Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par gauvain31 le Jeu 30 Juin 2016 - 14:10

@Hélips a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@mhutton a écrit:

En lisant vos messages, je comprends mieux pourquoi mes 3e de cette année n'ont pas bénéficié d'une orientation très adapté...Bon nombre d'entre eux ont été envoyés en générale alors que la réussite d'un bac pro aurait été plus adapté et leur aurait permis d'aller plus loin que de se rétamer en générale .... Ayant été stagiaire cette année je me rappelle au début de l'année un discours du recteur qui disait qu'un des objectifs était de permettre à un nombre maximum d'élèves de faire des études ...( générales), ce que je soutiens bien évidemment , mais je n'avais pas compris le message caché derrière ce discours ambitieux,... Ces élèves, dont certains se sont vus refusé l'entrée en CAP/BEP, et qui seront en seconde  à la rentrée prochaine ne bénéficieront toujours pas de ces études dont parlait le recteur au début de l'année. Mes collègues me soutiennent que le "lycée devra s'habituer" et que "de plus en plus d'élèves seront comme ça" ... Mais j'ai des doutes, on laisse vraiment passer des élèves avec des grandes difficultés en première  et en terminale ? Je suis certaines qu'ils seront réorientés à la fin de leur seconde non ????

Non, ce qui sont en très très grande difficultés sont réorientés dans la voie professionnelle,mais pas avec la certitude d'obtenir leur vœu... auquel cas, ils doubleront leur année de seconde. Pour ceux qui s'en sortent un petit peu mieux, on les met en STMG devenue une vraie voie de garage (même plus que la filière pro dont les effectifs sont contingentés...), et parfois 1ère L....


Plus depuis cette année : il faut que la famille souhaite le redoublement, pardon le maintien, ou souhaite faire les démarches pour une réorientation. Le conseil de classe est tenu de proposer une première générale ou technologique.

Nous avons eu de la chance que tous les élèves très en difficultés (du moins dans les classes que j'avais cette année) proposent par eux-même la filière pro en plus des autres filières (conscient qu'ils ne seront pas pris Twisted Evil ) Au bout d'un moment, le réalisme finit par prendre le dessus. Mais ma collègue PP en a vu de toutes les couleurs avant que les familles acceptent d'intégrer au dernier moment des voeux pour la filière pro.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par neomath le Jeu 30 Juin 2016 - 15:43

@gauvain31 a écrit:
@Hélips a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@mhutton a écrit:

En lisant vos messages, je comprends mieux pourquoi mes 3e de cette année n'ont pas bénéficié d'une orientation très adapté...Bon nombre d'entre eux ont été envoyés en générale alors que la réussite d'un bac pro aurait été plus adapté et leur aurait permis d'aller plus loin que de se rétamer en générale .... Ayant été stagiaire cette année je me rappelle au début de l'année un discours du recteur qui disait qu'un des objectifs était de permettre à un nombre maximum d'élèves de faire des études ...( générales), ce que je soutiens bien évidemment , mais je n'avais pas compris le message caché derrière ce discours ambitieux,... Ces élèves, dont certains se sont vus refusé l'entrée en CAP/BEP, et qui seront en seconde  à la rentrée prochaine ne bénéficieront toujours pas de ces études dont parlait le recteur au début de l'année. Mes collègues me soutiennent que le "lycée devra s'habituer" et que "de plus en plus d'élèves seront comme ça" ... Mais j'ai des doutes, on laisse vraiment passer des élèves avec des grandes difficultés en première  et en terminale ? Je suis certaines qu'ils seront réorientés à la fin de leur seconde non ????

Non, ce qui sont en très très grande difficultés sont réorientés dans la voie professionnelle,mais pas avec la certitude d'obtenir leur vœu... auquel cas, ils doubleront leur année de seconde. Pour ceux qui s'en sortent un petit peu mieux, on les met en STMG devenue une vraie voie de garage (même plus que la filière pro dont les effectifs sont contingentés...), et parfois 1ère L....


Plus depuis cette année : il faut que la famille souhaite le redoublement, pardon le maintien, ou souhaite faire les démarches pour une réorientation. Le conseil de classe est tenu de proposer une première générale ou technologique.

Nous avons eu de la chance que tous les élèves très en difficultés (du moins dans les classes que j'avais cette année) proposent par eux-même la filière pro en plus des autres filières (conscient qu'ils ne seront pas pris Twisted Evil ) Au bout d'un moment, le réalisme finit par prendre le dessus. Mais ma collègue PP en a vu de toutes les couleurs avant que les familles acceptent d'intégrer au dernier moment des voeux pour la filière pro.
Pareil chez nous. Mais attention, ce n'est pas parce qu'ils ont demandé Bac Pro qu'ils l'obtiendront. Ils passeront en commission APRES les troisièmes et auront des places s'il en reste. S'ils n'ont rien en Bac Pro et bien on les mettra en 1ère STMG voire ES ...

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Rosanette le Jeu 30 Juin 2016 - 17:56

@Rendash a écrit:

Lyon III organis(ait?) ça, pour tous les étudiants de L1, sous des noms divers, de l'UE Expression que j'ai connue, à une sorte de certification à passer pour ceux qui galèrent dans ce domaine. Non, ça n'a rien d'une légende urbaine.


Je tiquais plus sur le côté "fortunes dépensées" et surtout sur la réalité de ces modules dans le monde professionnel.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Rendash le Jeu 30 Juin 2016 - 18:05

@Rosanette a écrit:
@Rendash a écrit:

Lyon III organis(ait?) ça, pour tous les étudiants de L1, sous des noms divers, de l'UE Expression que j'ai connue, à une sorte de certification à passer pour ceux qui galèrent dans ce domaine. Non, ça n'a rien d'une légende urbaine.


Je tiquais plus sur le côté "fortunes dépensées" et surtout sur la réalité de ces modules dans le monde professionnel.

Cette certification de Lyon III était aussi pour le monde professionnel.
http://www.univ-lyon3.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1290696666694

Le fait est que ça existe et que ce n'est donc pas, comme tu l'affirmais, une légende urbaine. La question des "fortunes dépensées" se pose, éventuellement ; encore faudrait-il, d'une part, définir ce qu'est "une fortune" ; et, d'autre part, considérer qu'il est acceptable de dépenser ne serait-ce qu'un euro pour faire un boulot que l'école est censée avoir déjà fait.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Rosanette le Jeu 30 Juin 2016 - 18:22

Je sais bien que ça existe, c'est l'ampleur du phénomène qui relève selon moi de la légende urbaine (quand on fait croire que des patrons horrifiés se dépêcheraient d'aller coller leurs employés dans ces formations), dans la mesure où ça n'est pas vraiment une priorité des entreprises (on peut le regretter car c'est regrettable !).

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Mattlec le Jeu 30 Juin 2016 - 18:57

@Rosanette a écrit:Je sais bien que ça existe, c'est l'ampleur du phénomène qui relève selon moi de la légende urbaine (quand on fait croire que des patrons horrifiés se dépêcheraient d'aller coller leurs employés dans ces formations), dans la mesure où ça n'est pas vraiment une priorité des entreprises (on peut le regretter car c'est regrettable !).

Quand ce ne sont pas les patrons eux-mêmes qui commettent des énormités grammaticales ou orthographiques...

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."

Mattlec
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par PauvreYorick le Jeu 30 Juin 2016 - 18:59

En tout cas, l'article posté par ReineMargot semble confirmer qu'un CV correct sur le plan orthographique et grammatical a plus de chances d'être pris au sérieux... il y aurait donc, à tout le moins, une sensibilité des employeurs à ces questions.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Rosanette le Jeu 30 Juin 2016 - 20:08

Ouaip, mais pas de désir de remediation. Et puis un CV c'est une production limitée en termes d'écrit, heureusement que le patron lambda est capable d'établir un tri à ce niveau. Ca ne l'empêche pas de faire de grosses fautes derrière.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par PauvreYorick le Jeu 30 Juin 2016 - 20:15

Je n'ai pas de source précise sous la main et j'ai un peu la flemme d'en chercher, je t'avoue, mais je crois me souvenir d'articles qui contredisaient ta thèse de l'absence de désir de remédiation. Ou alors j'ai mal interprété ton dernier post et ce n'est pas ce que tu dis, ou veux dire.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par pitchounette le Jeu 30 Juin 2016 - 22:27

l'orientation scolaire par l'échec : thème du soir je propose les solutions suivantes :
-> ouvrir le concours de COP : qu'ils soient dans les établissements tout le temps pour faire du fond. Trop de gamins vont les voir à la dernière minute. Le COP (quand il y en a un ) est débordé et tous les gamins ne peuvent échanger.
-> développer le rôle des COP : de mon temps on les voyait de temps en temps vu qu'ils étaient déjà sur plusieurs établissements.
-> faire la pub pour les filières pros : Les filières pros souffrent d'une mauvaise image auprès de la population. Ca reste une filière poubelle, délaissée au profit des filières générales. Avez-vous déjà vu un reportage positif / valorisant sur les filières pro? Aux JT nationaux on voit souvent les lycées général et technologique...Les LP c'est pour annoncer de la violence
-> Ouvrir des filières pro qui correspondent à la réalité du terrain pour répondre aux besoins de nos élèves .
-> Arrêter de nous imposer "36 tonnes" de projets/ateliers/découvertes qui nous font perdre du temps pour nous permettre de nous recentrer sur les fondamentaux de chaque matière.
-> Réduire les effectifs de classe pour accompagner vraiment les élèves dans leur projet démarche et vérifier qu'ils maîtrisent les notions fondamentales



Temps de pause....



Ah mais non ça sert à rien. mes mesures demanderaient des sous et on n'en a plus

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par gluche le Jeu 30 Juin 2016 - 22:36

@pitchounette a écrit:Ah mais non ça sert à rien. mes mesures demanderaient des sous et on n'en a plus
Oh, mais s'il faut des mesures pour faire des économies (hoirs EN j'entends), je suis sûre qu'on peut trouver aussi.

gluche
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par EU1 le Ven 1 Juil 2016 - 9:18

@gluche a écrit:
@pitchounette a écrit:Ah mais non ça sert à rien. mes mesures demanderaient des sous et on n'en a plus
Oh, mais s'il faut des mesures pour faire des économies (hoirs EN j'entends), je suis sûre qu'on peut trouver aussi.

Je dis ça gentiment gluche mais c'est toujours très facile de trouver des économies à faire chez les autres... Laughing
Des économies, on peut en faire partout.

EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Paraffin le Ven 1 Juil 2016 - 14:29

@XIII a écrit:Les citoyens veulent aussi en finir avec le Sénat et l'orientation des politiques en échec vers cette maison de retraite !

Tout à fait!

_________________
If you want to go nowhere, you're sure to get there.

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Jacq le Dim 3 Juil 2016 - 23:20

Le problème n'est pas l'orientation scolaire par l'échec,  le problème c'est l'échec et comme le disait Pitchounette, surtout l'échec concernant "les fondamentaux de chaque matière".


Dernière édition par Jacq le Dim 3 Juil 2016 - 23:36, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Jacq le Dim 3 Juil 2016 - 23:36

@Cath a écrit:Ce rapport raconte un tas de n'importe quoi et visiblement le boulot a été bâclé.

Que les sénateurs sachent qu'avant, les PLP avaient obligation de suivre un stage d'1 mois en milieu professionnel, même en enseignement général.
C'était une galère infinie pour trouver, les entreprises refusant les apprentis-profs qui ne devaient pas être payés, ni être responsables d'un poste de travail, juste observer.
Dans ma promo, nous avons tous trouvé par relations...
Mais quand bien même, en quoi ce stage de quatre semaines effectué il y a 25 ans me rend-il compétente ad vitam æternam pour aider mes élèves à se (ré)orienter ?
Et je passe sur le fait que bon nombre de PLP pro sont issus du privé...

Autre chose au sujet des stages passerelles : nos augustes sénateurs savent-ils que ça existe déjà ? Toute l'année, nous avons vu débarquer des fournées d'élèves de 2nde voire de 1ère générale parfois envoyés contre leur gré découvrir des sections de LP... Certains reviennent définitivement en septembre suivant...ou pas.


Tu as tout à fait raison. J'ai fait ce stage, qui m'a permis de perdre un mois de cours, assumé à l'époque par ma tutrice durant mon absence, et qui n'a servi à strictement rien (outre le fait qu'ayant travaillé dans une librairie j'ai eu des bons d'achats conséquents pour m'acheter des livres).  Par contre je n'avais pas juste "observé", j'avais bossé autant que mes collègues de la librairie, et j'avais autant détesté le patron que mes collègues le détestaient (c'était un vrai ***).

Mes connaissances de l'entreprise viennent de mes amis et aussi des visites de mes élèves en stage. C'est une chose importante je pense.

Faire faire un stage en entreprise d'un mois ne sert à rien, sinon à faire plaisir aux politiques qui eux-mêmes, devraient parfois faire quelques stages sur le terrain ! Par contre multiplier les visites de classes en entreprises diverses durant le collège peut apporter beaucoup aux élèves, et surtout donner du sens à certaines matières, donner des idées.  Plus que le PP c'est le COP qui devrait organiser cela sur les établissements qu'il a en charge.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par Olympias le Dim 3 Juil 2016 - 23:37

@pitchounette a écrit:l'orientation scolaire par l'échec : thème du soir je propose les solutions suivantes :
-> ouvrir le concours de COP : qu'ils soient dans les établissements tout le temps pour faire du fond. Trop de gamins vont les voir à la dernière minute. Le COP (quand il y en a un ) est débordé et tous les gamins ne peuvent échanger.
-> développer le rôle des COP : de mon temps on les voyait de temps en temps vu qu'ils étaient déjà sur plusieurs établissements.
-> faire la pub pour les filières pros : Les filières pros souffrent d'une mauvaise image auprès de la population. Ca reste une filière poubelle, délaissée au profit des filières générales. Avez-vous déjà vu un reportage positif / valorisant sur les filières pro? Aux JT nationaux on voit souvent les lycées général et technologique...Les LP c'est pour annoncer de la violence
-> Ouvrir des filières pro qui correspondent à la réalité du terrain pour répondre aux besoins de nos élèves .
-> Arrêter de nous imposer "36 tonnes" de projets/ateliers/découvertes qui nous font perdre du temps pour nous permettre de nous recentrer sur les fondamentaux de chaque matière.
-> Réduire les effectifs de classe pour accompagner vraiment les élèves dans leur projet démarche et vérifier qu'ils maîtrisent les notions fondamentales



Temps de pause....



Ah mais non ça sert à rien. mes mesures demanderaient des sous et on n'en a plus
Et pourtant c'est crucial.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs veulent en finir avec "l’orientation scolaire par l’échec" (Le Monde)

Message par gauvain31 le Dim 3 Juil 2016 - 23:49

ET donc qu'est-ce qu'on fait s'il n y' a pas d'argent pitchounette? Ben rien .....

En réclamer au gouvernement? Ben non puisque la réforme est faite pour faire des économies...

Descendre dans la rue? Tu penses faire plier le gouvernement? Regarde comment le gouvernement fait la sourde oreille rien que pour la loi du travail.... alors les histoires de moyens dans l'EN pour les COP (je le regrette autant que toi)
Ceci dit, tu mets le doigts sur la grosse lacune (volontaire) de la réforme 2016, à savoir l'orientation... vu que nous étions tous (et sommes encore) entrain de d'essayer de se dépatouiller avec les EPI et l'AP. Ces gadgets pédagogiques ont totalement réussi à jouer le rôle de contrefeux... comme les IDD à l'époque...

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum