Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tit871
Niveau 6

Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par tit871 le Dim 26 Juin 2016 - 11:01
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/06/24/31003-20160624ARTFIG00178-berenice-levet-l-ecole-republicaine-a-implose-elle-n-est-plus.php

un article qui me parle...
avatar
belote
Niveau 10

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par belote le Dim 26 Juin 2016 - 12:47
J'ai lu l'article. J'ai trouvé qu'il y avait des constats intéressants, d'autres plus contestables. Ce que je reproche à ce papier, c'est qu'il n'y a pas de réelle solution apportée.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Reine Margot le Dim 26 Juin 2016 - 14:37
Son dernier livre La théorie du genre, ou le monde rêvé des anges a été publié chez Grasset en novembre 2014.

Suspect Suspect Suspect


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Paraffin
Niveau 10

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Paraffin le Dim 26 Juin 2016 - 19:11
@belote a écrit:J'ai lu l'article. J'ai trouvé qu'il y avait des constats intéressants, d'autres plus contestables. Ce que je reproche à ce papier,  c'est qu'il n'y a pas de réelle solution apportée.

Et bien, je vais proposer ma solution: qu'on cesse de mettre n'importe qui à la tête de l'Education Nationale. Et que les gens compétents y restent, quelque soit le gouvernement en place.

_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.
avatar
Vinteuil
Niveau 5

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Vinteuil le Dim 26 Juin 2016 - 19:38
En tout cas, merci pour le lien ! Very Happy

_________________
"Un homme est toujours assez beau quand il ne fait pas peur à son cheval."
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Lefteris le Dim 26 Juin 2016 - 19:39
Si l'on m'avait dit que je me reconnaîtrais dans des articles du Figaro ... Rolling Eyes Ya plus d'repères ma pauv' Lucette...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Reine Margot le Dim 26 Juin 2016 - 20:11
je suis plus circonspecte sur les passages concernant l'école censée transmettre l'héritage de la France...on croirait du Marion Maréchal le Pen, et tous ceux pour qui la France est d'abord chrétienne gnagnagna.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Zenxya le Dim 26 Juin 2016 - 21:06
@Reine Margot a écrit:je suis plus circonspecte sur les passages concernant l'école censée transmettre l'héritage de la France...on croirait du Marion Maréchal le Pen, et tous ceux pour qui la France est d'abord chrétienne gnagnagna.

Oui et non ! J'ai appris à l'école "nos ancêtres les gaulois" et franchement dans mon école publique de ZUP (c'était le nom à l'époque), il y avait de quoi sourire mais cela avait l'avantage de nous faire tous sentir français. Cela avait un certain résultat dans la transmission des valeurs républicaines !
Gisèle
Niveau 5

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Gisèle le Dim 26 Juin 2016 - 23:08
Oui, je suis aussi méfiante vis-à-vis d'un rejet de principe, bien facile, de toute référence à la culture française qui vu ce qu'elle est, ne peut pas ne pas être en grande partie un héritage. Je suis gênée aussi par le fait d'ignorer à quel point nous professeurs, et citoyens cultivés, raisonnés et humanistes avons été formés par elle. En effet, cet héritage ne peut que cultiver ceux qui le reçoivent et donc être fécond, entretenir ce qu'il y a bien lieu d'appeler "la culture française".

Que le discours sur la France chrétienne choque certains ou certaines relève du même problème que j'ai connu plus jeune : un discours un peu adolescent fait d'ignorance et de haine de soi, chez des gens qui voulaient à tout prix ne pas voir d'où leur venait leur culture, leur éducation, le mode de vie, leur tolérance souvent.

Et tout ça en n'étant que baptisée ! Je n'aime pas beaucoup les religieux d'où qu'ils viennent.

Attention quand même de ne pas ignorer que sur le terrain de l'anti-christianisme primaire prospère un prosélytisme islamisme très très dangereux.

Enfin, je n'ai pas honte de dire que j'apprécie particulièrement le fait de rencontrer une personne dont les façons d'être, sur le fond et sur la forme, sont le résultat d'une culture chrétienne. Ca peut faire beaucoup, beaucoup de bien. Ca peut aussi se faire sentir appartenir à une culture, à un pays. Il y a bien une culture française qui lorsqu'elle se manifeste chez une personne n'est pas nécessairement une caricature de beauferie inculte, chauvine et raciste, mais au contraire quelque chose de très très beau.

Et ce genre de rencontre se font rares...

M'est avis que la plupart des comportement détestables que nos élèves ont dans nos établissements seraient fortement modérés si il y avait à la maison cette culture, sans que ce soit nécessairement sur un fond bleu marine.

Ce que je veux dire en fait c'est qu'on ne réalise pas toujours à quel point la culture chrétienne est ancrée dans toute la population "historique", bien au-delà des cathos de droite ou même des simple pratiquants. De ce point de vue-là, ce n'est pas un drame de faire valoir ce fait, ce qui n'empêche pas par ailleurs des mouvements extrémistes de reprendre cela à leur compte, avec leurs intérêts propres.
avatar
belote
Niveau 10

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par belote le Dim 26 Juin 2016 - 23:23
@Gisèle a écrit: Enfin, je n'ai pas honte de dire que j'apprécie particulièrement le fait de rencontrer une personne dont les façons d'être, sur le fond et sur la forme, sont le résultat d'une culture chrétienne. Ca peut faire beaucoup, beaucoup de bien. Ca peut aussi se faire sentir appartenir à une culture, à un pays. Il y a bien une culture française qui lorsqu'elle se manifeste chez une personne n'est pas nécessairement une caricature de beauferie inculte, chauvine et raciste, mais au contraire quelque chose de très très beau.  

Et ce genre de rencontre se font rares...

M'est avis que la plupart des comportement détestables que nos élèves ont dans nos établissements seraient fortement modérés si il y avait à la maison cette culture, sans que ce soit nécessairement sur un fond bleu marine.  

Ne confondriez-vous pas culture et éducation ? Une personne bien éduquée fait effectivement beaucoup de bien quand on la rencontre mais cela n'est pas lié à une quelconque tradition religieuse. L'éducation est liée au savoir-vivre plus qu'à une tradition religieuse ou territoriale.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Reine Margot le Lun 27 Juin 2016 - 7:14
@Zenxya a écrit:
@Reine Margot a écrit:je suis plus circonspecte sur les passages concernant l'école censée transmettre l'héritage de la France...on croirait du Marion Maréchal le Pen, et tous ceux pour qui la France est d'abord chrétienne gnagnagna.

Oui et non ! J'ai appris à l'école "nos ancêtres les gaulois" et franchement dans mon école publique de ZUP (c'était le nom à l'époque), il y avait de quoi sourire mais cela avait l'avantage de nous faire tous sentir français. Cela avait un certain résultat dans la transmission des valeurs républicaines !

Oui bien sûr, seulement là on voit que cette dame a écrit des choses qui me semblent bien bleu Marine...donc je subodore que pour elle ça va bien plus loin que ça.
Gisèle
Niveau 5

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Gisèle le Lun 27 Juin 2016 - 13:22
belote tu as raison : l'éducation n'est pas le fait de la seule religion chrétienne, et bien évidemment des musulmans, juifs ou autres peuvent être aussi bien éduqués et très souvent le sont.

Mais la culture chrétienne qui investit l'éducation française dans son ensemble me semble-t-il est appréciable pour elle-même et va plus loin que le simple respect des règles, de l'autorité, la politesse, etc. Elle représente aussi quelque chose de commun à quoi il est aussi sain, parfois, de se savoir appartenir. Il y a des valeurs derrière tout ça et de ce point de vue on va plus loin que la seule éducation. Sous des comportement très corrects peut se cacher l'islamisme ou autre.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Tamerlan le Lun 27 Juin 2016 - 13:34
@Reine Margot a écrit:je suis plus circonspecte sur les passages concernant l'école censée transmettre l'héritage de la France...on croirait du Marion Maréchal le Pen, et tous ceux pour qui la France est d'abord chrétienne gnagnagna.

En même temps elle donne des cours chez les Jésuites (centre Sèvres), c'est donc assez cohérent.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Reine Margot le Lun 27 Juin 2016 - 15:00
@Tamerlan a écrit:
@Reine Margot a écrit:je suis plus circonspecte sur les passages concernant l'école censée transmettre l'héritage de la France...on croirait du Marion Maréchal le Pen, et tous ceux pour qui la France est d'abord chrétienne gnagnagna.

En même temps elle donne des cours chez les Jésuites (centre Sèvres), c'est donc assez cohérent.

Oui, oui, ce n'est pas un manque de cohérence dont je parle, ce serait plutôt le contraire, un certain type de pensée bien reconnaissable.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
User17706
Enchanteur

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par User17706 le Lun 27 Juin 2016 - 16:27
Son bouquin sur la "théorie du genre" est un bon exemple du genre de torchon qui, enflammé, peut passer pour un contre-feu.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Contenu sponsorisé

Re: Bérénice Levet : « l'Ecole républicaine a implosé, elle n'est plus »

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum