reconquête du mois de juin

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

reconquête du mois de juin

Message par archeboc le Sam 25 Juin 2016 - 15:46

Je signalais sur ce forum un établissements qui honore le service public en larguant les collégiens avec deux semaine semaines et deux jours d'avance sur le calendrier officielle.

Un aimable correspondant me signale la cité scolaire Ravel, à Paris. Pour avoir cours du 10 au 17 juin, royalement 18 heures de cours, les 6e et les 3e devaient faire la démarche de s'inscrire. Pour les 4e et les 5e, les cours finissaient le vendredi 10 juin à midi.

http://www.lycee-maurice-ravel.fr/wp-content/uploads/Calendrier-fin-annee-2015-2016-M.-Housset.pdf

Trois semaines et demi : reconquons, reconquons !


J'ouvre ici un concours : si vous connaissez un établissement qui fait mieux, merci de le signaler : j'éditerai.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Olympias le Sam 25 Juin 2016 - 18:30

Ce n'est pas gagné !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par kumran le Sam 25 Juin 2016 - 18:56

C'est juste qu'encore une fois on a mal compris. C'est la reconquête des vacances du mois de Juin pour les élèves.

_________________
- “Soit A un succès dans la vie. Alors A = x + y + z, où x = travailler, y = s'amuser, z = se taire.” Albert E.

- « Vouloir corriger ses erreurs est le début du pardon. Vouloir obtenir le pardon est le début de l’erreur ! »

kumran
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Pseudo le Sam 25 Juin 2016 - 19:31

Paris sera toujours Paris !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par VanGogh59 le Sam 25 Juin 2016 - 19:32

Avec tous les jours manqués déjà pour les élèves avec ces maudites formations (qui ne m'ont personnellement rien apporté sinon un ennui profond Sleep ). Et puis l'année prochaine, on continue jusqu'au 8 juillet... certainement pour pouvoir nous caser d'autres formations absconses...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Herrelis le Sam 25 Juin 2016 - 22:22

Ho ben ici on s'est "adapté"... conseils début juin, élèves disparus dès le 10! Ils sont là, hein, dans le quartier, autour du collège, mais ils ne retrouvent pas la porte. "Madame, on va faire quoi, on n'a plus les manuels!!" "on n'a pas utilisé le manuel de l'année, tu crois que ça va m'empêcher de finir ce qu'on a commencé?". Radical, j'ai une 4ème entière qui au lendemain de son conseil n'a plus mis les pieds au collège!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par adrifab le Sam 25 Juin 2016 - 22:41

Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Lenagcn le Sam 25 Juin 2016 - 23:25

Le souci majeur, c'est pour les petinenfants de moins de 11 ans.
Bon, le centre aéré gratuit est ouvert jusqu'au 5 juillet.
Et l'an prochain, on n'arrête pas le progrès, ce sera le 8 juillet .
(arrrrrrggggghhhhhhh)
Mais c'est vrai que fin août, le centre aéré payant ferme.

(comment on faisait, avec la rentrée au 10-15 septembre?)

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Herrelis le Dim 26 Juin 2016 - 0:38

C'est tellement ça. Vendredi le collège était fermé pour le brevet... ben des élèves sont quand même venus (pas les 3ème hein) et ont été tout étonnés qu'on leur demande de rentrer chez eux (certains commencent à s'ennuyer à la maison ><).

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Olympias le Dim 26 Juin 2016 - 0:41

@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !
Voilà !  topela

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 7:06

@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par ipomee le Dim 26 Juin 2016 - 7:30

@Brontosaure a écrit:
@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".

Bien entendu, cependant il me semble que les profs qui déplorent cet absentéisme des élèves sont aussi ceux qui veulent travailler jusqu'au bout.
Et par ailleurs les élèves racontent à leurs parents qu'ils ne font plus rien (même si ce n'est pas vrai dans la majorité (?) des cas). Les parents se font "avoir" par leurs enfants, dans ce cas.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Mcready1 le Dim 26 Juin 2016 - 7:41

T'as même des élèves qui vont te dire à toi que t'es le seul à encore les faire travailler (après discussion avec certains collègues, il s'avère que ces mêmes élèves leur ont fait le coup).

Mcready1
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Ignatius Reilly le Dim 26 Juin 2016 - 7:58

Mon établissement pratique une politique de reconquête du mois de juin. La restitution des manuels est tardive (30 juin), ce qui n'empêche pas le collège d'être déserté dès la fin des conseils de classe.
Perso, pas de vidéo, je fais cours.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par archeboc le Dim 26 Juin 2016 - 7:59

@Brontosaure a écrit:
@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

En tant que représentant des parents d'élèves, oui, j'en connais des parents comme cela. Plus exactement, ils ne supportent pas de devoir garder leur petit pour la prérentrée (jour où le centre de loisir est fermé) et ils s'imaginent que si la rentrée est avancée d'un jour, cela fera disparaître, pouf, cette prérentrée qui les oblige à poser un jour de congés.

Note que ce sont les mêmes qui répètent en mantra que les enseignants ne se concertent pas assez.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 8:30

@Mcready1 a écrit:T'as même des élèves qui vont te dire à toi que t'es le seul à encore les faire travailler (après discussion avec certains collègues, il s'avère que ces mêmes élèves leur ont fait le coup).

Je n'en doute pas. Ils tentent le coup. L'important, c'est de ne pas céder à cette pression. A mon sens, les élèves ne devraient avoir qu'un seul droit : travailler. Pas décider s'ils veulent avoir cours ou pas. Je ne suis pas si vieux que ça et je me souviens très bien que dans les années 80 dans mon collège de l'Essonne, nous avions cours jusqu'au dernier jour de classe. Allez, j'exagère : le dernier jour nous étions autorisés à amener des jeux de société. Certains râlaient un peu mais tout le monde se soumettait à ce fonctionnement et il n'y avait presque pas d'absentéisme en juin. Etais-je alors dans un établissement hors-norme ? Pourquoi cela n'est-il plus possible aujourd'hui ? J'aimerais comprendre...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 8:41

@archeboc a écrit:En tant que représentant des parents d'élèves, oui, j'en connais des parents comme cela. Plus exactement, ils ne supportent pas de devoir garder leur petit pour la prérentrée (jour où le centre de loisir est fermé) et ils s'imaginent que si la rentrée est avancée d'un jour, cela fera disparaître, pouf, cette prérentrée qui les oblige à poser un jour de congés.

Note que ce sont les mêmes qui répètent en mantra que les enseignants ne se concertent pas assez.

Statistiquement, on rencontre de tout. Le problème étant de savoir si cela est représentatif ou non. Et puis le système de représentation des parents d'élèves est infantilisant : puisqu'ils ont voix au chapitre, certains se croient obligés de critiquer tout et n'importe quoi. Je ne crois pas me souvenir que la rentrée des classes en EPLE ait jamais eu lieu le premier jour ouvrable de septembre. Et cela n'a jamais empêché les parents de s'organiser. Et puis, même un petit 6ème est quand même assez grand pour rester seul à la maison une journée ou deux. C'est donc un faux problème contrairement au délitement du mois de juin.

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par lisette83 le Dim 26 Juin 2016 - 8:42

Dans ce cas, les élèves ne viennent plus et la plupart des parents cautionnent pour éviter un conflit avec leurs enfants qui racontent n'importe quoi.
La vie scolaire les appelle sans succès, c'est à la maison que se joue le problème.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par archeboc le Dim 26 Juin 2016 - 8:45

@Brontosaure a écrit:Et puis, même un petit 6ème est quand même assez grand pour rester seul à la maison une journée ou deux.

Erreur de ma part : alors que le fil est consacré au collège, là, je pensais plus particulièrement à des parents d'élèves du primaire. Pour le coup, on ne laisse pas un CP ou un CE1 seul à la maison. Comment font les couples de PE, d'ailleurs ? Vous venez avec vos enfants à la journée de prérentrée ?
A mon boulot, je vois souvent ce jour-là deux ou trois enfants trainés là par leurs parents. Ils jouent ou lisent sur un coin de table.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 8:59

@Ignatius Reilly a écrit:Mon établissement pratique une politique de reconquête du mois de juin. La restitution des manuels est tardive (30 juin), ce qui n'empêche pas le collège d'être déserté dès la fin des conseils de classe.
Perso, pas de vidéo, je fais cours.

Il y a là un vrai problème de société dont au moins votre collège ne peut pas être tenu pour responsable. Nous sommes confrontés à des tendances sociétales lourdes. Mon soutien moral va à ceux qui comme vous s'efforcent d'y faire face plutôt que de céder au courant. Et contrairement à ce que pourrait laisser penser ce fil, tous les parents n'approuvent pas le glandouillage au mois de juin.

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par ysabel le Dim 26 Juin 2016 - 9:04

@Brontosaure a écrit:
@Mcready1 a écrit:T'as même des élèves qui vont te dire à toi que t'es le seul à encore les faire travailler (après discussion avec certains collègues, il s'avère que ces mêmes élèves leur ont fait le coup).

Je n'en doute pas. Ils tentent le coup. L'important, c'est de ne pas céder à cette pression. A mon sens, les élèves ne devraient avoir qu'un seul droit : travailler. Pas décider s'ils veulent avoir cours ou pas. Je ne suis pas si vieux que ça et je me souviens très bien que dans les années 80 dans mon collège de l'Essonne, nous avions cours jusqu'au dernier jour de classe. Allez, j'exagère : le dernier jour nous étions autorisés à amener des jeux de société. Certains râlaient un peu mais tout le monde se soumettait à ce fonctionnement et il n'y avait presque pas d'absentéisme en juin. Etais-je alors dans un établissement hors-norme ? Pourquoi cela n'est-il plus possible aujourd'hui ? J'aimerais comprendre...

J'ai exactement les mêmes souvenirs, mais en Lorraine. Je me demande ce qui a pu se passer pour en arriver où on en est.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Cleroli le Dim 26 Juin 2016 - 9:32

@Brontosaure a écrit:
@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".

Les responsabilités sont partagées entre :

- les parents qui partent en vacances (si, si, il y en a) ou qui refilent les enfants aux gds-parents (remplacer ce dernier terme par celui qu'on souhaite) ou qui considèrent encore que leurs enfants sont mieux à la maison pour réviser le DNB ou le Bac plutôt que terminer le programme avec leurs profs,

- les profs qui, las d'une année scolaire parfois difficile, optent pour des documentaires ou films plutôt que se battre pour faire cours avec des classes qui se plaignent de la chaleur ou de la fatigue (liste des raisons non exhaustive),

- les élèves qui préfèrent sécher les cours et rester entre potes et qui racontent aux parents que les profs ne font plus rien,

- le fonctionnement des établissements : des conseils de classes qui débutent dès la fin mai, certains CDI qui exigent que les livres soient rendus très tôt sans compter le fait que la Vie Sco accepte tous les motifs d'absence (bon, ça, c'est le cas tout au long de l'année puisqu'on accepte le "sans motif valable" dans mon lycée).

En fait, et pour diverses raisons, chacun finit par s'accommoder à un moment donné de cet état de fait.


Dernière édition par Cleroli le Dim 26 Juin 2016 - 9:36, édité 1 fois

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Cleroli le Dim 26 Juin 2016 - 9:35

@ysabel a écrit:
@Brontosaure a écrit:
@Mcready1 a écrit:T'as même des élèves qui vont te dire à toi que t'es le seul à encore les faire travailler (après discussion avec certains collègues, il s'avère que ces mêmes élèves leur ont fait le coup).

Je n'en doute pas. Ils tentent le coup. L'important, c'est de ne pas céder à cette pression. A mon sens, les élèves ne devraient avoir qu'un seul droit : travailler. Pas décider s'ils veulent avoir cours ou pas. Je ne suis pas si vieux que ça et je me souviens très bien que dans les années 80 dans mon collège de l'Essonne, nous avions cours jusqu'au dernier jour de classe. Allez, j'exagère : le dernier jour nous étions autorisés à amener des jeux de société. Certains râlaient un peu mais tout le monde se soumettait à ce fonctionnement et il n'y avait presque pas d'absentéisme en juin. Etais-je alors dans un établissement hors-norme ? Pourquoi cela n'est-il plus possible aujourd'hui ? J'aimerais comprendre...

J'ai exactement les mêmes souvenirs, mais en Lorraine. Je me demande ce qui a pu se passer pour en arriver où on en est.
Autre temps, autres mœurs ? Quel regard la société portait alors sur les profs et l'EN ?

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par cube le Dim 26 Juin 2016 - 9:49

Je pense que la date du brevet nous met un peu dedans : il n'y pas si longtemps, le brevet était un ou deux jours avant les vacances. Les élèves de 6e/5e/4e étaient libérés sur la durée de l'examen, et revenaient ou pas le lendemain pour faire des jeux. Ca faisait 2 jours de jeux, au maximum. Maintenant, il y a une semaine et demi après le brevet, c'est interminable... et ça risque d'être pire l'an prochain : on annonce le brevet le 21 juin, pour des vacances au 8 juillet.

Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...

cube
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Aurevilly le Dim 26 Juin 2016 - 10:07

@cube a écrit:Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...
+1
Le seul moyen de lutter contre ce délitement de la fin de l'année scolaire est que l'administration, au plus haut niveau, au Ministère, organise le bon fonctionnement du mois de juin.

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum