"Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 08:59

@Balthazaard a écrit:Lefteris, par misérable j'entendais sur la carrière...la HEB ne sera obtenue qu'après un long parcours, je ne pense pas que ceux qui l'auront profiteront longtemps de l'indice 1067  (d'ailleurs 400 euros bruts...sur lesquels après prélèvements on paie des impôts, peu d'agrégés étant non imposables...ce qui restera)

Enfin, il est clair qu'il y a quelque chose...ceci dit je discute mais agrégè hc, je ne me plaint pas trop du salaire, c'est la seule échelle à peu près décente dans l'EN
A l'heure où de plus en plus de gens auront des pensions incomplètes , loin des 75% (entrée tardive + décotes éventuelles ), ce qui représentera un supplément de pension de 250 € ne sera pas à négliger.

Pour l'instant, on ne peut faire que des hypothèses, puisque ce sont des ébauches de grilles, et  qu'on ne connaît ni les modes d'accès (des super -méritants , mais comment scratch ) , ni les pourcentages de promus/promouvables. Ca ne semble pas un grade ouvert à tous dans le déroulement de carrière normal.

Toutefois , on remarque que le premier échelon de la HEB correspond au 6è de la HC. Rien n'interdit de penser que des gens déjà promus rapidement à la HC le soient tout aussi vite à la CE, à peine arrivés à l'indice 780. Mais comme il s'agit  de pourcentages, cela signifie le blocage de gens plus anciens (ce qui se produit déjà dans certains cas avec la HC). Il faut quand même d'ores et déjà envisager ce cas de figure pour les revendications syndicales, pour obtenir la promotion des plus anciens, éviter le fait du prince (cette histoire d'entretien, humhum  Rolling Eyes ),  comme cela se fait avec de plus en de succès  pour la HC.

Une chose est cependant certaine malgré tout le battage médiatique, où l'on fait dire ce qu'on veut aux chiffres, et où l'on fait croire à des cadeaux au moment opportun : la réforme des corps et des carrières de la FP  est un redéploiement  de la masse salariale, une sorte d'auto-financement. A la fois sur la durée des carrières, plus longues (moins de retraites, qui sont un traitement continué et budgété à l'embauche du fonctionnaire) ,  sur les prélèvements, sur les indemnités,  sur l'équilibre entre les progressions lentes et les progressions rapides, et le lissage sur l'ensemble des corps .
La  LOLF , puis la RGPP, surveillés par Bruxelles , induisent la fameuse "règle d'or", qui interdit l'augmentation des dépenses de fonctionnement, laquelle se traduit d'ailleurs par le principe de fongibilité asymétrique.

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Serge le Sam 04 Juin 2016, 09:02

A la place de la traditionnelle visite de l'inspecteur dans la classe, les enseignants auront quatre rendez-vous au long de leur carrière. La ministre de l'Education nationale vante ainsi la mise en place d'une "véritable politique de ressources humaines" destinée à récompenser les enseignants "qui innovent, qui s'engagent, qui acceptent des fonctions difficiles". Les contours de ce nouveau dispositif sont encore flous, Najat Vallaud-Belkacem devant encore en discuter avec les syndicats.

On se demande si ces entretiens seront faits par des IPR ou par nos CDE.
L'an prochain, les inspections ont toujours cours ? C'est supposé prendre effet à la rentrée ou seulement en cas fort improbable de réélection ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par A Tuin le Sam 04 Juin 2016, 09:21

Je préfère conserver le système des inspections. Au moins il est observé la pratique de classe ainsi que les cours, évaluations, projets réalisés.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Finrod le Sam 04 Juin 2016, 09:34


WTF ? mais mais mais...

ancien échelon et indice après 1 an de carrière : 3 / 489 Nouveau 2 / 498 Gain : +9
ancien échelon et indice après 2 ans de carrière : 4/526 Nouveau 3 / 513 Gain : -13 (LOL)
ancien échelon et indice après 4,5 ans de carrière : 5/561 Nouveau 4/542 Gain -19 (non mais LOL)

ça c'est de la revalorisation.

Il fallait y penser !

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 09:40

@Finrod a écrit:

WTF ?   mais mais mais...

ancien échelon et indice après 1 an de carrière :  3 / 489    Nouveau  2 / 498    Gain : +9
ancien échelon et indice après 2 ans de carrière : 4/526     Nouveau  3 /  513    Gain :  -13  (LOL)
ancien échelon et indice après 4,5 ans de carrière : 5/561   Nouveau  4/542      Gain   -19   (non mais LOL)

ça c'est de la revalorisation.

Il fallait y penser !

Ben voilà .Désolé de m'auto-citer :
" ...une sorte d'auto-financement. A la fois sur la durée des carrières, plus longues..."

Bon,, je n'ai ni boule de cristal , ni science infuse,Very Happy  mais j'ai  à peu près suivi l'esprit de la chose  depuis le début, et j'ai reçu récemment un dossier très complet, qui envisage le processus dans la FP, dans sa globalité.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Jenny le Sam 04 Juin 2016, 09:42

@A Tuin a écrit:Je préfère conserver le système des inspections. Au moins il est observé la pratique de classe ainsi que les cours, évaluations, projets réalisés.

topela

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par pitchounette le Sam 04 Juin 2016, 09:44

sur un réseau social, une page "paramedicaux en colère" a été crée. Le fond est bien de dire tout haut les conditions déplorables de leurs conditions de travail.

Deviez au final sur quoi la page a dévié : la revalorisation du salaire des profs ! Je n'ai jamais vu autant de préjugés. Bien sûr nous sommes riches avec cette augmentation, avons de bonnes conditions de travail et 2 mois de vacances l'été

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 09:58

@pitchounette a écrit:sur un réseau social, une page "paramedicaux en colère" a été crée. Le fond est bien de dire tout haut les conditions déplorables de leurs conditions de travail.

Deviez au final sur quoi la page a dévié : la revalorisation du salaire des profs ! Je n'ai jamais vu autant de préjugés. Bien sûr nous sommes riches avec cette augmentation, avons de bonnes conditions de travail et 2 mois de vacances l'été
Toute la stratégie de communication avait ce but : faire croire que c'est une revalorisation pour les enseignants, alors que c'est une déclinaison du PPCR, certains corps ayant déjà fait l'objet de certaines revalo (attachés interministériels ayant accès à l'échelle lettres A, par exemple, mais qui le sait ? ).

Bien joué, bel écran de fumée et belle entreprise de division : ça cache l'opposition aux réformes, ça dresse la population contre les enseignants pour étouffer toute revendication. Et au pasage , ça permet de mettre en place une batterie de réformes managériales du métier, comme faisant partie du "pack".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Finrod le Sam 04 Juin 2016, 10:09

Comparatif Choix - Nouveau mode (Agrégés)

ancienneté / Différence / Durée / gain indiciaire moyen à ce stade
0 ans / +81 / 3 mois / +81
3 mois / +14 / 9 mois / +20,3
1 an / +9 / 1 an / +14,7
2 ans / -13 / 2 ans / +0,84
4 ans /  +16 / 0.5 an / +2,5
4,5 ans / -19 / 1,5 ans / -2,89
6 ans / +18 / 1,5 ans / +1,31
7,5 ans / -14 / 1 an / -0,49
8,5 ans / +25 / 2 ans / +4,37
10,5 ans / -17 / 1 an / +2,5
11,5 ans / +24 / 2 ans / +5,69
13,5 ans / -25 / 1 an / +3,57
14,5 ans / +26 / 3 ans / +7,42
17,5 ans / -24 / 0,5 ans / +6,27
18 ans / +23 / 3,5 ans / +8,99
21,5 ans / -27 / 0,5 ans / +7,56
22 ans / +17 / 4 ans / +9,01
26 ans / +9 / Indéterminée

Le Gain moyen indiciaire sur les 26 premières années de carrière est donc 9... (environs +1.2% pour un échelon 9 )   mais sur les 10 premières années il est de 2,5... (environs +0.5% pour un échelon 4)

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par pitchounette le Sam 04 Juin 2016, 10:38

@Lefteris a écrit:
Toute la stratégie de communication avait ce but : faire croire que c'est une revalorisation pour les enseignants, alors que c'est une déclinaison du PPCR, certains corps ayant déjà fait l'objet de certaines revalo (attachés  interministériels ayant accès à l'échelle lettres A, par exemple, mais qui le sait ? ).
Bien joué, bel écran de fumée et belle entreprise de division : ça cache l'opposition aux réformes, ça dresse la population contre les enseignants pour étouffer toute revendication. Et au pasage , ça permet de mettre en place une batterie de réformes managériales du métier, comme faisant partie du "pack".
Tout à fait ils y sont arrivés. C'est ce que j'ai dis sur la page "victime du plan de com du ministre"



pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Chocolat le Sam 04 Juin 2016, 11:10

@Lefteris a écrit:
@pitchounette a écrit:sur un réseau social, une page "paramedicaux en colère" a été crée. Le fond est bien de dire tout haut les conditions déplorables de leurs conditions de travail.

Deviez au final sur quoi la page a dévié : la revalorisation du salaire des profs ! Je n'ai jamais vu autant de préjugés. Bien sûr nous sommes riches avec cette augmentation, avons de bonnes conditions de travail et 2 mois de vacances l'été
Toute la stratégie de communication avait ce but : faire croire que c'est une revalorisation pour les enseignants, alors que c'est une déclinaison du PPCR, certains corps ayant déjà fait l'objet de certaines revalo (attachés  interministériels ayant accès à l'échelle lettres A, par exemple, mais qui le sait ? ).

Bien joué, bel écran de fumée et belle entreprise de division : ça cache l'opposition aux réformes, ça dresse la population contre les enseignants pour étouffer toute revendication. Et au pasage , ça permet de mettre en place une batterie de réformes managériales du métier,  comme faisant partie du "pack".

topela

Lefteris, pourrais-tu avoir l'extrême amabilité d'avoir tort, de temps en temps, histoire que l'on puisse croire pendant cinq minutes que tu es comme tout le monde ?
Non parce que tu me fais flipper, parfois, à force d'avoir systématiquement des analyses à ce point pertinentes.
Sérieusement, vous êtes combien, dans ton cerveau ?

fleurs


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par plotch le Sam 04 Juin 2016, 11:13

@Finrod a écrit:Comparatif Choix - Nouveau mode (Agrégés)

ancienneté / Différence / Durée / gain indiciaire moyen à ce stade
0 ans / +81 / 3 mois / +81
3 mois / +14 / 9 mois / +20,3
1 an / +9 / 1 an / +14,7
2 ans / -13 / 2 ans / +0,84
4 ans /  +16 / 0.5 an / +2,5
4,5 ans / -19 / 1,5 ans / -2,89
6 ans / +18 / 1,5 ans / +1,31
7,5 ans / -14 / 1 an / -0,49
8,5 ans / +25 / 2 ans / +4,37
10,5 ans / -17 / 1 an / +2,5
11,5 ans / +24 / 2 ans / +5,69
13,5 ans / -25 / 1 an / +3,57
14,5 ans / +26 / 3 ans / +7,42
17,5 ans / -24 / 0,5 ans / +6,27
18 ans / +23 / 3,5 ans / +8,99
21,5 ans / -27 / 0,5 ans / +7,56
22 ans / +17 / 4 ans / +9,01
26 ans / +9 / Indéterminée

Le Gain moyen indiciaire sur les 26 premières années de carrière est donc 9... (environs +1.2% pour un échelon 9 )   mais sur les 10 premières années il est de 2,5... (environs +0.5% pour un échelon 4)

Ah oui c'est éloquent ces 9 points correspondent exactement au transfert primes->points, les agrégés sont revalorisés pour les personnels en place, surtout pour ceux situés en milieu de carrière, mais absolument pas pour les nouveaux entrants pour lesquels l'effet global est neutre en raison de l'allongement du tout début de carrière, gommé psychologiquement par le fait que les deux premiers échelons dans le systèmes actuel sont très courts.

plotch
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par meskiangasher le Sam 04 Juin 2016, 11:30

Un agrégé classe normale passant tout le temps au choix avec l'ancienne formule gagne sur 26 ans 201459 points d'indice.
Un agrégé classe normale nouvelle formule, sans coup de pouce aux 6ème et 8ème échelons (sinon il faudrait comparer avec le grand choix), gagne sur 26 ans 204594 points d'indice.
Ce qui fait une différence de 10 points par mois en moyenne,
MOINS les 9 points provenant d'une partie de l'ISOE,
cela nous fait donc la mirifique revalorisation d'un (1) point d'indice.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 11:45

@Chocolat a écrit:
topela

Lefteris, pourrais-tu avoir l'extrême amabilité d'avoir tort, de temps en temps, histoire que l'on puisse croire pendant cinq minutes que tu es comme tout le monde ?
Non parce que tu me fais flipper, parfois, à force d'avoir systématiquement des analyses à ce point pertinentes.
Sérieusement, vous êtes combien, dans ton cerveau ?

fleurs

Merci, mais comme je le dis plus haut, je triche. Je suis  certains sujets parfois depuis le début et j'ai un temps d'avance. Ensuite, ayant un certaine expérience antérieure  de l'administration (de l'intérieur comme fonctionnaire  , de l'extérieur et des autres administrations en tant qu'ex-syndicaliste), je  raisonne parfois  par analogie, avec une connaissance basique de certains fonctionnements communs.


@Finrod a écrit: Comparatif Choix - Nouveau mode (Agrégés)

ancienneté / Différence / Durée / gain indiciaire moyen à ce stade
0 ans / +81 / 3 mois / +81
3 mois / +14 / 9 mois / +20,3
1 an / +9 / 1 an / +14,7
2 ans / -13 / 2 ans / +0,84
4 ans / +16 / 0.5 an / +2,5
4,5 ans / -19 / 1,5 ans / -2,89
6 ans / +18 / 1,5 ans / +1,31
7,5 ans / -14 / 1 an / -0,49
8,5 ans / +25 / 2 ans / +4,37
10,5 ans / -17 / 1 an / +2,5
11,5 ans / +24 / 2 ans / +5,69
13,5 ans / -25 / 1 an / +3,57
14,5 ans / +26 / 3 ans / +7,42
17,5 ans / -24 / 0,5 ans / +6,27
18 ans / +23 / 3,5 ans / +8,99
21,5 ans / -27 / 0,5 ans / +7,56
22 ans / +17 / 4 ans / +9,01
26 ans / +9 / Indéterminée

Le Gain moyen indiciaire sur les 26 premières années de carrière est donc 9... (environs +1.2% pour un échelon 9 ) mais sur les 10 premières années il est de 2,5... (environs +0.5% pour un échelon 4)

Merci du calcul , ça confirme le principe que j'énonçais : autofinancement par le système des rythmes (économie sur le grand choix) . Et rien qui se traduise en gain pour la retraite. C'est pourquoi le combat syndical doit consister à obtenir l'échelle lettre B (que tous les corps similaires ont fini par obtenir, rappelons -le au passage ) comme un échelon supplémentaire.


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par meskiangasher le Sam 04 Juin 2016, 11:58

Mon calcul pour les certifiés donne une différence moyenne de 14,5 points (164370 contre 159837), soit une revalorisation de 5,5 points.
Alors certes il faudrait moduler car il n'y a pas que l'avancement au choix, mais cela ne compensera jamais le gel du point d'indice de ces dernières années, et sa revalorisation insuffisante les années précédentes, et les augmentations des cotisations passées et à venir.


Dernière édition par meskiangasher le Sam 04 Juin 2016, 12:01, édité 1 fois

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 12:01

@meskiangasher a écrit:Mon calcul pour les certifiés donne une différence moyenne de 14,5 points, soit une revalorisation de 5,5 points.
Alors certes il faudrait moduler car il n'y a pas que l'avancement au choix, mais cela ne compensera jamais le gel du point d'indice de ces dernières années, et sa revalorisation insuffisante les années précédentes.
De toute manière, tout ça est en effet bien insuffisant quoi qu'il arrive, sauf à banaliser ce qui est prévu pour être exceptionnel. Et encore, on n'a pas vu les modalités d'avancement exactes...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Chocolat le Sam 04 Juin 2016, 12:12

@Lefteris a écrit:
@Chocolat a écrit:
topela

Lefteris, pourrais-tu avoir l'extrême amabilité d'avoir tort, de temps en temps, histoire que l'on puisse croire pendant cinq minutes que tu es comme tout le monde ?
Non parce que tu me fais flipper, parfois, à force d'avoir systématiquement des analyses à ce point pertinentes.
Sérieusement, vous êtes combien, dans ton cerveau ?

fleurs

Merci, mais comme je le dis plus haut, je triche. Je suis  certains sujets parfois depuis le début et j'ai un temps d'avance. Ensuite, ayant un certaine expérience antérieure  de l'administration (de l'intérieur comme fonctionnaire  , de l'extérieur et des autres administrations en tant qu'ex-syndicaliste), je  raisonne parfois  par analogie, avec une connaissance basique de certains fonctionnements communs.


Je te trouve bien modeste...
En tout cas merci de nous faire profiter de tes analyses ! Wink

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Whypee le Sam 04 Juin 2016, 13:10

Les cours de com' à l'ENA doivent prendre la totalité du temps de formation !?

Par contre pour le reste...

Si je prends mon cas, je fais partie des "gagnants" avec un échelon en plus. Je ne crois pas du tout à la classe exceptionnelle, je ne suis pas dans les petits papiers. Bilan 29 points en plus en fin de carrière, soit 21 comptant pour la retraite... 80€ cheers

_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Gryphe le Sam 04 Juin 2016, 17:20

@Lefteris a écrit:Une chose est cependant certaine malgré tout le battage médiatique, où l'on fait dire ce qu'on veut aux chiffres, et où l'on fait croire à des cadeaux au moment opportun : la réforme des corps et des carrières de la FP  est un redéploiement  de la masse salariale, une sorte d'auto-financement . A la fois sur la durée des carrières, plus longues (moins de retraites, qui sont un traitement continué et budgété à l'embauche du fonctionnaire),  sur les prélèvements, sur les indemnités,  sur l'équilibre entre les progressions lentes et les progressions rapides, et le lissage sur l'ensemble des corps .
La  LOLF , puis la RGPP, surveillés par Bruxelles , induisent la fameuse "règle d'or", qui interdit l'augmentation des dépenses de fonctionnement, laquelle se traduit d'ailleurs par le principe de fongibilité asymétrique.
Pourrais-tu développer un peu cette partie ? Je crois que je comprends, mais ne suis pas sûre.
Merci en tout cas pour la clairvoyance de tes analyses.

@Finrod a écrit:

WTF ?   mais mais mais...

ancien échelon et indice après 1 an de carrière :  3 / 489    Nouveau  2 / 498    Gain : +9
ancien échelon et indice après 2 ans de carrière : 4/526     Nouveau  3 /  513    Gain :  -13  (LOL)
ancien échelon et indice après 4,5 ans de carrière : 5/561   Nouveau  4/542      Gain   -19   (non mais LOL)

ça c'est de la revalorisation.

Il fallait y penser !

veneration


@Chocolat a écrit:Lefteris, pourrais-tu avoir l'extrême amabilité d'avoir tort, de temps en temps, histoire que l'on puisse croire pendant cinq minutes que tu es comme tout le monde ?
Non parce que tu me fais flipper, parfois, à force d'avoir systématiquement des analyses à ce point pertinentes.
Sérieusement, vous êtes combien, dans ton cerveau ?

fleurs


veneration

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Thermo le Sam 04 Juin 2016, 17:24

@Chocolat a écrit:
@Lefteris a écrit:
@pitchounette a écrit:sur un réseau social, une page "paramedicaux en colère" a été crée. Le fond est bien de dire tout haut les conditions déplorables de leurs conditions de travail.

Deviez au final sur quoi la page a dévié : la revalorisation du salaire des profs ! Je n'ai jamais vu autant de préjugés. Bien sûr nous sommes riches avec cette augmentation, avons de bonnes conditions de travail et 2 mois de vacances l'été
Toute la stratégie de communication avait ce but : faire croire que c'est une revalorisation pour les enseignants, alors que c'est une déclinaison du PPCR, certains corps ayant déjà fait l'objet de certaines revalo (attachés  interministériels ayant accès à l'échelle lettres A, par exemple, mais qui le sait ? ).

Bien joué, bel écran de fumée et belle entreprise de division : ça cache l'opposition aux réformes, ça dresse la population contre les enseignants pour étouffer toute revendication. Et au pasage , ça permet de mettre en place une batterie de réformes managériales du métier,  comme faisant partie du "pack".

topela

Lefteris, pourrais-tu avoir l'extrême amabilité d'avoir tort, de temps en temps, histoire que l'on puisse croire pendant cinq minutes que tu es comme tout le monde ?
Non parce que tu me fais flipper, parfois, à force d'avoir systématiquement des analyses à ce point pertinentes.
Sérieusement, vous êtes combien, dans ton cerveau ?

fleurs

Les Sur-Hommes n'existent pas, naïf que tu es! c'est un mutant.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Bussy le Sam 04 Juin 2016, 17:40

Des nouvelles pour les bi-admissibles ?
Je n'ai rien vu les concernant dans les documents du ministère. Une nouvelle grille indiciaire spécifique est-elle prévue ? Y aura-t-il reclassement dans la nouvelle grille des certifiés (même échelon ou échelon supérieur) ?

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 22:28

@Gryphe a écrit:
Pourrais-tu développer un peu cette partie ? Je crois que je comprends, mais ne suis pas sûre.
Merci en tout cas pour la clairvoyance de tes analyses.

C'est simple, on réduit à un endroit pour mettre à l'autre. On change de case. par exemple on supprime le grand choix (30 %) on peut se permettre de mettre tout le monde à un ryhtme proche du choix. On ralentit quelques échelons, on en accélère d'autres (voir les calculs de Finrod), on prend les primes. Il peut aussi y avoir une réduction d'effectifs drastique, une fusion de deux corps (je l'ai connu) et ceux qui restent son revalorisés.
En masse globale, on ne dépense pas plus, et même un peu moins sur le long terme (car tous ces calculs de finance publique doivent produire des effets à terme, ce sont des programmes, il faudrait demander à un expert qui détaillerait) .

L'augmentation des dépenses salariales est de toute manière interdite (LOLF, RGPP fongibilité asymétrique, toussa...). Et si par hasard une administration a un peu plus, provisoirement c'est pris sur d'autres, il faut voir le puzzle dans son ensemble.
@Gryphe a écrit:
veneration
Tu quoque  Rolling Eyes
Là, je  me pose quand même des questions, vous devez être plusieurs à être bien fatigué(e)s en fin d'année. scratch  Admettons que je le rende clair en synthétisant, mais j'enfonce parfois des portes ouvertes, je mets le doigt sur des faits, je ne vois pas de coup de génie.[/quote]

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Gryphe le Sam 04 Juin 2016, 22:45

@Lefteris a écrit:L'augmentation des dépenses salariales est de toute manière interdite (LOLF, RGPP fongibilité asymétrique, toussa...). Et si par hasard une administration a un peu plus, provisoirement c'est pris sur d'autres, il faut voir le puzzle dans son ensemble.

 Admettons que je le rende clair en  synthétisant, mais j'enfonce parfois des portes ouvertes, je mets le doigt sur des faits, je ne vois pas de coup de génie.

Si l'augmentation des dépenses salariales est interdite, la double affirmation "on recrute des profs + les profs sont augmentés" est donc forcément mensongère, non ?   [CQFD.]

Le coup de génie tient justement à cette clarté de la synthèse sur les questions administratives, et à la longueur d'avance liée au regard global dans les différentes branches de la Fonction publique.
Merci encore. topela

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Lefteris le Sam 04 Juin 2016, 23:39

@Gryphe a écrit:Si l'augmentation des dépenses salariales est interdite, la double affirmation "on recrute des profs + les profs sont augmentés" est donc forcément mensongère, non ?   [CQFD.]

C'est vrai et faux. il y aura quelques gagnants. Ceux qui auront tout de suite un bonus sur leur fiche de paie, ceux qui arrivés presque au bout se voient offrir une sortie exceptionnelle. Ceux qui auront une carrière plus longue, non. la masse salariale, elle n'augmentera pas, ou un peu pour la mise en place (et pris ailleurs) et ensuite ça sera une mesure économique pour l'Etat.

On peut dire ce qu'on veut avec les chiffres, selon la manière dont on présente. La preuve, les futurs 4500€ bruts de tout certifié ou assimilé ... Je le leur souhaite, mais j'ai bien peur que la moyenne sur l'ensemble des corps et des grades ne donne pas le même résultat.


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par meskiangasher le Dim 05 Juin 2016, 11:52

@Gryphe a écrit:Si l'augmentation des dépenses salariales est interdite, la double affirmation "on recrute des profs + les profs sont augmentés" est donc forcément mensongère, non ?
C'est en partie possible, au début, grâce à un effet de structure (effet de noria qui agit sur le GVT négatif).
Exemple : si à la place de 2 professeurs partant en retraite recevant 3000 euros chacun, on recrute 3 professeurs débutants à 1600 euros chacun (au lieu de 1300 euros), alors des économies sont au faites au début (mon exemple force le trait, bien entendu).
L'effet négatif à long terme (pour les finances publiques !) est compensé par l'allongement des carrières.


Dernière édition par meskiangasher le Dim 05 Juin 2016, 12:12, édité 3 fois

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Message par Emeraldia le Dim 05 Juin 2016, 12:01

Des nouvelles concernant les profs comme moi, ex contractuels, dont l'ancienne carrière n'a jamais été prise en compte puis qui ont été TZR pendant des années donc avec toujours un changement d'échelon à l'ancienneté ?

A peine au 7ème échelon à 41 ans, je commence à l'avoir bien mauvaise et je n'envisage pas de me faire avoir durant des années encore. Je suis hyper investie dans mon collège, hyper sollicitée et je n'en retire rien. Je vais travailler en fonction de mon salaire avant de m'organiser pour quitter ce navire.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum