maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Sugnet le Dim 26 Juin 2016 - 18:51


Bonjour! J'espère ne pas vous déranger.
Ma fille est en sixième. L'année prochaine elle commence donc l'espagnol et les sciences physiques, et le collège offre l'option "latin". Je me suis renseignée sur le net (son enseignante est en congé, on m'a donné son numéro mais je ne me vois pas ennuyer quelqu'un qui est en congé).
Je souhaiterais donc que quelqu'un m'explique ce que ça va être exactement, car ce n'est pas une très bonne élève. L'entourage me dit qu'elle a bien fini l'année et qu'il ne faut pas la surcharger.
Oui...Mais je ne voudrais pas la priver de la possibilité de se plonger dans la culture latine ni de la découverte du système de cette langue. Pour exemple mon aîné était peu performant en orthographe et grammaire et c'est suite au commencement du latin qu'il a commencé à s'améliorer, établir des liens, et il est en mesure d'appréhender beaucoup de choses d'un œil critique (histoire, art, mais aussi géopolitique, économie...) en arguant du fait que ses connaissances en latin et grec (approfondies personnellement après y avoir pris goût à l'école) l'ont pleinement aidé.
Cependant difficile de faire un choix sans être éclairé et je ne vais pas dire que ce que je trouve froidement sur le net m'aide.
Je souhaiterais donc avoir des avis de professionnels. Quelle masse de travail cela comporte-t-il? Est-ce de la traduction, quid de la 4°/3°? Ma fille est studieuse même si les résultats ne sont pas toujours en rapport. Et j'ai fait du latin (maîtrise de dialectologie) même si c'est loin, je pourrai donc l'aider un peu à faire des fiches de révisions élaborées (on l'a fait en anglais. Elle a commencé à 4 et fini à 12,5). Je ne veux pas la mettre en échec.
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Mona Lisa Klaxon le Dim 26 Juin 2016 - 20:09

En 5e, ta fille aura 1h par semaine. Elle étudiera les 3 premières déclinaisons, le présent, l'imparfait, le parfait, pas mal de mythologie, l'histoire de la fondation de Rome, le quotidien d'une famille (en gros). Elle va découvrir le système flexionnel, traduire un peu. A mon sens, tu ne risques rien d'essayer. La masse de travail n'est pas énorme (surtout avec une heure/semaine).

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Sugnet le Dim 26 Juin 2016 - 20:20

Merci. Après je suis quand même là pour étayer ceci dit. Même si c'est loin j'ai fait Lettres Modernes, avec une maîtrise en dialectologie. Mais c'est pas très clair ce qu'on trouve sur le net. Je préfère demander aux collègues.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Mélisande le Dim 26 Juin 2016 - 21:48

@Mona Lisa Klaxon a écrit:En 5e, ta fille aura 1h par semaine. Elle étudiera les 3 premières déclinaisons, le présent, l'imparfait, le parfait, pas mal de mythologie, l'histoire de la fondation de Rome, le quotidien d'une famille (en gros). Elle va découvrir le système flexionnel, traduire un peu. A mon sens, tu ne risques rien d'essayer. La masse de travail n'est pas énorme (surtout avec une heure/semaine).

Avec une heure par semaine, je ne sais pas si on parviendra encore à leur faire faire tout cela en cinquième. No

Pour compléter ta réponse : ensuite en quatrième, ta fille aura, Sugnet, 2h par semaine, comme en 3e. En latin, il faut apprendre. Si ta fille a une bonne mémoire, le latin devrait être facile (au moins au début). Par contre, le latin devient vite difficile pour les élèves qui n'apprennent pas leur cours, pour les élèves qui ont une très mauvaise mémoire.

Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Amaliah le Dim 26 Juin 2016 - 21:56

Je suis pour encourager les élèves à faire latin. Cela dit, si ta fille a commencé l'année de 6e en anglais à 4 et a eu besoin que tu l'aides à faire des fiches de révisions élaborées pour parvenir à 12,5, cela montre tout de même qu'elle a de grandes difficultés, du moins dans cette matière. Peut-être dans ce cas-là ne faut-il pas la surcharger.
Pourquoi ne demandes-tu pas tout simplement à son PP ou à son prof de français de 6e? Eux qui la connaissent bien pourront mieux t'aiguiller que nous.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Sugnet le Dim 26 Juin 2016 - 22:29

Le PP et la prof de français ne font qu'un et la pauvre est en congé maladie depuis le début de l'année civile.
En anglais en fait un des problèmes majeurs et que dans sa classe ils n'étaient que 4 à venir de la même école, où peu d'anglais avait été fait. Malheureusement le reste de la classe venait d'écoles où on en faisait régulièrement depuis le CP, il a bien fallu que je l'aide. Heureusement le prof était super et l'a beaucoup encouragée. Disons que ce que je vois c'est la progression annuelle par rapport au reste des élèves. Je vois bien la moyenne de la classe, les meilleurs et moins bonnes moyennes à chaque trimestre, et elle n'a fait qu'augmenter alors qu'à part trois excellentissimes le reste baissait.

A part ça j'ai bien vu qu'elle s'était améliorée aussi sur le plan de la mémoire car dans les matières où il y a beaucoup à apprendre (histoire, SVT...) elle passe à présent très peu de temps. En anglais aussi ça va dix fois mieux maintenant qu'elle se fait ses fiches au fur et à mesure. Elle manquait de méthode, mais par contre elle écoute et participe quelles que soient les disciplines ce qui la fait s'améliorer et réduit le travail à la maison. Du coup je ne sais pas. Elle ça lui dit bien parce qu'elle dit que ça l'aidera à choisir le lycée qu'elle veut. Et surtout elle ne lit pas sauf tout ce qui concerne les sciences, la géo et l'histoire, avec tout ce qui est antiquité.
Elle est un peu atypique, au sens où elle a un bon esprit critique, est très soucieuse de l'usage des bons termes, a une bonne compréhension, mais les résultats ne sont pas toujours là.
Elle ne commencerait pas l'espagnol et la physique l'année prochaine je me poserais pas la question, je l'inscrirais. MAis là c'est plus délicat.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Dinaaa le Dim 26 Juin 2016 - 22:37

J'ai fait le choix du latin pour mon fils qui sort aussi de 6e et commencera donc l'Allemand et les SPC l'année prochaine. Cette année, il avait 27h de cours par semaine. L'année prochaine, grâce à la réforme, même avec le latin, il n'aura encore que 27h par semaine.
C'est un bon élève mais qui travaille énormément pour obtenir des résultats, et ça m'a semblé jouable de l'inscrire en latin dans la mesure où, en plus de la culture que ça apporte, ça lui donnera la rigueur linguistique qu'il n'a jamais apprise jusqu'à présent.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par nlm76 le Dim 26 Juin 2016 - 23:21

@Amaliah a écrit:Je suis pour encourager les élèves à faire latin. Cela dit, si ta fille a commencé l'année de 6e en anglais à 4 et a eu besoin que tu l'aides à faire des fiches de révisions élaborées pour parvenir à 12,5, cela montre tout de même qu'elle a de grandes difficultés, du moins dans cette matière. Peut-être dans ce cas-là ne faut-il pas la surcharger.
Pourquoi ne demandes-tu pas tout simplement à son PP ou à son prof de français de 6e? Eux qui la connaissent bien pourront mieux t'aiguiller que nous.
Je n'ai jamais vu d'élève échouer ou baisser parce qu'il avait trop d'options, y compris des élèves moyens. Je n'ai jamais vu d'élève se redresser parce qu'il avait arrêté une option. J'ai beaucoup de mal avec cette idée de "surcharge"... A la limite, pour quelqu'un qui travaillerait vraiment beaucoup, et n'aurait plus le temps tel ou tel soir, il peut bien mettre la pédale douce sur l'option.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Solal des Solal le Lun 27 Juin 2016 - 8:14

@Sugnet a écrit:Pour exemple mon aîné était peu performant en orthographe et grammaire et c'est suite au commencement du latin qu'il a commencé à s'améliorer, établir des liens, et il est en mesure d'appréhender beaucoup de choses d'un œil critique (histoire, art, mais aussi géopolitique, économie...) en arguant du fait que ses connaissances en latin et grec (approfondies personnellement après y avoir pris goût à l'école) l'ont pleinement aidé.
Il me semble que vous donnez vous-même le meilleur argument pédagogique possible en faveur de l'apprentissage du latin.

Solal des Solal
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Olympias le Lun 27 Juin 2016 - 9:27

@Solal des Solal a écrit:
@Sugnet a écrit:Pour exemple mon aîné était peu performant en orthographe et grammaire et c'est suite au commencement du latin qu'il a commencé à s'améliorer, établir des liens, et il est en mesure d'appréhender beaucoup de choses d'un œil critique (histoire, art, mais aussi géopolitique, économie...) en arguant du fait que ses connaissances en latin et grec (approfondies personnellement après y avoir pris goût à l'école) l'ont pleinement aidé.
Il me semble que vous donnez vous-même le meilleur argument pédagogique possible en faveur de l'apprentissage du latin.
En effet. Cela claque la porte face aux sempiternelles accusations d'élitisme !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par yranoh le Lun 27 Juin 2016 - 12:23


yranoh
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Amaliah le Lun 27 Juin 2016 - 20:19

@nlm76 a écrit:
@Amaliah a écrit:Je suis pour encourager les élèves à faire latin. Cela dit, si ta fille a commencé l'année de 6e en anglais à 4 et a eu besoin que tu l'aides à faire des fiches de révisions élaborées pour parvenir à 12,5, cela montre tout de même qu'elle a de grandes difficultés, du moins dans cette matière. Peut-être dans ce cas-là ne faut-il pas la surcharger.
Pourquoi ne demandes-tu pas tout simplement à son PP ou à son prof de français de 6e? Eux qui la connaissent bien pourront mieux t'aiguiller que nous.
Je n'ai jamais vu d'élève échouer ou baisser parce qu'il avait trop d'options, y compris des élèves moyens. Je n'ai jamais vu d'élève se redresser parce qu'il avait arrêté une option. J'ai beaucoup de mal avec cette idée de "surcharge"... A la limite, pour quelqu'un qui travaillerait vraiment beaucoup, et n'aurait plus le temps tel ou tel soir, il peut bien mettre la pédale douce sur l'option.

Quand je lis que cette élève a besoin de faire des fiches de révisions élaborées avec sa mère pour péniblement obtenir un 12 de moyenne en anglais en 6e, ça me laisse perplexe. Et je me dis que cette élève qui travaille déjà beaucoup pour avoir des résultats que je juge insuffisants en 6e a peut-être besoin de beaucoup de temps pour travailler le soir.
Maintenant, je ne la connais pas et si elle a envie de faire du latin, pourquoi ne pas la laisser faire? Surtout qu'avec 1h par semaine, l'horaire est pour le moins allégé...

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Kak le Jeu 21 Juil 2016 - 0:25

@Amaliah a écrit:
Quand je lis que cette élève a besoin de faire des fiches de révisions élaborées avec sa mère pour péniblement obtenir un 12 de moyenne en anglais en 6e, ça me laisse perplexe. Et je me dis que cette élève qui travaille déjà beaucoup pour avoir des résultats que je juge insuffisants en 6e a peut-être besoin de beaucoup de temps pour travailler le soir.
Maintenant, je ne la connais pas et si elle a envie de faire du latin, pourquoi ne pas la laisser faire? Surtout qu'avec 1h par semaine, l'horaire est pour le moins allégé...

Petite anecdote très personnelle, mon professeur d’anglais m'avait fortement déconseillé le latin à cause de mes difficultés dans sa matière, et je suis devenu professeur de lettres classiques!

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Iphigénie le Jeu 21 Juil 2016 - 8:53

@nlm76 a écrit:
@Amaliah a écrit:Je suis pour encourager les élèves à faire latin. Cela dit, si ta fille a commencé l'année de 6e en anglais à 4 et a eu besoin que tu l'aides à faire des fiches de révisions élaborées pour parvenir à 12,5, cela montre tout de même qu'elle a de grandes difficultés, du moins dans cette matière. Peut-être dans ce cas-là ne faut-il pas la surcharger.
Pourquoi ne demandes-tu pas tout simplement à son PP ou à son prof de français de 6e? Eux qui la connaissent bien pourront mieux t'aiguiller que nous.
Je n'ai jamais vu d'élève échouer ou baisser parce qu'il avait trop d'options, y compris des élèves moyens. Je n'ai jamais vu d'élève se redresser parce qu'il avait arrêté une option. J'ai beaucoup de mal avec cette idée de "surcharge"... A la limite, pour quelqu'un qui travaillerait vraiment beaucoup, et n'aurait plus le temps tel ou tel soir, il peut bien mettre la pédale douce sur l'option.

Ah merci de le dire! C'est aussi mon expérience!

Sinon je suis quand même un peu étonnée qu'un élève ait besoin d'autant d'assistance en sixième.

Pour exemple mon aîné était peu performant en orthographe et grammaire et c'est suite au commencement du latin qu'il a commencé à s'améliorer, établir des liens, et il est en mesure d'appréhender beaucoup de choses d'un œil critique (histoire, art, mais aussi géopolitique, économie...) en arguant du fait que ses connaissances en latin et grec (approfondies personnellement après y avoir pris goût à l'école) l'ont pleinement aidé.
C'est formidable!
mais cela dit je ne suis pas sûre que ça fonctionne de façon aussi rapide et automatique.


Enfin, je vois bien les motivations de la maman mais quelles sont les motivations de sa fille?

Dernière question candide: je croyais qu'avec la réforme, le principe c'était que tout le monde ait enfin accès au latin sans élitisme: pourquoi faut-il encore se poser la question alors?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Fesseur Pro le Jeu 21 Juil 2016 - 10:16

Si tu as la possibilité de choisir le latin, n'hésite pas.
Que du bon pour les élèves.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par pseudo-alison le Jeu 21 Juil 2016 - 10:27

@Fesseur Pro a écrit:Si tu as la possibilité de choisir le latin, n'hésite pas.
Que du bon pour les élèves.

Bonjour,

mon enfant passant en 5e à la rentrée prochaine il fera aussi du latin, quels sont les avantages ?

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par trompettemarine le Jeu 21 Juil 2016 - 11:18

Objectivement (dans le désordre) :
-culture générale (la "civilisation")
-développement du vocabulaire
-développement de la mémoire
-développement des capacités d'analyse
-travail sur la logique : grammaire, recherche du sens d'une phrase, etc.
-étude de la littérature, des idées, etc. qui ont construit, ont nourri et nourrissent encore notre littérature depuis le XVIe au moins

D'un point de vue totalement partial et subjectif : cela rend heureux et plus intelligent. Wink

Ce n'est que plus tard, parfois seulement à l'âge adulte, que certains élèves se rendront compte de l'intérêt et de la force des points 2,3,4,5.

Dans tous les cas, quel que soit le profil de l'élève, s'il travaille, les bénéfices sont énormes.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Fesseur Pro le Jeu 21 Juil 2016 - 11:58

En tant que prof d'histoire, le latin est un allié formidable et ça plait beaucoup aux élèves qui ont bien aimé la mythologie en 6e sur laquelle on n'a guère le temps de s'étendre.
En tant que parent, c'est merveilleux pour la culture générale des enfants.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par celicalo59 le Jeu 21 Juil 2016 - 12:18

Petite question concernant l'option Latin, car il y a eu (et aura à la rentrée) un gros débat sur cette question : peut-on arrêter l'option Latin en cours de route ou s'engage-t-on pour les 3 ans ? Y-a-t-il un texte officiel clair et précis là-dessus ?

Notre nouvelle direction depuis un an a accepté à tout va les désistements de l'option Latin, ce qui fait qu'à la rentrée, on se retrouverait avec des groupes, parfois, de 5 élèves... Et encore, parmi ceux-ci, certains ayant écho que leur copain a pu arrêter, seraient susceptibles de faire de même !

Nous sommes trois professeurs de LM dans le bahut, le principal a fait une demande de 5h poste uniquement pour le Latin (la collègue de LC ayant eu sa mut et les heures de français étant absorbées, à la rentrée, par nous trois car réduction de moyens) et nous ne sommes pas sûrs de trouver quelqu'un... Du coup, ce serait peut-être à nous (nous sommes deux à avoir fait latin jusqu'au concours) de faire l'option latin, ce que nous accepterions afin que cette option perdure évidemment !!
Mais peut-on l'arrêter comme on veut lorsqu'on est élève ?

Merci d'avance.

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par pwofesseur le Jeu 21 Juil 2016 - 18:40

J'ai toujours trouvé ça stupéfiant d'interdire l'arrêt du latin (qui n'est qu'une option ) en cours de collège. À croire que sans cette interdiction l'effectif diminuait comme neige au soleil

pwofesseur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Provence le Jeu 21 Juil 2016 - 19:20

@pwofesseur a écrit:J'ai toujours trouvé ça stupéfiant d'interdire l'arrêt du latin (qui n'est qu'une option ) en cours de collège. À croire que sans cette interdiction l'effectif diminuait comme neige au soleil
Ce n'est pas qu'une option: c'est une discipline, comme les autres, dont l'enseignement est optionnel.
Et oui: si on laisse aux élèves la possibilité d'arrêter une matière en cours de route, bien évidemment que nombreux sont ceux qui se décourageront dès la première difficulté. A moins, bien sûr, qu'on use de moyens démagogiques pour conserver ses effectifs... Rolling Eyes

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Amaliah le Jeu 21 Juil 2016 - 21:36

Personnellement, j'ai toujours trouvé stupéfiant de permettre qu'on arrête le latin, sauf pour des cas bien particuliers. Wink
La maman d'un copain de mon fils, copain qui passe en 4e, était choquée d'avoir dû remplir un papier exprès pour dire si son fils arrêtait le latin ou s'il souhaitait le continuer. Et comme apparemment ils n'ont fait que des déclinaisons toutes l'année, son fiston a voulu arrêter alors qu'elle lui a dit toute l'année que c'était impossible et qu'il l'arrêterait en fin de 3e. Le monde à l'envers! Shocked

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par pwofesseur le Jeu 21 Juil 2016 - 22:10

si c'est intéressant, il n'y a pas de raison d'arrêter (ni de l'interdire du coup)
si c'est pour faire des déclinaisons tout l'année...

pwofesseur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Provence le Jeu 21 Juil 2016 - 22:18

@pwofesseur a écrit:si c'est intéressant, il n'y a pas de raison d'arrêter (ni de l'interdire du coup)
si c'est pour faire des déclinaisons tout l'année...

Je crois qu'il est clair que tu méprises la culture et le savoir.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: maman ayant besoin d'éclairage sur le latin en collège

Message par Kea le Ven 22 Juil 2016 - 1:06

@pwofesseur a écrit:si c'est intéressant, il n'y a pas de raison d'arrêter (ni de l'interdire du coup)
si c'est pour faire des déclinaisons tout l'année...
Je ne suis pas certaine que les motifs d'arrêt les plus fréquents soient "ce n'est pas intéressant", mais plutôt "c'est du travail en plus", "j'ai plus d'heures de cours", "je finis mes journées de cours plus tard", "je n'ai pas d'heures de perm pour faire mon travail perso", "je ne suis pas avec mes copains en cours de LCA", etc. : les ados voient souvent à court terme, ce n'est pas pour autant que les LCA ne sont pas un atout, un enseignement intéressant, dans leur cursus.

Kea
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum