Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Voledia
Niveau 5

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Voledia le Dim 19 Juin 2016 - 19:43
J'ai surveillé l'épreuve de LV1 : quatre langues dans la salle, anglais, allemand, italien et turc. J'ai lu les trois premiers, et franchement, j'ai trouvé les sujets d'allemand et d'italien, respectivement sur "générer l'émotion chez les robots" et le pseudonymat numérique, plus parlants que le paysage de New York pour des bacheliers. J'ai pas vu l'espagnol, pas enseigné dans mon lycée, y avait pas de candidats en LV1 dans ma salle.

Anecdote "moi aussi j'ai été inculte sur un pays étranger...":
A l'époque de mon propre bac, il y a dix ans, j'ai commencé à sortir avec un Suisse : j'ai eu un gros choc en réalisant qu'en contraste de tout ce qu'il savait sur la France, moi je ne savais rien de son pays : même pas la langue parlée dans la ville où il vivait. Je me suis sentie vraiment, mais vraiment ignare, et à l'époque j'étais pas la dernière des incultes chez les bacheliers...
(Bon, je ne vivais pas en Alsace à l'époque, hein... mais dans une région où les frontières sont loin loin loin.) Bref, tout ça pour dire que si j'étais tombée sur la Suisse au bac d'allemand j'aurais sans doute pas été très fiérote non plus Smile

Alors je suis loin d'être étonnée de la réaction de lycéens concernant New York. Même si, la pétition, autres temps autres mœurs on va dire. Rolling Eyes Les textes n'étaient pas simples, mais les questions, bon, sans qu'elles aillent toutes de soi (?!? tiens c'est moche cette phrase, on dit comment au pluriel ?) fallait quand même pas être Einstein quoi, si ? , avec un niveau correct en anglais ils vont avoir la moyenne de toute façon, c'est normal que les un peu plus cultivés aient une meilleure note, ou c'est juste moi qui rêve ?

(D'ailleurs personne n'a cité Harlem comme indice, alors que ça m'est venu, ironiquement, avant l'Hudson)
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Caspar le Dim 19 Juin 2016 - 20:01
Beaucoup d'élèves (et d'adultes) ne connaissent pas le nom des départements limitrophes du leur, mais bon, savoir où sont Manhattan et Harlem ça ne demande pas une culture phénoménale. Une de mes Premières L n'avait jamais entendu parler d'Angela Merkel, elle lancera peut-être une pétition l'année prochaine, fingers crossed.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Daphné le Dim 19 Juin 2016 - 20:29
Le département voisin, mais tu rigoles, il y en a qui ne connaissent pas la rue à côté de chez eux ou le nom de la station de métro Evil or Very Mad
C'est du vécu.
avatar
Mcready1
Habitué du forum

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Mcready1 le Dim 19 Juin 2016 - 20:34
@Voledia a écrit:J'ai surveillé l'épreuve de LV1 : quatre langues dans la salle, anglais, allemand, italien et turc. J'ai lu les trois premiers, et franchement, j'ai trouvé les sujets d'allemand et d'italien, respectivement sur "générer l'émotion chez les robots" et le pseudonymat numérique, plus parlants que le paysage de New York pour des bacheliers. J'ai pas vu l'espagnol, pas enseigné dans mon lycée, y avait pas de candidats en LV1 dans ma salle.

Anecdote "moi aussi j'ai été inculte sur un pays étranger...":
A l'époque de mon propre bac, il y a dix ans, j'ai commencé à sortir avec un Suisse : j'ai eu un gros choc en réalisant qu'en contraste de tout ce qu'il savait sur la France, moi je ne savais rien de son pays : même pas la langue parlée dans la ville où il vivait. Je me suis sentie vraiment, mais vraiment ignare, et à l'époque j'étais pas la dernière des incultes chez les bacheliers...
(Bon, je ne vivais pas en Alsace à l'époque, hein... mais dans une région où les frontières sont loin loin loin.) Bref, tout ça pour dire que si j'étais tombée sur la Suisse au bac d'allemand j'aurais sans doute pas été très fiérote non plus Smile

Alors je suis loin d'être étonnée de la réaction de lycéens concernant New York. Même si, la pétition, autres temps autres mœurs on va dire. Rolling Eyes Les textes n'étaient pas simples, mais les questions, bon, sans qu'elles aillent toutes de soi (?!? tiens c'est moche cette phrase, on dit comment au pluriel ?) fallait quand même pas être Einstein quoi, si ? , avec un niveau correct en anglais ils vont avoir la moyenne de toute façon, c'est normal que les un peu plus cultivés aient une meilleure note, ou c'est juste moi qui rêve ?

(D'ailleurs personne n'a cité Harlem comme indice, alors que ça m'est venu, ironiquement, avant l'Hudson)

Tu veux dire dans ce que tu as lu sur les copies, ou sur ce fil ? Razz

@Mcready1 a écrit:
Maintenant, Harlem, Manhattan pour NYC ; des ponts et buildings qui venaient d'être construits, des fermes (certains ont quand même vu King Kong, il y avait un métro, dans l'histoire ? Non parce que certains pensaient que le métro n'existait pas à cette époque) pour les années 20 (il me semble, au passage, que la crise de 29 fait partie du programme d'histoire de première), c'est quand même incroyable.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Bouboule le Dim 19 Juin 2016 - 22:09

Si je vous suis bien :
- celui qui comprend la question et aperçoit "Manhattan" répond "New York" et a les points (il ajoute au pif un autre nom propre).
- celui qui maîtrise bien l'anglais mais ne mobilise rien sur New York ne s'en sort pas.

Je ne trouve pas Gryphe de si mauvaise foi que ça en fait ;-)
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Ergo le Dim 19 Juin 2016 - 22:10
C'est vrai que ne mettre qu'une seule question dans le sujet, c'était quand même vache.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par mafalda16 le Dim 19 Juin 2016 - 22:19
@Bouboule a écrit:
Si je vous suis bien :
- celui qui comprend la question et aperçoit "Manhattan" répond "New York" et a les points (il ajoute au pif un autre nom propre).
- celui qui maîtrise bien l'anglais mais ne mobilise rien sur New York ne s'en sort pas.

Je ne trouve pas Gryphe de si mauvaise foi que ça en fait ;-)

J'ai comme dans l'idée que ton deuxième cas de figure doit être très très marginal. Celui qui maîtrise bien l'anglais doit être capable d'inférer et de déduire pour trouver la réponse adéquate, sinon il ne maitrise pas si bien l'anglais que ça.


Et puis zut l'élève qui en fin de terminale, après 7 ans d'anglais minimum, n'arrive pas à associer Manhattan / Brooklyn / New York, mérite bien de perdre 1 pont sur 20...


Dernière édition par mafalda16 le Dim 19 Juin 2016 - 22:24, édité 2 fois
avatar
gnafron2004
Sage

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par gnafron2004 le Dim 19 Juin 2016 - 22:21
@Bouboule a écrit:
Si je vous suis bien :
- celui qui comprend la question et aperçoit "Manhattan" répond "New York" et a les points (il ajoute au pif un autre nom propre).
- celui qui maîtrise bien l'anglais mais ne mobilise rien sur New York ne s'en sort pas.

Je ne trouve pas Gryphe de si mauvaise foi que ça en fait ;-)

Les connaissances culturelles font partie des programmes, il n'y a pas que la grammaire et le vocabulaire...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Ergo le Dim 19 Juin 2016 - 22:22
Et dans le contexte qui est le nôtre, je trouve ça particulièrement stupéfiant d'en venir à légitimer la plainte des élèves:
- en ignorant les programmes,
- en ignorant les cours des collègues entre la 6e et la terminale,
- en ignorant les consignes de correction déjà très largement favorables, ainsi qu'on peut le voir à longueur de posts de collègues qui se plaignent des moyennes de LV des élèves,
- parce qu'on projette je ne sais quoi.
Mince à la fin.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par mafalda16 le Dim 19 Juin 2016 - 22:25
@Ergo a écrit:Et dans le contexte qui est le nôtre, je trouve ça particulièrement stupéfiant d'en venir à légitimer la plainte des élèves:
- en ignorant les programmes,
- en ignorant les cours des collègues entre la 6e et la terminale,
- en ignorant les consignes de correction déjà très largement favorables, ainsi qu'on peut le voir à longueur de posts de collègues qui se plaignent des moyennes de LV des élèves,
- parce qu'on projette je ne sais quoi.
Mince à la fin.

Voilà, je souscris en tous points. Merci, Ergo.
avatar
Simgajul
Érudit

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Simgajul le Dim 19 Juin 2016 - 22:33
Surtout, c'est New York! On leur a pas demandé de retrouver Cody, Wioming ! 

Pourquoi acceptent - ils aussi facilement de ne pas savoir? Pourquoi ne sont ils pas vexés et humbles face à leur manque de savoir?

Franchement faire une pétition pour justifier une/des lacunes culturelles, c'est complètement dingue.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Gryphe le Dim 19 Juin 2016 - 22:34
@Ergo a écrit:Et dans le contexte qui est le nôtre, je trouve ça particulièrement stupéfiant d'en venir à légitimer la plainte des élèves:
- en ignorant les programmes,
- en ignorant les cours des collègues entre la 6e et la terminale

C'est exactement pour cela que j'ai posé des questions sur les programmes (et que j'ai été les lire cet après-midi), car l'argument "c'est connu parce que c'est dans les séries" me semblait étrange.
Mais je n'ai jamais cautionné la pétition des élèves. Wink

fleurs

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Voledia
Niveau 5

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Voledia le Dim 19 Juin 2016 - 22:36
@Daphné a écrit:Le département voisin, mais tu rigoles, il y en a qui ne connaissent pas la rue à côté de chez eux ou le nom de la station de métro Evil or Very Mad
C'est du vécu.
Ouais enfin là je parlais plus de culture géographique que de mémorisation des environs immédiats Very Happy Parce que pour ce genre de lacune, j'en ai même un chez moi, c'est dire... Laughing

@Mcready1 a écrit:
@Voledia a écrit:J'ai surveillé l'épreuve de LV1 : quatre langues dans la salle, anglais, allemand, italien et turc. J'ai lu les trois premiers, et franchement, j'ai trouvé les sujets d'allemand et d'italien, respectivement sur "générer l'émotion chez les robots" et le pseudonymat numérique, plus parlants que le paysage de New York pour des bacheliers. J'ai pas vu l'espagnol, pas enseigné dans mon lycée, y avait pas de candidats en LV1 dans ma salle.

Anecdote "moi aussi j'ai été inculte sur un pays étranger...":
A l'époque de mon propre bac, il y a dix ans, j'ai commencé à sortir avec un Suisse : j'ai eu un gros choc en réalisant qu'en contraste de tout ce qu'il savait sur la France, moi je ne savais rien de son pays : même pas la langue parlée dans la ville où il vivait. Je me suis sentie vraiment, mais vraiment ignare, et à l'époque j'étais pas la dernière des incultes chez les bacheliers...
(Bon, je ne vivais pas en Alsace à l'époque, hein... mais dans une région où les frontières sont loin loin loin.) Bref, tout ça pour dire que si j'étais tombée sur la Suisse au bac d'allemand j'aurais sans doute pas été très fiérote non plus Smile

Alors je suis loin d'être étonnée de la réaction de lycéens concernant New York. Même si, la pétition, autres temps autres mœurs on va dire. Rolling Eyes Les textes n'étaient pas simples, mais les questions, bon, sans qu'elles aillent toutes de soi (?!? tiens c'est moche cette phrase, on dit comment au pluriel ?) fallait quand même pas être Einstein quoi, si ? , avec un niveau correct en anglais ils vont avoir la moyenne de toute façon, c'est normal que les un peu plus cultivés aient une meilleure note, ou c'est juste moi qui rêve ?

(D'ailleurs personne n'a cité Harlem comme indice, alors que ça m'est venu, ironiquement, avant l'Hudson)

Tu veux dire dans ce que tu as lu sur les copies, ou sur ce fil ? Razz

@Mcready1 a écrit:
Maintenant, Harlem, Manhattan pour NYC ; des ponts et buildings qui venaient d'être construits, des fermes (certains ont quand même vu King Kong, il y avait un métro, dans l'histoire ? Non parce que certains pensaient que le métro n'existait pas à cette époque) pour les années 20 (il me semble, au passage, que la crise de 29 fait partie du programme d'histoire de première), c'est quand même incroyable.
Les copies que j'ai eu le temps de parcourir. Désolée, j'avoue que c'était pas clair Smile
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Ergo le Dim 19 Juin 2016 - 22:38
@Gryphe a écrit:
@Ergo a écrit:Et dans le contexte qui est le nôtre, je trouve ça particulièrement stupéfiant d'en venir à légitimer la plainte des élèves:
- en ignorant les programmes,
- en ignorant les cours des collègues entre la 6e et la terminale

C'est exactement pour cela que j'ai posé des questions sur les programmes (et que j'ai été les lire cet après-midi), car l'argument "c'est connu parce que c'est dans les séries" me semblait étrange.
Mais je n'ai jamais cautionné la pétition des élèves. Wink

fleurs
Wink
Je sais, personne heureusement n'a justifié la pétition de ces quelques élèves. Very Happy

Mais je préférais refaire le point, sachant que nous sommes en plus en partie publique et qu'on pourrait croire que même des enseignants trouvent légitime que des élèves râlent sur la difficulté du sujet (ou plus précisément d'ailleurs de deux petites questions du sujet, hein...). Wink

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Gryphe le Dim 19 Juin 2016 - 22:43
@Ergo a écrit:Mais je préférais refaire le point, sachant que nous sommes en plus en partie publique et qu'on pourrait croire que même des enseignants trouvent légitime que des élèves râlent sur la difficulté du sujet
Ah oui, tu as raison.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
Catalunya
Expert

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Catalunya le Dim 19 Juin 2016 - 23:07
@Simgajul a écrit:Surtout, c'est New York! On leur a pas demandé de retrouver Cody, Wioming ! 

Pourquoi acceptent - ils aussi facilement de ne pas savoir? Pourquoi ne sont ils pas vexés et humbles face à leur manque de savoir?

Franchement faire une pétition pour justifier une/des lacunes culturelles, c'est complètement dingue.
J'en avais parlé sur un autre fil, c'est cette absence de honte vis à vis de leur manque de culture qui est la plus choquante.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Bouboule le Dim 19 Juin 2016 - 23:18
@mafalda16 a écrit:
@Bouboule a écrit:
Si je vous suis bien :
- celui qui comprend la question et aperçoit "Manhattan" répond "New York" et a les points (il ajoute au pif un autre nom propre).
- celui qui maîtrise bien l'anglais mais ne mobilise rien sur New York ne s'en sort pas.

Je ne trouve pas Gryphe de si mauvaise foi que ça en fait ;-)

J'ai comme dans l'idée que ton deuxième cas de figure doit être très très marginal. Celui qui maîtrise bien l'anglais doit être capable d'inférer et de déduire pour trouver la réponse adéquate, sinon il ne maitrise pas si bien l'anglais que ça.


Et puis zut l'élève qui en fin de terminale, après 7 ans d'anglais minimum, n'arrive pas à associer Manhattan / Brooklyn / New York, mérite bien de perdre 1 pont sur 20...

@gnafron2004 a écrit:
@Bouboule a écrit:
Si je vous suis bien :
- celui qui comprend la question et aperçoit "Manhattan" répond "New York" et a les points (il ajoute au pif un autre nom propre).
- celui qui maîtrise bien l'anglais mais ne mobilise rien sur New York ne s'en sort pas.

Je ne trouve pas Gryphe de si mauvaise foi que ça en fait ;-)

Les connaissances culturelles font partie des programmes, il n'y a pas que la grammaire et le vocabulaire...


Ah ah ah, je mets juste une pièce dans la machine pour relancer, hein ? Razz

Cela a déjà été dit, "se plaindre d'une question ridicule, c'est ridicule". Bon, on a les mêmes élèves-gentils boulets en physique, qui se plaignent de question trop dures au lieu de dénoncer les bêtises scientifiques introduites par le concepteur pour contextualiser.
avatar
Ascagne
Fidèle du forum

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Ascagne le Lun 20 Juin 2016 - 1:26
J'en avais parlé sur un autre fil, c'est cette absence de honte vis à vis de leur manque de culture qui est la plus choquante.
J'ai eu l'occasion de voir des manques de scrupule sur ce point, mais aussi dans d'autres domaines, à la fac, jusqu'en fin de L2, ce qui signifie peut-être qu'il y a une certaine tolérance systémique, pour ainsi dire, en la matière.
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par freche le Lun 20 Juin 2016 - 8:16
@Bouboule a écrit:


Ah ah ah, je mets juste une pièce dans la machine pour relancer, hein ?  Razz

Cela a déjà été dit, "se plaindre d'une question ridicule, c'est ridicule". Bon, on a les mêmes élèves-gentils boulets en physique, qui se plaignent de question trop dures au lieu de dénoncer les bêtises scientifiques introduites par le concepteur pour contextualiser.

Oui, enfin, si les rédacteurs des sujets font les erreurs, ce n'est pas forcément aux élèves de s'en rendre compte...
avatar
Norman Bates
Habitué du forum

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Norman Bates le Lun 20 Juin 2016 - 8:42
@OP a écrit:Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

Non, mais je ne suis pas amateur de certaines consignes ("Comment on" par exemple, mais aussi "What are...", "What is..." concernant des sentiments ou une atmosphère) qui me paraissent un peu vagues.

Le questionnement sur la pertinence de la question A est débile, à mon sens.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?
avatar
Catalunya
Expert

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Catalunya le Lun 20 Juin 2016 - 13:34
En revanche, aucune plainte au sujet du sujet LV1 espagnol. Sans doute car ce dernier était simplissime Sad
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par mafalda16 le Lun 20 Juin 2016 - 13:37
@Catalunya a écrit:En revanche, aucune plainte au sujet du sujet LV1 espagnol. Sans doute car ce dernier était simplissime Sad

J'ai déjà râlé au tout début du fil pour ça... Evil or Very Mad
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Dimka le Lun 20 Juin 2016 - 14:44
@Gryphe a écrit:
Quelqu'un peut-il sortir un bout de programme dans lequel on voit que "Manhattan est un quartier de New York" est exigible par les candidats ? (C'est une vraie question, pour le coup.)

Une question une en "hors-programme", même sur quelque chose supposé basique (ben oui, c'est dans toutes les séries télé, hors programme, donc) est, à mon sens, pas très réglo pour les candidats (mais la question sera neutralisée dans le barème, on peut en faire le pari...
Je ne trouve pas qu'il soit choquant que ponctuellement, on attende d'un candidat, des savoirs "hors-programme". Évidemment, ça doit rester ponctuel, quelques points, pas la totalité de la note. Mais ça fait partie du job d'un lycéen - un gus qui souhaite un diplôme lui ouvrant l'accès aux études supérieures - de se cultiver, de s'intéresser, de faire des choses à côté et de ne pas juste être un petit tâcheron du programme. Surtout si cette connaissance est accessible de diverses manières (cinéma, littérature, ouverture d'un atlas, internet, jeux vidéo, etc.), et pas particulièrement socialement marquée, ni dans un sens, ni dans l'autre.

_________________
Spoiler:
avatar
Paraffin
Niveau 9

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Paraffin le Lun 20 Juin 2016 - 14:56
@Ajupouet a écrit:Le coup de New-York, :shock:
Il y a même New-York écrit en clair en légende de la photo.
Avec un peu de bon sens...

Justement, le bon sens n'est pas très courrant de nos jours...

De toutes façons, les questions du type nom de la ville où se déroule la scène ne valent presque rien. Donc inutile de paniquer si on ne sait pas que Manhattan est à New-York. Ah, les élèves.... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.
avatar
Paraffin
Niveau 9

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Paraffin le Lun 20 Juin 2016 - 15:03
@mafalda16 a écrit:
Et puis zut l'élève qui en fin de terminale, après 7 ans d'anglais minimum, n'arrive pas à associer Manhattan / Brooklyn / New York, mérite bien de perdre 1 pont sur 20...

Tu es bien péssimiste. C'est le genre de question qui rapporte 2 ou 3 sur 100. Ne t'en fais pas pour l'élève en question, ça ne va pas changer le cours de sa vie....

_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Caspar le Mar 21 Juin 2016 - 14:18
Si j'ai bien compris les consignes qui m'on été données ce matin quand je suis allé chercher mes copies, cette question rapporte 3 points sur 60 (et la note sur 60 devient ensuite une note sur 10). New York était écrit en toutes lettres sur les documents B et C, pas de quoi donc lancer une pétition sur le net.

La plupart des élève sont répondu correctement, sauf ceux qui croient que "Manhattan" est "a city", mais encore une fois, ce n'est pas pour ça qu'ils n'auront pas la moyenne.
Contenu sponsorisé

Re: Le sujet d'anglais au bac 2016 était-il trop dur ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum