !!

VicomteDeValmont
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Lefteris le Mer 25 Mai 2016 - 11:21

@Luigi_B a écrit:Les démissions, on n'en parle même pas. Les chiffres d'"Aide aux profs" sont particulièrement alarmants en cette période de réforme brutale.

Je reviens sur les 17% de postes non pourvus : il ne s'agit que des concours externes du secondaire public.

Pour l'ensemble des concours du secondaire public, plus de 20% des postes n'ont pas été pourvus. A mettre en relation avec l'intitulé victorieux de la note : "Concours enseignants 2015 du secondaire public : 20 % d'admissions en plus aux concours externes rénovés".

santa
J'ai vu passer  quelque chose concernant les concours réservés non pourvus, mais je ne me rappelle plus où . Embarassed

Il faut aussi clarifier d'autres chiffres, par exemple les concours internes : j'espère qu'on ne considère pas comme des postes pourvus  les nominations par concours interne, car il ne s'agit pas de créations de postes, tout comme   les promotions par concours externe de gens déjà en service.


@laMiss a écrit:Sans compter les demandes de reconversion vers un ailleurs (hors EN).
Nous sommes deux dans ma famille, deux à vouloir partir si possible, et à avoir fait des démarches en ce sens . 100 % !

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par XIII le Mer 25 Mai 2016 - 11:27

20% de postes non pourvus...Et Hollande continue à nous faire croire qu'il a créé 48 000 postes dans le public....! (12000 étant contingentés pour le privé).

Evil or Very Mad

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum