Vos premières mesures

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 13:48

Moi je verrais bien John à ce poste, aussi.

Mais Marquise va encore m'accuser de... John.

lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Pierre_au_carré le Dim 12 Juil 2009 - 14:46

marquisedemerteuil a écrit:- horaires de français de 6h en sixième et cinquième et 2h de latin obligatoire

Et des maths, aussi : c'est pas jojo non plus...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par miss sophie le Dim 12 Juil 2009 - 14:48

Pas plus de 20 élèves par classe.
+ de COP, + disponibles, et moins d'orientation à faire par le professeur principal.
Enlever la note de vie scolaire.
Les PPRE, oui, mais avec des heures dans l'emploi du temps pour prendre en individuel les élèves en difficulté.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par John le Dim 12 Juil 2009 - 15:04

+ de COP, + disponibles, et moins d'orientation à faire par le professeur principal.

Plus de COP correctement formés surtout !

Il faudra que tous les COP aient fait trois stages d'observation par an dans le public et trois stages par an dans le public pendant cinq ans + qu'ils aillent régulièrement dialoguer avec les établissements d'enseignement secondaire et supérieur

Les psychologues qui veulent rester assis pendant des jours à leur bureau en faisant remplir des questionnaires débiles, et qui conseillent au hasard pour faire semblant de s'y connaître, y en a marre !


Dernière édition par John le Dim 12 Juil 2009 - 15:12, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 15:09

petitdrapeau John président ! John président ! Drapeaufrançais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 15:34

Pour ma part, je pense que la menace du redoublement n'est pas la solution, cela me semble même anti-pédagogique, surtout dès le premier trimestre, ce n'est pas ainsi que l'on met un élève en confiance. Cela me rappelle ma mère qui, tout au long de ma scolarité me disait de travailler sinon ma cousine me rattraperait! Quelle idiotie. Je me refuse à envisager le redoublement comme une sanction, en aucun cas il en doit revêtir cet aspect négatif.Je précise aussi que je ne souhaite pas virer le collègue qui a agi ainsi dans mon collègue, je souhaiterais juste que les profs soient mieux formés pour appréhender les élèves et qu'ils soient capables d'un peu de recul en ce qui concerne leur attitude face aux élèves.

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 15:46

@MS a écrit: je souhaiterais juste que les profs soient mieux formés pour appréhender les élèves et qu'ils soient capables d'un peu de recul en ce qui concerne leur attitude face aux élèves.

Je partage tout à fait ce sentiment : il est parfaitement exact qu'il faut un peu de "recul" pour mettre un bon coup de pied aux des élèves.

Ainsi, on atteint mieux la cible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par ysabel le Dim 12 Juil 2009 - 15:50

mdr

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 17:52

CampusStellae a écrit:petitdrapeau John président ! John président ! Drapeaufrançais
Il ne peut pas, c'est impossible. Comme il est en train de préparer le lancement du service Chronocopies pour la rentrée, il est débordé.
Aren't you, dear?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Daphné le Dim 12 Juil 2009 - 17:57

Si seulement Laughing ..............pour le service chronocopies - et pour être président !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Pierre_au_carré le Dim 12 Juil 2009 - 18:00

@John a écrit:
+ de COP, + disponibles, et moins d'orientation à faire par le professeur principal.

Plus de COP correctement formés surtout !

Il faudra que tous les COP aient fait trois stages d'observation par an dans le public et trois stages par an dans le public pendant cinq ans + qu'ils aillent régulièrement dialoguer avec les établissements d'enseignement secondaire et supérieur

Les psychologues qui veulent rester assis pendant des jours à leur bureau en faisant remplir des questionnaires débiles, et qui conseillent au hasard pour faire semblant de s'y connaître, y en a marre !

Mais c'est du John décomplexé, ça !! Wink
Sinon, je suis bien d'accord.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:01

Qu'est-ce que Chronocopies ? J'ai dû louper un épisode...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Pierre_au_carré le Dim 12 Juil 2009 - 18:13

CampusStellae a écrit:Qu'est-ce que Chronocopies ? J'ai dû louper un épisode...

C'est un site qui permet de corriger tes copies à moindre coût.
C'est dans une usine chinoise, je crois. scratch

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:17

Eh bien vois-tu, c'est un service réclamé depuis des mois. Tu envoies tes copies à John. Il te les corrige à la vitesse de l'éclair et te les renvoie, prêtes à être rendues.
Chouette, non?

Va savoir pourquoi, il lambine...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 18:19

N'étant guère en mesure d'apprécier le dégré d'ironie de CampusStellae, je précise que la pédagogie du coup de pied au cul ne me sied nullement.
Je sais, je suis un peu sérieuse, mais bon, si le but de ce forum est de se "défouler", je connais, c'est la pratique de la salle des profs. Ici j'aurais aimé un débat plus construit. Mais je dois être un peu vieille pour ça.

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Angua le Dim 12 Juil 2009 - 18:22

@MS a écrit:Pour ma part, je pense que la menace du redoublement n'est pas la solution, cela me semble même anti-pédagogique, surtout dès le premier trimestre, ce n'est pas ainsi que l'on met un élève en confiance. Cela me rappelle ma mère qui, tout au long de ma scolarité me disait de travailler sinon ma cousine me rattraperait! Quelle idiotie. Je me refuse à envisager le redoublement comme une sanction, en aucun cas il en doit revêtir cet aspect négatif.Je précise aussi que je ne souhaite pas virer le collègue qui a agi ainsi dans mon collègue, je souhaiterais juste que les profs soient mieux formés pour appréhender les élèves et qu'ils soient capables d'un peu de recul en ce qui concerne leur attitude face aux élèves.

Je crois qu'il ne faut pas mélanger "menace" et "avertissement". Je n'ai jamais "menacé" d'élève de redoubler, par contre il m'est arrivé plus d'une fois de pointer les bulletins avec des élèves aux résultats catastrophiques, en leur expliquant bien que l'année suivante, la difficulté serait un cran au-dessus et qu'il n'était peut-être pas trop tard pour s'y mettre/s'y remettre/réfélchir sérieusement au redoublement plutôt qu'à la catastrophe annoncée.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:26

Je vois que tu es nouvelle, MS. Bienvenue à toi.
Alors, concernant ta remarque, tu trouveras sur ce forum une diversité de tons très appréciable, chacun étant tour à tour sérieux et léger, au gré des discussions, des humeurs, de l'ambiance.
Et je serais fort surprise que cela te déplaise.
Le but de ce forum est de se défouler, oui, parfois, mais surtout de s'épauler, de se conseiller, de confonter ses expériences, ses opinions, de demander un regard extérieur, de discuter tout simplement.
La vie, quoi.
Tu as raison, pour apprécier l'ironie et l'humour, il faut parfois connaître les personnes. Ce sera vite fait. En attendant, garde un a priori positif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 18:28

D'accord avec Angua, mais dans mon collège, la mode est plutôt au redoublement sanction et il s'agit bien d'une menace et non d'un avertissement. Combien de fois ai-je entendu cette phrase "Mais il n'a rien fait de l'année, on ne va quand même pas le laisser passer?"
Et si l'élève en question redouble, travaillera-t-il plus? D'ailleurs je constate aisément que, dans mon collège, presque la totalité des redoublements ne sert à rien, sinon à faire perdre aux élèves une année de plus.
Personnellement, lors d'un entretien avec les parents, je n'évoque que très raremement ce maudit redoublement, je laisse le mot venir tout seul ou s'il ne vient pas, je prends trois paires de gants pour aborder le sujet.

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Reine Margot le Dim 12 Juil 2009 - 18:35

Ah cette pratique est rare chez moi (pourtant j'ai passé 2 ans dans ton académie) et généralement en France il y a des consignes pour limiter le taux de redoublement.
Nous avaons fait redoubler un élève de 6e cette année, d'âge normal, qui n'avait rien fait de l'année et avait des résultats catastrophiques, avec une attitude problématique. On lui a dit à plusieurs reprises qu'il faudrait qu'il améliore ses résultats et son attitude s'il voulait passer, mais de toute façon il s'en fichait. On l'a fait redoubler en sachant qu'il ne bossera pas plus l'an prochain mais d'abord en raison de son niveau, ensuite pour ne pas le conforter dans son attitude et qu'il se dise que de toute façon tout est permis puisqu'il passe, enfin parce que le but est de le faire sortir d'une filière générale qui visiblement ne l'intéresse pas, et il faut pour cela qu'il aie 14 ans.
Eh oui, il faut parfois voir les choses en face, certains élèves n'ont pas le niveau pour passer, c'est ainsi.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 18:37

Merci pour ton message Camélionne. Si j'ai essayé ce forum c'est pour trouver autre chose que les sempiternelles remarques qui se disent en salle des profs. J'ai beaucoup d'humour mais j'ai un peu de mal quand je vois que beaucoup de gens utilisent l'humour comme une barrière ( je ne parle pas spécifiquement des personnes de ce forum) et de ce fait cachent ce qu'ils pensent. Ok pour un brin d'humour mais accompagné d'un brin de sérieux qui témoigne que l'on prend en compte la remarque de l'autre.

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:39

De toute façon, il n'y a pas le doublement mais DES doublements, concernant des élèves très différents qui le vivront très différemment parfois, et parfois -c'est indéniable- négativement. D'autres fois, il est tout aussi indubitable qu'e le doublement permet à l'élève de sortir la tête de l'eau et de redémarrer.
J'ai connu bien souvent les deux cas.
Et je ne vois pas en quoi il est antipédagogique de dire à un jeune : "Tu as des difficultés mais nous croyons que tu peux les surmonter et faire de belles choses. Pour te permettre d'avancer plus sûrement sans compromettre ton choix d'orientation, nous te conseillons de recommencer cette année afin d'avancer avec plus de chances de réussite. Et une fois encore, si nous pensions que ça n'en vaut pas la peine, que de toute façon, c'est voué à l'échec, nous ne te proposerions jamais ce tremplin".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 18:39

Le redoublement est également très rare dans mon collège car le Principal est là et passe outre les décisions du conseil de classe( pratique d'ailleurs problématique), mais les vélléités de redoublement sont fréquentes de la part de beaucoup de PP, et il est très difficile d'engager le débat avec les collègues.

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:42

@MS a écrit:Merci pour ton message Camélionne. Si j'ai essayé ce forum c'est pour trouver autre chose que les sempiternelles remarques qui se disent en salle des profs. J'ai beaucoup d'humour mais j'ai un peu de mal quand je vois que beaucoup de gens utilisent l'humour comme une barrière ( je ne parle pas spécifiquement des personnes de ce forum) et de ce fait cachent ce qu'ils pensent. Ok pour un brin d'humour mais accompagné d'un brin de sérieux qui témoigne que l'on prend en compte la remarque de l'autre.
Si c'est ce que tu veux, tu as frappé à la bonne porte! Very Happy
Tu verras, je peux être déjantée et blagueuse, mais je suis aussi sérieuse et consciencieuse. Et tout le monde est comme ça : sérieux sans se prendre trop au sérieux.
Heureuse de pouvoir t'accueillir. fleurs2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 18:43

@MS a écrit:les vélléités de redoublement sont fréquentes de la part de beaucoup de PP, et il est très difficile d'engager le débat avec les collègues.
De toute façon, c'est le CONSEIL qui propose, et le chef d'établissement qui entérine. Le prof seul n'est qu'une voix...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par MS le Dim 12 Juil 2009 - 18:43

Camélionne a écrit:De toute façon, il n'y a pas le doublement mais DES doublements, concernant des élèves très différents qui le vivront très différemment parfois, et parfois -c'est indéniable- négativement. D'autres fois, il est tout aussi indubitable qu'e le doublement permet à l'élève de sortir la tête de l'eau et de redémarrer.
J'ai connu bien souvent les deux cas.
Et je ne vois pas en quoi il est antipédagogique de dire à un jeune : "Tu as des difficultés mais nous croyons que tu peux les surmonter et faire de belles choses. Pour te permettre d'avancer plus sûrement sans compromettre ton choix d'orientation, nous te conseillons de recommencer cette année afin d'avancer avec plus de chances de réussite. Et une fois encore, si nous pensions que ça n'en vaut pas la peine, que de toute façon, c'est voué à l'échec, nous ne te proposerions jamais ce tremplin".
Tout à fait d'accord avec la remarque entre guillemets , le redoublement est antipédagogique s'il est abordé sous son aspect négatif "si tu ne travailles pas, tu redoubleras", et non pas positif" puisque tu as des difficultés, redoubler te permettrait peut-être de repartir sur de bonnes bases".

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos premières mesures

Message par Ruthven le Dim 12 Juil 2009 - 18:59

Camélionne a écrit:
@MS a écrit:Merci pour ton message Camélionne. Si j'ai essayé ce forum c'est pour trouver autre chose que les sempiternelles remarques qui se disent en salle des profs. J'ai beaucoup d'humour mais j'ai un peu de mal quand je vois que beaucoup de gens utilisent l'humour comme une barrière ( je ne parle pas spécifiquement des personnes de ce forum) et de ce fait cachent ce qu'ils pensent. Ok pour un brin d'humour mais accompagné d'un brin de sérieux qui témoigne que l'on prend en compte la remarque de l'autre.
Si c'est ce que tu veux, tu as frappé à la bonne porte! Very Happy
Tu verras, je peux être déjantée et blagueuse, mais je suis aussi sérieuse et consciencieuse. Et tout le monde est comme ça : sérieux sans se prendre trop au sérieux.
Heureuse de pouvoir t'accueillir. fleurs2

Il ne faut pas se leurrer non plus ; sur le forum, il y a quand même beaucoup d'instructionnistes (dans toute leur variété) que le discours de MS fait, dans le moins pire des cas, sourire ; les tenants d'un pédagogisme bon teint tel qu'il a été déversé pendant des années dans les IUFM sont assez minoritaires (sur un forum où ils seraient majoritaires, je doute qu'Abraxas par exemple soit accueilli à bras ouverts) ; mais il y a aussi des partisans de pédagogie hors normes, je pense à Lilith dont les interventions ont le mérite d'être à la fois assez virulentes et stimulantes pour la réflexion.
Bref, en proposant comme première intervention la mesure de licenciement des collègues, en donnant ensuite comme exemple de mauvais collègue ceux qui évoquent le redoublement, pas étonnant que nous t'ayons répondu avec une ironie qui peut paraître amère. Mais l'engueulade est toujours un excellent moyen de voir que nous ne pensons pas pareil, donc bienvenue !

Pour moi, la critique pédagogique du redoublement n'est qu'un leurre visant à masquer ce qui va conduire à sa suppression définitive, à savoir son coût économique ; c'est de l'ordre de l'alibi, tu concèdes d'ailleurs que dans ton établissement il y en a très peu. Désormais presque tous les élèves passent de seconde en première, et beaucoup n'ont en aucun cas le niveau pour poursuivre des études supérieures, car on leur a fait croire que tout était possible sans travail. Cela ne les empêche certes pas d'avoir le bac.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum