Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Insane. le Mar 31 Mai 2016 - 18:52

Bonjour à tous,

J'ai besoin de vos lumières. Je m'explique : j'ai appris ce matin qu'un "collègue" m'avait insulté dans son cours par plusieurs élèves bien heureux de m'en faire un récit. (mais bien généreux de ne pas me laisser sans savoir) Je ne vais pas rentrer dans le détail des outrages qu'il a pu débiter.
Je voudrais savoir si vous aviez déjà été victime de ce genre de choses et connaître si possible la façon dont vous aviez réagi afin que je puisse mieux réfléchir à la façon dont je vais me comporter en revenant dans mon établissement.

(Les cas d'incivilités et les problématiques sont tellement légions que je crains de devoir poster ici très régulièrement. Je suis amusé par la richesse de celles-ci. J'en étais à des années-lumière avant d'embrasser cette glorieuse carrière.)


Dernière édition par Insane. le Mar 31 Mai 2016 - 19:04, édité 1 fois

Insane.
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Volubilys le Mar 31 Mai 2016 - 18:57

Les "témoignages" d'élèves sont toujours à prendre avec des pincettes...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Derborence le Mar 31 Mai 2016 - 18:58

@Volubilys a écrit:Les "témoignages" d'élèves sont toujours à prendre avec des pincettes...
+1 Cela m'étonnerait qu'un collègue t'insulte, qui plus est devant des élèves.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par bonnet péruvien le Mar 31 Mai 2016 - 19:01

Prudence, prudence, en effet... Ce qui ne t'empêche pas d'aller en parler au collègue en question. A mon avis, tu verras tout de suite à la tête qu'il fera si les élèves ont inventé ou non.

_________________
bonnet péruvien

bonnet péruvien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Insane. le Mar 31 Mai 2016 - 19:01

Oui, c'est ce que je me disais aussi au début.
Sauf que les cinq élèves en question ne se sont pas rétractés quand je leur ai demandé d'écrire les faits tels qu'ils s'étaient passés en leur disant qu'un mensonge de leur part pouvait les mettre en danger.
Donc, je ne les crois pas à 100%. Mais il y a quand même une grande probabilité pour que ce soit possible.
D'où mon message et ma demande.

PS : Puis, je ne m'amuserais pas à poster sur un forum public et à perdre mon temps si je n'étais pas à peu près sûr de ce que j'avance.

Insane.
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par bonnet péruvien le Mar 31 Mai 2016 - 19:05

C'est vrai que c'est troublant. Va voir le collègue et demande des explications. Si les faits sont avérés, fais-lui bien comprendre que c'est un gros minable et peut-être même que tu devrais en toucher un mot à la direction. (Si les insultes étaient graves, c'est ce que je ferais.)

_________________
bonnet péruvien

bonnet péruvien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Orlanda le Mar 31 Mai 2016 - 19:06

D'abord, douter; les élèves aiment beaucoup souffler sur les braises s'ils ont senti une inimitié entre professeurs.

Ensuite: oui, j'ai été confrontée à la situation. Une vénérable collègue qui a passé son ultime année d'exercice à recorriger nos copies, à dire aux parents que nous étions tous nuls, à donner des cours particuliers à nos élèves - je parle de plusieurs membres de l'équipe.
La direction le savait, et a organisé un déjeuner pour apaiser les choses...Totalement inefficace, mais amusant, sous un certain angle.

Je ne vais pas t'aider, mais cela s'est arrangé lorsqu'elle est partie en retraite, au grand soulagement de tous.

_________________
I have become comfortably numb.

Orlanda
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Pseudo le Mar 31 Mai 2016 - 19:07

Une collègue doc a dit les pires horreurs sur mon compte. Ca m'a été rapporté par une autre collègue. A vrai dire, je m'en serai bien passée, de ces révélations. Je n'ai rien fait, tout simplement parce que je pense que cette personne s'est décrédibilisée toute seule, que seuls les abrutis ont écouté cette punaise (et grand bien leur fasse), et qu'en dernier ressort ce que cette personne pouvait bien bavasser avec ce qui lui servait de bouche ne me regardait pas.
Et j'ai bien fait. Car de toute façon, que faire, sinon coincer la personne entre quatre yeux pour lui faire regretter ses propos ? Mais dans quel objectif ? Pour obtenir quoi ?
Les chiens aboient, etc...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par laMiss le Mar 31 Mai 2016 - 19:10

Si les faits sont avérés, ce qui est gênant ici, ce ne sont pas seulement les propos tenus, mais le fait qu'ils aient été tenus devant une classe. Là, il y a un sacré problème.
Du coup, tu as les écrits des élèves ?

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Insane. le Mar 31 Mai 2016 - 19:18

Oui, hélas.

Bon, bref, c'est vrai que la solution est délicate. On ne va pas changer le monde et certains esprits par de la bonne volonté ... Mais j'aimerais juste tirer quelque chose de cette expérience et savoir comment réagir au mieux la prochaine fois. En effet, c'est quand même bien dur de revenir face à une classe alors qu'un collègue a totalement brisé notre posture.

Et, merci à tous de m'avoir répondu. C'est chouette de votre part.

Insane.
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par laMiss le Mar 31 Mai 2016 - 19:35

A toi de voir. Soit tu décides de laisser couler parce qu'au final cela ne t'affecte ni personnellement, ni professionnellement. Sois tu te dis que c'est grave et tu vas en parler franchement au collègue. Dans ce cas, deux issues possibles : soit il admet et s'explique, soit il n'admet pas et vous punissez ensemble très sévèrement les élèves menteurs. Là, tu verras sa réaction...

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Reine Margot le Mar 31 Mai 2016 - 19:41

Je dirais que le problème est surtout qu'il/elle a parlé devant des élèves, et ça ça peut vraiment pourrir une classe, quand les élèves sentent une inimitié entre profs.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par gauvain31 le Mar 31 Mai 2016 - 19:42

Personnellement je prendrais les 5 élèves en même temps ; je leur demanderais de retranscrire sur les propos exacts du professeur. Ils écriraient séparément sur 5 bureaux différents de façon à ce qu'ils ne se copient pas. Si les 5 lettres d'élèves concordent parfaitement alors là il y a pour moi un problème. Et si ce sont 5 lettres différentes, tu les convoques ta bureau du CDE pour remontage de bretelles ... en présence du collègue bien sûr.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par laMiss le Mar 31 Mai 2016 - 20:24

Pas mal, cette idée !

_________________
Site d'info / réforme du collège : www.reformeducollege.fr

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Dimka le Mar 31 Mai 2016 - 21:53

@Insane. a écrit:En effet, c'est quand même bien dur de revenir face à une classe alors qu'un collègue a totalement brisé notre posture.
Tu peux considérer que ta posture n’est pas brisée. Enfin… Je ne sais pas, mais insulter quelqu’un, ou lui baver dessus, sans qu’il ne soit là, c’est quand même d’une extrême lâcheté, non ? Si les élèves s’en amusent, tu peux feindre l’indifférence, sur le mode « je ne savais pas qu’il pensait cela, et les critiques des gens trop lâches pour me parler en face, je n’en ai absolument rien à cirer » (et fin de l’histoire, on reprend le cours), ce qui est une façon aussi de pourrir sa propre posture.

Puis ensuite, aller voir le collègue, « alors, comme ça, tu dis aux élèves que je… ». Si possible devant témoins. diable

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par FiatLux le Mar 31 Mai 2016 - 21:58

J'aime beaucoup l'idée de gauvain31. Autant je suis pour laisser passer certaines choses mais pour ça, je ne lâcherais rien. Je suis peut-être trop hargneuse mais ça me mettrait, en plus de me blesser, dans une rage folle. Et seule une confrontation avec le ou la collègue en question pourrait m'apaiser un minimum, avant d'aller en référer au chef d'établissement.

FiatLux
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par marilynsaddict le Mer 1 Juin 2016 - 20:33

Ca m'est arrivé l'année où je suis arrivée dans mon bahut. Un collègue d'une autre discipline que la mienne et qui est complètement débordé en gestion de classe se permettait de porter des jugements sur mon compte auprès des élèves (on avait 4 classes en commun). J'ai eu des élèves des 4 classes différentes qui sont venus me rapporter ses propos. C'étaient des élèves fiables et ils m'avaient rapporté des propos différents. Il est même arrivé que certaines choses qu'ils m'ont rapporté aient été dites en salle des profs que seul un adulte pouvait savoir et que ce me soit remonté par les enfants.

J'ai chopé le collègue en question et j'ai mis les points sur les I avec lui en lui disant de plutôt s'occuper de sa gestion de classe et d'arrêter de parler de moi aux élèves. Je l'ai remis en place avec fermeté et je n'ai plus jamais eu de problèmes par rapport à ça avec lui.

marilynsaddict
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Caspar Goodwood le Mer 1 Juin 2016 - 20:48

@marilynsaddict a écrit:Ca m'est arrivé l'année où je suis arrivée dans mon bahut. Un collègue d'une autre discipline que la mienne et qui est complètement débordé en gestion de classe se permettait de porter des jugements sur mon compte auprès des élèves (on avait 4 classes en commun). J'ai eu des élèves des 4 classes différentes qui sont venus me rapporter ses propos. C'étaient des élèves fiables et ils m'avaient rapporté des propos différents. Il est même arrivé que certaines choses qu'ils m'ont rapporté aient été dites en salle des profs que seul un adulte pouvait savoir et que ce me soit remonté par les enfants.

J'ai chopé le collègue en question et j'ai mis les points sur les I avec lui en lui disant de plutôt s'occuper de sa gestion de classe et d'arrêter de parler de moi aux élèves. Je l'ai remis en place avec fermeté et je n'ai plus jamais eu de problèmes par rapport à ça avec lui.


Personnellement, c'est la solution que je choisirais (ou celle de Dimka) plutôt que celle de Gauvain, mais à voir selon les circonstances, l'ambiance de l'établissement, et la personnalité de chacun.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Insane. le Ven 3 Juin 2016 - 15:41

Merci pour vos nombreux conseils grâce auxquels j'ai pu faire mon choix. (Soit un mélange de tout ce qui a été dit là.)

Insane.
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Caspar Goodwood le Ven 3 Juin 2016 - 16:35

Tu nous raconteras la suite de cette affaire ?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par tit871 le Ven 3 Juin 2016 - 18:34

imaginez une seconde si un prof faisait cela à propos du CDE...certes un collègue n'est pas un supérieur hiérarchique mais insulter un collègue devant les élèves est une faute professionnelle à mon sens!

tit871
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par mamieprof le Ven 3 Juin 2016 - 18:59

Moi si j'étais certaine des faits, je lui mettrais un cahier petit format dans son casier avec écrit " Recopier 100 fois : Je ne dois pas dire d'horreurs sur Insane. devant les élèves, ce n'est ni éthique, ni responsable et c'est même assez minable ! "
Alors là le collègue y aurait droit !

mamieprof
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Caspar Goodwood le Ven 3 Juin 2016 - 20:36

@tit871 a écrit:imaginez une seconde si un prof faisait cela à propos du CDE...certes un collègue n'est pas un supérieur hiérarchique mais insulter un collègue devant les élèves est une faute professionnelle à mon sens!


Cette fois, nous sommes d'accord.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par Dadoo33 le Ven 3 Juin 2016 - 20:57

@mamieprof a écrit:Moi si j'étais certaine des faits, je lui mettrais un cahier petit format dans son casier avec écrit " Recopier 100 fois : Je ne dois pas dire d'horreurs sur  Insane. devant les élèves, ce n'est ni éthique, ni responsable et c'est même assez minable ! "
Alors là le collègue y aurait droit !

Very Happy

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cas du collègue qui en insulte un autre.

Message par menerve le Sam 4 Juin 2016 - 8:49

Moi je suis curieuse je voudrais connaître les insultes en question.

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum