Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par kiwi le Jeu 30 Juin 2016 - 10:18

@Arverne a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@kiwi a écrit:En HG :
-pour les DROM, si l'élève met Antilles en lieu et place d'un DROM antillais, on met point. La totalité s'il inverse Martinique et Guadeloupe, ou Mayotte et Réunion.

-l'élève n'a pas à faire de phrase pour répondre, sauf dans le développement construit.

-pour le développement construit, intro/conclu non exigées (m'enfin ça, ça fait un moment, tout comme la problématique), mais alors inédit : on n'exigera pas de plan, d'organisation des idées, dans un développement CONSTRUIT. Ça défrise.

- pour la crise de Berlin (normalement donc, blocus 1948-1949), on accepte ça, mais aussi le mur, Kennedy, la chute du mur, Gorbatchev toussa... Même dans le désordre puisque construction du texte non requise.

-pour les 4points de soin et orthographe, ne pas hésiter à mettre 4 hein...

-réponses fausses acceptées, genre 1945 pour le droit de vote des femmes.

Sinon la correction s'est bien passée. Pas d'appel aux modérateurs en cas de notes basses. J'ai eu la totalité de mes copies dès le départ, et je suis partie à 14h30.

Comment peut-on accepter ça? On des points sur du faux ???? Shocked Shocked Shocked affraid affraid affraid
1944 : loi sur le droit de vote des femmes
1945 : 1ères élections où les femmes peuvent voter.
Donc mettre 1945 n'est pas une aberration.

Le droit de vote, c'est 1944. Point. Tout comme l'an dernier, le suffrage universel masculin, c'est 1848, pas 1792 pourtant accepté. Et la Martinique c'est à la Martinique, pas à la Guadeloupe.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par ipomee le Jeu 30 Juin 2016 - 10:22

@maldoror1 a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@Gallia a écrit:Il y aurait de quoi faire un bel article dans "le canard enchaîné"... J'hésite entre la colère et la tristesse...

C'est une bonne idée.

Je trouve tous vos témoignages effrayants.

Oui, c'est honteux, on dirait presque du Orwell. Et je bous à la pensée que personne en France, hormis les professeurs et quelques journalistes ou écrivains un peu éclairés et pas dupes, n'a une idée de ce qui se passe à l’Éducation Nationale.

Et comment le faire savoir, je veux dire massivement ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par Petit pois le Jeu 30 Juin 2016 - 10:27

Moi, j'ai eu les Lentilles !!!

Petit pois
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par pailleauquebec le Jeu 30 Juin 2016 - 10:52

Beaucoup de points au brevet en maths cette année sur des critères discutables (compétences floues, "entrée dans une démarche") dans les consignes officielles de correction :

Par exemple :
exercice 1 : "En cas de réponse incorrecte on valorisera par 0.5pts chacune des compétences (3)"
exercice 2 :"0.5pts pour l'entrée dans une démarche"
exercice 4 question 3 : "On valorisera jusqu'à 1 point l'entrée dans une démarche"
exercice 7 : "en cas de réponse incorrecte on valorisera par 0.5pts chacun des éléments montrés ci-dessous : extraire l'information utile, Calculer, Raisonner,..."

Ce qui fait au maximum 4 points "donnés" aux élèves sur des critères flous.
En bonus l'orthographe ne doit pas être prise en compte dans les 4 points de maîtrise de la langue.

En clair, si on suit les consignes de correction, alors les notes sont gonflées de 3 ou 4 points sur 40.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par Marguerite V le Jeu 30 Juin 2016 - 10:56

ÉAF. Série littéraire, dissertation : " Les écrivains peuvent-ils nous surprendre lorsqu'ils s'emparent d'un mythe souvent réécrit ?" Le corrigé considère que Robinson Crusoé, les héros de Western et de science-fiction sont des "mythes récents". Discussion à ce sujet qui aboutit à la décision que toute réécriture est acceptée en exemple, y compris par exemple une fable de La Fontaine réécrite par Anouilh ou Perret. Résultats : les élèves qui auront pris soin d'analyser le sujet et de limiter leur réflexion au mythe tel qu'on leur enseigne depuis la sixième, seront pénalisés car leur copie paraîtra indigente au milieu de copies regorgeant d'exemples n'ayant rien à voir avec un mythe. Envie de pleurer...

Marguerite V
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par maldoror1 le Jeu 30 Juin 2016 - 11:02

@ipomee a écrit:
@maldoror1 a écrit:
@Ignatius Reilly a écrit:
@Gallia a écrit:Il y aurait de quoi faire un bel article dans "le canard enchaîné"... J'hésite entre la colère et la tristesse...

C'est une bonne idée.

Je trouve tous vos témoignages effrayants.

Oui, c'est honteux, on dirait presque du Orwell. Et je bous à la pensée que personne en France, hormis les professeurs et quelques journalistes ou écrivains un peu éclairés et pas dupes, n'a une idée de ce qui se passe à l’Éducation Nationale.

Et comment le faire savoir, je veux dire massivement ?
Je ne sais pas...Mais l'omerta sur l'école me sidère.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par mélie le Jeu 30 Juin 2016 - 11:15

Et le boycott des examens? Ou mettre 10/20 voire 20/20 à tout le monde? C'est pas envisageable ça ? Y en a marre d'être pris pour des buses!

mélie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par roxanne le Jeu 30 Juin 2016 - 11:23

Moi je pense que ce serait une possibilité, pourrir le truc de l intérieur en mettant 20 à tout le monde. Ceci étant, je n'ai jamais subi de pression sur les notes e examen. Je verrai mercredi en harmonisation.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par Mattlec le Jeu 30 Juin 2016 - 11:36

Le boycott oui, ce serait une bonne idée. Encore faut-il que ce soit suivi.
Ou qu'il y ait une fuite malencontreuse sur les conditions d'évaluation des examens dans la presse, et sur le fonctionnement du ministère en général...

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par mélie le Jeu 30 Juin 2016 - 11:46

Roxanne, il y a deux ans, pour l'harmonisation à l'écrit du bac on m'avait parlé de mon écart type Shocked et l'on m'avait demandé de mettre 10 aux copies qui étaient à 9 et 15 à celles qui avaient 14 pour que tout soit parfait... Ce que j'ai fait, disciplinée comme je suis.

mélie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par KrilinXV3 le Jeu 30 Juin 2016 - 12:18

@kiwi a écrit:
-pour le développement construit, intro/conclu non exigées (m'enfin ça, ça fait un moment, tout comme la problématique), mais alors inédit : on n'exigera pas de plan, d'organisation des idées, dans un développement CONSTRUIT. Ça défrise.

Finalement, on a inventé ce terme horrible de "développement construit" pour justifier l'absence d'intro et de conclusion, donc c'est assez logique...
Dans la même logique, j'ai entendu des collègues, des formateurs, des IPR utiliser des termes assez divers (et encore plus horrible): "réponse longue", "réponse organisée", et Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes "réponse expliquée".
Moi j'appelle ça "paragraphe", et foutre, j'attends introduction, construction, conclusion. Rien à foutre du DNB, au final.


@kiwi a écrit:

Le droit de vote, c'est 1944. Point. Tout comme l'an dernier, le suffrage universel masculin, c'est 1848, pas 1792 pourtant accepté. Et la Martinique c'est à la Martinique, pas à la Guadeloupe.

Je suis d'accord, dans un sens. Mais je trouve plus intéressant de travailler sur le moment où les femmes votent pour la première fois. Ceci dit, rien n'empêche de donner la bonne date.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par lilith888 le Jeu 30 Juin 2016 - 13:17

@Mattlec a écrit:Le boycott oui, ce serait une bonne idée. Encore faut-il que ce soit suivi.

Il y avait une grève prévue cette année... (comme la précédente) Rolling Eyes

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le renoncement au programme : consignes et conditions de correction aux examens de l'EN

Message par Zakalwe le Jeu 30 Juin 2016 - 13:30

@kiwi a écrit:
Le droit de vote, c'est 1944. Point. Tout comme l'an dernier, le suffrage universel masculin, c'est 1848, pas 1792 pourtant accepté. Et la Martinique c'est à la Martinique, pas à la Guadeloupe.

Autant je suis d'accord avec le premier point, autant j'ai plus de mal à comprendre le deuxième : je ne suis pas dixneuvièmiste, mais il n'en reste pas moins que le SUM est acté en 1792 (peu importe que les conditions soient particulières, le principe n'en est pas moins posé), et de fait j'ai du mal à comprendre pourquoi la date "officielle" est celle de 1848 (qui ne marque pas plus une inscription définitive du SUM, puisqu'il est aboli en 1850). Si quelqu'un peut m'expliquer, pour le coup je suis preneur.

Ou alors c'est comme l'histoire du baptême de Clovis dans les anciens repères, on donne une date dont la fausseté est connue (496) mais qui a l'avantage d'être d'usage courant de longue date...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum