Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par John le Mar 7 Juin 2016 - 12:23

Chers amis,

Il y a moins d'un mois, je vous écrivais pour vous dire que les écoles indépendantes représentaient un espace de liberté irremplaçable pour notre pays. Ainsi ces écoles n'avaient-elles pas à se soumettre aux nouveaux programmes scolaires de l'Education nationale pas plus qu'à la réforme du collège, dont la nocivité est de notoriété publique.

Il faut croire que le Ministère de l'Education nationale a reçu notre courriel et l'a interprété à sa façon, car il a décidé, toutes affaires cessantes, de réduire à néant cet espace de liberté.

Le Ministre Najat Vallaud-Belkacem prépare en grande hâte une réforme qui :

rendra d'une part la création d'écoles vraiment libres quasi impossible (passage d'un régime de déclaration à un régime d'autorisation, où les programmes seront validés -ou pas !- par l'Education nationale);

donnera d'autre part aux inspecteurs le droit d'exiger l'alignement des écoles indépendantes contrôlées sur les programmes de l'Education nationale à chaque fin de cycle, c'est-à-dire en CE2, 6ème, et 3ème.

La chose est tellement urgente à ses yeux que son cabinet a annoncé son intention d'enjamber le législateur et de procéder par ordonnance pour mettre en œuvre la réforme du régime d'ouverture des écoles libres. Et Mme Najat Vallaud-Belkacem annoncera elle-même officiellement la réforme en conférence de presse dès ce jeudi 9 juin! C'est une manière de faire inacceptable alors qu'il s'agit de toucher aux modalités d'exercice d'une liberté fondamentale de valeur constitutionnelle : la liberté d'enseigner.

Ces deux attaques touchent au cœur même de la liberté d'enseignement. L'Etat se donne les moyens de bloquer les créations d'école et de remettre en cause les écoles existantes, dont les programmes s'autoriseraient à différer de ceux de l'Education nationale. Or précisément, c'est tout l'intérêt des écoles indépendantes que de pouvoir choisir librement leur démarche pédagogique, donc des programmes qui leur soient propres.

Certains veulent croire, tel le député Eric Ciotti, qu'une telle restriction draconienne des libertés est le prix à payer pour éviter les écoles fondamentalistes, mais ils se trompent ! La réforme Vallaud-Belkacem n'a à l'évidence pas été conçue pour cela, d'autant qu'elle ne prévoit rien sur la limitation des financements étrangers, sur l'égalité homme/femme ou sur l'enseignement de la charia dans les écoles.

Si cette réforme ne sera d'aucune utilité pour prévenir la radicalisation de la jeunesse, elle aura en revanche des conséquences néfastes parfaitement identifiables sur la liberté d'enseignement en réduisant à néant la liberté pédagogique. Le vieil idéal de la loi Savary de 1984 resurgit, lui-même faisant écho au plan Langevin-Wallon de 1944-1947: couler tous les cerveaux dans un moule unique, conforme à l'idéologie du gouvernement en place.

Si les réformes s'appliquent, les écoles hors contrat auront le triste privilège d'être semblables aux écoles privées sous-contrat...mais sans recevoir d'argent public en contrepartie !

Il nous faut donc nous unir contre cette réforme liberticide qui excède la simple question des écoles hors contrat pour concerner l'aptitude même de notre société à demeurer un Etat de droit, dans lequel la liberté de pensée soit encore possible.

Je compte donc sur vous pour écrire personnellement dès aujourd'hui au Président de la République afin de lui demander de mettre un coup d'arrêt à ces réformes relatives au écoles hors contrat, s'il ne veut pas prendre la responsabilité de rouvrir la guerre scolaire. Une lettre personnelle, même courte, porte beaucoup plus d'une pétition collective. Au nom de tous les enfants, merci de bien vouloir prendre quelques minutes pour la rédiger et l'envoyer !

Vous pouvez compter sur notre engagement et notre détermination pour défendre la liberté des écoles, parce que l'enjeu est rien moins que de garantir le droit des écoles à délivrer aux enfants un enseignement qui puisse être conforme au vrai, au bien et au beau.

Que faisons-nous pour lutter?

Aujourd'hui, nos juristes travaillent d'arrache pied à proposer des modifications substantielles aux textes de loi que le gouvernement est sur le point d'adopter, tandis que nous appelons en parallèle les députés pour les informer de la gravité de ce qui se prépare et obtenir que nos élus votent fin juin contre l'habilitation parlementaire dont le gouvernement a besoin pour procéder par ordonnance. Demain, si les textes de réforme sont malgré tout adoptés, il nous faudra attaquer ces textes, avec les meilleurs avocats, devant le juge administratif ou constitutionnel, pour en obtenir l'invalidation. Tout cela demande un effort colossal en plus de nos missions habituelles de financement, soutien et formation des écoles indépendantes. Aidez-nous à tenir bon! Tout don même modeste compte. Merci.

Bien à vous,

Anne Coffinier et toute l'équipe de la Fondation pour l'école
http://www.fondationpourlecole.org/fr/pour-soutenir-la-fondation-par-paypal.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2016 - 12:47

C'est quand même très curieux que l'EN veuille "autoriser" des écoles par définition qui ne sont pas sous son autorité.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Leodagan le Mar 7 Juin 2016 - 13:12

Ce n'est pas l'EN qui autorise, c'est le peuple, qui est seul souverain. Nuance !

Deuxièmement, les écoles hors-contrat sont inspectées et soumises à des exigences semblables à celles du public.


Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2016 - 13:14

@Leodagan a écrit:Ce n'est pas l'EN qui autorise, c'est le peuple, qui est seul souverain. Nuance !

Mais le propre de ces écoles est d'être hors-contrat avec l'Etat, ce sont des initiatives individuellesauxquelles le peuple souverain ne s'oppose pas (même Condorcet était favorable à un enseignement privé), tant que bien sûr on ne viole pas la loi (pas de dérives sectaires par exemple).

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Leodagan le Mar 7 Juin 2016 - 13:44

Oui, mais hors-contrat d'association signifie simplement absence d'aide publique. Une écoles Hc pourrait librement faire exactement la même chose qu'une école publique, mais sans soutien. Ce qui consacre de fait la divergence pédagogique entre HC et public. Si on veut faire du HC, c'est VRAIMENT qu'on tient à se démarquer du public, quitte à faire des sacrifices financiers.

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2016 - 14:01

Oui, voila, c'est bien pourquoi je me demande ce que l'Etat peut bien avoir à dire étant donné qu'il ne paie pas.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par coindeparadis le Mar 7 Juin 2016 - 14:02

La chose est tellement urgente à ses yeux que son cabinet a annoncé son intention d'enjamber le législateur et de procéder par ordonnance pour mettre en œuvre la réforme du régime d'ouverture des écoles libres. Et Mme Najat Vallaud-Belkacem annoncera elle-même officiellement la réforme en conférence de presse dès ce jeudi 9 juin! C'est une manière de faire inacceptable alors qu'il s'agit de toucher aux modalités d'exercice d'une liberté fondamentale de valeur constitutionnelle : la liberté d'enseigner.
Le scoop ! Oui madame, notre gouvernement traite tout dans l'urgence et enjambe le législateur, l'électeur, le citoyen... à coup de décrets, article 49-3, réformes... Le HC va goûter à son tour à la violence de l'EN façon refondation . Bon courage !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par egomet le Mar 7 Juin 2016 - 14:11

@Leodagan a écrit:Ce n'est pas l'EN qui autorise, c'est le peuple, qui est seul souverain. Nuance !

Deuxièmement, les écoles hors-contrat sont inspectées et soumises à des exigences semblables à celles du public.


Le peuple souverain? Quelle blague! Ce qui existe c'est le gouvernement et l'administration, seuls interprètes efficaces de la volonté populaire.

Vraiment ce gouvernement me fait très peur. Il n'arrive pas à convaincre, alors il renforce son monopole. Plus d'éléments de comparaison. Le système est donc le meilleur possible.
Ça en devient pathétique. Elle a donc peur que l'éducation nationale ne puisse faire face à la concurrence malgré un avantage de 8000 euros par élève et par an?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2016 - 14:45

@egomet a écrit:
@Leodagan a écrit:Ce n'est pas l'EN qui autorise, c'est le peuple, qui est seul souverain. Nuance !

Deuxièmement, les écoles hors-contrat sont inspectées et soumises à des exigences semblables à celles du public.


Le peuple souverain?  Quelle blague! Ce qui existe c'est le gouvernement et l'administration, seuls interprètes efficaces de la volonté populaire.


Hem... Descartes

Pour l'"avantage" de 8000€ par an, ce n'est pas aussi simple, les familles les plus fortunées peuvent plus facilement choisir l'établissement de leur enfant, payer des cours particuliers, sans parler du patrimoine culturel familial.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Verdurette le Mar 7 Juin 2016 - 16:07

Le gouvernement a surtout la trouille car il sait pertinemment que les meilleurs élèves qui le peuvent vont partir dans le privé  hors contrat, donc si on oblige le privé hors contrat à faire aussi mal que dans le public, (je parle bien évidemment de la réforme et des nouveaux programmes pas de vous, chers collègues) ça ne présentera plus autant d'intérêt.
C'est aussi simple que ça.
Le risque de dérive fondamentaliste existe, à peu près aussi considérable que que celui de dérives pédophiles dans les cours individuels d'instrument dans les Conservatoires, c'est un prétexte ... et NVB s'en tape, ce qu'elle veut éviter, c'est qu'on puisse échapper aux fourches caudines de la réforme et aller dans le PHC apprendre le latin, le grec, être en classe bilangue, étudier l'analyse logique, et le passé simple même aux premières et deuxièmes personnes, et autres activités dinosauriennes et élitistes qu'elle réprouve.

J'espère que beaucoup vont se révolter par principe  contre cette attaque sournoise, comme on l'avait fait en 1984, mais depuis les gens se sont bien ramollis. (Là je parle des plus jeunes pas de ceux qui ont fait ces manifs et dont certains comme moi sont encore assez frais ... Smile  J'avais 23 ans, pas d'enfants, je n'étais pas prof et j'avais fait toute ma scolarité dans le public, mais c'était à mes yeux, et ce l'est encore, une atteinte fondamentale  à la liberté d'éducation.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Schéhérazade le Mar 7 Juin 2016 - 17:57

@Verdurette a écrit:Le gouvernement a surtout la trouille car il sait pertinemment que les meilleurs élèves qui le peuvent vont partir dans le privé  hors contrat, donc si on oblige le privé hors contrat à faire aussi mal que dans le public, (je parle bien évidemment de la réforme et des nouveaux programmes pas de vous, chers collègues) ça ne présentera plus autant d'intérêt.
C'est aussi simple que ça.
Le risque de dérive fondamentaliste existe, à peu près aussi considérable que que celui de dérives pédophiles dans les cours individuels d'instrument dans les Conservatoires, c'est un prétexte ... et NVB s'en tape, ce qu'elle veut éviter, c'est qu'on puisse échapper aux fourches caudines de la réforme et aller dans le PHC apprendre le latin, le grec, être en classe bilangue, étudier l'analyse logique, et le passé simple même aux premières et deuxièmes personnes, et autres activités dinosauriennes et élitistes qu'elle réprouve.

J'espère que beaucoup vont se révolter par principe  contre cette attaque sournoise, comme on l'avait fait en 1984, mais depuis les gens se sont bien ramollis. (Là je parle des plus jeunes pas de ceux qui ont fait ces manifs et dont certains comme moi sont encore assez frais ... Smile  J'avais 23 ans, pas d'enfants, je n'étais pas prof et j'avais fait toute ma scolarité dans le public, mais c'était à mes yeux, et ce l'est encore, une atteinte fondamentale  à la liberté d'éducation.

Entièrement d'accord avec toi. Autant j'ai du mal à comprendre que la fondation pour l'école ait le statut de fondation d'utilité publique, autant je trouve inadmissible de vouloir éliminer autoritairement le hors-contrat pour masquer les inepties de l'EN. Seules les écoles HC manifestement sectaires et délirantes devraient, le cas échéant, être supprimées. Si on veut vraiment éviter que le HC ne se développe, commençons par éviter de rendre son existence utile, voire nécessaire: rebâtissons une école efficace. Si le public et le sous-contrat instruisent, le HC redeviendra totalement marginal.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Alwidis le Mar 7 Juin 2016 - 18:02

Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !

Alwidis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par archeboc le Mar 7 Juin 2016 - 18:15

L'alternative, c'est d'apprendre à son enfant à dire non aux adultes, de le laisser aller à l'école publique, parce que la cantine, c'est bien pratique, en lui mettant dans le cartable le travail qu'il aurait fait sinon dans son école privée très cher. Nous aurons un jour des élèves qui lèveront le doigt : "Monsieur, vous parlez trop fort, j'ai du travail à faire, pouvez-vous m'envoyer chez le CDE ?".


Dernière édition par archeboc le Mer 8 Juin 2016 - 11:50, édité 1 fois

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par egomet le Mar 7 Juin 2016 - 18:35

@Reine Margot a écrit:
@egomet a écrit:
@Leodagan a écrit:Ce n'est pas l'EN qui autorise, c'est le peuple, qui est seul souverain. Nuance !

Deuxièmement, les écoles hors-contrat sont inspectées et soumises à des exigences semblables à celles du public.


Le peuple souverain?  Quelle blague! Ce qui existe c'est le gouvernement et l'administration, seuls interprètes efficaces de la volonté populaire.


Hem... Descartes

Pour l'"avantage" de 8000€ par an, ce n'est pas aussi simple, les familles les plus fortunées peuvent plus facilement choisir l'établissement de leur enfant, payer des cours particuliers, sans parler du patrimoine culturel familial.

Quand je disais "efficace", c'était plus ou moins ironique. Ce sont les seuls interprètes qui produisent des effets.
Sur le fond, il est clair qu'aucun peuple n'a jamais gouverné. Le peuple souverain est un roi nu.

L'avantage de 8000 euros, variable selon le niveau, c'est ce qui est payé par l'impôt, ce que l'Etat obtient de force pour faire tourner sa boutique. Le ticket d'entrée pour faire tourner une école libre est très élevé. Comme tu le dis, seuls les riches peuvent payer les impôts + une école libre.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Reine Margot le Mar 7 Juin 2016 - 19:16

@Verdurette a écrit:Le gouvernement a surtout la trouille car il sait pertinemment que les meilleurs élèves qui le peuvent vont partir dans le privé  hors contrat, donc si on oblige le privé hors contrat à faire aussi mal que dans le public, (je parle bien évidemment de la réforme et des nouveaux programmes pas de vous, chers collègues) ça ne présentera plus autant d'intérêt.
C'est aussi simple que ça.
Le risque de dérive fondamentaliste existe, à peu près aussi considérable que que celui de dérives pédophiles dans les cours individuels d'instrument dans les Conservatoires, c'est un prétexte ... et NVB s'en tape, ce qu'elle veut éviter, c'est qu'on puisse échapper aux fourches caudines de la réforme et aller dans le PHC apprendre le latin, le grec, être en classe bilangue, étudier l'analyse logique, et le passé simple même aux premières et deuxièmes personnes, et autres activités dinosauriennes et élitistes qu'elle réprouve.

J'espère que beaucoup vont se révolter par principe  contre cette attaque sournoise, comme on l'avait fait en 1984, mais depuis les gens se sont bien ramollis. (Là je parle des plus jeunes pas de ceux qui ont fait ces manifs et dont certains comme moi sont encore assez frais ... Smile  J'avais 23 ans, pas d'enfants, je n'étais pas prof et j'avais fait toute ma scolarité dans le public, mais c'était à mes yeux, et ce l'est encore, une atteinte fondamentale  à la liberté d'éducation.

Oui, c'est tout à fait ça. Mais en 2017 la droite pourrait bien changer les choses, leur intérêt (et leur électorat) les poussera à soutenir le hors-contrat.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par leboncoin le Mar 7 Juin 2016 - 19:29

@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

leboncoin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Schéhérazade le Mar 7 Juin 2016 - 20:10

Je signale au passage que le hors-contrat est en train de se structurer, et de former lui-même ses professeurs:
-il existait déjà une formation spécifique pour les PE, l'ILFM:
http://www.ilfm-formation.com/
-il existe désormais une formation pour les professeurs, et les ambitions affichées sont élevées
http://www.epparis.org/
C'est tout un système indépendant qui est en train de se créer. Je ne serais pas étonnée que dans quelques années il y ait des anciens élèves du hors contrat enseignant dans des établissements hors contrat, et dont le niveau académique soit très élevé. C'est la ruine de l'EN qui nous conduit à cela. Je comprends le raisonnement de ceux qui disent qu'il vaut mieux, quitte à avoir une école publique et privée sous contrat inefficace, qu'il existe au moins pour quelques uns une arche de Noé, un hors contrat efficace. Malheureusement ils ont sans doute raison. Mais, bien que cet espoir soit vain et absurde dans le contexte actuel, je préfèrerais que l'EN se redresse.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Alwidis le Mar 7 Juin 2016 - 22:02

@leboncoin a écrit:
@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?

Alwidis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par egomet le Mar 7 Juin 2016 - 22:27

@Alwidis a écrit:
@leboncoin a écrit:
@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?
Et c'est en supprimant le pluralisme que tu comptes le faire?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Verdurette le Mar 7 Juin 2016 - 22:41

@Alwidis a écrit:Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?

Personne ne les oblige à y aller ...
en revanche ce qui est dictatorial, c'est de les empêcher de faire ce choix ... au nom de quelle idéologie, d'ailleurs ?

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Murr le Mar 7 Juin 2016 - 22:59

@Alwidis a écrit:
@leboncoin a écrit:
@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?

Merci Najat...
Moi je souhaite longue vie au privé hors contrat, si ces établissements sont appelés à devenir le dernier bastion des humanités, comme le soutient Laurent Lafforgue (qui était d'ailleurs lui-même très attaché à l'Ecole de la République avant de découvrir toute l'ampleur du désastre...). Et raison de plus si ça em++++ les incapables qui sévissent rue de Grenelle (les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Twisted Evil ) !

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Alwidis le Mar 7 Juin 2016 - 23:12

@egomet a écrit:
@Alwidis a écrit:
@leboncoin a écrit:
@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?
Et c'est en supprimant le pluralisme que tu comptes le faire?

Est-ce le pluralisme ça : http://www.esperancebanlieues.org/ qui profite de la naïveté des gens et qui crache en permanence sur le service public pour au final faire des jeux de sociétés et de la trottinette avec les mômes ? Est-ce du pluralisme que de faire croire que l'on endoctrine, dans le public, avec la théorie du genre, pour rameuter un max de population ? Est-ce un choix des parents, quand ils ne savent pas qu'à la fin de la troisième, un seul quart de l'effectif passera le brevet et que même pas la moitié le décrochera (même dans le public on fait mieux !!!) ? N'est-ce pas une escroquerie quand au final, on revoit les gamins dans le public car ils n'ont aucune affectation et qu'on doit les remettre en cinquième et qu'ils plafonnent grand max à 5 de moyennes ??? Et je ne parle pas de toutes les écoles/collèges privés hors contrat qui regroupent les Saint Pie X et autres malades du type et qui conditionnent les enfants sans qu'on ne fasse rien !  Ca c'est une honte ! Alors oui, pour cela, ils font du latin, mais si ce n'est que pour la messe et dire que la France depuis Vichy c'est de la m.... . On s'en passe !
@Murr a écrit:
@Alwidis a écrit:
@leboncoin a écrit:
@Alwidis a écrit:Enfin une bonne nouvelle ! Quand on voit ce qu'on fait dans ce genre d'endroit ! Et nous retrouvons les élèves en troisième sans brevet ni orientation... Contre le privé sous contrat et sus aux hors contrat !


Tu as parfaitement raison; vive le régime nord coréen!!! Gloire à KIM!!

Est-ce une dictature de vouloir épargner aux élèves des centres de bourrage de crâne ou de "comblage" du vide ?

Merci Najat...
Moi je souhaite longue vie au privé hors contrat, si ces établissements sont appelés à devenir le dernier bastion des humanités, comme le soutient Laurent Lafforgue (qui était d'ailleurs lui-même très attaché à l'Ecole de la République avant de découvrir toute l'ampleur du désastre...). Et raison de plus si ça em++++ les incapables qui sévissent rue de Grenelle (les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Twisted Evil ) !

Ne doutez pas qu'ils sont plus nos ennemis à nous que les ennemis du ministère...

Alwidis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Murr le Mar 7 Juin 2016 - 23:33

@Alwidis a écrit:
Est-ce le pluralisme ça : http://www.esperancebanlieues.org/ qui profite de la naïveté des gens et qui crache en permanence sur le service public pour au final faire des jeux de sociétés et de la trottinette avec les mômes ? Est-ce du pluralisme que de faire croire que l'on endoctrine, dans le public, avec la théorie du genre, pour rameuter un max de population ? Est-ce un choix des parents, quand ils ne savent pas qu'à la fin de la troisième, un seul quart de l'effectif passera le brevet et que même pas la moitié le décrochera (même dans le public on fait mieux !!!) ? N'est-ce pas une escroquerie quand au final, on revoit les gamins dans le public car ils n'ont aucune affectation et qu'on doit les remettre en cinquième et qu'ils plafonnent grand max à 5 de moyennes ??? Et je ne parle pas de toutes les écoles/collèges privés hors contrat qui regroupent les Saint Pie X et autres malades du type et qui conditionnent les enfants sans qu'on ne fasse rien !  Ca c'est une honte ! Alors oui, pour cela, ils font du latin, mais si ce n'est que pour la messe et dire que la France depuis Vichy c'est de la m.... . On s'en passe !

J'ai suivi le lien que vous indiquez et je ne vois pas où vous avez lu que les élèves faisaient des jeux de société et de la trottinette heu En revanche, j'ai trouvé ça :
http://esperancebanlieues.org/linstruction

Aspects pédagogiques concernant le primaire
   Méthode de lecture syllabique, pratique régulière de l'analyse logique et grammaticale,
   Apprentissage systématique de la conjugaison, apprentissage rigoureux de l'orthographe au moyen de dictées régulières tout au long de la scolarité,
   Apprentissage des tables de multiplication, pratique régulière du calcul mental, pratique régulière des quatre opérations, apprentissage et pratique des problèmes d'arithmétique et de géométrie,
   Enseignement rigoureux, complet et chronologique de l'histoire, enseignement détaillé de la géographie pour aider les enfants à bien se repérer dans le temps et l'espace.
J'aimerais que le projet de mon école fût aussi limpide que celui-ci et qu'on y fît un peu moins de trottinette et de jeux de société (pardon, chez moi c'est plutôt vélo, bricolage, jardinage, théâtre, cuisine, informatique et même tricot  Rolling Eyes ...).

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Sapotille le Mar 7 Juin 2016 - 23:38

@Murr a écrit:

J'ai suivi le lien que vous indiquez et je ne vois pas où vous avez lu que les élèves faisaient des jeux de société et de la trottinette heu En revanche, j'ai trouvé ça :
http://esperancebanlieues.org/linstruction


J'aimerais que le projet de mon école fût aussi limpide que celui-ci et qu'on y fît un peu moins de trottinette et de jeux de société (pardon, chez moi c'est plutôt vélo, bricolage, jardinage, théâtre, cuisine, informatique et même tricot  Rolling Eyes ...).

Personnellement, j'ai même fait un don à cette école, tant ils m'ont convaincue !!!

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon Anne Coffinier, le gouvernement menace gravement les écoles hors contrat.

Message par Alwidis le Mer 8 Juin 2016 - 0:34

@Murr a écrit:
@Alwidis a écrit:
Est-ce le pluralisme ça : http://www.esperancebanlieues.org/ qui profite de la naïveté des gens et qui crache en permanence sur le service public pour au final faire des jeux de sociétés et de la trottinette avec les mômes ? Est-ce du pluralisme que de faire croire que l'on endoctrine, dans le public, avec la théorie du genre, pour rameuter un max de population ? Est-ce un choix des parents, quand ils ne savent pas qu'à la fin de la troisième, un seul quart de l'effectif passera le brevet et que même pas la moitié le décrochera (même dans le public on fait mieux !!!) ? N'est-ce pas une escroquerie quand au final, on revoit les gamins dans le public car ils n'ont aucune affectation et qu'on doit les remettre en cinquième et qu'ils plafonnent grand max à 5 de moyennes ??? Et je ne parle pas de toutes les écoles/collèges privés hors contrat qui regroupent les Saint Pie X et autres malades du type et qui conditionnent les enfants sans qu'on ne fasse rien !  Ca c'est une honte ! Alors oui, pour cela, ils font du latin, mais si ce n'est que pour la messe et dire que la France depuis Vichy c'est de la m.... . On s'en passe !

J'ai suivi le lien que vous indiquez et je ne vois pas où vous avez lu que les élèves faisaient des jeux de société et de la trottinette heu En revanche, j'ai trouvé ça :
http://esperancebanlieues.org/linstruction

Aspects pédagogiques concernant le primaire
   Méthode de lecture syllabique, pratique régulière de l'analyse logique et grammaticale,
   Apprentissage systématique de la conjugaison, apprentissage rigoureux de l'orthographe au moyen de dictées régulières tout au long de la scolarité,
   Apprentissage des tables de multiplication, pratique régulière du calcul mental, pratique régulière des quatre opérations, apprentissage et pratique des problèmes d'arithmétique et de géométrie,
   Enseignement rigoureux, complet et chronologique de l'histoire, enseignement détaillé de la géographie pour aider les enfants à bien se repérer dans le temps et l'espace.
J'aimerais que le projet de mon école fût aussi limpide que celui-ci et qu'on y fît un peu moins de trottinette et de jeux de société (pardon, chez moi c'est plutôt vélo, bricolage, jardinage, théâtre, cuisine, informatique et même tricot  Rolling Eyes ...).

Il y a ce qu'il y a d'écrit, et la réalité et ce que nous en raconte nos élèves issus de "ce paradis". Une faute par mot, pour le meilleur...

Alwidis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum