[6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par marlene le Mer 9 Nov 2016 - 19:23

Il n'est plus au programme je crois, mais personnellement je le maintiens en parlant de structure du récit et surtout en insistant sur une évolution de l'histoire: cela leur donne des repères pour écrire ensuite et pour construire des résumés par exemple à l'oral.

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par Duchesse le Mer 9 Nov 2016 - 19:26

Exactement. Merci beaucoup pour cette réponse.

Duchesse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par elisa18 le Mer 9 Nov 2016 - 21:17

Je suis aussi en train de le faire, pour que leur rédaction soit structurée!

elisa18
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par F.Lemoine le Mer 9 Nov 2016 - 23:43

Cela peut être utile effectivement pour structurer l'organisation du récit à écrire, mais il faut absolument insister sur le sens de ce récit : suivre ce squelette pour ne rien raconter d'intéressant, sans rapport avec ce qu'est vraiment un conte (l'évolution du personnage, les obstacles qu'il rencontre et qui le font grandir, etc.) est possible, mais n'a pas d'intérêt, autre que syntaxique ou orthographique. Cela ne suffit pas. Le sens et la forme.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
avatar
F.Lemoine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par V.Marchais le Jeu 10 Nov 2016 - 8:20

@Duchesse a écrit:Bonsoir à tous,

Travaillez-vous le schéma narratif cette année ? Merci.

J'éviterais. Cela prend du temps inutilement, alors que nous avons perdu, avec la réforme, un temps précieux. Je travaillerais sur le sens des récits en lecture, et en écriture, j'apprendrais aux élèves à faire un plan, sans réduire celui-ci à un schéma figé, même s'ils peuvent s'aider, pour constituer leur plan, de leurs lectures : d'après les contes étudiés en classe, que doit-on dire au début ? Qu'est-ce qui déclenche l'histoire ? Quel type d'action trouve-t-on dans les contes ? Comment est-ce que cela finit ? etc. Mais faire dégager des parties de schéma dans un texte, théoriser là-dessus, nommer "situation initiale", "élément modificateur", c'est chiant et parfaitement dispensable.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par charlygp le Jeu 10 Nov 2016 - 8:41

@Duchesse a écrit:Bonsoir à tous,

Travaillez-vous le schéma narratif cette année ? Merci.

Non et je ne l'étudie jamais en fait. Le schéma narratif est une grille de lecture trop cloisonnante. Autant privilégier l'étude de la progression du texte, son plan sans donner des noms techniques. Tu peux faire sentir, sans nommer, l'évolution des personnages : pourquoi tel personnage a fait telle action ? qu'est-ce que cela a entraîné ? Là, ils verront une vraie logique de lecture et verront quelles sont les causes et conséquences des actions sans passer par un schéma théorique.

Le schéma narratif peut être utile lors des travaux d'écriture, pour aider les élèves à établir un texte cohérent. Mais, comme grille de lecture, il vaut mieux éviter son utilisation.

Edit : F.Lemoine et V.Marchais avait répondu à la question en fait !
avatar
charlygp
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par kamasolou le Jeu 10 Nov 2016 - 8:56

professeur Z'avez qu'à faire les mots en -ule !



avatar
kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par Miettes le Jeu 10 Nov 2016 - 18:21

Je n'étais pas au courant des nouvelles modes, ou des anciennes, et étant débutante j'ai fait le schéma narratif avec mes élèves de 6e. Et ils ont adoré, ils le réutilisent à toutes les sauces.
Notons que je le leur ai fait voir à partir du "Petit chaperon rouge", qui n'a pas de situation finale énoncée : c'était le meilleur moyen, à défaut de les emmêler, de leur montrer la relativité du schéma. Mais j'ai l'impression que pouvoir poser des mots techniques sur les choses les rassure et les aide à mieux les saisir (adjuvants / opposants, c'est tout bête, mais bien plus opérant que gentil / méchant, et ils l'ont bien compris).

_________________
2016-2017, lettres au collège : 6e, 5e, 4e + AP 3e
2017-2018, professeur des écoles stagiaire : CM2
avatar
Miettes
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [6e] Le monstre, aux limites de l'humain

Message par Letiziap le Mar 7 Mar 2017 - 18:19

Bonjour,

Je cherche des idées de cours pour introduire la notion de monstre dans le conte. Il faut savoir que je ne peux pas leur demander d'acheter des livres... Des propositions de travaux en groupe ou interactifs seraient la bienvenue Smile
avatar
Letiziap
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum