Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Raoul Volfoni le Jeu 2 Juin - 15:49
http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/saint-malo/saint-malo-des-parents-d-eleves-occupent-le-college-robert-surcouf-1012531.html

Intervention musclée de la police à Saint-Malo ce jeudi pour évacuer l'entrée du collège Surcouf, occupée par des élèves, des parents et des enseignants, qui menaient une action depuis le matin, pour manifester leur opposition à la décision de fermeture de l'établissement à la rentrée 2017.
avatar
Thijk
Niveau 7

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Thijk le Jeu 2 Juin - 15:56

C'est des gauchiss à FR3, bon sang !
Mais à quoi ça sert que le gouverne-ment y se décarcasse pour t'esspiquer que la policeu nationaleu, elle est là pour protéger la population ?
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par gnafron2004 le Jeu 2 Juin - 15:57
:shock: :shock: :shock: sont fous ces bretons!
kamasolou
kamasolou
Habitué du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par kamasolou le Jeu 2 Juin - 19:59
Je suis sous le choc.
Les témoignages et vidéos prouvant les violences policières se multiplient: matraquages de personnes désarmées et à terre, gazages, tirs aléatoires de grenades sans sommation, une vidéo montre aussi un journaliste obligé par la police d'effacer les images prises en manif... Aujourd'hui à Rennes, des fourgons de police ont même foncé sur des manifestants qui se dirigeaient vers la rocade pour y mettre en place un barrage filtrant, gazant et matraquant allègrement manifestants et journalistes présents -dont certains de Ouest France et M6 avec cartes de presse bien visibles, en revanche les policiers, eux, ne portaient pas leurs matricules pourtant obligatoires...
Et maintenant, les forces de l'ordre brutalisent les enfants! C'est inadmissible!
Et ce qui me choque encore plus:
- Pourquoi le seul syndicat à réagir est le SNES Bretagne ? Que font les autres ?
- Pas un mot dans le JT de France 2 ni sur Itélé et BFM!
- Que fait la ministre ? Et le préfet ? Aucune réaction. Eux qui accourent au moindre fait divers d'habitude...
C'est juste révoltant, on ne peut pas laisser passer ça!
Cleroli
Cleroli
Neoprof expérimenté

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Cleroli le Jeu 2 Juin - 20:04
Révoltant !
kamasolou
kamasolou
Habitué du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par kamasolou le Jeu 2 Juin - 20:13
Voilà les cibles des forces de l'ordre en France en 2016! Ce gouvernement est fou.

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Cj7t5q3WkAE4U_8
Raoul Volfoni
Raoul Volfoni
Doyen

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Raoul Volfoni le Jeu 2 Juin - 20:18
Cette dérive autoritaire m'inquiète beaucoup. On est vraiment dans un Etat policier.
Bon, il faut dire que ces gens avaient l'air très menaçants. Surtout les tout petits, devant, qui doivent bien peser leurs 30 kilos !
kamasolou
kamasolou
Habitué du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par kamasolou le Jeu 2 Juin - 20:54
Saint-Malo: le préfet estime que les forces de l'ordre ont fait un « usage de la force proportionné ».
avatar
tit871
Niveau 7

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par tit871 le Jeu 2 Juin - 21:43
c'est scandaleux, mais c'et bien relayé par les médias a priori ( libe , le monde, bfmtv...)
Ventre-Saint-Gris
Ventre-Saint-Gris
Niveau 9

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Ventre-Saint-Gris le Jeu 2 Juin - 23:31
Faut peut-être rester un peu prudent, aussi.

Telle qu'elle est racontée, cette histoire est un beau bordel et je vais attendre un peu avant de parler de violence policière sur ce coup-là.

Des parents qui font un cordon afin de bloquer un collège (REP), pour protester contre sa fermeture. Certains se sont enchaînés.
Une dizaine de policiers qui reçoivent l'ordre de lever le blocage.
Des gamins se seraient précipités pour "venir au secours" de leurs parents.
Ce qui donnerait onze élèves "blessés". Trois "hospitalisés" dont un pour un genou "éraflé" ou "abîmé".

Il y a encore eu une bagarre un peu sanglante entre deux gamins dans mon collège aujourd'hui, et je n'ose imaginer ce que pourrait donner un pétage de plombs collectif. Ces policiers ont été envoyés au casse-pipe, et j'imagine aussi très bien comment ce genre de situation peut engendrer foulures et éraflures. A moins de croiser religieusement les bras et d'attendre que ça passe.

Ce qui paraît hallucinant, c'est de faire immédiatement intervenir les forces de l'ordre. Ce qui est certain aussi, c'est que les bavures policières sont nombreuses aujourd'hui et que c'est un des nombreux signes du profond malaise de notre société. Y a-t-il eu bavure ici, ou injonction hiérarchique pour gérer une situation qui ne pouvait pas être gérée proprement par la force ? Il ne fait pas bon être prof, mais il ne fait pas bon être flic, non plus.
Dimka
Dimka
Grand Maître

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Dimka le Ven 3 Juin - 0:23
Ciao,
@Ventre-Saint-Gris a écrit:Ce qui est certain aussi, c'est que les bavures policières sont nombreuses aujourd'hui et que c'est un des nombreux signes du profond malaise de notre société.
Je ne crois pas. Ce sont simplement les mentalités qui changent, mais j’aurais tendance à penser que les policiers sont moins violents, et les manifestants aussi d’ailleurs. Par contre, la violence policière (et la violence tout court) est beaucoup moins tolérée par la société (et ça, c’est probablement une bonne chose).

Je trouve quand même qu’on vit dans un univers un peu trop émotif, probablement par manque de recul : les violences, qu’il s’agisse de manifs, d’attentats, de répressions policières, de guerres, ou de simples faits divers sont toujours considérées comme exceptionnelles, inédites, inouïes… alors qu’en regardant ce qu’il se passait il y a trente, cinquante ans, ou un ou deux siècles, on a quand même l’impression que la société dans son ensemble s’apaise. Il n’y a pas plus de bavures, mais certains événements toujours présents sont de plus en plus considérées comme des bavures, comme inacceptables, alors même qu’ils perdent en intensité (et peut-être que c’est justement parce qu’ils deviennent de plus en plus exceptionnels qu’ils sont perçus comme inédits ?).

Ça n’empêche aucunement de dire que par rapport aux aspirations et aux standards démocratiques actuels, on considère ces violences comme des archaïsmes, des abus de pouvoir de la part de l’État, et qu’on ne les accepte plus (je ne dis pas tout ça pour relativiser les diverses violences, mais simplement pour dire que parfois, on pourrait réfléchir un peu plus par rapport au présent, et un peu moins par rapport à un fantasme de passé).

_________________
Spoiler:
Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés 1512263083
monseigneur
monseigneur
Niveau 10

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par monseigneur le Ven 3 Juin - 12:49
Pas d'accord avec toi Dimka : il y a apparemment une dérive des méthodes policières, dont cet évènement choquant est une des multiples illustrations.

http://www.lesinrocks.com/2016/05/29/actualite/violences-policieres-lobjectif-nest-plus-de-repousser-groupe-de-blesser-individus-11832511/


Dernière édition par monseigneur le Ven 3 Juin - 14:47, édité 1 fois
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Le grincheux le Ven 3 Juin - 13:33
@monseigneur a écrit:Pas d'accord avec toi Dimka : il y a apparemment une dérive des méthodes policières, donc cet évènement choquant est une des multiples illustrations.

http://www.lesinrocks.com/2016/05/29/actualite/violences-policieres-lobjectif-nest-plus-de-repousser-groupe-de-blesser-individus-11832511/
Vu ce qu'il se passe à Paris depuis quelques semaines (je suis en plein dedans entre Nation et République), faudrait tout de même pas prendre les gentils manifestants pour des anges. Ils ont même explosé la porte d'entrée de mon immeuble qui ne leur avait rien fait.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
monseigneur
monseigneur
Niveau 10

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par monseigneur le Ven 3 Juin - 13:38
Ce qui est arrivé à ton immeuble est intéressant, mais l'article des Inrocks montre l'évolution des méthodes policières (comportements et armes employées), ce qui est à mon avis plus parlant.

Pierre Douillard-Lefevre a écrit:
A partir de 1995, trois générations de lanceurs de balles en caoutchouc, de plus en plus puissants, sont distribuées dans la police. Les Flash-Ball Monopro puis Superpro, et enfin le Lanceur de Balles de Défense 40 – LBD 40 – testé à partir de 2007, doté d’un canon rayé, d’un viseur Eotech, et classé dans la catégorie A, “arme à feu à usage militaire”. Aujourd’hui, plusieurs milliers de balles en caoutchouc sont tirées chaque année en France. Le geste n’est pas anodin : on tire à nouveau sur la foule. L’objectif n’est plus de repousser un groupe, mais de blesser des individus, de marquer dans la chair, d’en toucher un pour en terroriser cent. C’est un tournant dans les doctrines du maintien de l’ordre.

Pierre Douillard-Lefevre a écrit:
L’idée d’une montée de la violence et de la “haine anti-flic” – pour reprendre le slogan du syndicat Alliance – est un récit largement construit par le gouvernement et l’institution policière. On peut le relativiser en décentrant notre regard dans le temps et l’espace. Qu’il s’agisse des grands conflits sociaux de 1947 dans le nord de la France, des grèves insurrectionnelles de Nantes et Saint-Nazaire en 1955, de l’agitation des années 1960 et 1970, voire des mouvements étudiants de 1994, à chaque fois le degré d’offensivité est très élevé. Bien plus qu’aujourd’hui. Et les policiers ne disposaient pas de l’équipement renforcé qu’on peut voir actuellement dans les rues.

Pierre Douillard-Lefevre a écrit:
Les gouvernements successifs mettent à sac depuis 30 ans le pacte social arraché par la Résistance à la Libération. Nous entrons donc dans une période de violence sociale croissante et d’instabilité, que les gouvernants entendent mater dès aujourd’hui. Il est d’ailleurs intéressant d’observer qu’à mesure que l’État se dépouille de ses prérogatives sociales, il renforce considérablement sa puissance répressive. L’augmentation drastique des primes pour les forces de l’ordre par un gouvernement qui impose en même temps la “loi travail” est une illustration de l’époque. Sans soulèvement, nous assisterons certainement dans les mois et les années à venir à un durcissement de la situation politique et sociale.
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Le grincheux le Ven 3 Juin - 13:50
@monseigneur a écrit:Ce qui est arrivé à ton immeuble est intéressant, mais l'article des Inrocks montre l'évolution des méthodes policières (comportements et armes employées), ce qui est à mon avis plus parlant.
De mon bureau, vois-tu, j'ai vu arriver dès les premières manifestations des manifestants avec des barres de fer et des masques à gaz modèles militaires. Tu ne vas pas dans une manifestation avec ce genre d'équipement si tu ne veux pas que ça dérape. Ce qui m'étonne, c'est qu'il n'y ait pas eu plus de dérapages vue l'envie d'en découdre qu'avaient certains. J'ai aussi vu des casseurs détruire toutes les nuits les vitrines du boulevard Voltaire même de boutiques qui n'étaient ni des banques ni des assurances (le boulanger du coin de la rue s'en souvient encore) et le mobilier urbain. D'autres se sont payé le luxe de virer les plantations de la ville (et d'un concierge du boulevard Voltaire qui plante depuis des années des fleurs autour des deux ou trois arbres devant sa loge). Bref, c'est se battre pour se battre et casser pour casser.

Maintenant, je ne te dirais pas ce que je pense des Inrocks. En fait si, la même chose que de Libé.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
monseigneur
monseigneur
Niveau 10

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par monseigneur le Ven 3 Juin - 14:34
Ces collégiens devaient donc eux aussi être armés jusqu'aux dents et avoir envie d'en découdre... leurs regards pleins de haine sont d'ailleurs bien visibles sur la photo. Je serais curieux de voir le contenu de leurs sacs à dos : probablement des barres de fer et des masques à gaz de type militaire... D'ailleurs, c'est pas un cocktail molotov que tient la petite en blanc à droite ?

Zagara
Zagara
Guide spirituel

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Zagara le Ven 3 Juin - 17:34
On en est à 1 personne dans le coma, 3 yeux crevés, plusieurs dizaines de membres cassés, plusieurs centaines de contusions et plaies ouvertes.

Entre Cazeneuve qui nie toute violence policière et certains préfets, comme celui de Rennes, qui donnent des ordres d'extrême dureté, certains policiers, les plus cow-boys, partent en roue libre. Manquerait plus qu'un mort... (enfin, un deuxième à l'actif de Cazeneuve, puisqu'on n'oublie pas M. R. Fraisse en 2014)
COCOaine
COCOaine
Habitué du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par COCOaine le Ven 3 Juin - 17:45
@Zagara a écrit:On en est à 1 personne dans le coma, 3 yeux crevés, plusieurs dizaines de membres cassés, plusieurs centaines de contusions et plaies ouvertes.

Entre Cazeneuve qui nie toute violence policière et certains préfets, comme celui de Rennes, qui donnent des ordres d'extrême dureté, certains policiers, les plus cow-boys, partent en roue libre. Manquerait plus qu'un mort... (enfin, un deuzième à l'actif de Cazeneuve, puisqu'on n'oublie pas M. R. Fraisse en 2014)

Ah oui c'est vrai, il ne faut pas oublier Fraisse... Ce gentil écolo pacifiste calimero
Ignatius Reilly
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Ignatius Reilly le Ven 3 Juin - 17:46
@kamasolou a écrit:Saint-Malo: le préfet estime que les forces de l'ordre ont fait un « usage de la force proportionné ».

Voilà, les flics se seront sentis menacés.
Dimka
Dimka
Grand Maître

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Dimka le Ven 3 Juin - 18:11
@monseigneur a écrit:Pas d'accord avec toi Dimka : il y a apparemment une dérive des méthodes policières, dont cet évènement choquant est une des multiples illustrations.

http://www.lesinrocks.com/2016/05/29/actualite/violences-policieres-lobjectif-nest-plus-de-repousser-groupe-de-blesser-individus-11832511/
http://www.sep7.ca/local/cache-vignettes/L540xH748/kris-davodeau01-4-1e53d.jpg
http://www.thevenard.fr/files/2012/Un%20Homme%20Est%20Mort/image%203.jpg
(Un homme est mort, Kris, Davodeau)

Tiens, j’ai même trouvé un article d’un gars d’acc’ avec moi : Razz
http://www.liberation.fr/france/2016/05/26/le-degre-de-violence-en-manifestation-etait-bien-plus-eleve-par-le-passe_1455304

Mais plus sérieusement, je pense vraiment qu’on manque de recul historique. Dans la BD de Davodeau et Collombat, Cher pays de notre enfance, il me semble qu’un des syndicalistes interviewé dit bien qu’à l’époque, il y avait plus de violence (mais que les gens étaient plus politisés). Au début du XXe (et même encore au milieu), c’est quand même fréquent qu’il y ait des morts pendant les grèves, par exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_Fourmies ou https://fr.wikipedia.org/wiki/Grève_de_Draveil-Villeneuve-Saint-Georges ou encore : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Vardelle

Ou encore : https://books.google.fr/books?id=PwAWAVXW0fYC&pg=PA819&dq=manifestations+s'étant+soldées+par+mort+d'homme&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj3gfPMuozNAhWCVRoKHTePARsQ6AEIFjAA#v=onepage&q=manifestations%20s'étant%20soldées%20par%20mort%20d'homme&f=false

Après, évidemment, avec un recul historique de dix ans…

_________________
Spoiler:
Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés 1512263083
Le Minotaure
Le Minotaure
Niveau 1

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Le Minotaure le Ven 3 Juin - 18:16
@Le grincheux a écrit:Vu ce qu'il se passe à Paris depuis quelques semaines (je suis en plein dedans entre Nation et République), faudrait tout de même pas prendre les gentils manifestants pour des anges. Ils ont même explosé la porte d'entrée de mon immeuble qui ne leur avait rien fait.

J'ai fait la quasi-totalité des manifestations parisiennes contre la loi travail. Celles-ci ont regroupé entre plusieurs milliers et plusieurs dizaines (voir centaines) de milliers de personnes selon les dates. Il y a eu à chaque fois quelques centaines de casseurs qui ont eu un comportement effectivement très violent. En fait, un noyau dur de quelques dizaines de militants qui ont entraîné d'autres excités.

Certains de ces casseurs ont par ailleurs attaqué les carrés de tête syndicaux, prétextant de la collusion des services d'ordre CGT et FO avec la police (critique qui n'est pas dénuée de fondement mais qui ne justifie en rien l'attaque de cortèges de manifestants).

Il ne faut pas confondre la masse des manifestants, qui subissent par ailleurs les gazages et les matraquages, et ces groupes de casseurs. A Saint-Malo, je ne vois de toutes façons pas de trace de ces individus.
avatar
archeboc
Sage

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par archeboc le Ven 3 Juin - 22:42
@Dimka a écrit:Je ne crois pas. Ce sont simplement les mentalités qui changent, mais j’aurais tendance à penser que les policiers sont moins violents, et les manifestants aussi d’ailleurs. Par contre, la violence policière (et la violence tout court) est beaucoup moins tolérée par la société (et ça, c’est probablement une bonne chose).

Dans une perspective khaldunienne, ce n'est pas une bonne chose pour nos démocraties.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par Zagara le Sam 4 Juin - 6:00
@Le Minotaure a écrit:
@Le grincheux a écrit:Vu ce qu'il se passe à Paris depuis quelques semaines (je suis en plein dedans entre Nation et République), faudrait tout de même pas prendre les gentils manifestants pour des anges. Ils ont même explosé la porte d'entrée de mon immeuble qui ne leur avait rien fait.

J'ai fait la quasi-totalité des manifestations parisiennes contre la loi travail. Celles-ci ont regroupé entre plusieurs milliers et plusieurs dizaines (voir centaines) de milliers de personnes selon les dates. Il y a eu à chaque fois quelques centaines de casseurs qui ont eu un comportement effectivement très violent. En fait, un noyau dur de quelques dizaines de militants qui ont entraîné d'autres excités.

Certains de ces casseurs ont par ailleurs attaqué les carrés de tête syndicaux, prétextant de la collusion des services d'ordre CGT et FO avec la police (critique qui n'est pas dénuée de fondement mais qui ne justifie en rien l'attaque de cortèges de manifestants).

Il ne faut pas confondre la masse des manifestants, qui subissent par ailleurs les gazages et les matraquages, et ces groupes de casseurs. A Saint-Malo, je ne vois de toutes façons pas de trace de ces individus.

+1

J'ajoute qu'il y a un vrai tournant dans l'usage de la force par les policiers depuis quelques jours. Deux événements pour en attester : le tir de grenade gratuit et sans danger immédiat qui a plongé un journaliste indépendant dans le coma (cf. vidéo + témoignages recueillis par MDP) et (ce qui moi me choque encore plus) la charge policière du 2 juin en voitures sur des manifestants pacifiques. En voitures, c'est à dire que les policiers ont foncé avec leur véhicule sur les gens qui exerçaient leur droit à manifester, en balançant des lacrymos au passage. Un type serait tombé au lieu de s'écarter, il se faisait écraser. Ce genre de méthodes de gros cow-boy me choque durement et, depuis le début des manifs, avec l'augmentation des occurrences de violences et leur gradation manifeste, j'ai clairement perdu confiance en la police de mon pays.

Les médias font beaucoup de tapage sur les "casseurs" (le MILI c'est 50 gars... on a vu pire au niveau anarchistes énervés). Heureusement qu'il y a les journalistes indépendants, les smartphones et les réseaux sociaux pour amener sur la place public des faits qu'on n'aurait pas connus sans eux. Mais là dedans aussi cela commence à changer : les policiers s'en prennent de plus en plus à des journalistes encartés, ce qui devrait, à force, un peu modifier le traitement médiatique des manifs, très biaisé contre les manifestants ("casseurs" + "usager triste parce qu'il n'a pas son train") depuis Mars.
avatar
may68
Érudit

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par may68 le Sam 4 Juin - 6:26
A Rennes, demande d’enquête contre les violences policières :

https://www.mediapart.fr/journal/france/030616/rennes-demande-d-enquete-contre-les-violences-policieres
COCOaine
COCOaine
Habitué du forum

Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés Empty Re: Saint-Malo : évacuation musclée d'un collège, 11 élèves blessés

par COCOaine le Sam 4 Juin - 6:28


En même temps le dernier coup ou ils étaient bloqués en voiture, des gentils manifestants pacifistes ont essayé de les tuer, donc... Rolling Eyes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum