Stagiaires recalés

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par dita le Ven 15 Juil 2016 - 14:20

@Hélips a écrit:@dita : juste une chose, penses-tu vraiment que n'importe qui puisse avec du temps et des progrès devenir soliste ou plus simplement astrophysicien ?

Oui. C'est le principe de My Fair Lady, tu connais, le film avec Audrey Hepburn ? Une jeune prostituée ignare est devenue une lady, à l'ère victorienne. Je crois à ce genre d'histoires.
De plus, ci, il s'agit de devenir prof, pas de quoi fouetter un chat !
Goldorak topela
Tamerlan : 2nd degré. Very Happy

dita
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Tonton Marcel le Ven 15 Juil 2016 - 14:22

Et comment on fait progresser nos élèves ? Tu sais dans une classe de 1STMG à 36 ça peut pas marcher comme en ISN... (La 1STMG chez nous c'est pour le stagiaire et la contractuelle écope de la terminale).


Dernière édition par Tonton Marcel le Jeu 22 Sep 2016 - 12:54, édité 1 fois

Tonton Marcel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par kenshinpro le Ven 15 Juil 2016 - 14:34

En vérité, il faudrait cacher ses diplômes lors de l'entretien qui suit l'observation de la gestion de classe...
avatar
kenshinpro
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Hélips le Ven 15 Juil 2016 - 14:46

@Tonton Marcel a écrit:Et comment on fait progresser nos élèves ? Tu sais dans une classe de 1STMG à 36 ça peut pas marcher comme en ISN... (La 1STMG chez nous c'est pour le stagiaire et la contractuelle écope de la terminale)

Les concours ne sont pas difficiles en maths c'est ce que tu sous-entends ?  J'entends aussi ça en salle des profs chez moi, et ça vient toujours d'un agrégé interne voire même d'un certifié. Ces recalés, j'en ai vu dans le tas qui avaient un classement à 1 chiffre au capes, des docteurs, des normaliens, des gens tout à fait normaux pas des fous furieux.

Merci je sais, des classes de STMG, j'en ai.
Et oui je dis qu'en mathématiques il n'est pas nécessaire d'avoir un niveau extraordinaire en math pour être admis au CAPES. Et oui je pense également que certaines personnes sont excellents dans leur domaine mais incapables de la moindre transmission.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par titus06 le Ven 15 Juil 2016 - 14:52

@alanne a écrit:Surtout que les stagiaires actuels sont infantilisés: rapports mémoires....La bienveillance n'est pas pour eux malheureusement, à Nantes et Rennes dans certaines disciplines les renouvellements et licenciements sont légions pour des broutilles. Et oui , la contractuelles ayant servie dans le même établissement pendant 8 ans (et qui convenait aussi bien à la direction qu'aux parents ) et licenciée après une année de stage existe, je l'a connais . C'est fou.

L'infantilisation des stagiaires et le chantage à la validation (dans certains cas), ce n'est malheureusement pas nouveau. Dans les années 2000, un certain nombre de départements d'IUFM avaient mauvaise réputation à ce sujet.
Cela prouvent bien que les choses n'ont guère évolué... Enfin si, la chose qui a quand même changé, c'est l'accusation insidieuse de "donner" le concours dans certains matières qui est apparue depuis (enfin peut-être que c'était déjà le cas à l'époque, mais ça ne se disait pas...).
avatar
titus06
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par tannat le Ven 15 Juil 2016 - 14:56

HS:
@dita a écrit:Oui. C'est le principe de My Fair Lady, tu connais, le film avec Audrey Hepburn ? Une jeune prostituée ignare est devenue une lady, à l'ère victorienne.
Oooooh, argh, nooon Audrey Hepburn n'est en aucun cas, dans ce film, une prostituée ; elle vend des violettes (ou quelque chose de proche, bref des fleurs) et ne connaît rien aux belles lettres et aux bonnes manières. Elle possède en outre un accent déplorable et massacre sa langue. Enfin, elle ne devient pas Lady mais le professeur Higgins la fait passer pour une princesse étrangère... et le film est inspiré d'une pièce de George Bernard Shaw nommée, il me semble, Pygmalion. Désolée, j'adore cette comédie musicale et j'ai du mal à lire des horreurs à ce propos.
Fin du HS.


Dernière édition par tannat le Ven 15 Juil 2016 - 15:18, édité 1 fois

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
avatar
tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par kenshinpro le Ven 15 Juil 2016 - 15:14

@Hélips a écrit:
Merci je sais, des classes de STMG, j'en ai.
Et oui je dis qu'en mathématiques il n'est pas nécessaire d'avoir un niveau extraordinaire en math pour être admis au CAPES. Et oui je pense également que certaines personnes sont excellents dans leur domaine mais incapables de la moindre transmission.

Les élèves sont de plus en plus sur le mode de l'affect. La transmission du savoir fonctionne pour les élèves de type 'mouton' qui ne se posent pas de question et apprennent bêtement et réussissent à l'école. Pour ceux là, un certain type de professeurs suffit.
Il y a bien sûr plusieurs moyens de captiver l'attention et l'assentiment de nos élèves. Si l'élève pense qu'il va apprendre des choses et donne sa confiance en son professeur, c'est presque gagné.
On n'est pas le bon professeur pour tout le monde ! Les cours peuvent être vus et prodigués de plein de manière, c'est notre liberté pédagogique. Un cours n'ayant pas fonctionné avec un groupe classe peut très bien fonctionné avec un autre .
De plus, on n'est pas tous les jours compétent dans notre métier, on est plutôt en capacité de l'être. L'incompétence dépend aussi des conditions de travail et de sa capacité à analyser cela et pour le coup de rectifier le tir si c'est POSSIBLE, auquel cas on est évidemment compétent. Cela prend du temps pour comprendre cela. De surcroît, cela dépend des élèves qu'on a!
Pourquoi est-il si difficile de diriger la France ? Pour avoir un 100% de satisfaction, il faudrait un grand nombre de gouvernement, un peu comme pour nos élèves. C'est pour cela que diviser en deux n'est guère satisfaisant - mais ceci est une autre histoire-
J'oubliais que nous ne sommes plus les détenteurs du savoir, par contre savoir réagir, réfléchir, savoir être, savoir trier le bon grain de l'ivraie que sont les systèmes d'information voire de désinformation reste de notre apanage.
avatar
kenshinpro
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Tonton Marcel le Ven 15 Juil 2016 - 15:27

@kenshinpro a écrit:J'oubliais que nous ne sommes plus les détenteurs du savoir

Si, et mon métier c'est la transmission de ce savoir. Je suis très choqué quand je lis un collègue dire "La transmission du savoir fonctionne pour les élèves de type 'mouton' qui ne se posent pas de question et apprennent bêtement".

Le sujet dérive. Que peut-on faire pour aider les stagiaires recalés ? Est-ce qu'on peut aller au tribunal administratif ?

Tonton Marcel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par dita le Ven 15 Juil 2016 - 17:46

@ Tannat : au temps pour moi.
J'en ai assez d'entendre que tel ou tel, ouh là là, sa non-titularisation s'explique le vilain ! Non.
avatar
dita
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Dimka le Ven 15 Juil 2016 - 18:21

@dita a écrit:Démissionner […] c'est une souffrance.
Non, pas forcément.

Et je pense qu’il faudrait justement arrêter de considérer que se barrer de l’éducation nationale, c’est le drame de sa vie : c’est ce discours qui fout une pression monstre, alors qu’on pourrait juste dire que, bah, ça te convient pas, c’est pas grave, y a des tas de choses cool à faire ailleurs.

Plus largement, je pense aussi que les procédures d’accompagnement, de formation, d’évaluation, de renouvellement et de licenciement des stagiaires sont contestables. Mais je reste sceptique devant la proposition de titulariser tout le monde (genre y a quand même eu un bug avec certain Stéphane F… Razz) : c’est quand même bien de se laisser la possibilité de se séparer des psychopathes et des gros incompétents. Après, la procédure pourrait être plus douce (avec par exemple une politique d’aide à la reconversion).

D’ailleurs, je pense qu’il y a des gens qui ne sont pas fait pour le job (genre moi) : par contre, c’est quelque chose qu’on peut dire sur soi, alors que quand c’est une appréciation portée sur autrui, c’est à manipuler avec des pincettes.

@kenshinpro a écrit:Les élèves sont de plus en plus sur le mode de l'affect.
Alors faudrait les en sortir, et fissa. Le job, c’est prof, pas maman de substitution.

_________________
pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!
avatar
Dimka
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Val83 le Ven 15 Juil 2016 - 18:23

Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!
avatar
Val83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Duguesclin le Ven 15 Juil 2016 - 18:26

@Val83 a écrit:Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!

De toute façon ,pour la titularisation, il faut grenouiller à mort autour de 3 pôles: le CDE, l'Inspecteur et le syndicat.


Dernière édition par Duguesclin le Ven 15 Juil 2016 - 18:32, édité 1 fois

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Tamerlan le Ven 15 Juil 2016 - 18:29

@Duguesclin a écrit:
@Val83 a écrit:Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!

De toute façon ,pour être titulariser, il faut grenouille à mort autour de 3 pôles: le CDE, l'Inspecteur et le syndicat.

Et sans doute aussi avoir une orthographe correcte.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Duguesclin le Ven 15 Juil 2016 - 18:33

@Tamerlan a écrit:
@Duguesclin a écrit:
@Val83 a écrit:Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!

De toute façon, pour être titulariser, il faut grenouiller à mort autour de 3 pôles: le CDE, l'Inspecteur et le syndicat.

Et sans doute aussi avoir une orthographe correcte.
Désolé, je viens de rectifier.

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Val83 le Ven 15 Juil 2016 - 18:35

[quote="Tamerlan"]
@Duguesclin a écrit:
@Val83 a écrit:Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!

De toute façon ,pour être titulariser, il faut grenouille à mort autour de 3 pôles: le CDE, l'Inspecteur et le syndicat.

Et sans doute aussi avoir une orthographe correcte.

Désolée, je suis dans "le feu de l'action" et je ne prends pas le temps de me lire. Mea culpa!!
avatar
Val83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Duguesclin le Ven 15 Juil 2016 - 18:36

@Tamerlan a écrit:
@Duguesclin a écrit:
@Val83 a écrit:Une chose est sûre: si nous protestons trop ou si nous ne sommes pas dans le moule, c'est le risque de ne pas être titularisé. Je pensais que certaines situations des stagiaires étaient exagérées ou même exceptionnelles. Et ben, non!Pour l'avoir vécu moi-même, je peux dire que la validation d'un stagiaire (décidément, j'exècre de plus en plus ce mot qui fait passer au second plan le fait que nous soyons professeur) se joue à peu de chose. Un jour, je raconterai ma situation quelque peu mirobolante. Si, en effet, tout le monde ne peut pas exercer ce métier, la formation en terme de gestion de classe est INEXISTANTE à l'ESPE. Et pourtant, c'est rédhibitoire pour le stagiaire le jour d'une visite quand bien même le tuteur ou le CDE informe du profil particulièrement difficile de la classe. Bref, c'est presque un jeu de loterie!

De toute façon ,pour être titulariser, il faut grenouille à mort autour de 3 pôles: le CDE, l'Inspecteur et le syndicat.

Et sans doute aussi avoir une orthographe correcte.
Non pas forcément, dans certains cas, grenouiller peut suffire.

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par ProvençalLeGaulois le Ven 15 Juil 2016 - 18:38

J'ai un peu de mal avec la vision partagée par certains sur ce fil qui voudraient que tous les stagiaires renouvelés le soient à tort.

Il y a probablement une part de malchance (tuteur malveillant, classes difficiles, problème avec l'ESPE) à ne pas négliger mais nier que certains stagiaires n'ont tout simplement pas fait leurs preuves et doivent être renouvelés voire dans certains cas licenciés, c'est illusoire.

avatar
ProvençalLeGaulois
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Duguesclin le Ven 15 Juil 2016 - 18:44

@ProvençalLeGaulois a écrit:J'ai un peu de mal avec la vision partagée par certains sur ce fil qui voudraient que tous les stagiaires renouvelés le soient à tort.

Il y a probablement une part de malchance (tuteur malveillant, classes difficiles, problème avec l'ESPE) à ne pas négliger mais nier que certains stagiaires n'ont tout simplement pas fait leurs preuves et doivent être renouvelés voire dans certains cas licenciés, c'est illusoire.

Le renouvellement éventuellement mais le licenciement c'est tout de même très dur.

Duguesclin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par dita le Ven 15 Juil 2016 - 19:12

@ProvençalLeGaulois a écrit:J'ai un peu de mal avec la vision partagée par certains sur ce fil qui voudraient que tous les stagiaires renouvelés le soient à tort.

Il y a probablement une part de malchance (tuteur malveillant, classes difficiles, problème avec l'ESPE) à ne pas négliger mais nier que certains stagiaires n'ont tout simplement pas fait leurs preuves et doivent être renouvelés voire dans certains cas licenciés, c'est illusoire.


Oui, mais là, quels sont tes arguments ? Faire la preuve en un an ou deux de quelque chose qui se réfléchit et qui se construit, c'est un peu illusoire aussi.
avatar
dita
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Une passante le Ven 15 Juil 2016 - 19:48

@Duguesclin a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:J'ai un peu de mal avec la vision partagée par certains sur ce fil qui voudraient que tous les stagiaires renouvelés le soient à tort.

Il y a probablement une part de malchance (tuteur malveillant, classes difficiles, problème avec l'ESPE) à ne pas négliger mais nier que certains stagiaires n'ont tout simplement pas fait leurs preuves et doivent être renouvelés voire dans certains cas licenciés, c'est illusoire.

Le renouvellement éventuellement mais le licenciement c'est tout de même très dur.

Le renouvellement permet de laisser plus de temps à ceux qui en auraient besoin pour trouver leurs marques. Mais je ne pense pas vraiment que la gestion de classe puisse complètement s'apprendre. On peut transmettre des trucs, des solutions pour réagir face à certaines situations, mais il y a aussi une grande part d'adaptation de l'enseignant.
Le licenciement ne me paraît pas scandaleux dans l'absolu, si on ne parvient pas à trouver le positionnement adéquat face aux élèves en dépit des deux années de stage, il est peu probable qu'on les trouve ensuite. Je ne dis pas que c'est impossible mais bon, il y a un moment où il faut aussi au permettre aux élèves d'avoir des enseignants qui tiennent la route.
Et ne nous voilons pas la face, il y a aussi des stagiaires entrés dans l'EN parce qu'ils avaient besoin de bosser, mais sans aucun goût pour le métier ou la transmission. Ce ne sont sans doute pas ceux que l'on trouve sur ce forum, parce qu'encore faut-il s'intéresser au métier pour venir ici. Mais des stagiaires qui se fichent totalement de ce qu'il faut faire, qui ne bossent pas chez eux et croient que leur travail se limite aux heures de cours, cela existe ! Et heureusement que dans ce cas, le licenciement est possible sans qu'il y ait pour autant mise en danger des élèves.
De même, en lettres, des étudiants faisant de nombreuses fautes d'orthographe passent le filtre des concours, comment les titulariser quand cela devient flagrant ?
Le stage permet non pas de devenir un parfait enseignant, parce que beaucoup de choses s'apprennent avec l'expérience, mais d'évaluer si on pourra s'améliorer, si on est soucieux de le faire.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Dadoo33 le Ven 15 Juil 2016 - 19:52

@Une passante a écrit:
@Duguesclin a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:J'ai un peu de mal avec la vision partagée par certains sur ce fil qui voudraient que tous les stagiaires renouvelés le soient à tort.

Il y a probablement une part de malchance (tuteur malveillant, classes difficiles, problème avec l'ESPE) à ne pas négliger mais nier que certains stagiaires n'ont tout simplement pas fait leurs preuves et doivent être renouvelés voire dans certains cas licenciés, c'est illusoire.

Le renouvellement éventuellement mais le licenciement c'est tout de même très dur.

Le renouvellement permet de laisser plus de temps à ceux qui en auraient besoin pour trouver leurs marques. Mais je ne pense pas vraiment que la gestion de classe puisse complètement s'apprendre. On peut transmettre des trucs, des solutions pour réagir face à certaines situations, mais il y a aussi une grande part d'adaptation de l'enseignant.
Le licenciement ne me paraît pas scandaleux dans l'absolu, si on ne parvient pas à trouver le positionnement adéquat face aux élèves en dépit des deux années de stage, il est peu probable qu'on les trouve ensuite. Je ne dis pas que c'est impossible mais bon, il y a un moment où il faut aussi au permettre aux élèves d'avoir des enseignants qui tiennent la route.
Et ne nous voilons pas la face, il y a aussi des stagiaires entrés dans l'EN parce qu'ils avaient besoin de bosser, mais sans aucun goût pour le métier ou la transmission. Ce ne sont sans doute pas ceux que l'on trouve sur ce forum, parce qu'encore faut-il s'intéresser au métier pour venir ici. Mais des stagiaires qui se fichent totalement de ce qu'il faut faire, qui ne bossent pas chez eux et croient que leur travail se limite aux heures de cours, cela existe ! Et heureusement que dans ce cas, le licenciement est possible sans qu'il y ait pour autant mise en danger des élèves.
De même, en lettres, des étudiants faisant de nombreuses fautes d'orthographe passent le filtre des concours, comment les titulariser quand cela devient flagrant ?
Le stage permet non pas de devenir un parfait enseignant, parce que beaucoup de choses s'apprennent avec l'expérience, mais d'évaluer si on pourra s'améliorer, si on est soucieux de le faire.

+1
avatar
Dadoo33
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Auz le Ven 15 Juil 2016 - 20:38

J'ai un choc en lisant ce fil, lors de mon stage (il y a un peu plus de 10 ans), tous les stagiaires étaient titularisés, même ceux qui ne savaient manifestement pas gérer une classe... Les choses ont changé!
En bien peut-être, je ne sais pas, la crise des vocations est peut être une piste d'explications, comme le dit Une passante (reformulation libre), certains atterrissent devant des élèves parce qu'ils ont vu de la lumière et sont entrés sans trop savoir pourquoi.

_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Auz
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Val83 le Ven 15 Juil 2016 - 20:53

@Auz a écrit:J'ai un choc en lisant ce fil, lors de mon stage (il y a un peu plus de 10 ans), tous les stagiaires étaient titularisés, même ceux qui ne savaient manifestement pas gérer une classe... Les choses ont changé!
En bien peut-être, je ne sais pas, la crise des vocations est peut être une piste d'explications, comme le dit Une passante (reformulation libre), certains atterrissent devant des élèves parce qu'ils ont vu de la lumière et sont entrés sans trop savoir pourquoi.

Oui, enfin, c'est un argument un peu facile. Ce n'est pas parcequ'on a la vocation que nous sommes meilleurs dans notre métier!
avatar
Val83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Une passante le Ven 15 Juil 2016 - 21:04

Sans parler de vocation, tout simplement le goût pour ce que l'on fait et l'envie de bien faire son travail.
Je suis devenue professeur par hasard, après des études de lettres, mais cela m'a plu assez vite et je m'y suis sentie tout à fait à ma place. Si cela n'avait pas été le cas, j'espère bien que l'EN ne m'aurait pas laissée m'empêtrer dans un boulot que je n'aimais pas...
Le métier est assez difficile comme cela quand on l'aime, alors quand ce n'est pas le cas, cela doit vite devenir l'horreur, et il faut tenir 42 ans...
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Auz le Ven 15 Juil 2016 - 21:10

@Une passante a écrit:Sans parler de vocation, tout simplement le goût pour ce que l'on fait et l'envie de bien faire son travail.

Effectivement le terme vocation est galvaudé mais je l'envisageais sous l'angle d'Une passante, comme tous les métiers, l'enseignement réclame une forme d'engagement, de goût pour ce que l'on fait. Je suis sans doute trop naïve mais en aimant ce métier il me semble qu'on ne peut que progresser dans sa pratique. J'ai toujours aimé enseigner mais je n'ai pas toujours été une bonne enseignante...et je peux et dois progresser encore!

_________________
Boulet un jour, boulet toujours.
avatar
Auz
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaires recalés

Message par Val83 le Ven 15 Juil 2016 - 21:12

Dans ce cas nous sommes d'accord. Mais je pense, sauf erreur de ma part, que les conditions d'exercice ne sont plus vraiment les mêmes. Le métier est devenu de plus en plus difficile avec une formation inadaptée alors que les exigences de l'administration dont de plus en plus importantes. J'étais à 18h avec une formation (facultative au final mais non adaptée) en plus de mon temps de service.
avatar
Val83
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum