Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Alexlafée le Sam 28 Mai 2016 - 15:19
Je suis professeur en 3eme (entre autres niveaux) et au cours de réunions internes à mon établissement ou bien en formation, j'ai été agacée par certaines remarques ou recadrages sur les exigences des enseignants de lettres , en particulier en 3eme, en matière d'argumentation surtout et de travail en général :

Pour résumer, les remarques qui nous sont adressées sont groupées sous deux rubriques:

-nous serions trop exigeants sur la forme des rédactions (la présentation du devoir, la notion de paragraphe, les réponses sous formes de phrases complètes et correctes)

-trop ambitieux sur la capacité des élèves à argumenter en fin de collège : ceci s'expliquerait par notre volonté de préparer les élèves au lycée ; et cette obsession de la projection vers le lycée biaiserait nos pratiques et ne ferait qu'accroître la pression sur les épaules des élèves.

- Enfin, nous fonctionnerions beaucoup trop par implicite (plus que dans les disciplines scientifiques) dans nos consignes ou nos observations sur les copies/bulletins.

Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par Alexlafée le Sam 28 Mai 2016 - 17:11, édité 1 fois
avatar
288
Niveau 10

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par 288 le Sam 28 Mai 2016 - 15:24
Voilà ce que j'en pense : Sleep
avatar
Rogger Flanagan
Niveau 5

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Rogger Flanagan le Sam 28 Mai 2016 - 15:25
Bien sûr. Quelle question !
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Orlanda le Sam 28 Mai 2016 - 15:27
J'aimerais quant à moi que dans toutes les matières les collègues exigent une rédaction rigoureuse et irréprochable.
Peut-être que les élèves rédigeraient ainsi à terme des CV recrutables...

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Rogger Flanagan
Niveau 5

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Rogger Flanagan le Sam 28 Mai 2016 - 15:30
@Orlanda a écrit:J'aimerais quant à moi que dans toutes les matières les collègues exigent une rédaction rigoureuse et irréprochable.
Peut-être que les élèves rédigeraient ainsi à terme des CV recrutables...

Je doute que nos entreprises se trouvent favorisées en recrutant des CV...
avatar
Rogger Flanagan
Niveau 5

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Rogger Flanagan le Sam 28 Mai 2016 - 15:30
ok je sors...
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Orlanda le Sam 28 Mai 2016 - 15:32
@Rogger Flanagan a écrit:
@Orlanda a écrit:J'aimerais quant à moi que dans toutes les matières les collègues exigent une rédaction rigoureuse et irréprochable.
Peut-être que les élèves rédigeraient ainsi à terme des CV recrutables...

Je doute que nos entreprises se trouvent favorisées en recrutant des CV...

Hypallage, mon cher, hypallage...

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Chocolat le Sam 28 Mai 2016 - 15:32
Et qui formule ces merveilleux reproches hilarants ?


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Rogger Flanagan
Niveau 5

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Rogger Flanagan le Sam 28 Mai 2016 - 15:33
@Orlanda a écrit:
@Rogger Flanagan a écrit:
@Orlanda a écrit:J'aimerais quant à moi que dans toutes les matières les collègues exigent une rédaction rigoureuse et irréprochable.
Peut-être que les élèves rédigeraient ainsi à terme des CV recrutables...

Je doute que nos entreprises se trouvent favorisées en recrutant des CV...

Hypallage, mon cher, hypallage...

J'entends bien, j'entends bien. Il est des degrés, à l'occasion, plus légers pour mon expression.
avatar
Rogger Flanagan
Niveau 5

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Rogger Flanagan le Sam 28 Mai 2016 - 15:35
Et vous ne m'aurez pas, ayant, en des âges moins avancés, appris pas moins de 60 figures de style en classe de seconde...
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Alexlafée le Sam 28 Mai 2016 - 15:37
Ces propos m'agacent mais je crois comprendre que derrière ces remarques se dissimule  surtout le refus de l'exigence : être exigeant de nos jours semble être devenu le Mal ! Il faudrait se contenter du tiède, du mièvre, de l'à peu-près ?

Pourquoi être exigeant et rigoureux semble semblent être des qualités surannées?

Dicter un cadre et ne pas y déroger ne serait-pas rassurant pour l'élève?

Je n'aime pas cette image de vieille prof psychorigide qui filtre dans ces reproches. Mais il semble que les lettres soient plus souvent la cible de ce type de critique non?


Dernière édition par Alexlafée le Sam 28 Mai 2016 - 15:39, édité 2 fois
avatar
Emeraldia
Érudit

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Emeraldia le Sam 28 Mai 2016 - 15:37
Lire réellement un texte, au sens de comprendre ses subtilités, c'est comprendre l'implicite. Ces remarques sont donc idiotes et infondées.
On n'est pas assez exigeants avec nos élèves, on essaie juste de tirer vers le haut beaucoup d'ados qui n'ont même plus les bases en arrivant au collège...
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Agrippina furiosa le Sam 28 Mai 2016 - 15:38
C'est bien connu : l'exigence, c'est le Mal.
Et nous sommes des bourreaux pas du tout bienveillants puisqu'on nous recrute essentiellement pour nos pulsions sadiques. Nihil novi. Twisted Evil
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Agrippina furiosa le Sam 28 Mai 2016 - 15:40
Et d'ailleurs, ôtez-moi d'un doute : quand ils sont en 3ème, on ne doit plus les préparer au lycée ??? Ben mince ! Oh, on me dit rien, à moi !! Rolling Eyes
avatar
Thermo
Niveau 6

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Thermo le Sam 28 Mai 2016 - 15:42
@Alexlafée a écrit:Je suis professeur en 3eme (entre autres niveaux) et au cours de réunions internes à mon établissement ou bien en formation, j'ai été agacée par certaines remarques ou recadrages sur les exigences des enseignants de lettres , en particulier en 3eme, en matière d'argumentation surtout et de travail en général :

Pour résumer, les remarques qui nous sont adressées sont groupées sous deux rubriques:

-nous serions trop exigeants sur la forme des rédactions (la présentation du devoir, la notion de paragraphe, les réponses sous formes de phrases complètes et correctes)

-trop ambitieux sur la capacité des élèves à argumenter en fin de collège : ceci s'expliquerait par notre volonté de préparer les élèves au lycée ; et cette obsession de la projection vers le lycée biaiserait nos pratiques et ne ferait qu'accroître la pression sur les épaules des élèves.

- Enfin, nous fonctionnerions beaucoup trop par implicite (plus que dans les disciplines scientifiques) dans nos consignes ou nos observations sur les copies/bulletins.

Qu'en pensez-vous?
oui c'est de votre faute si l'EN est inégalitaire Laughing

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Agrippina furiosa le Sam 28 Mai 2016 - 15:43
Ben c'est vrai, maintenant que tu le dis, qu'on s'en doutait un peu ...
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par gauvain31 le Sam 28 Mai 2016 - 15:45
nous serions trop exigeants sur la forme des rédactions (la présentation du devoir, la notion de paragraphe, les réponses sous formes de phrases complètes et correctes)

C'est la moindre des choses. La présentation est là pour se faire comprendre. Dans leur futur travail ils sont à faire des rapports, à rédiger. La forme est aussi au service du fond... travailler la forme c'est aussi travailler l'employabilité de l'individu, puisque les compétences viennent du monde du travail Twisted Evil

-trop ambitieux sur la capacité des élèves à argumenter en fin de collège : ceci s'expliquerait par notre volonté de préparer les élèves au lycée ; et cette obsession de la projection vers le lycée biaiserait nos pratiques et ne ferait qu'accroître la pression sur les épaules des élèves.

Argumenter est une compétence du socle commun. Ne pas l'exiger est enfreindre la loi et renoncer à faire progresser les élèves.Les élèves les plus faible seraient encore plus pénalisés. La baisse d'exigence fait accroître les inégalités et vu le classement de la France, il n'y a pas à mettre en place cette baisse d'exigence. Tout le monde fait passer les élèves en Seconde générale (même ceux qui ne veulent pas) . Vu que les élèves ne travaillent pas assez, il faut bien leur faire comprendre que si ils ne veulent pas être à la rue, il va falloir s'y mettre. Parce que la pression sur les épaules des chômeurs pour trouver un emploi est, quant à elle, bien plus grande et ben plus dévastatrice.

Enfin, nous fonctionnerions beaucoup trop par implicite (plus que dans les disciplines scientifiques) dans nos consignes ou nos observations sur les copies/bulletins.

Argument non recevable car normalement cela fait des années que les enseignants ont travaillé dessus. Si ce n'est pas très clair l'élève et/ou le parent peut venir voir le professeur.

Enfin dernièrement: l'administration n'a pas à mettre son nez dans des considérations pédagogiques dont elle n'a pas la compétence
avatar
nitescence
Érudit

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par nitescence le Sam 28 Mai 2016 - 15:47
Moi dans ce genre de circonstances, je reponds toujours que les élèves ont DROIT à l'exigence et je demande : pourquoi voulez-vous les priver de leur droit à l'exigence, qu'est-ce qui vous pousse à les priver de cette chance ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par gauvain31 le Sam 28 Mai 2016 - 15:49
Voici l'extrait du livret des compétences avec l'argumentation (p.19 du livret) :

avatar
Oxford
Érudit

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Oxford le Sam 28 Mai 2016 - 15:55
Les mêmes remarques sont adressées aux enseignants de lycée et lors des EAF (exiger d'un candidat des phrases complètes est un manque de bienveillance, ai-je entendu)
 Rolling Eyes Sleep

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par gauvain31 le Sam 28 Mai 2016 - 15:57
C'est inadmissible d'entendre ça de la bouche de certains IPR
avatar
nitescence
Érudit

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par nitescence le Sam 28 Mai 2016 - 16:03
@Oxford a écrit:Les mêmes remarques sont adressées aux enseignants de lycée et lors des EAF (exiger d'un candidat des phrases complètes est un manque de bienveillance, ai-je entendu)
 Rolling Eyes Sleep

Bizarre : lors de mon inspection, l'IPR m'a reproché de ne préparer mes élèves de STMG qu'au bac alors que j'aurais dû les préparer aussi aux études supérieures et notamment l'université. Je n'étais donc pas assez exigeant avec eux alors que "ce sont des élèves comme les autres" (sic).

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par atrium le Sam 28 Mai 2016 - 16:04
Il n'y a pas si longtemps, un instituteur de CM qui n'exigeait pas des phrases complètes, dans les réponses aux questions de lecture, se faisait taper sur les doigts pour son manque de rigueur.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
tiptop77
Oracle

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par tiptop77 le Sam 28 Mai 2016 - 16:05
Etre exigeant avec les élèves, c'est aussi leur montrer de la considération. J'assume le fait que j'exige beaucoup d'eux parce que je sais qu'ils sont capables. On peut être exigeant et bienveillant. Je ne traumatise pas mes élèves... sauf avec mes blagues peut-être Laughing

_________________
May the force be with us!
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Alexlafée le Sam 28 Mai 2016 - 16:12
Ces propos ont été entendus en formation lors de mon stage, en formation sur l'évaluation, en formation sur les troubles cognitifs et les consignes de correction aux examens tendent étouffer aussi ce souci d'exigence.
Contenu sponsorisé

Re: Les professeurs de lettres du collège exigent-ils trop de leurs élèves ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum