Peut-on refuser de faire un EPI ?

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Jeu 23 Juin 2016 - 19:43

@kioupsPBT a écrit:Je ne sais pas ce que tu aurais appris aux journées de formation, mais personnellement, j'y ai compris que les heures d'AP et d'EPI faisaient partie des cours et qu'on les utilisait comme on le souhaitait (à "condition" de faire 108 h en 6ème et 144 en 5-4-3). Mais surtout, lors des commissions permanentes, conseils pédagogiques, CA, où on a étudié la répartition, cela a été confirmé. Certains collègues ont eu une proposition d'emploi du temps et ça se confirme.

Par contre (ça doit bien être la 3ème fois que je dis ça dans ce fil), les heures de marge permettent de compléter des services. Et ces heures-là risquent fort de disparaître d'ici 2-3 ans et là, ça fera très mal !

Je suis d'accord avec ton idée que tu te fais du but de la réforme (économies...) mais pas du tout la même vision des AP/EPI (dont je me carre complètement).

Les heures de marge (heures professeur) servent à faire un groupe de latin, à faire des groupes là où c'est nécessaire, et, rarement, à faire de la co-intervention en AP ou en EPI. Si elles étaient réduites, ça poserait le problème (de façon encore plus cruciale) du choix des groupes qu'on garde et de ceux qu'on ne garde pas, ce serait éventuellement l'occasion de remettre en cause le latin (qui était avant une discipline et maintenant n'est plus qu'un "enseignement de complément"). Donc, en admettant cyniquement que le latin n'est plus une discipline, quand on réduit ces heures, on ne touche pas aux disciplines (on rend plus difficile le fait de les enseigner).
Les heures d'AP et d'EPI, au contraire, touchent aux disciplines. Même si dans ton collège ce n'est pas le cas, la circulaire du 2 juillet 2015 rend possible l'utilisation de ces heures comme variables d'ajustement des services. Pour essayer d'être précis : la circulaire rend ces heures potentiellement détachables du bloc des 26 heures (donc de l'une ou l'autre des disciplines). Ensuite, il peut arriver (tant mieux) qu'elles restent dans le bloc, donc indolores. Mais rien d'écrit ne garantit que ces heures font partie des cours.
Une seule preuve : dans la circulaire, il est écrit, et pour l'AP et pour l'EPI, que le prof doc et le CPE sont les bienvenus pour la préparation et la mise en place de ces heures. Or nous sommes d'accord que ni le CPE ni le prof doc n'enseignent une discipline ?
Un seul exemple : dans ce que j'ai expliqué plus haut à propos du stagiaire de français, il a dans son service une heure d'AP 6e prise sur le bloc horaire hebdomadaire du français ... et une heure d'AP 6e prise sur le bloc des maths ou de l'anglais (je ne sais pas encore laquelle des 2 matières sera sollicitée). J'insiste sur le fait qu'il s'agit d'une heure d'AP prise sur les 26 heures et non pas une heure de marge (pour co-intervention). Or nous sommes d'accord que le stagiaire de français n'est ni prof de maths, ni prof d'anglais ?
C'est pourtant possible, car l'AP n'est pas disciplinaire : relis la circulaire du 2 juillet 2015, et tu verras que ce qu'on est censé faire en AP ce n'est pas du disciplinaire, c'est de l'interdisciplinaire (voir la référence au socle commun), comme en EPI.
Et c'est là où le pot aux roses est dévoilé : l'interdisciplinaire a pour revers la précarisation (potentielle, parfois réalisée) de 3 ou 4 heures qui avant la réforme étaient clairement fléchées pour les disciplines. Le "dé-fléchage" de ces heures n'est pas anodin.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Jeu 23 Juin 2016 - 20:32

Les deux heures d'AP en 6ème, jusqu'à aujourd'hui, n'étaient pas censés être disciplinaires... C'était déjà censé être de la transdisciplinarité. Le CPE et la prof doc intervenaient déjà d'ailleurs...

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Jeu 23 Juin 2016 - 21:11

@kioupsPBT a écrit:Les deux heures d'AP en 6ème, jusqu'à aujourd'hui, n'étaient pas censés être disciplinaires... C'était déjà censé être de la transdisciplinarité. Le CPE et la prof doc intervenaient déjà d'ailleurs...

Oui, mais les deux heures d'AP étaient en plus : voir le site "la réforme du collège en clair" fait par des gens de neoprofs. Je cite : "Il existe différents dispositifs pour aider les collégiens à progresser[1], certains se déroulent en classe entière (groupe-classe, 6e1 par exemple), certains en groupes réduits, dans tous les cas en plus des heures de cours habituelles.

Ce qui existe aujourd’hui :
pour le niveau 6e (pour chaque classe de 6e) : l’accompagnement personnalisé, 2 heures par semaine, qui doit permettre à l’élève d’acquérir des « méthodes pour accroître et consolider ses compétences et pour approfondir ses connaissances »."


bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Jeu 23 Juin 2016 - 21:32

Je sais bien que c'étaient des heures en plus.

Nous, notre idée, c'est de faire l'AP à doses homéopathiques, 5 min par ci, 10 min par là. Hors de question de mobiliser 3 h par semaine et seulement sur quelques matières. Idem pour les EPI.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 24 Juin 2016 - 7:59

C'est bien joli tout ça, mais c'est une interprétation de la réforme.

Franchement, vous vous tracassez pour l'AP et l'EPI mais ce ne sont pas ces heures-là qui seront supprimées mais les heures de marge...

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 24 Juin 2016 - 9:23

@kioupsPBT a écrit:C'est bien joli tout ça, mais c'est une interprétation de la réforme.

Franchement, vous vous tracassez pour l'AP et l'EPI mais ce ne sont pas ces heures-là qui seront supprimées mais les heures de marge...

Oui, j'espère que tu as raison. En tout cas j'ai trouvé sur ces deux fils de quoi argumenter pour protéger les heures disciplinaires. Merci Very Happy
Pour revenir à la question de départ : peut-on refuser de faire un EPI, je confirme que la réponse est oui ... puisque je l'ai fait. Il y a eu une conséquence mais qui ne me dérange pas : dans mon service prévu je devais avoir deux 4e ; quand j'ai dit que je ne ferais pas d'EPI, ma chef a changé mon service en me mettant deux 6e (où il n'y pas d'EPI) à la place des deux 4e initialement prévues. Donc je risque quoi ? Une spécialisation dans les classes de 6e ? Si c'est le prix à payer ...

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 24 Juin 2016 - 10:36

Chez nous (c'est peut-être parce qu'on a 6 classes par niveau), rien d'obligatoire. En 4ème, j'ai choisi de participer à un EPI avec l'EPS (et c'est uniquement parce que c'est sur le demi-fond et que je pratique), un autre collègue fait un EPI avec l'anglais. Seule contrainte, en 3ème, où on fait tous un EPI avec la techno (mais ça semble coller avec nos programmes...). Je crois que le seul autre EPI contraint, c'est LCA en 5ème.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum