Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 12:14

@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy

Ou alors parce qu'ils sont claustro et qu'ils ne supportent pas une pièce où toutes les portes sont fermées (comme moi quoi ^^)

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par livie le Lun 1 Aoû 2016 - 12:17

ahhh je rajoute à ma liste Very Happy

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Herrelis le Lun 1 Aoû 2016 - 12:23

@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy
Moi c'est simple 1) ça me permet d'avoir un œil sur le couloir (cette année, plusieurs fois, quelques 3ème pas fins ont ouvert brutalement la porte de ma salle en fin d'heure, leur tête quand les fois suivantes la porte était ouverte et que je les attendais Razz!) et 2) la chaleur à crever dans ma salle été comme hiver ><. J'aime respirer!

Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 12:31

@Herrelis a écrit:
@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy
Moi c'est simple 1) ça me permet d'avoir un œil sur le couloir (cette année, plusieurs fois, quelques 3ème pas fins ont ouvert brutalement la porte de ma salle en fin d'heure, leur tête quand les fois suivantes la porte était ouverte et que je les attendais Razz!) et 2) la chaleur à crever dans ma salle été comme hiver ><. J'aime respirer!

Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Tamerlan le Lun 1 Aoû 2016 - 12:40

@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy

Moi j'aime bien parce que je peux chopper les gamins qui circulent indûment dans les couloirs. Twisted Evil

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Jenny le Lun 1 Aoû 2016 - 12:40

Livie, Bizardouille et Celeborn : topela

J'ai une toute petite voix, je suis facilement ridicule quand je crie. Maintenant que je sais un peu mieux placer ma voix, la gueulante occasionnelle fonctionne bien.  Twisted Evil
J'avais fait un stage sur la voix, c'était très utile.

Etre soi même pour la rentrée, c'est finalement le plus simple. topela
C'est pareil pour beaucoup de conseils : faire la tête jusque décembre, je ne sais pas faire. C'est pas grave, je reste naturelle. Wink

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Cicyle le Lun 1 Aoû 2016 - 12:44

Pour ce qui est de faire cours la porte ouverte, je ne peux pas. Le moindre passage dans le couloir me perturbe énormément et je perds donc le fil de ce que je disais. Rolling Eyes
Donc je fais toujours cours la porte fermée. Mais je suis en lycée, ce qui explique les passages fréquents dans les couloirs (même s'ils sont relativement calmes).

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Symphonie le Lun 1 Aoû 2016 - 12:56

@Bizardouille a écrit:
@Herrelis a écrit:
@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy
Moi c'est simple 1) ça me permet d'avoir un œil sur le couloir (cette année, plusieurs fois, quelques 3ème pas fins ont ouvert brutalement la porte de ma salle en fin d'heure, leur tête quand les fois suivantes la porte était ouverte et que je les attendais Razz!) et 2) la chaleur à crever dans ma salle été comme hiver ><. J'aime respirer!

Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Merci à tous les deux pour vos conseils. Merci à tous, d'ailleurs, c'est gentil de me répondre en si grand nombre.
Moi, je suis quelqu'un de plutôt cool dans la façon de m'exprimer surtout, je suis souriante, je fais beaucoup de blagues. Je ne compte pas hisser le costume d'un autre pour amadouer les élèves, ma personnalité (physique comme morale) devra faire l'affaire.

Pour ce qui est de faire cours la porte ouverte, j'admire ceux d'entre vous qui le font, c'est le signe que vous avez pleinement confiance en vous ! Ça doit être énervant de voir la porte de sa classe s'ouvrir en début ou en fin de cours quand on ne s'y attend pas. Là, la porte ouverte, pas de risque ! Les élèves ont l'air bien bêtes quand ils s'affichent devant l'entrée, prêts à faire une bêtise tout de suite désamorcée Very Happy.


Ce qui me fait peur, c'est que je manque parfois de confiance en moi, je suis capable d'hésiter sur une réponse que je donne alors qu'en temps normal je n'aurais aucun doute. A votre avis, ça se soigne ?  Embarassed Il m'est arrivé de ne plus savoir placer un accent correctement tant je doutais de moi. J'ai honte quand ça m'arrive, j'espère que je n'aurai pas ce problème devant les élèves.
Le pire, c'est que mon manque de confiance peut me pousser à me refermer sur moi-même. C'est d'ailleurs un peu bizarre car je fais preuve de beaucoup de confiance quand je me sens en sécurité face à une personne. On me dit d'ailleurs souvent que je suis un peu... gueularde *mine d'ange*. Certains d'entre vous sont-ils ou ont-ils déjà été dans mon cas ?

Symphonie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 13:03

@Symphonie a écrit:
@Bizardouille a écrit:
@Herrelis a écrit:
@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy
Moi c'est simple 1) ça me permet d'avoir un œil sur le couloir (cette année, plusieurs fois, quelques 3ème pas fins ont ouvert brutalement la porte de ma salle en fin d'heure, leur tête quand les fois suivantes la porte était ouverte et que je les attendais Razz!) et 2) la chaleur à crever dans ma salle été comme hiver ><. J'aime respirer!

Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Merci à tous les deux pour vos conseils. Merci à tous, d'ailleurs, c'est gentil de me répondre en si grand nombre.
Moi, je suis quelqu'un de plutôt cool dans la façon de m'exprimer surtout, je suis souriante, je fais beaucoup de blagues. Je ne compte pas hisser le costume d'un autre pour amadouer les élèves, ma personnalité (physique comme morale) devra faire l'affaire.

Pour ce qui est de faire cours la porte ouverte, j'admire ceux d'entre vous qui le font, c'est le signe que vous avez pleinement confiance en vous ! Ça doit être énervant de voir la porte de sa classe s'ouvrir en début ou en fin de cours quand on ne s'y attend pas. Là, la porte ouverte, pas de risque ! Les élèves ont l'air bien bêtes quand ils s'affichent devant l'entrée, prêts à faire une bêtise tout de suite désamorcée Very Happy.


Ce qui me fait peur, c'est que je manque parfois de confiance en moi, je suis capable d'hésiter sur une réponse que je donne alors qu'en temps normal je n'aurais aucun doute. A votre avis, ça se soigne ?  Embarassed Il m'est arrivé de ne plus savoir placer un accent correctement tant je doutais de moi. J'ai honte quand ça m'arrive, j'espère que je n'aurai pas ce problème devant les élèves.
Le pire, c'est que mon manque de confiance peut me pousser à me refermer sur moi-même. C'est d'ailleurs un peu bizarre car je fais preuve de beaucoup de confiance quand je me sens en sécurité face à une personne. On me dit d'ailleurs souvent que je suis un peu... gueularde *mine d'ange*. Certains d'entre vous sont-ils ou ont-ils déjà été dans mon cas ?

Oui, il m'arrive parfois de ne pas être sure d'une réponse, de douter. Je dis à l'élève d'attendre 2 secondes, je regarde sur le net, je lui donne sa réponse et en général, comme c'est une question intelligente, je le remercie de m'avoir remis ça en tête.

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Symphonie le Lun 1 Aoû 2016 - 13:07

Je vois, mais ne t'est-il jamais arrivé de douter sur quelque chose de tout à fait idiot, juste parce que tu n'étais pas à l'aise sur le moment ? C'est de cela dont je parle, cette forme de doute qui te prend alors même que tu n'aurais aucune raison de douter sur la question en temps normal. C'est terrible ce moment ! C'est comme une forme de stress devant un jury, on dit des âneries parce qu'on n'est juste pas à l'aise et une fois sorti de la salle d'examen, on prend conscience combien notre doute était ridicule et combien il nous aurait été facile de répondre si l'on n'avait pas été stressé.

Symphonie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 13:11

@Symphonie a écrit:Je vois, mais ne t'est-il jamais arrivé de douter sur quelque chose de tout à fait idiot, juste parce que tu n'étais pas à l'aise sur le moment ? C'est de cela dont je parle, cette forme de doute qui te prend alors même que tu n'aurais aucune raison de douter sur la question en temps normal. C'est terrible ce moment ! C'est comme une forme de stress devant un jury, on dit des âneries parce qu'on n'est juste pas à l'aise et une fois sorti de la salle d'examen, on prend conscience combien notre doute était ridicule et combien il nous aurait été facile de répondre si l'on n'avait pas été stressé.

Si, bien sur, devant les élèves ça arrive : quand t'es fatiguée, ou qu'ils te prennent au dépourvu. Tu peux aussi leur demander de chercher la réponse pour la fois suivante. Mais ça les rassure qu'on ne sache pas tout. Et rien n'est idiot, ne pas savoir ni se souvenir n'est pas idiot, ça arrive ^^

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Symphonie le Lun 1 Aoû 2016 - 13:14

@Bizardouille a écrit:
@Symphonie a écrit:Je vois, mais ne t'est-il jamais arrivé de douter sur quelque chose de tout à fait idiot, juste parce que tu n'étais pas à l'aise sur le moment ? C'est de cela dont je parle, cette forme de doute qui te prend alors même que tu n'aurais aucune raison de douter sur la question en temps normal. C'est terrible ce moment ! C'est comme une forme de stress devant un jury, on dit des âneries parce qu'on n'est juste pas à l'aise et une fois sorti de la salle d'examen, on prend conscience combien notre doute était ridicule et combien il nous aurait été facile de répondre si l'on n'avait pas été stressé.

Si, bien sur, devant les élèves ça arrive : quand t'es fatiguée, ou qu'ils te prennent au dépourvu. Tu peux aussi leur demander de chercher la réponse pour la fois suivante. Mais ça les rassure qu'on ne sache pas tout. Et rien n'est idiot, ne pas savoir ni se souvenir n'est pas idiot, ça arrive ^^

Bon, alors je ne suis pas la seule. Embarassed Ça me rassure ! ^^
Héhé ! Oui, l'astuce c'est de leur dire de chercher à la maison pour la prochaine fois Razz.

Symphonie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Cicyle le Lun 1 Aoû 2016 - 13:33

@Symphonie a écrit:
@Bizardouille a écrit:
@Herrelis a écrit:
@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy
Moi c'est simple 1) ça me permet d'avoir un œil sur le couloir (cette année, plusieurs fois, quelques 3ème pas fins ont ouvert brutalement la porte de ma salle en fin d'heure, leur tête quand les fois suivantes la porte était ouverte et que je les attendais Razz!) et 2) la chaleur à crever dans ma salle été comme hiver ><. J'aime respirer!

Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Merci à tous les deux pour vos conseils. Merci à tous, d'ailleurs, c'est gentil de me répondre en si grand nombre.
Moi, je suis quelqu'un de plutôt cool dans la façon de m'exprimer surtout, je suis souriante, je fais beaucoup de blagues. Je ne compte pas hisser le costume d'un autre pour amadouer les élèves, ma personnalité (physique comme morale) devra faire l'affaire.

Pour ce qui est de faire cours la porte ouverte, j'admire ceux d'entre vous qui le font, c'est le signe que vous avez pleinement confiance en vous ! Ça doit être énervant de voir la porte de sa classe s'ouvrir en début ou en fin de cours quand on ne s'y attend pas. Là, la porte ouverte, pas de risque ! Les élèves ont l'air bien bêtes quand ils s'affichent devant l'entrée, prêts à faire une bêtise tout de suite désamorcée Very Happy.


Ce qui me fait peur, c'est que je manque parfois de confiance en moi, je suis capable d'hésiter sur une réponse que je donne alors qu'en temps normal je n'aurais aucun doute. A votre avis, ça se soigne ?  Embarassed Il m'est arrivé de ne plus savoir placer un accent correctement tant je doutais de moi. J'ai honte quand ça m'arrive, j'espère que je n'aurai pas ce problème devant les élèves.
Le pire, c'est que mon manque de confiance peut me pousser à me refermer sur moi-même. C'est d'ailleurs un peu bizarre car je fais preuve de beaucoup de confiance quand je me sens en sécurité face à une personne. On me dit d'ailleurs souvent que je suis un peu... gueularde *mine d'ange*. Certains d'entre vous sont-ils ou ont-ils déjà été dans mon cas ?
Je me reconnais totalement dans ce que tu dis Symphonia. Je manque énormément de confiance en moi, mais je donne souvent l'impression inverse. Ca se voit surtout avec les collègues de ma matière, où j'ai tendance à me renfermer, de peur de dire des bêtises dans des conversations disciplinaires. J'essaie de lutter contre ce penchant, c'est un travail quotidien ! Wink
De toutes façons, pendant ton année de stage, tu devras forcément t'ouvrir puisque tu auras un tuteur à qui tu devras confier tes problèmes (dans la limite de ce qui avait été évoqué plus haut).
Après, vis-à-vis des élèves, je ressens moins ce manque de confiance en moi, si ça peut te rassurer. On mesure rapidement le réel niveau des élèves et ça fait un peu relativiser ses propres doutes ! Rolling Eyes Mais ce problème ressurgit parfois, avec des hésitations toutes bêtes, surtout quand je sens certains élèves hostiles (ce qui peut arriver à certains moments de l'année).
Pour ce qui est des questions "hors cours" que pourraient me poser les élèves (beaucoup de questions de médecine dans ma filière), je leur réponds que je ne suis pas médecin, mais que je me renseignerai. Et je leur donne la réponse la fois suivante. Sauf bien sûr, s'il s'agit d'une question sur un cas particulier ("mon grand-père a un cancer, etc."), dans ce cas, je ne réponds pas : je dis qu'il m'est impossible de parler sur un cas particulier.

_________________
2016-2017 : Re-bouche-trous.  Lycée 1 : 1ère ST2S, 2nde santé social, 2nde AP ; Lycée 2 : Tale STL en CBSV, 2nde en EDE biotechnologies (x3 cafe ).
2015-2016 : Bouche-trous ! Mais seulement 1ère et TSTL ---> mi-temps.
2014-2015 : Stagiaire 18h : 1 2nde biotechno ; 1 1ère ST2S ; 1 Terminale ST2S.
2013-2014 : CAD2 (contractuelle-admissible) : 1 2nde en biotechnologies ; 1 1ère ST2S.

Cicyle
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par BlackMail le Lun 1 Aoû 2016 - 13:42

@Balthamos a écrit:
@alex.rgn a écrit:
@Panta Rhei a écrit:C'est génial ton truc de couleur. Vraiment ludique. Et transposable en LVE. D'où cela vient-il ?
Une formation sur la communication non violente. Je me suis fait une petite compil d'outils de ce genre, des quizz de 10 questions où la dernière dit "ne répondre à aucune question", des trompes l'oeil, des têtes de chat à compléter " comment chat va ?", très efficace qd la classe arrive excitée d'un autre cours, etc.
Si ça t'intéresse (ou d'autres), je vous envoie ça par mail la semaine prochaine. C'est à avoir sur clef USB ou qqes photocopies, transposable, transversal et ça fonctionne.

Ca m'intéresse d'en savoir plus la dessus Smile

Cela m'intrigue également.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par pailleauquebec le Lun 1 Aoû 2016 - 15:19


@Bizardouille a écrit:Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Pas d'accord, je venais en début de carrière en polaire trouée, jean, tee shirt,...
J'avais pas mal de discipline à faire, et mes relations avec la direction étaient assez compliquées.

A un moment (suite à un clash avec un principal, emploi du temps pourri,...) j'ai acheté une veste des chemises et des pantalons "de travail".
Depuis beaucoup moins de discipline et la direction croit que je suis un bon prof.

L'apparence est à mon avis essentielle.

_________________
La réforme du collège en clair :
www.reformeducollege.fr

La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Labor omnia vincit improbus.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 15:29

@pailleauquebec a écrit:

@Bizardouille a écrit:Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Pas d'accord, je venais en début de carrière en polaire trouée, jean, tee shirt,...
J'avais pas mal de discipline à faire, et mes relations avec la direction étaient assez compliquées.

A un moment (suite à un clash avec un principal, emploi du temps pourri,...) j'ai acheté une veste des chemises et des pantalons "de travail".
Depuis beaucoup moins de discipline et la direction croit que je suis un bon prof.

L'apparence est à mon avis essentielle.

Heureusement que la direction ne juge pas mon travail sur mon apparence. Il est révolu ce temps la à mon sens. La pédagogie c'est pas une affaire de physique...

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Symphonie le Lun 1 Aoû 2016 - 15:32

@pailleauquebec a écrit:

@Bizardouille a écrit:Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Pas d'accord, je venais en début de carrière en polaire trouée, jean, tee shirt,...
J'avais pas mal de discipline à faire, et mes relations avec la direction étaient assez compliquées.

A un moment (suite à un clash avec un principal, emploi du temps pourri,...) j'ai acheté une veste des chemises et des pantalons "de travail".
Depuis beaucoup moins de discipline et la direction croit que je suis un bon prof.

L'apparence est à mon avis essentielle.

Je pense que vous avez tous raison jusqu'à un certain point, en fait. Si l'on est trop laxiste, autant sur soi-même que vis-à-vis des élèves, ils n'hésiteront pas à semer la pagaille.
Ce que Bizardouille a voulu dire, c'est que si l'on ne sait pas porter un certain habit, il est inutile de se forcer car les élèves le ressentiront rapidement. C'est tout à fait vrai ! Je connais de nombreux professeurs (notamment certains que j'ai pu avoir étant élève) qui se donnaient un genre pour mieux gérer une classe : résultat, c'était pire que tout !
Pour moi, on peut être habillé de manière très cool et pourtant être craint par les élèves, tout est dans la personnalité. La personnalité complète la tenue. Cependant, elle peut détruire l'image que l'on renvoie aux élèves si elle n'est absolument pas compatible avec notre tenue.

(J'espère être claire, j'ai un mal fou à m'expliquer aujourd'hui, faute de manque de sommeil... Au passage, si jamais un coquille se faufile dans mes messages, je m'en excuse...)

Symphonie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 15:55

@Symphonie a écrit:
@pailleauquebec a écrit:

@Bizardouille a écrit:Sinon, à éviter à tout prix (pour répondre à la question initiale) : le déguisement de prof strict ou au contraire de prof cool. Les élèves voient direct quand quelqu'un n'est pas à l'aise dans ses vêtements. Alors le conseil le conseil du chignon et de la tenue strict, si ce n'est pas ton truc, tu évites (ha le fantasme du formateur IUFM / ESPE qui voudrait que tous les neo soient en tailleur gris pour les filles et en costume pour les garçons... ><)

Idem pour le "déguisement du prof cool", par contre si tu es comme ça dans la vie de tous les jours ça passe crème. J'ai les cheveux bleus, des jeans déchirés, des baskets de skaters et des t-shirt Alice au Pays dee Merveilles et ça passe ^^
Faut être en accord avec soi-même, c'est le plus important.

Pas d'accord, je venais en début de carrière en polaire trouée, jean, tee shirt,...
J'avais pas mal de discipline à faire, et mes relations avec la direction étaient assez compliquées.

A un moment (suite à un clash avec un principal, emploi du temps pourri,...) j'ai acheté une veste des chemises et des pantalons "de travail".
Depuis beaucoup moins de discipline et la direction croit que je suis un bon prof.

L'apparence est à mon avis essentielle.

Je pense que vous avez tous raison jusqu'à un certain point, en fait. Si l'on est trop laxiste, autant sur soi-même que vis-à-vis des élèves, ils n'hésiteront pas à semer la pagaille.
Ce que Bizardouille a voulu dire, c'est que si l'on ne sait pas porter un certain habit, il est inutile de se forcer car les élèves le ressentiront rapidement. C'est tout à fait vrai ! Je connais de nombreux professeurs (notamment certains que j'ai pu avoir étant élève) qui se donnaient un genre pour mieux gérer une classe : résultat, c'était pire que tout !
Pour moi, on peut être habillé de manière très cool et pourtant être craint par les élèves, tout est dans la personnalité. La personnalité complète la tenue. Cependant, elle peut détruire l'image que l'on renvoie aux élèves si elle n'est absolument pas compatible avec notre tenue.

(J'espère être claire, j'ai un mal fou à m'expliquer aujourd'hui, faute de manque de sommeil... Au passage, si jamais un coquille se faufile dans mes messages, je m'en excuse...)

Bien résumé !

Manque de sommeil ? Copine d'insomnie ?? ^^

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Symphonie le Lun 1 Aoû 2016 - 16:40

@Bizardouille a écrit:

Bien résumé !

Manque de sommeil ? Copine d'insomnie ?? ^^

Exactement Embarassed, c'est une maladie de prof ça, je crois. Laughing


@Cicyle a écrit:Je me reconnais totalement dans ce que tu dis Symphonia. Je manque énormément de confiance en moi, mais je donne souvent l'impression inverse. Ca se voit surtout avec les collègues de ma matière, où j'ai tendance à me renfermer, de peur de dire des bêtises dans des conversations disciplinaires. J'essaie de lutter contre ce penchant, c'est un travail quotidien ! Wink
De toutes façons, pendant ton année de stage, tu devras forcément t'ouvrir puisque tu auras un tuteur à qui tu devras confier tes problèmes (dans la limite de ce qui avait été évoqué plus haut).
Après, vis-à-vis des élèves, je ressens moins ce manque de confiance en moi, si ça peut te rassurer. On mesure rapidement le réel niveau des élèves et ça fait un peu relativiser ses propres doutes ! Rolling Eyes Mais ce problème ressurgit parfois, avec des hésitations toutes bêtes, surtout quand je sens certains élèves hostiles (ce qui peut arriver à certains moments de l'année).
Pour ce qui est des questions "hors cours" que pourraient me poser les élèves (beaucoup de questions de médecine dans ma filière), je leur réponds que je ne suis pas médecin, mais que je me renseignerai. Et je leur donne la réponse la fois suivante. Sauf bien sûr, s'il s'agit d'une question sur un cas particulier ("mon grand-père a un cancer, etc."), dans ce cas, je ne réponds pas : je dis qu'il m'est impossible de parler sur un cas particulier.

Ton témoignage me rassure. Je craignais que mon manque de confiance ne soit pas compatible avec mon métier. Mais bon, ça se travaille, c'est comme tout et puis, au pire, on peut jouer les acteurs pour mieux le cacher.  Wink

Symphonie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Volubilys le Lun 1 Aoû 2016 - 17:32

@Tamerlan a écrit:
@Volubilys a écrit:
@Jenny a écrit:
@Chertea a écrit:
Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Je me permets de répondre.
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves. Le tout est de ne rien laisser passer, de les reprendre immédiatement et calmement. Personnellement, je reprends une fois à l'oral, puis je demande à l'élève de poser son carnet sur mon bureau (sauf si c'est un incident plus important). Il sait à ce moment là que j'écris dans le carnet directement s'il ne se calme pas. Je fixe la punition éventuelle à la fin de l'heure (des exos en plus, de la copie si ce n'est pas trop grave, ensuite l'heure de retenue si ce n'est pas fait).
J'appelle aussi souvent les parents.
On travaille beaucoup en équipe dans mon collège. On est assez soudés et le PP centralise les infos, reprend aussi l'élève qui a été difficile dans les autres cours, voire appelle/convoque les parents s'il y'a eu plusieurs incidents.

Si tu exclus trop souvent, tu grilles tes cartouches.
Evidemment, parfois, on a des classes intenables et j'exclus certains élèves pour essayer de bosser ou en cas d'insultes/de menaces/de bagarres. pale Mais, avec une classe normale, j'exclus peu (je n'ai pas exclu une seule fois dans mon collège principal l'an dernier, peu de colles à part dans ma classe PP mais je les colle quand il y'a trop de mots dans leur carnet, j'ai dû mettre 4 ou 5 h de colle l'année précédente dans un collège calme).

Toujours avoir confiance en soi, faire ce que l'on annonce. A partir de ce moment là, inutile de crier : tu préviens, tu punis. Les élèves sentent si on est hésitant. A la limite, quand tu ne cries presque jamais, ça fait de l'effet quand tu cries. Razz Si je crie, ils sentent qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Evil or Very Mad En général, quand ça arrive, j'ai une paix royale le reste de la semaine. Le plus drôle, c'est que j'ai tendance à oublier jusqu'à ce que je vienne les chercher dans la cour et que j'entende "chuuut, la prof était énervée hier". Razz Ca ne marche pas si tu cries tout le temps.
En fait, tu ne réponds pas plus à la question, tu écris ce qu'il ne faut pas faire et pourquoi il ne faut pas le faire, mais de ce qu'il faut faire pas vraiment.

Vous avez lu le premier paragraphe?
Oui, on y parle de déléguer la discipline aux parents et non de la faire soi-même :
- Le mot de carnet c'est pour qui? pour les parents.
- appeler la famille : pour qu'ils agissent à notre place?
Je vous souhaite bien du courage avec les élèves qui vous arriveront d'ici une dizaine d'année (la cohorte de mes élèves actuels), le "je vais le dire à tes parents" est non seulement inefficace, mais carrément contre productif vu que les parents vous accuseront de harcèlement sur leur enfant et soutiendront mordicus que Monchéri est un ange et vous le diable.

@Jenny a écrit:
@Volubilys a écrit:En fait, tu ne réponds pas plus à la question, tu écris ce qu'il ne faut pas faire et pourquoi il ne faut pas le faire, mais de ce qu'il faut faire pas vraiment.

J'ai essayé d'expliquer ce qui m'avait aidé à progresser en gestion de classe : les deux points soulignés par Dami1kd et ne pas rester isolé (enfin, ça dépend de l'équipe)...
Après, si tu veux ajouter des conseils plus concrets, pas de problème.
J'ignore ce qui est autorisé dans le secondaire, vu que les élèves les plus âgés que j'ai eu étaient des CM2 et que j'ai passé une grande partie de ma carrière en maternelle et/ou CP, mais voilà en vrac quelques pistes :
- Être stable sur ses exigences de comportement, il faut que ce soit toujours pareil, prendre garde à ne pas être plus sévère quand on est fatigué/malade/mauvais poil, ou plus cool quand on est de bonne humeur.
- Avoir des rituels de gestion de groupe (attendre debout qu'on dise de s'asseoir, avoir toujours quelque chose à faire, avoir le moins possible de matériel sur la table...)
- Responsabiliser les élèves (en leur donnant des "services" à faire par exemple...)
- Faire un plan de classe, les dispositions des tables et des élèves peuvent changer du tout au tout une ambiance de classe, ne pas hésiter un déplacer un élève en cours.
- Savoir que le travail collectif sur plus de 5~10 min ou en groupe est bordelogène, et donc savoir ce que l'on risque quand on en prévoit. Il n'y a pas de mal à les faire gratter!
- Quand on pose une question au groupe, tirer au sort celui qui répond et non attendre un volontaire. (beaucoup plus d'élèves sont attentifs et donc avec nous au lieu de se disperser.)
- Ne j'avais réprimander le groupe, ce groupe n'existe pas, si vous dites "faites moins de bruit!", c'est inefficace, personne ne se sentant concerné (c'est pas moi qui fait du bruit, c'est toujours les autres...) du coup on est tenté de crier.
- Dire ce que l'on attend comme comportement et non ce que l'on interdit. (Poser un interdit provoque immédiatement l'envie de transgression.)
- Si possible quand on fait une remarque à un élève le faire discrètement, lui parler toujours en aparté (ce que vous lui reprocher ne regarde pas les autres), si possible à la fin de l'heure, pas sur le moment, pour laisser le temps à tout le monde de se calmer, respecter si possible une communication non violente... (Commencer par écouter l'élève avant de donner son point de vue calmement, trouver une solution ensemble...)
- Pour les punitions, rester le plus proche possible de la réparation ou de la conséquence naturelle (je salis/je nettoie....),
- Travailler sa posture, son regard et sa voix : être bien droit posé sur ses deux pieds (ancrage au sol), se détacher du tableau, le regard droit qui regarde les élèves et la voix posée (voir un peu plus grave que d'habitude), fonctionne mieux que se ratatiner contre le tableau et crier d'une voix d'orfraie.
- Circuler dans la classe, être présent avec eux et non contre eux.
- Avoir toujours une activité "pause" en stock pour quand on sent que la classe s'énerve et a besoin de se recentrer (ça peut être une activité individuelle ou un activité collective... ça fait une pause de 5 min et ça sauve l'heure) et attaquer sur autre chose ou reprendre l'activité différemment. Ben oui, tant pis pour la belle séance prévue à l'origine, mais quand ça marche pas, ça ne sert à rien d'insister.
- ...
Enfin bref, quelques idées de ce que je fais à l'école avec des petits ou des grands.

Je conseille ce livre :


Dernière édition par Volubilys le Lun 1 Aoû 2016 - 19:02, édité 4 fois (Raison : coquilles et coquillettes...)

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Caspar Goodwood le Lun 1 Aoû 2016 - 17:38

De bons conseils, mais attention: l'encrage au sol, c'est très salissant. Wink

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Volubilys le Lun 1 Aoû 2016 - 18:44

Razz oui, mais c'est artistique!

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Jenny le Lun 1 Aoû 2016 - 19:04

Certains conseils me semblent valables pour le secondaire, notamment s'adresser directement à l'élève qui pose problème, les plans de classe...

Le carnet me sert à informer les parents, ce que je trouve normal. La punition qui va avec s'adresse à l'élève. Certains parents contestent plus facilement les punitions si je ne les informe pas.
Appeler / Rencontrer les parents me permet d'avoir des informations et de faire un bilan avec eux sur l'élève. Certains parents sont en demande de conseils pour faire travailler leurs enfants par exemple, n'ont pas compris pourquoi leur enfant a des difficultés dans ma matière, veulent comprendre tel incident. Je peux aussi les appeler pour des trucs plus administratifs, style un papier important non rendu dans les temps. Il n'est pas question de leur déléguer la discipline, même si l'élève n'apprécie parfois pas que j'informe ses parents rapidement de tel ou tel incident.
D'ailleurs, certains parents peuvent devenir assez procéduriers s'ils ne sont informés du comportement / du manque de travail qu'au moment du conseil de classe, ce qui se comprend.
D'autre part, nous avons un système de croix dans le carnet, au bout d'un certain nombre de croix, l'élève est collé. En tant que PP, ce système me permet de faire des bilans réguliers et d'avoir une vue d'ensemble.

Ramasser le carnet permet aussi de voir plus facilement l'élève à la fin de l'heure. Ils ne peuvent pas sortir sans, ça ne veut pas dire que j'écris systématiquement dedans.
Je les ramasse aussi pour des trucs du style travail non fait / matériel oublié, je reporte la croix dans mon cahier lorsqu'ils sont au travail et je leur rends les carnets tout de suite. Je pourrais le faire en passant dans les rangs, mais je trouve que c'est un moment de flottement / de bavardage, donc comme ça, je vais plus vite.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Lizdarcy le Lun 1 Aoû 2016 - 19:16

À vrai dire je ne comprends pas la question. Il me semble que s'ils ne se rangent pas bien il faut les reprendre mais c'est le cas tout au long de l'année. Les punir dés qu' il le faut, mais pourquoi penser uniquement aux premiers cours ? Il faut savoir ce que l'on veut et être constant. ET être confiant et sûr de soi, je pense que c'est la base.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Jenny le Lun 1 Aoû 2016 - 19:19

Un conseil pour le premier cours : ne pas perdre de temps à faire des fiches de renseignement (coordonnées de la famille sur l'ENT, infos importantes transmises par le PP), imagine si les élèves en remplissent 4/5 dans la journée; faire cours dès la première heure pour leur montrer qu'avec toi, on travaille.

Je m'éloigne un peu de la discipline mais ça me semble important.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Cleroli le Lun 1 Aoû 2016 - 19:28

@Volubilys a écrit:
- Le mot de carnet c'est pour qui? pour les parents.
- appeler la famille : pour qu'ils agissent à notre place?
Je vous souhaite bien du courage avec les élèves qui vous arriveront d'ici une dizaine d'année (la cohorte de mes élèves actuels), le "je vais le dire à tes parents" est non seulement inefficace, mais carrément contre productif vu que les parents vous accuseront de harcèlement sur leur enfant et soutiendront mordicus que Monchéri est un ange et vous le diable.
Je crois sans aucune difficulté que tu vois avec 10 ans d'avance sur nous, les dérives des nouvelles générations d'élèves. Ceci dit, appeler les parents permet aussi de se couvrir des accusations du genre "vous ne m'avez jamais alerté sur son comportement et ses résultats" et c'est aussi un gain de temps (je suis surprise par le nombre de parents qui posent un lapin lors des entretiens programmés, au moins par téléphone je leur explique rapidement la situation et c'est à eux de demander à me rencontrer s'ils le jugent nécessaire, je ne perds plus mon temps et mon énergie à solliciter des RV via le carnet de correspondance).

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum