Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Cath le Lun 20 Juin 2016 - 12:50
@MarieF a écrit:Merci pour l'article dont je retiens Code pénal - article 226-1 : « Est puni le fait, au moyen d’un procédé quelconque de porter atteinte volontairement à l’intimité de la vie privée d’autrui en la fixant, en enregistrant ou en transmettant, sans le consentement de celle-ci, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé ». Il est amusant de ridiculiser les enseignants en classe, par sournoiserie. Nous avons été victimes d'un sabotage volontaire du vidéoprojecteur avec un élève qui avait téléchargé une télécommande universelle. Nous n'avons jamais pu coincer l'élève, le groupe classe étant solidaire de la farce. C'est potache, innovant et pédagogique. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-147604507-1-0-1-0-un-mec-de-ma-classe-controle-le-videopro.htm
Un élève (non identifiable bien sûr) a tenté dans mon cours.
Au deuxième tour de allumer/éteindre, j'ai compris.
J'ai sorti mon exemplaire de Madame Bovary et j'ai dicté le roman jusqu'à la fin du cours.
Il restait 1h45... diable

Curieusement, ça ne s'est jamais reproduit.
the educator
Fidèle du forum

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par the educator le Lun 20 Juin 2016 - 14:04
Attention quand même, il y a la loi, et son interprétation par le juge qui découle sur tout le bazar jurisprudentiel. Le droit à l'image, c'est assez merdique, la notion d'injure "privée" est loin d'être nette, et alors définir ce qui est un téléphone et ce qui ne l'est pas commence a être compliqué.
La décision du tribunat est surprenante, mais si par exemple on découvrait que l'un d'entre nous avait insulté sa hiérarchie lors d'un apéro avec des collègues, on trouverait assez révoltant qu'il soit viré ou muté de force, non?
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Caspar le Lun 20 Juin 2016 - 14:30
Dans la mesure où c'est filmé et balancé sur le net nous ne sommes pas censés insulter qui que ce soit.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Presse-purée le Lun 20 Juin 2016 - 15:15
@the educator a écrit:Attention quand même, il y a la loi, et son interprétation par le juge qui découle sur tout le bazar jurisprudentiel. Le droit à l'image, c'est assez merdique, la notion d'injure "privée" est loin d'être nette, et alors définir ce qui est un téléphone et ce qui ne l'est pas commence a être compliqué.
La décision du tribunat est surprenante, mais si par exemple on découvrait que l'un d'entre nous avait insulté sa hiérarchie lors d'un apéro avec des collègues, on trouverait assez révoltant qu'il soit viré ou muté de force, non?

Donc, finalement, se faire insulter sur le net, c'est cool. C'est moderne, c'est vous qui n'êtes pas à la page...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Luigi_B le Lun 20 Juin 2016 - 15:18


Dernière édition par Luigi_B le Lun 20 Juin 2016 - 15:32, édité 1 fois

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Orlanda
Habitué du forum

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Orlanda le Lun 20 Juin 2016 - 15:24
Affligeant.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Ignatius Reilly
Neoprof expérimenté

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Ignatius Reilly le Lun 20 Juin 2016 - 15:28
@Lefteris a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:
@Lefteris a écrit:Il faut le réseau, non , pour Périscope ? Si on met un brouilleur , ils ne peuvent pas jouer avec ?


Il faut passer par Internet en effet, mais je crois que les brouilleurs sont illégaux.

Comme il est aussi illégal de filmer, et que personne ne nous aidera vraiment,  faut pas se priver : un brouilleur courte distance sous le bureau, et le tour est joué. Ca vaut certainement mieux que vivre les cauchemars qu'on voit en ligne.

Les brouilleurs de 3-4 G, ça existe ?
Cath
Bon génie

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Cath le Lun 20 Juin 2016 - 16:09
Mais c'est quoi ces gosses qui se prennent pour des racailles, qui se filment pendant 20 minutes à ne rien faire ????
archeboc
Esprit éclairé

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par archeboc le Lun 20 Juin 2016 - 16:29
@Presse-purée a écrit:
@the educator a écrit:Attention quand même, il y a la loi, et son interprétation par le juge qui découle sur tout le bazar jurisprudentiel. Le droit à l'image, c'est assez merdique, la notion d'injure "privée" est loin d'être nette, et alors définir ce qui est un téléphone et ce qui ne l'est pas commence a être compliqué.
La décision du tribunat est surprenante, mais si par exemple on découvrait que l'un d'entre nous avait insulté sa hiérarchie lors d'un apéro avec des collègues, on trouverait assez révoltant qu'il soit viré ou muté de force, non?

Donc, finalement, se faire insulter sur le net, c'est cool. C'est moderne, c'est vous qui n'êtes pas à la page...

On trouverait cela assez révoltant, mais je pense que le TA serait d'un avis différent.

Dans l'affaire en cours, comme il y a une douloureuse au frais du rectorat, je pense que l'Etat fera appel. Si tel est le cas, l'affaire sera tranchée peut-être dans l'autre sens.

Même si l'injure est privée, l'exclusion de l'établissement n'est pas une peine mais une mesure éducative, et la disproportion devrait être ramenée à sa juste proportion.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
fifi51
Habitué du forum

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par fifi51 le Lun 20 Juin 2016 - 17:31
@Hélips a écrit:Effectivement, les brouilleurs sont illégaux et c'est bien dommage...
Dommage, un EPI Sciences Physiques/Philosophie sur le thème " : fabriquer un objet utile dont il est interdit de se servir a-t-il un sens ?" aurait son charme . malmaisbien
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Lefteris le Lun 20 Juin 2016 - 18:38
@Ignatius Reilly a écrit:
@Lefteris a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:
@Lefteris a écrit:Il faut le réseau, non , pour Périscope ? Si on met un brouilleur , ils ne peuvent pas jouer avec ?


Il faut passer par Internet en effet, mais je crois que les brouilleurs sont illégaux.

Comme il est aussi illégal de filmer, et que personne ne nous aidera vraiment,  faut pas se priver : un brouilleur courte distance sous le bureau, et le tour est joué. Ca vaut certainement mieux que vivre les cauchemars qu'on voit en ligne.

Les brouilleurs de 3-4 G, ça existe ?
Oui, mais apparemment c'est plus cher que ce que pensais humhum . Plutôt près des 200€

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Hélips le Lun 20 Juin 2016 - 18:47
@fifi51 a écrit:
@Hélips a écrit:Effectivement, les brouilleurs sont illégaux et c'est bien dommage...
Dommage, un EPI Sciences Physiques/Philosophie sur le thème " : fabriquer un objet utile dont il est interdit de se servir a-t-il un sens ?" aurait son charme . malmaisbien

cheers

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Shere Khan
Habitué du forum

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Shere Khan le Lun 20 Juin 2016 - 19:52
@Lefteris a écrit:
Caspar Goodwood a écrit:
@Lefteris a écrit:Il faut le réseau, non , pour Périscope ? Si on met un brouilleur , ils ne peuvent pas jouer avec ?


Il faut passer par Internet en effet, mais je crois que les brouilleurs sont illégaux.

Comme il est aussi illégal de filmer, et que personne ne nous aidera vraiment,  faut pas se priver : un brouilleur courte distance sous le bureau, et le tour est joué. Ca vaut certainement mieux que vivre les cauchemars qu'on voit en ligne.

Lefteris, tu m'ôtes les mots du clavier. C'est à qui bafoue les lois dans ce pays, y compris, parfois, la hiérarchie, alors il ne reste plus qu'à se sortir d'affaire par ses propres moyens. Eh oui, le brouilleur courte distance, je sens que je vais le faire. professeur

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Écusette de Noireuil le Lun 20 Juin 2016 - 21:10
Question naïve: pourquoi est-ce illégal? (Les brouilleurs, j'entends)
Et quels textes sur le sujet?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Écusette de Noireuil le Lun 20 Juin 2016 - 21:24
...Bon, je viens d'aller lire ça...
http://www.tomsguide.fr/article/brouilleur-ondes-3G-GSM-smartphone,2-896-7.html
Entre les risques sur la santé et ce qui est encouru ça calme quand même.
Dommage, j'aimais bien l'idée...

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Tardis
Niveau 5

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Tardis le Lun 20 Juin 2016 - 21:34
Pendant la 'formation' pour la 'réforme' en mars, la 'formatrice' a suggéré d'utiliser le portable pendant le cours pour filmer les pairworks. Si on n'est pas en mode numérique tout le temps on est un tricératops, il semble...
the educator
Fidèle du forum

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par the educator le Mar 21 Juin 2016 - 9:46
J'entends "sur le net", "balancer sur internet", le "net", au regard de la loi, ce n'est pas un espace, c'est un média. Avec des diffuseurs, des hebergeurs, des auteurs, des destinataires, des échanges privés, publics, et tout et tout.
On ne peut pas dire qu'une vidéo ou qu'une insulte soit balancée "sur le net", ça ne veut pas dire grand chose.
La question n'est pas de savoir si c'est cool ou pas, mais d'essayer de comprendre ce qu'en pense la loi, ou du moins de rationaliser un peu ces situations.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Caspar le Mar 21 Juin 2016 - 12:44
J'ai mal lu, j'ai pensé que tu parlais plus haut d'un apéro qui serait filmé et diffusé sur périscope.
Contenu sponsorisé

Re: Periscope, le phénomène caché dans la trousse des élèves (Huffingtonpost)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum