Le Capes ne fait pas le plein

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par inzilbeth le Mer 6 Juil - 10:27

@Kouria a écrit:Tu veux dire que quand les résultats de l'agreg tombent avant ceux du capes, on enlève du capes les doublons ?

La pratique se raréfie, d'accord, mais est-ce que vous avez des pistes d'explication ? Le niveau des candidats n'est pas assez bon ? On a assez de postes pourvus ? Les agrégés et certifiés sont contre ? C'est trop compliqué ?

ça reste mystérieux pour moi, mais l'absence de liste complémentaire dans des disciplinaires structurellement déficitaires me fait pencher pour ta première hypothèse. La dernière me semble aussi envisageable.

quant aux doublons, j'essaie encore de comprendre heu

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par hln le Mer 6 Juil - 11:50

@inzilbeth a écrit:Apparemment la pratique des listes complémentaires se raréfie.

Néanmoins, en histoire, les résultats de l'agrégation et du capes tombaient le même jour, est-ce habituel ? Si on tient compte des quelques doublons probables, cela veut dire que les 700 postes, s'ils sont effectivement recrutés sur le papier, ne seront pas totalement pourvus car les doublons vont j'imagine opter pour l'agrégation ?
Dommage pour ceux qui sont à la limite du seuil d'admission... ce doit être une source de frustration supplémentaire.

ça n'est pas mon cas, je suis loinnnn derrière... on remet ça l'an prochain.
Il y a un étudiant de ma fac qui a, sur le papier, CAPES ET agreg en histoire justement. Et il s'est très bien classé dans le second concours. Je présume qu'il choisira l'agreg et non le CAPES.
Je suppose que ce n'est pas le seul dans cette situation. J'ai une pensée pour ceux arrivés entre la 701e et 710 places au CAPES.

hln
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par RogerMartin le Mer 6 Juil - 11:57

@Plutarque a écrit:
@Sullien a écrit:Mouvement spécifique, donc nombre de postes spécifique, donc barre spécifique.
L'entre-deux où se situe le CAPES est défavorable aux lettres classiques, certes, mais je ne crois pas que la fusion soit préférable. Et qu'un jury écarte les/quelques candidats indésirables me semble de bon aloi.

D'accord avec toi sur le début. Moins sur la fin : qu'un jury écarte les candidats indésirables me semble aussi de bon aloi, qu'il décide qu'un candidat à 8/20 est indésirable ou non selon son option alors que le socle d'épreuves est le même l'est beaucoup moins.

Si le niveau en langue ancienne s'avère très très bas pour certains admissibles, l'élimination se justifie, puisqu'au contraire des optionnaires par ex. de l'agrég de maths ou d'anglais, le collègue sera après le recrutement susceptible d'enseigner spécifiquement ces matières, et ce dès le collège.



Effectivement, c'est cruel de ne pas prévoir de liste complémentaire, mais je ne sais pas dans quelle mesure les jurys de CAPES ont une bonne visibilité des doublons avec l'agrég. On a un peu autre chose à faire en fin de session que de guetter les admissions dans les autres concours, et si les résultats tombent le même jour c'est impossible d'en tenir compte, la liste doit être décidée/dressée au moment où le jury décide de l'admissibilité, ensuite il se disperse.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par inzilbeth le Mer 6 Juil - 12:09

@RogerMartin a écrit:
Effectivement, c'est cruel de ne pas prévoir de liste complémentaire, mais je ne sais pas dans quelle mesure les jurys de CAPES ont une bonne visibilité des doublons avec l'agrég. On a un peu autre chose à faire en fin de session que de guetter les admissions dans les autres concours, et si les résultats tombent le même jour c'est impossible d'en tenir compte, la liste doit être décidée/dressée au moment où le jury décide de l'admissibilité, ensuite il se disperse.

Cela relève plus d'une gestion intelligente des calendriers de concours, pas du jury qui a bien mérité de partir en vacances c'est certain.
C'est bien triste tout de même pour les 5 à dix candidats qui pourraient être repêchés, et cela permettrait de faire réellement le plein sur les 2 concours...

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par PauvreYorick le Mer 6 Juil - 12:10

C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Thom le Mer 6 Juil - 12:22

@PauvreYorick a écrit:C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.

Oui, cette solution serait probablement la meilleure.

Malgré les résultats des concours (maths par ex), je me dis que même si le niveau baisse, il y a quand même une volonté de ne pas trop brader, mais j'ai quand même peur en voyant la barre finale No

Thom
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Niang973 le Mer 6 Juil - 12:39

@Thom a écrit:
@PauvreYorick a écrit:C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.

Oui, cette solution serait probablement la meilleure.

Malgré les résultats des concours (maths par ex), je me dis que même si le niveau baisse, il y a quand même une volonté de ne pas trop brader, mais j'ai quand même peur en voyant la barre finale No

La question qui se pose est de savoir si à l'heure actuelle le dernier admis a réellement le niveau minimal souhaité (ou si au contraire il y a eu de la "bienveillance" afin de recruter même des candidats susceptibles de s'améliorer dans le futur.... )

_________________
aba       Vin diou v'la les argousins!!                                                  sorciere2    sorcire    sorcire                                                    
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 5e, 4e

Niang973
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par inzilbeth le Mer 6 Juil - 12:44

Je ne sais pas pour les autres matières, mais en histoire la barre d'admission était à 9,58 cette année, ça me semble assez élevé. On peut légitimement estimer qu'une liste complémentaire concernerait des candidats d'un niveau honorable.

inzilbeth
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Vincent83 le Mer 6 Juil - 13:48

Il est tout de même attristant de constater que ce métier magnifique (quand on travaille dans des conditions "normales") n'attire quasiment plus personne (ou si on préfère de moins en moins de gens compétents). Va-t-on créer deux catégories d'enseignants (ceux qui animent -ça doit pas tenir longtemps dans une vraie classe- avec quelques vagues connaissances et ceux qui savent)? Tant qu'à faire j'aimerais autant ne pas avoir à faire l'école à la maison. Après avoir eu tant de profs remarquables il serait bien que nos enfants en profitent aussi...
C'est vraiment une situation de me..e.

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par anachronos le Mer 6 Juil - 13:55

@PauvreYorick a écrit:C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.

Je connais des gens qui ont réussi l'agrégation interne et se sont quand même présentés aux oraux de l'externe, qui ont réussi et ont du coup bloqué des postes pour rien...

anachronos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Moonchild le Mer 6 Juil - 14:23

@Vincent83 a écrit:Il est tout de même attristant de constater que ce métier magnifique (quand on travaille dans des conditions "normales") n'attire quasiment plus personne (ou si on préfère de moins en moins de gens compétents). Va-t-on créer deux catégories d'enseignants (ceux qui animent -ça doit pas tenir longtemps dans une vraie classe- avec quelques vagues connaissances et ceux qui savent)? Tant qu'à faire j'aimerais autant ne pas avoir à faire l'école à la maison. Après avoir eu tant de profs remarquables il serait bien que nos enfants en profitent aussi...
C'est vraiment une situation de me..e.
Premier point : les conditions "normales" d'aujourd'hui ne sont guère très attirantes.
Second point : faire de l'animation est une évolution du métier d'enseignant qui est affirmée par toutes les réformes depuis de nombreuses années.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Vincent83 le Mer 6 Juil - 19:04

@Moonchild a écrit:
@Vincent83 a écrit:Il est tout de même attristant de constater que ce métier magnifique (quand on travaille dans des conditions "normales") n'attire quasiment plus personne (ou si on préfère de moins en moins de gens compétents). Va-t-on créer deux catégories d'enseignants (ceux qui animent -ça doit pas tenir longtemps dans une vraie classe- avec quelques vagues connaissances et ceux qui savent)? Tant qu'à faire j'aimerais autant ne pas avoir à faire l'école à la maison. Après avoir eu tant de profs remarquables il serait bien que nos enfants en profitent aussi...
C'est vraiment une situation de me..e.
Premier point : les conditions "normales" d'aujourd'hui ne sont guère très attirantes.
Second point : faire de l'animation est une évolution du métier d'enseignant qui est affirmée par toutes les réformes depuis de nombreuses années.

D'où les guillemets! Pour moi, "normale" c'est ce que j'ai connu au collège/lycée et qui n'avait aucune raison de tant se dégrader sachant qu'il n'y a pas eu de mutation importante de l'espèce humaine ces dernières années ;-)

Ensuite il doit bien y avoir des enseignants ravis d'animer, ce forum n'étant certainement pas représentatif de la profession! Cela ne me dérange pas à condition que l'on permette aux parents/élèves de choisir une autre voie, plus "classique" (ce qui se fait déjà dans le privé sous contrat: même s'il applique la réforme le climat sur les fondamentaux reste assez "old school", au moins dans l'établissement que je connais.) D'ailleurs dans les établissements publics sélectifs (si si il y en a!) les parents sont très exigeants (quand on a 5 enfants de polytechniciens qui pointent les devoirs dans sa classe on a pas intérêt à faire dans l'approximatif!).

Enfin c'est pas grave, manifestement en haut lieu on doit estimer que chacun doit rester à sa place...Le pire dans tout cela c'est qu'il n'y a probablement pas "une" bonne façon d'enseigner à tout le monde mais que la préoccupation de l'EN n'est même pas d'en trouver une qui soit efficace pour chacun!

Vincent83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par e-Wanderer le Jeu 7 Juil - 3:14

@PauvreYorick a écrit:C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.
Il y a quand même une ou deux objections : ça donnerait une vraie indication au jury du CAPES sur les derniers candidats, dont on saurait explicitement qu'ils ont été admissibles et recalés à l'agreg. J'étais déjà gêné, comme examinateur, que l'on regroupe à des moments précis de la session les candidats d'Outre-Mer ou ceux qui avaient choisi une langue rare (du temps où il y avait une épreuve de langue à l'oral). Je trouve mieux quand on ne sait rien du tout des candidats (parcours, provenance géographique etc.).

Il y a une deuxième difficulté, plus ennuyeuse. Les admissibles à l'agreg, très souvent, proposent de belles prestations à l'oral du CAPES : ça éclaire un peu les loooongues journées du jury, mais surtout, c'est important de garder quelques belles prestations de temps en temps pour l'étalonnage des notes. Le contraste joue aussi un peu en faveur de ces candidats, forcément. Si on les regroupe en fin de session en constituant un groupe de candidats a priori plus homogène, j'ai peur que ça ne les désavantage. J'ai surtout peur que le directoire ne tire prétexte de la situation pour faire pression sur le jury en début de session afin de gonfler artificiellement les notes des candidats médiocres. Quand on peut mettre un 18 ou un 20 de temps en temps pour remonter la moyenne de la commission, on respire un peu mieux…

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Kouria le Jeu 7 Juil - 6:53

On en revient donc à la bonne vieille solution de la liste complémentaire, et à mon interrogation initiale Smile

Kouria
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par RogerMartin le Jeu 7 Juil - 7:59

@PauvreYorick a écrit:C'est pourquoi il convient de décaler les calendriers de telle façon qu'on puisse s'assurer qu'à tous les admissibles aux deux concours, il reste une épreuve de capes à passer au moment où tombent les résultats de l'agreg. Il leur suffit dès lors de ne pas s'y présenter et les doublons sont mécaniquement évités.

Après, c'est sûrement difficile à organiser pour les très grosses disciplines. Mais ça ne devrait pas être impossible.

Décaler les résultats pour que les reçus à l'agreg ne passent pas les oraux de CAPES, ça me paraît compliqué pour les concours à grosses cohortes.

J'ai jeté un coup d'oeil aux rapports 2015, à l'oral du CAPES de philo, 282 admissibles, 264 présents. A l'oral du CAPES anglais, 1486 convoqués, et c'est loin d'être le plus gros concours. Je n'imagine même pas le nombre de multi-admissibles, parce que c'est sur cette base qu'il faudrait faire les répartitions de passages, pas sur celle des admis à l'agrég qui se désistent une fois les résultats connus.

En plus, entre le moment des résultats d'admissibilité de l'agrégation et l'envoi des premières convocations, il y a très peu de temps, presque entièrement mangé déjà par les soucis de localisation géographique des premiers candidats : on ne convoque pas de candidats très éloignés aux deux premières vagues, or on ne connaît les premiers à passer qu'après le tirage au sort d'une lettre, qui est effectué en public lors de la réunion de jury qui valide la barre de l'écrit, puis la désanonymation des résultats d'écrit par le ministère.

Même l'agreg est une très grosse machine. Les bidouillages nécessaires pour simplement permettre aux candidats de passer les deux concours posent déjà bien des casse-tête, et il n'y a aucun personnel administratif payé par le ministère, pratiquement toutes ces tâches d'organisation sont gérées par la présidence du jury (3 personnes). S'il fallait en plus fixer la date de fin du CAPES en fonction du nombre de multi-admissibles...

Donc non, je ne pense pas que ce sera possible d'organiser tout le calendrier en fonction de ça, sauf à boucler l'agrég avant de commencer les oraux de CAPES mi-juillet, pour le plus grand bonheur de tous.

L'adaptation des dates de passage des multi-admissibles ne peut marcher que dans des disciplines où il y a peu de candidats; pour les autres concours plus massifs mais où on fait le plein au CAPES (est-ce qu'il y en a beaucoup à part la philo ? l'histoire ? l'espagnol ?) la meilleure solution reste la liste complémentaire, qui peut être décidée quand tous les postes sont pourvus, sur la base par ex. des démissions pour doublon de l'an passé.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par PauvreYorick le Jeu 7 Juil - 11:44

PC et SVT font le plein (302, 420).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Bouboule le Jeu 7 Juil - 12:36

@PauvreYorick a écrit:PC et SVT font le plein (302, 420).

En PC, nous sommes prêts à toutes les compromissions, ça ne compte pas.

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par fandorine le Jeu 7 Juil - 14:51

@Ruthven a écrit:Mais que va pouvoir dire la propagande ministérielle à propos de la fin de la crise du recrutement ?
Mais il n'y a pas de crise de recrutement, mon gars, tout va bien! Enfin, c'est le Monde (et l'Unsa Rolling Eyes ) qui le disent:
http://www.lemonde.fr//education/article/2016/07/07/les-concours-enseignants-attirent-plus-d-etudiants_4965182_1473685.html

Le Monde - Les concours enseignants attirent plus d'étudiants a écrit:
La crise de recrutement que connaît l’éducation nationale depuis plusieurs années est-elle en passe d’être enrayée ? C’était l’un des grands enjeux de la gauche pour ce quinquennat : relancer l’attractivité des concours de l’enseignement pour parvenir à créer 60 000 postes dans l’éducation d’ici à 2017. Les résultats des concours, publiés progressivement ces derniers jours, montre que la situation s’améliore – même si ceux-ci n’ont pas permis de pourvoir tous les postes.

Le nombre de recrutés augmente. Cette année, ils sont 6 400 candidats à être admis au concours du capes, celui qui permet de devenir professeur certifié au collège ou au lycée. C’est 24 % de plus qu’en 2013.

La gauche pourra se targuer d’avoir réussi à inverser la courbe des candidats au concours, qui était en chute libre depuis la fin des années 1990. « Clairement, il y a un avant et un après 2012, observe Stéphane Crochet, du syndicat des enseignants de l’UNSA. Chez les étudiants, le message politique selon lequel l’éducation nationale recrute est passé. » La réforme de la formation des enseignants mise en place en 2013 – qui a rétabli l’année de formation en alternance des stagiaires, supprimée sous la droite – a également pu jouer. (...)

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/education/article/2016/07/07/les-concours-enseignants-attirent-plus-d-etudiants_4965182_1473685.html#9iXq78fsSCDbpK4T.99

Ces gens sont fous.


Dernière édition par fandorine le Jeu 7 Juil - 15:12, édité 2 fois

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par PauvreYorick le Jeu 7 Juil - 14:53

Comme quoi il suffit d'oser... de tout oser...

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Rendash le Jeu 7 Juil - 14:55

Décidément, ils en disent, des conneries, en ce moment, les syndicats.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Dr Raynal le Jeu 7 Juil - 15:30

@PauvreYorick a écrit:PC et SVT font le plein (302, 420).

En SVT, les débouchés des universitaires sont si variés, si riants, si évidents et si rémunérateurs que nous sommes loin de manquer de candidats...

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Thermo le Jeu 7 Juil - 15:34

@fandorine a écrit:
@Ruthven a écrit:Mais que va pouvoir dire la propagande ministérielle à propos de la fin de la crise du recrutement ?
Mais il n'y a pas de crise de recrutement, mon gars, tout va bien! Enfin, c'est le Monde (et l'Unsa Rolling Eyes ) qui le disent:
http://www.lemonde.fr//education/article/2016/07/07/les-concours-enseignants-attirent-plus-d-etudiants_4965182_1473685.html

Le Monde - Les concours enseignants attirent plus d'étudiants a écrit:
La crise de recrutement que connaît l’éducation nationale depuis plusieurs années est-elle en passe d’être enrayée ? C’était l’un des grands enjeux de la gauche pour ce quinquennat : relancer l’attractivité des concours de l’enseignement pour parvenir à créer 60 000 postes dans l’éducation d’ici à 2017. Les résultats des concours, publiés progressivement ces derniers jours, montre que la situation s’améliore – même si ceux-ci n’ont pas permis de pourvoir tous les postes.

Le nombre de recrutés augmente. Cette année, ils sont 6 400 candidats à être admis au concours du capes, celui qui permet de devenir professeur certifié au collège ou au lycée. C’est 24 % de plus qu’en 2013.

La gauche pourra se targuer d’avoir réussi à inverser la courbe des candidats au concours, qui était en chute libre depuis la fin des années 1990. « Clairement, il y a un avant et un après 2012, observe Stéphane Crochet, du syndicat des enseignants de l’UNSA. Chez les étudiants, le message politique selon lequel l’éducation nationale recrute est passé. » La réforme de la formation des enseignants mise en place en 2013 – qui a rétabli l’année de formation en alternance des stagiaires, supprimée sous la droite – a également pu jouer. (...)

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/education/article/2016/07/07/les-concours-enseignants-attirent-plus-d-etudiants_4965182_1473685.html#9iXq78fsSCDbpK4T.99

Ces gens sont fous.
je me pose d'inquiétantes questions sur la valeur de notre démocratie....

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par barèges le Jeu 7 Juil - 15:51

- Où compte la session "exceptionnelle" (oraux décalés d'un an), en 2013 ou en 2014 ?
- En regardant les statistiques sur education.gouv :

2015 : 7200 postes, 6154 admis
2014 : 6062 postes, 5177 admis (chiffres peut-être augmentés par les admis de la session exceptionnelle, je ne sais pas).
2013 : 6135 postes, 5164 admis (est-ce que la session exceptionnelle a été incorporée aux chiffres de 2013 ?)
2012 : 4847 postes, 4141 admis.

Ce qui a augmenté, c'est le nombre de postes offerts. Le pourcentage de postes non pourvus reste apparemment relativement stable, aujourd'hui autour de 900-1000 postes.

Il faut revenir en 2010 (étudiants d'avant la masterisation) pour avoir 100 % des postes ouverts pourvus.

Entre 2014 et 2015, le taux d'admis par rapport aux présents à l'admissibilité a bien augmenté (de 24 à 31 %).

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Niang973 le Jeu 7 Juil - 15:58

Peut-être qu'avec le nouveau Capes de Maths et informatique ils arriveront à faire le plein de professeur en maths au concours d'ici quelques années Rolling Eyes

_________________
aba       Vin diou v'la les argousins!!                                                  sorciere2    sorcire    sorcire                                                    
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 5e, 4e

Niang973
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Rabelais le Jeu 7 Juil - 16:17

@Vincent83 a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Vincent83 a écrit:Il est tout de même attristant de constater que ce métier magnifique (quand on travaille dans des conditions "normales") n'attire quasiment plus personne (ou si on préfère de moins en moins de gens compétents). Va-t-on créer deux catégories d'enseignants (ceux qui animent -ça doit pas tenir longtemps dans une vraie classe- avec quelques vagues connaissances et ceux qui savent)? Tant qu'à faire j'aimerais autant ne pas avoir à faire l'école à la maison. Après avoir eu tant de profs remarquables il serait bien que nos enfants en profitent aussi...
C'est vraiment une situation de me..e.
Premier point : les conditions "normales" d'aujourd'hui ne sont guère très attirantes.
Second point : faire de l'animation est une évolution du métier d'enseignant qui est affirmée par toutes les réformes depuis de nombreuses années.

D'où les guillemets! Pour moi, "normale" c'est ce que j'ai connu au collège/lycée et qui n'avait aucune raison de tant se dégrader sachant qu'il n'y a pas eu de mutation importante de l'espèce humaine ces dernières années ;-)

Ensuite il doit bien y avoir des enseignants ravis d'animer, ce forum n'étant certainement pas représentatif de la profession! Cela ne me dérange pas à condition que l'on permette aux parents/élèves de choisir une autre voie, plus "classique" (ce qui se fait déjà dans le privé sous contrat: même s'il applique la réforme le climat sur les fondamentaux reste assez "old school", au moins dans l'établissement que je connais.) D'ailleurs dans les établissements publics sélectifs (si si il y en a!) les parents sont très exigeants (quand on a 5 enfants de polytechniciens qui pointent les devoirs dans sa classe on a pas intérêt à faire dans l'approximatif!).

Enfin c'est pas grave, manifestement en haut lieu on doit estimer que chacun doit rester à sa place...Le pire dans tout cela c'est qu'il n'y a probablement pas "une" bonne façon d'enseigner à tout le monde mais que la préoccupation de l'EN n'est même pas d'en trouver une qui soit efficace pour chacun!

La France a quand même perdu 4 points de QI depuis 1996, alors que l'augmentation n'avait cessé depuis 1950.
humhum ( Je m'interroge, le but est-il de tirer leçon des erreurs du passé ou nos penseurs EN organisent-ils cette baisse? ) professeur

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Capes ne fait pas le plein

Message par Rendash le Jeu 7 Juil - 16:34

@Dr Raynal a écrit:
@PauvreYorick a écrit:PC et SVT font le plein (302, 420).

En SVT, les débouchés des universitaires sont si variés, si riants, si évidents et si rémunérateurs que nous sommes loin de manquer de candidats...

Faut dire que les diplômes en carton nécessitent absolument d'être validés par quelque chose d'un peu plus sérieux, comme un concours professeur


@Rabelais a écrit:
La France a quand même perdu 4 points de QI depuis 1996, alors que l'augmentation n'avait cessé depuis 1950.

Source ?

Bon, faut dire qu'il y a eu un pic énorme en 1987, et que, comme tout apogée, celui-ci a été suivi par un déclin très net afro

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum