Aller plus loin avec certains élèves ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par tangente le Mer 22 Juin 2016 - 1:45

Bonsoir,

J'ai eu une réunion avec des collègues de primaire ce soir pour préparer l'organisation du cycle 3 pour l'année prochaine (notamment la répartition des notions).
J'avais une vision assez claire de ce que je voulais faire l'année prochaine pour contrer l'effet nivellement par le bas que nous imposent les nouveaux programmes mais j'ai été déstabilisée par les propos d'un collègue. Du coup je ne sais plus trop quoi penser ni quoi faire. Je viens donc vous demander votre avis et prendre la température de ce qui va se faire ailleurs.

Je m'explique. Je pensais que le programme était le minimum exigible et qu'on pouvait aller plus loin, notamment pour booster les meilleurs élèves. Je donne juste un exemple pour le cycle 4 dans lequel les racines carrées ont disparu: j'aurais bien imaginé continuer à apprendre à simplifier les racines pour un certain nombre d'élèves.
Mais mon collègue dit qu'en faisant ça, "on creuse à nouveau le fossé entre les bons et les moins bons et qu'à un moment ça va se payer cash". Selon lui, si tout le monde fait la même chose, les élèves plus en difficulté ressentent moins qu'ils sont faibles et ça atténue les problèmes de discipline. Je ne connais pas le niveau de ses élèves.
Du coup je ne sais pas si c'est une bonne idée de vouloir aller plus loin que pour certains élèves. Doit-on transmettre une notion plus poussée à tous les élèves histoire qu'il n'y ait pas de différence quitte à différencier juste les exos : certains élèves font des exos sur les notions plus poussées tandis que les autres ne font que les bases ?

Et comment ça se passe en évaluation : on n'évalue que le programme pour tout le monde ou on différencie aussi les évaluations en posant des exercices sur des notions plus poussées pour les élèves qui les ont travaillées en classe ?

Merci d'avance pour vos retours et vos réflexions !

tangente
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par Verdurette le Mer 22 Juin 2016 - 5:36

Personnellement, je considère que les attendus de fin de cycle (ou de classe) sont le minimum syndical. En conséquence, je ne me priverai pas de développer pour ceux qui le souhaitent et en sont capables. Ne pas creuser le fossé, c'est bien gentil, mais que fait-on pour ceux qui s'enquiquinent à cent sous de l'heure pendant que leurs camarades rament sur les notions de base qu'eux mêmes ont assimilées depuis belle lurette ? Alors je ne vais sans doute pas  traiter des points totalement hors programme, mais approfondir, oui, sûrement,un peu comme dans un double niveau. (encore qu'en grammaire, l'IEN qui m'obligera à me limiter à "l'idée du pluriel" n'est pas encore né. )
Je corrige tous les exercices faits dans un tel contexte, simplement, je n'en fais pas état dans les livrets d'évaluation. Comme les élèves qui font ce genre de travail ont d'excellents résultats, il y a une certaine visibilité sur leur niveau.

Les élèves sont très conscients de leurs capacités relatives, à mon sens ce n'est pas cela qui cause les problèmes de discipline. En revanche, l'ennui peut bien en susciter ...

Le seul côté positif que je vois dans la refonte des programmes, c'est l'opportunité de travailler un peu de moins de notions , mais mieux, de manière plus approfondie. Toutefois, ça ne dispense pas d'essayer d'être plus ambitieux quand c'est possible !!

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par Tecamac le Mer 22 Juin 2016 - 5:45

Concernant le fait d'approfondir avec certains élèves, ne pourrait-on pas dire que l'on pratique une pédagogie différenciée ? Je pense qu'on pourrait le justifier comme cela. Et cela me semble légitime.

Concernant les évaluations, il me semble que seuls les attendus du programme doivent être évalués mais je suis une adepte des questions bonus et généralement celles-ci portent sur des approfondissements de notions.

Tecamac
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par Moonchild le Mer 22 Juin 2016 - 5:52

@tangente a écrit:Mais mon collègue dit qu'en faisant ça, "on creuse à nouveau le fossé entre les bons et les moins bons et qu'à un moment ça va se payer cash". Selon lui, si tout le monde fait la même chose, les élèves plus en difficulté ressentent moins qu'ils sont faibles et ça atténue les problèmes de discipline. Je ne connais pas le niveau de ses élèves.
Au moins ton collègue a le mérite de la franchise : d'ordinaire on endort tout le monde en racontant que l'hétérogénéité fait monter le niveau de tous les élèves, alors un aveux aussi clair que concrètement on bride les meilleurs sera peut-être le début d'une prise conscience générale de l'absurdité de l'organisation actuelle du système scolaire, mais il faut que ce genre de déclaration arrive à l'oreille des parents pour qu'il y ait un effet.

De toute manière, comme les élèves passent de classe en classe quel que soit leur niveau réel, le fossé entre les bons et les moins bons finira inévitablement par se voir à moins de plaquer le rythme de progression de toute la scolarité sur les capacités des plus faibles ; dans tous les cas, ça va se payer cash, au plus tard dans le supérieur et souvent dès le lycée.

Mes réserves quant à l'idée d'aller plus loin que pour certains élèves sont d'une autre nature : ce n'est pas son bien-fondé que je remets en cause, mais sa faisabilité et son efficacité. La "différenciation pédagogique" est un beau concept très utile pour faire passer la pilule des réformes, mais concrètement personne ne sait vraiment comment la mettre en place et on se retrouve sur le terrain à faire des bricolages plus ou moins heureux qui relèvent surtout de l'ordre du palliatif : dans le meilleur des cas, ces "petits plus" qu'on donne aux bons élèves sont certes mieux que rien mais restent du saupoudrage et ne suffisent guère à compenser le "déficit d'apprentissage" qui résulte de leur immersion dans des classes globalement faibles où on est contraint de ne traiter que superficiellement certaines notions et qui resteront quoi qu'on fasse leur seule véritable échelle de référence (sauf si la famille a les moyens d'intervenir en dehors, mais même dans ce cas un enfant/adolescent aura spontanément tendance à se situer par rapport à ses camarades de classe ; au royaume des aveugles...). Cela ne signifie pas qu'il faille renoncer à ces "petits plus", mais il faut à mon avis tenir en parallèle un discours de vérité et ne pas prétendre qu'en pratiquant la "différenciation" on arrivera dans un même lieu et en même temps à remplir des objectifs contradictoires.
Le problème se pose désormais aussi en terminale S entre le niveau du bac et la préparation aux études scientifiques : dans certains établissements, le premier est un plancher déjà difficile à atteindre pour une bonne partie des élèves, la seconde devient alors un objectif annexe qu'on fait seulement semblant de remplir en traitant de temps à autre (plus ou moins souvent en fonction des aptitudes et de l'attitude de l'ensemble de la classe) un exercice plus difficile ou une notion un peu plus poussée mais qu'on ne peut en aucun cas sérieusement prétendre avoir mené à bien si on n'a pas la chance de travailler avec des élèves qui ont été convenablement orientés à la sortie de la seconde (ou bien si on enseigne dans un établissement qui bénéficie d'un "tri social" préalable) : le saupoudrage ne pourra jamais remplacer une formation solide et cohérente.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par Verdurette le Mer 22 Juin 2016 - 7:51

On est bien d'accord : on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a ... ou n'a pas.
C'est très loin d'un projet idéal.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par Dimka le Mer 22 Juin 2016 - 8:16

@tangente a écrit:
Mais mon collègue dit qu'en faisant ça, "on creuse à nouveau le fossé entre les bons et les moins bons et qu'à un moment ça va se payer cash". Selon lui, si tout le monde fait la même chose, les élèves plus en difficulté ressentent moins qu'ils sont faibles et ça atténue les problèmes de discipline.
Si on décide de prendre en compte les états d'âmes des élèves, qu'est-ce qui justifie de prendre seulement celui de certains, en l'occurrence celui des plus faibles (ou des plus chiants, puisqu'il est question de discipline) ? Et puis, franchement, ces discours à deux balles : les bienveillants, ils s'imaginent vraiment que les élèves ne sont pas dupes ? Rolling Eyes

Par ailleurs, je suppose que ce type de discours est typiquement ce qui justifiera la création de ghettos scolaires : personne n'a envie que son gamin traînasse au rythme des "plus faibles" sous couvert de bons sentiments, et donc tous ceux qui en auront les moyens (culturels, sociaux, financiers...) s'aarangeront pour mettre leur progéniture loin de ton collègue.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par AndréC le Ven 24 Juin 2016 - 10:00

Bonjour,
Cela dépend des niveaux.

  • En sixième, il est plus facile de gérer les meilleurs en leur demandant de venir expliquer au tableau pour les autres. Leur égo se satisfait de cette mise en valeur. C'est une façon pour les meilleurs élèves de s'engager comme le font leurs parents pour « sauver le monde », « sauver la planète ».
  • Dans les niveaux suivants, c'est plus difficile à cause de la contrainte horaire (programme plus lourd à faire en moins de temps). Alors, je donne des polycopiés avec des exercices de difficulté croissante où l'on ne corrige que le tronc commun au tableau. Ceux qui auront fait les plus difficiles se satisfont d'un commentaire oral individuel sur leur recherche.

En outre, j'ai remarqué que :

  • l'apprentissage par coeur (que je n'aime pas faire faire) a pour effet de compresser les niveaux. Les meilleurs n'ont plus besoin de travailler (ils régressent) alors que les plus faibles ont de meilleurs résultats apparents (meilleures notes, mais pas meilleure compréhension). Cela a pour effet de compresser les moyennes de la classe (écart type plus petit). Les classes sont plus sages. Apprendre par coeur est rassurant : on ne demande pas de comprendre, mais de savoir reproduire les exercices types.
  • Lorsque l'on fait des problèmes de recherche, les meilleurs se passionnent et progressent énormément, mais les plus faibles sont largués. Ce qui a pour effet de dilater les moyennes de la classe (écart type plus grand). Les classes sont plus difficiles à gérer, le différentiel entre les plus faibles et les meilleurs devient parfois surréaliste.

Finalement, je fais différemment selon la typologie et l'ambiance de chaque classe. Je n'ai pas trouvé en ce domaine de règle universelle.


Dernière édition par AndréC le Sam 25 Juin 2016 - 10:55, édité 1 fois

AndréC
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aller plus loin avec certains élèves ?

Message par pailleauquebec le Sam 25 Juin 2016 - 10:33

C'est pour aller plus loin avec les meilleurs et pour aider les plus faibles qu'on a demandé des heures dédoublées en maths.

On va avoir :
1 h quinzaine dédoublée en 6e
1 h quinzaine dédoublée en 5e
1 h quinzaine dédoublée en 4e
1 h semaine dédoublée en 3e

Avec les meilleurs on va aller plus loin pendant ces heures, ce sera un début.
Et avec les élèves en difficulté on pourra vraiment travailler les bases.

Pour aller plus loin on a commencé à étudier plusieurs pistes ambitieuses :
- Méthode de singapour
- Delord Vinrich Terracher des années 80
- "Démontrer pour comprendre" aux éditions ellipses
- Série Rouge Queysanne Revuz
- Lebossé Hemery

On fera un mix de tout ça.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum