LV : Evaluer par compétences

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LV : Evaluer par compétences

Message par Ochidia26 le Dim 19 Juin 2016 - 23:13

Bonjour à tous,

Je suis professeur d'espagnol en lycée. L'an prochain j'ai envie de me lancer dans l'évaluation par compétences, enfin j'aimerais commencer...

Je me pose plusieurs questions et je me demande si certains qui ont plus d'expérience pourraient me guider:

J'ai imaginé un livret de compétences par élève avec ce que je compte évaluer pour chaque activité langagière (compréhension orale/ écrite, expression orale/écrite) ainsi que la langue avec des objectifs précis par séquence et "la culture hispanique"...
Seulement, en langue, nous savons qu'il existe beaucoup de référentiels (cecrl, programmes officiels...) et d'objectifs à atteindre dans nos séquences (linguistiques, pragmatiques...) et je me demandais ce que je pourrais bien mettre dans mon fameux livret de compétences pour l'élève?!
Je vous donne l'exemple que j'ai commencé à mettre sur papier, pourriez-vous me dire ce que vous en pensez?

Exemple pour la compréhension écrite en niveau 2de:

1) Déterminer la nature, la structure et les axes du document.
2) Dégager l’idée générale d’un document, faires des déductions et des hypothèses.
3) Extraire les informations essentielles de textes informatifs (brochures, menus, articles, lettres…).
4) Extraire les informations essentielles de textes littéraires (personnages, temps, actions, lieux…).
5) Repérer une information précise dans un texte.
6) Approfondir la compréhension, aller vers l’implicite.

Voilà, je me suis demandé ce à quoi je vais les entrainer et ce sur ce quoi je vais les évaluer et ça se résume à ça pour la CE...
Qu'en pensez-vous?


Dernière édition par Thalia de G le Ven 19 Aoû 2016 - 12:43, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)

Ochidia26
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Brixy le Lun 20 Juin 2016 - 21:57

Bonjour,
En effet, ce type de compétences irait bien à la compréhension écrite.
Simplement, une chose générale au niveau de la notation par compétences : comment fais tu avec ton CDE ?
J'ai 3 solutions à te proposer :
- Négocier avec le CDE pour avoir le droit à une pastille de couleur à la place de la note (un collègue a fait ça chez nous)

- Mettre une seule note par trimestre, à savoir 1,2 ou 3 : Non acquis, ECA, Acquis (variantes : 1,2,3,4,5 , etc ...) .
A partir de là 2 solutions :
Expliquer au parents en début d'année, mettre cette note sur le BULLETIN et convertir la note d'un moyen ou d'un autre sur le LIVRET scolaire
ou alors, c'est risqué, mais le laisser ainsi --> dans ce cas, le préciser à chaque appréciation pour les futurs lecteurs du dossier scolaire !

- Ce que je fais, personnellement, c'est à dire traduire la note à une note sur 20, et c'est tout de suite galère quand on commence à s'habituer aux compétences.
Une fois que tu as mis ton barème en place à ce niveau, le principal est fait.
Je te publie le mien si ça peut t'aider (à partir des bilans de trimestre que je transmet aux parents, car pour moi la moyenne ne veut rien dire, et je fournis ce bilan à 4 critères, parfaitement lisible .



Dans ce barème je cherche à motiver les élèves, en permettant à ceux qui se dépassent pour de maigres résultats d'avoir une meilleure note que ceux qui sont mentalement absents en classe et qui perturbent mais qui ont de bons résultats .

Ainsi :
Un niveau bas mais avec des efforts et des tentatives, donc beaucoup de lacunes : 2
mais une implication forte ... : 5
et un comportement parfait ... : 5
et une forte participation ... : 5
>> 17 de moyenne

Comme ça , ça paraît très gentil, la personne aurait eu 8 de moyenne avec une notation classique

Mais elle peut aussi être très sévère :

Niveau : 5
Implication : 0 (s'en fout)
Attitude en classe : 2 (discute, perturbe)
Participation : 0 (s'en fout)
>> 7 de moyenne

Quand l'élève aurait eu 18 voire 20 dans une notation normale ...

Bref, voyez le principe, j'ai testé ce principe cette année seulement, ça à l'air d'avoir pas mal marché Wink

Brixy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par MUTIS le Lun 20 Juin 2016 - 22:12

Quelle prise de tête pour pas grand chose ! Continuez à mettre des notes simplement et passez plus de temps à lire ou à potasser vos cours. C'est cela qui intéressera les mômes et les motivera ! Quand j'étais au lycée ou en classe prépa, ce qui m'intéressait c'était le contenu du cours, les textes, la découverte de la littérature.
On veut nous faire croire aujourd'hui que c'est l'étiquetage qui est plus important que le contenu de la boîte. Nous sommes vraiment dans l'ère du vide comme dirait Lipovestski (A lire d'urgence ! )

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Ochidia26 le Lun 20 Juin 2016 - 22:51

@Brixy a écrit:
- Ce que je fais, personnellement, c'est à dire traduire la note à une note sur 20, et c'est tout de suite galère quand on commence à s'habituer aux compétences.
Une fois que tu as mis ton barème en place à ce niveau, le principal est fait.
Je te publie le mien si ça peut t'aider (à partir des bilans de trimestre que je transmet aux parents, car pour moi la moyenne ne veut rien dire, et je fournis ce bilan à 4 critères, parfaitement lisible .

Je te remercie pour ta réponse et pour ta précieuse aide! Very Happy
Je trouve que ta solution reste encore la meilleure, j'adhère totalement! Nous avons discuté sur le fait d'acquérir le logiciel SACoche mais rien n'est fait pour l'instant alors je pense que ta méthode permettrait de bien faire la transition... Wink
Comment calcules-tu le niveau dans ta grille? Tu fais une somme des différentes compétences travaillées dans le trimestre et tu vois si l'élève a une majorité de deux têtes vertes, d'une seule tête verte, de tête rouge... ?

Ochidia26
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Ochidia26 le Lun 20 Juin 2016 - 22:58

@MUTIS a écrit:Quelle prise de tête pour pas grand chose ! Continuez à mettre des notes simplement et passez plus de temps à lire ou à potasser vos cours. C'est cela qui intéressera les mômes et les motivera ! Quand j'étais au lycée ou en classe prépa, ce qui m'intéressait c'était le contenu du cours, les textes, la découverte de la littérature.
On veut nous faire croire aujourd'hui que c'est l'étiquetage qui est plus important que le contenu de la boîte. Nous sommes vraiment dans l'ère du vide comme dirait Lipovestski (A lire d'urgence ! )

Qui es-tu pour me demander de lire ou de potasser mes cours? Comme si mon enseignement était merdique...
On ne parle pas du contenu ici (je sais très bien comment motiver les gamins et les ouvrir à la culture hispanique), on parle d'une évaluation qui permettrait aux élèves d'y voir plus clair dans ce qu'ils doivent travailler et comment... Tu es un peu à côté de la plaque!

Ochidia26
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Beniamino Massimo le Lun 20 Juin 2016 - 23:05

Les nouveaux membres peuvent se présenter dans la section suivante : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation.

Sur la question des compétences, quoi qu'on en pense, il peut être profitable de lire les pages 10 et 11 du dernier numéro de la Quinzaine universitaire du SNALC : https://www.snalc.fr/national/article/2412/

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !

Beniamino Massimo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par MUTIS le Mar 21 Juin 2016 - 7:28

@Beniamino Massimo a écrit:

Sur la question des compétences, quoi qu'on en pense, il peut être profitable de lire les pages 10 et 11 du dernier numéro de la Quinzaine universitaire du SNALC : https://www.snalc.fr/national/article/2412/

Excellente lecture en effet à laquelle vous pouvez ajouter celle-ci :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/02/contre-l-ideologie-de-la-competence-l-education-doit-apprendre-a-penser_1566841_3232.html

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par ycombe le Mar 21 Juin 2016 - 8:33

@Ochidia26 a écrit:
@MUTIS a écrit:Quelle prise de tête pour pas grand chose ! Continuez à mettre des notes simplement et passez plus de temps à lire ou à potasser vos cours. C'est cela qui intéressera les mômes et les motivera ! Quand j'étais au lycée ou en classe prépa, ce qui m'intéressait c'était le contenu du cours, les textes, la découverte de la littérature.
On veut nous faire croire aujourd'hui que c'est l'étiquetage qui est plus important que le contenu de la boîte. Nous sommes vraiment dans l'ère du vide comme dirait Lipovestski (A lire d'urgence ! )

Qui es-tu pour me demander de lire ou de potasser mes cours? Comme si mon enseignement était merdique...
On ne parle pas du contenu ici (je sais très bien comment motiver les gamins et les ouvrir à la culture hispanique), on parle d'une évaluation qui permettrait aux élèves d'y voir plus clair dans ce qu'ils doivent travailler et comment... Tu es un peu à côté de la plaque!
Je ne pense pas que @MUTIS ait suggéré que ton enseignement était merdique. Il a juste dit que l'évaluation par compétence était chronophage (on ne peut pas vraiment le nier) et que le temps passé à s'en occuper n'était pas consacré à l'amélioration de contenu de notre cours, laquelle est beaucoup plus importante que le reste dans notre métier. Quel que soit son niveau.

Quant à une évaluation qui permettrait aux élèves d'y voir plus clair dans ce qu'ils doivent travailler et comment, cette phrase est tellement ridicule qu'elle ne mérite même pas qu'on y réponde. Il faut sortir de l'ESPE et n'avoir jamais subi les bilans de primaire pour y croire.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par ben2510 le Mar 21 Juin 2016 - 9:17

@Brixy a écrit:Bonjour,
En effet, ce type de compétences irait bien à la compréhension écrite.
Simplement, une chose générale au niveau de la notation par compétences : comment fais tu avec ton CDE ?
J'ai 3 solutions à te proposer :
- Négocier avec le CDE pour avoir le droit à une pastille de couleur à la place de la note (un collègue a fait ça chez nous)

- Mettre une seule note par trimestre, à savoir 1,2 ou 3 : Non acquis, ECA, Acquis (variantes : 1,2,3,4,5 , etc ...) .
A partir de là 2 solutions :
Expliquer au parents en début d'année, mettre cette note sur le BULLETIN et convertir la note d'un moyen ou d'un autre sur le LIVRET scolaire
ou alors, c'est risqué, mais le laisser ainsi --> dans ce cas, le préciser à chaque appréciation pour les futurs lecteurs du dossier scolaire !

- Ce que je fais, personnellement, c'est à dire traduire la note à une note sur 20, et c'est tout de suite galère quand on commence à s'habituer aux compétences.
Une fois que tu as mis ton barème en place à ce niveau, le principal est fait.
Je te publie le mien si ça peut t'aider (à partir des bilans de trimestre que je transmet aux parents, car pour moi la moyenne ne veut rien dire, et je fournis ce bilan à 4 critères, parfaitement lisible .



Dans ce barème je cherche à motiver les élèves, en permettant à ceux qui se dépassent pour de maigres résultats d'avoir une meilleure note que ceux qui sont mentalement absents en classe et qui perturbent mais qui ont de bons résultats .

Ainsi :
Un niveau bas mais avec des efforts et des tentatives, donc beaucoup de lacunes : 2
mais une implication forte ... : 5
et un comportement parfait ... : 5
et une forte participation ... : 5
>> 17 de moyenne

Comme ça , ça paraît très gentil, la personne aurait eu 8 de moyenne avec une notation classique

Mais elle peut aussi être très sévère :

Niveau : 5
Implication : 0 (s'en fout)
Attitude en classe : 2 (discute, perturbe)
Participation : 0 (s'en fout)
>> 7 de moyenne

Quand l'élève aurait eu 18 voire 20 dans une notation normale ...

Bref, voyez le principe, j'ai testé ce principe cette année seulement, ça à l'air d'avoir pas mal marché Wink

Je tente de résumer : le système que tu proposes permet :
* de mettre 17/20 à un élève qui ne parle pas Espagnol
* de mettre 7/20 à un élève qui a des acquis solides.

Je ne suis pas sûr de voir l'intérêt de la chose.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par neomath le Mar 21 Juin 2016 - 9:31

@ben2510 a écrit:
@Brixy a écrit:Bonjour,
En effet, ce type de compétences irait bien à la compréhension écrite.
Simplement, une chose générale au niveau de la notation par compétences : comment fais tu avec ton CDE ?
J'ai 3 solutions à te proposer :
- Négocier avec le CDE pour avoir le droit à une pastille de couleur à la place de la note (un collègue a fait ça chez nous)

- Mettre une seule note par trimestre, à savoir 1,2 ou 3 : Non acquis, ECA, Acquis (variantes : 1,2,3,4,5 , etc ...) .
A partir de là 2 solutions :
Expliquer au parents en début d'année, mettre cette note sur le BULLETIN et convertir la note d'un moyen ou d'un autre sur le LIVRET scolaire
ou alors, c'est risqué, mais le laisser ainsi --> dans ce cas, le préciser à chaque appréciation pour les futurs lecteurs du dossier scolaire !

- Ce que je fais, personnellement, c'est à dire traduire la note à une note sur 20, et c'est tout de suite galère quand on commence à s'habituer aux compétences.
Une fois que tu as mis ton barème en place à ce niveau, le principal est fait.
Je te publie le mien si ça peut t'aider (à partir des bilans de trimestre que je transmet aux parents, car pour moi la moyenne ne veut rien dire, et je fournis ce bilan à 4 critères, parfaitement lisible .



Dans ce barème je cherche à motiver les élèves, en permettant à ceux qui se dépassent pour de maigres résultats d'avoir une meilleure note que ceux qui sont mentalement absents en classe et qui perturbent mais qui ont de bons résultats .

Ainsi :
Un niveau bas mais avec des efforts et des tentatives, donc beaucoup de lacunes : 2
mais une implication forte ... : 5
et un comportement parfait ... : 5
et une forte participation ... : 5
>> 17 de moyenne

Comme ça , ça paraît très gentil, la personne aurait eu 8 de moyenne avec une notation classique

Mais elle peut aussi être très sévère :

Niveau : 5
Implication : 0 (s'en fout)
Attitude en classe : 2 (discute, perturbe)
Participation : 0 (s'en fout)
>> 7 de moyenne

Quand l'élève aurait eu 18 voire 20 dans une notation normale ...

Bref, voyez le principe, j'ai testé ce principe cette année seulement, ça à l'air d'avoir pas mal marché Wink

Je tente de résumer : le système que tu proposes permet :
* de mettre 17/20 à un élève qui ne parle pas Espagnol
* de mettre 7/20 à un élève qui a des acquis solides.

Je ne suis pas sûr de voir l'intérêt de la chose.
C'est surtout parfaitement illégal. Je rappelle qu'il est totalement interdit de sanctionner un comportement par une note.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par e-Wanderer le Mar 21 Juin 2016 - 9:53

Quelle est la différence entre implication et participation ? La nuance existe, mais concrètement, comment fais-tu pour en juger ? Un tel barème me semble très contestable, avec tout de même 75% de la note dépendant de critères assez subjectifs (par exemple, si plusieurs élèves lèvent la main, c'est le prof qui choisit lequel il interroge. J'ai eu une prof d'anglais comme ça qui mettait des petits bâtons pour noter la participation, mais on pouvait lever la main dix fois, si elle ne nous interrogeait pas…).

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Euphémia le Mar 21 Juin 2016 - 10:08

@Brixy a écrit:Bonjour,
En effet, ce type de compétences irait bien à la compréhension écrite.
Simplement, une chose générale au niveau de la notation par compétences : comment fais tu avec ton CDE ?
J'ai 3 solutions à te proposer :
- Négocier avec le CDE pour avoir le droit à une pastille de couleur à la place de la note (un collègue a fait ça chez nous)

- Mettre une seule note par trimestre, à savoir 1,2 ou 3 : Non acquis, ECA, Acquis (variantes : 1,2,3,4,5 , etc ...) .
A partir de là 2 solutions :
Expliquer au parents en début d'année, mettre cette note sur le BULLETIN et convertir la note d'un moyen ou d'un autre sur le LIVRET scolaire
ou alors, c'est risqué, mais le laisser ainsi --> dans ce cas, le préciser à chaque appréciation pour les futurs lecteurs du dossier scolaire !

- Ce que je fais, personnellement, c'est à dire traduire la note à une note sur 20, et c'est tout de suite galère quand on commence à s'habituer aux compétences.
Une fois que tu as mis ton barème en place à ce niveau, le principal est fait.
Je te publie le mien si ça peut t'aider (à partir des bilans de trimestre que je transmet aux parents, car pour moi la moyenne ne veut rien dire, et je fournis ce bilan à 4 critères, parfaitement lisible .



Dans ce barème je cherche à motiver les élèves, en permettant à ceux qui se dépassent pour de maigres résultats d'avoir une meilleure note que ceux qui sont mentalement absents en classe et qui perturbent mais qui ont de bons résultats .

Ainsi :
Un niveau bas mais avec des efforts et des tentatives, donc beaucoup de lacunes : 2
mais une implication forte ... : 5
et un comportement parfait ... : 5
et une forte participation ... : 5
>> 17 de moyenne

Comme ça , ça paraît très gentil, la personne aurait eu 8 de moyenne avec une notation classique

Mais elle peut aussi être très sévère :

Niveau : 5
Implication : 0 (s'en fout)
Attitude en classe : 2 (discute, perturbe)
Participation : 0 (s'en fout)
>> 7 de moyenne

Quand l'élève aurait eu 18 voire 20 dans une notation normale ...

Bref, voyez le principe, j'ai testé ce principe cette année seulement, ça à l'air d'avoir pas mal marché Wink

Ce qui me gêne dans ce mode d'évaluation :
- cela prend du temps ;
- cela fait appel à l'affect des élèves ;
- c'est infantilisant ;
- cela ne respecte même pas le principe de l'évaluation par compétence qui est censée donner des indications précises sur les acquis et les non acquis afin de mieux éclairer les élèves sur ce qu'ils doivent travailler.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Brixy le Mar 21 Juin 2016 - 11:48

Bonjour, je vais répondre à vos quelques questions et remarques, pour vous éclairer sur la "classe sans note" :

Je trouve que ta solution reste encore la meilleure, j'adhère totalement! Nous avons discuté sur le fait d'acquérir le logiciel SACoche mais rien n'est fait pour l'instant alors je pense que ta méthode permettrait de bien faire la transition... Wink
Comment calcules-tu le niveau dans ta grille? Tu fais une somme des différentes compétences travaillées dans le trimestre et tu vois si l'élève a une majorité de deux têtes vertes, d'une seule tête verte, de tête rouge... ?

J'utilise personnellement SACoche, mais les parents ne le regardent pas, les élèves s'en fichent, j'ai tenté de faire des heures de remédiations sans grand succès, donc je l'utilise de mon côté, et à chaque trimestre avec le bilan, je rend le tableau complet des compétences (mais j'en discute avec mes élèves qui ont le mérite d'être honnêtes, ils ne lisent que le bilan ...) .
Donc en résumé, voici ce que je te propose :
Utiliser Sacoche ou autre chose (le logiciel de vie scolaire de ton établissement s'il le supporte) pour le bilan en fin d'année et faire en sorte que le livret de compétences soit rempli automatiquement avec ça, à la fin de l'année
Ne pas compter sur les parents et les élèves (sauf si tu as la chance d'en avoir des meilleurs :p ) pour aller sur SACoche et reporter les compétences sur chaque contrôle
Faire des bilans avec les grandes compétences .
Pour moi c'est :
Niveau
Implication
Attitude
Participation

Pour toi ça peut être :
Compréhension orale
Compréhension écrite
Expression orale
Expression écrite

Et tu peux, si tu veux aussi encourager la participation , l'attitude et l'implication rajouter soit un item qui rassemble tout, soit les items séparés si tu veux que ça ait un poids important dans la note.

En ce qui concerne la "moyenne générale", voici comment je procède :

Niveau : je prends toutes les compétences, en donnant une valeur aux symboles : 5 pour le vert vert, 4 pour le vert, 3 pour l'orange, 2 pour le rouge, 1 pour le rouge rouge et 0 pour le noir, je fais la moyenne, et j'arrondis au plus proche.

Implication : Je pars de 4 points de base, une action montrant l'implication fait monter de 0,5 (exemple : demande de travail supplémentaire, participation au soutien ...), une action montrant le manque d'implication (travail non fait, leçon non sue ...), fait baisser de 0,5 . J'arrondis au supérieur

Attitude : Je pars de 5, j'avertis oralement avant de faire une croix sur mon cahier, si récidive lors du même cours ou du cours suivant, ça entraine une baisse de 0,5

Participation : J'attends une participation par cours en moyenne et je fonctionne comme ceci :

90 à 100% de l'objectif atteint : VV
70 à 89% de l'objectif atteint : V
50 à 69% de l'ojectif atteint : O
30 à 49% de l'objectif atteint : R
3 participations à 29% de l'objectif atteint : RR
2 participations ou moins du trimestre : N

Ceci n'est aucunement un modèle, je te montre simplement mon mode de fonctionnement dans le but de t'aider, pareil, si tu ne souhaite pas évaluer l'implication, la participation et le comportement, ce type de barèmes pourront toujours être utile pour autre chose Smile
(Par exemple en expression orale quand tu demande 10 minutes, tu fais comme la participation, l'objectif étant de parler 10 minutes, et tu as une autre compétence pour la qualité de l'expression)

Bonne chance pour mettre en place ton système Smile

Quelle est la différence entre implication et participation ?
La note d'implication dans la progression se juge sur le travail personnel de l'élève , notamment dans la régularité du travail à la maison .
Ici c'est simple : un élève qui fait toujours ses exercices, et qui essaie de progresser (si beaucoup de lacunes demande et fait du travail supplémentaire quand je le propose pour se remettre à niveau ...) a les points.

Pour la participation je fais des barres à chaque participation, si j'ai 50 heures de cours dans
le trimestre avec la classe, il faut avoir 50 barres pour avoir la mention "attendus parfaitement atteints).

75% de la note dépendant de critères assez subjectifs
Je suppose que le niveau est ce que tu compte comme objectif, pour la participation, j'ai un barème et j'essaie de toujours varier la personne quand j'interroge, de façon à être équitable
L'implication c'est simple, il suffit de faire ses devoirs, d'être présent (ce qu'on en vient à exiger de nos jours ..., et quand je dis présent, bien sur les absences justifiées ne sont pas incluses), et de faire des efforts pour progresser . Pareil, j'ai un barème derrière, je n'évalue pas "au pif".

C'est surtout parfaitement illégal. Je rappelle qu'il est totalement interdit de sanctionner un comportement par une note.
Je note par compétence, et une compétence du socle commun est "Vivre en société"

"Chaque élève doit être capable :
- de respecter les règles, notamment le règlement intérieur de l’établissement ;
- de communiquer et de travailler en équipe, ce qui suppose savoir écouter, faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus, accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe ;
- d’évaluer les conséquences de ses actes : savoir reconnaître et nommer ses émotions, ses impressions, pouvoir s’affirmer de manière constructive ;
- de porter secours : l’obtention de l’Attestation de formation aux premiers secours certifie que cette capacité est acquise ;
- de respecter les règles de sécurité, notamment routière par l’obtention de l’Attestation scolaire de sécurité routière."

J'évalue cette compétence, comme je le ferais avec n'importe quelle autre, sauf qu'étant essentielle pour travailler dans un bon environnement, ella  une place importante.

- cela prend du temps ;

Oh, ça, je confirme ... Avant pour un paquet de 20-25 copies je mettais 2 heures, maintenant que j'ai ma dizaine de compétences à chaque contrôle, que je fais plus d'exercices de rédaction (oui, même en science ...) qui sont plus chronophages, et que je tiens un vrai suivi grâce à ça (je regarde les mêmes compétences qui ont été ou non acquises avant pour voir la progression, chose moins évidente avec la note sur 20), ça me prend bien 5 heures ...

- cela fait appel à l'affect des élèves ;

Le premier but est tout de même de les motiver au travail, en proposant une bonne note à la clé pour ceux qui travaillent même s'ils ont des lacunes, donc oui, leur motivation est un critère

- c'est infantilisant ;

Alors sur ce point je suis d'accord avec toi, mais j'ai tout de même voulu faire l'expérience, c'est la première année que je fais ça, et visiblement les élèves ne sont pas de notre avis.

- cela ne respecte même pas le principe de l'évaluation par compétence qui est censée donner des indications précises sur les acquis et les non acquis afin de mieux éclairer les élèves sur ce qu'ils doivent travailler.

Sur les contrôles j'ai 10 compétences évaluées différemment, seulement il ne faut pas être dupe, les parents ne lisent jamais la grille de compétence, le but de ce système de bilan est de réduire les inégalités (Par la notation sur 5 sur chaque critère, on fait plus facilement un écart de points sur 20 que sur 5 ...), et de donner quelque chose de plus précis que la note sur 20 sur le bulletin tout en restant concis pour qu'ils le lisent .

Et pour finir celle que j'entends le plus souvent :

Je tente de résumer : le système que tu proposes permet :
* de mettre 17/20 à un élève qui ne parle pas Espagnol
* de mettre 7/20 à un élève qui a des acquis solides.

Ce système permet :
* de mettre 17/20 à un élève qui a des lacunes mais fait un maximum d'effort pour progresser, participe et a une bonne attitude en classe
* de mettre 7/20 à un élève qui a un bon niveau mais qui se repose sur ses lauriers, ne travaille pas et perturbe le cours

Dans le premier cas ça le motive à travailler vu qu'il voit qu'il peut avoir une bonne note malgré un faible niveau, dans le second cas ça le motive à travailler vu qu'il voit que son niveau ne fait pas tout, et qu'il faut travailler pour avoir de bonnes notes

Pour finir, là je vous ai montré le bilan, mais si vous êtes intéressé par un contrôle ou la grille de compétences complète, ou que vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.

A bientôt,

Brixy


Dernière édition par Brixy le Mar 21 Juin 2016 - 12:36, édité 2 fois

Brixy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par egomet le Mar 21 Juin 2016 - 12:11

@Ochidia26 a écrit:
@MUTIS a écrit:Quelle prise de tête pour pas grand chose ! Continuez à mettre des notes simplement et passez plus de temps à lire ou à potasser vos cours. C'est cela qui intéressera les mômes et les motivera ! Quand j'étais au lycée ou en classe prépa, ce qui m'intéressait c'était le contenu du cours, les textes, la découverte de la littérature.
On veut nous faire croire aujourd'hui que c'est l'étiquetage qui est plus important que le contenu de la boîte. Nous sommes vraiment dans l'ère du vide comme dirait Lipovestski (A lire d'urgence ! )

Qui es-tu pour me demander de lire ou de potasser mes cours? Comme si mon enseignement était merdique...
On ne parle pas du contenu ici (je sais très bien comment motiver les gamins et les ouvrir à la culture hispanique), on parle d'une évaluation qui permettrait aux élèves d'y voir plus clair dans ce qu'ils doivent travailler et comment... Tu es un peu à côté de la plaque!

Lire ou potasser tes cours, puisque tu as de l'énergie à revendre. Tu pourrais tout aussi bien prendre le temps de te reposer pour arriver en classe l'esprit libre et dégagé. Ce serait tout aussi légitime.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par egomet le Mar 21 Juin 2016 - 12:19

Sur le fond, le but d'une évaluation est-il vraiment de motiver les élèves?

Ce qui est proposé ici est un outil de contrôle comportemental, pas de vérification des compétences en espagnol.
L'institution finit par ne travailler qu'à sa propre subsistance, au détriment de sa mission première. C'est monstrueux.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Ratatosk67 le Mar 21 Juin 2016 - 12:24

@Ochidia26 a écrit:Nous avons discuté sur le fait d'acquérir le logiciel SACoche

Sacoche est gratuit sauf si tu souhaites un connecteur avec votre ENT pour permettre une seule authentification... Auquel cas, c'est 50 euros par an quelque soit la taille de l'établissement (cadeau quoi !).

Ratatosk67
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par ycombe le Mar 21 Juin 2016 - 12:25

@Brixy, merci d'éditer ton message et de faire des citations correctes.

Pour les citations, voir ici: http://www.neoprofs.org/t57975-tutoriel-comment-faire-des-citations-comment-inserer-une-video-ou-un-fichier-pdf-dans-un-message

ycombe pour la modération

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Saphyr le Mar 21 Juin 2016 - 12:36

Je suis perplexe! Ça ne vous gêne pas de mettre 17/20 à un élève qui ne maitrise pas la langue?
Il me semblait que le but de l'évaluation était de déterminer le niveau de maîtrise de la langue. Je ne suis pas professeur de langues, mais le CECRL ne permet-il pas déjà d'avoir une vue d'ensemble sur les différentes compétences langagières ?
En plus, c'est illégal de noter le comportement de l'élève. La note doit être le reflet du travail fournit...
C'est tout de même fou de perdre autant de temps dans la construction d'outils qui ne permettent même pas de déterminer le niveau réel de l'élève!

_________________
"Ecoutez, mon vieux, peu importe qu'un homme vive trente ou cent ans, dans la mesure où il fait quelque chose qui en vaut la peine avant de casser sa pipe", Etats d'urgence, André Brink.
“I'm right and you're wrong, I'm big and you're small, and there's nothing you can do about it.”, Matilda, Roald Dahl

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par e-Wanderer le Mar 21 Juin 2016 - 12:36

@Brixy a écrit:
Pour la participation je fais des barres à chaque participation, si j'ai 50 heures de cours dans
le trimestre avec la classe, il faut avoir 50 barres pour avoir la mention "attendus parfaitement atteints).
Et comment fais-tu, pratiquement, pour différencier les interventions pertinentes des hors-sujets pleins de fautes ? les développements construits des interventions lapidaires ? (avec à chaque fois une infinité de degrés possibles entre ces deux pôles)...

Je suis de toute manière gêné par les notes de participation, par principe, et surtout à cet âge : il y a des élèves qui sont naturellement réservés, voire timides, et qui peuvent être pourtant studieux et bien meilleurs que des zozos qui interviennent à tort ou à travers. Question de caractère, de capacité à surmonter ses inhibitions...
Au lycée, j'ai eu une prof d'anglais qui notait comme toi avec des petits bâtons. Comme je suis un joueur dans l'âme, je participais pour avoir des tas de bâtons, j'avais de super notes, et pourtant je suis toujours aussi nul en anglais : je le lis bien, je le comprends bien, j'ai même publié deux traductions d'articles universitaires sur des sujets franchement pointus, mais je suis incapable de le parler au-delà d'un globish lamentable et avec un fort accent et mon écrit n'est guère plus glorieux (j'ai bossé l'écrit du bac dans les Anabac, car on ne faisait rien de systématique en cours). Quand j'ai passé l'oral d'Ulm, le jury et le public étaient tordus de rire. Or c'est bien la pratique orale que la note de participation est censée évaluer. Je crois de toute manière que pour bien parler une langue, il faut à un moment ou à un autre passer un peu de temps dans le pays (ou alors bosser vraiment beaucoup, avec des moyens techniques importants etc. ; mais c'est un autre débat).

Au fond, je crois qu'avec les moyens actuels (peu d'heures, classes chargées, pas de salles équipées - alors qu'il y avait déjà des labos de langue avec casques dans les lycées allemands il y a 30 ans !), le plus sage est de se concentrer sur une maîtrise de l'écrit, des structures grammaticales et sur la richesse du vocabulaire. Pour l'accent et l'aisance à l'oral, rien ne remplace un vrai bain linguistique, et certainement pas 30 secondes d'intervention par-ci par-là. Désolé si ma critique est un peu frontale, je ne te veux naturellement aucun mal, mais c'est vraiment ce que je crois.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Brixy le Mar 21 Juin 2016 - 12:49

@Saphyr , si c'est à moi que tu t'adresses, je suis prof de sciences et non de langue, mais ça s'y applique aussi, et je trouve plus légitime de récompenser un élève qui travaille et fait des efforts mais a quelques lacunes qu'un élève qui ne travaille pas, ne participe pas, ne fait aucun effort, mais a un bon niveau.

Et comment fais-tu, pratiquement, pour différencier les interventions pertinentes des hors-sujets pleins de fautes ? les développements construits des interventions lapidaires ? (avec à chaque fois une infinité de degrés possibles entre ces deux pôles)...
Il faut différencier les hors sujet pleins de fautes des interventions inutiles.
Justement, les "hors sujet pleins de fautes" permettent de se rendre compte que l'élève a mal compris et de le réorienter sur la leçon, et ils ont le point pour leur intention de participer, et leur intervention qui aura pu déjà les aider eux mêmes, mais aussi les camarades qui auraient pu faire la même erreur.
Les interventions inutiles du genre "C'est quand votre anniversaire" (si si, j'y ai eu droit ...), ne sont bien évidemment pas comptées dans cette note .

Comme je suis un joueur dans l'âme, je participais pour avoir des tas de bâtons, j'avais de super notes, et pourtant je suis toujours aussi nul en anglais : je le lis bien, je le comprends bien, j'ai même publié deux traductions d'articles universitaires sur des sujets franchement pointus, mais je suis incapable de le parler au-delà d'un globish lamentable
Certes, mais je serais intéressé aussi pour savoir si cela t'a aidé à parler en public malgré ta potentielle timidité, et à cerner tes erreurs, c'est malgré tout le but, surtout pour les examens, notamment les oraux du brevet et du bac.
Un autre but est d'avoir un cours vivant plus sympathique pour tous, et non pas un long monologue du prof qui ennuie tout le monde

Brixy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Saphyr le Mar 21 Juin 2016 - 13:08

@Brixy a écrit:@Saphyr , si c'est à moi que tu t'adresses, je suis prof de sciences et non de langue, mais ça s'y applique aussi, et je trouve plus légitime de récompenser un élève qui travaille et fait des efforts mais a quelques lacunes qu'un élève qui ne travaille pas, ne participe pas, ne fait aucun effort, mais a un bon niveau.

Et comment fais-tu, pratiquement, pour différencier les interventions pertinentes des hors-sujets pleins de fautes ? les développements construits des interventions lapidaires ? (avec à chaque fois une infinité de degrés possibles entre ces deux pôles)...
Il faut différencier les hors sujet pleins de fautes des interventions inutiles.
Justement, les "hors sujet pleins de fautes" permettent de se rendre compte que l'élève a mal compris et de le réorienter sur la leçon, et ils ont le point pour leur intention de participer, et leur intervention qui aura pu déjà les aider eux mêmes, mais aussi les camarades qui auraient pu faire la même erreur.
Les interventions inutiles du genre "C'est quand votre anniversaire" (si si, j'y ai eu droit ...), ne sont bien évidemment pas comptées dans cette note .

Comme je suis un joueur dans l'âme, je participais pour avoir des tas de bâtons, j'avais de super notes, et pourtant je suis toujours aussi nul en anglais : je le lis bien, je le comprends bien, j'ai même publié deux traductions d'articles universitaires sur des sujets franchement pointus, mais je suis incapable de le parler au-delà d'un globish lamentable
Certes, mais je serais intéressé aussi pour savoir si cela t'a aidé à parler en public malgré ta potentielle timidité, et à cerner tes erreurs, c'est malgré tout le but, surtout pour les examens, notamment les oraux du brevet et du bac.
Un autre but est d'avoir un cours vivant plus sympathique pour tous, et non pas un long monologue du prof qui ennuie tout le monde
La première intervention était celle d'un professeur d'espagnol... Par contre, en sciences, comment fais-tu pour noter les efforts et non pas le résultat obtenu?
Est-ce véritablement pertinent pour l'élève ?

_________________
"Ecoutez, mon vieux, peu importe qu'un homme vive trente ou cent ans, dans la mesure où il fait quelque chose qui en vaut la peine avant de casser sa pipe", Etats d'urgence, André Brink.
“I'm right and you're wrong, I'm big and you're small, and there's nothing you can do about it.”, Matilda, Roald Dahl

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Brixy le Mar 21 Juin 2016 - 13:13

La première intervention était celle d'un professeur d'espagnol...
Je sais, mais tu parlais d'un 17/20 et d'un 7/20 qui étaient les exemples que j'avais cité, du coup j'avais un doute Wink

Je note tout, c'est bien pour ça que je donne un bilan à chaque fin de trimestre.
Au niveau de la pertinence, si on veut qu'un système soit pertinent pour tous les élèves, il faut un système par élève ..., en revanche au niveau de la motivation et du travail fourni, j'ai remarqué une nette hausse par rapport aux années précédentes.
Cependant, c'est la première année que j'utilise ce système, qui va surement évoluer pour s'améliorer, ou disparaître si je me rends compte qu'au final il n'est pas viable.

Brixy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Saphyr le Mar 21 Juin 2016 - 13:33

@Brixy a écrit:La première intervention était celle d'un professeur d'espagnol...
Je sais, mais tu parlais d'un 17/20 et d'un 7/20 qui étaient les exemples que j'avais cité, du coup j'avais un doute Wink

Je note tout, c'est bien pour ça que je donne un bilan à chaque fin de trimestre.
Au niveau de la pertinence, si on veut qu'un système soit pertinent pour tous les élèves, il faut un système par élève ..., en revanche au niveau de la motivation et du travail fourni, j'ai remarqué une nette hausse par rapport aux années précédentes.
Cependant, c'est la première année que j'utilise ce système, qui va surement évoluer pour s'améliorer, ou disparaître si je me rends compte qu'au final il n'est pas viable.
J'ai vraiment du mal avec l'idée de tout noter. En ce qui me concerne, je mets des observations sur le comportement qui peuvent conduire à des heures de retenues. Pour ce qui est de la participation, c'est beaucoup plus délicat. Tous les élèves n'ont pas le même rapport à l'oral. Certains adorent participer, d'autres sont très timides, quelques uns peuvent participer, mais ne le font pas ( peur de se tromper, menaces des camarades...), beaucoup participent dans l'espoir d'avoir un bonus... Bref, la diversité des types de participation rend le système peu viable.
Faire participer les élèves est louable, mais cela ne devrait pas se faire au détriment de la qualité de leurs interventions.

_________________
"Ecoutez, mon vieux, peu importe qu'un homme vive trente ou cent ans, dans la mesure où il fait quelque chose qui en vaut la peine avant de casser sa pipe", Etats d'urgence, André Brink.
“I'm right and you're wrong, I'm big and you're small, and there's nothing you can do about it.”, Matilda, Roald Dahl

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Brixy le Mar 21 Juin 2016 - 14:51

d'autres sont très timides, quelques uns peuvent participer, mais ne le font pas ( peur de se tromper, menaces des camarades...)
Je ne note comme ça que depuis cette année, mais depuis plus longtemps avec une note de participation, et le but est justement de les inciter à participer et à oser parler en public.
Sinon :
1) Le cours est ennuyant parce que personne ose participer
2) Cela crée des tensions dans la classe entre ceux qui participent et ceux qui intimident
3) Lors de leurs examens ils auront aussi du mal à s'exprimer en oral

Faire participer les élèves est louable, mais cela ne devrait pas se faire au détriment de la qualité de leurs interventions.
J'ai très peu d'élèves qui viennent me dire d'eux mêmes qu'ils n'ont pas compris (peut être qu'ils ne l'ont même pas remarqué ...), en revanche, quand je vois beaucoup d'erreurs sur un thème quand les élèves participent, ça me permet de me rendre compte plus facilement qu'il y a un problème sur un chapitre, ou que l'élève a mal compris

Quant aux heures de retenue et aux observations faudrait il encore qu'elles soient utiles, que les élèves se présentent en retenue, que les surveillants ne les laissent pas partir avant, que les parents lisent et signent eux mêmes les observations ...
C'est pas gagné

Brixy
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: LV : Evaluer par compétences

Message par Khalie le Mar 21 Juin 2016 - 15:36

@Brixy a écrit: si c'est à moi que tu t'adresses, je suis prof de sciences et non de langue, mais ça s'y applique aussi, et je trouve plus légitime de récompenser un élève qui travaille et fait des efforts mais a quelques lacunes qu'un élève qui ne travaille pas, ne participe pas, ne fait aucun effort, mais a un bon niveau.

Je vais peut-être passer pour psycho-rigide mais le terme "récompenser" me titille pas mal: quand j'évalue un élève je ne le récompense pas, j'évalue son niveau de maîtrise des connaissances et/ou compétences dans ma discipline. Qu'il y arrive avec ou sans effort, en perturbant ou pas est un autre domaine pour moi qui n'entre pas dans le cadre de l'évaluation au sein de ma discipline mais qui s'exprime notamment dans les appréciations du bulletin et qui relève de la gestion de classe / de la famille / de la vie scolaire / de l'infirmière ... etc...
J'ai d'ailleurs beaucoup de mal avec l'EMC qui je trouve tend un peu trop à évaluer la personnalité de l'élève plutôt que ses capacités.

Après on peut grossir le trait mais d'après ce que je comprend, si l'élève qui a 17  en n'ayant pas le niveau requis mais parce qu'il est motivé : si il base son orientation sur ces bons résultats, cela risque de lui faire drôle par la suite, non ? Un jour ou l'autre il va prendre en pleine tête qu'il est bien gentil mais qu'il n'a pas le niveau ?

J'organise des "soutenances" (grand mot) et exposés oraux notés mais je ne note pas la participation en classe, elle dépend pour moi de trop de choses extérieures.

Khalie
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum