"Je suis amoureux de mon élève"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Reine Margot le 11/7/2009, 21:47

Concernant ses enfants, mieux vaut peut-être en savoir le moins possible sur leur vie intime, non?

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 11/7/2009, 21:47

Clarianz, je voulais dire qu'ils sont souvent stupides et immatures (désolé, mais...)
Voilà pourquoi, en ce qui me concerne, c'est NO WAY ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par doublecasquette le 11/7/2009, 21:48

@Dwarf a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Circé a écrit:Je suis déjà "trop vieille" pour voir autre chose qu'en mes élèves des petits garçons...pis, même jeune, je préférais l'âge mûr !
Le vert m'exaspère!
Il y a pourtant une très belle chanson de Barbara "Les amours incestueuses". Il est vrai que ça ne m'a jamais tentée non plus ! Mais, en tant que mère d'un garçon de 18 ans, j'avoue qu'il m'agréerait que cela lui échoit, plutôt que l'imaginer à besogner lamentablement des pucelles de son âge. affraid

Disons que le contexte de Barbara était autrement plus sordide...

Ceci dit, tu dis une chose importante au sujet de la défloration des jeunes gens : cela ne se passait pas entre jeunes il n'y a pas si longtemps que cela (du moins pour ces messieurs, ce qui, d'ailleurs m'a toujours paru injuste mais les risques n'étaient certes pas les mêmes que pour ces demoiselles)...
Ouais ! J'ai un copain (65 ans à présent), ex-capitaine de la marine marchande, qui fut mousse et ce sont les matelots qui lui ont payé sa première pute pour le déniaiser. Il nous raconte cette aventure avec des mots savoureux ! Il s'est fait pourrir par ses potes car il est redescendu tout fiérot, du haut de ses quinze ans, au bout de dix minutes, départ arrêté.
Vous me voyez, moi, la maman, en train de payer une pute à mon fils pour le déniaiser? affraid

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par doublecasquette le 11/7/2009, 21:50

marquisedemerteuil a écrit:Concernant ses enfants, mieux vaut peut-être en savoir le moins possible sur leur vie intime, non?
Bien sûr ! C'est exactement la base !
Ça n'empêche pas de penser la meilleure initiation, en termes généraux , non ?

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 11/7/2009, 22:27

Non, mais j'ai déjà eu un étudiant de BTS qui m'a dit "M'dame, je vous kiffe !
- Euh...Je suis ta professeur ; il y a plein d'étudiantes mignonnes dans la classe.
- Vous comprenez pas. Je vous kiffe !"

Il a fini par changer de lycée après m'avoir dit que ça aurait été mieux pour lui si j'avais été professeur ailleurs.
J'ai du mal à envisager un couple élève-professeur, mais j'avais une collègue qui m'avait dit avoir vécu une histoire avec un de ses élèves de Tale, assez mature. Ça doit être assez fréquent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Dwarf le 11/7/2009, 22:44

@Pseudo a écrit:Oui, c'était souvent au bordel... Je ne suis pas sure que cela fasse une éducation sexuelle parfaite.

Je ne pensais pas spécifiquement à cela : c'était aussi les voisines ou les amies de la mère (je pense à mon grand-père du haut de ses treize ans, par exemple). En général, bordel ou pas, elles faisaient tout de même preuve d'une certaine tendresse d'initiatrice pour ce moment important (bon, après, comme toujours, il y a des exceptions à tout).

Quant à aujourd'hui, je suis partagé : je vois autour de moi beaucoup de jeunes se mettre en couple très tôt et faire ça de manière très mignonne et intime (c'est beau) et d'autres s'éclater et faire ça de manière "festive" souvent au détriment de la qualité, cela va de soi. Cependant, je ne puis m'empêcher de penser que les premiers font les choses à l'envers avec tous les risques que cela comporte pour leur vie conjugale et familiale future tandis que les seconds risquent d'être bien moins pris par le démon de midi ou simplement par la soif d'expériences au moment de construire des choses sérieuses. Dilemme! Je pense que c'est, une fois de plus, avant tout question de tempéraments!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 11/7/2009, 22:47

Oh, tu sais, Dwarf, tout ça est très variable.
L'un de mes frères a eu une vie sentimentale et sexuelle très riche ( que c'est joliment dit!). Ca ne l'a pas empêché de succomber au démon de midi, lui aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Dwarf le 11/7/2009, 23:25

Camélionne a écrit:Oh, tu sais, Dwarf, tout ça est très variable.
L'un de mes frères a eu une vie sentimentale et sexuelle très riche ( que c'est joliment dit!). Ca ne l'a pas empêché de succomber au démon de midi, lui aussi.

Je m'en doute ; c'est pour cela que je dis bien que c'est avant tout question de tempéraments. Smile

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par ysabel le 11/7/2009, 23:43

@doublecasquette a écrit: Mais, en tant que mère d'un garçon de 18 ans, j'avoue qu'il m'agréerait que cela lui échoit, plutôt que l'imaginer à besogner lamentablement des pucelles de son âge. affraid

lol!

Mon père disait toujours qu'un jeune homme devait avoir une vieille maîtresse pour l'initier correctement...

Quant à moi, je n'ai pas l'âme d'une "déniaiseuse" même si parfois je trouve certains élèves fort charmants - mais à revoir 10 ans plus tard - et si parfois certains garçons me regardent avec d'un manière qui ne trompe guère

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 12/7/2009, 00:41

Henri II.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 12/7/2009, 00:46

@Dwarf a écrit:
@Pseudo a écrit:Oui, c'était souvent au bordel... Je ne suis pas sure que cela fasse une éducation sexuelle parfaite.


Quant à aujourd'hui, je suis partagé : je vois autour de moi beaucoup de jeunes se mettre en couple très tôt et faire ça de manière très mignonne et intime (c'est beau) et d'autres s'éclater et faire ça de manière "festive" souvent au détriment de la qualité, cela va de soi. Cependant, je ne puis m'empêcher de penser que les premiers font les choses à l'envers avec tous les risques que cela comporte pour leur vie conjugale et familiale future tandis que les seconds risquent d'être bien moins pris par le démon de midi ou simplement par la soif d'expériences au moment de construire des choses sérieuses. Dilemme! Je pense que c'est, une fois de plus, avant tout question de tempéraments!

Pour connaître un couple qui s'est aimé jeune, s'est ensuite perdu de vue, et s'est marié dix ans plus tard, après des retrouvailles heureuses, j'ai envie de dire que chaque situation est différente. Récemment encore, ils fustigeaient tous ceux qui leur disaient il y a dix ans que ce n'était qu'une amourette, que ça ne durerait pas...
Oui. Question de tempéraments. "Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne", comme disait l'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Abraxas le 12/7/2009, 08:10

Ça a bien dû m'arriver autrefois…
Mais jamais avec des élèves que j'avais : j'attendais l'année suivante…
Il y en a même une avec qui j'ai vécu 20 ans, sans préjudice de celles que je rencontrais entre-temps.
Mais aujourd'hui, les jolies filles que j'ai en cours me laissent totalement froid : plus envie de jouer les initiateurs, et la chair fraîche est trop fraîche… L'esprit de curiosité l'emporte sur l'esprit de jouissance… Je préfère, de loin, une femme qui a assez d'expérience pour faire la différence : j'ai toujours l'impression que les mecs d'âge mûr qui collectionnent les minettes ont peur de la comparaison que pourrait faire une fille plus avertie.
Par ailleurs, quand on est jeune, tout fait ventre. Mais avec l'expérience, on s'attache à trouver des partenaires intelligent(e)s. Qui vous apporte quelque chose de neuf — et il est bien rare que quelqu'un de jeune, vraiment jeune, vous apporte quoi que ce soit, à part lui-même… Et la consommation pour la consommation, quel intérêt ?

Ça me rappelle… J'ai reçu, insérée dans une rédac, une déclaration d'amour d'une assez mignonne élève de Troisième. Il y a longtemps — j'avais 22 ou 23 ans…
J'ai corrigé les fautes d'orthographe et d'expression, j'ai noté et renvoyé.
Ça lui a calmé les ardeurs, si je puis dire…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 12/7/2009, 08:13

@Abraxas a écrit: j'ai toujours l'impression que les mecs d'âge mûr qui collectionnent les minettes ont peur de la comparaison que pourrait faire une fille plus avertie.…

Pas idiot du tout, ça!

Dis donc, Abraxas, quand tu parles de ta vie sexuelle, on se demande QUAND tu as bien pu trouver le temps d'étudier et de bosser. A croire que tu as passé ta vie au plumard... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Tcd le 12/7/2009, 08:32

Mon prof de lycée, l'année du bac de français éprouvait une attirance pour moi! J'avais de l'admiration pour lui, mais "le pouvoir" et "les uniformes " ne m'ont jamais fait fantasmée, Very Happy bref attirance non réciproque.
Cela me gênait beaucoup car son attitude était peu discrète et très démonstrative, du coup mes amies l'avaient même remarqué et me taquinaient... Embarassed
Pour ce qui est de mes élèves, les gamins de moins de 20 ans beurk très peu pour moi!!! J'ai besoin d'un homme, un vrai pour me ...

Tcd
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 12/7/2009, 08:35

Pour te QUOI ???
C'est marrant, mon Sonotone siffle, je n'entends pas. Tu peux répéter, s'te plaît?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Abraxas le 12/7/2009, 08:52

Camélionne, il suffit d'avoir besoin de peu de sommeil… On peut mener trois ou quatre existences distinctes, quand on dort entre trois et cinq heures par nuit.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Invité le 12/7/2009, 08:54

Encore faut-il tomber sur des femmes qui sorment peu elles aussi! Very Happy
Tu m'amuses beaucoup! J'ai du goût, comme disait Colette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Dwarf le 12/7/2009, 11:57

Tout à fait d'accord avec Abraxas (sur les moeurs à l'âge mûr, pas sur les triples vies, car j'ai besoin de mes huit heures de sommeil, moi Laughing ).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par roxanne le 14/7/2009, 18:37

C'est marrant car là je rentre de 3 jours aux Francofolies où grâce au cousin de mon copain j'ai eu l'occasion d'aller dans le carré VIP et de croiser certains vieux chanteurs ou autres animateurs TV , cinqua voire m^me sexagénaires aux bras de très très jeunes demoiselles....effectivement comme un trophée....
Sinon pour en revenir au sujet initial , on parle de tomber amoureux pas de coucheries...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Dwarf le 15/7/2009, 01:12

@roxanne a écrit:
Sinon pour en revenir au sujet initial , on parle de tomber amoureux pas de coucheries...

Tu as raison de le rappeler mais l'enjeu, la différenciation entre amour et désir ou besoin de se rassurer devient peut-être parfois un peu flou pour certains avec le temps : les hommes savent aimer mais aussi s'illusionner. L'anecdote que tu rapportes est de ce point de vue très révélatrice! Rolling Eyes

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par antineum le 21/4/2011, 17:35

Bonjour à toutes et à tous,

je me permets un inclusion dans vos échanges... je suis réalistarice et je prépare actuellement un documentaire pour la chaine TMC.
Documentaire consacré à différents portraits d'histoires d'amour et de relation un peu hors normes.
Je suis donc à la recherche de témoignages de relations professeurs/élèves, passées, actuelles, futures, partagées ou non ayant bien finies ou non.
Si vous vous sentez concerné(e)s contactez-moi au plus vite par mail: angeliquedoc@gmail.com

merci d'avance pour votre aide.

A bientôt

Angélique

antineum
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par tibhoo le 21/4/2011, 20:44

Bien sûr, notre métier est déjà si bien valorisé qu'il ne manque plus qu'un reportage comme celui là.... confused

tibhoo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Dhaiphi le 21/4/2011, 20:54

@tibhoo a écrit:Bien sûr, notre métier est déjà si bien valorisé qu'il ne manque plus qu'un reportage comme celui là.... confused

Surtout qu'à part quelques Terminales pas trop en avance dans le parcours scolaire, les autres sont mineurs. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par Clarianz le 23/4/2011, 14:04

@antineum a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

je me permets un inclusion dans vos échanges... je suis réalistarice et je prépare actuellement un documentaire pour la chaine TMC.
Documentaire consacré à différents portraits d'histoires d'amour et de relation un peu hors normes.
Je suis donc à la recherche de témoignages de relations professeurs/élèves, passées, actuelles, futures, partagées ou non ayant bien finies ou non.
Si vous vous sentez concerné(e)s contactez-moi au plus vite par mail: angeliquedoc@gmail.com

merci d'avance pour votre aide.

A bientôt

Angélique

Moi je dit relançons le débat sur les inscriptions sur Néo, le chiffre, c'est bien, mais...

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par lerocher le 23/4/2011, 20:38



Wink

lerocher
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je suis amoureux de mon élève"

Message par beatricejo le 4/1/2013, 15:15

Bonjour

Je suis journaliste pour la chaine de télévision Chérie 25, et je prépare un reportage sur le thème de l'amour entre prof et élève. Je recherche actuellement des personnes qui souhaiteraient témoigner et donc participer à ce reportage.
Je vous invite à me laisser vos coordonnées ou à me contacter pour me raconter votre histoire. Ce sera aussi l'occasion pour moi de vous expliquer mon projet de reportage en détails.
A bientôt, et bonne journée!

Béatrice, journaliste.
01 40 74 76 59
beatricejournaliste@gmail.com
Electron Libre Productions – Groupe Lagardère

beatricejo
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum