reconquête du mois de juin

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Aurevilly le Dim 26 Juin 2016 - 10:07

@cube a écrit:Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...
+1
Le seul moyen de lutter contre ce délitement de la fin de l'année scolaire est que l'administration, au plus haut niveau, au Ministère, organise le bon fonctionnement du mois de juin.

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par ProvençalLeGaulois le Dim 26 Juin 2016 - 10:19

@Aurevilly a écrit:
@cube a écrit:Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...
+1
Le seul moyen de lutter contre ce délitement de la fin de l'année scolaire est que l'administration, au plus haut niveau, au Ministère, organise le bon fonctionnement du mois de juin.

D'accord avec vous, avec des congés au 8 juillet, le DNB devrait avoir lieu autour du 3/4 juillet (ça permet de boucler les corrections avant le 8) pas du 20 juin.
De même pour les conseils de classe, à part ceux des troisièmes qui décident d'une orientation en GT ou en pro et qui doivent se tenir à la mi-juin, je ne vois pas pourquoi les autres ont lieu si tôt.
Cependant, le BO indique des dates (cette année par exemple, les conseils de classe en collège (3e compris) devaient se tenir à partir du 13 juin...), et nombre d'établissements ne les respectent pas (on a entendu parler sur ce forum de conseils ayant lieu fin mai !), donc les torts sont partagés.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Fesseur Pro le Dim 26 Juin 2016 - 10:33

Voilà.
Je déteste ces semaines de garderies.
Ce n'est pas mon travail.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Herrelis le Dim 26 Juin 2016 - 10:37

@Brontosaure a écrit:
@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".
Parce que tu crois que ça m'amuse d'avoir vu une classe entière ne plus venir après son conseil? Que je ne râle pas comme une perdue contre le Chef qui a mis les conseils fin mai tout début juin, tout ça parce qu'il faut s'adapter au terrain? Que les deux semaines où je suis venue à 8h du matin pour rien à part remplir les absences, parce que je sais qu'ils traînent dehors et sont donc susceptibles de faire une bêtise ou d'avoir un accident, ont fait ma joie intense? Que je ne me suis pas battue pour maintenir les élèves en cours? Oui, désolée, ceux qui viennent viennent parce qu'ils s'ennuient à la maison ou que leurs parents les flanquent dehors parce que je cite (et c'est véridique!) "je n'en peux plus de l'avoir à la maison!". Ici c'est particulier, les 3/4 des parents ne travaillent pas, on a eu beau expliquer 20, 30 fois que non l'année ne se terminait pas le 12 juin, les gamins racontent n'importe quoi, les parents plongent, le Chef accompagne.

J'ai réussi à garder les 6ème presque au complet jusqu'au 17, certains ne sont plus venus parce que je ne voulais pas passer de film ou jouer. Tu vas me dire en quoi je "glandouillais?" Après, quand on n'a plus que 5 élèves, on est censé faire quoi? Blablater seule durant 1h alors qu'ils te font bien comprendre que tu les ennuies?


Dernière édition par Herrelis le Dim 26 Juin 2016 - 13:16, édité 1 fois

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Malaga le Dim 26 Juin 2016 - 10:53

@cube a écrit:Je pense que la date du brevet nous met un peu dedans : il n'y pas si longtemps, le brevet était un ou deux jours avant les vacances. Les élèves de 6e/5e/4e étaient libérés sur la durée de l'examen, et revenaient ou pas le lendemain pour faire des jeux. Ca faisait 2 jours de jeux, au maximum. Maintenant, il y a une semaine et demi après le brevet, c'est interminable... et ça risque d'être pire l'an prochain : on annonce le brevet le 21 juin, pour des vacances au 8 juillet.

Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...

Tout à fait d'accord avec toi. Quand on pense que nous avons fait les conseils de classe le 30 mai parce qu'il faut "faire remonter les notes rectorat" ; à l'heure du tout-numérique, on a le sentiment que ces notes remontent à pied jusqu'au rectorat !

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Murr le Dim 26 Juin 2016 - 11:00

@Malaga a écrit:
@cube a écrit:Je pense que la date du brevet nous met un peu dedans : il n'y pas si longtemps, le brevet était un ou deux jours avant les vacances. Les élèves de 6e/5e/4e étaient libérés sur la durée de l'examen, et revenaient ou pas le lendemain pour faire des jeux. Ca faisait 2 jours de jeux, au maximum. Maintenant, il y a une semaine et demi après le brevet, c'est interminable... et ça risque d'être pire l'an prochain : on annonce le brevet le 21 juin, pour des vacances au 8 juillet.

Que l'EN mette le brevet 2017 les 5 et 6 juillet ! On fera les conseils sur les derniers jours de juin (puisqu'il n'y plus de redoublement, donc plus de commission d'appel, pas la peine de les faire trop tôt), et les élèves rendront leurs manuels la veille du brevet. Et, là, on pourra peut-être essayer de "reconquérir le mois de juin"...

Tout à fait d'accord avec toi. Quand on pense que nous avons fait les conseils de classe le 30 mai parce qu'il faut "faire remonter les notes rectorat" ; à l'heure du tout-numérique, on a le sentiment que ces notes remontent à pied jusqu'au rectorat !

A dos d'âne, plutôt Razz !

_________________
Ich bin der Geist, der stets verneint! (Goethe)

Murr
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par KrilinXV3 le Dim 26 Juin 2016 - 11:05

@Brontosaure a écrit:
Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".

+ 1 sur presque tout.

Moi j'ai plutôt entendu dans les media des profs qui chouinaient de reprendre le 31 août ou de reprendre un vendredi ("parce que pour certaines locations à la quinzaine, c'est du lundi au vendredi donc on perd un jour"). C'est une question compliquée. La radio ou la télé trouvera toujours quelqu'un pour nous foutre la honte collectivement, de toute façon.

J'ai vu des comportements que j'estime navrants (mais chacun fait ce qu'il veut) de la part de collègues, qui entretiennent le délitement du mois de juin (jouer aux cartes en salle des profs, jouer au golf dans le jardin, se cacher des élèves, ne pas les prendre "oh, ben, ils n'étaient que 7, ça sert à rien", se mettre en mode goûter + film dès la fin mai, etc...). L'administration qui professe la "reconquête du mois de juin" en septembre, mais place les conseils de classe de 3e fin mai (ceci dit, ils ont souvent des injonctions au niveau local pour aller dans ce sens, peu importe ce que disent les BO). Des parents qui renoncent, ou que ça arrange (les billets d'avion sont moins chers). Des élèves qui entretiennent le doute auprès de leurs parents en racontant n'importe quoi.

Le pire: dans un département que je connais, le ramassage scolaire n'est plus assuré après le DNB.

C'est une faillite collective qu'on pourrait résorber avec de la volonté. Peu importent les coûts, peu importe l'absurdité de la situation, l'institution doit montrer un visage exemplaire (les cours jusqu'au bout, selon l'emploi du temps habituel, pas de goûter / film / tournois de foot dans la cours avant le DNB, au moins). Si elle le fait quelques années d'affilée, cela devrait se calmer, normalement.

Mais il y a quand même quelque chose qui m'agace: chaque année la prérentrée est de plus en plus longue (2 jours), le DNB de plus en plus tôt, la fin de notre service de plus en plus tard (7 juillet en 2017 !). Le nombre de journées inutiles (car elles le sont indéniablement, en tout cas dans mon établissement) grossit de façon inquiétante. Je suis devenu enseignant pour faire cours à des élèves, pas pour bavarder amicalement autour d'un café avec des collègues en short. Je suis payé, je ne me plains pas, hein, et avec 16 semaines de vacances, j'estime qu'il n'est pas honorable d'essayer d'en gratter un ou deux. Mais l'institution se vole elle-même, c'est dommage.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Dame Jouanne le Dim 26 Juin 2016 - 11:45

@Brontosaure a écrit:
@adrifab a écrit:Et après, on a ces de médias et de parents qui râlent si on a le malheur d'avoir la prérentrée le 1er septembre car les pauvres "petitsnenfants" sont "pris en otage" car ils ont 1 jour de cours en moins furieux Et les parents qui râlent car ils se demandent comment ils vont pouvoir garder leurs enfants le 1er septembre ! Mais comme c'est bizarre, ils n'ont jamais de problèmes de garde en juin quand "monchérimoncoeur" sèche les cours, avec la bénédiction de maman et papa !

Sérieusement, vous en rencontrez beaucoup des parents qui accusent les profs de prendre les enfants en otage parce qu'ils veulent la pré-rentrée au 1er septembre ? Ce genre de propos outranciers me fait penser à ceux tenus par les piliers de comptoirs sur les profs toujours en vacance, etc.

Quant aux problèmes de garde du mois de juin, combien de parents, à votre avis, comprennent le fonctionnement des collèges à cette période de l'année ? Certains parents donnent leur bénédiction à leurs gamins qui sèchent les cours en juin ? Mais sur ce même forum on peut lire pis que pendre sur ceux qui s'obstinent à envoyer leurs enfants en classe jusqu'au dernier jour car ils prendraient le collège pour une garderie gratuite. Alors, quelle devrait être l'attitude d'un parent responsable pour trouver grâce à vos yeux ?

Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".
Bien d'accord avec toi sur ce que j'ai souligné en gras, sauf que dans la réalité c'est toujours plus facile à dire qu'à faire.
Avec les conseils de classe passés, les livres rendus, il devient difficile de garder une ambiance de travail efficace. Sans véritables enjeux, les élèves ne s'impliquent plus et rechignent à s'investir dans une tache exigeante. J'étais jusqu'à récemment dans un collège avec très peu d'absentéisme et j'ai toujours fait cours, et la majorité des autres professeurs également, jusqu'au bout (sauf la dernière heure!) : je peux te certifier que le glandouillage généralisé vient bien plus des élèves que des professeurs et que le manque d'investissement vient en premier lieu des élèves !
J'ai remarqué aussi que beaucoup d'élèves généralisaient facilement : s'ils ont vu une vidéo sur un cours de la journée, ils ont vite fait de déclarer qu'ils ont passé la journée à regarder des vidéos! Il est donc facile quand on les écoute d'en déduire que les profs ne font plus travailler et qu'ils passent leur temps à passer des films. J'ai déjà entendu cette critique sur le parking du supermarché dans une conversation entre deux mères d'élèves, alors que je sortais d'une journée de cours passée à "mettre la pression" sur les élèves pour qu'ils continuent à travailler. Je me suis retenue pour ne pas intervenir!

Dame Jouanne
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Dame Jouanne le Dim 26 Juin 2016 - 12:10

J'ajoute aussi que ce manque de motivation des élèves face au travail commence de plus en plus tôt dans l'année.
Je suis restée plusieurs années dans le même collège et mes collègues et moi avons constaté que la majorité des élèves relâchaient leurs efforts de plus en plus tôt et même bien avant le conseil de classe. Pour quelle raison? Je ne sais pas, mais vivre dans l'utopie "ils travaillent jusqu'en juillet" alors que très clairement ils ont la tête ailleurs depuis les vacances de printemps n'est pas très réaliste...

Dame Jouanne
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 12:13

@Herrelis a écrit:Parce que tu crois que ça m'amuse d'avoir vu une classe entière ne plus venir après son conseil?

Je ne crois rien du tout te concernant étant donné que je ne te connais pas. Pour le reste, j'ai écrit un peu plus haut ceci :

@Brontosaure a écrit:Mon soutien moral va à ceux qui comme vous s'efforcent d'y faire face plutôt que de céder au courant.

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Cleroli le Dim 26 Juin 2016 - 12:14

arth75 a écrit:
J'ai vu des comportements que j'estime navrants (mais chacun fait ce qu'il veut) de la part de collègues, qui entretiennent le délitement du mois de juin (jouer aux cartes en salle des profs, jouer au golf dans le jardin, se cacher des élèves, ne pas les prendre "oh, ben, ils n'étaient que 7, ça sert à rien", se mettre en mode goûter + film dès la fin mai, etc...). L'administration qui professe la "reconquête du mois de juin" en septembre, mais place les conseils de classe de 3e fin mai (ceci dit, ils ont souvent des injonctions au niveau local pour aller dans ce sens, peu importe ce que disent les BO). Des parents qui renoncent, ou que ça arrange (les billets d'avion sont moins chers). Des élèves qui entretiennent le doute auprès de leurs parents en racontant n'importe quoi..

J'ai du mal à croire que des profs "sérieux" deviendraient de gros glandeurs, ne cherchant qu'à se cacher ou à jouer, dès les premiers jours de juin. Le problème que tu évoques, et que je ne conteste pas, est propre à ces personnes (et doit se retrouver  tout à au long de l'année).

arth75 a écrit:Le pire: dans un département que je connais, le ramassage scolaire n'est plus assuré après le DNB. .
C'est fou  Shocked

arth75 a écrit:Mais il y a quand même quelque chose qui m'agace: chaque année la prérentrée est de plus en plus longue (2 jours), le DNB de plus en plus tôt, la fin de notre service de plus en plus tard (7 juillet en 2017 !). Le nombre de journées inutiles (car elles le sont indéniablement, en tout cas dans mon établissement) grossit de façon inquiétante..
+1

arth75 a écrit:Je suis devenu enseignant pour faire cours à des élèves, pas pour bavarder amicalement autour d'un café avec des collègues en short. Je suis payé, je ne me plains pas, hein, et avec 16 semaines de vacances, j'estime qu'il n'est pas honorable d'essayer d'en gratter un ou deux. Mais l'institution se vole elle-même, c'est dommage.
Je ne sais sûrement pas m'organiser car je bosse comme une malade pendant les "petites" vacances (j'ai facilement 3 paquets de copies, dont 1 de type bac, et des cours à reprendre)

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Hermione0908 le Dim 26 Juin 2016 - 12:31

@ProvençalLeGaulois a écrit:


Cependant, le BO indique des dates (cette année par exemple, les conseils de classe en collège (3e compris) devaient se tenir à partir du 13 juin...), et nombre d'établissements ne les respectent pas (on a entendu parler sur ce forum de conseils ayant lieu fin mai !), donc les torts sont partagés.

Le BO indiquait en effet des conseils à partir du 13 juin cette année. Problème dans mon académie, le serveur Affelnet fermait le 13 juin à 14h. Les établissements sont donc obligés de faire au moins les conseils de 3e avant cette date. Il y a un paradoxe effrayant entre le ministère et les académies (et là, le tort vient des académies, les serveurs n'étant pas nationaux, c'est aux académies de se plier au BO, pas l'inverse).

@cube a écrit:Je pense que la date du brevet nous met un peu dedans : il n'y pas si longtemps, le brevet était un ou deux jours avant les vacances.
Pas si longtemps... J'ai passé le brevet en 1998, et il a eu lieu le lundi 22 juin. J'en suis absolument sûre, car le samedi 20 juin, mes parents se mariaient, difficile d'oublier la date. Wink


_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Brontosaure le Dim 26 Juin 2016 - 12:34

@Dame Jouanne a écrit:
@Brontosaure a écrit:Pour ma part, en tant que parent, je suis choqué que l'EN puisse voler un mois de cours dû à mon enfant. Le glandouillage généralisé du mois de juin est une honte qui ne contribue certes pas à rehausser la valeur travail dans l'estime des élèves. Les élèves doivent continuer d'aller en classe en juin et pour bosser, pas pour regarder des vidéos. C'est le boulot de vos CDE et le vôtre, bien plus que de déverser votre bile sur "maman et papa".

Bien d'accord avec toi sur ce que j'ai souligné en gras, sauf que dans la réalité c'est toujours plus facile à dire qu'à faire.

J'en conviens volontiers. Restaurer dans l'EN une ambiance propice au travail est une rude tâche et les enseignants ne sont pas responsables de l'ensemble des maux de la société.

@Dame Jouanne a écrit:je peux te certifier que le glandouillage généralisé vient bien plus des élèves que des professeurs et que le manque d'investissement vient en premier lieu des élèves !

Ma remarque concernait un état de fait et non l'attitude des professeurs en général. Le manque d'investissement des élèves a des causes multiples dont certaines échappent autant aux parents qu'aux enseignants.

@Dame Jouanne a écrit:J'ai remarqué aussi que beaucoup d'élèves généralisaient facilement : s'ils ont vu une vidéo sur un cours de la journée, ils ont vite fait de déclarer qu'ils ont passé la journée à regarder des vidéos! Il est donc facile quand on les écoute d'en déduire que les profs ne font plus travailler et qu'ils passent leur temps à passer des films. J'ai déjà entendu cette critique sur le parking du supermarché dans une conversation entre deux mères d'élèves, alors que je sortais d'une journée de cours passée à "mettre la pression" sur les élèves pour qu'ils continuent à travailler. Je me suis retenue pour ne pas intervenir!

La généralisation hâtive est un défaut fort répandu et est d'ailleurs à l'origine de mon intervention sur ce fil. Je ne sais pas si le contexte s'y prêtait, mais peut-être aurais-tu pu intervenir dans cette discussion entre mères : je crois que beaucoup de parents ne comprennent pas (pour ceux qui, arrivés adultes, ne l'ont jamais connue) ou ne comprennent plus (pour ceux qui l'ont connue il y a une génération) les enjeux et les conditions de l'école française d'aujourd'hui. Peut-être même l'école ne se comprend-t-elle plus elle-même...

Brontosaure
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Catalunya le Dim 26 Juin 2016 - 12:43

Erreur


Dernière édition par Catalunya le Dim 26 Juin 2016 - 12:44, édité 1 fois

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par BlackMail le Dim 26 Juin 2016 - 12:43

Il ne faut pas oublier quand même la longueur excessive de cette période: les zones B sont sur le pont depuis maintenant 10 semaines, les élèves sont épuisés et les profs aussi. On ne peut pas envisager une fin d'année sereine où le travail serait de mise lorsqu'on nous demande de tenir un nombre incalculable de semaines alors qu'il s'agit de la période la plus difficile de l'année.
Cela dit, presque tous mes élèves sont venus jusqu'à maintenant et nous avons continué à travailler. Demain et après-demain, les manuels sont rendus donc je pense avoir des classes pratiquement complètes, si j'exclus ma 3e où une dizaine d'élèves (les bons, malheureusement !) est en voyage scolaire toute la semaine. En revanche, pour le reste de la semaine, j'ai des doutes... On verra bien.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par ProvençalLeGaulois le Dim 26 Juin 2016 - 12:50

@Hermione0908 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:


Cependant, le BO indique des dates (cette année par exemple, les conseils de classe en collège (3e compris) devaient se tenir à partir du 13 juin...), et nombre d'établissements ne les respectent pas (on a entendu parler sur ce forum de conseils ayant lieu fin mai !), donc les torts sont partagés.

Le BO indiquait en effet des conseils à partir du 13 juin cette année. Problème dans mon académie, le serveur Affelnet fermait le 13 juin à 14h. Les établissements sont donc obligés de faire au moins les conseils de 3e avant cette date. Il y a un paradoxe effrayant entre le ministère et les académies (et là, le tort vient des académies, les serveurs n'étant pas nationaux, c'est aux académies de se plier au BO, pas l'inverse).

@cube a écrit:Je pense que la date du brevet nous met un peu dedans : il n'y pas si longtemps, le brevet était un ou deux jours avant les vacances.
Pas si longtemps... J'ai passé le brevet en 1998, et il a eu lieu le lundi 22 juin. J'en suis absolument sûre, car le samedi 20 juin, mes parents se mariaient, difficile d'oublier la date. Wink


J'ai également passé le brevet en 1998 et je me souviens bien qu'on a été obligé de revenir le lundi pour l'histoire-géo à cause d'une ouverture d'enveloppe au mauvais moment et que ça m'avait bien fait suer parce que je voulais aller à la fête du cinéma et que ça m'a fait manquer une séance, et la fête du cinéma c'était à la toute fin juin, ce qui fait que pour moi, c'est le lundi 29 juin qu'on a passé l'histoire avec un brevet initialement prévu les 25 et 26 juin avec des vacances officielles au 30 juin.
Mystère scratch
M'en vais vérifier ça du coup. Laughing



ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par JEMS le Dim 26 Juin 2016 - 12:59

Et les "étudiants de BTS" qui terminent le 20 mai...
Bref, c'est une vaste hypocrisie. Je refuse d'être un gentil organisateur de voyages et autres "activités parallèles" pendant le mois de juin et je sors le bazooka quand un gamin me dit "on peut voir un film...".

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Herrelis le Dim 26 Juin 2016 - 13:13

Ici le problème vient de l'administration qui limite explique aux gamins qu'après les conseils on ne comptabilise plus les absences. Le jour où sur les 4 ans de collège, on arrêtera de passer l'éponge d'une année sur l'autre, on aura gagné quelque chose. Au nom de quoi ne peut-on plus faire de signalement après les conseils de classe? Sincèrement, on ferait ça une fois ou deux, et le nombre d'absents tomberait en flèche chez nous.

@Brontosaure : je suis un poil sur la défensive face aux "parents-collègues" depuis que l'un d'eux s'est permis de m'éreinter à chaque conseil de classe pour des choses qui ne le regardaient pas (mais son charmant bambin ne m'aimait pas parce que je n'étais pas en admiration devant lui et lui demandais de travailler, comme les autres). J'ai le défaut d'être exigeante, tant avec moi que les élèves, et ça passe mal des fois, je me demande pourquoi...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par JEMS le Dim 26 Juin 2016 - 13:18

Chez moi, elles sont comptabilisées... mais ça ne sert absolument à rien...
Des "signalements" sont faits mi-juin... la blague.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Rabelais le Dim 26 Juin 2016 - 13:21

@BlackMail a écrit:Il ne faut pas oublier quand même la longueur excessive de cette période: les zones B sont sur le pont depuis maintenant 10 semaines, les élèves sont épuisés et les profs aussi. On ne peut pas envisager une fin d'année sereine où le travail serait de mise lorsqu'on nous demande de tenir un nombre incalculable de semaines alors qu'il s'agit de la période la plus difficile de l'année.
Cela dit, presque tous mes élèves sont venus jusqu'à maintenant et nous avons continué à travailler. Demain et après-demain, les manuels sont rendus donc je pense avoir des classes pratiquement complètes, si j'exclus ma 3e où une dizaine d'élèves (les bons, malheureusement !) est en voyage scolaire toute la semaine. En revanche, pour le reste de la semaine, j'ai des doutes... On verra bien.
Je pense effectivement que placer les voyages scolaires juste à ce moment serait une très bonne chose.
Et ça éviterait qu'il se pensent en vanac'ces dès avril.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Sphinx le Dim 26 Juin 2016 - 13:22

Dans mon établissement les conseils de 3e sont fin mai début juin parce que la remontée des notes, de l'orientation etc doit se faire avant le 6 ou le 10, je ne sais plus. Alors forcément on peut râler mais je pense, sans rien connaître à ces affaires, que ce sont certains au-dessus de nous qui se mettent en vacances de plus en plus tôt...

Nous avons étalé le reste des conseils et les derniers étaient lundi et mardi dernier.

Après, il y a aussi certaines cohortes plus tenaces que d'autres et cela doit dépendre des années aussi bien que des endroits : nos 6e, 5e, 4e sont venus presque tous jusqu'au bout, même ceux qui avaient leur conseil il y a trois semaines, tandis que les classes de 3e (qui n'étaient pas très travailleuses cette année) se sont vidées assez vite, malgré le brevet. Il faut dire que les petits doivent bien se comporter car ils reviennent l'an prochain, tandis que les 3e s'en fichent, ont leur orientation et ont fini par comprendre que tout le monde aura son brevet mains dans les poches et que de toutes façons ça ne sert à rien...

Je pense qu'une orientation un peu mieux gérée et un brevet qui veut dire quelque chose seraient déjà un grand pas vers la reconquête, plutôt que de vagues déclarations de type yakafokon.

À part ça, je ne pense pas avoir beaucoup de collègues qui montrent des films, à part peut-être ceux qui craquent la toute dernière heure de la journée les deux ou trois derniers jours (et je ne leur jetterai pas la pierre, les élèves étaient vraiment suants sur la fin).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Sphinx le Dim 26 Juin 2016 - 13:25

@JEMS a écrit:Chez moi, elles sont comptabilisées... mais ça ne sert absolument à rien...
Des "signalements" sont faits mi-juin... la blague.

La CPE m'a dit la dernière semaine qu'elle allait faire ce qu'elle pouvait mais que le service de signalement était fermé depuis une semaine. Cf ce que je disais plus haut à propos de certains qui se mettent en vacances un peu trop tôt, et pas dans les collèges.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par dita le Dim 26 Juin 2016 - 13:49

C'est vrai qu'on est payés davantage depuis la reconquête du mois de juin. On a deux semaines de ta en plus. Heureusement qu'on est payés en conséquence. Les deux dernières semaines sont déterminantes dans le parcours d'un élève. J'ai vu d'immenses progrès en deux semaines, celles de la fin, justement.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Caspar Goodwood le Dim 26 Juin 2016 - 13:56

@Rabelais a écrit:
@BlackMail a écrit:Il ne faut pas oublier quand même la longueur excessive de cette période: les zones B sont sur le pont depuis maintenant 10 semaines, les élèves sont épuisés et les profs aussi. On ne peut pas envisager une fin d'année sereine où le travail serait de mise lorsqu'on nous demande de tenir un nombre incalculable de semaines alors qu'il s'agit de la période la plus difficile de l'année.
Cela dit, presque tous mes élèves sont venus jusqu'à maintenant et nous avons continué à travailler. Demain et après-demain, les manuels sont rendus donc je pense avoir des classes pratiquement complètes, si j'exclus ma 3e où une dizaine d'élèves (les bons, malheureusement !) est en voyage scolaire toute la semaine. En revanche, pour le reste de la semaine, j'ai des doutes... On verra bien.
Je pense effectivement que placer les voyages scolaires juste à ce moment serait une très bonne chose.
Et ça éviterait qu'il se pensent en vanac'ces dès avril.

Ce n'est pas toujours possible, en particulier pour des raisons financières.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par Rabelais le Dim 26 Juin 2016 - 13:59

@dita a écrit:  C'est vrai qu'on est payés davantage depuis la reconquête du mois de juin. On a deux semaines de ta en plus. Heureusement qu'on est payés en conséquence. Les deux dernières semaines sont déterminantes dans le parcours d'un élève. J'ai vu d'immenses progrès en deux semaines, celles de la fin, justement.
Very Happy
La reconquête du mois de juin se fera peut être , moi, je voudrais qu'on arrête de vouloir conquérir le mois de juillet.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: reconquête du mois de juin

Message par dita le Dim 26 Juin 2016 - 14:12

@Rabelais a écrit:
@dita a écrit:  C'est vrai qu'on est payés davantage depuis la reconquête du mois de juin. On a deux semaines de ta en plus. Heureusement qu'on est payés en conséquence. Les deux dernières semaines sont déterminantes dans le parcours d'un élève. J'ai vu d'immenses progrès en deux semaines, celles de la fin, justement.
Very Happy
La reconquête du mois de juin se fera peut être , moi, je voudrais qu'on arrête de vouloir conquérir le mois de juillet.
Et fin août, Rabelais, et fin août ...

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum