inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Dim 29 Mai 2016 - 1:47

Bonjour à tous,
je souhaiterai un petit conseil ou un coup de pouce car je ne peux plus réfléchir par moi-même. Je suis inspectée lundi, je ne le sais que depuis jeudi soir. Outre le fait que j'ai encore des copies à corriger, toute ma progression annuelle et grammaticale à mettre en forme, j'ai recommencé dix fois ma séance d'inspection sans être satisfaite. La dernière mouture a été carrément démolie par une copine, qui a d'ailleurs très bien fait, car je me rends compte de l'inanité de mon projet de lecture.

Voila, j'ai une classe de 6eme assez faible et j'ai choisi de travailler sur les textes fondateurs (la bible notamment) en les lisant comme un recueil de belles histoires et j'ai choisi de leur faire découvrir ces textes d'abord par une dimension ludique. J'ai ouvert la séquence avec "aux feuillantines" justement faire percevoir le fait que pr Hugo enfant, la Bible est d'abord un livre de belles histoires.
Pour la séance d'inspection, j'ai pensé partir du texte de La création de Marguerite Yourcenar parce qu'il aborde de façon ludique et humouristique la création pour remonter à la "voix" originelle de ce texte qu' est la Genèse. Or, je me suis fourvoyée, enfin j'ai l'impression que ma lecture comparée ne va pas assez loin (d'après ma copine mais elle a raison). Je n'ai pas assez précisé le projet de lecture personnel je pense. Pour moi, il s'agit de montrer à travers cette lecture comment la réécriture ludique de la Genèse permet d'offrir un nouveau regard sur le Dieu créateur et sa relation à l'homme.
qu'en pensez-vous? Aidez-moi par pitié, je vais devenir folle! veneration

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Dim 29 Mai 2016 - 3:32

As-tu étudié le texte de la Genèse?
Le poème de Yourcenar est en effet une introduction intéressante car il présente la Bible comme un recueil d'histoire extraordinaires, mais avant de me lancer dans un autre texte, je commencerais par bien travailler le texte de la Genèse:
- travailler sur sa forme qui en fait un poème avec des répétitions
- travailler grammaticalement sur la phrase injonctive qui est une création
- voir le lien entre poésie et création
- faire relever les étapes de la création
et j'en passe, on peut passer des heures sur la Genèse. Il serait selon moi un non sens d'aborder le texte de Yourcenar sans avoir travaillé à fond le texte de la Genèse avant.
Il faut commencer par expliquer ce qu'est le "rien" d'avant la Genèse. Ensuite on trouve des cartes montrant ce qu'était la Terre selon l'homme de la Bible, cela permet de voir les étoiles accrochées à la voute céleste,...
Bref, tu ne nous en dis pas beaucoup, il est difficile comme ça de but en blanc de te donner des conseils autres que généraux.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Dim 29 Mai 2016 - 8:16

bonjour Isidora,
Merci pour ta réponse. Non, je n'ai pas étudié encore la Genèse. Ce serait une introduction à la Genèse justement, le texte de M. Yourcenar, avant d'étudier la Genèse. J'ai imagine que comme on nous dit de commencer par ce qui est le plus proche des élèves, il serait bon de partir de leur lecture de ce texte sans forcément qu'ils connaissent le texte de la Genèse. En fait, je les ferai travailler sur la figure divine et la figure humaine dans le poème, le but étant qu'ils repèrent dans le poème que Dieu fabrique l'homme comme un artisan mais que M. Yourcenar laisse tout un pan de la genèse de côté car elle veut rendre Dieu proche de l'homme. Je lirai ensuite le texte de la genèse uniquement dans cet objectif qui est celui de la figure de dieu et de l'homme.
Mais oui, peut-être que ce sera un peu confus...

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par adumbrate le Dim 29 Mai 2016 - 8:34

Je suis loin d'être une experte en inspections, mais je partage l'avis d'Isidoria : je trouve préférable de commencer par étudier le texte de la Bible, avant de bifurquer sur le texte de Yourcenar.

adumbrate
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par leyade le Dim 29 Mai 2016 - 8:38

Comme les autres, je pense que ce qui est attendu maintenant, c'est plus logiquement que tu attaques la Genèse.
tu as déjà eu ta phase d'approche avec les feuillantines, donc Yourcenar avant, ça ferait doublon, et ce serait même contre-productif, puisque c'est après avoir vu la Genèse qu'il devient intéressant, comme texte écho.
Prépare ta lecture de la Genèse, en suivant le déroulé conseillé par Isidoria.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Anarore le Dim 29 Mai 2016 - 9:23

Hugo c'était une bonne idée pour commencer à repérer des choses, essayer de deviner de quoi on va parler.

Yourcenar aussi, mais pas dès le début. Comment peuvent-ils comprendre que la Genèse est réécrite de façon ludique avec un nouveau regard sur l'homme et la création, s'ils n'ont pas vu le texte de base ?

Pour moi ta séquence est à l'envers donc. Il faut revenir sur les textes de bases, présenter la Genèse, Adam, Eve, la Jardin, le serpent, en profiter pour faire un peu d'HDA, et ensuite voir ce que ce texte est devenu : en littérature, en art, en publicité, en film...

Je suivrai donc aussi les conseils d'Isidoria.

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Provence le Dim 29 Mai 2016 - 11:46

@solale a écrit:
Pour la séance d'inspection, j'ai pensé partir du texte de La création de Marguerite Yourcenar parce qu'il aborde de façon ludique et humouristique la création pour remonter à la "voix" originelle de ce texte qu' est la Genèse. Or, je me suis fourvoyée, enfin j'ai l'impression que ma lecture comparée ne va pas assez loin (d'après ma copine mais elle a raison). Je n'ai pas assez précisé le projet de lecture personnel je pense.

Je crois que tu cherches trop à suivre des prescriptions pédagogiques hors-sol et que tu ne te concentres pas sur ce qui est vraiment important: que doivent retenir tes élèves de tes leçons? Beaucoup d'élèves ne savent rien du jardin d'Eden, du Déluge, de la vie de Jésus. Les miens n'avaient pas fait le rapprochement entre les saints du calendrier et le christianisme. Tu veux présenter la Bible comme un recueil de belles histoires: mais, dans ce cas, il faut bien faire lire ces histoires. On ne peut pas passer son temps à introduire des notions de façon ludique: il faut surtout entrer dans le vif du sujet. Et il me semble que dans un chapitre sur la Bible, c'est la Bible qu'il faudrait faire lire. Oublie un peu le ludique (qui n'amuse pas forcément les élèves, d'ailleurs), concentre-toi sur les connaissances.

@solale a écrit:bonjour Isidora,
Merci pour ta réponse. Non, je n'ai pas étudié encore la Genèse. Ce serait une introduction à la Genèse justement, le texte de M. Yourcenar, avant d'étudier la Genèse.
Tu ne peux pas introduire le chapitre puis chacun des textes: il faut bien les lire, à un moment donné!  Wink


J'ai imagine que comme on nous dit de commencer par ce qui est le plus proche des élèves, il serait bon de partir de leur lecture de ce texte sans forcément qu'ils connaissent le texte de la Genèse.
Je doute que les élèves se sentent proches de Marguerite Yourcenar.

En fait, je les ferai  travailler sur la figure divine et la figure humaine dans le poème, le but étant qu'ils repèrent dans le poème que Dieu fabrique l'homme comme un artisan mais que M. Yourcenar laisse tout un pan de la genèse de côté car elle veut rendre Dieu proche de l'homme.
C'est complexe, surtout sans culture: contentons-nous, dans un premier temps, d'apporter cette culture à nos élèves avant de leur demander de telles comparaisons, de leur faire lire et comprendre les textes abordés. Ils vont se mélanger les pinceaux sinon.


@Anarore a écrit:Hugo c'était une bonne idée pour commencer à repérer des choses, essayer de deviner de quoi on va parler.
Par principe, je suis opposée au principe des devinettes dans mon cours.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Anarore le Dim 29 Mai 2016 - 12:50

@ Provence : Tu n'en fais jamais ? J'ai testé en poésie, et ça a bien marché. Bon après ce n'était pas trèèèèès compliqué.
Pourquoi ne pas en faire de temps en temps ? (la réponse m'intéresse vraiment, il y a peut-être une information importante que j'ai ratée).

@ Solale : J'ai retrouvé le fil d'une séquence de mon collègue sur le sujet. Après avoir fait lire les textes de la Bible et travaillé sur des tableaux (Genèse, Déluge), il a fait des études comparées avec le Coran et Gilgamesh. Puis il a fait une séance sur la modernité d'Adam et Eve autour du "fruit défendu" en travaillant sur la publicité de Nina Ricci, de Poison, puis avec Desperate Housewifes et Twilight.
Les élèves ont compris plein de choses : le jeu avec la femme tentatrice et dangereuse, le jeu avec la femme comme cliché, avec la question de l'amour. Ils ont vite noté qu'Adam était assez peu utilisé ce qui a posé plein de question en ICM sur l'égalité Homme-Femme.
Mais avant de faire du ludique, il est passé par les textes purs, les connaissances pures. Sans ça, les élèves n'auraient pas pu faire de lien entre leur héritage culturel et ce qu'on en fait à leur époque. Ils sont devenus conscients que l'école c'est aussi avoir une culture générale. Et d'après eux, je cite "c'est super important en fait ! " Laughing

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Provence le Dim 29 Mai 2016 - 12:57

@Anarore a écrit:@ Provence : Tu n'en fais jamais ? J'ai testé en poésie, et ça a bien marché. Bon après ce n'était pas trèèèèès compliqué.
Pourquoi ne pas en faire de temps en temps ? (la réponse m'intéresse vraiment, il y a peut-être une information importante que j'ai ratée).
Tu parles des devinettes? A vrai dire, je n'en vois pas l'intérêt: ça prend du temps (qui pourrait être plus utilement exploité) sans apporter quoi que ce soit de structurant dans la formation des élèves. De façon générale, je trouve que beaucoup d'élèves ont le défaut de vouloir deviner au lieu d'analyser pour interpréter ("On devine que le personnage est triste"); c'est souvent le cas aussi en lecture. J'en vois suffisamment les conséquences négatives pour ne pas vouloir les pousser sur cette pente glissante.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Hermiony le Dim 29 Mai 2016 - 13:01

Je rejoins les conseils d'Isidoria : commence par leur faire étudier la Genèse, et fais-en ta séance d'inspection. Il y a beaucoup de choses à leur faire chercher sur ce texte. Inutile de te perdre avec Yourcenar, que tu pourras donner à la fin du chapitre, pour étudier les prolongements de la Bible.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Thalia de G le Dim 29 Mai 2016 - 13:53

@Hermiony a écrit:Je rejoins les conseils d'Isidoria : commence par leur faire étudier la Genèse, et fais-en ta séance d'inspection. Il y a beaucoup de choses à leur faire chercher sur ce texte. Inutile de te perdre avec Yourcenar, que tu pourras donner à la fin du chapitre, pour étudier les prolongements de la Bible.
Pareil, c'est la démarche que j'adopte pour ce texte que je trouve très riche.
Il permet aussi d'enclencher un exercice d'écriture sympa, du genre "Dieu a oublié les saisons, rédigez un paragraphe dans lequel vous reprendrez certaines formules de la Genèse"
Et avec un pont possible pour une rédaction aboutie en réinvestissant les diverses façons d'exprimer un ordre.

Et je rejoins les avis qui disent qu'on n'a pas besoin de ludique. Je crois que les élèves ne sont pas dupes et préfèrent le cours "sérieux", même si une séance peut paraître moins austère que d'autres.
Je fais un cours tout bête sur ce qu'est la Bible, le livre sacré d'une des trois religions du Livre.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Dim 29 Mai 2016 - 14:44

@solale a écrit:bonjour Isidora,
Merci pour ta réponse. Non, je n'ai pas étudié encore la Genèse. Ce serait une introduction à la Genèse justement, le texte de M. Yourcenar, avant d'étudier la Genèse. J'ai imagine que comme on nous dit de commencer par ce qui est le plus proche des élèves, il serait bon de partir de leur lecture de ce texte sans forcément qu'ils connaissent le texte de la Genèse. En fait, je les ferai  travailler sur la figure divine et la figure humaine dans le poème, le but étant qu'ils repèrent dans le poème que Dieu fabrique l'homme comme un artisan mais que M. Yourcenar laisse tout un pan de la genèse de côté car elle veut rendre Dieu proche de l'homme. Je lirai ensuite le texte de la genèse uniquement dans cet objectif qui est celui de la figure de dieu et de l'homme.
Mais oui, peut-être que ce sera un peu confus...
Comment introduire une notion avec un texte qui réécrit la notion en question sans que les élèves ne la connaissent?
Par ailleurs c'est plutôt pas mal, le texte de la Genèse peut être donné en intégral car il n'est pas très long.
Je reprends aussi ta problématique: les textes fondateurs: celui de Yourcenar est-il fondateur, ou est-ce celui de la Bible?
Il aurait été intéressant aussi de savoir ce qu'a étudié le collègue d'Histoire, à ce moment de l'année, ça a dû être fait il y a quelques temps déjà.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Lun 30 Mai 2016 - 2:33

C'est sympa, Solale, de demander de l'aide et de ne plus répondre ensuite...
Je suis vraiment de plus en plus surprise de la tournure que prend ce forum.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 2:51

En reprenant certaines choses déjà dites ici implicitement au moins, et en radicalisant, je dirais que le contenu est secondaire, il faut surtout travailler le lien avec ce qui a été fait antérieurement, la séance d'avant ou même les semaines, afin qu'un contenu assez restreint en fait soit amené de la manière la plus naturelle possible, et que tu réfléchisses justement à toutes les voies d'accès à ce contenu. Je n'imagine pas un inspecteur ne pas apprécier cela.

Ne te soucie pas du tout du contenu, surtout pas de la quantité de trucs à amener en une heure. Oublie tout ça tu feras ce que tu pourras, contente-toi (mais en fait c'est l'essentiel) de préparer diverses "conclusions" de la séance, de manière à occuper intelligemment le dernier quart d'heure sans savoir à l'avance ce que tu auras pu faire.

En fait, une séance de cours ce n'est qu'une suite de transitions. Suspect Shocked

Dès qu'on veut partir du contenu et en faire un truc cohérent progressif complexe on devient fou. C'est normal. On n'est pas censé devenir fou en préparant des cours.

J'espère que ces conseils te seront utiles, mais peut-être d'autres ici ne seront-ils pas d'accord avec ça.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Audrey le Lun 30 Mai 2016 - 4:05

"Ne te soucie pas du contenu"... Alors là, j'en tombe de ma chaise. Notre métier ne consisterait donc qu'à ménager des transitions les plus naturelles possibles vers du rien? Il faudra d'ailleurs que tu expliques comment conclure de façons différentes un cours qui n'apporterait pas un contenu dont on se serait soucié auparavant...
Effarant.
Une chose est sûre: quel que soit l'inspecteur que l'on croise, aucun de nos ipr n'en est encore au point de nous dire de ne pas nous soucier du contenu de nos cours, ni de la construction des notions avec les élèves.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Derborence le Lun 30 Mai 2016 - 6:45

@Gisèle a écrit:En reprenant certaines choses déjà dites ici implicitement au moins, et en radicalisant, je dirais que le contenu est secondaire, il faut surtout travailler le lien avec ce qui a été fait antérieurement, la séance d'avant ou même les semaines, afin qu'un contenu assez restreint en fait soit amené de la manière la plus naturelle possible, et que tu réfléchisses justement à toutes les voies d'accès à ce contenu. Je n'imagine pas un inspecteur ne pas apprécier cela.

Ne te soucie pas du tout du contenu, surtout pas de la quantité de trucs à amener en une heure. Oublie tout ça tu feras ce que tu pourras, contente-toi (mais en fait c'est l'essentiel) de préparer diverses "conclusions" de la séance, de manière à occuper intelligemment le dernier quart d'heure sans savoir à l'avance ce que tu auras pu faire.

En fait, une séance de cours ce n'est qu'une suite de transitions. Suspect Shocked

Dès qu'on veut partir du contenu et en faire un truc cohérent progressif complexe on devient fou. C'est normal. On n'est pas censé devenir fou en préparant des cours.

J'espère que ces conseils te seront utiles, mais peut-être d'autres ici ne seront-ils pas d'accord avec ça.
Shocked Est-ce une plaisanterie ? confused

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par JPhMM le Lun 30 Mai 2016 - 7:11

Apparemment non...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Thalia de G le Lun 30 Mai 2016 - 7:17

@Derborence a écrit:
@Gisèle a écrit:En reprenant certaines choses déjà dites ici implicitement au moins, et en radicalisant, je dirais que le contenu est secondaire, il faut surtout travailler le lien avec ce qui a été fait antérieurement, la séance d'avant ou même les semaines, afin qu'un contenu assez restreint en fait soit amené de la manière la plus naturelle possible, et que tu réfléchisses justement à toutes les voies d'accès à ce contenu. Je n'imagine pas un inspecteur ne pas apprécier cela.

Ne te soucie pas du tout du contenu, surtout pas de la quantité de trucs à amener en une heure. Oublie tout ça tu feras ce que tu pourras, contente-toi (mais en fait c'est l'essentiel) de préparer diverses "conclusions" de la séance, de manière à occuper intelligemment le dernier quart d'heure sans savoir à l'avance ce que tu auras pu faire.

En fait, une séance de cours ce n'est qu'une suite de transitions. Suspect Shocked

Dès qu'on veut partir du contenu et en faire un truc cohérent progressif complexe on devient fou. C'est normal. On n'est pas censé devenir fou en préparant des cours.

J'espère que ces conseils te seront utiles, mais peut-être d'autres ici ne seront-ils pas d'accord avec ça.
Shocked Est-ce une plaisanterie ? confused

@JPhMM a écrit:Apparemment non...
Je me suis demandé si c'était ironique. Si ça ne l'est pas, humhum

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Anarore le Lun 30 Mai 2016 - 8:56

@Gisèle a écrit:En reprenant certaines choses déjà dites ici implicitement au moins, et en radicalisant, je dirais que le contenu est secondaire, il faut surtout travailler le lien avec ce qui a été fait antérieurement, la séance d'avant ou même les semaines, afin qu'un contenu assez restreint en fait soit amené de la manière la plus naturelle possible, et que tu réfléchisses justement à toutes les voies d'accès à ce contenu. Je n'imagine pas un inspecteur ne pas apprécier cela.  

Je pense (j'espère) que Gisèle veut dire par là qu'il faut tisser du lien entre les séances et tourner autour d'un thème restreint mais abordé sous différents angles. Une séquence cohérente et une réponse à une problématique est évidemment très important pour une inspection.

@Gisèle a écrit:
Ne te soucie pas du tout du contenu, surtout pas de la quantité de trucs à amener en une heure. Oublie tout ça tu feras ce que tu pourras, contente-toi (mais en fait c'est l'essentiel) de préparer diverses "conclusions" de la séance, de manière à occuper intelligemment le dernier quart d'heure sans savoir à l'avance ce que tu auras pu faire.
En fait, une séance de cours ce n'est qu'une suite de transitions. Suspect Shocked
Dès qu'on veut partir du contenu et en faire un truc cohérent progressif complexe on devient fou. C'est normal. On n'est pas censé devenir fou en préparant des cours.
J'espère que ces conseils te seront utiles, mais peut-être d'autres ici ne seront-ils pas d'accord avec ça.

Là par contre, je ne peux qu'être en désaccord. Certes l'inspecteur ne va pas se concentrer sur le contenu uniquement (des séances sur la Bible il a du en voir 1000) mais si tu racontes n'importe quoi, il va te faire remarquer tout de suite que ton cours est incomplet/mal construit/pas adapté/inintéressant/pauvre en savoirs et il ne va pas mâcher ses mots !
Certes il est idéal de pouvoir conclure sa séance devant lui, mais pas au détriment de la qualité du cours.
Une séquence est forcément progressive et donc à la fois cohérente et complexe pour les élèves. Sans devenir fou c'est impératif de créer un ensemble et pas une suite d'observations. Sinon je ne vois pas bien l'intérêt de les garder en classe pour faire des choses dont (ils le disent eux-mêmes) ils ne voient pas à quoi ça va leur servir.

Je suis aussi scotchée de voir qu'il a aussi peu de réponses de Solale. Certes en cas d'inspection on stress, on a autre chose à faire que de flâner, et surtout quand il faut tout reprendre, mais de toute façon nous sommes lundi, il est trop tard.

Il y avait eu une discussion comme ça il n'y a pas longtemps, j'avais répondu en proposant un déroulé de séquence. Pas une réponse. J'ai simplement effacé ma réponse en me rendant bien compte que certains prenaient Néoprof pour un hall de gare, ou pire, une machine à fabriquer des réponses qui seraient toutes dues ! furieux

Et on parle d'enseigner le respect à nos élèves...


Dernière édition par Anarore le Lun 30 Mai 2016 - 22:06, édité 3 fois (Raison : faute d'orthographe oubliée)

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Oudemia le Lun 30 Mai 2016 - 9:03

Si, Solale est repassée hier matin, après la réponse d'Isidoria.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Leodagan le Lun 30 Mai 2016 - 9:19

@Derborence a écrit:
@Gisèle a écrit:En reprenant certaines choses déjà dites ici implicitement au moins, et en radicalisant, je dirais que le contenu est secondaire, il faut surtout travailler le lien avec ce qui a été fait antérieurement, la séance d'avant ou même les semaines, afin qu'un contenu assez restreint en fait soit amené de la manière la plus naturelle possible, et que tu réfléchisses justement à toutes les voies d'accès à ce contenu. Je n'imagine pas un inspecteur ne pas apprécier cela.

Ne te soucie pas du tout du contenu, surtout pas de la quantité de trucs à amener en une heure. Oublie tout ça tu feras ce que tu pourras, contente-toi (mais en fait c'est l'essentiel) de préparer diverses "conclusions" de la séance, de manière à occuper intelligemment le dernier quart d'heure sans savoir à l'avance ce que tu auras pu faire.

En fait, une séance de cours ce n'est qu'une suite de transitions. Suspect Shocked

Dès qu'on veut partir du contenu et en faire un truc cohérent progressif complexe on devient fou. C'est normal. On n'est pas censé devenir fou en préparant des cours.

J'espère que ces conseils te seront utiles, mais peut-être d'autres ici ne seront-ils pas d'accord avec ça.
Shocked Est-ce une plaisanterie ? confused

En fait il y a une large part de vérité dans cette remarque : les inspecteurs ne sont pas totalement oublieux des contenus, mais ils peuvent se focaliser sur autre chose -- méthode, façon de parler à la classe, de "mettre en confiance" dans la "bienveillance"… j'arrête ou je vais vomir.

Ne pas hésiter en cours de séance à sacrifier du contenu pour sauvegarder la sacro-sainte organisation. Par exemple, 3 "activités" de 15 minutes, surtout avec des 6e, un temps important passé à faire reformuler les consignes par différents élèves de la classe.

Si tout ça est bien fait, le contenu ne sera VRAIMENT que secondaire.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Leodagan le Lun 30 Mai 2016 - 9:20

@Audrey a écrit:"Ne te soucie pas du contenu"... Alors là, j'en tombe de ma chaise. Notre métier ne consisterait donc qu'à ménager des transitions les plus naturelles possibles vers du rien? Il faudra d'ailleurs que tu expliques comment conclure de façons différentes un cours qui n'apporterait pas un contenu dont on se serait soucié auparavant...
Effarant.
Une chose est sûre: quel que soit l'inspecteur que l'on croise, aucun de nos ipr n'en est encore au point de nous dire de ne pas nous soucier du contenu de nos cours, ni de la construction des notions avec les élèves.

La question n'est pas ici de savoir en quoi consiste notre métier, mais en quoi consiste une inspection.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Invité El le Lun 30 Mai 2016 - 9:26

Sérieusement, vous vous souciez de ce que pensent les inspecteurs? Pourquoi? Le point d'indice? La petite carrière?

Les IPR ont vendu la camelote de la disparition des Humanités, le grappillage des heures sur le temps disciplinaires, le mépris adressé aux enseignants par le MEN. Et vous voulez faire carpette devant eux? Je préfère ma dignité à quelques oboles de plus, obtenues un peu plus vite. Si l'IPR qui me visite, ou le chargé de missions, est quelqu'un d'intègre, évidemment je l'écouterai avec la plus grande attention, mais a priori, se coucher devant l'inspection ne me paraît pas judicieux.

Le gain pour  l'avancement est relativement faible et, en ce qui me concerne, m'est parfaitement secondaire.

De toute manière, d'expérience, les IPR écrasent les faibles qui sont prêts à la servitude volontaire, et ne se confrontent pas à ceux qui leur opposent des convictions.

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par PauvreYorick le Lun 30 Mai 2016 - 10:33

Incidemment, puisque ça parle de bible et d'IPR, on sait ce qu'il a fait de ses 30 deniers, l'autre?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Leodagan le Lun 30 Mai 2016 - 10:47

@PauvreYorick a écrit:Incidemment, puisque ça parle de bible et d'IPR, on sait ce qu'il a fait de ses 30 deniers, l'autre?

… et des cinq talents !

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum