Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Jane le Mer 29 Juin 2016 - 19:48

@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous de la démarche d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Euh, je trouve juste ça inacceptable qu'une collègue formule une telle demande. Je n'ai jamais, et je ne demanderai jamais, pour mes enfants, un tel passe-droit. (parce que pour le coup, là, c'en est un). Cela pourrait d'ailleurs pas se produire dans mon établissement: lorsque nous constituons des classes, nous ne connaissons pas les équipes. Ce sont des classes non "nommées", d'ailleurs !

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Une passante le Mer 29 Juin 2016 - 19:56

En fait, Datatt, tu aurais dû mettre ton message dans le fil "je râle" et personne ne t'aurait cherché des poux...
Avant j'avais des principes, maintenant, j'ai des enfants.... ça ne dit rien à personne ?
Chercher à éviter un collège craignos, un collègue aux pratiques discutables, une situation familiale compliquée par une affectation malvenue ou tout autre motif qui pourrait perturber la scolarité de ses enfants, c'est humain, non ?
Dans l'idéal, les avantages concédés aux enfants de certaines professions ne devraient pas exister, mais dans la réalité, c'est loin d'être le cas. Qu'on veuille pour ses enfants les mêmes (petits) avantages ne me semble en rien condamnable.

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par datattt le Mer 29 Juin 2016 - 20:10

Oui c'est vrai je pense que ça résume assez bien mon état d'esprit "je râle".
Je vais même continuer un peu (ça fait du bien quand même).
Sur la composition des classes moi c'est mon CPE qui surveille la classe de ses enfants. 3 de ses enfants sont passés dans l'établissement et il s'arrange toujours pour que les élèves difficiles ne soient pas dans la classe. Donc à la rentrée on constate que la classe n'est pas celle faite en juin. C'est tellement facile de changer les listes pendant juillet et aout. Il explique qu'il y a quelques associations de gamins qu'il ne faut pas faire.

datattt
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par amalricu le Mer 29 Juin 2016 - 20:12

@datattt a écrit:Oui c'est vrai je pense que ça résume assez bien mon état d'esprit   "je râle".
Je vais même continuer un peu (ça fait du bien quand même).
Sur la composition des classes moi c'est mon CPE qui surveille la classe de ses enfants.  3 de ses enfants sont passés dans l'établissement et il s'arrange toujours pour que les élèves difficiles ne soient pas dans la classe. Donc à la rentrée on constate que la classe n'est pas celle faite en juin. C'est tellement facile de changer les listes pendant juillet et aout. Il explique qu'il y a quelques associations de gamins qu'il ne faut pas faire.

L'été est toujours propice aux arrangements de dernière minute.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 29 Juin 2016 - 20:19

C'est quand même formidable sur ce forum cette façon de ne pas accepter qu'on puisse discuter et ne pas être d'accord avec la personne qui ouvre un fil.

Personne n'a contesté le fait que la demande peut-être faite, et a le droit d'être faite.
Pour ma part, je conteste seulement le fait qu'elle devrait être systématiquement acceptée juste parce que et sans prendre en compte la situation de l'établissement (et je me répète encore mais ces demandes sont souvent acceptées) et les autres demandes.
Non, il y a en premier lieu une contrainte de places - vous seriez les premiers à contester qu'on vous affecte un 35e élève dans une classe alors que votre limite théorique est à 34 - et il peut y avoir des demandes plus légitimes encore.

Et dans le fil "je râle", j'aurais dit la même chose.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par datattt le Mer 29 Juin 2016 - 20:24

Provençal
Je suis d'accord avec toi. Il n'y a pas de pb que tu interviennes.
Mais je répète, que les règles soient alors appliquées à tous et qu'on fasse attention aux tricheurs.
Quand j'annonce à l'administration qu' une personne a triché sur son adresse. Ça ne gène personne. Et la je ne suis pas d'accord.
on ne peut pas exiger des enseignants qu'ils suivent les règles si on ne fait rien contre les autres.



datattt
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 29 Juin 2016 - 20:27

@amalricu a écrit:
@datattt a écrit:Oui c'est vrai je pense que ça résume assez bien mon état d'esprit   "je râle".
Je vais même continuer un peu (ça fait du bien quand même).
Sur la composition des classes moi c'est mon CPE qui surveille la classe de ses enfants.  3 de ses enfants sont passés dans l'établissement et il s'arrange toujours pour que les élèves difficiles ne soient pas dans la classe. Donc à la rentrée on constate que la classe n'est pas celle faite en juin. C'est tellement facile de changer les listes pendant juillet et aout. Il explique qu'il y a quelques associations de gamins qu'il ne faut pas faire.

L'été est toujours propice aux arrangements de dernière minute.

On va dire que je m'acharne.
Pour la partie où le CPE s'arrange pour éviter les gosses difficiles dans les classes de ses enfants, c'est hautement critiquable (mais cela rejoint les demandes citées plus haut de vouloir éviter le professeur X ou Y).
En revanche, séparer les éléments difficiles d'une année à l'autre, normalement c'est souhaitable.
Dans le collège où j'étais AED, les professeurs faisaient les classes, mais après la Principale adjointe nous demandait l'avis de la vie scolaire et parfois on repérait des binômes à séparer que les professeurs n'avaient pas forcément vu parce qu'ils ne connaissent pas forcément tous les élèves.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Lenagcn le Mer 29 Juin 2016 - 20:28

@amalricu a écrit:
@datattt a écrit:Oui c'est vrai je pense que ça résume assez bien mon état d'esprit   "je râle".
Je vais même continuer un peu (ça fait du bien quand même).
Sur la composition des classes moi c'est mon CPE qui surveille la classe de ses enfants.  3 de ses enfants sont passés dans l'établissement et il s'arrange toujours pour que les élèves difficiles ne soient pas dans la classe. Donc à la rentrée on constate que la classe n'est pas celle faite en juin. C'est tellement facile de changer les listes pendant juillet et aout. Il explique qu'il y a quelques associations de gamins qu'il ne faut pas faire.

L'été est toujours propice aux arrangements de dernière minute.

Oh oui... furieux 

Dans mon école, avec l'ancien directeur, c'était open bar pour les parents (et une collègue avec qui j'ai partagé un niveau...) : il passait derrière les collègues du niveau du dessous pour "refaire" les listes.
Et en CP, c'était du clientélisme massif.
Les mauvaises habitudes sont difficiles à perdre.
J'ai eu des retours sur le fait de ne pas vouloir avoir un enfant dans ma classe, et des demandes directes pour l'y avoir (ce qui fait diablement plaisir, je ne le cache pas sunny ).
Etant râleuse de nature, je laisse les collègues me livrer une liste de noms sans y regarder du tout; comme ça, certains midis, je m'exprime sans avoir de retour du style "tu l'avais demandé!". Wink

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par dita le Sam 2 Juil 2016 - 13:18

@Vinteuil a écrit:
@Cleroli a écrit:Le papa de l'autre enfant m'a donc expliqué qu'il avait fait une lettre au directeur d'école pour éviter que son fils se retrouve dans la classe de Mme X et m'a encouragée à faire de même. C'est ainsi que j'ai appris que chaque année des familles faisaient des demandes dans ce sens. Je pense donc que la démarche est courante en maternelle et primaire et qu'elle n'est pas réservée aux parents  profs.

Ca va bien plus loin que ça ! Demandez donc aux directeurs / directrices des écoles des beaux quartiers !

Mais même dans des lycées de villes vaguement prolétariennes. I suffit que les parents se croient "importants" et que les CDE les écoutent. J'en ai connu un qui se croyait à Henri VI, chez les Groseille.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum