Le temps de travail des enseignants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps de travail des enseignants

Message par isabe le Dim 10 Juil 2016 - 15:09

Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par nitescence le Dim 10 Juil 2016 - 15:44

@isabe a écrit:Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

Il ne faut pas confondre temps de travail et nos obligations de service : notre statut est en effet dérogatoire sur ce point par rapport au reste de la fonction publique. Nous sommes astreints à des obligations de service, pas à un temps de travail : 15h00 ou 18hOO hebdomadaires selon notre corps (auxquelles s'ajoutent éventuellement les conseils de classe, les rencontres avec les parents et certaines formations) mais c'est tout.
Le temps de travail des enseignants est donc purement théorique ou déclaratif. C'est un objet qui n'a aucune réalité juridique.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par isabe le Dim 10 Juil 2016 - 16:31

@nitescence a écrit:
@isabe a écrit:Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

Il ne faut pas confondre temps de travail et nos obligations de service : notre statut est en effet dérogatoire sur ce point par rapport au reste de la fonction publique. Nous sommes astreints à des obligations de service, pas à un temps de travail : 15h00 ou 18hOO hebdomadaires selon notre corps (auxquelles s'ajoutent éventuellement les conseils de classe, les rencontres avec les parents et certaines formations) mais c'est tout.
Le temps de travail des enseignants est donc purement théorique ou déclaratif. C'est un objet qui n'a aucune réalité juridique.
Eventuellement ? Quand je vois le nombre de réunions, AG, formations, conseils pédagogiques, réunions de liaisons et d'harmonisation, pré-conseils, remise de bulletins...etc... que l'on a maintenant, je ne comprends pas que les syndicats ne nous donnent pas d'infos plus concrètes et qu'on accepte tout comme cela.

isabe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Chocolat le Dim 10 Juil 2016 - 18:44

Il faut cesser de tout gober...

Si notre statut n'est plus dérogatoire et si nous "devons" les 1607 heures comme les autres fonctionnaires, qu'on nous laisse donc choisir les dates de nos congés payés et de nos rtt, que l'on nous mette à disposition des bureaux avec du matériel informatique et des fournitures et que notre salaire corresponde à celui d'un cadre catégorie A, ce que nous sommes sur le papier.

Et notre CE et ses avantages, ainsi que la médecine du travail, où sont-ils ?

A un moment donné, les incohérences, cela suffit !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par dryade le Dim 10 Juil 2016 - 19:05

@isabe a écrit:
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

Malheureusement si : participer aux examens est obligatoire.

dryade
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Cwmystwyth le Mar 19 Juil 2016 - 12:56

@isabe a écrit:Quand je vois le nombre de réunions, AG, formations, conseils pédagogiques, réunions de liaisons et d'harmonisation, pré-conseils, remise de bulletins...etc... que l'on a maintenant, je ne comprends pas que les syndicats ne nous donnent pas d'infos plus concrètes et qu'on accepte tout comme cela.

--> Doc SNALC : p.3 à 6 du doc, numérotées 14 à 17 en bas de page.

Cwmystwyth
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Balthamos le Mar 19 Juil 2016 - 19:15

@isabe a écrit:
@nitescence a écrit:
@isabe a écrit:Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

Il ne faut pas confondre temps de travail et nos obligations de service : notre statut est en effet dérogatoire sur ce point par rapport au reste de la fonction publique. Nous sommes astreints à des obligations de service, pas à un temps de travail : 15h00 ou 18hOO hebdomadaires selon notre corps (auxquelles s'ajoutent éventuellement les conseils de classe, les rencontres avec les parents et certaines formations) mais c'est tout.
Le temps de travail des enseignants est donc purement théorique ou déclaratif. C'est un objet qui n'a aucune réalité juridique.
Eventuellement ? Quand je vois le nombre de réunions, AG, formations, conseils pédagogiques, réunions de liaisons et d'harmonisation, pré-conseils, remise de bulletins...etc... que l'on a maintenant, je ne comprends pas que les syndicats ne nous donnent pas d'infos plus concrètes et qu'on accepte tout comme cela.

http://www.snes.edu/OBLIGATOIRE-ou-NON.html

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par XIII le Mer 20 Juil 2016 - 8:31

Ce qui est marrant c'est qu'en parallèle, une évaluation des enseignants voit le jour, plus managériale, avec la carotte de la classe exceptionnelle pour celles et ceux qui "s'investissent" dans leur établissement...

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par CarmenLR le Mer 20 Juil 2016 - 9:15

@isabe a écrit:Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

Attention, Florence Robine livre, comme on sait, son interprétation du décret du 20 août 2014 (voir l'article 2).
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906&categorieLien=id

Il n'est aucunement fait mention de 1607 heures réparties sur 36 semaines dans ce décret.

Il y a de bons juristes parmi les responsables syndicaux et je suppose qu'ils sont très informés de ce que permet et ne permet pas ce décret.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Saska le Mer 20 Juil 2016 - 10:19

Petite question : les enseignants ont ils vraiment intérêt à réclamer un cadrage précis de la répartition de leurs 1607h (1593, en fait, en enlevant les 14h de fractionnement de congés) ?
Autant je comprends que cela ait été une revendication aboutie des CPE, qui figure dans la circulaire de mission de 2015, autant je ne suis pas certaine que les enseignants aient à gagner à sortir du flou qui entoure tout ce qui dépasse du temps de service obligatoire...

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Balthamos le Mer 20 Juil 2016 - 10:23

@Saska a écrit:Petite question : les enseignants ont ils vraiment intérêt à réclamer un cadrage précis de la répartition de leurs 1607h (1593, en fait, en enlevant les 14h de fractionnement de congés) ?
Autant je comprends que cela ait été une revendication aboutie des CPE, qui figure dans la circulaire de mission de 2015, autant je ne suis pas certaine que les enseignants aient à gagner à sortir du flou qui entoure tout ce qui dépasse du temps de service obligatoire...

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029390906

Pour moi il n'y a pas de flou.

Il y a un service à accomplir dans un horaire. Le service ne veut pas dire faire n'importe quoi et l'horaire ne veut pas dire le faire n'importe quand.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Tangleding le Mer 20 Juil 2016 - 12:12

Pour en revenir à la question initiale du sujet :

La jactance certes légendaire de Mme Robine lui appartient, mais nos ORS sont définies par des textes et particulièrement nos décrets statutaires.

Si Mme Robine a des difficultés de lecture et compréhension, je suis prêt à parier que parmi tous les collègues de lettres du forum il se trouvera certainement une bonne âme pour lui dispenser en la matière quelques leçons bienveillantes à titre gracieux.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Zenxya le Mer 20 Juil 2016 - 14:04

Ne pas oublier que les propos de Mme Robine ont été tenus devant des CDE. Ça et sa croyance en "l'éducabilité des enseignants" lui permettaient de penser qu'en donnant un semblant de pouvoir de nuisance aux chefs, elle détournerait du ministère les critiques que cette réforme va provoquer dès sa mise en application.
Les tensions seront dans les collèges, principaux et enseignants se rejetant la responsabilité du foutoir. Cela permettra à la DGESCO d'affirmer, sans rire, que si ça capote ou si les résultats ne sont pas là, c'est la faute à ces fainéants de profs, corporatiste, arc boutés sur leurs .....etc (vous connaissez la suite par cœur).

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par ipomee le Jeu 21 Juil 2016 - 10:04

@Tangleding a écrit:Pour en revenir à la question initiale du sujet :

La jactance certes légendaire de Mme Robine lui appartient, mais nos ORS sont définies par des textes et particulièrement nos décrets statutaires.

Si Mme Robine a des difficultés de lecture et compréhension, je suis prêt à parier que parmi tous les collègues de lettres du forum il se trouvera certainement une bonne âme pour lui dispenser en la matière quelques leçons bienveillantes à titre gracieux.

Avec la méthode globale ou syllabique ?

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par fifi51 le Mar 26 Juil 2016 - 17:10

@isabe a écrit:Un moment que je cherche des chiffres...

Conférence de Florence Robine CONFERENCE à 25:22
Décret de 2014 : 1607 heures réparties sur 36 semaines.
En dehors de ces 36 semaines, il n'y a pas d'obligation.

ce qui fait 45h par semaine.

fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par CarmenLR le Mar 26 Juil 2016 - 17:38

?
L'interprétation donnée par Florence Robine lui est propre : ce n'est pas ce que mentionne le décret de 2014.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Tangleding le Mer 27 Juil 2016 - 11:12

Okay nous sommes des esclaves corvéables à merci. D'ailleurs je suis en vacances mais j'ai encore l'anneau et le boulet au pied. Qui prévient l'ONU ?

On ne sait pas en quelle langue expliquer que l'oracle de Mme Robine n'engage qu'elle même et que nos statuts sont très clairs.

Pour ceux qui savent lire. Et ceux qui ne veulent pas qu'on se lamente sur leur sort d'esclave volontaire enthousiaste.

_________________
Le projet de réforme du collège décodé :
www.reformeducollege.fr
-------
Nous non plus, nous n'oublions pas la réforme du collège, M. Hollande... (CLIC)
-------
"Never complain, just fight."

Tangleding
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps de travail des enseignants

Message par Chocolat le Mer 27 Juil 2016 - 14:48

La compétence "tendre le bâton pour se faire battre" est validée par beaucoup trop d'enseignants.
C'est dingue à quel point nous acceptons de gober n'importe quelle interprétation de la loi.

Comment faire pour mettre un terme définitif à ces délires désespérants ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum