Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 18:23
Et si elle a vraiment envie d'enseigner, vous allez la convaincre de faire autre chose, et elle y reviendra beaucoup plus tard... Si j'ai mis si longtemps à devenir prof, ce que j'avais souhaité jusqu'à la terminale, c'est parce qu'une prof m'a expliquée à cette époque-là que je pourrais faire mieux, que je n'allais pas finir "petite prof dans un collège de banlieue", que ce serait de la matière grise gâchée etc (sic). J'entends encore ses paroles. J'avais 17 ans : je me suis dit que si une prof que j'admirais disait ça, ça devais être un méiter vraiment terrible... bref, je l'ai crue bêtement et c'est comme ça que j'ai attendu si longtemps pour devenir prof. Je ne regrette pas d'avoir fait d'autres choses avant mais tout de même... je fais très attention à ce que je dis aux élèves qui semblent tenter par le métier.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Pierre_au_carré le Mer 15 Juil 2009 - 18:26
Cappuccinette a écrit: Si j'ai mis si longtemps à devenir prof, ce que j'avais souhaité jusqu'à la terminale, c'est parce qu'une prof m'a expliquée à cette époque-là que je pourrais faire mieux, que je n'allais pas finir "petite prof dans un collège de banlieue", que ce serait de la matière grise gâchée etc (sic).

Et maintenant, tu le crois !? Wink
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Reine Margot le Mer 15 Juil 2009 - 18:29
Je ne dis pas "tu vas finir petite prof de banlieue", car d'abord ce n'est pas un échec, que je sache, et c'est tout à fait respectable. Donc ce genre de discours n'a aucun argument. En revanche, si la gamine est avant tout passionnée de littérature et qu'elle s'attend à faire de la littérature, alors je dis attention, le métier c'est avant tout gérer des ados. Et gérer des ados ce n'est pas une mauvaise chose en soi; c'est qu'il faut être sûre que c'est ça qu'on veut faire.

dans le style inverse du discours de ta prof j'ai eu celui de mes parents, bossant dans une boîte privée: fais prof, tu seras fonctionnaire, tu gagneras de l'argent ( lol! ) et tu auras une belle maison (re - lol! ) , ou "regarde la belle maison, c'est à un couple de profs" ( double lol! lol! )

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 18:31
@Pierre_au_carré a écrit:
Cappuccinette a écrit: Si j'ai mis si longtemps à devenir prof, ce que j'avais souhaité jusqu'à la terminale, c'est parce qu'une prof m'a expliquée à cette époque-là que je pourrais faire mieux, que je n'allais pas finir "petite prof dans un collège de banlieue", que ce serait de la matière grise gâchée etc (sic).

Et maintenant, tu le crois !? Wink

Maintenant j'en rigole !
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Ruthven le Mer 15 Juil 2009 - 18:34
@Pierre_au_carré a écrit:
ça n'était pas déjà le cas, plus ou moins, avant ? (depuis moins de 20 ans, par exemple)

En maths, ça l'a toujours été et ça l'est encore, en tout cas...
Mais il y a beaucoup plus d'étudiants et d'écoles.

Non, non, c'est un phénomène assez récent chez les littéraires qui va de pair avec l'explosion médiatique des IEP et avec l'ouverture des khagnes (je parle de AL) vers les écoles de commerce. Jusqu'alors, les khagneux étaient essentiellement motivés par la volonté de transmettre une discipline qu'ils aimaient, depuis cinq-six ans les choses ont radicalement changé. L'hypokhâgne est souvent un choix par défaut par rapport à l'IEP (c'est une bêtise, mais bon...).
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 18:35
marquisedemerteuil a écrit:Je ne dis pas "tu vas finir petite prof de banlieue", car d'abord ce n'est pas un échec, que je sache, et c'est tout à fait respectable. Donc ce genre de discours n'a aucun argument. En revanche, si la gamine est avant tout passionnée de littérature et qu'elle s'attend à faire de la littérature, alors je dis attention, le métier c'est avant tout gérer des ados. Et gérer des ados ce n'est pas une mauvaise chose en soi; c'est qu'il faut être sûre que c'est ça qu'on veut faire.

dans le style inverse du discours de ta prof j'ai eu celui de mes parents, bossant dans une boîte privée: fais prof, tu seras fonctionnaire, tu gagneras de l'argent ( lol! ) et tu auras une belle maison (re - lol! ) , ou "regarde la belle maison, c'est à un couple de profs" ( double lol! lol! )

Pas mal comme discours.
Cela dit, moi à l'époque de ma terminale, je voulais être prof de physique ! Donc ça confirme que ce que je voulais véritablement, c'était être prof ! Et j'ai fait un double coming-out beaucoup plus tard : je voulais être prof et j'étais passionnée de littérature. Et me voilà !
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Ruthven le Mer 15 Juil 2009 - 18:37
Cappuccinette a écrit:Et si elle a vraiment envie d'enseigner, vous allez la convaincre de faire autre chose, et elle y reviendra beaucoup plus tard...

Mais justement on peut y revenir ; en revanche, quand on débute par l'enseignement, il est très difficile de faire autre chose, surtout dans les disciplines littéraires. Un médecin peut devenir enseignant de littérature, mais un enseignant de littérature a très peu de chances de pouvoir devenir médecin.
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 18:38
@Ruthven a écrit:
Cappuccinette a écrit:Et si elle a vraiment envie d'enseigner, vous allez la convaincre de faire autre chose, et elle y reviendra beaucoup plus tard...

Mais justement on peut y revenir ; en revanche, quand on débute par l'enseignement, il est très difficile de faire autre chose, surtout dans les disciplines littéraires. Un médecin peut devenir enseignant de littérature, mais un enseignant de littérature a très peu de chances de pouvoir devenir médecin.

Very Happy
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Carabas le Mer 15 Juil 2009 - 18:47
@Ruthven a écrit:
Cappuccinette a écrit:Et si elle a vraiment envie d'enseigner, vous allez la convaincre de faire autre chose, et elle y reviendra beaucoup plus tard...

Mais justement on peut y revenir ; en revanche, quand on débute par l'enseignement, il est très difficile de faire autre chose, surtout dans les disciplines littéraires.
Je plussoie. Rolling Eyes
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Pierre_au_carré le Mer 15 Juil 2009 - 18:50
marquisedemerteuil a écrit:Je ne dis pas "tu vas finir petite prof de banlieue", car d'abord ce n'est pas un échec, que je sache, et c'est tout à fait respectable. Donc ce genre de discours n'a aucun argument. En revanche, si la gamine est avant tout passionnée de littérature et qu'elle s'attend à faire de la littérature, alors je dis attention, le métier c'est avant tout gérer des ados. Et gérer des ados ce n'est pas une mauvaise chose en soi; c'est qu'il faut être sûre que c'est ça qu'on veut faire.

dans le style inverse du discours de ta prof j'ai eu celui de mes parents, bossant dans une boîte privée: fais prof, tu seras fonctionnaire, tu gagneras de l'argent ( lol! ) et tu auras une belle maison (re - lol! ) , ou "regarde la belle maison, c'est à un couple de profs" ( double lol! lol! )

Comme je l'ai dit, il y a quelques temps ici, sur l'aspect financier prof veut dire:
- gagne des sous.
- gagne pas grand chose.
heu
En tout cas, tout le monde a un avis.

ça vient du fait que dans le privé, les salaires sont plus dispersés (John va nous dire que l'écart-type est plus grand Wink ) : plus bas jusqu'à plus haut que dans le public.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Pierre_au_carré le Mer 15 Juil 2009 - 18:56
@Ruthven a écrit:
Cappuccinette a écrit:Et si elle a vraiment envie d'enseigner, vous allez la convaincre de faire autre chose, et elle y reviendra beaucoup plus tard...

Mais justement on peut y revenir ; en revanche, quand on débute par l'enseignement, il est très difficile de faire autre chose, surtout dans les disciplines littéraires. Un médecin peut devenir enseignant de littérature, mais un enseignant de littérature a très peu de chances de pouvoir devenir médecin.

Il y a période de patinage car on a appris des compétences professionnelles, qui sont de la théorie pour l'enseignement, mais avoir fait des études ne nuit pas...
Il faut prévoir de rebondir. (j'ai eu la chance de ne pas avoir vraiment à le faire...)
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:08
Je suis navrée d'être franche, mais "enseignant" n'est pas vraiment un métier d'avenir. C'est un peu comme si quelqu'un décidait, en 1960, de devenir mineur de fond ! : pas vraiment une idée lumineuse, en somme !

Je ne le conseillerais jamais à mes propres enfants. Un enseignant actuel n'a PLUS, à long terme, de perspective de carrière.

Après, chacun vit sa vie...
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:11
Et quel serait, selon toi, le métier d'avenir à conseiller à tes enfants ?
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:13
Cappuccinette : il y a tout de même des secteurs d'emplois bien plus "sûr" que celui de l'enseignement. Et qui sont appelés à un avenir. (Même s'il est bien sûr difficile d'y voir clair, dans notre monde).
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Reine Margot le Mer 15 Juil 2009 - 19:16
Cappuccinette a écrit:Et quel serait, selon toi, le métier d'avenir à conseiller à tes enfants ?


Directeur de supermarché discount la semaine, fabricant de Rolex le week-end.

Auteur-compositeur-interprète de délicats et galants poèmes rap tels que "sale pute". Twisted Evil

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:21
CampusStellae a écrit:Cappuccinette : il y a tout de même des secteurs d'emplois bien plus "sûr" que celui de l'enseignement. Et qui sont appelés à un avenir. (Même s'il est bien sûr difficile d'y voir clair, dans notre monde).

Mais lesquels ? Que conseillerais-tu à ton enfant ?
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Reine Margot le Mer 15 Juil 2009 - 19:24
Plus sérieusement, c'est bien une des raisons pour lesquelles je reste: c'est la crise partout et je ne vois pas un secteur où l'emploi soit plus sûr que fonctionnaire, même les secteurs qui a priori "marchent", les restructurations sont légion.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:26
Oui ! lol!
Les bêtises du type développement durable, informatique et TICE (pour rester dans l'enseignement), nouvelles technologies, etc. sont très porteurs.
Quant à nous, les profs, je vous rappelle tout de même que l'extinction de notre espèce est programmée ! donc... comme choix de profession : hum !...
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:27
marquisedemerteuil a écrit:Plus sérieusement, c'est bien une des raisons pour lesquelles je reste: c'est la crise partout et je ne vois pas un secteur où l'emploi soit plus sûr que fonctionnaire, même les secteurs qui a priori "marchent", les restructurations sont légion.

Mais Marquise, ne te fais aucune illusion : on te forcera à te reconvertir ! (ou alors à toi de faire autre chose, bien sûr).

Eh oui... Sad
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:30
CampusStellae a écrit:Oui ! lol!
Les bêtises du type développement durable, informatique et TICE (pour rester dans l'enseignement), nouvelles technologies, etc. sont très porteurs.
Quant à nous, les profs, je vous rappelle tout de même que l'extinction de notre espèce est programmée ! donc... comme choix de profession : hum !...
Eh bien ça, vois-tu, je n'y crois pas du tout !!! C'est du même genre que ce qu'on se racontait quand j'étais gamine sur ce que serait la vie en l'an 2000 ! Dire que le métier va changer, évoluer etc. d'accord mais c'est tout ! L'avantage quand on a déjà beaucoup changé de boulot, c'est qu'on ne craint pas le changement Wink
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Pierre_au_carré le Mer 15 Juil 2009 - 19:35
Pour nuancer, prof est un métier où on recrute beaucoup en terme de quantité de postes.
Après que ça ne soit pas assez c'est autre chose.

Il y a une mauvaise passe effectivement dans l'enseignement, mais les choses peuvent très bien s'améliorer d'ici quelques années...
Pour des raisons indéterminées, comme dans la vie.

Il faut tout considérer aussi : conditions de travail / salaire / licencié à 45 ans (?) / etc.
Chacun donnera un poids à chaque donnée.
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:36
A terme, il est tout de même fortement envisagé (euphémisme) que les enseignants ne soient plus des fonctionnaires. Le changement me semble être un ... bouleversement. Et plus de concours.

Personnellement, j'ai déjà fait le deuil de tout ça.
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:36
@Pierre_au_carré a écrit:Pour nuancer, prof est un métier où on recrute beaucoup en terme de quantité de postes.
Après que ça ne soit pas assez c'est autre chose.

Il y a une mauvaise passe effectivement dans l'enseignement, mais les choses peuvent très bien s'améliorer d'ici quelques années...
Pour des raisons indéterminées, comme dans la vie.

Il faut tout considérer aussi : conditions de travail / salaire / licencié à 45 ans (?) / etc.
Chacun donnera un poids à chaque donnée.

Tu parles d'or Pierre_au_carré !
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:39
CampusStellae a écrit:A terme, il est tout de même fortement envisagé (euphémisme) que les enseignants ne soient plus des fonctionnaires. Le changement me semble être un ... bouleversement. Et plus de concours.

Personnellement, j'ai déjà fait le deuil de tout ça.

Je trouve que c'est triste, surtout à 27 ans (si toutefois c'est bien ton âge, hein, on a le droit de tricher un peu Wink )
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:40
Cappuccinette a écrit:
CampusStellae a écrit:A terme, il est tout de même fortement envisagé (euphémisme) que les enseignants ne soient plus des fonctionnaires. Le changement me semble être un ... bouleversement. Et plus de concours.

Personnellement, j'ai déjà fait le deuil de tout ça.

Je trouve que c'est triste, surtout à 27 ans (si toutefois c'est bien ton âge, hein, on a le droit de tricher un peu Wink )

Non, ça va, je suis dans le supérieur. Et très contente de mon travail. Wink
Invité
Invité

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Invité le Mer 15 Juil 2009 - 19:41
CampusStellae a écrit:
Cappuccinette a écrit:
CampusStellae a écrit:A terme, il est tout de même fortement envisagé (euphémisme) que les enseignants ne soient plus des fonctionnaires. Le changement me semble être un ... bouleversement. Et plus de concours.

Personnellement, j'ai déjà fait le deuil de tout ça.

Je trouve que c'est triste, surtout à 27 ans (si toutefois c'est bien ton âge, hein, on a le droit de tricher un peu Wink )

Non, ça va, je suis dans le supérieur. Et très contente de mon travail. Wink

Tu vas trouver ça bête mais ça me rassure et ça me fait plaisir.
Contenu sponsorisé

Re: Mauvaise note au bac français, prépa

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum