réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par bernardo le Lun 20 Juin 2016 - 9:07

C'est la fin de l'année, le temps des réunions pour préparer la "mise en place" de la réforme : avez-vous réussi à organiser une résistance collective ou individuelle dans votre établissement ?

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Little le Lun 20 Juin 2016 - 10:00

Nous sommes majoritairement contre cette réforme et avons opté pour une forme de résistance passive mais efficace, en tous cas, autant que possible.
Ex : pour le choix de nos nouveaux manuels en lettres, nous avons opté pour les moins "réforme" possible (Terres de Lettres en l’occurrence pour les niveaux 6ème et 5ème)
Ex : pour l'AP, nous avons fait le choix d'utiliser les heures pour conserver les groupes de sciences.
Ex : pour les EPI, nous allons nous contenter d'aménager a minima des projets qui existent déjà.
Ex : pour nos cours, rien ne changera mais une clownerie d'une heure ou deux sera néanmoins à prévoir en cas de visite d'IPR.

Bref, on va faire comme le roseau de La Fontaine : attendre que l'orage passe et que les gros chênes de l'EN se fassent dégommer.

Little
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Ignatius Reilly le Lun 20 Juin 2016 - 10:14

Non, tout le monde s'en fiche, je n'essaie même pas.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Fantômette le Lun 20 Juin 2016 - 18:05

@Little a écrit:Nous sommes majoritairement contre cette réforme et avons opté pour une forme de résistance passive mais efficace, en tous cas, autant que possible.
Ex : pour le choix de nos nouveaux manuels en lettres, nous avons opté pour les moins "réforme" possible (Terres de Lettres en l’occurrence pour les niveaux 6ème et 5ème)
Ex : pour l'AP, nous avons fait le choix d'utiliser les heures pour conserver les groupes de sciences.
Ex : pour les EPI, nous allons nous contenter d'aménager a minima des projets qui existent déjà.
Ex : pour nos cours, rien ne changera mais une clownerie d'une heure ou deux sera néanmoins à prévoir en cas de visite d'IPR.

Bref, on va faire comme le roseau de La Fontaine : attendre que l'orage passe et que les gros chênes de l'EN se fassent dégommer.

Pareil, sauf pour l'AP contre lequel nous sommes dans un bras de fer.
On a aussi fait une motion en CA et voté contre la DHG.

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Segna le Lun 20 Juin 2016 - 18:55

@Ignatius Reilly a écrit:Non, tout le monde s'en fiche, je n'essaie même pas.


idem!

Segna
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Marie-Henriette le Lun 20 Juin 2016 - 19:01

Des collègues résignés et un chef enthousiaste: ça ne laisse pas bcp possibilités.
J'avoue que j'ai laissé tomber toute idée de "résistance", sinon à la marge.
Les premières grèves l'an dernier avaient pourtant été très bien suivies, puis c'est retombé comme un soufflé lors des préavis au moment du brevet, alors que c'était le moment pour frapper  un grand coup.

Marie-Henriette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Bussy le Lun 20 Juin 2016 - 19:03

Collectivement : non. Je travaille dans un collège rempli de collègues favorables à la réforme. Nous sommes 4 à faire exception. Pour donner un exemple, une motion en faveur de la réforme (et de la suppression de plusieurs postes) a été présentée et votée au CA par quelques collègues, majoritaires ce jour-là.

Individuellement : j'aurai de l'AP en 4e. Ce sera un dédoublement quinzaine sur chaque classe. En gros, j'organise les choses comme je l'entends. Cela ne sera donc pas un problème. Par contre, j'ai refusé catégoriquement de proposer le moindre EPI et je m'y tiens. Aucune pression pour le moment.

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Fantômette le Lun 20 Juin 2016 - 19:08

Même situation que toi Marie Henriette dans mon clg même si on est tout de même une poignée à oser s'exprimer plus fort que d'autres, mais on est une grande majorité à être contre. Le problème est toujours le même : la résignation. Il suffit pourtant d'une ou deux personnes pour que tout le monde suive le mouvement. C'est malheureux mais c'est ainsi. Il faut donc beaucoup de combativité et de patience pour organiser une forme de résistance passive (ou active). C'est épuisant, c'est sûr, il faut endurer l'usure. C'est un engagement à part entière.

_________________
"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance." G.Orwell

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Petit pois le Lun 20 Juin 2016 - 19:10

@Ignatius Reilly a écrit:Non, tout le monde s'en fiche, je n'essaie même pas.
+1 topela même la Direction ne semble pas vouloir organiser quelque chose de cohérent, laissant les profs dans le flou le plus total. La répartition des EPI, des AP et autres con... n'est même pas finalisée à cette date. Et ne le sera pas au vu de l'organisation des semaines à venir ...
Restent que le bazar sera là à la rentrée : il nous sera imposé : les réunions de rentrée promettront aux parents monts et merveilles et il faudra faire dans l'urgence.
J'envoie aux collègues des doc sur la Réforme en essayant d'y synthétiser les avis des pro et ds anti, d'y rappeler les enjeux et les conditions de mise en place. Il y a de bons arguments à tirer de l'expérience québéquoise, celle que certains "coooolègues" ,fraichement expertes en pédagogie, avancent comme une référence intellectuelle sans faille ...
Peu de retour en réalité. Je pense que tout le monde a le nez dans le guidon et se dit qu'il verra ça à la rentrée ...
"Tout va bien mon commandant, le navire coule normalement"

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Derborence le Lun 20 Juin 2016 - 19:11

Collectivement : non. Je travaille dans un collège rempli de collègues favorables à la réforme.

Individuellement : j'aurai de l'AP en 6e. J'ai refusé catégoriquement de proposer le moindre EPI, EPI LCA compris. Cet EPI existera mais il ne passera pas par moi.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Ignatius Reilly le Lun 20 Juin 2016 - 19:32

J'ignore si j'aurai de l'AP en 6ème. Je ne m'en suis même plus inquiété après que mon chef m'a expliqué que je n'aurai pas mes classes en entier en AP mais que mes deux 5èmes seront divisées en 3 groupes, rendant impossible un cours en lieu et place de l'AP. Impossible de saboter le truc, quoi.
Je me suis du reste fait recadrer quand j'ai répondu à une convocation sur ac-grenoble concernant les groupes Epi que je ne viendrais pas et que je refusais de contribuer au moindre epi l'an prochain. Il paraît que l'administration du bahut est responsable de ce que je peux écrire.
"Ah. Le rectorat lit mes mails ?
-Non, mais vos collègues, si.
"

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Segna le Lun 20 Juin 2016 - 20:27

Le grand chantier va commencer la dernière semaine. Réunions, AG, conseils d'enseignement... Il faut tout mettre en place en une semaine, même pas... Que va-t-il en sortir? Pas grand chose vu la motivation des troupes. A suivre... Rolling Eyes

Segna
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par e-Wanderer le Lun 20 Juin 2016 - 22:13

@Segna a écrit:Le grand chantier va commencer la dernière semaine. Réunions, AG, conseils d'enseignement... Il faut tout mettre en place en une semaine, même pas... Que va-t-il en sortir? Pas grand chose vu la motivation des troupes.  A suivre... Rolling Eyes
Je crois qu'une réforme aussi complexe et mal ficelée, concernant tous les niveaux à la fois, nécessiterait un enthousiasme et une énergie considérables. Or les partisans me semblent trop peu nombreux pour soutenir efficacement cet effort. Même si les opposants radicaux ne sont pas forcément légion, je compte beaucoup sur la force d'inertie de la majorité silencieuse pour tout faire capoter…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par MUTIS le Lun 20 Juin 2016 - 22:20

@Derborence a écrit:Collectivement : non. Je travaille dans un collège rempli de collègues favorables à la réforme.

Ah ? ça existe ça ? Je n'en connais aucun parmi tous ceux que je connais et dont j'ai des échos (une dizaine environ). Courage !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Marie-Henriette le Lun 20 Juin 2016 - 22:53

Je ne vois pas comment on peut (sinon collectivement, et encore) refuser de "participer" aux EPI, dans la mesure ou un EPI s'impose pour tout un niveau, qu'il y a, chez nous, 2 EPI par niveau, et qu'en français, il est bien difficile de ne pas être qq part (sauf front collectif solide de toute l'équipe disciplinaire).
Je me suis opposée fermement à une proposition d'EPI, que je ne voulais absolument pas faire (en prenant le risque de me fâcher avec une collègue à qui je ne voulais rien de mal, et qui n'avait pas compris que ça s'imposait à tous ses collègues du niveau concerné). Pour le reste, j'ai sauvé les meubles comme j'ai pu. Je me désole de cette débauche d'énergie et de temps que tout ça engendre.

Marie-Henriette
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Sphinx le Lun 20 Juin 2016 - 23:15

Boh, on va faire ce qu'on veut dans les AP (le CDE est en train d'essayer de convaincre subrepticement les collègues, qui sont en pleine panique - parce que de toutes les "formations" qu'on a eues matière par matière, personne n'a voulu nous expliquer ce qu'il faut faire - , qu'on ne va pas les flécher dans l'emploi du temps et que chacun y fera ce qu'il voudra sur le sujet qu'il voudra du moment qu'on note "AP" quelque part à la fin), et quant aux EPI le plus gros sera traité sous la forme de chapitres du programme. Donc pas trop de changements de ce côté-là. Pour ce qui est du programme inepte de français, on va continuer à faire à peu près celui d'avant, en se disant "ça c'est le thème 1, ça c'est le thème 2", et ignorer purement et simplement les trop grosses bêtises comme cette histoire de prédicat.

Quant aux réductions d'horaires, je ne vois pas bien ce qu'on peut y faire, malheureusement. On a eu une grosse marge qui nous a permis de remettre des heures en demi-groupe là où c'était le plus sinistré (pas en latin, qui reste à 5h au lieu de 8h, et pas en option euro, qui disparaît), mais on sait bien que la manne ne durera pas...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par bernardo le Mar 21 Juin 2016 - 13:12

@Bussy a écrit:Collectivement : non. Je travaille dans un collège rempli de collègues favorables à la réforme. Nous sommes 4 à faire exception. Pour donner un exemple, une motion en faveur de la réforme (et de la suppression de plusieurs postes) a été présentée et votée au CA par quelques collègues, majoritaires ce jour-là.

Individuellement : j'aurai de l'AP en 4e. Ce sera un dédoublement quinzaine sur chaque classe. En gros, j'organise les choses comme je l'entends. Cela ne sera donc pas un problème. Par contre, j'ai refusé catégoriquement de proposer le moindre EPI et je m'y tiens. Aucune pression pour le moment.

Moi idem. Ni proposition ni participation ni évaluation. Pour l'oral DNB, argument qu'avancent les collègues, j'ai cité l'arrêté du 31/12/2015 : "Pour les candidats mentionnés à l'article 3, l'examen comporte trois épreuves obligatoires :

- une épreuve orale qui porte sur un des projets menés par le candidat dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4, du parcours Avenir, du parcours citoyen ou du parcours d'éducation artistique et culturelle".
Donc on peut évaluer les parcours et pas l'EPI. D'autre part cette épreuve est centrée sur la prestation orale de l'élève, pas sur la qualité du "produit" présenté.

bernardo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par kioupsPBT le Mar 21 Juin 2016 - 13:55

@Marie-Henriette a écrit:Je ne vois pas comment on peut (sinon collectivement, et encore) refuser de "participer" aux EPI, dans la mesure ou un EPI s'impose pour tout un niveau, qu'il y a, chez nous, 2 EPI par niveau, et qu'en français, il est bien difficile de ne pas être qq part (sauf front collectif solide de toute l'équipe disciplinaire).
Je me suis opposée fermement à une proposition d'EPI, que je ne voulais absolument pas faire (en prenant le risque de me fâcher avec une collègue à qui je ne voulais rien de mal, et qui n'avait pas compris que ça s'imposait à tous ses collègues du niveau concerné). Pour le reste, j'ai sauvé les meubles comme j'ai pu. Je me désole de cette débauche d'énergie et de temps que tout ça engendre.

Non. A la fin de la 3ème, les élèves doivent avoir fait un EPI dans au moins 6 domaines. Donc il faut qu'au moins 6 domaines soient répartis de la 5ème à la 3ème. Mais pour un domaine et une année, il peut y avoir plusieurs EPI. Et si suffisamment d'EPI sont proposés (avec différents domaines), il est alors possible de refuser de faire un EPI. Bon, c'est certainement plus facile dans des bahuts avec pas mal d'élèves.

kioupsPBT
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Dinaaa le Mar 21 Juin 2016 - 16:05

Ici la technique consiste à refuser poliment toutes les propositions indécentes des collègues (tu veux pas faire un épi avec moi l'année prochaine ???) et à attendre que chacun imagine des super projets. Quand les collègues très motivés se seront emparés de tout le champ, les autres seront tranquilles (il suffit de 2 épi donc 4 profs par an pour que les élèves aient leur compte, si j'ai bien compris).

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par kerangelo le Mar 21 Juin 2016 - 16:08

@Little a écrit:Nous sommes majoritairement contre cette réforme et avons opté pour une forme de résistance passive mais efficace, en tous cas, autant que possible.
Ex : pour le choix de nos nouveaux manuels en lettres, nous avons opté pour les moins "réforme" possible (Terres de Lettres en l’occurrence pour les niveaux 6ème et 5ème)
Ex : pour l'AP, nous avons fait le choix d'utiliser les heures pour conserver les groupes de sciences.
Ex : pour les EPI, nous allons nous contenter d'aménager a minima des projets qui existent déjà.
Ex : pour nos cours, rien ne changera mais une clownerie d'une heure ou deux sera néanmoins à prévoir en cas de visite d'IPR.

Bref, on va faire comme le roseau de La Fontaine : attendre que l'orage passe et que les gros chênes de l'EN se fassent dégommer.
Qué gros chênes ? Ce sont bien les petits roseaux pensants que nous sommes qui allons dérouiller ...

_________________
Deviens ce que tu es.

kerangelo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Little le Mar 21 Juin 2016 - 18:03

@kerangelo a écrit:
@Little a écrit:Nous sommes majoritairement contre cette réforme et avons opté pour une forme de résistance passive mais efficace, en tous cas, autant que possible.
Ex : pour le choix de nos nouveaux manuels en lettres, nous avons opté pour les moins "réforme" possible (Terres de Lettres en l’occurrence pour les niveaux 6ème et 5ème)
Ex : pour l'AP, nous avons fait le choix d'utiliser les heures pour conserver les groupes de sciences.
Ex : pour les EPI, nous allons nous contenter d'aménager a minima des projets qui existent déjà.
Ex : pour nos cours, rien ne changera mais une clownerie d'une heure ou deux sera néanmoins à prévoir en cas de visite d'IPR.

Bref, on va faire comme le roseau de La Fontaine : attendre que l'orage passe et que les gros chênes de l'EN se fassent dégommer.
Qué gros chênes ? Ce sont bien les petits roseaux pensants que nous sommes qui allons dérouiller ...

Suis plus optimiste : les élus actuels seront éjectés aux prochaines élections - certes, on ne sait pas trop par qui ils seront remplacés mais j'avoue ne plus pouvoir supporter NVB, c'est épidermique : quand elle commence à ouvrir la bouche avec son sourire méprisant, j'ai les cheveux qui se hérissent en mode "j'ai mis les doigts dans la prise électrique".

Quant aux vieux pédagogistes qui nous ennuient depuis plus de 40ans, ils finiront bien par s'éclipser, fut-ce de manière définitive...

Et donc, pendant ce temps, à Vera Cruz, les roseaux pensants plient mais ne rompent pas ! chevalier

Little
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Change! le Mar 21 Juin 2016 - 20:19

Bonjour,

Pour ma part, il n'y aura aucune véritable révolution et protestation collective, mais les EPI ne soulèvent pas l'enthousiasme et j'ai entendu nombre de collègues freiner l'ardeur des plus zêlés, en leur précisant qu'il était inutile de se lancer dans des EPIs trop élaborés car devant la complexité de mise en oeuvre, leur avenir n'est pas garanti.


Dernière édition par Change! le Jeu 23 Juin 2016 - 20:54, édité 1 fois

Change!
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Dr Raynal le Mar 21 Juin 2016 - 22:06

chez nous, consensus mou du genre "on a fait ce qu'on a pu"...
L'année prochaine devrait être en mode "business as usual", bien que certains risquent d'avoir bien des surprises désagréables...
J'étais favorable à une résistance passive en mode "terre brûlée", en refusant désormais d'assurer tout ce qui n'est pas obligatoire... comme else sorties, animations et voyages --> retour aux fondamentaux, en claironnant que la réforme ne nous laisse plus le loisir d'organiser ce genre de choses... Las! Nombre de collègues s'y refusent, et c'est ainsi, par exemple, que le budget dégagé par l'annulations de sorties en physique a été immédiatement phagocyté par des collègues pour leur propre programme de sorties... collégues pourtant en pointe dans la lutte contre la réforme !

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par Rabelais le Mar 21 Juin 2016 - 22:21

Aucune résistance, tout le monde est en marche.
Ça rouspete en douce mais ça suit.
Pire, les collègues de Lettres veulent renégocier entre nous une prog de grammaire sur tout le cycle " Parce que y a plein de choses qui changent". Elles font de plus progression commune. Pas moi. Et je ne renégocierai pas non plus.
Si je ne mute pas, je pense faire un burn out.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: réforme : parvenez-vous à organiser une résistance dans votre établissement ?

Message par gauvain31 le Mar 21 Juin 2016 - 23:15

Ne dis pas ça Rabelais; si tu ne mutes pas, tu feras ta progression. Point. C'est ta liberté pédagogique. Tu n'as qu'à leur donné la tienne et elle se débrouilleront avec. Hors de question que tu fasses un burn-out pour une réforme qui ne mérite que le mépris. Je refuse à titre personnel d'y laisser ma santé. Fais-en de même. Wink

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum