Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Docteur OX le Mer 8 Juin 2016 - 16:54

http://www.liberation.fr/france/2016/06/08/bac-pro-toujours-plus-d-eleves-mais-tres-peu-de-debouches_1458045

Aujourd’hui, 38% des lycéens sont en filière professionnelle, une «voie centrale dans le système éducatif qui ne doit pas être négligée»… Mais dont on parle, pourtant, très peu. «Les politiques répètent depuis quinze ans qu’il faut revaloriser l’enseignement professionnel. Mais dans les faits, cette filière reste mal connue et mal aimée. Pourquoi ?» L’équipe du Conseil national de l’évaluation du système scolaire (Cnesco), instance indépendante créée en 2013 pour évaluer les politiques publiques en matière d’éducation, s’est emparée de cette question et publie ce mercredi ses recommandations.

lien vers la synthèse des travaux du Cnesco:
http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/06/Dossier_synth%C3%A8se_Enseignement_Pro.pdf

lien vers les préconisations :
http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/06/Preconisations_EP.pdf
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Cath le Mer 8 Juin 2016 - 17:38

" la réforme du collège a institutionnalisé les classes de troisième dites «préparatoires à l’enseignement professionnel». Ces classes concernent aujourd’hui 5% des élèves de troisième, soit 35 000 jeunes. Une grave erreur selon l’équipe de chercheurs, toutes les études montrant qu’il faut au contraire éradiquer ces classes où se cumulent difficultés scolaires et sociales allant à l’encontre de l’objectif de mixité scolaire et sociale, pourtant défendu par la ministre Najat Vallaud-Belkacem."

Les études ? Quelles études ? On ne confondrait pas cause et conséquence, là ? En supprimant les prépa-pro, espère-t-on faire disparaitre les difficultés scolaires et sociales ? Peut-on décréter la mixité scolaire et sociale ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par gp20 le Mer 8 Juin 2016 - 19:12

Les prépa-pro comme les Segpa/les Ulis et autres dispositifs coûtent trop chers... Le futur, c'est une vraie école unique avec autistes/ulis et autres Segpa mélangés en permanence aux autres... Avec un prof en face de lui capable de prendre en charge des élèves de la maternelle à la Terminale...

gp20
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Mer 8 Juin 2016 - 19:27

Je n'ai pas encore eu le temps de tout lire, je réagis donc seulement aux extraits que vous mettez en avant et l'article de Libé.


Résumé, il semble, du rapport, l'article de Libé relève des faits exacts souvent, des constats que tout le monde fait, rapport ou pas rapport. Enfin, il faut bien payer des gens pour écrire un rapport puisque lorsque ce sont les prof qui le disent personne ne les écoute.

Ne pas confondre le nombre d'élèves en LP et le nombre d'élèves passant le bac puisque, comme le souligne l'article (et sans doute le rapport) le nombre de candidats au bac a augmenté avec la suppression de l'articulation BEP-Bac Pro au profit du bac prof trois avec en conséquence la baisse de niveau que nous constatons tous (sauf les politiques et les dirigeants de l'EN qui refusent de l'admettre) pour le bac. Il ne faut pas confondre le nombre d'élèves présentant le bac pro et le nombre d'élèves en LP, certains s'arrêtant jadis au BEP. Les employeurs constatent, eux, clairement la baisse de niveau et embauchent en conséquence ! Il n'y a que nos inspecteurs et nos grands penseurs de l'EN qui refusent de voir cette réalité. A priori, comme ce n'est pas indiqué dans le résumé de Libé, le rapport ne doit pas faire état de cette réalité. Il ne faut pas dire du mal des réformes passées !


Sur l'orientation en bac pro tertiaires, là encore, pas seulement des idioties mais des remarques pertinentes de l'article... mais pourquoi ne pas aller plus loin ? Tout d'abord les classes de commerce indiquées ne sont pas celles qui ont le plus faible taux d'insertion. Par contre nous pouvons nous demander pourquoi, depuis l'instauration du bac prof trois  ans, ces classes de commerce jadis sélectives sont parmi les deux classes "poubelles" des bac pro tertiaires ?  Que s'est-il passé ? Où est le bilan de la réforme du bac pro trois ans ?

Là on arrive au problème de l'orientation aveugle informatisée, à la baisse du niveau qui est générale en troisième, et surtout à la baisse de l'offre éducative [EDIT ; il faut rappeler que la réduction de "l'offre" visait à réduire le nombre de place des entrants en LP tout en augmentant le nombre des élèves présentant et sortant le bac, mais "moins d'élèves entrant en LP, conduisant les collèges à revoir leur politique d'orientation] en lycée professionnel, orchestrée par Luc Chatel et ses sbires, qui a conduit à vider ces classes des bons éléments qui les peuplaient jadis pour les faire passer au lycée général puisque les collègues de collège et les directions des collèges ont été obligés de modifier leur politique d'orientation, contribuant à baisser le niveau d'accès à ces bac jadis sélectifs !. Là encore, l'EN et les rapporteurs sont incapables (ne veulent pas) faire le constat de la bêtise de leurs réformes.  Et si on parle du taux d'insertion des commerce, il faudrait aller voir celui des GA !


Concernant les 3 prépa pro, passage souligné par Cath, on retombe encore dans l'aveuglement de "non aux classes de niveau", "pour le collège unique" que l'on retrouve souvent. Or ces trois prépa pro sont une réussite et permettent au contraire à ces élèves en difficultés et/mais souvent volontaires (selon la politique d'orientation des collèges en amont : se débarrasser des élèves gênants ou orienter sérieusement) de travailler à leur rythme et de progresser, ce qu'ils n'auraient pas fait en troisième classique dans le foutoir que l'on y connait, là où ils auraient été complètement largués. Là ce sont les auteurs du rapport qui sont largués.  Les 3 prépa pro c'est  une réussite souvent pour les élèves et dans les dernières réformes.


Dernière édition par Jacq le Jeu 9 Juin 2016 - 0:40, édité 7 fois
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Zenxya le Mer 8 Juin 2016 - 20:00

J'ai surtout lu le café : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/06/08062016Article636009674922474073.aspx et, une fois de plus, je me suis énervée.
Pour les prépa pro, je pense que la préconisation de leur disparition est simple : 6h de cours en plus pour groupe de 15 maxi (norme de sécurité pour les TP), donc des économies possibles.

Dans le long résumé de l'expresso il y a une autre "bombe" la seconde pro indifférenciée, youpi, le retour du bac pro 2 ans pale

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
Zenxya
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Mer 8 Juin 2016 - 20:05

@Zenxya a écrit:J'ai surtout lu le café : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/06/08062016Article636009674922474073.aspx et, une fois de plus, je me suis énervée.
Pour les prépa pro, je pense que la préconisation de leur disparition est simple : 6h de cours en plus pour groupe de 15 maxi (norme de sécurité pour les TP), donc des économies possibles.

Dans le long résumé de l'expresso il y a une autre "bombe" la seconde pro indifférenciée, youpi, le retour du bac pro 2 ans  pale


Surtout qu'une réforme serait dans les tuyaux pour que les CCF soient passés à partir de la 1re pro seulement, évitant les problèmes d'orientation par passerelle en première avec des CCF évalués en seconde !
Idem pour les évaluations en période de stage ? Je ne sais pas pour cela.
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par celitian le Mer 8 Juin 2016 - 20:08

Ce qui me fait "rire", c'est aussi les heures en plus en terminale pour réussir en BTS.....proposition toujours refusée par le rectorat car trop coûteuse.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par JEMS le Mer 8 Juin 2016 - 20:32

Les GA... mon dieu, en pures capacités, je peux dire que j'ai trois élèves réellement employables sur 27.  On a vidé de son contenu l'enseignement tertiaire. On saupoudre... là j'ai trois élèves qui ont été acceptées en BTS... sur 27.


Dernière édition par JEMS le Mer 8 Juin 2016 - 21:27, édité 1 fois

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par profs:( le Mer 8 Juin 2016 - 20:46

Disparition prépa pro : les élèves seront répartis dans les autres troisièmes. C'est bien ça ? ----> perte d'une classe sèche dans de nombreux établissements probablement ?
Seconde professionnelle indifférenciée : Regroupement de classes donc ? -----> perte d'heures encore dans de nombreux établissements
Dans les lycées polyvalents : Mélanger dans certains cours les 3 voies (géné, tech et pro) par exemple en EPS, ECM, ....)
........
J'espère que vous n'avez pas acheté votre résidence principale car cela va swinger...... Sad


Dernière édition par profs:( le Mer 8 Juin 2016 - 20:58, édité 3 fois

profs:(
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par JEMS le Mer 8 Juin 2016 - 20:48

Paraît que les GA vont être encore réformés... ils ont prévu des arrêts maladies en masse...

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par pitchounette le Mer 8 Juin 2016 - 21:21

@JEMS a écrit:Les GA... mon dieu, en pures capacités, je peux dire que j'ai trois élèves réellement employables sur 27.  On a vidé de son contenu l'enseignement tertiaire. On saupoudre... là j'ai trois élèves qui ont été acceptées en BTS... sur 27.
Moi jai 3 élèves acceptées en BTS compta : ne maitrisent pas le passage du HT au TTC, le produit en croix, led pourcentages
Mais je suis d'accord avec toi pour le soupoudrage

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par pitchounette le Mer 8 Juin 2016 - 21:22

@JEMS a écrit:Paraît que les GA vont être encore réformés... ils ont prévu des arrêts maladies en masse...
Aurais tu des choses à me dire stp, ma curiosité est trop éveillée


Dernière édition par pitchounette le Mer 8 Juin 2016 - 21:23, édité 1 fois (Raison : trop de fautes)

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par JEMS le Mer 8 Juin 2016 - 21:26

Paraît que l'on va récupérer les ARCU pour de bon. On va avoir deux champs distincts, les métiers administratifs et les métiers du commerce.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Docteur OX le Mer 8 Juin 2016 - 21:39

Merci à vous tous et surtout à Jacq pour sa longue réflexion. C'est effrayant.
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par pitchounette le Mer 8 Juin 2016 - 21:39

@JEMS a écrit:Paraît que l'on va récupérer les ARCU pour de bon. On va avoir deux champs distincts, les métiers administratifs et les métiers du commerce.
Est ce quon ne feraut pas 2nde arcu et ga ensemble avec une spécialisation en 1ere et terlinale...., comme la fusion venre commerce??

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par skindiver le Jeu 9 Juin 2016 - 0:21

Sur 27 élèves de term, 12 seulement ont fait des voeux sur APB, aucun n'ont vu leurs demandes acceptées...
Donc à part 2 élèves qui ont réussi des concours, les autres à peu de choses près ne vont pas faire grand chose à la rentrée...
avatar
skindiver
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Jeu 9 Juin 2016 - 0:24

@celitian a écrit:Ce qui me fait "rire", c'est aussi les heures en plus en terminale pour réussir en BTS.....proposition toujours refusée par le rectorat car trop coûteuse.


.... à prendre sur "nos" heures....
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Jeu 9 Juin 2016 - 0:25

@JEMS a écrit:Les GA... mon dieu, en pures capacités, je peux dire que j'ai trois élèves réellement employables sur 27.  On a vidé de son contenu l'enseignement tertiaire. On saupoudre... là j'ai trois élèves qui ont été acceptées en BTS... sur 27.


Oui, et le modèle exceptionnellement performant appliqué au GA va l'être pour toute la filière commerciale.... les collègues en font déjà des cauchemars (sauf devant les inspecteurs bien évidemment).
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Jeu 9 Juin 2016 - 0:30

@JEMS a écrit:Paraît que l'on va récupérer les ARCU pour de bon. On va avoir deux champs distincts, les métiers administratifs et les métiers du commerce.
^


Ca, ça ne serait pas totalement idiot. Nous avons véritablement des boublons dans les compétences développées par les uns et les autres. J'ai entendu parler de fusionner Commerce et vente, ce qui n''est pas non plus idiot, alors pourquoi ne pas voir une partie ARCU partir vers les GA, étant donné qu'il y a dans la formation des GA une partie Accueil ? Je ne dis pas que c'est "bien" ou "pas bien", mais je me pose la question en pratiquant les deux bac pro et en constant qu'une partie de la formation ou des débouchés est la même. Par contre, le recrutement n'est pas le même. Questions donc.....
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par Jacq le Jeu 9 Juin 2016 - 0:47

Ce que je lis, c'est aussi qu'il faudrait réformer les filières tous les 5 ans.... Ils savent le temps qu'il faut pour réformer une filière ?  Ils connaissent le temps qu'il faut pour maîtriser une réforme ?  Ils savent que, par exemple pour les GA, le temps qu'ils ont mis à mettre en place leur histoire d'espace de travail, celui-ci était déjà dépassé dans bon nombre des entreprises ou jamais adapté par l'essentiel des entreprises ?  Ils savent que leur petite culture du projet n'est pas du tout en accord avec le niveau de nos élèves ?  Et c'est la même chose qui va se faire chez les commerce ? Autant remettre en places les bases : nos entreprises, au niveau bac pro, veulent des personnes sachant lire et écrire. Tant que cela ne sera pas remis en place il n'y aura pas "d'employabilité" (ouf, je déteste ce mot).
avatar
Jacq
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par celitian le Jeu 9 Juin 2016 - 6:49

@pitchounette a écrit:
@JEMS a écrit:Les GA... mon dieu, en pures capacités, je peux dire que j'ai trois élèves réellement employables sur 27.  On a vidé de son contenu l'enseignement tertiaire. On saupoudre... là j'ai trois élèves qui ont été acceptées en BTS... sur 27.
Moi jai 3 élèves acceptées en BTS compta : ne maitrisent pas le passage du HT au TTC, le produit en croix, led pourcentages
Mais je suis d'accord avec toi pour le soupoudrage
Ils "servent" à remplir les classes, ici beaucoup de difficultés à recruter dans ce BTS.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par JEMS le Jeu 9 Juin 2016 - 8:38

Mais vous avez-vu la tête du BTS Assistant Manager... carte mentale, conceptualisation, projet... pensez-vous que cela réponde aux exigences des entreprises ? Et aux capacités des étudiants ?
Je suis un peu désespéré quand je vois les terrains de stage de mes élèves. Nous acceptons des pfmp de terminale en école primaire, en mairie (oh le service scolarité, pas le service financier)... nous assistons à une lente descente aux enfers qui fera sans aucun doute le bonheur de boîtes privées qui proposeront des (et proposent déjà) des certificats de qualification bien plus performants et visibles que nos enseignements.
On ne traite quasiment plus d'informatique, Access est passé à la trappe, Excel, quand nous avons le temps, peut être traité avec plus de profondeur. Il faut faire des projets, organiser des sorties, mixer avec l'éco droit (et son programme démesuré), inventer des scénarios imitant l'entreprise... J'ai souvenir que mes premiers bac pro compta et secrétariat étaient quasi employables à la fin de leur cursus de 4 ans... il y avait beaucoup de frontal, des PFMP notées, un oral exigeant ! Voyez les dégâts désormais. Ils ne savent plus rédiger un seul courrier, n'ont plus ce goût pour l'esthétique des travaux rendus (et là je regrette sincèrement mes anciennes secrétaires). C'est éreintant que nous soyons des gentils toutous à ne rien dire. Trop rares sont les voix qui se font entendre en réunion. Elles sont vites étouffées par les groupes enthousiastes sponsorisés par les IEN visant la hors classe et les palmes (en éco gestion, les IEN sont très généreux lorsqu'il s'agit de faire passer du monde à la HC, c'est prouvé par A+B).

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par RogerMartin le Jeu 9 Juin 2016 - 8:44

idee gestion-administration

Pardon, je vous lis avec intérêt, mais là j'étais aux fraises Embarassed

Ces regroupements ressemblent furieusement à ce que nous réclame le ministère dans le supérieur, en particulier pour les filières lettres et sciences humaines -- l'occasion de beaucoup d'économies d'heures prof, la possibilité de tasser encore un peu plus dans les groupes.

Pour conforter ce que disait l'un des intervenants, je devrais prendre en photo certaines annonces dans les vitrines (j'habite près d'une rue pleine de magasins de déstockage de marques) : "Cherche vendeuse sachant lire et écrire" (dans un seul magasin, j'avoue) ou "Cherche vendeuse étudiante" (ça c'est pour ceux qui ont renoncé sur le premier point, et qui cherchent simplement à ne plus payer de charges sociales).

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par profs:( le Jeu 9 Juin 2016 - 9:04

@Jacq a écrit:Ce que je lis, c'est aussi qu'il faudrait réformer les filières tous les 5 ans.... Ils savent le temps qu'il faut pour réformer une filière ?  Ils connaissent le temps qu'il faut pour maîtriser une réforme ?  Ils savent que, par exemple pour les GA, le temps qu'ils ont mis à mettre en place leur histoire d'espace de travail, celui-ci était déjà dépassé dans bon nombre des entreprises ou jamais adapté par l'essentiel des entreprises ?  Ils savent que leur petite culture du projet n'est pas du tout en accord avec le niveau de nos élèves ?  Et c'est la même chose qui va se faire chez les commerce ? Autant remettre en places les bases : nos entreprises, au niveau bac pro, veulent des personnes sachant lire et écrire. Tant que cela ne sera pas remis en place il n'y aura pas "d'employabilité" (ouf, je déteste ce mot).

Je pense plutôt qu'elles ne veulent pas de personnes ne sachant pas lire et écrire. Ceci n'étant pas suffisant mais nécessaire. Il y aurait tant à dire sur le bac GA (les contenus, les méthodes pédagogiques, l'évaluation CCF....). Ce bac ne semble qu'être une expérience poussée au paroxysme de la caricature de l'innovation pédagogique qui fait passer la réforme du collège pour de l'immobilisme.

profs:(
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bac pro : toujours plus d'élèves, mais très peu de débouchés

Message par pitchounette le Jeu 9 Juin 2016 - 20:10

@Jacq a écrit: Tant que cela ne sera pas remis en place il n'y aura pas "d'employabilité" (ouf, je déteste ce mot).
je pose toujours la question en fin de stage : vous l'engagerez en CDD? 99% des réponses sont négatives. les motifs sont toujours les mêmes : ne sait pas écrire, ne sait pas parler correctement, ne sait rien faire ( un référentiel tellement superficiel)...

Dans certaines filières, l'employabilité est garantie... Mais tant que les économies seront la priorité on fera du bricolage. Beaucoup de collègues en matière pro vont dans les filières indus pour retrouver un programme un peu plus cohérent

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum