Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Vincent35 le Jeu 23 Juin 2016 - 21:27

@lapetitemu a écrit:
@Hallywell a écrit:
J'ajoute que tes collègues à temps partiel, il est possible qu'ils le soient pour des raisons de santé et que eux aussi, un service à 18h, ils ne pourraient pas le supporter...

D'où ma remarque : chacun (dont moi) passe à 16h et c'est un compromis acceptable.

Je n'ai pas encore tout lu, mais pour les 4 classes d'un même niveau : vous parlez tous de compromis, justement ; je ne dis pas que ça me faisait sauter de joie de le faire mais c'était la seule répartition que je voyais avec les nouveaux horaires sans être en sous-service (edit : avant d'apprendre qu'en fait, avec les dédoublements, il y en avait beaucoup d'autres, de répartitions possibles...). Que moi, ça me paraisse faisable, il n'y a que moi que ça regarde. Je n'ai en revanche toujours pas compris pourquoi les collègues s'y opposaient. Que le chef m'ait dit "on ne donne pas autant de classes de 3e à une nouvelle", pourquoi pas, je l'ai déjà vu, j'aurais pu le comprends. Mais les collègues heu

Pour quelqu'un à temps partiel, 16/18e ou 80% payé 6/7e ce n'est pas du tout la même chose... Le "compromis" que tu propose revient à forcer la main aux collègues à temps partiel pour qu'ils acceptent des heures supplémentaires qu'ils sont tout autant en droit de refuser que tu l'es de refuser les 3 HSA.

Les seules solutions c'est d'accepter les 18h en essayant d'avoir une contrepartie acceptable en échange ou de refuser clairement ce qui n'est effectivement pas évident, surtout en arrivant dans l'établissement...


Vincent35
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Enaeco le Ven 24 Juin 2016 - 0:46

@Sei a écrit:
Bah, je n'ai pas le détail et je reconnais volontiers que je suis une quiche sur le partage des heures, mais on y est presque : Lapetitemu a trois heures supplémentaires, il n'en manque qu'une pour libérer un service d'une classe. C'est vraiment si impossible que ça ? Enfin, je dois vous paraître vraiment à côté de la plaque, je ne comprends pas bien les histoires d'heures.

Par ailleurs, quelqu'un témoigne plus haut que la concession d'une fois peut se reconduire d'année en année. Parce que les problèmes ne vont pas se résoudre comme par magie l'année suivante.

J'aurais l'agrégation et on m'imposerait un service de certifié, j'aurais envie de mordre.

Si on libère une classe de son service, ça veut dire qu'une classe n'a pas de prof puisque les autres collègues sont déjà bien chargés.

Plusieurs solutions s'offrent au chef :
- demander un BMP qui viendra pour 3h et une classe uniquement (ça se fait mais il faut quelqu'un de dispo qui se déplace pour 3 ou 4 pauvres heures, probablement sur deux jours ou plus), autant te dire que ce n'est pas la solution privilégiée
- regarder si les heures sont au plancher légal : en l'occurrence, dans cet établissement et si j'ai bien compris, les LM disposent d'heures de marge afin de dédoubler 1h par classe et par semaine sur les niveaux 6ème et 3ème. Sur les services profs ça doit représenter une quinzaine d'heures.
Si le chef est dans une impasse, il peut toujours piocher la dedans pour rogner les services de ceux qui ne veulent pas d'HSA, je suis sur que d'autres matières se feront une joie de les récupérer.

Donc effectivement, si elle veut son service de 15 ou 16h, elle l'aura. Il faut simplement être conscient que ça se fera au détriment de la discipline. Ca s'apparente à du chantage mais c'est souvent la réalité.
Et puisqu'on parle de "reconduction d'années en années", il est bien plus difficile d'obtenir un dédoublement que d'en lâcher un !

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Cleroli le Ven 24 Juin 2016 - 10:02

@Celeborn a écrit:Il est fascinant, ce fil. Il faudrait presque s'excuser de faire respecter ses droits…

Alors on reprend : une négociation, ça se fait dans un cadre. Et si Lapetitemu décide que son cadre de négociation, c'est 15h/16h, c'est son droit le plus strict. En revanche, il faut être prêt à être ouvert sur le nombre de niveaux, car là, il n'y a aucun droit : ça peut être deux, ça peut être trois, et le chef d'établissement pourra décider en dernier ressort.


Enfin, et c'est là le seul point important : il n'y a pas à se justifier de demander à faire respecter son statut et l'horaire qui va avec. Je ne comprends même pas qu'on entre dans "je ne suis pas sûr de tenir", "j'ai été malade l'an dernier", "ça va me faire beaucoup de travail". Tout ça, c'est contre-productif en termes d'argumentation, et ça te met dans une position de faiblesse. La seule chose à dire et à répéter jusqu'à saouler tout le monde s'il le faut est « je ne prendrai pas + d'une HSA, comme prévu dans le décret du 20 août 2014 ». Avec deux phrases à ajouter régulièrement :

1) regardez, je vous l'écrit, je vous le signe, j'en garde une copie et je vous remets le document.
2) j'ai prévenu mon syndicat que je n'accepterai pas + d'1 HSA.

Point barre.

Tu as raison mais, lorsqu'on ne se sent pas capable de s'opposer aux autres (alors qu'on est dans ses droits), expliquer les motifs de son refus peut aider à le formuler. C'est quand même dommage de devoir en arriver là .....
Lapetitemu, ta décision est prise, si j'ai bien compris, bon courage pour l'an prochain (et j'espère que ton edt sera à la hauteur de l'effort que tu consens).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Madame_Prof le Ven 24 Juin 2016 - 17:35

@lapetitemu a écrit:
@Madame_Prof a écrit:lapetitemu, grosse erreur à mon avis, tu vas le regretter, et en plus les pressions s'exerceront en cours d'année et l'an prochain à nouveau... puisque maintenant, tu es considérée comme celle qui cède et qui ne fait pas respecter ses droits élémentaires. Dommage !
Je vais essayer de ne pas tenir compte de ce message pour ne pas me pourrir mes vacances Very Happy (Je plaisante, MadameProf, j'ai digéré la chose depuis, mais en revanche, si tu m'avais écrit ça hier j'aurais eu de quoi pleurer...)


J'aurais dû préciser ou adoucir le propos. Je dis que, c'est ce qu'éventuellement maintenant tes collègues peuvent se dire, et c'est dommage. Et je dis ça, car j'ai lu tes interventions, et que cette répartition des heures ne te convient pas du tout, alors que tu vas te la coltiner. Quand on voit l'état dans lequel ça te met tout de suite, eh bien je me dis qu'il faut aussi envisager de tenir toute l'année...

kiwi, ce qui est acceptable de ton point de vue ne l'est pas forcément pour tous. On t'avait imposé 3 HSA ?!

Vincent, il n'est pas question de refiler des heures supp' aux temps partiels. Mais, comme les temps partiels, lapetitemu peut les refuser.

En fait, là, je ne sais même pas pourquoi on discute. Les "cons" de cette situation sont ceux qui acceptent que le chef refuse de demander un BMP (tous les arguments donnés plus haut, sur l'AP et que sais-je, sont des foutaises). Ou les collègues de lapetitemu sont égoïstes ou n'ont pas envie de faire d'efforts. Sympa !

Et faut arrêter aussi de nous faire croire que les répartitions sont figées mi-juin. Quand quelqu'un arrive sur un poste, on doit s'attendre à ce qu'il soit agrégé ou à ce qu'il ait un temps partiel (pourquoi ce dernier motif serait-il plus valable pour revoir la répartition ?)

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par lapetitemu le Ven 24 Juin 2016 - 17:42

Pour revenir à des considérations pratiques, je vais vous demander votre avis justement par rapport à mes demandes pour l'edt.
Je compte préciser les vœux sur ma fiche avec quelques phrases par mail histoire de bien me faire comprendre...
Quelles formules, là aussi diplomates, mais fermes, me conseilleriez-vous pour dire à mon adjointe qu'en ayant accepté 3 HSA et une fonction de PP, je pense avoir droit à une contrepartie ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Sei le Ven 24 Juin 2016 - 19:58

@Enaeco a écrit:
@Sei a écrit:
Bah, je n'ai pas le détail et je reconnais volontiers que je suis une quiche sur le partage des heures, mais on y est presque : Lapetitemu a trois heures supplémentaires, il n'en manque qu'une pour libérer un service d'une classe. C'est vraiment si impossible que ça ? Enfin, je dois vous paraître vraiment à côté de la plaque, je ne comprends pas bien les histoires d'heures.

Par ailleurs, quelqu'un témoigne plus haut que la concession d'une fois peut se reconduire d'année en année. Parce que les problèmes ne vont pas se résoudre comme par magie l'année suivante.

J'aurais l'agrégation et on m'imposerait un service de certifié, j'aurais envie de mordre.

Si on libère une classe de son service, ça veut dire qu'une classe n'a pas de prof puisque les autres collègues sont déjà bien chargés.

Plusieurs solutions s'offrent au chef :
- demander un BMP qui viendra pour 3h et une classe uniquement (ça se fait mais il faut quelqu'un de dispo qui se déplace pour 3 ou 4 pauvres heures, probablement sur deux jours ou plus), autant te dire que ce n'est pas la solution privilégiée
- regarder si les heures sont au plancher légal : en l'occurrence, dans cet établissement et si j'ai bien compris, les LM disposent d'heures de marge afin de dédoubler 1h par classe et par semaine sur les niveaux 6ème et 3ème. Sur les services profs ça doit représenter une quinzaine d'heures.
Si le chef est dans une impasse, il peut toujours piocher la dedans pour rogner les services de ceux qui ne veulent pas d'HSA, je suis sur que d'autres matières se feront une joie de les récupérer.

Donc effectivement, si elle veut son service de 15 ou 16h, elle l'aura. Il faut simplement être conscient que ça se fera au détriment de la discipline. Ca s'apparente à du chantage mais c'est souvent la réalité.
Et puisqu'on parle de "reconduction d'années en années", il est bien plus difficile d'obtenir un dédoublement que d'en lâcher un !

Mais je parlais évidemment de libérer une classe pour un BMP !

Pour la 2e phrase que j'ai mise en gras : quel chantage !
Vois-tu, ce que je pense, c'est l'inverse : accepter tant d'heures supplémentaires, c'est au détriment de la discipline, et ce sur le long terme et à grande échelle. On accepte tranquillement l'idée qu'enseigner le français dans des conditions correctes ne peut se faire qu'avec des heures supplémentaires, des heures bonbons, sucettes.

Franchement, je n'ai rien à dire de plus que ce qu'a écrit Celeborn. Je suis simplement surprise et désolée de constater que la position tenue par les collègues de lapetitemu soit partagée par tant de personnes ici.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Enaeco le Ven 24 Juin 2016 - 20:09

Pour certains collègues, les HSA sont une nécessité (avec un crédit et/ou des enfants dans le supérieur par exemple).

Libérer une classe pour un BMP, oui ça serait l'idéal. C'est la solution qui devrait s'imposer et je vous rejoins complètement la dessus !
Et si vous me dites que c'est ce qui arrive dans la majorité des cas, super.
Ce que j'ai eu l'occasion d'observer personnellement c'est plutôt que les chefs avaient tendance à chercher une solution en piochant dans la marge plutôt que de faire appel à un BMP (sachant que dans certains régions et matières, la demande d'un BMP se traduit par un poste vacant à la rentrée).

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Eily le Ven 24 Juin 2016 - 21:32

J'ai bien peur que tu te fasses bouffer sur ton emploi du temps puisque tu as cédé sur tes heures ... Mais à mon sens, tu devrais au moins demander ton mercredi (tu pourras souffler en plein milieu de semaine, c'est un luxe), et ne jamais avoir cours après 16h.

Eily
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Nuits le Ven 24 Juin 2016 - 22:29

Juste une petite question technique : un BMP ponctionne-t-il les heures postes de la DGM ? ( j'avais cru comprendre que oui).

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par MelanieSLB le Ven 24 Juin 2016 - 22:38

DGM? DHG/DGH, tu veux dire?

Oui, un BMP, c'est un bloc de moyens provisoire ponctionné sur les heures poste.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Nuits le Ven 24 Juin 2016 - 22:45

@MelanieSLB a écrit:DGM? DHG/DGH, tu veux dire?

Oui, un BMP, c'est un bloc de moyens provisoire ponctionné sur les heures poste.

Merci pour la réponse ! Il est parfois compliqué de refuser des HS quand cela revient à faire partir un collègue en CSD voire en MCS.

Il me semble que DGM remplace désormais DHG depuis l'instauration des merveilleuses IMP . Ah, l'educ' nat' et ses sigles !

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Nuits le Ven 24 Juin 2016 - 22:51

En revanche, je trouve hyper gonflé d'imposer des heures supplémentaires à un nouveau collègue.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par GC123 le Ven 24 Juin 2016 - 22:59

Mutée dans un nouvel établissement (300 élèves) en Septembre: la "collègue" me dit qu'au conseil pédagogique il a été établi que je vais avoir des 6emes, 5eme, 4eme et 3eme + SEGPA et qu'en plus je dois "superviser" l'EPI (qui, en passant, n'est pas encore faite).

Y a abus ou pas là ?

GC123
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Madame_Prof le Ven 24 Juin 2016 - 23:31

Oh que oui !!!

Et tout ça sur combien d'heures ?

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par GC123 le Ven 24 Juin 2016 - 23:33

18h. Je les contacte lundi, je vais faire le maximum pour rester polie mais ça va être compliqué...

GC123
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par kiwi le Sam 25 Juin 2016 - 9:07

@Enaeco a écrit:Pour certains collègues, les HSA sont une nécessité  (avec un crédit et/ou des enfants dans le supérieur par exemple).

Libérer une classe pour un BMP, oui ça serait l'idéal. C'est la solution qui devrait s'imposer et je vous rejoins complètement la dessus !
Et si vous me dites que c'est ce qui arrive dans la majorité des cas, super.
Ce que j'ai eu l'occasion d'observer personnellement c'est plutôt que les chefs avaient tendance à chercher une solution en piochant dans la marge plutôt que de faire appel à un BMP (sachant que dans certains régions et matières, la demande d'un BMP se traduit par un poste vacant à la rentrée).

+1. On peut le déplorer, mais c'est comme ça que ça fonctionne. Du chantage, certainement, mais cela ne change rien au problème de départ.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par BritLéty le Sam 25 Juin 2016 - 9:44

@GC123 a écrit:Mutée dans un nouvel établissement (300 élèves) en Septembre: la "collègue" me dit qu'au conseil pédagogique il a été établi que je vais avoir des 6emes, 5eme, 4eme et 3eme + SEGPA et qu'en plus je dois "superviser" l'EPI (qui, en passant, n'est pas encore faite).

Y a abus ou pas là ?

pale affraid Il y en a qui sont vraiment pas sympas avec les nouveaux arrivants. Mais à part g*euler un bon coup, concrètement que peut-on faire contre cela?

BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par GC123 le Sam 25 Juin 2016 - 9:46

Résistance passive, voire obstructive ou démission. Marre d'être prise pour une conne à chaque début d'année

GC123
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Hermiony le Sam 25 Juin 2016 - 9:46

@Jenny a écrit:
@Sei a écrit:Bon, moi, je ne suis pas agrégée, mais je trouve ça tout à fait normal qu'un agrégé veuille faire ses 15, éventuellement 16 heures, et pas une de plus. Si je passe l'agrégation, ce ne sera pas seulement pour gagner plus d'argent. Et je ne comprends pas pourquoi les collègues de Lapetitemu ne se séparent pas d'éventuelles heures supplémentaires pour conduire le Principal à demander un BMP.

topela

Bon courage, lapetitemu.

+1


15HSA absorbées, ça me laisse pantoise...Ici, pendant 3 ans, nous avons refusé ces HSA à la pelle et à force de tenir bon, elles ont été à chaque fois transformées en heures poste. Et JAMAIS nous n'avons eu le chantage des heures plancher ou des dédoublements : si certains CDE font cela, c'est qu'ils n'ont pas envie de s'embarrasser à discuter avec le rectorat, pas parce qu'ils n'ont pas d'autre solution.
Je veux bien comprendre qu'on ait besoin d'heures supp, mais à un moment donné, il faut aussi se rendre compte que c'est mettre les TZR sur des services de plus en morcelés. Jusqu'à présent, nous n'avons que des BMP inconnus. Dans ce cas, on ne lui met jamais d'HSA et on se réserve la possibilité de modifier ses classes si on apprend qu'il aura 4 fois le même niveau.

Et accepter un tel service, ce n'est pas une "petite" concession. Si on passe l'agrèg, c'est aussi pour ne pas se les faire, les 18h. Et ne voir que le côté fric m'effraie un peu...L'an dernier, une collègue m'a demandé pourquoi je ne restais pas à 18h avec mon agreg interne, parce que c'était bien pour mes finances. Je lui ai demandé si elle voulait ensuite payer mes impôts...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Mattlec le Sam 25 Juin 2016 - 11:10

@GC123 a écrit:Mutée dans un nouvel établissement (300 élèves) en Septembre: la "collègue" me dit qu'au conseil pédagogique il a été établi que je vais avoir des 6emes, 5eme, 4eme et 3eme + SEGPA et qu'en plus je dois "superviser" l'EPI (qui, en passant, n'est pas encore faite).

Y a abus ou pas là ?

Mais totalement. pale Certains prennent vraiment les nouveaux arrivants pour des poires.
Tu n'es pas en position de carrément refuser et de leur faire tout remettre à plat ? Il y a quand même d'autres organisations possibles qui t'éviteraient de te fader cinq niveaux en plus de la supervision d'une usine à gaz.

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par mblonde le Sam 25 Juin 2016 - 11:21

Je suis un peu dans le même cas que toi mais avec des réactions complètement différentes des collègues et du chef d'établissement. La répartition de service a été faite avant les mutations. Les collègues sont parties sur un poste de certifi avec 2 HSA (elles en ont toutes entre 2 et 3). Seulement je suis agrégée et me voilà avec 5HSA. Je me retrouve en plus avec deux nouveaux niveaux dont une 1eS et je reprend le travail après une longue pause de 3 ans et un bébé de 4 mois. Ma collègue m'a dit que la répartition avait été faite comme ça mais qu'elle comprenait que ce soit compliqué mais le chef d'établissement ne voulait pas de bmp à moins de 12 h ce qui obligeait tout le monde à abandonner les heures supplémentaires ce que certaines collègues ne pouvaient pas se permettre.

Finalement la coordinatrice a trouvé un compromis sur un bmp de 9h. On est allé voir le cde et c'est passé sans souci quand j'ai expliqué la situation. J'ai juste dit que hé pensais que je risquais d'exploser en plein vol en cours d'année avec les hsa et c'est passé comme une lettre à la poste. Le problème c'est les emplois du temps qui deviennent hyper contraints. En tout cas je n'ai pas vu un collègue qui m'a reproché de refuser les HSA au contraire

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par lapetitemu le Sam 25 Juin 2016 - 15:51

5 HSA affraid
4 niveaux + EPI + Segpa affraid affraid
Super mblonde que tu aies pu négocier ! GC123, j'espère qu'il pourra en être de même pour toi !

Eily, merci pour ta réponse concernant l'edt. Tu as raison, je vais demander mon mercredi.
J'hésitais entre ça ou tous les jours mais 4h/jour maximum (ce que je faisais avec mon collège actuel qui était à 5mn de chez moi), mais si l'adjointe fait les edt comme un pied, je peux aussi avoir des trous partout (ce qui ne me dérangeait pas trop jusqu'à présent, ça permet aussi de souffler entre deux heures de cours, mais là, dans un collège a priori plus facile en ce qui concerne les élèves, mais certainement pas trop pour l'ambiance entre collègues, j'aurai plutôt envie de rentrer chez moi !)


lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Eily le Sam 25 Juin 2016 - 15:55

Sincèrement, ne lâche pas là-dessus, sinon, tu dis clairement que dans ce cas-là, tu refuses les HSA au-dessus de 16h

Eily
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par neocdt le Sam 25 Juin 2016 - 17:44

@Eily a écrit:Sincèrement, ne lâche pas là-dessus, sinon, tu dis clairement que dans ce cas-là, tu refuses les HSA au-dessus de 16h

Petite question sur les textes : jusqu'à quel moment peut-on dire que l'on n'accepte pas d'HSA au delà de la première "obligatoire" ? En septembre c'est encore possible ? Jusqu'à la signature de la VS ?

neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par Dinaaa le Sam 25 Juin 2016 - 18:35

Si j'ai bien compris, lapetitemu, tu as obtenu 18h mais 2 niveaux, non ?

Pour l'emploi du temps... difficile de négocier, puisque ce n'est justement pas un droit mais au bon vouloir du chef... Mais là encore, mettre en avant le fait que tu fais un effort en prenant 3HSA, que tu espères une forme de bienveillance en retour...

En revanche, je ne comprends pas que tu acceptes d'être PP : PP de 3e, c'est un boulot monstre pour l'orientation, PP de 6e, ça va être des heures de réunion à n'en plus finir avec les PE du secteur, sans parler des livrets de cycle 3 ou 4 à remplir... Le côté financier n'a pas l'air problématique (surtout avec 3HSA dont tu ne voulais pas), alors pourquoi accepter cette charge ?

18h, 2 niveaux, pas PP, pas de projet particulier, ça serait jouable (même si tes droits ne sont pas respectés, mais bon...).
18h, 3 niveaux, PP 3e, EPI, AP, ça commence à ressembler à l'antichambre de l'enfer.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Négocier avec diplomatie une répartition dans un nouvel établissement

Message par lapetitemu le Sam 25 Juin 2016 - 19:29

Attends, je crois que tu mélanges certaines situations : finalement je n'aurai "que" deux niveaux, 18h, et on m'a demandé d'être PP de 5e.
J'ai dit oui à l'oral mais pas encore rendu ma fiche de voeux, je peux éventuellement revenir dessus en envoyant mon mail. Pour l'instant ce que j'ai dit c'est que je ferai le minimum en tant que PP. Par exemple, je ne ferai aucune heure de vie de classe en dehors de mes heures de cours.
Il va de soi que je n'ai pas accepté cette charge volontairement, mais encore une fois on m'a présenté les choses comme "il n'y a personne d'autre que vous pour le faire". Tout s'étant passé sur la même demi-journée, je n'ai pas trop eu le temps de réagir.

Dinaaa, par négocier, j'entends justement demander quelque chose en retour d'un effort que je fais. Si c'était un droit ce ne serait pas de la négociation !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum