Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par Ma'am le Mer 22 Juin 2016 - 18:57
@Sophie 37 a écrit:Il y a quelques semaines, j'ai eu un élève absent pendant quelques jours car il était parti en vacances (pont prolongé de la pentecôte). Les parents m'avaient prévenue, je leur ai même donné les devoirs (je suis un ange). Manque de bol, c'est cette semaine là que nous avons fait notre carte de fête des mères et je ne la lui ai pas fait "rattraper" (nonmaisho !!!)
Et le lendemain de la fête des mères, long mot dans le cahier me disant que c'était vraiment trop injuste que chérimoncoeur n'ait pas eu de carte pour sa môman, qu'il était très triste et tout et tout... Rolling Eyes

Et tu as répondu quoi ?
Moi dans un cas comme ça, je n'ai aucun problème à monter sur mes grands chevaux et à rappeler que l'école est obligatoire. Une absence pour convenance ne sera pas rattrapée de la même manière qu'une absence pour maladie. Si son enfant est triste, c'est de sa faute à elle, pas de la tienne.
furieux
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: absence de fin d'année

par Lizdarcy le Mer 22 Juin 2016 - 19:00
Je constate aussi que les enfants sont très fatigués cette année, la période est très longue depuis les vacances de printemps.
avatar
Cleroli
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par Cleroli le Mer 22 Juin 2016 - 19:11
@Sophie 37 a écrit:Il y a quelques semaines, j'ai eu un élève absent pendant quelques jours car il était parti en vacances (pont prolongé de la pentecôte). Les parents m'avaient prévenue, je leur ai même donné les devoirs (je suis un ange). Manque de bol, c'est cette semaine là que nous avons fait notre carte de fête des mères et je ne la lui ai pas fait "rattraper" (nonmaisho !!!)
Et le lendemain de la fête des mères, long mot dans le cahier me disant que c'était vraiment trop injuste que chérimoncoeur n'ait pas eu de carte pour sa môman, qu'il était très triste et tout et tout... Rolling Eyes
Dans le même style, une de mes collègues a organisé un dernier devoir en 4h mi-mai à notre classe de Term (élèves prévenus 3 semaines avant la date et qui étaient demandeurs de ce devoir). Sur les 30 élèves, 3 étaient absents au le motif suivant : "départ en WE".
Au conseil de classe, voyant que ces élèves n'avaient pas de moyenne dans cette matière mais seulement l'annotation suivante "Absent au devoir de type bac, moyenne non représentative" les deux parents délégués ont trouvé que c'était anormal et discriminant puisque l'absence était justifiée. L'un des parents a même expliqué que c'était important de partir en w.e. et que la prof aurait dû prévoir son devoir sur une autre plage que celle du vendredi.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par Ma'am le Mer 22 Juin 2016 - 19:18
C'est vrai. D'ailleurs, je pense que je devrais partir en week-end plus souvent. C'est important après tout... Twisted Evil
avatar
Murr
Niveau 9

Re: absence de fin d'année

par Murr le Mer 22 Juin 2016 - 19:42
Un de mes élèves est en vacances cette semaine, mais sera de retour la semaine prochaine (je ne sais pas dans quel état...). Mon collègue a demandé une lettre aux parents, au cas où l'inspecteur nous demanderait des comptes.

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)
archeboc
Sage

Re: absence de fin d'année

par archeboc le Mer 22 Juin 2016 - 20:03
@Cleroli a écrit:
@archeboc a écrit:
C'est difficile de venir en cours jusqu'au 5 juillet lorsque le collège ferme le 17 juin. [..]

Ton collège a fermé le 17 juin ?

Le collège de mes globules. J'ai entendu parlé d'un autre collège qui était déjà en vacances le 17 juin. Je vais me renseigner pour savoir s'il a fermé le 10 juin, ou bien seulement en cours de semaine entre le 13 et le 17.
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par auléric le Mer 22 Juin 2016 - 20:10
maîtresse a écrit:Bon, je vais faire tache dans cette belle unanimité, mais je ne trouve pas ça si dramatique.
On parle du 27 juin, pas du 15 non plus. Certes, on va travailler la semaine prochaine, mais bon...

En revanche je dis aux parents qu'il y aura sûrement des notions nouvelles qui seront vues. Je peux leur préciser lesquelles, mais pas leur donner mes supports. Pareil si ça se produit en cours d'année (ski), je ne donne pas le travail à l'avance. Je leur demande de me faire un mot dans le cahier de liaison, mais je ne leur impose pas de faire une lettre à l'inspection.

En revanche, là où je ne suis pas d'accord, c'est de dire qu'on avance les fêtes de fin d'année et autres kermesses pour que tout le monde soit là. Non. Les parents prennent leurs responsabilités. Tant pis si leur enfant ne participe pas à la fête. Le calendrier scolaire court effectivement jusqu'au 5 juillet.

Un gamin a été absent la semaine dernière pour cause de vacances, il est revenu lundi, on a fait l'évaluation sur les divisions décimales. Le môme m'a dit que ça faisait une semaine qu'il n'avait pas fait de divisions. Je lui ai dit que j'aurais reculé l'évaluation pour un enfant malade, mais pas pour un enfant en vacances. En même temps, ça m'a fait peine, il était tout paniqué le pauvre et n'était responsable en rien, mais bon, c'est comme ça.

Bref, je suis cool, mais chacun prend ses responsabilités.

Sinon, mon avis de maman de collégiens est que certains collègues du secondaire, mais pas tous, tendent le bâton pour se faire battre. Dès que le conseil est passé, dans certains cours, c'est films ou goûters. Tout le monde a fini son programme avant le conseil ? Il n'y a pas de révisions à faire, sur des points qui ont posé problème en cours d'année ?
On peut aussi travailler autrement, faire des rallyes lecture, des jeux mathématiques, enfin je ne sais pas. Ou au moins quand on regarde un film en histoire, ça peut aussi être en lien avec le programme, pas "Retour vers le futur"...
Le message envoyé est vraiment qu'on ne travaille que pour les notes !
C'est compliqué pour des ados si tous les adultes ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Certains des professeurs de mes enfants ont continué à travailler, d'autres ont fait des goûters.
Évidemment, les premiers n'ont pas été appréciés, même si nous, en tant que parents,  nous leur avons dit que leurs professeurs avaient bien raison de continuer à travailler. Mais pour un gamin de cet âge, si on lui donne le choix, il préfère s'amuser que bosser !

tout pareil .
J'ai tous les ans des élèves qui partent plus ou moins tôt ... et reviennent plus ou moins tard .
Ce qui m'agace le plus c'est les mômes qui sont là pour ne rien faire. Je bosse encore (des points à réviser, des points à boucler) et je bosserai au moins jusqu'aux 2 derniers jours (mais j'ai des départs avant) et je n'ai pas encore rendu les livrets , qui attendront la semaine prochaine. Pareil , j'ai des demandes pour les avoir avant ... ben je connais la date limite des écoles privées , pas de raison de les avoir 1 semaine avant celle-ci.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: absence de fin d'année

par coindeparadis le Mer 22 Juin 2016 - 20:20
Je suis pire, je prévois une activité très agréable pour l'avant-dernier ou le dernier jour, histoire de "récompenser" ceux qui restent jusqu'au bout. Parce que Kyllian qui vit dans sa barre HLM et qui fréquente l'école jusqu'au dernier jour pendant que Louis-Philippe part à Barcelone ou à l'île Maurice, je trouve cela triste.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Sophie 37
Niveau 8

Re: absence de fin d'année

par Sophie 37 le Mer 22 Juin 2016 - 20:36
maîtresse a écrit:
@Sophie 37 a écrit:Il y a quelques semaines, j'ai eu un élève absent pendant quelques jours car il était parti en vacances (pont prolongé de la pentecôte). Les parents m'avaient prévenue, je leur ai même donné les devoirs (je suis un ange). Manque de bol, c'est cette semaine là que nous avons fait notre carte de fête des mères et je ne la lui ai pas fait "rattraper" (nonmaisho !!!)
Et le lendemain de la fête des mères, long mot dans le cahier me disant que c'était vraiment trop injuste que chérimoncoeur n'ait pas eu de carte pour sa môman, qu'il était très triste et tout et tout... Rolling Eyes

Et tu as répondu quoi ?
Moi dans un cas comme ça, je n'ai aucun problème à monter sur mes grands chevaux et à rappeler que l'école est obligatoire. Une absence pour convenance ne sera pas rattrapée de la même manière qu'une absence pour maladie. Si son enfant est triste, c'est de sa faute à elle, pas de la tienne.
furieux

Je lui ai rappelé qu'il avait été absent pour cause de vacances !
avatar
folevaluna
Niveau 6

Re: absence de fin d'année

par folevaluna le Mer 22 Juin 2016 - 20:49
Franchement, rien de dramatique à partir une semaine avant la fin de l'année . J'enseigne au collège et lorsque certains de mes élèves sont absents une semaine pour partir à New York par ex (le cas cette année) et bien je suis plutôt contente pour eux . Ce ne sont pas des familles aisées ,c'est donc moins cher . Une semaine à New York est à mon avis plus formateur que 3 h d'anglais dans une salle de classe lecteur
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: absence de fin d'année

par coindeparadis le Mer 22 Juin 2016 - 20:53
Partir à N.Y n'est pas accessible aux familles d'ouvriers, employés... Et je me dis que c'est discréditer l'Ecole que d'accepter que certains partent (parce qu'ayant des moyens) et que la punition des pauvres soit de rester à l'école.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par Ma'am le Mer 22 Juin 2016 - 21:02
A ce moment-là, il faudrait un système d'amendes comme en Grande-Bretagne. Ça fonctionne très très bien. A tel point que les correspondants du jumelage ne sont pas venus en France au pont de l'Ascension, parce que ça leur faisait rater un vendredi d'école, ce qui était impensable. Mais là, qu'est-ce que tu veux faire ?

Tu crois qu'en faisant la morale aux parents, ils changeront d'avis et annuleront leur réservation ? Ou qu'ils hésiteront pour l'année suivante ?

Non, ils savent bien qu'il n'y a aucune conséquence. Déjà, ils ne sont pas obligés de justifier réellement les absences de leurs enfants. On ne demande pas de certificat médical. Une absence pour suivre ses parents lors d'un déplacement est tolérée. Partant de là, l'école n'est pas crédible, je trouve.

Dans le fond, je suis bien d'accord avec toi coindeparadis, mais franchement, je laisse pisser le mérinos.
Tardis
Niveau 5

Re: absence de fin d'année

par Tardis le Mer 22 Juin 2016 - 21:10
Dans mon collège il y a 650 élèves. Jusqu'au Brevet il y a presque tout le monde présent. Après le Brevet il y a 100 élèves présents le premier jour, 50 le lendemain et 25 pauvre 'victimes' après cela. Cela arrange les professeurs (réunions, notes finies, carnet de correspondance perdus, plus de retenues etc.). Par contre, quand je raconte tout ça à mon amie anglaise ou mon amie allemande (profs de Secondary School et Gymnasium) ils sont bouche bée !! Ils nous prennent pour des animateurs de colonies de vacances. Dans mon collège en Angleterre il y avait des examens la dernière semaine en début juillet pour placer les élèves en classe de niveau l'an prochain. Je ne suis pas vraiment fan de cela, mais en France on est à l'autre extrême - regrouper les élèves en début juillet pour regarder des films ou juste les laisser dans la cour toute la journée (oui, mon collège est un peu laxiste...) Qu'en pensez-vous?
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: absence de fin d'année

par Ma'am le Mer 22 Juin 2016 - 21:12
Ils n'ont pas tort. On vient à l'école pour apprendre et pour travailler. Sinon, on est mieux ailleurs.
Je déteste les deux dernières journées quand c'est compliqué de les faire bosser. Que les journées sont longues et bruyantes !
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: absence de fin d'année

par Lizdarcy le Mer 22 Juin 2016 - 21:23
@coindeparadis a écrit:Partir à N.Y n'est pas accessible aux familles d'ouvriers, employés... Et  je me dis que c'est discréditer l'Ecole que d'accepter que certains partent (parce qu'ayant des moyens) et que la punition des pauvres soit de rester à l'école.

Pardon, mais ceux qui sont partis depuis déjà deux semaines sont des enfants issus de la communauté turque par exemple. Je ne sais pas s'ils sont défavorisés ou pas.
Et partir une semaine en Grèce, en Irlande ou ailleurs encore, est devenu assez banal dans la classe très moyenne, avec la démocratisation des vols low-cost et de AirBn'... je vis dans un coin un peu paumé et c'est le cas!
avatar
roxanne
Devin

Re: absence de fin d'année

par roxanne le Mer 22 Juin 2016 - 21:32
@coindeparadis a écrit:Je suis pire, je prévois une activité très agréable pour l'avant-dernier ou le dernier jour, histoire de "récompenser" ceux qui restent jusqu'au bout. Parce que Kyllian qui vit dans sa barre HLM et qui fréquente l'école jusqu'au dernier jour pendant que Louis-Philippe part à Barcelone ou à l'île Maurice, je trouve cela triste.
Déjà si Louis-Philippe et Kyllian (pas clichés les prénoms Very Happy ) sont dans la même école, c'est pas mal...
Sinon, je pense que la maîtresse a fait un peu de zèle en parlant de l'inspecteur d'académie. Anecdote, le mari PE d'une de mes cousines a eu un congé pater pour son troisième fils. Il l'a pris de manière à pouvoir partir en vacances en mai, avec sa famille, et ses deux fils dont un était un de ses élèves et l'autre était dans son école. Et ma cousine de me dire que de toute façon, il était enseignant et pouvait faire travailler ses fils, ce n'était pas grave s'ils manquaient.
avatar
Flic-Flac
Niveau 9

Re: absence de fin d'année

par Flic-Flac le Mer 22 Juin 2016 - 21:45
J'enseigne en collège et personnellement ça me dérange car j'ai bien du mal à faire cours jusqu'au bout à cause des départs progressifs des élèves (et à cause des collègues qui organisent goûters et jeux mais j'ai de la chance ils sont rares dans mon établissement).

En tant que parent, vous ne risquez rien si votre enfant a été assidu le reste du temps. Pour l'enfant, c'est sûr que cela n'aura pas un gros impact sur sa scolarité. Par contre, je trouve qu'on envoie un message négatif à l'enfant: l'école n'est donc pas si importante que cela puisqu'on peut partir en vacances avant la fin officielle de l'année scolaire.
anndreina
Niveau 5

Re: absence de fin d'année

par anndreina le Mer 22 Juin 2016 - 22:17
Bonsoir, je suis PE. Aujourd'hui, j'avais 9 absents sur 21 élèves. Je pense qu'â partir de maintenant, certains viendront à la carte. Demain, vu qu'on va à la piscine, ils devraient être là, le jour d'après peut-être pas... Dans ce cas, c'est agaçant. Par contre, une élève jamais absente qui a une occasion exceptionnelle de partir, pourquoi pas?
Et les absences non remplacées, ça c'est acceptable (chez nous, on en a eu un paquet cette année)?
Et honnêtement, qu'on me fasse la leçon, j'apprécierais moyennement! Smile
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: absence de fin d'année

par MelanieSLB le Mer 22 Juin 2016 - 22:36
@coindeparadis a écrit:Partir à N.Y n'est pas accessible aux familles d'ouvriers, employés... Et  je me dis que c'est discréditer l'Ecole que d'accepter que certains partent (parce qu'ayant des moyens) et que la punition des pauvres soit de rester à l'école.

Ça, ça dépend. J'ai une élève cette année qui est partie un peu avant la fin des cours, parce que cela fait des années que ces parents mettent de l'argent de côté pour lui permettre de réaliser son rêve.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
roxanne
Devin

Re: absence de fin d'année

par roxanne le Jeu 23 Juin 2016 - 5:24
Sans parler de ceux qui partent au pays d'origine plus tôt et plus embêtant d'ailleurs ceux qui font la rentrée après les autres pour cause de retour tardif.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: absence de fin d'année

par Dhaiphi le Jeu 23 Juin 2016 - 9:35
"embêtant" pour eux à la rigueur mais pas pour moi : ils fréquentent l'école comme un MacDo, libre service de l'enseignement, grand bien leur fasse, je ne réchauffe pas les repas des jours précédents. professeur

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: absence de fin d'année

par coindeparadis le Jeu 23 Juin 2016 - 9:38
maîtresse a écrit:A ce moment-là, il faudrait un système d'amendes comme en Grande-Bretagne. Ça fonctionne très très bien. A tel point que les correspondants du jumelage ne sont pas venus en France au pont de l'Ascension, parce que ça leur faisait rater un vendredi d'école, ce qui était impensable. Mais là, qu'est-ce que tu veux faire ?

Tu crois qu'en faisant la morale aux parents, ils changeront d'avis et annuleront leur réservation ? Ou qu'ils hésiteront pour l'année suivante ?

Non, ils savent bien qu'il n'y a aucune conséquence. Déjà, ils ne sont pas obligés de justifier réellement les absences de leurs enfants. On ne demande pas de certificat médical. Une absence pour suivre ses parents lors d'un déplacement est tolérée. Partant de là, l'école n'est pas crédible, je trouve.

Dans le fond, je suis bien d'accord avec toi coindeparadis, mais franchement, je laisse pisser le mérinos.
Moi, je ne dis rien aux parents. Je ne livre ici que mes réflexions personnelles. Simplement, j'essaye de rendre la vie scolaire plus agréable, riche et joyeuse à ceux qui restent jusqu’au bout.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
lene75
Empereur

Re: absence de fin d'année

par lene75 le Jeu 23 Juin 2016 - 9:57
@Madame_Prof a écrit:Mais, en fait, c'est exactement la même chose dans de nombreux collèges et lycées à partir de mi-juin...
Personnellement, je n'en ai que faire que certains ne viennent pas en fin d'année, ce n'est pas mon problème. Je fais ce que j'ai à faire comme je le souhaite avec les autres.

Tout pareil sauf qu'en terminale, chez nous en tout cas, les élèves commencent à sécher massivement à partir de début mai, enfin plus précisément au retour des vacances de printemps. Ça les regarde : je ne m'énerve que quand on me reproche de ne pas avoir fini le programme avant le dernier jour de cours officiel.

Personnellement ça ne me plairait pas que mes enfants n'aillent pas à l'école jusqu'au bout, de même que je ne fais pas partie des parents qui ne mettent pas leur enfant à l'école parce que "aujourd'hui il était fatigué", mais bon... Le souvenir que j'ai de ma propre école primaire, c'est qu'en fin d'année, on passait plus de temps dans le cour qu'en classe et les journées étaient looooongues à mourir, surtout que la dernière période est déjà loooongue. Ça dépend beaucoup des PE, je pense : quand il y a vraiment classe jusqu'au bout, ça donne plus envie de venir. N'empêche que je suis étonnée qu'en maternelle à chaque fin d'année on nous fasse remplir un papier nous demandant si notre enfant viendra jusqu'au bout (on s'en sent presque coupable, du coup) et sinon à partir de quelle date il ne viendra plus : c'est donner de bien mauvaises habitudes, je trouve.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: absence de fin d'année

par Dhaiphi le Jeu 23 Juin 2016 - 11:46
@lene75 a écrit:N'empêche que je suis étonnée qu'en maternelle à chaque fin d'année on nous fasse remplir un papier nous demandant si notre enfant viendra jusqu'au bout (on s'en sent presque coupable, du coup) et sinon à partir de quelle date il ne viendra plus : c'est donner de bien mauvaises habitudes, je trouve.
Il ne faut pas confondre les causes et les conséquences. Razz Very Happy
L'école maternelle n'étant pas obligatoire, les enseignants tentent de prévoir sur quel effectif ils pourront compter pour terminer l'année.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
lene75
Empereur

Re: absence de fin d'année

par lene75 le Jeu 23 Juin 2016 - 12:39
Bah de fait le résultat parmi les parents d'élèves, c'est que ce sont ceux qui les laissent jusqu'au bout se sentent obligés de se justifier, d'autant que le pique-nique de fin d'année est prévu le vendredi.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
ee
Niveau 8

Re: absence de fin d'année

par ee le Jeu 23 Juin 2016 - 19:59
J'ajouterais, quand même, parce que c'est assez enquiquinant pour les enseignants : le prix des billets d'avion. Si faire louper les derniers jours d'école permet à toute la famille de partir à deux fois moins cher qu'après le 5 juillet, on comprend (que cela nous plaise ou non) que les familles qui "rentrent au pays" ou celles qui projettent de longue date un beau voyage puissent décider que leur môme peut sécher quelques goûters de classe et récrés prolongées...
Contenu sponsorisé

Re: absence de fin d'année

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum