Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéePh
Esprit sacré

4ème: La vénus d'Ille?

par InvitéePh le Ven 10 Juil 2009 - 11:00
J'ai envie de changer : je fais toujours du Maupassant et j'aimerais varier les plaisirs: avez-vous déjà étudié en classe La Vénus? Les élèves ont accroché?
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Circé le Ven 10 Juil 2009 - 11:03
Je l'ai fait cette année lors de mon stage "enseigner dans l'autre cycle".
Cela a bien fonctionné, sauf pour un ou deux élèves qui n'ont strictement rien compris...mais très difficile de travailler avec eux sur l'explication rationnelle et irrationnelle...pour eux, il n'y avait en aucune façon une explication rationnelle.
InvitéePh
Esprit sacré

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par InvitéePh le Ven 10 Juil 2009 - 11:05
J'aime prendre La Main pour cela: c'est très très clair, cette hésitation.
Donc ils ont bien accroché, déjà un avis positif!
avatar
kimy
Doyen

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par kimy le Ven 10 Juil 2009 - 11:18
J'ai fini l'étude avec des 4° il y a deux ans lorsque j'ai remplacé une collègue en cours de séquence.
Ils avaient bien accroché et bien saisi la différence entre rationnel et irrationnel.
J'ai préféré étudier "Le veston ensorcelé" cette année.
avatar
painbeurre
Niveau 9

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par painbeurre le Ven 10 Juil 2009 - 11:34
Moi je ne l'ai pas fait mais celles qui ont proposé cette oeuvre dans mon collège n'ont pas réussi à faire accrocher leur élèves... Après ça dépend surement de la manière de le faire, et de ton goût personnel de la nouvelle!
Quant à moi j'ai étudié Le veston ensorcelé (Manuel unique Hatier) et ils ont bien aimé, surtout l'idée de trouver plein d'argent dans ses poches ^^ Et en cursive plusieurs nouvelles de Maupassant, Gautier, Nerval, Poe qui leur ont bien plu aussi!
De toute façon le fantastique leur plait beaucoup et si tu parviens à trouver une bonne approche, vivante et enthousiasmante, il n'y a pas de raison Wink
InvitéePh
Esprit sacré

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par InvitéePh le Ven 10 Juil 2009 - 12:50
Dans le Veston ensorcelé, il n y a pas cette fameuse hésitation entre le rationnel et l'irrationnel, non?
avatar
cannelle59
Neoprof expérimenté

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par cannelle59 le Ven 10 Juil 2009 - 12:51
Pour avoir travaille cette annee sur "la venus d ille" et "le veston ensorcele", il n y a pas photo pour moi comme on dit; je laisse tomber la venus pour l instan,t. Pour mes eleves non plus, il n y avait en aucun cas d explication rationnelle et ils ont eu des difficultes a comprendre. Par contre, franc succes pour le veston que je referai l an prochain

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.
InvitéePh
Esprit sacré

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par InvitéePh le Ven 10 Juil 2009 - 12:53
Je crois que je vais faire un florilège: Maupassant, Buzzati, Gautier etc...
Merci pour vos réponses en tout cas
Invité
Invité

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Invité le Ven 10 Juil 2009 - 14:21
C'est amusant parce que les miens n'ont pas vu l'explication irrationnelle, pour eux c'était l'aragonais qui avait tué et en aucun cas la Vénus. Smile
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par lulucastagnette le Ven 10 Juil 2009 - 16:05
Je fais un blocage sur La Vénus d'Ille depuis que je l'ai étudiée en tant qu'élève en 4è. J'avais détesté... tout comme j'avais détesté Le Cid fait la même année (en fait je détestais le prof... je sais c'est mal !)

Je pense que pour faire étudier le fantastique, on peut trouver mieux et plus angoissant !


Dernière édition par lulucastagnette le Ven 10 Juil 2009 - 17:38, édité 1 fois
avatar
henriette
Médiateur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par henriette le Ven 10 Juil 2009 - 16:11
Chaque fois que je l'ai fait, ça a bien fonctionné. Donc pour moi pas de problème. Je n'en dirais pas autant par exemple du Horla, que je ne retenterai plus de sitôt.
avatar
painbeurre
Niveau 9

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par painbeurre le Ven 10 Juil 2009 - 16:23
Si si dans le veston on a l'hésitation entre rationnel et irrationnel puisqu'à la toute fin de la nouvelle, une fois le veston brûlé, le narrateur ne retrouve aucune de toutes les choses qu'il avait acquises !!! Est-ce le diable? Est-il fou?
J'avais deux classes de 4e cette année, totalement opposées puisqu'une très bonne et une très faible et ils sont parvenus à voir ce balancement entre les deux explications du phénomène!
avatar
Abraxas
Doyen

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Abraxas le Ven 10 Juil 2009 - 16:32
D'un point de vue purement égoïste (le point de vue qui me sied le mieux, à vrai dire), je préfèrerais que vous étudiiez Mérimée. On en a bien davantage besoin par la suite… Même si j'aime beaucoup Buzzati, ce n'est pas la question.
Ou Gautier, dans le même genre et la même époque. J'ai à moitié dégommé une candidate au CAPES parce qu'elle ne connaissait pas Arria Marcella (à propos des Métamorphoses du vampire, sur lequel elle planchait).
avatar
pimousse
Habitué du forum

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par pimousse le Ven 10 Juil 2009 - 16:54
Mes élèves avaient bien aimé, et bien saisi l'hésitation entre explication rationnelle et irrationnelle.
Et ils ont encore plus apprécié quand je leur ai passé le film que j'avais emprunté au CDDP ! La "mise en scène" de l'explication irrationnelle leur a bcp plu Laughing !
avatar
henriette
Médiateur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par henriette le Ven 10 Juil 2009 - 17:09
Une année, j'avais une 4e à grande majorité latiniste, et j'avais travaillé en français avec un recueil de contes et nouvelles ayant tous pour cadre Pompéi (donc entre autres Arria Marcella justement), et en parallèle en latin les lettres de Pline à Tacite. Ca avait très bien fonctionné.
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par lulucastagnette le Ven 10 Juil 2009 - 17:40
Pourquoi pas le Horla Henriette ??
J'aurais aimé le donner en cursive...
Invité1
Niveau 9

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Invité1 le Ven 10 Juil 2009 - 17:42
Ca fait plusieurs fois que je fais La Vénus d'Ille et ça a toujours fonctionné. A la limite, cette année, je changerai peut-être pour moi mais pas vis-à-vis des élèves. Mérimée se doit d'être connu, je rejoins l'avis d'Abraxas.
avatar
henriette
Médiateur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par henriette le Ven 10 Juil 2009 - 17:53
Expérience très bonne en fait une première fois, mais avec une très bonne classe . Ensuite, des expériences plutôt négatives : c'est court et pourtant des élèves qui décrochaient - le moment de la description du Mont St Michel en a laissé sur le bord du chemin plus d'un... Et je pense que l'histoire en soi, qui se passe finalement dans une tête, en introspection en somme, a semblé un peu austère à des élèves peu habitués à lire... Bref, je me souviens avoir littéralement ramé pour finir cette étude, avec des élèves apathiques... Alors que dans le même genre de classes, j'ai trouvé que La Vénus ou Le Veston fonctionnaient sans problème.
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par lulucastagnette le Ven 10 Juil 2009 - 17:56
Ok, merci Henriette pour ces éclaircissements.
Cette année je pense faire Maupassant, il faut que je me replonge (avec délice) dans ses nouvelles.
J'adore aussi Véra !!
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Dwarf le Ven 10 Juil 2009 - 19:45
@Abraxas a écrit:D'un point de vue purement égoïste (le point de vue qui me sied le mieux, à vrai dire), je préfèrerais que vous étudiiez Mérimée. On en a bien davantage besoin par la suite… Même si j'aime beaucoup Buzzati, ce n'est pas la question.
Ou Gautier, dans le même genre et la même époque. J'ai à moitié dégommé une candidate au CAPES parce qu'elle ne connaissait pas Arria Marcella (à propos des Métamorphoses du vampire, sur lequel elle planchait).

"Par la suite"? Pour le prof (optique concours) ou pour les élèves???

Personnellement, j'utilise La Main comme transition de la nouvelle (Contes du jour et de la nuit, qui contiennent, ladite nouvelle) à la nouvelle fantastique (Histoires extraordinaires de Poe in extenso en différenciant bien les degrés de fantastiques : inutile de dire que Metzengerstein retourne la tête des élèves qui ne comprennent pas en général les conclusion de la nouvelle).

Quant aux autres oeuvres citées (Buzzati, Mérimée, Le Horla), je ne les retiens pas car elles sont faites par quasiment tout le monde, uniformité (de principe?) qui, à la longue, ne contribue pas à donner une idée de richesse et de variété de la littérature aux élèves quand ils demandent à leurs camarades ce qu'ils étudient en même temps qu'eux...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
lulucastagnette
Empereur

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par lulucastagnette le Ven 10 Juil 2009 - 19:52
A ce compte, La Main et Poe ne me semblent pas beaucoup plus originaux que Buzzati ou Le Horla ! Wink
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Dwarf le Ven 10 Juil 2009 - 20:14
Ma foi, ils sont tout de même d'une pratique moins répandue, tu en conviendras, je pense!

Et je parle bien de Poe in extenso, pas d'une nouvelle ou deux seulement!

Après, effectivement, l'argument de l'esprit de contradiction n'est pas valable ne lui-même, il ne l'est que pour assumer de montrer autre chose aux élèves. Pour la main, je pense que beaucoup de professeurs l'utilisent : la question est "et par rapport au Horla?"


Dernière édition par Dwarf le Ven 10 Juil 2009 - 23:24, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Abraxas
Doyen

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Abraxas le Ven 10 Juil 2009 - 21:44
Ah, Vera, quelle merveille !
Pour celles et ceux qui ne l'ont pas sous la main, c'est là :
http://www.vaucanson.org/lettres/basedoc/vera.html
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Dwarf le Ven 10 Juil 2009 - 23:25
@Abraxas a écrit:Ah, Vera, quelle merveille !
Pour celles et ceux qui ne l'ont pas sous la main, c'est là :
http://www.vaucanson.org/lettres/basedoc/vera.html

Merci de nous rappeler, cher Abraxas, Villiers de l'Isle Adam, auquel on ne pense jamais assez spontanément!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Abraxas
Doyen

Re: 4ème: La vénus d'Ille?

par Abraxas le Sam 11 Juil 2009 - 7:35
Ce n'est pas moi qui en ai parlé, c'est lulucastagnette…
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum