Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Arsule
Arsule
Niveau 10

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Arsule le Mer 29 Juin 2016 - 17:44
Bonjour à tous,

Je suis après élaborer des paliers d'acquisition (au nombre de 4) d'une compétence. Cependant, je butte sur la formulation des différents niveaux de maîtrise... Je pensais opter pour la formulation du nouveau DNB (maîtrise insuffisante ; maîtrise fragile ; maîtrise satisfaisante ; bonne maîtrise) mais je suis embêtée par "maîtrise fragile". En effet, dans certaines compétences, la maîtrise fragile renvoie bien à un palier non satisfaisant. Toutefois dans d'autres compétences, elle correspond à une étape déjà bien avancée (mais certes non suffisante)...

Des idées ?
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Mar 2 Aoû 2016 - 20:48
Pas trop d'idée mais bon je procéderais par élimination : le niveau de maîtrise est il suffisant ou non ?
NON? Donc soit "Insuffisant", soit "Fragile" (qui ne suffit pas non plus, c'est l'incohérence de leur échelle, comme tu l'as bien remarqué)
Pour ma part mon échelle comporte deux niveaux insuffisants :
- un niveau "Tangent" (insuffisant mais s'approchant du seuil)
- un niveau "Critique", qui signale une maîtrise gravement insuffisante.

Par contre au dessus du seuil de validité j'avais 4 niveaux (et non deux) :
- "Valide" (= le seuil)
- "Assuré"
- "Perfectionné"
- "Excellent"

A la rigueur on pourrait rassembler "Valide" et "Assuré", ou "Perfectionné" et "Excellent". L'ennui c'est qu'alors on se retrouve avec le seuil en position médiane au milieu d'une échelle impaire. Avec le risque que ce niveau devienne le "sac fourre-tout" de l'évaluation.
avatar
tangente
Niveau 5

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par tangente le Lun 15 Aoû 2016 - 21:09
@Tangleding a écrit:Pas trop d'idée mais bon je procéderais par élimination : le niveau de maîtrise est il suffisant ou non ?
NON? Donc soit "Insuffisant", soit "Fragile" (qui ne suffit pas non plus, c'est l'incohérence de leur échelle, comme tu l'as bien remarqué)
Pour ma part mon échelle comporte deux niveaux insuffisants :
- un niveau "Tangent" (insuffisant mais s'approchant du seuil)
- un niveau "Critique", qui signale une maîtrise gravement insuffisante.

Par contre au dessus du seuil de validité j'avais 4 niveaux (et non deux) :
- "Valide" (= le seuil)
- "Assuré"
- "Perfectionné"
- "Excellent"

A la rigueur on pourrait rassembler "Valide" et "Assuré", ou "Perfectionné" et "Excellent". L'ennui c'est qu'alors on se retrouve avec le seuil en position médiane au milieu d'une échelle impaire. Avec le risque que ce niveau devienne le "sac fourre-tout" de l'évaluation.

Mais de souvenirs, la maîtrise fragile au DNB rapporte 25 points sur les 50 possibles, soit la moitié. Donc moi je pense que maîtrise fragile signifie que l'élève a compris des choses et sait les appliquer; la maîtrise satisfaisant c'est il a compris l'ensemble mais fait des erreurs et la bonne maîtrise c'est tout bon ou des erreurs d'étourderie.

Si on utilise les intitulés du DNB vaudrait mieux qu'on soit tous au point sur ce que chaque niveau signifie... sinon on en revient toujours au même sur les problèmes liés à l'évaluation quelle que soit son type...
Sinon vaudrait mieux faire comme le propose Tangleding : créer ses propres intitulés.
doctor who
doctor who
Vénérable

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par doctor who le Lun 15 Aoû 2016 - 22:34
Pourquoi pas niveaux 1, 2, 3 et 4 ? C'est neutre.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Arsule
Arsule
Niveau 10

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Arsule le Mar 16 Aoû 2016 - 6:39
Merci pour vos idées. Doctor Who, je crois que ta solution est la meilleure. Je pense tout compte fait que les nuances de niveau sont plus intéressantes à développer sur l'intitulé de chaque compétence : je fais parfaitement ; je fais mais... ; je sais à peine faire ; je ne sais pas faire...
doctor who
doctor who
Vénérable

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par doctor who le Mar 16 Aoû 2016 - 7:05
Tu peux même ne mettre que des "je sais faire" pour chaque niveau. Ce qui n'est pas encore réussi, c'est ce qu'il y a dans le niveau suivant.
J'aime bien aussi donner des titres aux niveaux, ce qui peut être marrant. Par exemple (au pif) : Valbuena/Platini/Messi...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Hervé Hervé
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Hervé Hervé le Mar 16 Aoû 2016 - 9:47
Maîtrise très insuffisante (0)
Maîtrise insuffisante (1)
Maîtrise très partielle (2)
Maîtrise partielle (3)
Maîtrise trop moyenne (4)
Maîtrise moyenne (5)
Maîtrise assez bonne (6)
Maîtrise bonne (7)
Maîtrise très bonne (8)
Maîtrise excellente (9)
Maîtrise parfaite (10)

Je crois me souvenir que dans mon lycée on a retenu quatre paliers mais j'ai oublié lesquels, je verrai à la rentrée.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par miss sophie le Mar 16 Aoû 2016 - 11:43
@Hervé Hervé a écrit:Maîtrise très insuffisante (0)
Maîtrise insuffisante (1)
Maîtrise très partielle (2)
Maîtrise partielle (3)
Maîtrise trop moyenne (4)
Maîtrise moyenne (5)
Maîtrise assez bonne (6)
Maîtrise bonne (7)
Maîtrise très bonne (8)
Maîtrise excellente (9)
Maîtrise parfaite (10)


Very Happy Je valide !

Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 0:48
@tangente a écrit:Mais de souvenirs, la maîtrise fragile au DNB rapporte 25 points sur les 50 possibles, soit la moitié. Donc moi je pense que maîtrise fragile signifie que l'élève a compris des choses et sait les appliquer; la maîtrise satisfaisant c'est il a compris l'ensemble mais fait des erreurs et la bonne maîtrise c'est tout bon ou des erreurs d'étourderie.

Si on utilise les intitulés du DNB vaudrait mieux qu'on soit tous au point sur ce que chaque niveau signifie... sinon on en revient toujours au même sur les problèmes liés à l'évaluation quelle que soit son type...
Sinon vaudrait mieux faire comme le propose Tangleding : créer ses propres intitulés.
En fait mon échelle correspond grosso modo à un système de notation de 4 à 20, mais certains paliers sont à valeur fixe et d'autres sous forme de plages de valeurs. En outre je me suis arrangé pour donner à mon échelle une progression logarithmique (donc les premiers paliers donnent d'entrée beaucoup de points, tandis que les derniers présentent des écarts réduits).

J'ai trouvé ça très opérationnel notamment pour les rédacs mais un peu complexe à expliciter.  Voir PJ.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 1:01, édité 2 fois
avatar
User1542
Niveau 10

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par User1542 le Jeu 25 Aoû 2016 - 0:52
Pour des trucs aussi fumeux, je propose une belle échelle de pompier !

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Echelle-pivotante-automatique-pompier

Ne me remerciez pas, je suis toujours prêt à rendre service !
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 0:53
Shit il y a des noms, j'édite et le remets en ligne.
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 0:54
@Frigo : Tu nous expliqueras en quoi une échelle de 0 à 20 est moins fumeuse, si ce n'est pour des raisons coutumières.
avatar
User1542
Niveau 10

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par User1542 le Jeu 25 Aoû 2016 - 1:32
@Tangleding a écrit:@Frigo : Tu nous expliqueras en quoi une échelle de 0 à 20 est moins fumeuse, si ce n'est pour des raisons coutumières.

Il faut vraiment recommencer un débat sur les compétences ? Lire Nico Hirtt, Nathalie Bulle etc etc ....

Personnellement lorsque je vois les grilles de compétences pondues par des collègues de sciences physiques, cela me consterne.

Valider la compétence " je suis capable d'utiliser la loi de nœuds" à un élève qui vient de réussir un exercice relève de la fumisterie.
Je fais souvent, lorsqu'un devoir n'a pas été réussi, un devoir de rattrapage du même type, après correction du premier par exemple, et ce que j'observe presque à chaque fois, c'est que des élèves ayant bien réussi le premier se plantent au second. En effet, il est illusoire de penser que quelque chose puisse être définitivement acquis dans une tête d'un jeune homme ou d'une jeune fille en formation.
C'est en se servant de façon régulière de telle ou telle notion qu'on pourra la considérer comme acquise, et encore, le nombre de compérences que j'aurais pu valider à 25 ans et que je serais bien en peine de valider aujourd'hui ....

Lorsque je note une copie sur 20, je ne dis pas, l'élève Tartampion maîtrise la compétence "je sais utiliser la loi des nœuds", mais je dis juste qu'au devoir du 3 Mars 2014 qui concernait en particulier la loi des nœuds, il a eu une bonne note. ça me paraît plus modeste et plus honnête.

Et puis penser que l'on va régler les problèmes abyssaux de l'école actuelle avec de telles conneries, franchement ...
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 2:50
Je n'ai pas parlé de compétences mais d'une autre échelle que celle de 1 à 20. Parce que bon franchement dire si la copie de Tartempion à laquelle j'ai mis 11 vaut moins que celle de Ducobu à qui j'ai mis 11,5...

Je trouve plus honnête comme tu dis, pour une "tâche complexe" comme une rédaction de me limiter à 6 paliers (plutôt que 40 avec les demi points). Même si pour deux paliers j'ai jugé utile de me permettre une marge d'estimation.

Ensuite la notion de notation logarithmique est vraiment intéressante : ça permet de motiver les élèves faibles comme ceux qui ont un très bon niveau, en toute équité.

Qu'on pense qu'au brevet pour les questions on fait exactement l'inverse : une seule question de haut niveau (la synthèse) compte autant que 6 questions de bas niveau (1x3 points contre 6x0,5 pt). Certes il y a beaucoup de questions de bas niveau mais est-ce si utile que cela (et encore il y en a moins qu'avant la réforme de 2011) ?

Avec systématiquement deux questions de haut niveau en fin de questionnaire, on arrive en général à 5 points sur les 15 et les élèves faibles (surtout s'ils sont lents) partent alors sur un total quasi amputé d'un tiers de ce fait...

Certes c'est une évaluation certificative et on nous demande ensuite beaucoup d'indulgence. Mais je préfèrerais de beaucoup que l'évaluation soit mieux conçue et qu'on me laisse évaluer avec exigence.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 11:08, édité 1 fois
avatar
User1542
Niveau 10

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par User1542 le Jeu 25 Aoû 2016 - 10:13
@Tangleding a écrit:Je n'ai pas parlé de compétences mais d'une autre échelle que celle de 1 à 20. Parce que bon franchement dire si la copie de Tartempion à laquelle j'ai mis 11 vaut moins que celle de Ducobu à qui j'ai mis 11,5...

Je trouve plus honnête comme tu dis, pour une "tâche complexe" comme une rédaction de me limiter à 6 paliers (plutôt que 40 avec les demi points). Même si pour deux paliers j'ai jugé utile de me permettre une marge d'estimation.

Ensuite la notion de notation logarithmique est vraiment intéressante : ça permet de motiver les élèves faibles comme ceux qui ont un très bon niveau, en toute équité.

Qu'on pense qu'au brevet pour les questions on fait exactement l'inverse : une seule question de haut niveau (la synthèse) compte autant que 6 questions de bas niveau (1x3 points contre 6x0,5 pt). Certes il y a beaucoup de questions de bas niveau mais est-ce si utile que cela (et encore il y en a moins qu'avant la réforme de 2011) ?

Avec systématiquement deux questions de haut niveau en fin de questionnaire, on arrive en général à 5 points sur les 15 et les élèves faibles (surtout s'ils sont lents) partent alors sur un total quasi amputé d'un tiers de ce fait...

Certes c'est une évaluation certificative et on nous demande ensuite beaucoup d'indulgence. Mais je préfèrerai que l'évaluation soit mieux conçue et qu'on me laisse évaluer avec exigence.

Mais tout le monde sait que 11 et 11,5 c'est la même chose, ou plutôt que 11 et 11 c'est parfois très différent. C'est pour cela qu'il y a une appréciation à coté de la moyenne sur les bulletins.

Je crois sincèrement que toutes ces réflexions sur l'évaluation sont une perte de temps et ne résoudront en rien nos problèmes.
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Jeu 25 Aoû 2016 - 11:01
frigo a écrit:

Mais tout le monde sait que 11 et 11,5 c'est la même chose, ou plutôt que 11 et 11 c'est parfois très différent. C'est pour cela qu'il y a une appréciation à coté de la moyenne sur les bulletins.

Je crois sincèrement que toutes ces réflexions sur l'évaluation sont une perte de temps et ne résoudront en rien nos problèmes.
Je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas l'essentiel. Ce qui n'empêche pas d'y réfléchir de façon annexe, comme on peut prendre un peu de temps à bien présenter nos documents, sans que ce soit l'essentiel.

Après, l'échelle que j'ai présentée c'est bun truc perso, que je n'ai jamais prétendu imposer. Ca me permet d'annoter plus vite avec les sigles des niveaux car j'écris très mal et mes annotations manuscrites, dès qu'elles s'étendent, sont illisibles.

Et pour les rédactions ça me permet de les évaluer dans leur globalité de façon rapide et efficace sans passer par les grilles de critères qui à mon sens détruisent le plus souvent le "sens global" de l'évaluation d'une réalisation par définition complexe - outre que ces grilles critériées aboutissent à un écrasement artificiel de l'évaluation des copies dans un large centre mou autour de 10 à 12...

Après je ne suis pas contre une échelle descriptive pour une rédaction mais alors resserrée autour de 3 ou 4 critères assez généraux d'une part et dont une partie au moins est spécifique à la consigne d'écriture donnée (puisque les rédactions scolaires sont des écritures sous contraintes)

Mais les questions sont sans doute différentes en matière d'évaluation selon les disciplines et surtout les types d'exercice.
fullmetalchemist
fullmetalchemist
Niveau 6

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par fullmetalchemist le Sam 26 Nov 2016 - 21:17
Moi je trouve que les points attribués à chaque niveau d'acquisitions sont un peu débiles!
- Insuffisant: 10 points sur 50
- Fragile: 25 points sur 50
- Satisfaisant: 40 points sur 50
- Très Bonne Maîtrise: 50 points sur 50

J'aurais plutôt fait 5, 15, 30, 50, quelque chose d'un peu plus centré quoi.

Moi, le problème, ce que, pour faire plus simple avec les élèves, j'ai choisi 3 niveaux d'acquisition (nommés sans y réfléchir Non Acquis, En Cours d'Acquisition et Acquis, ce qui est tout à fait discutable, j'en conviens). Comme ça, pas de souci, en évaluant plusieurs fois une composante du socle parmi les 8 composantes, je saurai si c'est plutôt du Insuffisant, Fragile, Satisfaisant ou Très Bonne Maîtrise. Mais lorsqu'on fait la moyenne, c'est très difficile d'atteindre un niveau d'acquisition correspondant à Très Bonne Maîtrise! Enfin bon, ce n'est sûrement pas très clair mais si jamais quelqu'un a rencontré le même problème que moi, il saura de quoi je parle! XD
Tangleding
Tangleding
Érudit

Quelle échelle de maîtrise des compétences ? Empty Re: Quelle échelle de maîtrise des compétences ?

par Tangleding le Sam 31 Déc 2016 - 0:08
Salut,

Je trouve intéressant d'avoir un nombre de niveaux pair pour être forcé de choisir.

Mais je préfère avoir plus de niveaux au-dessus du seuil qu'en dessous (d'où mon choix 2+4).

Ensuite pour ce qui est de la valeur chiffrée, je trouve plus pertinent d'adopter une échelle non proportionnelle, mais plutôt logarithmique, de sorte que plus on est haut dans l'échelle et plus il faut d'effort pour progresser encore (et inversement : avoir les bases qu'on considère nécessaires permet déjà d'approcher la sacrosainte médiane [que l'on nomme moyenne par abus de langage, et qui pour moi n'est pas une "note" suffisante, raison pour laquelle je place le niveau "valide" à 12/20...)

Par ailleurs je trouve intéressant d'avoir deux niveaux sous le seuil de validité.


Pour finir j'ai testé l'échelle à 4 niveaux proposée pour des rédactions et cela m'a paru inexploitable car trop grossier pour évaluer de façon pertinente les travaux des élèves. Ca me paraît vraiment de nature à démotiver les élèves, à ne pas les inciter à s'améliorer.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum