Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Fabienne
Niveau 10

Une contre utopie?

par Fabienne le Mer 27 Aoû 2008 - 10:49
Bonjour,

Je cherche un texte pour faire plancher les élèvs sur la notion de contre utopie.
L'an dernier, je les faisais bosser sur la destruction des mots dans 1984 et sur le passage du Meilleur des mondes où le D.I.C. explique comment les hommes sont conditionnés à aimer ou détester les fleurs.

J'aimerais me renouveler.

Un extrait de La Ferme des animaux?
Autre chose?

Merci d'avance de vos suggestions!
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Une contre utopie?

par Fabienne le Mer 27 Aoû 2008 - 10:59
Je viens de trouver un titre au nom accrocheur: "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin.

Quelqu'un connaît, ou aurait un extrait significatif dans ses tablettes?
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: Une contre utopie?

par Garance le Mer 27 Aoû 2008 - 11:57
Globalia de Rufin
Invité
Invité

Re: Une contre utopie?

par Invité le Mer 27 Aoû 2008 - 12:06
Mon collégue utilise la description du camps de W dans le récit de Pérec
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Une contre utopie?

par Fabienne le Mer 27 Aoû 2008 - 12:35
Globalia il faudra vraiment que je le lise...

Finalement j'ai trouvé ce que je cherchais, en farfouillant un peu autour du bouquin d'Ira Levin: il y avait des extraits intéressants sur le net.

Un monde où le bonheur est obligatoire... Tout un programme Smile
Si ça intéresse quelqu'un...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Une contre utopie?

par Ruthven le Mer 27 Aoû 2008 - 13:50
En cursive, tu peux leur proposer La zone du dehors de Alain Damasio. C'est de la SF française contemporaine intelligente; en gros, il présente la social-démocratie comme une contre-utopie dans la mesure où elle gomme les aspérités du réel, les conflits, les risques. Le livre est inspiré largement par une lecture de Michel Foucault. C'est épais, mais il y a souvent de gros lecteurs de SF chez les S.


Dernière édition par Ruthven le Sam 30 Aoû 2008 - 12:44, édité 1 fois
avatar
Peter Pan
Niveau 5

Re: Une contre utopie?

par Peter Pan le Mer 27 Aoû 2008 - 15:09
@Fabienne a écrit:
Si ça intéresse quelqu'un...

Coucou Fabienne!
Moi, je serai intéressé. Nous faisons lire en LC Le Meilleur des mondes, ce qui justifie l'idée de contre utopie. En extrait, nous choisissons l'office de solidarité, parodiant la messe et les offices religieux. Cela a été efficace l'an passé, mais il faudra changer un jour! Donc tes idées et trouvailles m'intéressent... Merci!! cheers
avatar
profelle
Niveau 2

Re: Une contre utopie?

par profelle le Mer 27 Aoû 2008 - 15:22
moi aussi je suis interessée
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Une contre utopie?

par Fabienne le Mer 27 Aoû 2008 - 15:36
Je peux vous envoyer le doc, mais j'ai besoin de vos adresses e-mail.Smile
avatar
henriette
Médiateur

Re: Une contre utopie?

par henriette le Mer 27 Aoû 2008 - 19:05
Moi aussi Fabienne je suis très intéressée !
Sinon, il y a aussi peut-être quelque chose d'intéressant dans La nuit des temps, lorsqu'on découvre que la société d'Eléa qui semblait parfaite, compte finalement elle aussi ses parias et ses exclus, et qu'on voit la face cachée de ce système, bien loin d'être aussi parfait qu'on pouvait le croire initialement.
avatar
Fabienne
Niveau 10

Re: Une contre utopie?

par Fabienne le Mer 27 Aoû 2008 - 19:43
Merci pour la référence Henriette, c'est un livre que j'adooore (et crois-moi c'est un euphémisme).

Pour le doc que j'ai trouvé, tu peux me redonner ton adresse afin que je te l'envoie?
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Une contre utopie?

par Abraxas le Sam 30 Aoû 2008 - 9:33
Et le Meilleur des mondes ? Ça ne vous paraît pas assez contre-utopique ? Ou déjà réalisé...
Sinon, Sa majesté des mouches, qui est le contrepied exact des mythes conjugués du bon sauvage et de l'innocence enfantine - et ça passe très bien avec les élèves.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Une contre utopie?

par Circé le Sam 30 Aoû 2008 - 11:53
Le Meilleur des Mondes pour moi est l'un des meilleurs récits "dystopiques".

1984 aussi

Sa Majesté des Mouches, étudié en 3° et détesté...faut que je relise ce livre, dans ma bibliothèque depuis 20 ans à prendre la poussière.
Invité
Invité

Re: Une contre utopie?

par Invité le Sam 30 Aoû 2008 - 12:43
Je l'ai reçu cette année en spécimen...je crois l'avoir lu dans ma jeunesse, guère de souvenir...si ce n'est la dureté des images que les mots avaient provoqué en moi, en 5ème peut-être.

Sinon une bonne contre-utopie : Les Hommes protégés de Robert Merle, ou même Malvil du même auteur.
avatar
orphee
Niveau 5

Re: Une contre utopie?

par orphee le Sam 30 Aoû 2008 - 17:18
Pourquoi pas un extrait de Ravage de Barjavel.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Une contre utopie?

par henriette le Sam 30 Aoû 2008 - 23:56
Je cherche à présent du côté de Philip K. Dick et peut-être aussi d'Asimov : quelqu'un aurait-il des lumières sur ces deux auteurs, et des pistes d'éventuelles contre-utopies ?
avatar
lilicheng
Sage

Re: Une contre utopie?

par lilicheng le Jeu 25 Oct 2012 - 10:29
je fais remonter ce vieux post...
Quelqu'un (Fabienne si tu es dans le coin) aurait-il encore ce texte "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin ? il m'intéresse et je ne trouve rien sur le net...
Merci !
avatar
A Tuin
Sage

Re: Une contre utopie?

par A Tuin le Jeu 25 Oct 2012 - 12:21
@Fabienne a écrit:Je viens de trouver un titre au nom accrocheur: "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin.

Quelqu'un connaît, ou aurait un extrait significatif dans ses tablettes?

C'est très bien ce livre.
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Une contre utopie?

par WonderWoman le Jeu 25 Oct 2012 - 12:30
-Farenheit 451
-pour les collégiens : Le Passeur, Loïs Loewri (j'ai un doute sur l'orthographe du nom de l'auteur)
-pas mal de nouvelles de K.Dick qui sont d'ailleurs sorties en film : Minority Report, Totall Recall ...
-des films sympas : The Island, Equilibrium: avec cet extrait parlant (pour moi)

-tirés des marvel : The Watchmen, V for Vendetta
-dans les mangas : Gunnm




_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Une contre utopie?

par retraitée le Jeu 25 Oct 2012 - 12:38
@Fabienne a écrit:Je viens de trouver un titre au nom accrocheur: "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin.

Quelqu'un connaît, ou aurait un extrait significatif dans ses tablettes?

je l'ai lu, cela peut intéresser tes élèves. Publié en collection de poche;
avatar
lilicheng
Sage

Re: Une contre utopie?

par lilicheng le Jeu 25 Oct 2012 - 15:25
@A Tuin a écrit:
@Fabienne a écrit:Je viens de trouver un titre au nom accrocheur: "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin.

Quelqu'un connaît, ou aurait un extrait significatif dans ses tablettes?

C'est très bien ce livre.
Oui je sais, et justement je me demandais si quelqu'un avait encore dans son ordi le passage dont avait parlé Fabienne..
avatar
A Tuin
Sage

Re: Une contre utopie?

par A Tuin le Jeu 25 Oct 2012 - 15:54
J'ai le livre, si tu me dis quel est ce passage je peux bien te le scanner si tu veux.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Une contre utopie?

par henriette le Jeu 25 Oct 2012 - 19:50
Dialogue entre LI RM35M4419, surnommé Copeau, et Bob, l’un de ses amis.

"- Bob, nous ne sommes pas libres. Ni toi ni moi. Aucun membre de la Famille n'est libre.
- Comment veux-tu que je t'écoute comme si tu étais en bonne santé, quand tu dis des choses pareilles ? Evidemment, que nous sommes libres! Libres de la guerre, du besoin et de la faim, libres du crime, de la violence, de l'agressivité, de l'ego...
- Oui, oui, nous sommes libres "de" certaines choses, mais nous ne sommes pas libres de "faire" des choses. Tu dois comprendre cela, Bob. Etre "libre de quelque chose" n'a rien à voir avec la liberté.
Bob plissa le front.
- Libres de faire quoi ? demanda-t-il.
Ils descendirent de l'escalator, firent un demi-tour et s'engagèrent sur le suivant.
- De choisir notre propre classification... d'avoir des enfants lorsque nous le désirons, d'aller où nous le voulons et de faire ce qui nous plaît, de refuser les traitements quand nous ne les voulons pas..."

Dialogue entre Copeau et le conseiller auquel il doit se confesser chaque semaine.
- Un membre a dit que tu avais besoin d'aide. [..]. Anna... (Elle regarda l'écran) …VHF35H6143.
Copeau fit signe d'assentiment.
- J'avais dit un gros mot.
- Un très gros mot, précisa Mary, mais cela importe peu. Relativement peu. Certaines autres choses que tu as dites sont bien plus importantes - comme de décider quelle classification tu choisirais si Uni n'était pas la pour le faire.
Copeau détourna les yeux et fixa les guirlandes vertes et rouges.
- Tu penses souvent à cela, Li ?
- De temps en temps. Pendant la récréation, ou bien la nuit, mais jamais en classe ou pendant la TV.
- La nuit compte aussi, tu sais. Elle est faite pour dormir.
Copeau la regarda sans rien dire.
- Tu fais cela depuis longtemps ?
- Je ne sais plus... Depuis quelques années, quand nous étions encore à Eur.
- Ton grand-père, dit-elle.
Il fit un signe d'assentiment.
Elle jeta un coup d'œil sur l'écran, puis regarda Copeau d'un air sombre.
- Il ne t'est jamais venu à l'idée que "décider" et "choisir" étaient des manifestations d'égoïsme ? Des actes égoïstes ?
- Peut-être, des fois, dit Copeau en suivant attentivement le rebord du bureau avec son doigt.
- Oh, Li ! Pourquoi crois-tu que je sois là ? À quoi servent les conseillers ? À nous aider, n'est-ce pas ?
Il fit un signe d'assentiment.
- Pourquoi ne m'en as-tu pas parlé ? Ou à ton conseiller d'Eur ? Pourquoi as-tu attendu, et perdu tant d'heures de sommeil, et inquiété cette petite Anna ?
Copeau haussa les épaules, en regardant son doigt qui frottait le dessus du bureau. L'ongle était tout noir.
- C'était... intéressant, dans un sens.
- Intéressant, dans un sens ! répéta Mary. Il aurait été tout aussi intéressant, dans un sens, de penser au chaos Pré-U que nous aurions si nous choisissions nos classifications. Y as-tu jamais réfléchi ?
- Non.
- Je te conseille de le faire. Imagine un million de membres voulant devenir acteurs de TV et pas un seul décidant de travailler dans un crématoire !
Coupeau leva les yeux sur elle.
- Je suis très malade ? demanda-t-il.
- Non, mais tu aurais fort bien pu le devenir si Anna ne t’avait pas aidé. (Elle ôta le presse-papiers qui maintenait le bouton du téléord ; les symboles verts disparurent de l'écran.) Touche, dit-elle.
Copeau appliqua son bracelet contre le lecteur. Tout en lui parlant, Mary maniait les touches de l'appareil.
- Depuis ton entrée à l'école, tu as passé des centaines de test, et UniOrd en a enregistré les résultats, tous les résultats.
Ses doigts couraient sur les touches.
- Tu as également eu des centaines de rencontres avec tes conseillers, et chaque fois Uni en a suivi le déroulement. Uni sait quelles tâches doivent être accomplies, et qui sera susceptible de les accomplir. Uni sait tout. Qui pourra choisir la meilleure classification, la plus efficace ? Toi ou Uni ?
- Uni, bien sûr, dit Copeau. Je le sais bien. Je ne voulais pas vraiment le faire moi-même ; c'était... c'était simplement un jeu... je m'amusais à me demander comment ça serait si, voilà tout.
Les doigts de Mary cessèrent de courir sur les touches et elle appuya sur le bouton "réponse". Des symboles verts apparurent de nouveau sur l'écran.
- Voilà, tu peux aller à la salle de traitement.
Copeau se leva joyeusement.
- Merci !
- Uni merci, dit Mary en refermant le téléord.
avatar
lilicheng
Sage

Re: Une contre utopie?

par lilicheng le Jeu 25 Oct 2012 - 19:58
Merci !

Merci à toi aussi A Twin !
Contenu sponsorisé

Re: Une contre utopie?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum