AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par William Foster le Jeu 2 Juin 2016 - 16:55

@cube a écrit:Est-ce qu'on vous a dit, à vous aussi, que vous étiez le plus mal placé pour faire du soutien à vos élèves en difficulté ? Parce que vous "expliquez comme un prof de maths", parce que "comme vous étiez bon élève en maths, vous ne pouvez pas comprendre là où vos élèves bloquent", parce que "vous leur avez déjà expliqué et ils n'ont pas compris, donc il faut quelqu'un qui leur explique autrement".

Oui, on me l'a déjà fait... Et je précise alors que je n'étais pas si bon que ça en maths, à tel point que cette phrase d'un de mes profs résonne encore dans ma tête :"Mais Mr Foster, vous n'arriverez jamais à rien en maths !".
Ce n'est pas parce que statistiquement la plupart des profs ont été de bons élèves qu'ils l'ont tous été.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par meevadeborah le Jeu 2 Juin 2016 - 18:28

Et surtout, après un peu plus de 10 ans d'enseignement, je me considérais pas mauvaise en didactique de MA discipline...
Ils sont fous... et c'est la déprime.

meevadeborah
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par William Foster le Jeu 2 Juin 2016 - 18:35

@meevadeborah a écrit:Ils sont fous... et c'est la déprime.
Du tout : ils sont à court d'arguments... Et ils ne reconnaîtront pas que c'est de la malhonnêteté intellectuelle, ils sont trop malhonnêtes intellectuellement pour ça. bounce

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par Fesseur Pro le Jeu 2 Juin 2016 - 18:41

@gluche a écrit:
@cube a écrit:
Est-ce qu'on vous a dit, à vous aussi, que vous étiez le plus mal placé pour faire du soutien à vos élèves en difficulté ? Parce que vous "expliquez comme un prof de maths", parce que "comme vous étiez bon élève en maths, vous ne pouvez pas comprendre là où vos élèves bloquent", parce que "vous leur avez déjà expliqué et ils n'ont pas compris, donc il faut quelqu'un qui leur explique autrement". Du coup, dans mon collège, tout-le-monde-sauf-les-profs-de-maths explique les maths aux élèves qui rament ... c'est un petit peu vexant (et carrément lourdingue quand "l'autre explication" est fausse   Rolling Eyes  ).
Bref, si chaque prof enseignait une autre matière que la sienne, toutes les difficultés des élèves seraient résolues et notre plus grande incompétence, c'est d'être compétent dans notre domaine.
Tout va bien succes
L'idéal serait que l'enseignement ne soit plus assuré par des enseignants.
On y arrive.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par Caspar Goodwood le Jeu 2 Juin 2016 - 19:00

@cube a écrit:Nous avons, dans mon collège, réussi à négocier que l'AP en classe entière soit assurée par le prof qui a la classe (le prof classieux, du coup ? Laughing ).

Par contre, en 4ème, on dédouble sur un seul créneau horaire... et comme je n'ai pas le don d'ubiquité, forcément, un autre collègue travaillera en parallèle avec moi sur ma classe (et inversement je travaillerai avec la sienne). En 6ème, c'est plus galère, on aura des groupes alignés, tout mélangés, avec les classes de SEGPA mélangées avec nous aussi.  pale
Ben oui, "la 6ème SEGPA, c'est une 6ème de cycle 3, donc c'est comme une 6ème ordinaire". On flaire de loin une future suppression des 6èmes SEGPA. Orientons les élèves en début de cycle 4, "c'est une chance pour les élèves en difficulté de faire une 6ème ordinaire, ils en retirent toujours quelque chose." Ce n'est pas du tout pour faire encore des économies, meuh non.

Est-ce qu'on vous a dit, à vous aussi, que vous étiez le plus mal placé pour faire du soutien à vos élèves en difficulté ? Parce que vous "expliquez comme un prof de maths", parce que "comme vous étiez bon élève en maths, vous ne pouvez pas comprendre là où vos élèves bloquent", parce que "vous leur avez déjà expliqué et ils n'ont pas compris, donc il faut quelqu'un qui leur explique autrement". Du coup, dans mon collège, tout-le-monde-sauf-les-profs-de-maths explique les maths aux élèves qui rament ... c'est un petit peu vexant (et carrément lourdingue quand "l'autre explication" est fausse   Rolling Eyes  ).


On entre dans le domaine de l'absurde là... C'est inquiétant.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par Thermo le Jeu 2 Juin 2016 - 19:05

Dans les "12 travaux d'Astérix" : c'est le combientième "La Maison des Fous"?

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: AP assuré par un collègue n'ayant pas la classe

Message par Isis39 le Jeu 2 Juin 2016 - 19:16

@Caspar Goodwood a écrit:
@cube a écrit:Nous avons, dans mon collège, réussi à négocier que l'AP en classe entière soit assurée par le prof qui a la classe (le prof classieux, du coup ? Laughing ).

Par contre, en 4ème, on dédouble sur un seul créneau horaire... et comme je n'ai pas le don d'ubiquité, forcément, un autre collègue travaillera en parallèle avec moi sur ma classe (et inversement je travaillerai avec la sienne). En 6ème, c'est plus galère, on aura des groupes alignés, tout mélangés, avec les classes de SEGPA mélangées avec nous aussi.  pale
Ben oui, "la 6ème SEGPA, c'est une 6ème de cycle 3, donc c'est comme une 6ème ordinaire". On flaire de loin une future suppression des 6èmes SEGPA. Orientons les élèves en début de cycle 4, "c'est une chance pour les élèves en difficulté de faire une 6ème ordinaire, ils en retirent toujours quelque chose." Ce n'est pas du tout pour faire encore des économies, meuh non.

Est-ce qu'on vous a dit, à vous aussi, que vous étiez le plus mal placé pour faire du soutien à vos élèves en difficulté ? Parce que vous "expliquez comme un prof de maths", parce que "comme vous étiez bon élève en maths, vous ne pouvez pas comprendre là où vos élèves bloquent", parce que "vous leur avez déjà expliqué et ils n'ont pas compris, donc il faut quelqu'un qui leur explique autrement". Du coup, dans mon collège, tout-le-monde-sauf-les-profs-de-maths explique les maths aux élèves qui rament ... c'est un petit peu vexant (et carrément lourdingue quand "l'autre explication" est fausse   Rolling Eyes  ).


On entre dans le domaine de l'absurde là... C'est inquiétant.

En plus l'AP ce n'est pas du soutien aux élèves en difficulté.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum