Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
nicole 86
Niveau 5

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par nicole 86 le Dim 29 Juil 2018 - 9:09
La formule préférée du professeur de Yoko Ogawa, auteur japonaise.
Le cerveau  d'un vieux professeur de mathématiques efface tout ce qui s'est déroulé au delà de quatre-vingts minutes ...  et pourtant il y aura dans ce livre une belle rencontre entre ce vieux monsieur et un enfant. Un roman qui lie mémoire, transmission, beauté des mathématiques, émotion des relations humaines. Peut-être le plus beau livre de cet auteur que je suis depuis déjà longtemps.
avatar
Virvirvir
Niveau 6

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par Virvirvir le Dim 29 Juil 2018 - 10:23
@HervéHervé : je viens de terminer son dernier roman, c'est vraiment très bien. (Un certain M Pielkieny). Je découvre cet auteur avec ravissement !
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par Babarette le Lun 30 Juil 2018 - 20:17
@Virvirvir a écrit:@HervéHervé : je viens de terminer son dernier roman, c'est vraiment très bien. (Un certain M Pielkieny). Je découvre cet auteur avec ravissement !

Oh oui, ce livre est vraiment magnifique ! On me l'a offert, c'est un beau cadeau.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Catalunya
Expert

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par Catalunya le Mer 1 Aoû 2018 - 18:16
Je suis en train de lire Splendeurs et Misères des Courtisanes, après avoir lu le Cousin Pons. On est d'accord pour dire que l'accent allemand/alsacien de Schmucke ou du Baron de Nucingen est absolument insupportable? On comprend un mot sur deux et cela rend la lecture très déplaisante lorsque ces deux personnages interviennent. Je ne comprends pas bien l'intérêt pour Balzac de faire parler ces deux hommes ainsi...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par Iphigénie le Mer 1 Aoû 2018 - 18:20
@Catalunya a écrit:Je suis en train de lire Splendeurs et Misères des Courtisanes, après avoir lu le Cousin Pons. On est d'accord pour dire que l'accent allemand/alsacien de Schmucke ou du Baron de Nucingen est absolument insupportable? On comprend un mot sur deux et cela rend la lecture très déplaisante lorsque ces deux personnages interviennent. Je ne comprends pas bien l'intérêt pour Balzac de faire parler ces deux hommes ainsi...
recherche, sans doute encore inaboutie, d'un effet de réalité Wink
Contenu sponsorisé

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum