inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Leodagan le Lun 30 Mai 2016 - 10:47

@PauvreYorick a écrit:Incidemment, puisque ça parle de bible et d'IPR, on sait ce qu'il a fait de ses 30 deniers, l'autre?

… et des cinq talents !

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Iphigénie le Lun 30 Mai 2016 - 10:50

Un fil assez parlant de ce que devient l'enseignement des lettres:
y a pas, depuis l'introduction de la séquence et le pilotage des IPR par district, que de progrès.

C'est ce qu'on appelle le denier du culte?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 11:18

J'ai été mal comprise, ou mon propos assez provocateur a été pris en mauvaise part, du fait des sentiments bien légitimes de la part de professeurs engagés dans la défense de leur discipline et de son niveau.

Bien sûr que le contenu est important, il faut être bon, surtout devant l'inspection ! Je voulais juste évoquer l'idée que la préparation d'une séance nécessite de penser d'abord à la séance elle-même dans son déroulement et que lorsque l'on part du contenu, on en fait trop et les élèves risque de ne pas suivre.

Quant au rôle des inspecteurs, il y a beaucoup de choses critiquables mais ils sont quand même là pour voir si les profs se soucient des élèves me semble-t-il et c'est de ce point de vue que j'ai essayé de me placer.

Quant à la prépa des cours, on en fait toujours dix fois trop, pourquoi ? ...

A ceux qui ont vu d'emblée mon propos comme lamentable, soyez un peu plus prudents, les choses ne sont pas si simples ...

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Thalia de G le Lun 30 Mai 2016 - 11:27

J'ai écrit
Je me suis demandé si c'était ironique. Si ça ne l'est pas, humhum

Ton propos était donc volontairement outrancier. Merci de ta mise au point.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 12:39

Non pas outrancier ! Je voulais juste être nette sur le principe, il faut savoir parfois mettre le contenu de côté, c'est tout. Pfiou je ne m'attendais pas à des réactions aussi désagréables ... Bref

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Audrey le Lun 30 Mai 2016 - 12:58

@Gisèle a écrit:Non pas outrancier ! Je voulais juste être nette sur le principe, il faut savoir parfois mettre le contenu de côté, c'est tout. Pfiou je ne m'attendais pas à des réactions aussi désagréables ... Bref

Tu confirmes bien ce qui nous a fait réagir.
Non, désolée, on ne peut jamais mettre le contenu de côté.

Va proposer un bel emballage à un gosse, un beau paquet cadeau, sans rien avoir mis dedans...tu vas vite voir le résultat.

Un cours ne se construit pas sur une forme creuse. Un cours transmet quelque chose, il a un objet.

Je ne comprends absolument pas comment un enseignant peut dire qu'il faut se focaliser "parfois" sur la forme, et pas du tout sur le fond, quand on sait en tant que professeur de lettres quelle hérésie ce serait de dissocier les deux. Spéciale kass'dédi à Crip'.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Fires of Pompeii le Lun 30 Mai 2016 - 13:03

@Gisèle a écrit:Non pas outrancier ! Je voulais juste être nette sur le principe, il faut savoir parfois mettre le contenu de côté, c'est tout. Pfiou je ne m'attendais pas à des réactions aussi désagréables ... Bref

Non justement, jamais !

Mais enfin, je rêve !

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 14:55

... Je le redis : je ne méprise pas le contenu et lui accorde toute l'importance qu'il mérite, peut-être même plus que d'autres ...

Mais pour répondre aux derniers messages, j'évoquerai simplement ces copies de Capes ou d'Agreg dans les différentes matières littéraires complètement creuses mais très rhétoriques qui ont eu au moins dix sur vingt, expérience personnelle et vécue par d'autres. Comment cela est-il possible à votre avis ?

Bref je ne faisais que donner mon conseil à notre collègue en difficulté, que ça lui ai servi ou non j'espère qu'elle aura réussi son inspection.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Fires of Pompeii le Lun 30 Mai 2016 - 15:01

@Gisèle a écrit:... Je le redis : je ne méprise pas le contenu et lui accorde toute l'importance qu'il mérite, peut-être même plus que d'autres ...

Mais pour répondre aux derniers messages, j'évoquerai simplement ces copies de Capes ou d'Agreg dans les différentes matières littéraires complètement creuses mais très rhétoriques qui ont eu au moins dix sur vingt, expérience personnelle et vécue par d'autres. Comment cela est-il possible à votre avis ?

Bref je ne faisais que donner mon conseil à notre collègue en difficulté, que ça lui ai servi ou non j'espère qu'elle aura réussi son inspection.

1 - je ne vois pas le rapport entre les copies en question et l'inspection de la collègue.
2 - si ces copies n'ont pas eu de note catastrophique c'est qu'elles n'étaient peut-être pas si vides...
3 - comment peux-tu juger de la vacuité ou non de copies de concours ???
4 - la notation d'un concours est relative et pas absolue, donc si ces copies ont eu 10 ou plus c'est qu'elles étaient dans la moyenne voire correctes par rapport à ce que les candidats ont proposé en général, par rapport au niveau général des candidats.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Lun 30 Mai 2016 - 15:18

Je crois que nous en avons tous fait l'expérience: c'est quand on maîtrise à fond le contenu que l'on peut se permettre d'innover sur la forme. Ne pas maîtriser le contenu est la porte ouverte au flou dans le cours et donc aux problèmes de gestion.
Il est évident qu'il faut faire des liens entre les séances, c'est d'ailleurs bien pour ça que nous avons des chapitres, dans notre cas les textes fondateurs et tout particulièrement la Bible. Et c'est bien le sens de toutes les remarques faites ici: comment demander à des élèves de faire le lien avec un texte qu'ils ne connaissent pas?
Il y avait vraisemblablement un problème dans la définition des objectifs de séance.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 15:22

Je n'ai jamais dit qu'on pouvait se permettre de ne pas maîtriser le contenu. Bref laissons là la polémique je ne veux pas orienter le fil vers le hors-sujet. Je laisse d'autres donner des conseils.

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Lun 30 Mai 2016 - 17:47

Peut-être, Gisèle, devrais-tu relire ton message initial, qui ne peut que faire sortir de leurs gonds nombre de professeurs de lettres (si ce n'est pas tous les profs...).

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Lun 30 Mai 2016 - 20:15

D'abord, merci à tous de vos réponses, notamment à ceux qui ont pris la peine de me répondre et de répondre à mon angoisse (donc notamment à Isodoria qui a été la première, merci beaucoup).
Ensuite, j'avoue que je ne comprends pas comment mon fil est devenu cette discussion que je découvre, presque avec angoisse et déception. Le fait est que je lis ce forum depuis très longtemps et que, même si je n'interviens pas, cela a toujours été un réel plaisir que de vous lire, toujours. Je ne demande pas souvent de l'aide mais à chaque fois que je lisais les gens qui, angoissés par une inspection connue d'eux deux jours avant le date de cette dernière, demandaient humblement de l'aide et que d'autres leur répondaient, je n'imaginais pas qu'il fallait revenir dans la minute même les remercier de cette aide. Le principe d'un forum, du moins tel que je conçois, c'est l'échange, pas le donnant-donnant, pas le fait qu'on attende forcément un merci ou une contribution. Attention, ce n'est pas une justification, c'est juste que je me suis sentie un peu "prise de haut" parce que je ne revenais pas tous les dix minutes remercier tous les intervenants. Ce n'est pas de l'ingratitude ni du mépris, c'est simplement qu'il fallait que je travaille justement pour cette inspection. J'ai fermé mon ordinateur parce qu'à chaque remarque que je lisais, je me sentais encore plus désespérée alors que je réfléchis quand même à ce que je fais d'habitude et que ce n'est pas ma première inspection. C'était un appel au secours car j'ai un peu "craqué" sur le moment. Ensuite, mon copain m'a dit de faire ce que je voulais faire depuis le début et de bosser juste en fonction de mon projet de lecture et de mon projet de séquence. Ce que j'ai fait. Mon projet de séquence est solide, il est réfléchi et je ne crois pas être cette enseignante dont certains, ici, ont cru, d'emblée, reconnaitre le spectre : volonté de brader l'enseignement des Lettres, volonté de faire du ludique à bas mots...Quel a été mon étonnement quand j'ai lu qu j'étais devenue le symbole de l'ESPE où on apprend rien, moi qui n'y ai jamais mis les pieds, moi dont justement l'inspecteur avait dit que j' "avais un enseignement traditionnel mais que c'était loin d'être un défaut". J'avoue que je ne me reconnais pas du tout dans tout ce que vous dites à propos de mon banal message de "craquage", j'aurais du donc m'abstenir.

Avant de parler de ma séance d'inspection, je voulais aussi ajouter que j'ai lu cà et là des caricatures d'inspecteur et d'inspection. Je sais bien que certains vivent vraiment cela ainsi mais je tiens à préciser que j'ai la chance, dans mon académie, d'avoir des inspecteurs qui sont d'abord des gens qui aiment la littérature, qui travaillent dans l'esprit que moi j'ai connu quand j'étais étudiante en Lettres. ils sont certes souvent peu humains et souriants, mais ils sont exigeants, ils veulent que nous restions des profs de lettres et c'est ce qu'ils ont dit à la formation disciplinaire qui nous avait d'ailleurs beaucoup calmées sur la réforme, mes collègues et moi. Même s'il est de bon ton de taper sur l'inspection et moi-même je le fais souvent pour plein de raisons, je ne peux laisser sous-entendre que le mien est un décérébré qui ne s'intéresse absolument pas au contenu du cours. Pendant mon entretien, nous n'avons parlé que de littérature. Il m'a même suggéré des pistes que je n'avais pas vues et qui étaient très pertinentes. Voilà, je tenais à le dire.
Quant à ma séance, je l'ai faite finalement et elle a été bien reçue par mes élèves et par l'inspecteur. J'ai beaucoup hésité entre faire d'abord en lecture analytique de La Genèse puis Yourcenar à cause notamment de vos remarques. Puis je me suis dit que j'avais suffisamment d'éléments pour me justifier si cette question-là était soulevée. Alors je l'ai fait comme je le voulais. J'ai travaillé La Création de Yourcenar en partant de ce que les élèves y voyaient (ce que j'y voyais d'abord hein?). C'est un poème qui redessine la relation entre Dieu et l'homme et qui offre une approche originale de la figure divine (cela a aussi rappelé à mes élèves Zeus qu'on avait vu dans une séquence antérieure), c'est dans ce sens-là que je l'ai travaillé. Je trouvais que partir de cette image divine, une image que pourrait se faire un enfant de Dieu pouvait être pertinent. Pour clore ma séquence, j'ai lu à haute voix la Genèse aux élèves (ils étudient les Hébreux en histoire mais bon ma classe est un peu faible qd mm, ils avaient à chercher une définition simple de Genèse..) en leur demandant comment ils imaginaient le dieu dont il était question dans ce texte (s'ils pouvaient faire son portrait...) . A la prochaine séance, ils me diront ce que le dieu de la Genèse a d'original, cela nous permettra de voir comment M. Yourcenar utilise cette image en la décalant. Ensuite nous ferons la lecture analytique de la Genèse et MES élèves, comme tous les 6èmes dignes de ce nom, auront un cours sur ce texte fondateur qui prendra sens du coup pour eux. Ils verront en quoi il est fondateur justement (il est aussi à l'origine d'autres textes..). Cela ne nous empêchera pas de voir ce texte comme la mise en scène d'un Dieu créateur et tout puissant (contre un dieu manuel et quelque peu burlesque chez Yourcenar) porté par la dimension poétique et incantatoire du texte biblique.
Je n'ai pas eu de reproches sur cette approche. Peut-être que cela ne vous convainc pas mais ça me va à moi. Je réfléchis quand même beaucoup à mes projets de séquence, ce n'est jamais, comme j'ai pu lire certains le conclure ici, une série de séances sans aucun lien entre elles et surtout sans aucun contenu. C'est même ce contre lequel je me bats depuis des années, alors c'est quand même le comble qu'on puisse me le reprocher mais bon j'assume si c'est le cas hein? Razz si c'est le prix à payer pour intervenir sur le forum, je l'accepte bien bas, tout comme je vous remercie encore une fois bien bas de toutes vos remarques.

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Nita le Lun 30 Mai 2016 - 20:19

Merci pour cette longue réponse, Solale.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Lun 30 Mai 2016 - 20:28

@Nita a écrit:Merci pour cette longue réponse, Solale.

pale désolée, je ne sais pas faire court. Je viens une fois l'an mais après j'ai fait le quota. :p

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Isidoria le Lun 30 Mai 2016 - 20:57

Merci de répondre, oui. Personnellement je ne suis pas convaincue par cette approche que je ne comprends pas vraiment.
Quant au reproche que j'ai fait, c'est que tu ne nous dis rien de ta séquence, de tes objectifs, tu déballes une panique, on essaie de répondre sans avoir les tenants et aboutissants, puis plus rien.
Tant mieux si tu t'en es bien sortie. Si tu veux des choses plus précises la prochaine fois, autant nous en dire un peu plus, ça évitera qu'on soit à côté de la plaque.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Invité El le Lun 30 Mai 2016 - 21:13

Je ne comprends pas bien non plus la démarche, comme Isidoria (mais nous pouvons bien sûr nous tromper).

Par exemple, les élèves sont invités à actualiser leurs connaissances sur les Hébreux, mais ils doivent réfléchir au mot "Genèse" qui, même si la Septante est une traduction juive, est un mot grec rempli de la pensée hellénistique, avec pour point de départ la réécriture de M. Yourcenar ( bisous au passage) qui a un rapport pour le moins complexe à la foi, et est en tout cas bien éloignée de traditions de lecture suffisamment représentatives...

J'ai objectivement du mal à voir comment ils auront, alors, accès au texte biblique comme texte fondateur, puisqu'ils ne semblent l'avoir jamais lu comme tel.


Rm: j'ai mentionné (il me semble qu'il s'agissait de moi dans le post) des IPR qu'il fallait juger sur pièces. Si le tien était bon, tant mieux, et heureusement qu'il y en a. Mais il est regrettable que les Humanités aient disparu, sans d'autres cris d'orfraie que les nôtres...

Invité El
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Gisèle le Lun 30 Mai 2016 - 21:36

Il y a un points sur lequel je suis d'accord avec toi : mieux vaut éviter de fuir l'angoisse en allant sur le net, dans les bouquins, en téléphonant aux collègues et amis, etc. Il vaut mieux cultiver la lucidité et être sûr le plus tôt possible de ce que l'on va faire le jour J... Pour éviter les tréfonds moraux.

Je suis contente pour toi que cela se soit bien passé. Smile

Gisèle
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par Anarore le Lun 30 Mai 2016 - 22:04

@solale a écrit: J'ai travaillé La Création de Yourcenar en partant de ce que les élèves y voyaient (ce que j'y voyais d'abord hein?). C'est un poème qui redessine la relation entre Dieu et l'homme et qui offre une approche originale de la figure divine (cela a aussi rappelé à mes élèves Zeus qu'on avait vu dans une séquence antérieure), c'est dans ce sens-là que je l'ai travaillé. Je trouvais que partir de cette image divine, une image que pourrait se faire un enfant de Dieu pouvait être pertinent. Pour clore ma séquence, j'ai lu à haute voix la Genèse aux élèves (ils étudient les Hébreux en histoire mais bon ma classe est un peu faible qd mm, ils avaient à chercher une définition simple de Genèse..) en leur demandant comment ils imaginaient le dieu dont il était question dans ce texte (s'ils pouvaient faire son portrait...) . A la prochaine séance, ils me diront ce que le dieu de la Genèse a d'original, cela nous permettra de voir comment M. Yourcenar utilise cette image en la décalant. Ensuite nous ferons la lecture analytique de la Genèse et MES élèves, comme tous les 6èmes dignes de ce nom, auront un cours sur ce texte fondateur qui prendra sens du coup pour eux. Ils verront en quoi il est fondateur justement (il est aussi à l'origine d'autres textes..). Cela ne nous empêchera pas de voir ce texte comme la mise en scène d'un Dieu créateur et tout puissant (contre un dieu manuel et quelque peu burlesque chez Yourcenar) porté par la dimension poétique et incantatoire du texte biblique.
Je n'ai pas eu de reproches sur cette approche. Peut-être que cela ne vous convainc pas mais ça me va à moi.

Voilà le genre de précisions qu'il aurait fallu donner dans ton message initial. Comme le souligne Isidoria, il manquait quasiment toutes les informations. Je ne rentre pas dans le débat du contenu/contenant, il n'est pas de ton fait et n'a rien à voir avec tes messages. Idem pour les clichés sur les IPR.

Je ne réponds donc que sur la partie qui concerne le problème initial : comme je l'ai dit dans une de mes réponses, juste avant une inspection on panique et évidemment on n'est pas très disponible, on stress, on remet tout en question. Mais comme je l'ai dit aussi, j'ai été surprise du peu de retour et je m'en explique : tu demandes de l'aide, on se mobilise pour te répondre, pour donner des pistes, essayer d'aider quoi. Normal entre collègues. Mais le peu de suivi a eu l'effet "j'ai posé la question et puis zut".
La réaction épidermique de notre part était peut-être dû au fait qu'en ce moment il y a beaucoup de fils ouverts et laissés à l'abandon par des gens qui prennent mais ne donnent pas. Je ne peux pas le dire pour les autres mais je le dis pour moi : toutes mes excuses pour cette remarque déplacée et avoir mal interprété les choses.

Bon comme les autres je ne comprends pas la démarche de ton cours, mais comme qui dirait, le principal c'est que tout se soit bien passé !

Soulagée ? Laughing

_________________
"En dépit de tout ce qu'on peut vous raconter, les mots et les idées peuvent changer le monde." - Le Cercle des Poètes Disparus

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? Un serment fait d'un peu plus près, une promesse plus précise, un aveu qui se veut confirmer, un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille, un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille, une communion ayant un goût de fleur, une façon d'un peu se respirer le coeur, et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme!" - Cyrano de Bergerac

Anarore
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Lun 30 Mai 2016 - 23:40

@Gisèle a écrit:Il y a un points sur lequel je suis d'accord avec toi : mieux vaut éviter de fuir l'angoisse en allant sur le net, dans les bouquins, en téléphonant aux collègues et amis, etc. Il vaut mieux cultiver la lucidité et être sûr le plus tôt possible de ce que l'on va faire le jour J... Pour éviter les tréfonds moraux.

Je suis contente pour toi que cela se soit bien passé. Smile

merci, c'est sympa.Smile

Bon je réponds merci à tout le monde, j'ai trop peur de me faire lapider en place publique Razz

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par solale le Lun 30 Mai 2016 - 23:48

@Anarore a écrit:



Soulagée ? Laughing

Oui, j'ai fêté ça en faisant le contrôle de conjugaison qu'ils devaient faire aujourd'hui et que j'ai remis pour cause d'inspection....J'ai fort pensé à certains d'entre eux qui dormaient, une qui m'a dit que Marguerite, elle disait....J'ai bien salé du coup! :p

Je suis désolée si je me suis méprise sur ce qu'est ce forum. J'ai laissé mon message et je suis allée travailler. Je ne savais pas qu'une réponse donnée devait forcément donner lieu à un remerciement. C'est juste que je n'avais pas le temps ces jours derniers et que je ne viens pas ou ne regarde pas le forum toutes les 5 min. Comme je le sais désormais, je ne demanderai plus d'aide.

voilà, désolée encore. topela

solale
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par RogerMartin le Mar 31 Mai 2016 - 9:35

Je résume : tu as posté un fil dont le titre se termine par "au secours" et tu es allée travailler sans plus t'en préoccuper. C'était quoi le but ?
Les collègues se sont précipités avec des suggestions, et s'étonnent que tu ne les aies pas lues, voire s'offusquent d'avoir perdu leur temps à te répondre : est-ce surprenant ?
A bientôt sur le forum !

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: inspection lundi sur les textes fondateurs : au secours !

Message par lisette83 le Mar 31 Mai 2016 - 9:38

C'est pas très grave tout de même que de vouloir être rassurée et puis de préférer ne pas tout changer.
Savourez-bien cette fin d'année en tout cas sous le déluge que nous vivons bien à propos !

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum