Le privé peut contourner la réforme

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Ruthven le Mer 1 Juin 2016 - 8:26

@Alexlafée a écrit:
Par ailleurs, je trouve le titre de ce post un peu fort... contourner c'est éviter, or trouver des moyens pour maintenir ou ouvrir un enseignement optionnel en concertation avec les familles et avec leur participation, je ne comprends pas bien en quoi c'est éviter d'appliquer la réforme, réforme  qui, pour les établissement privés sous contrat, doit s'appliquer comme dans n'importe quel établissement public.

Tu bosses chez les Jésuites ? diable

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Carrie7 le Mer 1 Juin 2016 - 8:46

Alexlafée n'a pas tort, le titre sous-entend que le privé peut ne pas appliquer la réforme, ce qui est faux. (contrairement, il me semble, à la réforme des rythmes en primaire)
Pour ma part, ce que j'observe, c'est que beaucoup dépend de la manière dont les établissements utilisent leur marge. Même si elle n'est pas extraordinaire, elle permet une certaine souplesse. Chez nous on garde un max de latin/grec (mais on perd des heures quand même) et on maintient l'horaire notamment en maths.
aucun dédoublement en revanche en techno, langues vivantes. (mais un dédoublement en labo SP/SVT)

Carrie7
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par proflatin le Mer 1 Juin 2016 - 9:31


Titeprof, je suis étonnée qu'autant de familles soient prêtes à mettre la main au portefeuille sans trop d'hésitation pour leur progéniture.... Parce qu'un tel changement a un coût souvent lourd pour les familles.


Moi je ne suis pas étonné. Les gens sont prêts à tout pour la réussite de leur enfant. Si l'établissement public dysfonctionne, ils n'hésiteront pas à faire l'effort financier pour le mettre ailleurs. C'est ce que mes parents, pourtant simples ouvriers, ont fait pour moi, et ça n'a pas été facile tous les mois...

proflatin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par granitza_ le Mer 1 Juin 2016 - 11:33

Dans l'établissement où ma mère travaille, les sections européennes sont conservées sous un autre nom. Les élèves pourront suivre le latin et le grec ancien en 3e (4 heures), sachant qu'avant il y avait déjà un projet "bilingue" en langues anciennes (3h de latin, 1h de grec je crois). En 5e et 4e, en plus du latin, une heure de civilisation antique est proposée en "club" avec un budget à part. C'est un gros établissement privé avec un public privilégié qui envisage une huitième classe de 6e. Les options sportives sont aussi conservées, ainsi que les heures de "certification en langues" : préparation aux examens de Cambridge et le DELE en Espagnol.


Dernière édition par granitza_ le Mer 1 Juin 2016 - 11:33, édité 1 fois (Raison : Erreur)

_________________
2016-2017 : 2 classes de seconde (HG, EMC, AP) + CAP petite enfance + CAP esthétique

granitza_
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par sandelan le Mer 1 Juin 2016 - 13:16

Je travaille dans un collège privé. Toutes les options disparaissent... (bilingue, techno d'excellence, arbitrage foot, etc)
Le patron a reçu un courrier du rectorat disant que si on essaie de contourner la réforme alors on s'expose à une rupture de contrat avec l'état! C'est synonyme de fermer l'établissement!!!
Donc on ne va rien contourner mais on se retrouve "à poil" Twisted Evil
Ça devient difficile pour le privé de se démarquer du public, ça c'est une réalité et une volonté du gouvernement.

sandelan
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par celitian le Sam 18 Juin 2016 - 15:34

Je viens de recevoir le bulletin de mon aîné avec un courrier expliquant les changements très très limités pour la 3eme.

Les mêmes options, et 3 parcours d'épi (temps banalisés d'une 1/2 journée à 1 semaine) et AP (soutien en français ou maths, et maintien d'ateliers de soutien ou de loisirs).
Pour les 3 épi, parcours santé/orientation (stage inclus + un oral, je suppose que cela sera un rapport de stage à faire) et culture (même chose que l'oral HDA).

Ils insistent bien sur le peu de modifications des enveloppes horaires des matières.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par celitian le Mer 7 Sep 2016 - 18:26

Confirmation de ce que l'on nous avait annoncé en juin, peu ou pas de modifications horaires, pas d'EPI dans l'EDT, toujours latin, anglais renforcé ou arts selon les choix.

Bon un peu plus de 28h dans la semaine et seulement 40-50 mn pour manger.

Je pense que le fait d'avoir des créneaux de 50mn leur a donné plus de latitude.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par lucB le Mer 7 Sep 2016 - 18:52

Je ne me mettrai pas en rogne, mais stop. Non, tous les bahuts privés ne bénéficient pas de la réforme, pas tous, ou alors je me suis bien fait avoir ( malgré la grève que j'ai suivie, oui, même dans le privé ! )

lucB
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par celitian le Mer 7 Sep 2016 - 18:58

Je le sais bien, dans un autre collège privé de la même ville plus que 3 h de français et 2h de maths à cause des EPI.

D'après les échos d'une collègue, les parents commencent à téléphoner pour demander des explications, il est temps.

Mais on ne peut pas nier que certains collèges ont réussi à s’arranger avec la réforme, et tant mieux.


celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Amaliah le Mer 7 Sep 2016 - 21:01

Mon fils en 5e dans le privé a ses 4h30 de français plus 0h30 d'AP, soit 5h avec sa prof de français... Et en maths, 3h30 plus 0h30 d'AP. Malheureusement qu'une seule heure de latin. Mais malgré tout, il arrive à 29h de cours par semaine : 26h + 1h d'AP + 1h de pastorale + 1h de latin.
J'ai vaguement entendu parler d'un EPI en techno, mais rien n'est estampillé EPI dans l'edt.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par frimoussette77 le Mer 7 Sep 2016 - 21:14

@Amaliah a écrit:Mon fils en 5e dans le privé a ses 4h30 de français plus 0h30 d'AP, soit 5h avec sa prof de français... Et en maths, 3h30 plus 0h30 d'AP. Malheureusement qu'une seule heure de latin. Mais malgré tout, il arrive à 29h de cours par semaine : 26h + 1h d'AP + 1h de pastorale + 1h de latin.
J'ai vaguement entendu parler d'un EPI en techno, mais rien n'est estampillé EPI dans l'edt.
Tu es sûre qu'en français et en maths il n'y aura pas de groupes ?

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par bruno09 le Mer 7 Sep 2016 - 21:15

@proflatin a écrit:
Titeprof, je suis étonnée qu'autant de familles soient prêtes à mettre la main au portefeuille sans trop d'hésitation pour leur progéniture.... Parce qu'un tel changement a un coût souvent lourd pour les familles.


Moi je ne suis pas étonné. Les gens sont prêts à tout pour la réussite de leur enfant. Si l'établissement public dysfonctionne, ils n'hésiteront pas à faire l'effort financier pour le mettre ailleurs. C'est ce que mes parents, pourtant simples ouvriers, ont fait pour moi, et ça n'a pas été facile tous les mois...

Ben oui, les riches et ceux qui au parfum aiment aussi leurs enfants. Anecdote éclairante: une de mes amies PE inscrit son fils dans une école privée. Laïque convaincue, elle est très gênée et s'en ouvre à la directrice, par ailleurs très sympa. "Ne vous inquiétez pas, votre fils retrouvera les enfants de vos collègues..."

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Amaliah le Mer 7 Sep 2016 - 21:53

@frimoussette77 a écrit:
@Amaliah a écrit:Mon fils en 5e dans le privé a ses 4h30 de français plus 0h30 d'AP, soit 5h avec sa prof de français... Et en maths, 3h30 plus 0h30 d'AP. Malheureusement qu'une seule heure de latin. Mais malgré tout, il arrive à 29h de cours par semaine : 26h + 1h d'AP + 1h de pastorale + 1h de latin.
J'ai vaguement entendu parler d'un EPI en techno, mais rien n'est estampillé EPI dans l'edt.
Tu es sûre qu'en français et en maths il n'y aura pas de groupes ?

Je vérifierai mais je ne crois pas. D'ailleurs il n'y a plus aucun groupe, même en techno et en SVT...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Amaliah le Jeu 8 Sep 2016 - 17:25

J'ai vérifié! Aucun groupe : classe entière une semaine sur deux en français et en maths, ce qui ne fera qu'une heure d'AP.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par kioupsPBT le Jeu 8 Sep 2016 - 17:59

Que les EPI et l'AP n'apparaissent pas dans l'emploi du temps, c'est normal.

Dans le privé où bosse ma femme, ils ont eu la joie d'ouvrir une 6ème bilangue en septembre 2015, mais n'ont pas pu la conserver cette année...

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par micaschiste le Ven 16 Sep 2016 - 10:02

Je viens d'apprendre qu'une ligne de bus a été rajoutée pour emmener les élèves de mon village au collège privé (hors-secteur). Pourtant le collège public du secteur tient la route.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Leodagan le Ven 16 Sep 2016 - 12:48

Dans ma "ville-agglomérée", même chose: au moins 2 lignes de bus faites en fonction d'établissements privés (horaires purement scolaires). C'est la demande, point barre.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Leodagan le Ven 16 Sep 2016 - 12:49

@bruno09 a écrit:
@proflatin a écrit:
Titeprof, je suis étonnée qu'autant de familles soient prêtes à mettre la main au portefeuille sans trop d'hésitation pour leur progéniture.... Parce qu'un tel changement a un coût souvent lourd pour les familles.


Moi je ne suis pas étonné. Les gens sont prêts à tout pour la réussite de leur enfant. Si l'établissement public dysfonctionne, ils n'hésiteront pas à faire l'effort financier pour le mettre ailleurs. C'est ce que mes parents, pourtant simples ouvriers, ont fait pour moi, et ça n'a pas été facile tous les mois...

Ben oui, les riches et ceux qui au parfum aiment aussi leurs enfants. Anecdote éclairante: une de mes amies PE inscrit son fils dans une école privée. Laïque convaincue, elle est très gênée et s'en ouvre à la directrice, par ailleurs très sympa. "Ne vous inquiétez pas, votre fils retrouvera les enfants de vos collègues..."

Vlan ! dans les dents. Qu'il est dur de faire face aux opinions et à l'hypocrisie de la mafia des collègues !

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par lene75 le Ven 16 Sep 2016 - 13:05

Il y a beaucoup de collègues qui ne s'en cachent pas et qui sont très cohérents dans leurs discours et dans leurs pratiques. Ça me paraît logique qu'on ne fasse pas subir à ses propres enfants ce qu'on critique dans son établissement et ce contre quoi on essaie de se battre.
Ce qui est révoltant, ce sont les collègues qui applaudissent à toutes les c* pour leurs élèves mais qui cherchent à les éviter à leurs propres enfants.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Leodagan le Ven 16 Sep 2016 - 13:34

@lene75 a écrit:Il y a beaucoup de collègues qui ne s'en cachent pas et qui sont très cohérents dans leurs discours et dans leurs pratiques. Ça me paraît logique qu'on ne fasse pas subir à ses propres enfants ce qu'on critique dans son établissement et ce contre quoi on essaie de se battre.
Ce qui est révoltant, ce sont les collègues qui applaudissent à toutes les c* pour leurs élèves mais qui cherchent à les éviter à leurs propres enfants.

fleurs2

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Leodagan le Ven 16 Sep 2016 - 13:38

Application de la réforme à deux vitesses dans les établissements privés:

Certains CDE sont libres mentalement et ont tout fait pour conserver leurs options.
D'autres sont autocenseurs et se font intimider par des menaces mensongères. Contrairement à ce qui se dit souvent sur ce forum, les CDE du privé sont dans leur grande majorité TRES consensuels.

L'APEL (sa hiérarchie du moins) a bien senti la chose et a applaudi la réforme, voulant être plus royaliste que le roi pour se faire bien voir, et sans doute aussi parce qu'elle a pensé que les parents d'élèves seraient les arbitres du changement.

Résultat, elle doit faire machine arrière devant une "fronde" d'établissements privés anti-réforme.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Philomène87 le Ven 16 Sep 2016 - 13:58

@sandelan a écrit:Je travaille dans un collège privé. Toutes les options disparaissent... (bilingue, techno d'excellence, arbitrage foot, etc)
Le patron a reçu un courrier du rectorat disant que si on essaie de contourner la réforme alors on s'expose à une rupture de contrat avec l'état! C'est synonyme de fermer l'établissement!!!
Donc on ne va rien contourner mais on se retrouve "à poil" Twisted Evil
Ça devient difficile pour le privé de se démarquer du public, ça c'est une réalité et une volonté du gouvernement.

Je suis aussi dans le privé et notre cde est à fond pour la réforme. Par contre, elle a gardé des options "illégales" ; elle les a juste intitulées autrement Twisted Evil

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par XIII le Ven 16 Sep 2016 - 16:26

Déjà un grand nombre de collègues ont mis leurs enfants dans le privé depuis la "réforme" des rythmes scolaires!


XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Lefteris le Ven 16 Sep 2016 - 16:40

@lene75 a écrit:Il y a beaucoup de collègues qui ne s'en cachent pas et qui sont très cohérents dans leurs discours et dans leurs pratiques. Ça me paraît logique qu'on ne fasse pas subir à ses propres enfants ce qu'on critique dans son établissement et ce contre quoi on essaie de se battre.
Ce qui est révoltant, ce sont les collègues qui applaudissent à toutes les c* pour leurs élèves mais qui cherchent à les éviter à leurs propres enfants.
Je rejoins exactement cette analyse. Les enseignants -nombreux- qui mettent leurs enfants dans le privé le font parce qu'ils ne peuvent supporter ce qu'ils voient de si près, et le font bien à contrecoeur (frais, éloignement du domicile et transports...).
Mais il y en a en effet qui les mettent dans les bons établissements quand ils peuvent, ou également dans le privé quand ils ne peuvent pas, ne supporteraient pas que leurs enfants passent leur scolarité en projets et vagabondages divers, en travail de groupe bordélisant ou en séances interminables d'ordinateur, et qui devancent les désirs de la hiérarchie dans ces domaines. Tartuffes.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par XIII le Ven 16 Sep 2016 - 16:51

Exact à la manière des politiques dont les enfants échappent à toutes ces "réformes"..

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le privé peut contourner la réforme

Message par Albert Jarl le Ven 16 Sep 2016 - 17:25

Je confirme que dans le "privé" de ma nièce, AP et EPI n'apparaissent pas à l'EDT. Et elle fait toujours du latin. Bref, rien de nouveau sous le soleil et tant mieux !

D'après ce que j'ai compris, l'EPI se fera à l'appréciation des profs dans le cadre de leurs heures. Autant dire qu'il ne se fera pas. Quel bon sens ces établissements privés ! Au moins on sait pourquoi on paye !

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum