Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Vivivava
Niveau 5

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Vivivava le Ven 8 Juil 2016 - 14:25
@Écusette de Noireuil a écrit:Sinon, pour ce qui concerne les " remontées",  il faut dire que les élèves sont de plus en plus contestataires, ainsi que leurs parents:une inspectrice m'a dit une fois qu'ils commencent à avoir les premiers mails et coups de fil dès la première matinée des oraux. Parfois le candidat vient tout juste de sortir!
Oraux de l'épreuve de bac HDA cette année : le lendemain du passage de toute une classe, leur professeur m'écrit personnellement pour se plaindre, alors qu'elle sait que je siège dans le jury. Elle a aussi demandé à sa proviseure d'appeler le chef de centre. En fait, elle avait laissé ses élèves faire leur dossier ensemble, comme s'il s'agissait d'un TPE, alors que c'est interdit. Donc le jury avait bien fait son travail. Elle a fait tant de foin que l'inspecteur a dû être mis au courant, et a décidé d'aller voir ce qui se passait dans le lycée concerné.
Lors de la réunion d'harmonisation, donc alors même que les oraux se terminaient, l'inspecteur nous a fait part de deux lettres, envoyées dès le premier jour, de parents (deux profs) qui croyaient que leur enfant avait eu un jury malveillant parce que le jury n'avait rien laissé paraître lors de la prestation des candidats. Il nous a soutenus en répondant aux familles.
Par contre, je me demande si parfois on ne nous brandit pas la menace de recours pour nous contraindre à davantage de "bienveillance".
avatar
ipomee
Doyen

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par ipomee le Sam 9 Juil 2016 - 9:25
Oui, bienveillance un jour, bienveillance toujours.
Et les examinateurs ne sont pas des stars de la télé avec sourire obligé.
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par amalricu le Sam 9 Juil 2016 - 9:53
J'ai connu l'année dernière le cas d'une collègue qui s'était marrée à balancer à ses élèves dès le lendemain des épreuves ses appréciations lapidaires quant aux prestations des TPE d'autres lycéens.

Or cette dame s'est vite rendue compte de la réactivité des réseaux sociaux surtout de la part de jeunes gens en lien dès le collège....son proviseur en a été informé, de même que le collègue du lycée impacté....Je ne connais pas la fin de l'histoire, mais on l'a sans doute invitée à mesurer ses propos à l'avenir...
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par dita le Sam 9 Juil 2016 - 19:42
Avoir des remontées, ce n'est pas bon pour la santé. Cela fait roter et ce n'est pas convenable en société.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Luigi_B le Sam 9 Juil 2016 - 21:09
@ysabel a écrit:Le collègue s'est trompé de descriptif.
Je ne sais pas vous mais cette année en Île-de-France, les élèves étaient répartis de telle façon qu'on pouvait avoir un descriptif différent à chaque candidat et comme les noms des lycées sont remplacés par des matricules parfois très proches, une erreur est vite arrivée. Bon, il suffit de demander confirmation au candidat pour l'éviter.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Luigi_B le Sam 9 Juil 2016 - 21:13
@roxanne a écrit:... nous citant par exemple une question posée en entretien sur un point de vocabulaire médical du texte (dans un autre département). D'ailleurs, lui-même était allé voir sur Wikipédia (sic) pour avoir la réponse, et l'avait aussitôt oubliée tant "ça n'avait aucune importance".
L'IPR n'a pas indiqué le point de vocabulaire et le texte précis ?

De fait les élèves ne sont pas gênés de commenter un texte dont le sens de nombreux termes leur échappe. Tout va bien. Neutral

isabe
Niveau 8

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par isabe le Sam 9 Juil 2016 - 21:41
@Écusette de Noireuil a écrit:il faut dire que les élèves sont de plus en plus contestataires, ainsi que leurs parents:une inspectrice m'a dit une fois qu'ils commencent à avoir les premiers mails et coups de fil dès la première matinée des oraux. Parfois le candidat vient tout juste de sortir!

En pourtant en tant que parent, on prend sur nous quand on voit certaines choses. 😢
Je suis assez affligée par le sentiment de roulette russe que l'on a, surtout dans les matières littéraires. J'ai toujours défendu le côté rigoureux de la correction et de l'harmonisation des jurys, mais dans les faits...
J'avais moins ressenti ça pour le bac S de mon fils, mais alors cette année le bac L de ma fille, c'est à pleurer.
L'année dernière avec l'oral de français (très désarçonnant) déjà où elle a eu 07 après avoir eu une excellente moyenne toute l'année. La prof a été interdite cette année d'examen.
Et la cette année, l'allemand de spécialité. Elle l'a passé à l'oral avec une prof qui lui a dit que c'était très bien, que ça faisait plaisir de parler avec une candidate qui comprenait tout et qui parlait allemand. Résultat : 14.
Et parallèlement, elle a très bien réussi l'oral d'Abibac et a obtenu son Abitur avec 2.6.

Tout cela me fait bien réfléchir sur l'organisation française des épreuves. J'ai toujours milité pour l'examen final, mais je me dis qu'après tout, il ne favorise que les élèves feignants qui y vont - comme ils disent - "au talent" et qui ont parfois un coup de bol. Un des jury de français là a noté tout le monde entre 15 et 19 à l'oral.
Les bons élèves ne sont pas à l'abri d'une contre-performance ou d'être malade et finalement, dans la vie, on est quasi toujours noté sur du contrôle continu. On choisit son médecin ou une entreprise sur une réputation à long terme. Et dans les entretiens d'embauche qui se passent en 15 mn, les erreurs de recrutement sont légion.

Nos jurys d'oral devraient au moins être deux. Ou le livret scolaire devrait être systématiquement consulté.
C'est une vraie question.
avatar
Shere Khan
Niveau 9

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Shere Khan le Dim 10 Juil 2016 - 0:56
En tant que professeur, je trouve aussi que les résultats aux oraux du bac en français, c'est du gros n'imp'. Je fus moi-même atterré par certains résultats. Mais bon.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
ipomee
Doyen

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par ipomee le Dim 10 Juil 2016 - 7:07
Mais comment peut-on expliquer à la fois cette disparité et ces écarts ?
avatar
Catsi
Niveau 2

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Catsi le Dim 10 Juil 2016 - 7:38
@isabe a écrit:
Nos jurys d'oral devraient au moins être deux. Ou le livret scolaire devrait être systématiquement consulté.
C'est une vraie question.
Pour le nombre d'examinateurs, je crois qu'il ne faut pas rêver compte tenu des coûts que cela engendrerait. En revanche, l'utilisation du livret pourrait être intéressante... D'ailleurs, je me souviens les avoir eu à disposition lorsque l'h-g était à l'oral de 1er groupe des séries stt/tg. Cette pratique a disparu car on craignait que l'on suive trop les appréciations, que notre bienveillance soit mise à mal... Il fallait juger 'sur pièce' : les bons élèves devaient naturellement s'en tirer honorablement et les moins bons, absentéistes, perturbateurs et autres n'arrivaient pas avec le handicap de ce fameux livret...

_________________
A la recherche de la congruence entre le bottom up et le top down :shock:
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Luigi_B le Dim 10 Juil 2016 - 9:46
@isabe a écrit:Tout cela me fait bien réfléchir sur l'organisation française des épreuves. J'ai toujours milité pour l'examen final, mais je me dis qu'après tout, il ne favorise que les élèves feignants qui y vont - comme ils disent - "au talent" et qui ont parfois un coup de bol.
Le "parfois" est assez rare.

Personnellement, je serais favorable à l'abandon de la question posée pour l'exposé, comme on faisait auparavant. L'exercice serait moins intelligent, mais moins déstabilisant pour les élèves qui travaillent.


Dernière édition par Luigi_B le Dim 10 Juil 2016 - 11:39, édité 1 fois
isabe
Niveau 8

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par isabe le Dim 10 Juil 2016 - 9:53
@Luigi_B a écrit:
@isabe a écrit:Tout cela me fait bien réfléchir sur l'organisation française des épreuves. J'ai toujours milité pour l'examen final, mais je me dis qu'après tout, il ne favorise que les élèves feignants qui y vont - comme ils disent - "au talent" et qui ont parfois un coup de bol.
Le "parfois" est assez rare.
Je le pensais aussi mais pas tant que ça en fait.
Depuis que je vois mes enfants et leurs copains passer le bac, il y a qd même des résultats étonnants dans les deux sens.
avatar
ysabel
Devin

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par ysabel le Dim 10 Juil 2016 - 11:03
@Luigi_B a écrit:
@isabe a écrit:Tout cela me fait bien réfléchir sur l'organisation française des épreuves. J'ai toujours milité pour l'examen final, mais je me dis qu'après tout, il ne favorise que les élèves feignants qui y vont - comme ils disent - "au talent" et qui ont parfois un coup de bol.
Le "parfois" est assez rare.

Personnellement, je serais favorable à l'abandon de la question posée pour l'entretien, comme on faisait auparavant. L'exercice serait moins intelligent, mais moins déstabilisant pour les élèves qui travaillent.

heu

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Luigi_B le Dim 10 Juil 2016 - 11:38
Pour l'exposé. Fatigue. Laughing
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Luigi_B le Dim 10 Juil 2016 - 11:40
@isabe a écrit:Depuis que je vois mes enfants et leurs copains passer le bac, il y a qd même des résultats étonnants dans les deux sens.
Honnêtement, je n'ai jamais vu un candidat commenter un texte correctement "au talent". Peut-être plus l'effet du hasard : tombé sur le bon texte.
avatar
ysabel
Devin

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par ysabel le Dim 10 Juil 2016 - 12:26
@Luigi_B a écrit:Pour l'exposé. Fatigue. Laughing

Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
isabe
Niveau 8

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par isabe le Dim 10 Juil 2016 - 12:42
@Luigi_B a écrit:
@isabe a écrit:Depuis que je vois mes enfants et leurs copains passer le bac, il y a qd même des résultats étonnants dans les deux sens.
Honnêtement, je n'ai jamais vu un candidat commenter un texte correctement "au talent". Peut-être plus l'effet du hasard : tombé sur le bon texte.
Je ne sais pas. Peut-être aussi des jurys très différents. J'ai rencontré la prof de frs de ma fille l'année dernière après les résultats. Une dame très sérieuse assez désemparée de voir certains de ses élèves en difficulté ressortir avec des notes généreuses assez étonnantes (tous sur le même jury) en s'exclamant qu'elle avait du les saquer toute l'année.
Mais ce n'est pas qu'en français.
Contenu sponsorisé

Re: Les "remontées" des oraux aux IPR

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum