Nos dernières lectures (tome 4)

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par coindeparadis le Mar 29 Mar 2016 - 8:52

@ysabel a écrit:J'ai fait un we Agatha Christie. J'adore comme ses histoires sont ficelées...
J'en ai 45 , romans et recueils de nouvelles. J'aime beaucoup les romans policiers, beaucoup moins ceux où elle s'essaye à l'espionnage...

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par palomita le Mar 29 Mar 2016 - 15:47

@Malaga a écrit:
@palomita a écrit:Je viens de finir" Petite soeur, mon amour" de Joyce Carol Oates .

Je l'ai dans ma pile de bouquins en attente ; qu'en as-tu pensé ?

J'ai bien aimé même s'il y a quelques longueurs; JCO dissèque à merveille les travers d 'une certaine classe moyenne américaine pour qui ne compte que l'apparence et la réussite . J'ai trouvé intéressant que ce soit le frère aîné de la jeune prodige assassinée qui raconte les faits tels qu'il les a vécus ou ressentis.

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par coindeparadis le Jeu 31 Mar 2016 - 11:35


J'ai beaucoup aimé et vais lire le tome 2 sur Tsippora, la femme de Moïse.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Clodoald le Mer 6 Avr 2016 - 12:20

"Crime d'honneur" d'Elif Shafak.
J'avais déjà lu "La Bâtarde d'Istanbul" et "Bombon Palace" de cette auteure d'origine turque.


Encore une fois, un très bon moment de lecture.
Là, on suit le destin de deux sœurs des années 1950 aux années 1990. L'une part avec mari et enfants émigrer à Londres et l'autre reste en Turquie. Bon, j'ai fini la lecture hier et je pense encore à Pembe et Jamilla. C'est ça un bon livre non?
Dans "La Bâtarde d'Istanbul" on a un regard intéressant sur la question arménienne en Turquie. Bref, une auteure que je vous recommande.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Cath61 le Mer 6 Avr 2016 - 17:29



Pour les amateurs de Jean Échenoz, de nouveau un très bon roman (parodique du roman d'espionnage), avec quelques audaces syntaxiques et de belles surprises.


_________________
La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature Marcel Proust

Cath61
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par palomita le Ven 8 Avr 2016 - 22:37

Les trois dernières lectures :
- L'aliéniste , de Caleb Carr . Un roman policier qui se passe à New York , en 1897 . Pour ceux qui aiment les romans " à l'ancienne" ,de type psychologique .
- L'enfant de l'étranger, d'Alan Hollinghurst ; assez déroutant .
- Train de nuit pour Lisbonne , de Pascal Mercier . J'ai beaucoup aimé , un beau voyage .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par coindeparadis le Ven 8 Avr 2016 - 22:39

Je note pour l'aliéniste. Merci !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par JPhMM le Sam 9 Avr 2016 - 9:00



Formidable.

Pour la lecture d'un autre Miquel j'hésite entre La Grande Guerre et La Guerre d'Algérie.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Leil le Sam 9 Avr 2016 - 9:45



Un très joli roman sur l'absence de l'Autre ... très joli style.

http://www.bricabook.fr/2016/04/les-passants-de-lisbonne-philippe-besson/

Et un concours pour gagner le dernier Ledig (mais sur facebook (page bricabook) et twitter @leiloona seulement ...)

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Celadon le Lun 11 Avr 2016 - 18:23


Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par palomita le Mer 13 Avr 2016 - 12:03

-Los detectives salvajes ( Les détectives sauvages) , de Roberto Bolaño .
Ne pas se fier au titre, ce n'est pas un roman policier .
Un roman singulier d'un auteur chilien que j'avais dans ma PAL depuis au moins 3 ans . Soit on aime, soit on déteste ( et on décroche) . Je l'ai lu presque d'une traite pour ne pas perdre le fil tant il y a de personnages et de points de vue différents dans la - très longue- deuxième partie . J'en garde une impression mitigée .
Mais j 'ai commencé hier soir un autre de ses romans : 2666 ;et là, je me souhaite bon courage car il y a plus de 1300 pages .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par coindeparadis le Mer 13 Avr 2016 - 15:57


Recueil de nouvelles de 1938 qui m'a déçue. Les nouvelles sont trop courtes pour que se développent intrigues et univers particuliers d'Agatha Christie.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par LouisBarthas le Jeu 14 Avr 2016 - 21:43

J'ai lu Bas les voiles ! il y a une dizaine d'années. Un livre formidable. J'en ai lu quatre autres d'elle, mais pas les deux autres cités. En ce qui concerne le voile, son livre Que pense Allah de l'Europe ? est aussi très enrichissant.
Chahdortt Djavann présente elle-même son dernier livre Les Putes voilées n'iront jamais au paradis : ici


Dernière édition par LouisBarthas le Sam 16 Avr 2016 - 17:53, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Mictlantecuhtli le Lun 18 Avr 2016 - 19:21

Remarquable ouvrage qui remet bien les idées en place :


_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Mictlantecuhtli le Lun 18 Avr 2016 - 19:34

@JPhMM a écrit:

Formidable.

Pour la lecture d'un autre Miquel j'hésite entre La Grande Guerre et La Guerre d'Algérie.

Je l'ai lu au collège ! Palpitant ! J'avais beaucoup aimé tout le passage sur Rommel.

_________________
Ō miserās hominum mentēs, ō pectora cæca !
Quālibus in tenebrīs uītæ quantīsque perīclīs
dēgitur hoc æuī quodcumquest ! Nōnne uidēre
nīl aliud sibi nātūram lātrāre, nisi ut quī
corpore sēiūnctus dolor absit — mente fruātur
iūcundō sēnsū, cūrā sēmōta metūque ?

Mictlantecuhtli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par coindeparadis le Lun 18 Avr 2016 - 19:40

@Mictlantecuhtli a écrit:Remarquable ouvrage qui remet bien les idées en place :

Je ne comprenais rien, j'avais lu le PCF !!! Rolling Eyes

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par JPhMM le Lun 18 Avr 2016 - 20:53

@Mictlantecuhtli a écrit:
@JPhMM a écrit:

Formidable.

Pour la lecture d'un autre Miquel j'hésite entre La Grande Guerre et La Guerre d'Algérie.

Je l'ai lu au collège ! Palpitant ! J'avais beaucoup aimé tout le passage sur Rommel.
Oui hein. Very Happy

Je viens de finir.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par LouisBarthas le Mar 19 Avr 2016 - 6:51




"Nous sommes plus puissants que jamais, mais nous ne savons trop que faire de ce pouvoir. Pis encore, les humains semblent plus irresponsables que jamais. Self-made-dieux, avec juste les lois de la physique pour compagnie, nous n'avons de comptes à rendre à personne. Ainsi faisons-nous des ravages parmi les autres animaux et dans l'écosystème environnant en ne cherchant guère plus que nos aises et notre amusement, sans jamais trouver satisfaction.
Y a-t-il rien de plus dangereux que des dieux insatisfaits et irresponsables qui ne savent pas ce qu'ils veulent ?"

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Nadejda le Mer 20 Avr 2016 - 18:57

Quelques lectures récentes :



Beau et stimulant texte qui interroge l'idée de nostalgie pour Ulysse (de l'enracinement littéral du lit conjugal à l'envie perpétuelle d'un ailleurs — je crois que Jankélévitch avait imaginé un Ulysse déçu par son retour et nostalgique de ses précédentes aventures), pour Enée (chez Virgile la question du latin donne un nouveau sens à cette autre odyssée) et pour Hannah Arendt et son premier mari, Günther Anders, sous l'angle cette fois de l'exil véritable. L'allemand serait ce dont Arendt a eu la véritable nostalgie et dont son anglais garde la trace.



Malgré des contributions inégales, un intéressant panorama du XXe siècle sous l'angle des grands procès qui l'ont jalonné. Où l'on voit l'évolution des mentalités, le tribunal comme spectacle (pour C. Manson) ou lieu de toutes les macabres absurdités. Les contributions sont celles d'écrivains qui racontent ainsi l'Histoire comme une suite de micro-fictions.



J'aimerais lire plus souvent des commentaires aussi sensibles, limpides et pertinents sur d'autres grands poètes... Martine Broda était traductrice de Celan et commente ici l'un de ses recueils, Die Niemandsrose, en déliant les réseaux de métaphores qui le parcourent (l'amande, l'amandier, la rose...) et en revenant sur l'idée que se faisait Celan du destinataire de ses poèmes, dans le dialogue qu'il tissa avec le poète qu'il admirait sans doute le plus, Ossip Mandelstam, qui voyait le poème comme un pur don, une bouteille jetée à la mer.



Un très beau récit, très délicat sur une femme russe écrivain partie en maison de repos, qui apprend à regarder de nouveau la nature et qui la décrit par petites touches, à la manière de certains poèmes de Pasternak consacrés à la neige qui recouvre tout. Mais la nature n'est qu'un petit réconfort qui ne l'empêche pas de penser sans cesse à son mari, dont elle est sans nouvelles depuis 1937, que l'on sait mort, comme elle le pressent aussi. Alors elle se rapproche d'un autre écrivain, rescapé des camps soviétiques.

Enfin, je viens de plonger dans un bon gros roman américain qui s'annonce réjouissant :



Fin des années 50, entre San Francisco et Portland, alors que la Beat Generation rebat les cartes de la littérature sur fond de jazz, un groupe de jeunes gens rêve d’une vie d’écriture, Charlie revient de la guerre de Corée avec le puissant désir d’écrire « le Moby Dick sur la guerre », Sur les bancs de la fac, il rencontre la très talentueuse Jaime, rejetonne de la classe moyenne. Coup de foudre quasi immédiat. Mais au temps de l’amour succède celui de l’apprentissage, et les rêves vont devoir s’accommoder des tours joués par la vie. Quels écrivains vont devenir Charlie, Jaime et leurs amis : le flamboyant Dick Dubonet, le voyou orphelin Stan Winger ou encore le discret Kenny Gross ? Un ex-taulard peut-il intégrer le monde des lettres ? Un écrivain peut-il vraiment conquérir Hollywood ? Roman d’apprentissage littéraire, mais aussi d’amour et d’amitié où l’alcool coule à flots, Un dernier verre au bar sans nom, œuvre posthume, réunit tous les thèmes chers à Don Carpenter. C’est Jonathan Lethem, grand admirateur de l’auteur de Sale temps pour les braves, qui s’est chargé de parachever le texte, avec habileté et modestie.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par palomita le Jeu 21 Avr 2016 - 11:25

Je viens de finir 2666, de Roberto Bolaño.
J'ai bien fait de lire d'abord Les détectives sauvages, pour me familiariser avec le style très particulier de l'auteur .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par Al9 le Sam 23 Avr 2016 - 10:16

Je viens de lire La 6e extinction ou comment l'homme détruit la vie, d'Elisabeth Kolbert.

Dévoré en 3 jours tellement c'est passionnant. La journaliste revient en quelques chapitres sur l'histoire de la paléontologie : évolution des espèces, classification, notion d'extinction puis d'extinction de masse qui sont des théories acceptés depuis récemment.

Puis elle s'attache à rapporter des études sicentifiques pour montrer le faisceau de preuve qui montre que nous sommes dans une phase d'extinction voire d'extinction de masse. Les exemples sont impressionnants et les perspectives inquiétantes voire alarmantes.
J'ai appris énormément de choses et je ne pensais pas la situation si préoccupante. Elle ne fait pas fi des controverses parfois sur certaines théories en cours.
Une des choses qui m'a le plus interpellée est celle-ci :
Spoiler:
Les espèces (familles ? classes ?) actuelles qui sont en voie d'extinction massive en position n°1 sont les batraciens, dont les grenouilles.

Al9
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par IFG le Lun 25 Avr 2016 - 22:44

@LouisBarthas a écrit:


"Nous sommes plus puissants que jamais, mais nous ne savons trop que faire de ce pouvoir. Pis encore, les humains semblent plus irresponsables que jamais. Self-made-dieux, avec juste les lois de la physique pour compagnie, nous n'avons de comptes à rendre à personne. Ainsi faisons-nous des ravages parmi les autres animaux et dans l'écosystème environnant en ne cherchant guère plus que nos aises et notre amusement, sans jamais trouver satisfaction.
Y a-t-il rien de plus dangereux que des dieux insatisfaits et irresponsables qui ne savent pas ce qu'ils veulent ?"

livre Je ne l'ai pas terminé mais j'ai trouvé le début vraiment intéressant !

IFG
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par IFG le Lun 25 Avr 2016 - 22:47

"Il est des hommes indélébiles, imprimés au fer rouge au plus profond de ma chair, à qui j'ai tout donné ; le corps, le coeur et la tête. Et puis il y a les autres, ceux qui n'ont pas compté, plus nombreux, quasi effacés par le temps, défilé de soupirants insignifiants à qui je m'offrais sans jamais abandonner un gramme du cérébral".

"Mais lorsque la mort faucha (...) je compris que toute préparation s'avérait inutile face à la douleur".

Un roman d'amour atypique et court.


_________________
chevalier “Il suffit d'une guerre dans un pays pour avoir aussitôt les meilleures informations sur sa géographie.”
Jean-Paul Richter / Etre là dans l'existence

“Géographe. Individu qui peut vous dire à brûle-pourpoint la différence qu'il y a entre l'extérieur et l'intérieur du globe.”
+
“Frontières. En géographie politique, ligne imaginaire entre deux nations, séparant les droits imaginaires de l'une des droits imaginaires de l'autre.”

Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable

IFG
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par IFG le Lun 25 Avr 2016 - 22:51

@Al9 a écrit:Je viens de lire La 6e extinction ou comment l'homme détruit la vie, d'Elisabeth Kolbert.

Dévoré en 3 jours tellement c'est passionnant. La journaliste revient en quelques chapitres sur l'histoire de la paléontologie : évolution des espèces, classification, notion d'extinction puis d'extinction de masse qui sont des théories acceptés depuis récemment.

Puis elle s'attache à rapporter des études sicentifiques pour montrer le faisceau de preuve qui montre que nous sommes dans une phase d'extinction voire d'extinction de masse. Les exemples sont impressionnants et les perspectives inquiétantes voire alarmantes.
J'ai appris énormément de choses et je ne pensais pas la situation si préoccupante. Elle ne fait pas fi des controverses parfois sur certaines théories en cours.
Une des choses qui m'a le plus interpellée est celle-ci :
Spoiler:
Les espèces (familles ? classes ?) actuelles qui sont en voie d'extinction massive en position n°1 sont les batraciens, dont les grenouilles.

Si le thème t'a plu, tu peux continuer avec le film Demain (youtube.com/watch?v=Bk2LnbrXx_I) qui bien que très (trop?) pédagogue (parfois simpliste) propose des solutions à notre portée et une bouffée de bonne humeur.

IFG
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos dernières lectures (tome 4)

Message par LouisBarthas le Jeu 28 Avr 2016 - 10:12

@IFG a écrit:
@LouisBarthas a écrit:


"Nous sommes plus puissants que jamais, mais nous ne savons trop que faire de ce pouvoir. Pis encore, les humains semblent plus irresponsables que jamais. Self-made-dieux, avec juste les lois de la physique pour compagnie, nous n'avons de comptes à rendre à personne. Ainsi faisons-nous des ravages parmi les autres animaux et dans l'écosystème environnant en ne cherchant guère plus que nos aises et notre amusement, sans jamais trouver satisfaction.
Y a-t-il rien de plus dangereux que des dieux insatisfaits et irresponsables qui ne savent pas ce qu'ils veulent ?"

livre Je ne l'ai pas terminé mais j'ai trouvé le début vraiment intéressant !
L'écriture en est très simple, accessible. On se demande, parfois, si une telle simplicité ne nuit pas à la complexité des sujets abordés. Mais quand on en connaît mieux certains, on voit que l'auteur a beaucoup lu sur la question et possède le don d'exposer très clairement l'ensemble de la question.
Ce livre s'inscrit dans la lignée de ceux de Jared Diamond - qui, d'ailleurs, fait l'éloge de Harari -, et qui sont beaucoup plus fouillés. Les quatre livres de Diamond sont extraordinaires :

Le Troisième Chimpanzé, Essai sur l'évolution et l'avenir de l'animal humain
De l'inégalité parmi les sociétés, Essai sur l'homme et l'environnement dans l'histoire
Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie
Le monde jusqu'à hier : Ce que nous apprennent les sociétés traditionnelles

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum