Peut-on refuser de faire un EPI ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Jeu 16 Juin 2016 - 21:57

@Lefteris a écrit:Je ne sais pas si l'on peut refuser un EPI, mais on peut ne pas en proposer. araignée Ce que j'ai fait avec l'EPI LCA. Eh bien comme personne n'en a créé un pour me l'imposer, il n'y a pas d'EPI.
Je crois que si personne ne proposait d'EPI, l'affaire serait vite classée. Je imaginaire pas la camarilla pédago-ministérielle créer  des milliers d'EPI  pour nous les imposer, via les CDE.  
Mais comme il y a des heures, donc des postes à sauver,  qu'il existe aussi des fayots, eh bien la machine va tourner, au ralenti et dans le mensonge, mais on pourra "communiquer" sur les EPI.

Très juste, Lefteris. Mais je crois que la question du refus est aussi importante ... par exemple pour un collègue TZR ou vacataire qui débarque dans un nouveau collège en septembre et à qui on dit : tiens, tu vas faire un EPI Machin avec Truc et Bidule. Ou même simplement pour un type comme moi qui refuse de faire les EPIS (et de les évaluer en fin de 3e) parce que ce serait cautionner la perte de 3h (+1h d'AP) sur 26 heures de cours hebdomadaire dans chaque niveau du cycle 4. Et qu'on ne vienne pas me dire que ce n'est pas une perte.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par JIK le Jeu 16 Juin 2016 - 22:03

et ils font quoi les contractuels avec à la fois les nouveaux programmes et les epi?

JIK
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par JIK le Jeu 16 Juin 2016 - 22:04

surtout que l'on fonctionne en cycle... avec " 25 semaines d'impondérables"

JIK
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Jeu 16 Juin 2016 - 22:08

@bernardo a écrit:
@Lefteris a écrit:Je ne sais pas si l'on peut refuser un EPI, mais on peut ne pas en proposer. araignée Ce que j'ai fait avec l'EPI LCA. Eh bien comme personne n'en a créé un pour me l'imposer, il n'y a pas d'EPI.
Je crois que si personne ne proposait d'EPI, l'affaire serait vite classée. Je imaginaire pas la camarilla pédago-ministérielle créer  des milliers d'EPI  pour nous les imposer, via les CDE.  
Mais comme il y a des heures, donc des postes à sauver,  qu'il existe aussi des fayots, eh bien la machine va tourner, au ralenti et dans le mensonge, mais on pourra "communiquer" sur les EPI.

Très juste, Lefteris. Mais je crois que la question du refus est aussi importante ... par exemple pour un collègue TZR ou vacataire qui débarque dans un nouveau collège en septembre et à qui on dit : tiens, tu vas faire un EPI Machin avec Truc et Bidule. Ou même simplement pour un type comme moi qui refuse de faire les EPIS (et de les évaluer en fin de 3e) parce que ce serait cautionner la perte de 3h (+1h d'AP) sur 26 heures de cours hebdomadaire dans chaque niveau du cycle 4. Et qu'on ne vienne pas me dire que ce n'est pas une perte.
Dans le doute, les TZR n'ont qu'à attendre les instructions, et traîner les pieds, demander au maître d"oeuvre de cette génialissime idée de lui préparer son cours.
Je parie que ça ne va pas durer longtemps...Si personne n'y met du sien, cet affreux diktat crèvera de lui-même.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par gauvain31 le Jeu 16 Juin 2016 - 22:18

Je croise les doigts Lefteris, je croise les doigts..... Quand mon IPR m'a dit en formation que les EPI et AP seront destinés à ne plus être fléchés dans les EDT, ils s'éteindront d'eux-mêmes.....

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Jeu 16 Juin 2016 - 22:39

@gauvain31 a écrit:Je croise les doigts Lefteris, je croise les doigts..... Quand mon IPR m'a dit en formation que les EPI et AP seront destinés à ne plus être fléchés dans les EDT, ils s'éteindront d'eux-mêmes.....
J'en suis persuadé : le but était de faire croire qu'on ajoutait ( voir la propagande ministérielle) , alors qu'on retranchait  des heures .  Une fois que les horaires, et donc les économies auront été réalisées, il n'y aura plus besoin de la caution des EPI . Les horaires maxi auront été baissés, l'allemand mis hors course parce que moins de gens l'auront pris en LV1 et qu'il n'y en aura  plus en LV 2, les langues anciennes mortes pour de bon presque partout, et le but aura été atteint... J'oubliais l'EIST qui aura été étendue, selon les préconisations, sur plusieurs niveaux , permettant une flexibilité non négligeable.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 9:57

Avec le risque que disparaissent aussi, en même temps que l'AP et les EPIS, les 4 heures qui allaient avec ... et qu'on se retrouve à 22 heures hebdomadaires ... disparition progressive, n'est-ce pas, on commencera par l'AP en cycle 4 (généralement c'est 1 heure sur les 4 à consacrer aux "enseignements complémentaires") en disant "c'est bon, maintenant les professeurs ont intégré l'AP à leurs pratiques, ils vont pouvoir appliquer le principe de l'AP dans tous leurs cours, on n'a plus besoin d'AP" ; pour les EPIS : "c'est bon, les profs ont assimilé la logique interdisciplinaire, ils font ça comme M. Jourdain faisait de la prose, et hop, exit les EPIS (suppression sans doute progressive d'une heure puis d'une heure puis de la dernière heure)".
Je suis pessimiste ? On verra. A mon avis, ce sera encore pire que ce que je prévois.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 17 Juin 2016 - 10:02

@gauvain31 a écrit:Je croise les doigts Lefteris, je croise les doigts..... Quand mon IPR m'a dit en formation que les EPI et AP seront destinés à ne plus être fléchés dans les EDT, ils s'éteindront d'eux-mêmes.....

C'est déjà le cas, non ?

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par ylm le Ven 17 Juin 2016 - 10:17

@gauvain31 a écrit:Je croise les doigts Lefteris, je croise les doigts..... Quand mon IPR m'a dit en formation que les EPI et AP seront destinés à ne plus être fléchés dans les EDT, ils s'éteindront d'eux-mêmes.....
On nous a dit en formation qu'il ne fallait pas flécher EPIs et AP dans l'emploi du temps, sauf à construire des emplois du temps usines à gaz avec contraintes débiles et impossible à tenir, et ils ne seront pas fléchés dans mon collège. Ça n'a pas de sens de dire telle heure c'est EPI, telle heure c'est AP, ce sont des choses qui doivent se faire suivant là où on en est dans les programmes, les besoins des élèves à tel moment... et pas forcément toujours une heure, ça peut être 15 min par-ci, 30 minutes par-là.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Tazon le Ven 17 Juin 2016 - 10:37

@Lefteris a écrit:Je ne sais pas si l'on peut refuser un EPI, mais on peut ne pas en proposer. araignée Ce que j'ai fait avec l'EPI LCA. Eh bien comme personne n'en a créé un pour me l'imposer, il n'y a pas d'EPI.
Je crois que si personne ne proposait d'EPI, l'affaire serait vite classée. Je imaginaire pas la camarilla pédago-ministérielle créer  des milliers d'EPI  pour nous les imposer, via les CDE.  
Mais comme il y a des heures, donc des postes à sauver,  qu'il existe aussi des fayots, eh bien la machine va tourner, au ralenti et dans le mensonge, mais on pourra "communiquer" sur les EPI.

Je ne suis pas une fayote! J'ai simplement pensé que proposer un truc qui me semble le moins pire possible était mieux que de me voir imposer une collaboration en début d'année prochaine avec des collègues n'ayant pas la même vision de l'enseignement que moi ou qui ne foutent rien (ou qui ont mauvaise haleine), j'ai déjà donné en leur temps avec les IDD dans les plan foireux pale , alors je prends les devants.
Faudra faire le programme,  les EPI  débiles où les maths se résument à du calcul de primaire ou des jolis dessins au compas, non! Ma collègue de français ayant tenu le même raisonnement en ne voulant pas être prof de communication, notre EPi ne sera que moyennement débile, pour un résultat seulement à moitié miteux succes  Nous étions trois en moyenne sur tout le bahut à faire  les grèves et j'étais seule à ne pas aller corriger l'an passé, alors un refus massif des IDD, comment y croire?

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par archeboc le Ven 17 Juin 2016 - 11:00


Ya un truc que vous ne pourrez refuser, Bernardo, c'est que votre CDE renvoie un état des lieux des EPI de l'établissement affirmant que l'une des classes que vous avez, pour la discipline que vous enseignez, fait tel ou tel EPI.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 11:02

Oui mais la politique du "moins pire possible" (ma chef dit "faire au mieux dans l'intérêt des élèves", c'est dans son catéchisme managérérial à la page 1) c'est entretenir le faire semblant et faire semblant ce sera interprété comme : les professeurs cautionnent la réforme, finalement ils trouvent ça bien.
L'intérêt de ce fil est de montrer que, comme on ne peut pas t'imposer "une collaboration en début d'année prochaine avec des collègues n'ayant pas la même vision de l'enseignement que moi ou qui ne foutent rien (ou qui ont mauvaise haleine)", tu n'as pas à prendre les devant en proposant un EPI "moyennement débile" avec une collègue qui a bonne haleine.
Après, chacun est libre de faire un EPI ou pas, c'est ça qui est bien : c'est la liberté pédagogique (et la liberté tout court). Personne n'a à se justifier de trouver ça intéressant. Il faut juste que la possibilité donnée aux uns ne devienne pas une règle imposée à tous.


Dernière édition par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 11:04, édité 1 fois

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 11:03

@archeboc a écrit:
Ya un truc que vous ne pourrez refuser, Bernardo, c'est que votre CDE renvoie un état des lieux des EPI de l'établissement affirmant que l'une des classes que vous avez, pour la discipline que vous enseignez, fait tel ou tel EPI.

Pardon archeboc, je ne comprends pas, tu peux reformuler ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par VanGogh59 le Ven 17 Juin 2016 - 11:04

Une chose est également à se mettre en tête : il n'est pas besoin de faire un EPI qui dure 36 heures ! Cela est de toute façon matériellement impossible car ça flinguerait notre programme. 10-12-14 heures suffisent (et c'est déjà bien long pour ces "machins" !)

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 11:09

@VanGogh59 a écrit:Une chose est également à se mettre en tête : il n'est pas besoin de faire un EPI qui dure 36 heures ! Cela est de toute façon matériellement impossible car ça flinguerait notre programme. 10-12-14 heures suffisent (et c'est déjà bien long pour ces "machins" !)

Non mais le refus des EPIS se justifie autrement : les heures d'EPIS (comme celles d'AP) vont être des heures "précarisées". C'est-à-dire qu'elles vont servir à compléter un service "dans l'intérêt du collègue" qui n'aura pas à partager son service sur 2 (ou plus) établissements.
Donc ces heures-là pourront ne pas être assurées par des professeurs qui ont la classe entière : elles seront donc perdues pour l'un des professeurs qui a la classe entière.
Refuser les EPIS, c'est refuser ce principe de précarisation au nom d'un principe de précaution !

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Ven 17 Juin 2016 - 11:19

@Tazon a écrit:
@Lefteris a écrit:Je ne sais pas si l'on peut refuser un EPI, mais on peut ne pas en proposer. araignée Ce que j'ai fait avec l'EPI LCA. Eh bien comme personne n'en a créé un pour me l'imposer, il n'y a pas d'EPI.
Je crois que si personne ne proposait d'EPI, l'affaire serait vite classée. Je n'imagine pas la camarilla pédago-ministérielle créer  des milliers d'EPI  pour nous les imposer, via les CDE.  
Mais comme il y a des heures, donc des postes à sauver,  qu'il existe aussi des fayots, eh bien la machine va tourner, au ralenti et dans le mensonge, mais on pourra "communiquer" sur les EPI.

Je ne suis pas une fayote! J'ai simplement pensé que proposer un truc qui me semble le moins pire possible était mieux que de me voir imposer une collaboration en début d'année prochaine avec des collègues n'ayant pas la même vision de l'enseignement que moi ou qui ne foutent rien (ou qui ont mauvaise haleine), j'ai déjà donné en leur temps avec les IDD dans les plan foireux pale , alors je prends les devants.
Faudra faire le programme,  les EPI  débiles où les maths se résument à du calcul de primaire ou des jolis dessins au compas, non! Ma collègue de français ayant tenu le même raisonnement en ne voulant pas être prof de communication, notre EPi ne sera que moyennement débile, pour un résultat seulement à moitié miteux succes  Nous étions trois en moyenne sur tout le bahut à faire  les grèves et j'étais seule à ne pas aller corriger l'an passé, alors un refus massif des IDD, comment y croire?
Pourquoi pas. Mais je reste persuadé que si personne n e proposait d'EPI, ça crèverait immédiatement. Si on m'en avait imposé un , parce qu'un collègue l'aurait proposé, et qui aurait été pris sur mes heures, je l'aurais saboté, j'aurais rendu la vie impossible à celui qui m'aurait infligé ça.
Là où ma manière de voir les choses pèche,je reconnais, c'est qu'il n'y aura jamais de révolte massive dans ce métier.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 11:27

Pas de révolte massive … donc (il faut voir le bon côté de la chose) suffisamment de collègues pour assurer les 6 EPIS obligatoires … et ton chef te fiche la paix !
C'est un peu une boutade, bien sûr : encore une fois, le problème c'est que ces heures vont servir de variable d'ajustement. 26-4 = 22

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Ven 17 Juin 2016 - 11:35

@bernardo a écrit:Pas de révolte massive … donc (il faut voir le bon côté de la chose) suffisamment de collègues pour assurer les 6 EPIS obligatoires … et ton chef te fiche la paix !
C'est un peu une boutade, bien sûr : encore une fois, le problème c'est que ces heures vont servir de variable d'ajustement. 26-4 = 22
Evidemment, tout ça relève d'un calcul comptable. Il faut faire baisser massivement les coûts, donc l'offre de service public. Le volume horaire global a déjà permis de réduire la DHG (-30 heures chez nous par exemple). Tout ce qui est dans la marge est condamné à disparaître à terme.
Et les EPI , présentés par un  tour de passe-passe comme quelque chose en plus , sont pris sur les horaires des  disciplines. Donc, leur disparition  ne gênera personne , pas plus que leur maintien d'ailleurs. mais comme ils ne serviront plus à justifier quoi que ce soit, qu'ils amputent en priorité  les horaires des matières  fondamentales, je parie sur leur disparition.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par archeboc le Ven 17 Juin 2016 - 12:05

@bernardo a écrit:
@archeboc a écrit:
Ya un truc que vous ne pourrez refuser, Bernardo, c'est que votre CDE renvoie un état des lieux des EPI de l'établissement affirmant que l'une des classes que vous avez, pour la discipline que vous enseignez, fait tel ou tel EPI.

Pardon archeboc, je ne comprends pas, tu peux reformuler ?

Que beaucoup de CDE vont remonter une activité factice.
Selon la demande de leur hiérarchie, ils décrèteront que telle heure de l'EdT est un EPI, ou bien diront que telle classe, sur l'année, a fait tant d'heures d'EPI dans telle matière. Dans un cas comme dans l'autre, s'abritant derrière la liberté pédagogique de leurs enseignants, ils ne chercheront pas à savoir si l'EPI est réellement fait. Ils laisseront ce sale boulot aux IPR.


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par gnafron2004 le Ven 17 Juin 2016 - 12:08

Oui, sauf qu'au final il faudra quand même faire passer un oral aux élèves, et là...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par bernardo le Ven 17 Juin 2016 - 12:20

@gnafron2004 a écrit:Oui, sauf qu'au final il faudra quand même faire passer un oral aux élèves, et là...

Sur cette question, voir les liens donnés ci-dessus par Nestya

Document du SNES:
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/4p_rentree_no_stress_affiche_final.pdf

http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/1_4p_rentree_no_stress_final.pdf

D'après ce que j'ai compris, cela veut dire que tu peux évaluer au DNB un des parcours au lieu d'un EPI, par exemple le parcours artistique et tu retombes sur l'histoire des arts.

Quant à moi ma position est claire : puisque je refuse les EPIS je n'en fais donc pas ; si je n'en ai pas fait, je ne peux donc les évaluer !

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Fesseur Pro le Ven 17 Juin 2016 - 13:01

@bernardo a écrit:
Quant à moi ma position est claire : puisque je refuse les EPIS je n'en fais donc pas ; si je n'en ai pas fait, je ne peux donc les évaluer !
Tu seras ( je pense ) tout de même convoqué pour l'oral d'évaluation comme tous les collègues.
C'est ce qui se faisait ( chez nous tout du moins ) lors du passage de l'oral d'HDA.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par Lefteris le Ven 17 Juin 2016 - 13:41

@Fesseur Pro a écrit:
@bernardo a écrit:
Quant à moi ma position est claire : puisque je refuse les EPIS je n'en fais donc pas ; si je n'en ai pas fait, je ne peux donc les évaluer !
Tu seras ( je pense ) tout de même convoqué pour l'oral d'évaluation comme tous les collègues.
C'est ce qui se faisait ( chez nous tout du moins ) lors du passage de l'oral d'HDA.
Oui, chez nous aussi, et chez d'autres apparemment . Mais ce n'est pas un problème majeur, ceux qui avaient des sujets d'HDA remettaient une fiche aux autres, et on avait une réunion préparatoire.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par William Foster le Ven 17 Juin 2016 - 15:15

@Fesseur Pro a écrit:
@bernardo a écrit:
Quant à moi ma position est claire : puisque je refuse les EPIS je n'en fais donc pas ; si je n'en ai pas fait, je ne peux donc les évaluer !
Tu seras ( je pense ) tout de même convoqué pour l'oral d'évaluation comme tous les collègues.
C'est ce qui se faisait ( chez nous tout du moins ) lors du passage de l'oral d'HDA.

Surtout qu'il est bien précisé (j'ai la flemme de chercher la source, j'ai lu ça quelque part...) qu'à l'oral, on n'évalue que la prestation orale, on ne doit pas évaluer le contenu (et donc l'indigence potentielle des contenus ne sera connue qu'en interne).

[Edit] : je m'ai souvenu où je l'ai lu...
note de service n° 2016-063 du 6-4-2016 a écrit:L'épreuve orale de soutenance d'un projet permet au candidat de présenter l'un des projets qu'il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l'un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d'éducation artistique et culturelle) qu'il a suivis.
Cette épreuve orale est une soutenance : elle n'a pas pour objet d'évaluer le projet, individuel ou collectif, réalisé par l'élève, mais sa capacité à exposer la démarche qui a été la sienne, les compétences et connaissances qu'il a acquises grâce à ce projet, notamment dans les domaines 1, 2, 3 du socle commun et, selon la nature du projet, les contenus plus spécifiques des domaines 4 et 5.
Les candidats peuvent choisir de présenter l'épreuve individuellement ou en groupe, sans qu'un groupe puisse excéder trois candidats. Dans tous les cas, chaque candidat fait l'objet d'une évaluation et d'une notation individuelles.
Source


Dernière édition par William Foster le Ven 17 Juin 2016 - 15:24, édité 1 fois

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.

William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par kioupsPBT le Ven 17 Juin 2016 - 15:18

@bernardo a écrit:
@VanGogh59 a écrit:Une chose est également à se mettre en tête : il n'est pas besoin de faire un EPI qui dure 36 heures ! Cela est de toute façon matériellement impossible car ça flinguerait notre programme. 10-12-14 heures suffisent (et c'est déjà bien long pour ces "machins" !)

Non mais le refus des EPIS se justifie autrement : les heures d'EPIS (comme celles d'AP) vont être des heures "précarisées". C'est-à-dire qu'elles vont servir à compléter un service "dans l'intérêt du collègue" qui n'aura pas à partager son service sur 2 (ou plus) établissements.
Donc ces heures-là pourront ne pas être assurées par des professeurs qui ont la classe entière : elles seront donc perdues pour l'un des professeurs qui a la classe entière.
Refuser les EPIS, c'est refuser ce principe de précarisation au nom d'un principe de précaution !

Euh... les EPI et l'AP sont sur les heures de cours, pas en plus. Cela ne sert absolument pas à compléter un service...

Edit : chez nous, pour compléter des services, on dédouble des heures ou on fait de la co-animation mais pas spécialement dans le cadre des EPI ou de l'AP...

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on refuser de faire un EPI ?

Message par gauvain31 le Ven 17 Juin 2016 - 15:25

Vive les marchands de serviettes... ils ont de beaux jours devant eux. Voilà ce qu'on veut dans notre société de demain: des beaux parleurs. Autant passer quelques minutes à apprendre par cœur une page wikipaedia sans comprendre

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum