Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Moses2 le Dim 5 Juin 2016 - 19:47

Un reportage du Monde sur la préparation initiale à l'agrégation externe (en philosophie et en lettres modernes), plutôt bienveillant dans son contenu, moins dans ses commentaires. http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/05/avec-les-marathoniens-de-l-agregation-ce-graal-des-enseignants_4936922_4401467.html

Moses2
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Olympias le Dim 5 Juin 2016 - 19:49

Les commentaires sont gouleyants de co*****e. furieux
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Moses2 le Ven 4 Nov 2016 - 19:02

Et on en remet une couche : Pourquoi tant de haine envers l'agrégation ?

Moses2
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par gauvain31 le Ven 4 Nov 2016 - 19:15

Par jalousie quelle question! Razz En France on n'aime pas les gens qui réussissent trop
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Sphinx le Ven 4 Nov 2016 - 19:40

Je suis hors sujet mais : Laughing Razz


_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par maldoror1 le Ven 4 Nov 2016 - 19:42

@gauvain31 a écrit:Par jalousie quelle question! Razz  En France on n'aime pas les gens qui réussissent trop

En effet. Et on trouve très suspectes les personnes qui aiment le savoir, les humanités, l'effort personnel, la réflexion, la maturation... En somme, tout ce que notre époque abhorre.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par gauvain31 le Ven 4 Nov 2016 - 19:59

@Sphinx a écrit:Je suis hors sujet mais : Laughing Razz


Oui bien vu Sphinx !!! Very Happy j'en perds mon plumeau tellement je suis étonné de la coïncidence !! Pour le coup, on pourrait être plus cohérent: "avec les croisés de l'agrégation, ce Graal des enseignants " La quête de l'agrégation prends souvent l'allure de longs chemins (de croix)
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par DesolationRow le Ven 4 Nov 2016 - 20:00

Mon dieu, ces commentaires...
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Orlanda le Ven 4 Nov 2016 - 20:07

Je résume, pour ceux qui sont allergiques aux commentaires:

Simone de Beauvoir avait tort. L'être le plus parasite de la société française n'est pas la femme au foyer bourgeoise, mais l'agrégé.

L'agrégé, en effet, ne sert à rien en tant que professeur du secondaire car, cramponné à sa discipline comme Harpagon à son argent, il n'est pas bon pédagogue, ce qu'est assurément tout professeur non agrégé.

Il ne saurait faire un bon chercheur non plus, pas plus qu' un estimable professeur dans le supérieur: bien éloigné du coeur battant de la science, il a appris par coeur des savoirs formatés qui ne le rendent pas créatif - ce qu'est assurément tout chercheur non agrégé.  

Bouffeur de dictionnaire, faiseur de leçons magistrales, l'agrégé est un bookworm sans avenir, à supprimer au plus vite.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Orlanda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par skindiver le Ven 4 Nov 2016 - 20:11

Je lis les commentaires et je me marre! Des frustrés. C'est quand même dingue!


On peut être bon pédagogue et avoir des connaissances! Mais clairement avec toute la pédagogie que l'on veut, comment enseigner une matière qu'on ne maitrise pas?
avatar
skindiver
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par PauvreYorick le Ven 4 Nov 2016 - 20:32

@Orlanda a écrit:Je résume, pour ceux qui sont allergiques aux commentaires:

Simone de Beauvoir avait tort. L'être le plus parasite de la société française n'est pas la femme au foyer bourgeoise, mais l'agrégé.

L'agrégé, en effet, ne sert à rien en tant que professeur du secondaire car, cramponné à sa discipline comme Harpagon à son argent, il n'est pas bon pédagogue, ce qu'est assurément tout professeur non agrégé.  

Il ne saurait faire un bon chercheur non plus, pas plus qu' un estimable professeur dans le supérieur: bien éloigné du coeur battant de la science, il a appris par coeur des savoirs formatés qui ne le rendent pas créatif - ce qu'est assurément tout chercheur non agrégé.  

Bouffeur de dictionnaire, faiseur de leçons magistrales, l'agrégé est un bookworm sans avenir, à supprimer au plus vite.
C'est comme si on y était yesyes

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par DesolationRow le Ven 4 Nov 2016 - 20:43

Très réussi Orlanda Wink
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par gauvain31 le Ven 4 Nov 2016 - 20:48

@skindiver a écrit:Je lis les commentaires et je me marre! Des frustrés. C'est quand même dingue!


On peut être bon pédagogue et avoir des connaissances! Mais clairement avec toute la pédagogie que l'on veut, comment enseigner une matière qu'on ne maitrise pas?

l'aigreur, l'envie, la jalousie font partie de la nature humaine puisque nous naissons tous avec des aptitudes différentes; on est toujours attiré par ce qu'on n'est pas ou par ce qu'on n'a pas. Et puis la haine, l'aigreur sont comme la colère des sentiments faciles, sans limites de temps et de profondeur. Le problème est quand on a des gens comme ça au ministère de l'éducation nationale. Les "pseudo intellectuels" de NVB trouve bien son origine quelque part (échec à l'ENA??). Le mépris et le côté hautain sont des armes plus ou moins efficaces pour masquer ses propres insuffisances (l'agressivité aussi)
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Ven 4 Nov 2016 - 21:03

Il faut fusionner les corps des certifiés et des agrégés en un seul (sur le mieux disant), et créer un concours spécifique pour le supérieur. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant qu'il faut un niveau d'étude équivalent (bac+5).

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par gauvain31 le Ven 4 Nov 2016 - 21:08

@VicomteDeValmont a écrit:Il faut fusionner les corps des certifiés et des agrégés en un seul (sur le mieux disant), et créer un concours spécifique pour le supérieur. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant qu'il faut un niveau d'étude équivalent (bac+5).

Supprimons le CAPES.... mais on ne se dirige pas du tout vers ça....
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Lefteris le Ven 4 Nov 2016 - 21:11

@gauvain31 a écrit:
@Sphinx a écrit:Je suis hors sujet mais : Laughing Razz


Oui bien vu Sphinx !!!  Very Happy  j'en perds mon plumeau tellement je suis étonné de la coïncidence !! Pour le coup, on pourrait être plus cohérent: "avec les croisés de l'agrégation, ce Graal des enseignants " La quête de l'agrégation prends souvent l'allure de longs chemins (de croix)
Sauf que le Gauvain  des légendes arthuriennes  est écarté du Graal, je crois... Chevalier parfait, mais trop du côté des valeurs du monde.

@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Il faut fusionner les corps des certifiés et des agrégés en un seul (sur le mieux disant), et créer un concours spécifique pour le supérieur. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant qu'il faut un niveau d'étude équivalent (bac+5).

Supprimons le CAPES.... mais on ne se dirige pas du tout vers ça....

On se dirige plutôt vers un sous capes, avec une licence minimaliste (les meilleurs vont ailleurs) suivie de deux ans de pédagogisme effréné, et la suppression de l'agrégation par étouffement : aucune revalo dans le cadre du PPCR, fermeture d'autres  perspectives (classes prapa attaquées, universités qui se bouchent, alignement horaire sans compensation financière...) .
C'est le dernier concours vraiment disciplinaire qui va disparaître, puisque l'ancien capes est mort.  En lettres, avec les nouveaux "formats"  de concours du Capes, la différence de  niveau entre le capes et l'agreg, qui était déjà considérable,  n'est plus un palier difficile, c'est un gouffre béant.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Ven 4 Nov 2016 - 21:21

@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Il faut fusionner les corps des certifiés et des agrégés en un seul (sur le mieux disant), et créer un concours spécifique pour le supérieur. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant qu'il faut un niveau d'étude équivalent (bac+5).

Supprimons le CAPES.... mais on ne se dirige pas du tout vers ça....

On se dirige sans doute vers une fusion des deux corps (il suffit d'écouter la droite), mais ce sera plutôt tout le monde à 20h de cours.
S'ils étaient intelligents, ils proposeraient une fusion des corps avec un alignement sur la grille des agrégés et 18h pour tout le monde histoire de monter les uns contre les autres.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par gauvain31 le Ven 4 Nov 2016 - 21:28

@Lefteris a écrit:Chevalier parfait, mais trop du côté des valeurs du monde.

Oui c'est tout à fait moi Very Happy

@Lefteris a écrit:suppression de l'agrégation par étouffement
Je ne pense pas dans un avenir proche, car sa suppression aurait un effet repoussoir sur les étudiants. On accepte souvent le CAPES... en attendant d'avoir l'agreg.

@VicomteDeValmont a écrit:S'ils étaient intelligents, ils proposeraient une fusion des corps avec un alignement sur la grille des agrégés et 18h pour tout le monde histoire de monter les uns contre les autres

Je te trouve bien optimiste Razz .

L'alignement sur les agrégés, je suis pour... mais en attendant ce serait l'abaissement du taux horaire à 15h pour les certifiés avec maintien du salaire évidemment. A l'heure de la multiplication des missions des enseignants; qu'est-ce qui justifie encore 18h d'enseignement? Vaudrait mieux avoir 15h +3h de réunion inscrite obligatoirement dans le service. J'avais à peu près ceci quand j'ai travaillé en ITEP
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par Lefteris le Ven 4 Nov 2016 - 21:29

@VicomteDeValmont a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Il faut fusionner les corps des certifiés et des agrégés en un seul (sur le mieux disant), et créer un concours spécifique pour le supérieur. Cette distinction n'a plus aucun sens maintenant qu'il faut un niveau d'étude équivalent (bac+5).

Supprimons le CAPES.... mais on ne se dirige pas du tout vers ça....

On se dirige sans doute vers une fusion des deux corps (il suffit d'écouter la droite), mais ce sera plutôt tout le monde à 20h de cours.
S'ils étaient intelligents, ils proposeraient une fusion des corps avec un alignement sur la grille des agrégés et 18h pour tout le monde histoire de monter les uns contre les autres.
Et on donne quoi aux agrégés déjà en place, qui ne se sont pas baissés pour ramasser l'agrégation (non, ce n'est pas le même niveau, j'ai été certifié, je le sais), en compensation des 18 heures ? Time is money C'est une baisse de leur taux horaire, déjà qu'ils sont à la traîne de toutes les autres catégories A+ de la FP...

Bon, ils  vont encore faire baisser la participation aux  concours. Tous les gens qui sont entrés certifiés dans l'espoir d'obtenir ce concours ( et dont beaucoup l'obtiennent un jour)  s'abstiendront.  La seule ambition de tous les managers est de faire de ce métier un métier d'exécution, de présence ,  payé au niveau de la catégorie B , et recrutant de ce fait tous ceux qui n'auront vraiment rien trouvé.

Edit :  doublé par Gauvain pour ma dernière réflexion

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Sam 5 Nov 2016 - 0:49

Tu as été certifié à l'époque où le recrutement se faisait à bac+3 ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.
Et franchement, nous faire croire que les agrégés mettent plus de temps à préparer leurs cours (sachant que ce sont eux qui bouffent le plus d'heures supp'), on repassera!

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par PauvreYorick le Sam 5 Nov 2016 - 0:54

Autant le gauchiste en moi soutient l'idée d'un corps unique (évidemment aligné sur le service le plus digne, sinon ce n'est plus du gauchisme mais du droitisme, autrement dit du sgénisme), autant je trouverais malheureux, voire désastreux, de renoncer totalement à la relative difficulté du concours de l'agrégation. Et je ne suis pas certain que sans une différence immédiatement tangible de service (ORS ou traitement ou les deux), il soit possible de maintenir cela.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Sam 5 Nov 2016 - 0:59

@PauvreYorick a écrit:Autant le gauchiste en moi soutient l'idée d'un corps unique (évidemment aligné sur le service le plus digne, sinon ce n'est plus du gauchisme mais du droitisme, autrement dit du sgénisme), autant je trouverais malheureux, voire désastreux, de renoncer totalement à la relative difficulté du concours de l'agrégation. Et je ne suis pas certain que sans une différence immédiatement tangible de service (ORS ou traitement ou les deux), il soit possible de maintenir cela.

Quelle est l'utilité de cette "difficulté" (si ce n'est un héritage culturel et une reproduction de classe, pour la majeure partie) pour enseigner à des collégiens (dont 20% ne maitrisent pas la lecture, un tiers ne maîtrisant pas le calcul) et parfois à des lycéens (le bac étant de toute façon offert sous les ors républicains)?

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par PauvreYorick le Sam 5 Nov 2016 - 1:09

La réponse est dans la question, il me semble. L'utilité, c'est justement qu'il faut à ces collégiens, et à ces lycéens, des professeurs ferrés à glace disciplinairement.

Si c'était une objection, c'était aussi du sgénisme ou du droitisme, mais dépourvu de sa seule motivation raisonnable qui est de faire des économies sur le dos des personnels, bref quelque chose de vraiment très bizarre.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par VicomteDeValmont le Sam 5 Nov 2016 - 1:12

@PauvreYorick a écrit:La réponse est dans la question, il me semble. L'utilité, c'est justement qu'il faut à ces collégiens, et à ces lycéens, des professeurs ferrés à glace disciplinairement.

Première nouvelle. Rappelons que l'agrégation est souvent sur programme et que ces élèves ont plus besoin de généralistes que de spécialistes (le même problème se pose d'ailleurs actuellement en médecine avec des généralistes sous-payés et des spécialistes omniprésents, sans nécessité apparente).

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec les marathoniens de l’agrégation, ce Graal des enseignants

Message par PauvreYorick le Sam 5 Nov 2016 - 1:19

@VicomteDeValmont a écrit: Première nouvelle.
C'est en effet une nouvelle pour plein de monde, ce dont je ne cesse de me désoler. Mais je suis content d'avoir pu t'informer sur ce point, et j'ai tout à fait confiance en toi pour effectuer les recherches et réflexions qui te permettront de confirmer ou d'infirmer.

Et puis je n'y peux rien, c'est toujours le gauchiste qui parle en moi: je n'arrive pas à me dire que les prolos n'ont pas besoin de profs disciplinairement pointus, au contraire; je n'arrive pas non plus à me dire que ce n'est pas grave si les prolos n'ont pas ce dont ils ont besoin; et j'arrive encore moins à me dire qu'une demande d'amélioration conséquente des ORS et du traitement pour tous les enseignants pourrait s'accompagner d'un tel discours tout en restant crédible.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum