Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Amaliah
Empereur

Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Amaliah le 10/7/2009, 10:57
J'ai lu Au Bonheur des dames et suis en plein dans Germinal. Lequel feriez-vous étudier en 3°? En classiques abrégés de L'Ecole des loisirs. En fait je préfère Au Bonheur des dames que j'ai adoré, mais je pense que Germinal est une valeur plus classique. Bref vous en pensez quoi?
avatar
melaniguiz
Fidèle du forum

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par melaniguiz le 10/7/2009, 12:22
J'ai fait l'an dernier Au bonheur des dames, dans l'édition abrégée de l'Ecole des Loisirs qui est très bien. Je dirai que le livre passe bien, mais les petits lecteurs ont eu beaucoup beaucoup de mal à aller jusqu'au bout du livre. A choisir entre lui et Germinal, je prendrais au Bonheur des dames, Germinal est très noir tout de même.
avatar
Anna de Noailles
Fidèle du forum

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Anna de Noailles le 10/7/2009, 12:24
pareil. Au bonheur des dames.
Invité
Invité

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Invité le 10/7/2009, 12:42
Les deux m'ont l'air tout autant "classiques". Personnellement, je prendrais plutôt Au bonheur des dames, qui est moins angoissant et noir que Germinal. (J'aime tout autant les 2 romans, mais je pense aux élèves). Et puis ça doit leur plaire, à leur âge, les histoires de shopping.... !
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Circé le 10/7/2009, 12:44
Idem.
Je suis une fan de Zola mais je dirais Au Bonheur des Dames pour des collégiens.
Je réserverai plutôt Germinal à des lycéens.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Amaliah le 10/7/2009, 14:00
Vos réponses me confortent dans mon choix initial alors. Je pense que je tenterai Au Bonheur des dames au cours de l'année prochaine. Maintenant que je l'ai lu en entier, il me reste à lire la version Ecole des loisirs!! Et dire qu'on l'a en pocket en version intégrale au collège... Un collègue le donne à ses 3°, je ne sais pas comment il fait pour le faire lire. Moi c'est sûr que je leur ferai acheter la version abrégée.
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par lulucastagnette le 10/7/2009, 14:03
Sans hésiter Au bonheur des dames (l'un de mes préférés de Zola). L'histoire d'amour entre le patron et la jeune ouvrière devrait leur plaire, ainsi que la fin inhabituellement positive pour un Zola !

Caro, tu me diras ce que ça donne !! Smile


Dernière édition par lulucastagnette le 10/7/2009, 14:37, édité 1 fois
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Amaliah le 10/7/2009, 14:05
@lulucastagnette a écrit: ainsi que la fin inhabituellement positive pour un Zola !


Mais ils auront alors une vision faussée de Zola en commençant par Au Bonheur des dames!
avatar
Ornella
Vénérable

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Ornella le 10/7/2009, 14:07
question très conne : mais ça donne quoi en version abrégée (je ne m'y connais pas du tout)? qu'est-ce qui est coupé au montage? Razz
ça reste "bien"?
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Amaliah le 10/7/2009, 14:11
En fait ils abrègent le texte tout en gardant les descriptions, le style particulier de l'auteur, par exemple pour Les Misérables ils ont gardé un passage de la digression sur l'argot, dans Au Bonheur des dames, la première description du magasin est conservée. Tous ceux que j'ai déjà lus en abrégé de L'Ecole des loisirs étaient très bien.

Et d'ailleurs, est-ce que quelqu'un a déjà lu Sans famille d'Hector Malot? J'ai vu le titre dans cette collection, ça m'a rappelé mon enfance et je me demande si c'est bien.


Dernière édition par Amaliah le 3/7/2011, 15:07, édité 2 fois
avatar
Aurelien
Niveau 5

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Aurelien le 10/7/2009, 14:18
Ce n'est pas trés gai.. Mais ce doit être la version abrégée pour collégiens. http://www.youtube.com/watch?v=uXHbYG5jlJQ

Sinon c'est du bon roman feuilleton.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 10/7/2009, 14:21
@lulucastagnette a écrit:Sans hésiter Au bonheur des dames (l'un de mes préférés de Zola). L'histoire d'amour entre le patron et la jeune ouvrière devraient leur plaire, ainsi que la fin inhabituellement positive pour un Zola !

Caro, tu me diras ce que ça donne !! Smile

La fin est positive mais, dans Le Docteur Pascal, celui-ci dit que, après une brève lune de miel, Octave a vite recommencé à courir la gueuse.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Amaliah le 10/7/2009, 14:22
Ah mince! Dommage pour Denise!
J'achève Germinal et je commencerai Nana, je n'en suis pas encore au Docteur Pascal... Je comble mes lacunes cet été!
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 10/7/2009, 14:23
@Circé a écrit:Idem.
Je suis une fan de Zola mais je dirais Au Bonheur des Dames pour des collégiens.
Je réserverai plutôt Germinal à des lycéens.
J'ai étudié Germinal en troisième et ça s'est très bien passé.
avatar
Clarianz
Bon génie

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Clarianz le 10/7/2009, 14:36
les lecteurs collégiens d'auj' sont différents, à notre grand desespoir...

_________________
Mama's Rock
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 10/7/2009, 15:56
@Clarianz a écrit:les lecteurs collégiens d'auj' sont différents, à notre grand desespoir...
Ma fille est en train de lire La Fortune des Rougon en version intégrale et je vous assure que ce n'est pas une flèche en français, même si c'est globalement une bonne élève. Elle y oscille péniblement entre douze et treize dans un collège lambda, parce qu'elle est active, travailleuse, disciplinée et vive à l'oral et a mis très longtemps à lire couramment (courant CM2 et sixième). Comme elle entre en seconde l'an prochain, je me fais beaucoup de soucis et l'ai priée de commencer à se forcer à lire quelques Zola et Maupassant durant l'été. Et elle y arrive et semble se passionner puisqu'hier soir, j'ai dû lui chercher sur internet l'arbre généalogique des Rougon-Macquart. Il est vrai qu'elle a un niveau de vocabulaire très convenable.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 10/7/2009, 16:25
Caro11 a écrit:En fait ils abrègent le texte tout en gardant les descriptions, le style particulier de l'auteru, par exemple pour Les Misérables ils ont gardé un passage de la digression sur l'argot, dans Au Bonheur des dames, la première description du magasin est conservée. Tous ceux que j'ai déjà lus en abrégé de L'Ecole des loisirs étaient très bien.

Et d'ailleurs, est-ce que quelqu'un a déjà lu Sans famille d'Hector Malot? J'ai vu le titre dans cette collection, ça m'a rappelé mon enfance et je me demande si c'est bien.

Toute mon enfance ! Je l'ai lu et relu entre 8 et 13 ans ! C'était une version abrégée en deux volumes de la Bibliothèque Rouge et Or.

Je l'ai trouvé très récemment en Livre de Poche (version intégrale) et je compte l'envoyer à la jeune Sénégalaise que je parraine et qui entre au CM1.
Son niveau de lecture est très élevé et je pense qu'elle en viendra à bout.
Selon moi, la version intégrale en collège est lisible.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 12/7/2009, 20:48
@Clarianz a écrit:les lecteurs collégiens d'auj' sont différents, à notre grand desespoir...
Quelque chose est pourri dans le Royaume de France ...
Histoire N°1:
Hier soir, ma fille se pose sur une chaise, sur le pas de la porte, avec son "La fortune des Rougon" en main. Elle est assise à côté de sa mamé, la mère de mon époux. Mamé, immédiatement éveillée malgré ses 80 ans, à la vue d'un livre dans la main de la péquelette, questionne: " Tu lis quoi ?". La petite de répondre: "Je lis Zola. C'est difficile !". Mamé glousse et lui dit: "Mais enfin, Zola, ce n'est pas dur ! Je l'ai lu et ça m'a bien plu ! ".
Notice explicative: Mamé est née en 1929 dans un hameau de montagne reculé. Il y avait une école mais personne ne voulait y aller. C'était un défilé perpétuel de jeunes débutants et de remplaçants. Cette petite école n'a jamais présenté personne au certif, et encore moins au concours des bourses. Personne n'est allé au C.C. . Le niveau était trop bas. Mamé est sortie de cette école à douze ans pour aller garder les brebis et récolter la lavande. Ça ne l'a pas empêchée de lire Zola sans difficultés et pas seulement La Terre.

Histoire N°2:

La personne de ma famille qui m'a incitée à lire Zola et m'a prêté quelques volumes, c'est ma grand-mère, née en 1910 et sortie à douze ans de l'école des bonnes sœurs, sans certif, pour entrer en apprentissage de midinette ou plus exactement de cousette.


Pour l'histoire N° 2, je reconnais que le petit peuple parisien du XIX° siècle n'était pas pour ma grand-mère une plongée dans l'inconnu, puisque c'était juste avant elle et dans le même univers.
Mais, quand même, y'a un grave souci ! Pourquoi de mauvais élèves du primaire de 1920 ou 1940 arrivaient à lire, pour leur plaisir, Zola en version intégrale ?
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Ruthven le 12/7/2009, 20:55
@doublecasquette a écrit:
Mais, quand même, y'a un grave souci ! Pourquoi de mauvais élèves du primaire de 1920 ou 1940 arrivaient à lire, pour leur plaisir, Zola en version intégrale ?

Parce qu'ils n'avaient ni la télévision ni Internet, et que la lecture était donc le seul divertissement possible.
Habitués à la surstimulation du net, les adolescents ont des difficultés à se concentrer sur la lecture (ils ont du mal à passer la barre qui leur permettrait de rentrer dans le livre) et s'ennuient en lisant. La question de la lecture est plus sociétale que scolaire. Les grands succès comme Harry Potter fonctionnent bien souvent car ils s'inscrivent dans une logique marketing qui donne envie.
avatar
John
Médiateur

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par John le 12/7/2009, 20:58
En tout cas, je vote aussi pour Au bonheur des Dames.

Et c'est très instructif sur le commerce.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 12/7/2009, 21:13
@Ruthven a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Mais, quand même, y'a un grave souci ! Pourquoi de mauvais élèves du primaire de 1920 ou 1940 arrivaient à lire, pour leur plaisir, Zola en version intégrale ?

Parce qu'ils n'avaient ni la télévision ni Internet, et que la lecture était donc le seul divertissement possible.
Habitués à la surstimulation du net, les adolescents ont des difficultés à se concentrer sur la lecture (ils ont du mal à passer la barre qui leur permettrait de rentrer dans le livre) et s'ennuient en lisant. La question de la lecture est plus sociétale que scolaire. Les grands succès comme Harry Potter fonctionnent bien souvent car ils s'inscrivent dans une logique marketing qui donne envie.
J'aimerais en être aussi certaine que vous. Que ce que vous évoquez ait un rôle, je n'en doute pas. Mais, pour moi, le facteur principal est un très mauvais apprentissage de la lecture dès l'école maternelle. Nombre de gosses arrivent à neuf ou dix ans sans savoir encore lire et englués de bonnes intentions pédagogiques qui leur font prendre des vessies pour des lanternes.
Je me moque de savoir si un gosse de quatorze ans goûte Zola ou plutôt Phillip K. Dick, ce que je veux, c'est qu'il sache lire.
Quand c'est un pensum de lire, on ne lit pas.
avatar
Aurelien
Niveau 5

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Aurelien le 12/7/2009, 21:17
@Ruthven a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Mais, quand même, y'a un grave souci ! Pourquoi de mauvais élèves du primaire de 1920 ou 1940 arrivaient à lire, pour leur plaisir, Zola en version intégrale ?

Parce qu'ils n'avaient ni la télévision ni Internet, et que la lecture était donc le seul divertissement possible.
Habitués à la surstimulation du net, les adolescents ont des difficultés à se concentrer sur la lecture (ils ont du mal à passer la barre qui leur permettrait de rentrer dans le livre) et s'ennuient en lisant. La question de la lecture est plus sociétale que scolaire. Les grands succès comme Harry Potter fonctionnent bien souvent car ils s'inscrivent dans une logique marketing qui donne envie.

Vaste sujet.. mais je crois que le probléme tient aussi à la structure du langage.. il m'arrive de revoir des vieilles séries des années 60 ou 70 (que j'ai vues dans les années 80) et qui à mon sens employaient un langage tout à fait commun.. En 2010, ce langage commun est devenu trés recherché et complexe..aussi bien dans la construction des phrases que par le vocabulaire employé ! l'effet est encore plus important avec les vieux films grand public des années 40 ou 50... je ne parle pas des films d'auteurs mais des films que l'on voyait en famille le samedi soir...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Ruthven le 12/7/2009, 21:28
@doublecasquette a écrit:
J'aimerais en être aussi certaine que vous. Que ce que vous évoquez ait un rôle, je n'en doute pas. Mais, pour moi, le facteur principal est un très mauvais apprentissage de la lecture dès l'école maternelle. Nombre de gosses arrivent à neuf ou dix ans sans savoir encore lire et englués de bonnes intentions pédagogiques qui leur font prendre des vessies pour des lanternes.
Je me moque de savoir si un gosse de quatorze ans goûte Zola ou plutôt Phillip K. Dick, ce que je veux, c'est qu'il sache lire.
Quand c'est un pensum de lire, on ne lit pas.

Comment alors expliquer l'engouement pour Harry Potter ou Fascination ? Car, par expérience, ils ont tous lu cela (au passage, c'est un phénomène très curieux que les post-ados/jeunes adultes lisent essentiellement de la littérature pour enfant, ils zappent pour beaucoup complètement la littérature proprement adolescente (SF, fantastique...)).

Néanmoins, il est vrai qu'il y a un gros souci avec la lecture : depuis deux ans à peu près, j'ai entre 20 et 30% d'élèves qui ne savent pas lire un texte à haute voix, ils en sont au déchiffrage pour un certain nombre de mots. Je ne sais pas si c'est réellement dû aux méthodes d'apprentissage ou à la pauvreté du vocabulaire.

Quant à la remarque d'Aurélien, il faut voir Idiocracy, une petite comédie américaine qui relate l'aventure d'un soldat très moyen mis en hibernation, oublié et qui se réveille 500 ans après. La sélection naturelle ne fonctionnant plus dans un univers culturel, le QI de la population a chuté de manière conséquente, à cause des sollicitations commerciales notamment. Et ce que tu dis du langage est parfaitement mis en scène lorsque cet homme moyen du XXème se retrouve supergénie au XXIème. Le film est une fiction militante assez vache et outrancière, mais ce n'est pas mal vu.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par Carabas le 12/7/2009, 21:34
@Ruthven a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Mais, quand même, y'a un grave souci ! Pourquoi de mauvais élèves du primaire de 1920 ou 1940 arrivaient à lire, pour leur plaisir, Zola en version intégrale ?

Parce qu'ils n'avaient ni la télévision ni Internet, et que la lecture était donc le seul divertissement possible.
Habitués à la surstimulation du net, les adolescents ont des difficultés à se concentrer sur la lecture (ils ont du mal à passer la barre qui leur permettrait de rentrer dans le livre) et s'ennuient en lisant. La question de la lecture est plus sociétale que scolaire. Les grands succès comme Harry Potter fonctionnent bien souvent car ils s'inscrivent dans une logique marketing qui donne envie.
Je pense aussi qu'avant (là, je parle des années 50), l'esthétique des films était calquée sur celle des livres. On faisait des adaptations de classiques, de romans feuilletons (tous les films avec J. Marais, Le Bossu, Le Comte de Monte Cristo...) fidèles, de préférence. Depuis, le cinéma s'est créé une esthétique que le livre copie à son tour. Pourquoi Twilight a-t-il tant de succès? En partie parce que ça s'organise comme un film. On n'a plus les mêmes attentes vis-à-vis d'un livre : on veut que ce soit efficace. 2 phrases suffisent pour dire l'ambiance, paf, on passe à l'action. Bon, c'est un peu caricatural comme vision et je suis sûre que les cinéphiles vont me tomber dessus, mais c'est l'impression globale que j'ai.

Edit : nos posts se sont croisés, Ruthven.
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Germinal ou Au Bonheur des dames?

par doublecasquette le 12/7/2009, 21:36
Ils ne manquent pas plus de vocabulaire français qu'un patoisant de montagne aride né en 1929 !
On peut évoquer le fait qu'ils n'ont jamais eu à se forcer pour jouir ?


Dernière édition par doublecasquette le 12/7/2009, 22:13, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum