Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Alexlafée
Niveau 6

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Alexlafée le Dim 29 Mai 2016 - 12:01
@Thermo a écrit:
On devrait mettre des fruits pour pas traumatiser les enfants : pommes, poires, ananas, fraise, kiwi....et chaque établissement aurait la liberté de l'échelle de valeur de chaque fruit Razz

Oui, mais évitons la poire , ça peut être mal perçu et corrigeons en violet pailleté car le rouge stigmatise trop l'erreur .
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Caspar le Dim 29 Mai 2016 - 12:04
Une de mes collègues nous avait bien fait rire en formation "compétences" en disant qu'elle avait mis du temps à trouver le bon crayon orange (avec la bonne nuance) pour remplir son cahier de notes avec les feux rouge, vert ou orange. Il y aussi des logiciels avec vert clair/vert sapin etc
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par gauvain31 le Dim 29 Mai 2016 - 12:07
@Alexlafée a écrit:
@Thermo a écrit:
On devrait mettre des fruits pour pas traumatiser les enfants : pommes, poires, ananas, fraise, kiwi....et chaque établissement aurait la liberté de l'échelle de valeur de chaque fruit Razz

Oui, mais évitons la poire , ça peut être mal perçu et corrigeons en violet pailleté car le rouge stigmatise trop l'erreur .

Oui: le rouge sang surtout, avec un stylo plume qui dégouline....
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Alexlafée le Dim 29 Mai 2016 - 12:14
Caspar Goodwood a écrit:Une de mes collègues nous avait bien fait rire en formation "compétences" en disant qu'elle avait mis du temps à trouver le bon crayon orange (avec la bonne nuance) pour remplir son cahier de notes avec les feux rouge, vert ou orange. Il y aussi des logiciels avec vert clair/vert sapin etc

J'ai soudain une pensée émue pour les élèves daltoniens.... Neutral
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Sapotille le Dim 29 Mai 2016 - 12:19
Je me souviens, il y a quelques années, d'un gros titre aux infos de la TSR ( Télévision Suisse Romande : en zone frontalière, on aime les infos d'à côté !!)  

On remet des notes à l'école !

Et ils notent de 0 à 5 et pour réussir un examen, il faut avoir 4 !
Pour passer dans la classe supérieure aussi.

Et les jeunes de notre secteur avec un Bac de France mention Très Bien commencent par ramer dans les écoles d'ingénieurs suisses et se mettent vraiment au boulot pour tenir la tête hors de l'eau.
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Alexlafée le Dim 29 Mai 2016 - 12:22
La fuite des cerveaux......
avatar
Murr
Niveau 9

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Murr le Dim 29 Mai 2016 - 12:25
Merci pour toutes vos réponses Very Happy !
Si j'ai bien compris, une fois encore, c'est l'anarchie et tout dépend du fonctionnement de l'académie / du département / de la circo / de l'école... Nous sommes dans la même académie, Maikreeesse mais je ne pensais pas que l'Isère était pire que la Drôme, côté innovations innovantes...

@The Goon a écrit:
Pour les notes tout dépend de l'école dans laquelle tu exerceras. Tu peux avoir le soutien de tes collègues si veux mettre des notes chiffrées. Mais la tendance lourde est à leur abandon. L'IEN, le directeur ou la directrice et les collègues te mettront la pression pour que tu mettes des ronds, des tampons, des lettres, tout sauf des notes chiffrées. Après tu en as effectivement le droit, tout dépend si tu estimes avoir les épaules pour encaisser les remarques et les reproches.

Avec la fin du maintien et des notes chiffrées la plupart des parents sont persuadés que ça se passe bien à l'école, que leur enfant suit normalement. Moins d'inquiétude, moins de conflits, c'est le but recherché par de nombreux collègues et l'administration. Un parent ne vient pas voir l'instit pour un B, par contre pour un  6 ou 5 ...

Je n'ai certes pas les épaules de déménageurs qu'il faut avoir pour supporter le harcèlement de la hiérarchie mais je n'ai pas non plus un talent de comédienne pour duper ces messieurs-dames les quarante prochaines années : j'ai donné cette année, j'espérais ne pas avoir à recommencer... Que faire, dans ce cas ? Muscu, théâtre, reconversion professionnelle angedemon ? C'est assez déprimant...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par pailleauquebec le Dim 29 Mai 2016 - 13:21
Ici la maîtresse de CM2 de l'école du village a même mis des notes en dessous de la moyenne (je crois même un ou deux zéros dans l'année, le crime absolu).
Elle est un minimum exigeante et fait par exemple écrire les leçons (au lieu de distribuer des leçons à coller).

Mais sa popularité est inversement proportionnelle aux notes qu'elle met, alors que c'est une des instits les plus sérieuses.
Les enfants ne l'aiment pas trop.

Je crois qu'il faut savoir être un peu faux-cul pour se préserver. L'exigence ok, mais que cela ne se ressente pas trop sur les résultats pour ne pas avoir la vie dure des élèves, des parents et de la hiérarchie.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Murr
Niveau 9

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Murr le Dim 29 Mai 2016 - 13:55
Que les élèves ne l'aiment pas, c'est triste mais plutôt logique s'ils comparent avec les autres enseignants plus "cool" de l'école...
En revanche, je m'étonne que les parents ne la soutiennent pas davantage... Cela confirme mes craintes : je me demande si les parents exigeants n'ont pas retiré leurs enfants de l'école de la République pour les inscrire dans le privé... Auquel cas, un professeur exigeant peut-il encore exercer selon sa conscience dans le public ?

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
PurpleBanner
Niveau 6

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par PurpleBanner le Dim 29 Mai 2016 - 14:03
J'enseigne en CM2 et je mets des notes.
Je ne pourrais pas m'en passer et serais capable de parler des heures de l'intérêt de la note chiffrée sur 20, pour l'élève, pour le PE, pour les parents...

Par contre, je bannis tout classement.
Les meilleures notes, pires notes, moyenne de la classe ne concernent, à mon sens, que moi. En aucun cas les parents n'ont à connaître ce type d'info à l'école élémentaire, selon moi. Je leur explique en début d'année: acquis, c'est entre 15 et 20. En dessous, ce n'est pas bon.
Je refuse les "J'ai la moyenne, ça va...". Car non, ça ne va pas. 10 en CM2: c'est mauvais! Ils sont tous capables, en écoutant, travaillant et se concentrant, d’avoir entre 15 et 20. Si tout le monde se plante à un exercice et que la moyenne de la classe est très mauvaise, c’est que j’ai mal bossé. Je ne cherche pas à ce qu’ils aient tous 20/20, mais à ce qu’il soit possible à un élève moyen mais travailleur d’avoir 15. Les meilleurs ou les plus rigoureux (selon les matières) iront prendre les points jusqu’à 20.
J’essaye d’avoir à chaque fois, pour chaque exercice, un barème précis, explicite et visible sur chaque copie.
Je note presque tout, tout le temps (une fois passée la période d’entrainement sur une notion). J’ai adopté une sorte de « contrôle continu permanent et systématique » et je ne travaille plus par « période d’évaluation ».
Ces périodes « pré-rendu de livret » ressemblent trop, pour moi, à des périodes d’examen et amoindrissent, à mes yeux, la valeur des notes.

Quant aux compétences, je considère qu’elles sont là pour nous « fliquer » c’est à dire vérifier ce que nous avons fait travailler aux élèves. J’accepte ce postulat et je rends, avec le bulletin de notes + barres de chargement sur 100 pour chaque sous matière (Excel est mon meilleur partenaire pédagogique depuis quelques années Smile ...), une liasse, la même pour tous les élèves, sur laquelle sont surlignées (d’une même couleur) les compétences travaillées dans le trimestre.

Par contre « l’effet mauvaise note » reste très relatif pour 2 ou 3 élèves (et leurs parents qui signent tout chaque semaine)… Ils semblent (déjà) s’y être habitués  pale

Enfin, j'exerce dans une école (depuis 3 ans) dans laquelle les notes ont été bannies (jusqu'à mon arrivée Twisted Evil ).
Les collègues respectent et je n'ai jamais eu de retour négatif des parents, jamais.
avatar
The Goon
Érudit

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par The Goon le Dim 29 Mai 2016 - 14:04
@Murr a écrit:Merci pour toutes vos réponses  Very Happy !
Si j'ai bien compris, une fois encore, c'est l'anarchie et tout dépend du fonctionnement de l'académie / du département / de la circo / de l'école... Nous sommes dans la même académie, Maikreeesse    mais je ne pensais pas que l'Isère était pire que la Drôme, côté innovations innovantes...

@The Goon a écrit:
Pour les notes tout dépend de l'école dans laquelle tu exerceras. Tu peux avoir le soutien de tes collègues si veux mettre des notes chiffrées. Mais la tendance lourde est à leur abandon. L'IEN, le directeur ou la directrice et les collègues te mettront la pression pour que tu mettes des ronds, des tampons, des lettres, tout sauf des notes chiffrées. Après tu en as effectivement le droit, tout dépend si tu estimes avoir les épaules pour encaisser les remarques et les reproches.

Avec la fin du maintien et des notes chiffrées la plupart des parents sont persuadés que ça se passe bien à l'école, que leur enfant suit normalement. Moins d'inquiétude, moins de conflits, c'est le but recherché par de nombreux collègues et l'administration. Un parent ne vient pas voir l'instit pour un B, par contre pour un  6 ou 5 ...

Je n'ai certes pas les épaules de déménageurs qu'il faut avoir pour supporter le harcèlement de la hiérarchie mais je n'ai pas non plus un talent de comédienne pour duper ces messieurs-dames les quarante prochaines années : j'ai donné cette année, j'espérais ne pas avoir à recommencer... Que faire, dans ce cas ? Muscu, théâtre, reconversion professionnelle angedemon ? C'est assez déprimant...

Conseil pour ton début de carrière : Observe, prends la température, gagne la confiance des parents. Si c'est une école qui note fais tout de même attention aux notes les plus basse utilisées. Si c'est une école à rond, fais comme moi, dis que tu as un problème avec les couleurs. Je ne vois pas bien les nuances et je confonds beaucoup de couleurs. Et comme compromis tu optes pour des lettres. A, B ou C (ou D ou E). Après pour affiner tu peux ajouter des + ou des -, ou mettre en plus de la note une appréciation comme bien ou très bien pour nuancer.

Par la suite, tu trouveras soit une école avec un système qui te convient, ou tu auras de la bouteille qui te permettra de t'imposer plus facilement, et surtout, surtout, la confiance des parents.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Caspar le Dim 29 Mai 2016 - 14:06
Sur autre fil, j'ai lu que les jurés de CAPES étaient vraiment très méchants de mettre des 0,5/20 au concours alors que les candidats avaient bien répondu à toutes leurs questions (mais bien sûr!) et qu'il faudrait que les plus basses notes soient 5 ou 6, comme ça les journaux ne feraient pas des gorges chaudes des mauvaises moyennes des candidats. cafe
avatar
Alexlafée
Niveau 6

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Alexlafée le Dim 29 Mai 2016 - 14:10
Les enfants de la "génération bienveillante"...
avatar
Murr
Niveau 9

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Murr le Dim 29 Mai 2016 - 14:19
@PurpleBanner a écrit:J'enseigne en CM2 et je mets des notes.
Je ne pourrais pas m'en passer et serais capable de parler des heures de l'intérêt de la note chiffrée sur 20, pour l'élève, pour le PE, pour les parents...

Par contre, je bannis tout classement.
Les meilleures notes, pires notes, moyenne de la classe ne concernent, à mon sens, que moi. En aucun cas les parents n'ont à connaître ce type d'info à l'école élémentaire, selon moi. Je leur explique en début d'année: acquis, c'est entre 15 et 20. En dessous, ce n'est pas bon.
Je refuse les "J'ai la moyenne, ça va...". Car non, ça ne va pas. 10 en CM2: c'est mauvais! Ils sont tous capables, en écoutant, travaillant et se concentrant, d’avoir entre 15 et 20. Si tout le monde se plante à un exercice et que la moyenne de la classe est très mauvaise, c’est que j’ai mal bossé. Je ne cherche pas à ce qu’ils aient tous 20/20, mais à ce qu’il soit possible à un élève moyen mais travailleur d’avoir 15. Les meilleurs ou les plus rigoureux (selon les matières) iront prendre les points jusqu’à 20.
J’essaye d’avoir à chaque fois, pour chaque exercice, un barème précis, explicite et visible sur chaque copie.
Je note presque tout, tout le temps (une fois passée la période d’entrainement sur une notion). J’ai adopté une sorte de « contrôle continu permanent et systématique » et je ne travaille plus par « période d’évaluation ».
Ces périodes « pré-rendu de livret » ressemblent trop, pour moi, à des périodes d’examen et amoindrissent, à mes yeux, la valeur des notes.

Quant aux compétences, je considère qu’elles sont là pour nous « fliquer » c’est à dire vérifier ce que nous avons fait travailler aux élèves. J’accepte ce postulat et je rends, avec le bulletin de notes + barres de chargement sur 100 pour chaque sous matière (Excel est mon meilleur partenaire pédagogique depuis quelques années Smile ...), une liasse, la même pour tous les élèves, sur laquelle sont surlignées (d’une même couleur) les compétences travaillées dans le trimestre.

Par contre « l’effet mauvaise note » reste très relatif pour 2 ou 3 élèves (et leurs parents qui signent tout chaque semaine)… Ils semblent (déjà) s’y être habitués  pale

Enfin, j'exerce dans une école (depuis 3 ans) dans laquelle les notes ont été bannies (jusqu'à mon arrivée Twisted Evil ).
Les collègues respectent et je n'ai jamais eu de retour négatif des parents, jamais.

Merci pour cette réponse très complète veneration

@The Goon a écrit:
@Murr a écrit:Merci pour toutes vos réponses  Very Happy !
Si j'ai bien compris, une fois encore, c'est l'anarchie et tout dépend du fonctionnement de l'académie / du département / de la circo / de l'école... Nous sommes dans la même académie, Maikreeesse    mais je ne pensais pas que l'Isère était pire que la Drôme, côté innovations innovantes...

@The Goon a écrit:
Pour les notes tout dépend de l'école dans laquelle tu exerceras. Tu peux avoir le soutien de tes collègues si veux mettre des notes chiffrées. Mais la tendance lourde est à leur abandon. L'IEN, le directeur ou la directrice et les collègues te mettront la pression pour que tu mettes des ronds, des tampons, des lettres, tout sauf des notes chiffrées. Après tu en as effectivement le droit, tout dépend si tu estimes avoir les épaules pour encaisser les remarques et les reproches.

Avec la fin du maintien et des notes chiffrées la plupart des parents sont persuadés que ça se passe bien à l'école, que leur enfant suit normalement. Moins d'inquiétude, moins de conflits, c'est le but recherché par de nombreux collègues et l'administration. Un parent ne vient pas voir l'instit pour un B, par contre pour un  6 ou 5 ...

Je n'ai certes pas les épaules de déménageurs qu'il faut avoir pour supporter le harcèlement de la hiérarchie mais je n'ai pas non plus un talent de comédienne pour duper ces messieurs-dames les quarante prochaines années : j'ai donné cette année, j'espérais ne pas avoir à recommencer... Que faire, dans ce cas ? Muscu, théâtre, reconversion professionnelle angedemon ? C'est assez déprimant...

Conseil pour ton début de carrière : Observe, prends la température, gagne la confiance des parents. Si c'est une école qui note fais tout de même attention aux notes les plus basse utilisées. Si c'est une école à rond, fais comme moi, dis que tu as un problème avec les couleurs. Je ne vois pas bien les nuances et je confonds beaucoup de couleurs. Et comme compromis tu optes pour des lettres. A, B ou C (ou D ou E). Après pour affiner tu peux ajouter des + ou  des -, ou mettre en plus de la note une appréciation comme bien ou très bien pour nuancer.

Par la suite, tu trouveras soit une école avec un système qui te convient, ou tu auras de la bouteille qui te permettra de t'imposer plus facilement, et surtout, surtout, la confiance des parents.

Merci The Goon, tu parles d'or Smile ! Pour mon début de carrière, j'aurai tout loisir d'observer différentes pratiques pour la simple et bonne raison que je n'ai pas obtenu de poste et que je risque fort de faire des remplacements pendant pas mal d'années si je reste dans mon département (je me demande d'ailleurs s'il existe une carte pour connaître les départements les moins demandés)... Je tiens aux notes car, pour moi, c'est le moyen le plus simple et le plus clair d'évaluer et cela permet de faire des statistiques, même si les moyennes et le classement des élèves ne sont pas communiqués aux parents, comme l'explique PurpleBanner.

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
Lenagcn
Niveau 10

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Lenagcn le Dim 29 Mai 2016 - 15:32
Je crois que la note en CM2 passe "moins mal" parce que c'est la préparation au collège.

Les compétences me gênent, parce que je ne peux pas "sanctionner" (ou valoriser?) tout ce que je veux sans obtenir un listing délirant, comme par exemple la phrase complète, l'écriture soignée, l'orthographe (en général) et l'orthographe (lexique de la leçon), en plus des objectifs particuliers à l'évaluation. Or, bon, il faut savoir s'économiser, quoi.
Alors même qu'un bon travail intègre réellement tout cela.
C'est finalement plus facile sur le cahier du jour, où un travail où il manque une majuscule, un point, ou où il y a une erreur de copie ne peut pas avoir "tb", puisque ... tout n'est pas exact!

Et le "ECA", qui oscille entre le 5/20 et le 15/20 si on notait, qui veut tout et rien dire... Embarassed On a "NA" (non acquis) mais il est réservé à "il ne sait vraiiiiment rien faire sur le thème rien de rien", et je n'en décerne que rarement (ouf? ouf!)
avatar
cube
Niveau 8

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par cube le Dim 29 Mai 2016 - 17:29
@Lenagcn a écrit:Je crois que la note en CM2 passe "moins mal" parce que c'est la préparation au collège.

On a l'effet inverse dans mon collège : en arguant du fait que nos futurs 6èmes n'ont jamais eu de notes, on nous demande d'éviter d'en mettre, ou de noter par compétence ou ... je ne sais quoi. Tout ça pour essayer de nous faire comprendre que, oui, en 6ème, le prof a le droit de mettre des notes, mais que par contre, ce serait pas mal s'il évitait d'en mettre des mauvaises.
Par ce qu'il est là, le vrai souci : mauvaise note, ou point rouge, ou "non acquis", c'est le même problème. Le vilain prof porte gravement atteinte à la confiance en soi de l'élève en osant prétendre que celui-ci ne sait pas faire ce qu'il devrait savoir faire.
Et c'est pareil ensuite à l'entrée en seconde : on envoie des élèves clairement trop justes parce qu'il faut leur "donner une chance", puis les profs de lycée sont priés de "s'adapter au public". Dans un lycée de mon secteur, les 2ndes n'ont pas de notes jusqu'à la Toussaint pour leur laisser le temps de s'adapter (ce qui leur laisse surtout le temps de ne pas se mettre au travail et de perdre le fil). Et il ne faut plus les réorienter à la fin de la seconde, donc tout ce petit monde passe le bac (dont le niveau, à son tour, "s'adapte" pour avoir 80 % de réussite). Du coup, à l'entrée en fac, on voit apparaître des "cursus réussite", des "accompagnements", des "tutorats", (en bref du soutien, quoi !) pour essayer de limiter la casse.

On repousse encore et encore le moment où l'élève se retrouve au pied du mur, sans réaliser que, plus on attend, plus le mur sera haut. Je trouve ça déprimant, et pour le coup, pas "bienveillant" du tout. C'est même plutôt cruel : l'élève ne prendra conscience de ces lacunes que bien trop tard. Et il pourra dire, sans mentir : "je ne savais pas que je ne travaillais pas assez pour avoir le niveau".
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Yazilikaya le Dim 29 Mai 2016 - 17:37
Parfois, je me demande à quoi ça sert d'évaluer. Le redoublement est banni, la famille choisit l'orientation, il ne faut pas évaluer juste sous peine de traumatismes... A quoi bon...
avatar
Primura
Niveau 9

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Primura le Dim 29 Mai 2016 - 18:19
Tu sais, pendant mon stage massé en maternelle de 3 semaines, on m'a reproché de ne pas avoir assez évalué les élèves et de ne pas avoir de trace écrite de ces évaluations. Alors tu vois... Rolling Eyes
XIII
Fidèle du forum

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par XIII le Dim 29 Mai 2016 - 18:22
Je maintiens aussi les notes dans les disciplines.
avatar
Murr
Niveau 9

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Murr le Dim 29 Mai 2016 - 18:51
@Yazilikaya a écrit:Parfois, je me demande à quoi ça sert d'évaluer. Le redoublement est banni, la famille choisit l'orientation, il ne faut pas évaluer juste sous peine de traumatismes... A quoi bon...

+1
Je ne vois pas quelle pression on peut encore exercer sur les élèves pour les inciter à travailler : dans mon école, les parents montent eux-mêmes au créneau lorsqu'on a le malheur de donner "trop" de devoirs à faire. "Kevinou n'a pas pu apprendre sa leçon (à apprendre depuis une semaine...) car il était très fatigué hier soir : nous comptons sur votre indulgence"... De toute façon, Kevinou n'a pas peur de la belle teinte automnale de son bulletin : ça ne l'empêchera pas de passer en CM1 cafe ...
Je me demande sérieusement - et avec peine - si ma conception de l'école ne serait pas davantage adaptée à l'enseignement privé, à l'heure actuelle... La dame de ménage l'agent d'entretien de mon école, avec qui j'ai plaisir à discuter tous les soirs, s'est saignée aux quatre veines pour pouvoir inscrire ses enfants dans la boîte privée du coin pour qu'ils aient un minimum de devoirs à faire à la maison : c'est pour des gens comme ça que j'ai envie de bosser, moi...

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Volubilys le Dim 29 Mai 2016 - 22:14
@Primura a écrit:Tu sais, pendant mon stage massé en maternelle de 3 semaines, on m'a reproché de ne pas avoir assez évalué les élèves et de ne pas avoir de trace écrite de ces évaluations. Alors tu vois... Rolling Eyes
En effet, en maternelle, il faut tout évaluer avec trace écrite,  absolument tout,  et ce en 8 nuances de couleur selon le degré d'acquisition. Si possible il faut que l'élève s'auto-évalue et remplisse un épais cahier de réussite. Cela cache le vide des programmes, en tentant de se prouver qu'on enseigne des choses à l'école maternelle.
Quand  on se rebiffe contre cette évaluationnite aiguë, on se fait dire qu'on est à l'école pas au centre de loisir. Sad


Dernière édition par Volubilys le Lun 30 Mai 2016 - 18:40, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
roxanne
Devin

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par roxanne le Dim 29 Mai 2016 - 22:30
Mon fils n'a eu aucune évaluation.
vivi1982
Niveau 10

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par vivi1982 le Dim 29 Mai 2016 - 22:53
L'exigence, les notes, les lignes à copier, les punitions, les devoirs, ça a du bon quand même! L'instit de mon fils (école privée, méthode vieille école et qui se ferait surement lyncher dans le public pour ça )applique des méthodes qu'on pourrait qualifier de rigides et voici de qu'il est capable d'écrire complètement seul (6 ans et demi, CE1) je retranscris le texte avec les fautes:

Le petit corbeau

Il était une fois un petit corbeau dont la mère était morte, et son père, pareil. Il pleurait de toutes ses forses, mais malheureusement persone n'est venu sauf son voisin le Hérisson. Le Hérisson vient et lui demande pourquoi il est si malheureux. Le petit corbeau lui raconte qu'il est seul et n'a rien à manger.
Le Hérisson apelle sa famille, elle vient et il esplique tout, après elle donne toutes leurs provisions au petit corbeau qui sèche ses larmes.

J'adore (car on adore toujours les productions de ses enfants! Il me l'a offert en plus pour la fête des mères ). Je trouve ça bien écrit pour son âge (ou c'est parce que je suis habituée au très faible niveau des enfants de mon collège en 6ème-5ème). L'histoire n'est pas très recherchée mais il fait des phrases bien construites (il maîtrise bien l'emploi des phrases complexes), il conjugue bien et ne fait pas trop de fautes, c'est bien ponctué.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par gauvain31 le Dim 29 Mai 2016 - 23:06
Ben si mes anciens 3ème pouvaient écrire comme lui.... (avec le même nombre de fautes d'orthographe) : c'est franchement magnifique vivi. J'étais incapable de faire la même chose à son âge.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Caspar le Lun 30 Mai 2016 - 11:31
@vivi1982 a écrit:L'exigence, les notes, les lignes à copier, les punitions, les devoirs, ça a du bon quand même! L'instit de mon fils (école privée, méthode vieille école et qui se ferait surement lyncher dans le public pour ça )applique des méthodes qu'on pourrait qualifier de rigides et voici de qu'il est capable d'écrire complètement seul (6 ans et demi, CE1) je retranscris le texte avec les fautes:

Le petit corbeau

Il était une fois un petit corbeau dont la mère était morte, et son père, pareil. Il pleurait de toutes ses forses, mais malheureusement persone n'est venu sauf son voisin le Hérisson. Le Hérisson vient et lui demande pourquoi il est si malheureux. Le petit corbeau lui raconte qu'il est seul et n'a rien à manger.
Le Hérisson apelle sa famille, elle vient et il esplique tout, après elle donne toutes leurs provisions au petit corbeau qui sèche ses larmes.

J'adore (car on adore toujours les productions de ses enfants! Il me l'a offert en plus pour la fête des mères  ). Je trouve ça bien écrit pour son âge (ou c'est parce que je suis habituée au très faible niveau des enfants de mon collège en 6ème-5ème). L'histoire n'est pas très recherchée mais il fait des phrases bien construites (il maîtrise bien l'emploi des phrases complexes), il conjugue bien et ne fait pas trop de fautes, c'est bien ponctué.


Oui, mais ton fils est un privilégié car fils d'une enseignante qui connaît toutes les ficelles du système et creuse les inégalités. Very Happy
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Celeborn le Lun 30 Mai 2016 - 11:44
Attention : le cadre règlementaire à partir de la rentrée prochaine est en fait assez strict pour le primaire (là, je parle CP-CM2).

Sur les bulletins trimestriels (ou "périodiques") de primaire, on ne peut pas mettre de notes sur 20, mais seulement positionner sur une échelle à 4 niveaux. Et sur les bilans de fin de cycle 2, qui sont les seuls à être conservés jusqu'au bout dans le dossier scolaire, il n'y a pas de notes, mais là aussi un positionnement des 8 domaines et sous-domaines du socle sur une échelle à 4 niveaux.

Le texte règlementaire : LIEN

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Contenu sponsorisé

Re: Qu'en est-il des notes à l'école primaire ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum