Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par alex.rgn le Sam 30 Juil 2016 - 11:51

Ce genre d'images
Fichiers joints
les_couleurs.jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(41 Ko) Téléchargé 123 fois

alex.rgn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Panta Rhei le Sam 30 Juil 2016 - 12:00

C'est génial ton truc de couleur. Vraiment ludique. Et transposable en LVE. D'où cela vient-il ?

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par mafalda16 le Sam 30 Juil 2016 - 12:03

Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par alex.rgn le Sam 30 Juil 2016 - 12:09

@mafalda16 a écrit:Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

alex.rgn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par alex.rgn le Sam 30 Juil 2016 - 12:14

@Panta Rhei a écrit:C'est génial ton truc de couleur. Vraiment ludique. Et transposable en LVE. D'où cela vient-il ?
Une formation sur la communication non violente. Je me suis fait une petite compil d'outils de ce genre, des quizz de 10 questions où la dernière dit "ne répondre à aucune question", des trompes l'oeil, des têtes de chat à compléter " comment chat va ?", très efficace qd la classe arrive excitée d'un autre cours, etc.
Si ça t'intéresse (ou d'autres), je vous envoie ça par mail la semaine prochaine. C'est à avoir sur clef USB ou qqes photocopies, transposable, transversal et ça fonctionne.

alex.rgn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Enaeco le Sam 30 Juil 2016 - 12:15

@alex.rgn a écrit:
@mafalda16 a écrit:Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

Hum...
Et donc après avoir vu ton image ils redeviennent à l écoute et réceptif ? scratch

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par mafalda16 le Sam 30 Juil 2016 - 12:17

@Enaeco a écrit:
@alex.rgn a écrit:
@mafalda16 a écrit:Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

Hum...
Et donc après avoir vu ton image ils redeviennent à l écoute et réceptif ? scratch

Je reste sceptique également.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par alex.rgn le Sam 30 Juil 2016 - 12:22

@Enaeco a écrit:
@alex.rgn a écrit:
@mafalda16 a écrit:Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

Hum...
Et donc après avoir vu ton image ils redeviennent à l écoute et réceptif ? scratch
Oui, ils font un effort de concentration et je récupère l'attention collective.
Comme je l'ai dit, ça peut aussi servir pour les 5 dernière minutes d'un cours qu'on a terminé dans vouloir commencer autre chose pour qqes instants.

alex.rgn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par alex.rgn le Sam 30 Juil 2016 - 12:25

@mafalda16 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@alex.rgn a écrit:
@mafalda16 a écrit:Sans vouloir être désagréable, en quoi ce genre d'exercices les fait progresser en histoire géo?
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

Hum...
Et donc après avoir vu ton image ils redeviennent à l écoute et réceptif ? scratch

Je reste sceptique également.
Pas de souci Laughing
Je pense que là où je travaille et depuis le temps, si ça ne fonctionnait pas, je ne me permettrais pas de le mentionner sur un fil pour aider de jeunes collègues.

alex.rgn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Caspar Goodwood le Sam 30 Juil 2016 - 12:52

@alex.rgn a écrit:
@mafalda16 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@alex.rgn a écrit:
Pour progresser en histoire-géo, il faut déjà être dans de bonnes conditions d'écoute et de réceptivité Wink

Hum...
Et donc après avoir vu ton image ils redeviennent à l écoute et réceptif ? scratch

Je reste sceptique également.
Pas de souci Laughing
Je pense que là où je travaille et depuis le temps, si ça ne fonctionnait pas, je ne me permettrais pas de le mentionner sur un fil pour aider de jeunes collègues.

En tout cas en LV, ça peut servir à réviser les couleurs.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Balthamos le Sam 30 Juil 2016 - 13:01

@alex.rgn a écrit:
@Panta Rhei a écrit:C'est génial ton truc de couleur. Vraiment ludique. Et transposable en LVE. D'où cela vient-il ?
Une formation sur la communication non violente. Je me suis fait une petite compil d'outils de ce genre, des quizz de 10 questions où la dernière dit "ne répondre à aucune question", des trompes l'oeil, des têtes de chat à compléter " comment chat va ?", très efficace qd la classe arrive excitée d'un autre cours, etc.
Si ça t'intéresse (ou d'autres), je vous envoie ça par mail la semaine prochaine. C'est à avoir sur clef USB ou qqes photocopies, transposable, transversal et ça fonctionne.

Ca m'intéresse d'en savoir plus la dessus Smile

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par amethyste le Sam 30 Juil 2016 - 13:03

@Balthamos a écrit:
@alex.rgn a écrit:
@Panta Rhei a écrit:C'est génial ton truc de couleur. Vraiment ludique. Et transposable en LVE. D'où cela vient-il ?
Une formation sur la communication non violente. Je me suis fait une petite compil d'outils de ce genre, des quizz de 10 questions où la dernière dit "ne répondre à aucune question", des trompes l'oeil, des têtes de chat à compléter " comment chat va ?", très efficace qd la classe arrive excitée d'un autre cours, etc.
Si ça t'intéresse (ou d'autres), je vous envoie ça par mail la semaine prochaine. C'est à avoir sur clef USB ou qqes photocopies, transposable, transversal et ça fonctionne.

Ca m'intéresse d'en savoir plus la dessus Smile
Moi aussi

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par livie le Sam 30 Juil 2016 - 13:16

Mon avis rapide sur la question: discipline dès le début.

Durant mon année de stage, je ne l'ai pas été assez dès le début. Je faisais des remplacements dans le privé de centre-ville et je suis arrivée stagiaire dans une académie difficile. Avec les quatre ou cinq élèves concernés cela n'a pas été possible de "rattraper" la situation, voire, je devenais tyrannique avec eux (entre le laxisme et la tyrannie il n'y a qu'un pas: quand on voit qu'on ne gère plus, on prend parfois des décisions injustes). Certes, ces cinq là embêtaient toute l'équipe mais moi je jouais ma titularisation.

Cette année,  en tant que T1, je suis restée très dure jusqu'à décembre avec mes classes. Je n'ai eu aucun souci. Certains élèves me craignaient, y compris dans les classes que je n'avais pas. J'ai passé une excellente année niveau gestion de classe.

Sois sévère mais toujours juste. La discipline n'empêche pas d'être bienveillant.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Chertea le Dim 31 Juil 2016 - 16:14

@alex.rgn a écrit:A mon avis, tu ne te poses pas la question dans le bon ordre (et c'est bien normal en débutant). Tu te demandes s'il faut faire de la discipline dès les premiers instants ou pas, mais du coup tu perds de vue ton objectif qui est la tenue de classe, pour laquelle la discipline est un moyen et pas une fin.
Il y a 1001 moyens de tenir la classe et souvent on en utilise plusieurs, selon les classes, selon les moments dans la même classe.
Je crois que tu devrais te demander ce qui, pour toi, est une classe bien tenue, en fonction de ta tolérance au bruit, à la politesse, aux oublis de matériel...

On a tous vu des collègues adorés de leurs élèves et qui menaient un travail formidable sans avoir le silence religieux, et d'autres, réclamer le silence du tombeau et ne rien en faire de plus.
Une fois que tu auras décidé de ce qui est acceptable pour toi, tu pourras réfléchir aux moyens de l'obtenir: es-tu une personne qui naturellement a de l'autorité ? as-tu une voix bien placée ? jouerais-tu un rôle si tu étais très sévère ? utilises-tu l'humour ? te sens-tu à l'aise dans la gestion frontale des conflits ? Etc

Perso, j'ai le calme dans mes classes, je fais toujours cours la porte ouverte, ce qui indique aux élèves que je n'ai pas "peur" de montrer ce qui se passe dans la salle. Je ne crie quasiment jamais, je ne hausse pas le ton et du coup ça les impressionne bcp plus. Je ne mets pas d'heures de retenue et je n'exclus les élèves qu'en cas que mise en danger. Plus les classes sont réputées "dures" et plus je les aborde avec bienveillance, ce qui ne veut pas dire copinage, gentillesse ou laxisme. Moralité, je suis en rep+ depuis 12 ans et j'ai toutes les 4èmes depuis des années Laughing

Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Volubilys le Dim 31 Juil 2016 - 19:46

@Niang973 a écrit:gloups !! et moi qui suis affecté en REP+ pour la première fois . mais bon c'est en Outre-mer , je pense que ce doit être légèrement différent de ce qu'on voit en métropole ...
Mais c'est sûr et certain : les élèves quels que soient leurs profils ont soif de justice. Même le meilleur didacticien, s'il est injuste ne saura tenir sa classe.
Le problème bien entendu c'est de trouver le juste milieu entre sévérité et gentillesse. Twisted Evil
Juste au passage un truc qui ici me fait hurler : gentillesse n'est pas le contraire de sévérité, le contraire de sévérité est laxiste et le contraire de gentillesse est méchanceté. On peut donc est sévère ET gentil, tout comme laxiste et méchant...

Sinon, drôle de question que celle de départ, bien évidement qu'il faudra faire de la discipline dès le premier cours, dès les premières minutes même, rien que de les faire se ranger et leur dire d'avancer en silence c'est de la discipline. Faire la discipline ce n'est pas se déguiser en père Fouettard et hurler sans raison sur les élèves, c'est instaurer l'ordre et le respect pour permettre les apprentissages.

Personnellement, je suis toujours plus strict, en mode tolérance zéro, au début de l'année, une fois que la classe roule et connait mon fonctionnement il y a moins raison de le faire car tout simplement normalement les élèves savent comment se comporter, du coup on peut être plus cool.

A savoir que la réputation joue énormément, si on a la réputation d'être strict/sévère/juste et qu'en classe c'est bien cadré, étrangement on a beaucoup moins à faire la police et à être sévère, alors que si on a la réputation d'être laxiste/injuste et qu'en classe c'est le bordel, ben ça sera très dur en septembre car les élèves feront très facilement le bordel.

Quand j'avais des CM2, j'avais la réputation d'être sévère mais juste, du coup une part de la discipline était faite avant même la rentrée et passé septembre un simple regard de désapprobation ou un rappel à l'ordre chuchoté à l'oreille ou un geste suffisait la plupart du temps.


_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Jenny le Dim 31 Juil 2016 - 20:01

@Chertea a écrit:
Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Je me permets de répondre.
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves. Le tout est de ne rien laisser passer, de les reprendre immédiatement et calmement. Personnellement, je reprends une fois à l'oral, puis je demande à l'élève de poser son carnet sur mon bureau (sauf si c'est un incident plus important). Il sait à ce moment là que j'écris dans le carnet directement s'il ne se calme pas. Je fixe la punition éventuelle à la fin de l'heure (des exos en plus, de la copie si ce n'est pas trop grave, ensuite l'heure de retenue si ce n'est pas fait).
J'appelle aussi souvent les parents.
On travaille beaucoup en équipe dans mon collège. On est assez soudés et le PP centralise les infos, reprend aussi l'élève qui a été difficile dans les autres cours, voire appelle/convoque les parents s'il y'a eu plusieurs incidents.

Si tu exclus trop souvent, tu grilles tes cartouches.
Evidemment, parfois, on a des classes intenables et j'exclus certains élèves pour essayer de bosser ou en cas d'insultes/de menaces/de bagarres. pale Mais, avec une classe normale, j'exclus peu (je n'ai pas exclu une seule fois dans mon collège principal l'an dernier, peu de colles à part dans ma classe PP mais je les colle quand il y'a trop de mots dans leur carnet, j'ai dû mettre 4 ou 5 h de colle l'année précédente dans un collège calme).

Toujours avoir confiance en soi, faire ce que l'on annonce. A partir de ce moment là, inutile de crier : tu préviens, tu punis. Les élèves sentent si on est hésitant. A la limite, quand tu ne cries presque jamais, ça fait de l'effet quand tu cries. Razz Si je crie, ils sentent qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Evil or Very Mad En général, quand ça arrive, j'ai une paix royale le reste de la semaine. Le plus drôle, c'est que j'ai tendance à oublier jusqu'à ce que je vienne les chercher dans la cour et que j'entende "chuuut, la prof était énervée hier". Razz Ca ne marche pas si tu cries tout le temps.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Volubilys le Lun 1 Aoû 2016 - 9:44

@Jenny a écrit:
@Chertea a écrit:
Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Je me permets de répondre.
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves. Le tout est de ne rien laisser passer, de les reprendre immédiatement et calmement. Personnellement, je reprends une fois à l'oral, puis je demande à l'élève de poser son carnet sur mon bureau (sauf si c'est un incident plus important). Il sait à ce moment là que j'écris dans le carnet directement s'il ne se calme pas. Je fixe la punition éventuelle à la fin de l'heure (des exos en plus, de la copie si ce n'est pas trop grave, ensuite l'heure de retenue si ce n'est pas fait).
J'appelle aussi souvent les parents.
On travaille beaucoup en équipe dans mon collège. On est assez soudés et le PP centralise les infos, reprend aussi l'élève qui a été difficile dans les autres cours, voire appelle/convoque les parents s'il y'a eu plusieurs incidents.

Si tu exclus trop souvent, tu grilles tes cartouches.
Evidemment, parfois, on a des classes intenables et j'exclus certains élèves pour essayer de bosser ou en cas d'insultes/de menaces/de bagarres. pale Mais, avec une classe normale, j'exclus peu (je n'ai pas exclu une seule fois dans mon collège principal l'an dernier, peu de colles à part dans ma classe PP mais je les colle quand il y'a trop de mots dans leur carnet, j'ai dû mettre 4 ou 5 h de colle l'année précédente dans un collège calme).

Toujours avoir confiance en soi, faire ce que l'on annonce. A partir de ce moment là, inutile de crier : tu préviens, tu punis. Les élèves sentent si on est hésitant. A la limite, quand tu ne cries presque jamais, ça fait de l'effet quand tu cries. Razz Si je crie, ils sentent qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Evil or Very Mad En général, quand ça arrive, j'ai une paix royale le reste de la semaine. Le plus drôle, c'est que j'ai tendance à oublier jusqu'à ce que je vienne les chercher dans la cour et que j'entende "chuuut, la prof était énervée hier". Razz Ca ne marche pas si tu cries tout le temps.
En fait, tu ne réponds pas plus à la question, tu écris ce qu'il ne faut pas faire et pourquoi il ne faut pas le faire, mais de ce qu'il faut faire pas vraiment.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Tamerlan le Lun 1 Aoû 2016 - 10:55

@Volubilys a écrit:
@Jenny a écrit:
@Chertea a écrit:
Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Je me permets de répondre.
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves. Le tout est de ne rien laisser passer, de les reprendre immédiatement et calmement. Personnellement, je reprends une fois à l'oral, puis je demande à l'élève de poser son carnet sur mon bureau (sauf si c'est un incident plus important). Il sait à ce moment là que j'écris dans le carnet directement s'il ne se calme pas. Je fixe la punition éventuelle à la fin de l'heure (des exos en plus, de la copie si ce n'est pas trop grave, ensuite l'heure de retenue si ce n'est pas fait).
J'appelle aussi souvent les parents.
On travaille beaucoup en équipe dans mon collège. On est assez soudés et le PP centralise les infos, reprend aussi l'élève qui a été difficile dans les autres cours, voire appelle/convoque les parents s'il y'a eu plusieurs incidents.

Si tu exclus trop souvent, tu grilles tes cartouches.
Evidemment, parfois, on a des classes intenables et j'exclus certains élèves pour essayer de bosser ou en cas d'insultes/de menaces/de bagarres. pale Mais, avec une classe normale, j'exclus peu (je n'ai pas exclu une seule fois dans mon collège principal l'an dernier, peu de colles à part dans ma classe PP mais je les colle quand il y'a trop de mots dans leur carnet, j'ai dû mettre 4 ou 5 h de colle l'année précédente dans un collège calme).

Toujours avoir confiance en soi, faire ce que l'on annonce. A partir de ce moment là, inutile de crier : tu préviens, tu punis. Les élèves sentent si on est hésitant. A la limite, quand tu ne cries presque jamais, ça fait de l'effet quand tu cries. Razz Si je crie, ils sentent qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Evil or Very Mad En général, quand ça arrive, j'ai une paix royale le reste de la semaine. Le plus drôle, c'est que j'ai tendance à oublier jusqu'à ce que je vienne les chercher dans la cour et que j'entende "chuuut, la prof était énervée hier". Razz Ca ne marche pas si tu cries tout le temps.
En fait, tu ne réponds pas plus à la question, tu écris ce qu'il ne faut pas faire et pourquoi il ne faut pas le faire, mais de ce qu'il faut faire pas vraiment.

Vous avez lu le premier paragraphe?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par dami1kd le Lun 1 Aoû 2016 - 11:08

@Jenny a écrit:
@Chertea a écrit:
Donc comment fais-tu exactement? Tu dis ne pas crier, coller ou exclure et n'avoir aucun problème, mais tu ne dis pas comment tu fais. Comment punis-tu les élèves?

Je me permets de répondre.
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves. Le tout est de ne rien laisser passer, de les reprendre immédiatement et calmement. Personnellement, je reprends une fois à l'oral, puis je demande à l'élève de poser son carnet sur mon bureau (sauf si c'est un incident plus important). Il sait à ce moment là que j'écris dans le carnet directement s'il ne se calme pas. Je fixe la punition éventuelle à la fin de l'heure (des exos en plus, de la copie si ce n'est pas trop grave, ensuite l'heure de retenue si ce n'est pas fait).
J'appelle aussi souvent les parents.
On travaille beaucoup en équipe dans mon collège. On est assez soudés et le PP centralise les infos, reprend aussi l'élève qui a été difficile dans les autres cours, voire appelle/convoque les parents s'il y'a eu plusieurs incidents.

Si tu exclus trop souvent, tu grilles tes cartouches. (1)
Evidemment, parfois, on a des classes intenables et j'exclus certains élèves pour essayer de bosser ou en cas d'insultes/de menaces/de bagarres. pale Mais, avec une classe normale, j'exclus peu (je n'ai pas exclu une seule fois dans mon collège principal l'an dernier, peu de colles à part dans ma classe PP mais je les colle quand il y'a trop de mots dans leur carnet, j'ai dû mettre 4 ou 5 h de colle l'année précédente dans un collège calme).

Toujours avoir confiance en soi, faire ce que l'on annonce (2). A partir de ce moment là, inutile de crier : tu préviens, tu punis. Les élèves sentent si on est hésitant. A la limite, quand tu ne cries presque jamais, ça fait de l'effet quand tu cries. Razz Si je crie, ils sentent qu'ils vont passer un mauvais quart d'heure. Evil or Very Mad En général, quand ça arrive, j'ai une paix royale le reste de la semaine. Le plus drôle, c'est que j'ai tendance à oublier jusqu'à ce que je vienne les chercher dans la cour et que j'entende "chuuut, la prof était énervée hier". Razz Ca ne marche pas si tu cries tout le temps.

Je trouve dans cette réponse les deux meilleurs conseils qu'on puisse donner, à mon avis.
(1) Je dirais même plus : tu grilles tes cartouches et celles des autres collègues. Banaliser l'exclusion revient à dire aux élèves que ce n'est pas quelque chose de grave. Or, ça l'est, pour moi.
(2) Exactement le conseil qu'on donne aux stagiaires dans mon ESPE en début d'année : Dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit. À partir du moment où on a prévenu un élève, il faut s'y tenir ensuite. D'ailleurs les élèves n'en attendent pas moins, sans quoi ils décrètent très rapidement que tel collègue n'a pas d'autorité.

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Jenny le Lun 1 Aoû 2016 - 11:47

@Volubilys a écrit:En fait, tu ne réponds pas plus à la question, tu écris ce qu'il ne faut pas faire et pourquoi il ne faut pas le faire, mais de ce qu'il faut faire pas vraiment.

J'ai essayé d'expliquer ce qui m'avait aidé à progresser en gestion de classe : les deux points soulignés par Dami1kd et ne pas rester isolé (enfin, ça dépend de l'équipe)...
Après, si tu veux ajouter des conseils plus concrets, pas de problème.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par livie le Lun 1 Aoû 2016 - 11:57

L'exclusion n'est pas seulement banalisée à cause des professeurs qui excluent trop souvent. Elle se banalise aussi du fait de sa gestion, une fois l'élève arrivé en vie scolaire.

Je n'ai fait que deux établissements depuis que je suis titulaire et à chaque fois c'était pareil :
-l'élève arrivait la bouche en coeur en vie sco pour expliquer sa situation
-il ne prenait pas une soufflante
-il était envoyé avec tous les boulets exclus la même heure (chouette les copains sont aussi là)
-il ne faisait pas le travail demandé et passait son temps à parler...

Pourtant, avant mon concours, j'étais remplaçante dans un établissement où la vie scolaire tournait bien et je peux vous dire que quand un élève était exclu ça ne rigolait pas :
-appel immédiat aux parents
-passage obligé chez le proviseur ou le proviseur-adjoint
-trois heures de colle le samedi matin ou le mercredi après-midi...

Bref, je trouve ça assez facile de dénigrer à ce point l'exclusion de cours... à mes yeux, elle peut être une solution efficace si elle est bien gérée.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Celeborn le Lun 1 Aoû 2016 - 12:00

@Jenny a écrit:
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves.

Crier tout le temps ne sert à rien. Mais une gueulante une ou deux fois dans l'année, avec une bonne voix de ventre et un bon volume, ça peut marquer de manière très claire que des limites ont été franchies, et c'est loin d'être inutile. Pour ça, il faut maîtriser sa voix, et savoir quand se mettre en colère (ou faire semblant de se mettre en colère, ce qui revient au même). Mais si on crie en tirant sur ses cordes vocales, c'est sûr que l'effet est manqué.

Sur la question de l'exclusion de cours, il ne faut pas que la crainte de la banaliser empêche de l'utiliser à bon escient. À mon sens, l'exclusions de cours, c'est quand on a déjà tenté d'autres trucs (avertissement oral, prise de carnet & co) et qu'il est toujours impossible de faire cours dans des conditions correctes. Laisser un élève pourrir le cours des 25/30 autres, pour moi, c'est impensable. Alors il y a des classes (voire des établissements) où l'on n'aura pas besoin d'y recourir, et d'autres où l'on aura besoin, parfois hélas régulièrement.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par livie le Lun 1 Aoû 2016 - 12:02

@Celeborn a écrit:
@Jenny a écrit:
Crier ne sert à rien, à part peut être amuser les élèves.

Crier tout le temps ne sert à rien. Mais une gueulante une ou deux fois dans l'année, avec une bonne voix de ventre et un bon volume, ça peut marquer de manière très claire que des limites ont été franchies, et c'est loin d'être inutile. Pour ça, il faut maîtriser sa voix, et savoir quand se mettre en colère (ou faire semblant de se mettre en colère, ce qui revient au même). Mais si on crie en tirant sur ses cordes vocales, c'est sûr que l'effet est manqué.

Sur la question de l'exclusion de cours, il ne faut pas que la crainte de la banaliser empêche de l'utiliser à bon escient. À mon sens, l'exclusions de cours, c'est quand on a déjà tenté d'autres trucs (avertissement oral, prise de carnet & co) et qu'il est toujours impossible de faire cours dans des conditions correctes. Laisser un élève pourrir le cours des 25/30 autres, pour moi, c'est impensable. Alors il y a des classes (voire des établissements) où l'on n'aura pas besoin d'y recourir, et d'autres où l'on aura besoin, parfois hélas régulièrement.


+1 sur tous les points.

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 12:04

Personnellement, je préfère la voix douce mais glaciale plutôt que de crier... les élèves agissent en véritables réflecteurs à mon sens. On s'énerve = ils s'énervent. Et ça marche très bien.

Je fais aussi cours porte ouverte, même lors des travaux pratiques ou des travaux de groupe.

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par livie le Lun 1 Aoû 2016 - 12:12

Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire de la discipline ou ne pas faire de la discipline dès les premiers instants ? Telle est la question...

Message par Bizardouille le Lun 1 Aoû 2016 - 12:14

@livie a écrit:Quelles sont vos motivations à faire cours la porte ouverte ? je n'ai jamais compris les professeurs qui le faisaient (sans juger hein).
Souvent quand je passe devant leur porte je me dis :

-ils ouvrent la porte car il fait chaud ? (je comprends pas, j'ai froid moi Very Happy)
-Ils ouvrent la porte pour montrer aux collègues qu'une mouche vole dans leur cours ? ( et là, grosse culpabilisation en repensant à mon cours d'avant avec les 3e-de-la-mort-qui-tue)
-Ils ouvrent la porte car ils veulent qu'on rentre ? ( ce que j'ai fait une fois donc Very Happy )
-Ils ouvrent la porte car ça pue ? Very Happy

Ou alors parce qu'ils sont claustro et qu'ils ne supportent pas une pièce où toutes les portes sont fermées (comme moi quoi ^^)

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum