Se faire mousser

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Thalia de G le Dim 19 Juin 2016 - 13:25

@Dr Raynal a écrit:J'admire ceux qui organisent des voyages.
Et encore plus ceux qui vont, comme de bons petits soldats, continuer de le faire, gratis pro deo, après la réforme "denlintérédézenfans".

Je me demande s'ils connaissent réellement les responsabilités qu'ils endossent.
Et s'ils ont pris le temps de calculer combien ils sont payés, par heure, pour ce travail.

Vraiment, je les admire, mais pour moi c'est, actuellement, de l'inconscience matinée de bénévolat et de travail clandestin organisé par l'état.
Je te trouve très dur. Dans certaines disciplines, Lettres anciennes, LV, un voyage est un aboutissement et donne un sens à leur enseignement.

À une moindre échelle, c'est comme si tu accusais de flagornerie les profs de lettres qui organisent une sortie théâtre, les profs de SVT un sortie géol.
Bref...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Kilmeny le Dim 19 Juin 2016 - 13:33

Tout à fait d'accord, Thalia.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par gnafron2004 le Dim 19 Juin 2016 - 13:35

Je me ferai mousser le jour où on m'enduira de chocolat.

Pour l'instant, on essaie surtout de me rouler dans la farine, ça me gonfle.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Dr Raynal le Dim 19 Juin 2016 - 16:34

Ce n'est absolument pas de la flagornerie. Je n'ai jamais connu un seul professeur qui ait organisé un voyage pour cela.

Je trouve simplement que dans les circonstances actuelles (salaire, réforme, responsabilités légales...) organiser un voyage, une sortie, quelle qu'elle soit, et même si le but en est éminemment louable, relève d'une certaine inconscience, et d'une soumission à la réforme.

A mon sens, la lutte contre la réforme devrait se traduire par le "bénévolat" zéro : ni sorties, ni voyages, rien. Mais cela n'engage que moi.

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Isis39 le Dim 19 Juin 2016 - 16:44

Cela veut dire quoi "se faire mousser" ? Ne peut-il y avoir des gens qui font des choses autres (très souvent en plus) que les cours parce qu'ils en ont envie ? ET pas pour "se faire mousser" ?
J'imagine que vous êtes très heureux par exemple que quelqu'un vienne vous dépanner au niveau informatique alors que ce quelqu'un n'est presque pas rémunéré pour cela...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par kioupsPBT le Dim 19 Juin 2016 - 16:51

@Dr Raynal a écrit:
Je trouve simplement que dans les circonstances actuelles (salaire, réforme, responsabilités légales...) organiser un voyage, une sortie, quelle qu'elle soit, et même si le but en est éminemment louable, relève d'une certaine inconscience, et d'une soumission à la réforme.

A mon sens, la lutte contre la réforme devrait se traduire par le "bénévolat" zéro : ni sorties, ni voyages, rien. Mais cela n'engage que moi.

Enfin, avant cette réforme, les voyages scolaires existaient déjà.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Kilmeny le Dim 19 Juin 2016 - 16:52

Merci Isis39 pour cette mise au point que je partage tout à fait !

@Dr Raynal a écrit:Ce n'est absolument pas de la flagornerie. Je n'ai jamais connu un seul professeur qui ait organisé un voyage pour cela.

Je trouve simplement que dans les circonstances actuelles (salaire, réforme, responsabilités légales...) organiser un voyage, une sortie, quelle qu'elle soit, et même si le but en est éminemment louable, relève d'une certaine inconscience, et d'une soumission à la réforme.

A mon sens, la lutte contre la réforme devrait se traduire par le "bénévolat" zéro : ni sorties, ni voyages, rien. Mais cela n'engage que moi.

J'organisais des voyages avant la réforme et je continuerai après. Bien au contraire ! Si j'arrêtais d'amener les élèves au théâtre d'Orange, au Colisée, à Pompéi ou partout ailleurs où il y a des traces de la civilisation romaine pour étudier de visu ces monuments, j'aurais l'impression d'aller dans le sens de la réforme et d'enterrer le latin.
Voyager pour étudier les monuments antiques, c'est donner un sens supplémentaire à l'enseignement du latin, que la réforme a tendance à vider de son sens !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Isis39 le Dim 19 Juin 2016 - 17:01

Sérieusement cela me fatigue que l'on voit les gens qui s'investissent dans le numérique ou les voyages, ou les concours, ou autre, comme des gens carriéristes qui veulent se faire mousser.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Kilmeny le Dim 19 Juin 2016 - 17:15

@Isis39 a écrit:Sérieusement cela me fatigue que l'on voit les gens qui s'investissent dans le numérique ou les voyages, ou les concours, ou autre, comme des gens carriéristes qui veulent se faire mousser.
topela topela

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Dulcinea del Toboso le Dim 19 Juin 2016 - 17:21

Comme Isis39 je ne vois pas pourquoi certains regardent d'un mauvais oeil les gens qui s'investissent dans des projets, proposent des activités et partagent le fruit de leur travail. Moi ça me fait toujours plaisir de voir les photos d'un voyage, les productions d'élèves dans des projets, etc. J'aime bien quand les autres osent partager, montrer ... (surtout qu'étant TZR je n'ai pas l'occasion de m'investir dans tout ça...) et je trouve que ça donne du sens à nos enseignements (les gamins en sortent souvent grandis, ravis et fiers).
Il faut de tout pour faire un monde. Que chacun fasse comme il le sent!

Dulcinea del Toboso
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par kumran le Dim 19 Juin 2016 - 17:25

@Isis39 a écrit:Sérieusement cela me fatigue que l'on voit les gens qui s'investissent dans le numérique ou les voyages, ou les concours, ou autre, comme des gens carriéristes qui veulent se faire mousser.

Je pense, mais je peux me tromper, que ce fil vise les gens qui font cela (et autre chose) mais qui en parle à la terre entière pour bien montrer à tout le monde à quel point ils en font plus que les autres.
Car, pour parler des voyages, il y en a qui en organisent d'excellents et qui n'en parlent jamais, et certains qui en organisent de bien moins bons mais dont on entend parler de septembre à Juin ...

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Fesseur Pro le Dim 19 Juin 2016 - 17:26

De même, j'admire ma collègue d'éducation musicale qui organise tous les ans un formidable spectacle choral qui lui prend un temps fou durant toute l'année.
Sans se faire mousser pour autant.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par celitian le Dim 19 Juin 2016 - 17:27

@Isis39 a écrit:Sérieusement cela me fatigue que l'on voit les gens qui s'investissent dans le numérique ou les voyages, ou les concours, ou autre, comme des gens carriéristes qui veulent se faire mousser.
Je crois qu'il y a confusion, on ne parle pas des professeurs qui s'investissent mais de ceux qui se sentent obligés d'étaler ce qu'ils font, seuls les derniers sont carriéristes.
Une anecdote, un de ces spécimens était tout étonné que je ne parle pas à tous du concours gagné par des élèves (+ de 800 euros chacun), et il n'a pas compris que je lui demande à quoi cela servait, ceux qui connaissent les élèves, les autres n'en ont rien à faire.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par tiptop77 le Dim 19 Juin 2016 - 17:27

@kumran a écrit:
@Isis39 a écrit:Sérieusement cela me fatigue que l'on voit les gens qui s'investissent dans le numérique ou les voyages, ou les concours, ou autre, comme des gens carriéristes qui veulent se faire mousser.

Je pense, mais je peux me tromper, que ce fil vise les gens qui font cela (et autre chose) mais qui en parle à la terre entière pour bien montrer à tout le monde à quel point ils en font plus que les autres.
Car, pour parler des voyages, il y en a qui en organisent d'excellents et qui n'en parlent jamais, et certains qui en organisent de bien moins bons mais dont on entend parler de septembre à Juin ...

Je suis bien d'accord avec toi!

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par ipomee le Dim 19 Juin 2016 - 17:38

@dita a écrit: On va vers un petit caporalisme. C'est ce qui me fait compter avec inquiétude les longues années qui me restent à tirer.


On y est déjà depuis quelques années mais ça s'accélère.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par dita le Dim 19 Juin 2016 - 17:40

Je voulais parler des gens qui ont des buts qui débordent de la transmission du savoir. Ceux qui jactent, brassent de l'air, tiennent toute la place. Ceux qui s'écoutent parler lors des réunions.
Ceux qui ont encore une question à poser au CDE lorsque la réunion s'achève et qu'elle a déjà duré deux heures, que tout le monde sent qu'on a fait le tour.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Dr Raynal le Dim 19 Juin 2016 - 17:41

@Kilmeny a écrit:
J'organisais des voyages avant la réforme et je continuerai après.

Mais c'est tout à votre honneur.
Cela ne vous gène pas de travailler pour rien ?
Cela ne vous gène pas d'être pénalement responsable de tout ce qui pourrait arriver pendant ces sorties ?

Et cela signifie aussi que la réforme ne change rien, et vous laisse donc toujours le temps d'organiser tout cela.
Ergo, que la réforme n'est pas gênante, et que nous l'aimons bien, puisque nous voulons continuer comme si de rien n'était ! Cela désamorce donc de facto toute récrimination contre la susdite réforme...

Finalement, le ministère n'est pas allé assez loin : il a beau nous en mettre plein la g..., on en redemande avec un grand sourire...

Ceci dit, je répète: jamais je n'ai vu un professeur utiliser un voyage pour se faire mousser. Il y a plus simple (du genre un projet fumeux trans-méta-cys-disciplinaire mêlant musique, EPS et textes sumériens pour la validation de litem 657 bis du socle, dont on transmet avec joie les résultats mirobolants à l'IPR et au chef).




Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par tiptop77 le Dim 19 Juin 2016 - 17:42

@dita a écrit:  Je voulais parler des gens qui ont des buts qui débordent de la transmission du savoir. Ceux qui jactent, brassent de l'air, tiennent toute la place. Ceux qui s'écoutent parler lors des réunions.
Ceux qui ont encore une question à poser au CDE lorsque la réunion s'achève et qu'elle a déjà duré deux heures, que tout le monde sent qu'on a fait le tour.  

Tu connais ma chèèèèèèèère collègue?? Shocked

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Kilmeny le Dim 19 Juin 2016 - 18:01

@Dr Raynal a écrit:
@Kilmeny a écrit:
J'organisais des voyages avant la réforme et je continuerai après.

Mais c'est tout à votre honneur.
Cela ne vous gène pas de travailler pour rien ?
Cela ne vous gène pas d'être pénalement responsable de tout ce qui pourrait arriver pendant ces sorties ?

Et cela signifie aussi que la réforme ne change rien, et vous laisse donc toujours le temps d'organiser tout cela.
Ergo, que la réforme n'est pas gênante, et que nous l'aimons bien, puisque nous voulons continuer comme si de rien n'était ! Cela désamorce donc de facto toute récrimination contre la susdite réforme...

Finalement, le ministère n'est pas allé assez loin : il a beau nous en mettre plein la g..., on en redemande avec un grand sourire...


heu confused

Il ne faut pas tout mélanger, quand même ! Shocked


Dernière édition par Kilmeny le Dim 19 Juin 2016 - 18:09, édité 1 fois

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par dita le Dim 19 Juin 2016 - 18:04

@tiptop77 a écrit:
@dita a écrit:  Je voulais parler des gens qui ont des buts qui débordent de la transmission du savoir. Ceux qui jactent, brassent de l'air, tiennent toute la place. Ceux qui s'écoutent parler lors des réunions.
Ceux qui ont encore une question à poser au CDE lorsque la réunion s'achève et qu'elle a déjà duré deux heures, que tout le monde sent qu'on a fait le tour.  

Tu connais ma chèèèèèèèère collègue?? Shocked
J'ai les mêmes à la maison, on dirait.


dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Le Réformateur le Dim 19 Juin 2016 - 18:41

Il me semble tout à fait normal que les enseignants qui font réellement leur travail viennent en rendre compte à l'administration.
Cela permet aux équipes dirigeantes de mesurer le professionnalisme et l'investissement de leurs troupes.

Quant à ceux qui s'en plaignent, ils me font penser à ces élèves adeptes du dernier rang qui, lorsque leur professeur avait le dos tourné, traitaient de "fayot" ou d'"intello" le meilleur de la classe.
De vieilles habitudes, sans doute...


Dernière édition par Le Réformateur le Dim 19 Juin 2016 - 18:43, édité 1 fois

Le Réformateur
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Ignatius Reilly le Dim 19 Juin 2016 - 18:41

Ce n'est pas une généralité. Dans mon établissement, personne ne se fait mousser, pour reprendre l'expression, et si des collègues organisent chaque année des voyages, ils le font sans attendre aucune reconnaissance compte tenu de l'attitude de certains parents, et ceux qui n'ont jamais raté une seule journée formatage justifient leur zèle par la stricte obéissance (sic) imposée aux fonctionnaires et par la crainte de représailles de l'inspection. Mais je n'appelle pas cela se faire mousser. Ils ne sont pas là à la ramener en permanence. Ils filent doux, c'est tout.
Du reste je suis le contre- exemple de l'efficacité des flagorneries : jamais en sdp, jamais sur aucun projet, jamais d'aucun voyage, jamais aux réunions formatages, documents de prof principal rendus à la bourre, jamais aux pots de fin d'année ni autres surprises parties, j'ai des emplois du temps de rêve car le cde est historien de formation et qu'on vient du même patelin.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par gauvain31 le Dim 19 Juin 2016 - 18:43

@Le Réformateur a écrit:Il me semble tout à fait normal que les enseignants qui font réellement leur travail viennent en rendre compte à l'administration.
Cela permet aux équipes dirigeantes de mesurer le professionnalisme et l'investissement de leurs troupes.

Quant à ceux qui s'en plaignent, ils me font penser à ces élèves adeptes du dernier rang qui, lorsque leur professeur avait le dos tourné, traitaient de "fayot" ou d'"intello" le meilleur de la classe.
De vieilles habitudes, sans doute...

Tiens Fracflo??? C'est toi?????? Shocked Shocked Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Rabelais le Dim 19 Juin 2016 - 18:48

@gauvain31 a écrit:
@Le Réformateur a écrit:Il me semble tout à fait normal que les enseignants qui font réellement leur travail viennent en rendre compte à l'administration.
Cela permet aux équipes dirigeantes de mesurer le professionnalisme et l'investissement de leurs troupes.

Quant à ceux qui s'en plaignent, ils me font penser à ces élèves adeptes du dernier rang qui, lorsque leur professeur avait le dos tourné, traitaient de "fayot" ou d'"intello" le meilleur de la classe.
De vieilles habitudes, sans doute...

Tiens Fracflo??? C'est toi?????? Shocked Shocked Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
yesyes
Quand tu penses que c'est ça qui va constituer notre notation, la partie visible du boulot....

Les collègues que j'adore: les bons, les travailleurs qui en font autant que les autres mais dont le but n'est pas d'être visibles.
S'ils le sont, tant mieux, là n'est pas le problème, au contraire.
Le probleme est de le faire POUR être vu, pour avoir un gros bisous de maman.
Pauvres anciens gosses qui étaient tellement transparents petits aux yeux de leurs géniteurs qu'ils cherchent à se faire remarquer pour avoir un peu d'attention , confondant CDE et môman .( Tiens, Le Réformateur, moi aussi je peux faire de la psychologie à deux balles Razz )

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par RooMcfly le Dim 19 Juin 2016 - 19:04

Je vous bats tous.. j'ai un collègue qui s'est présenté à moi le jour de mon arrivée au lycée comme ceci : "bonjour, je suis X, j'ai été élu meilleur professeur du monde".

Ah d'accord! Laughing Laughing

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se faire mousser

Message par Olympias le Dim 19 Juin 2016 - 19:09

Énorme !!! C'était le fameux Stéphane F. ??

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum