Brighelli : La fabrique des monstres

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Ven 29 Juil 2016 - 16:19

Il faudrait peut-être cesser de mettre l'école au cœur de tout ce qui ne va pas. 
Un individu se (dé)construit de manières multiples : avec les parents ou les non parents qu'il a. 
Avec les problèmatiques familiales répétées ou jugulées, pansées, guéries. 
Avec les éléments culturels.
Avec les éléments moraux, religieux ou pas. 
L'école ne peut pas grand chose, quel que soit le milieu de l'enfant, quand il y a une fracture grave et cette dernière peut ne pas être que sociale. Des enfants pauvres ont des parents admirables de dignité dans la difficulté et des enfants riches, des parents maltraitants par leur absence et leur désintérêt pour leurs enfants, livrés à eux-mêmes.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Ascagne le Ven 29 Juil 2016 - 16:22

@Elyas a écrit:Une décision politique forte serait de rétablir la conscription et de faire en sorte que pratiquement aucune dispense ne soit autorisée.
Je suis parfaitement d'accord avec l'idée que le service militaire pouvait être utile à beaucoup de personnes, notamment en ce qui concerne son aspect fédérateur, mais il me semble que s'il pourrait être fort pour les catégories de population actuellement "à l'écart", son utilité pour les autres n'est pas aussi évidente. Et j'avoue franchement que, personnellement, l'idée de passer par un an de service militaire, par exemple, ne m'enchanterait guère : cela dépend, évidemment, du contenu de ce service.

@barèges a écrit:L'école pourrait donner conscience de l'autre en général, mais ce serait par un grand retour vers la littérature, l'histoire, la géo, la philo.. Bref les humanités, ce vieux machin que l'on finit d'enterrer.
Les humanités, oui, et une conception proprement humaniste de l'éducation, capable de faire efficacement contrepoids à d'autres tendances au sein de la société afin d'essayer de rééquilibrer un peu son atmosphère globale. Wink Évidemment, ce n'est qu'un aspect du problème, mais un aspect important, et contrairement aux pratiques familiales et parentales, le système éducatif est directement réformable.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Ven 29 Juil 2016 - 16:34

Le service militaire tout imparfait qu'il était, permettait du brassage -temporaire mais réel - et du cadrage de jeunes qui soit ne se seraient jamais rencontrés, soit avaient besoin d'une manifestation d'autorité (pas d'autoritarisme). L'actuelle JAPD est navrante de médiocrité  et ne sert absolument à rien. Quand nous recevons ensuite la liste de nos élèves en difficulté de lecture, cela ne nous apprend rien, étant donné que nous le savons déjà.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par zouz le Ven 29 Juil 2016 - 16:39

@Ascagne a écrit:
@Elyas a écrit:Une décision politique forte serait de rétablir la conscription et de faire en sorte que pratiquement aucune dispense ne soit autorisée.
Je suis parfaitement d'accord avec l'idée que le service militaire pouvait être utile à beaucoup de personnes, notamment en ce qui concerne son aspect fédérateur, mais il me semble que s'il pourrait être fort pour les catégories de population actuellement "à l'écart", son utilité pour les autres n'est pas aussi évidente. Et j'avoue franchement que, personnellement, l'idée de passer par un an de service militaire, par exemple, ne m'enchanterait guère : cela dépend, évidemment, du contenu de ce service.

@barèges a écrit:L'école pourrait donner conscience de l'autre en général, mais ce serait par un grand retour vers la littérature, l'histoire, la géo, la philo.. Bref les humanités, ce vieux machin que l'on finit d'enterrer.
Les humanités, oui, et une conception proprement humaniste de l'éducation, capable de faire efficacement contrepoids à d'autres tendances au sein de la société afin d'essayer de rééquilibrer un peu son atmosphère globale. Wink Évidemment, ce n'est qu'un aspect du problème, mais un aspect important, et contrairement aux pratiques familiales et parentales, le système éducatif est directement réformable.

Ben voyons...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rendash le Ven 29 Juil 2016 - 16:41

Au moins, on pouvait passer le permis Razz

Et Ascagne, je ne suis pas d'accord. Il serait tout aussi utile pour "les autres", dont il romprait l'entre-soi, au moins pour un temps. Parole de quelqu'un dont l'essentiel de la famille fait partie de "ces autres", et qui déplore chaque jour leur vision étriquée du monde.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosanette le Ven 29 Juil 2016 - 16:45

Oui, depuis quand le brassage (avec mise à égalité) ne serait bénéfique qu'aux jeunes paumés ?

Reste à redéfinir les activités. Selon moi, le travail de la terre, les chantiers locaux, les réparations multiples, seraient vraiment bénéfiques aux jeunes de demain. Le premier point notamment me paraît essentiel, remettre des zones de maraîchage pour mieux équilibrer le territoire.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Ascagne le Ven 29 Juil 2016 - 17:02

Oui, depuis quand le brassage (avec mise à égalité) ne serait bénéfique qu'aux jeunes paumés ?
Ce n'est pas ce que je dis. A priori, si je considère le service militaire volontaire par exemple, je vois tout de suite un grand intérêt pour les jeunes ressentant le besoin d'un tel cadre, jeunes qui peuvent d'ailleurs venir de milieux peu favorisés et donc rencontrer initialement plus de problèmes dans la recherche d'emploi que les autres. C'est un intérêt supplémentaire qui peut participer à la correction des inégalités.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par KrilinXV3 le Ven 29 Juil 2016 - 17:02

Ayant eu la chance (tout comme toute ma génération) de ne pas avoir à le faire, descendant d'une illustre dynastie de réformés/exemptés (sauf l'un de mes oncles, élève infirmier, il n'a pas pu y couper le pauvre), ne fréquentant que des gens qui en ont un souvenir dégueulasse (au mieux, ils s'y sont copieusement emmerdé, au pire... Neutral ), je me déclare incompétent sur la question.

Sérieusement, s'il y avait un référendum sur la question, je serais incapable de voter "oui", même si j'étais pour, tant je me sentirais hypocrite, car non concerné.

Et puis, tous mes amis qui l'ont fait et qu'y s'y sont ennuyé (voire pire), venaient des classes populaires. Du côté de mon père, la dynastie des réformés faisait bien rire l'usine, l'église et la communale ("Ce dont on avait quand même rien à foutre" pater dixit). Du côté de ma mère, ces messieurs qui étaient tous ingénieurs ou fonctionnaires l'ont tous fait, dans des bureaux ou dans des postes éloignés de la "base" et n'en gardent pas du tout un souvenir désagréable.

Alors "brassage géographique" peut-être, mais pour ce que j'en sais (et je reconnais les limites de mon analyse et ne demande qu'à être détrompé), le "brassage social" semblait bien léger, et au mieux de "proche en proche".

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rendash le Ven 29 Juil 2016 - 17:04

Ha, mais c'est très vrai. Les possibilités d'exemption et le piston ont fait beaucoup de mal à l'idée de départ.

T'afçon, rien de tel qu'une bonne guerre. Tout le monde dans les tranchées, et je te garantis que ça brassera.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par KrilinXV3 le Ven 29 Juil 2016 - 17:12

Mais l'idée de départ, le projet de l'armée, c'était d'avoir une organisation efficace, non ?

D'où l'exclusion (parfois, mais sans doute pas souvent, à leur corps défendant) des "pieds plats", des "durs d'oreille", des boiteux, et des P4.
D'où l'idée selon laquelle le Bac + 5 verra moins le terrain que le CAP.

Quant à ceux qui, même à 20 ans, sont les seuls soutiens de leur famille, ça me rassure qu'on les autorise à ne pas participer.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Balthamos le Ven 29 Juil 2016 - 17:35

Histoire de faire du mauvais esprit, avec un service militaire digne de ce nom, plus la peine de partir en Syrie pour apprendre le maniement des armes.

De manière plus sérieuse, je ne pense pas que l'armée soit la mieux placée pour apprendre le vivre ensemble et la république. Les élites et la France d'en bas servaient rarement dans la même caserne, ou aux mêmes fonctions. Puis à écouter les témoignages, cela me réjouit d'échapper à un service où on nous apprend à obéir aveuglément et à oublier de réfléchir (bref, être militaire).
Le problème c'est plutôt que la société en son entier devrait porter nos valeurs (école, clubs, sports, service public, famille, amis, commerces, entreprises, etc.) mais de nos jours on compte uniquement sur l'école pour les défendre.
Un peu d'éthique en entreprise, d'égalité dans le monde du travail et entre les citoyens, de fraternité dans nos quartiers et villages, etc.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par BR le Ven 29 Juil 2016 - 17:38

La discussion sur le service militaire est un peu étrange. Avec la chute de l'empire Soviétique, la France n'est plus sous la menace d'un État susceptible de l'envahir avec des forces militaires nombreuses et organisées. La France n'a pas non plus besoin de troupes nombreuses pour occuper militairement une région hostile comme ce fut le cas entre 1954 et 1962 (surtout à partir du rappel sous les drapeaux en 1956). Je pense qu'Elyas conviendra volontiers qu'il ne souhaite pas revenir à cette forme de service militaire.

Les militaires ne sont pas des animateurs de centre aérés. Il ne leur revient pas d'assurer la cohésion d'une génération d'appelés, mais d'assurer la défense des intérêts vitaux de la Nation : notre rôle en tant que puissance nucléaire, capable de rayer de la carte une portion significative de notre Terre (avec ses composantes aériennes et océaniques), et notre rôle comme puissance (post)-coloniale, capable de projeter des forces armées significatives un peu partout dans le monde (comme lors des guerres sahariennes sous les présidences Sarkozy et Hollande). Il me semble que notre armée de métier s'acquitte correctement de ce rôle et je ne vois pas quel besoin nous aurions aujourd'hui à revenir à la conscription.

De toutes façons, il ne me paraît pas évident de passer d'une armée de métier à une armée de conscription : il faudrait rouvrir un nombre considérable de bases militaires pour accueillir les appelé(e)s du contingent (sachant qu'une armée de conscription se devra d'inclure également les femmes) et remettre en cause toute l'organisation actuelle de nos armées. L'efficacité militaire d'un tel choix me paraît franchement discutable.

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Ascagne le Ven 29 Juil 2016 - 17:43

Les débats actuels portent plutôt sur un service civique obligatoire, mais ces derniers jours on retrouve des propositions de service militaire proprement dit. Effectivement, comme tu l'écris, BR, on ne peut pas reprendre telle quelle une situation qui ne correspond plus à la situation géopolitique, stratégique, et à la conception actuelle de notre armée.

Ascagne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Presse-purée le Ven 29 Juil 2016 - 18:12

@Isis39 a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:Le terrorisme c'est la faute de l'école ? Ben voyons....

Oui, c'est à peu près aussi con que de dire que le vote FN vient des pratiques pédagogiques qui sont restées traditionnelles. Certains qui hurlent contre cet article feraient bien d'aller se relire en décembre dernier.

Bref, bonnet blanc et blanc bonnet.

Ai-je écrit cela ? Shocked

Pas à ma connaissance. Le fait que je te cite ne doit pas être, dans le cas présent, pris pour une réponse qui t'es adressée en particulier. Le malaise ou la rancoeur que tu ressens à la lecture de cet article, ou plutôt sur ce discours tenu sur l'école, a été exprimé sur twitter par d'autres qui oublient largement les articles jumeaux écrits à la suite des résultats des régionales de décembre 2015. Je profitais juste de ton propos, avec lequel je suis tout à fait d'accord, pour rappeler à la mémoire de certains lecteurs cachés l'existence de ce discours aussi stupide dans son outrance, auquel est accordé pourtant davantage de légitimité "pédagogique". Quand on regarde une pièce, c'est mieux de prendre ses deux faces en considération.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Thierry30 le Ven 29 Juil 2016 - 18:19

"Dans ces cervelles laissées en friche par des pédagogies absurdes, là où les savoirs humanistes avaient autrefois installé la transcendance des Lumières, se faufile sans peine le bourrage de crâne des idéologies de substitution, qui offrent des raisons de tuer et de mourir là où la culture française offrait des raisons de vivre."

J'approuve à 100%!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Tamerlan le Ven 29 Juil 2016 - 18:24

J'aimerais quand même bien savoir quand l'école a réussi à installer la transcendance des Lumières à toute une classe d'âge. La formule est certes jolie mais...

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Balthamos le Ven 29 Juil 2016 - 18:26

@Tamerlan a écrit:J'aimerais quand même bien savoir quand l'école a réussi à installer la transcendance des Lumières à toute une classe d'âge. La formule est certes jolie mais...

C'est exactement la réflexion que je me faisais....

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rendash le Ven 29 Juil 2016 - 18:50

@Tamerlan a écrit:J'aimerais quand même bien savoir quand l'école a réussi à installer la transcendance des Lumières à toute une classe d'âge. La formule est certes jolie mais...

L'époque où il n'y avait jamais d'attentats, ni de guerres, ni de crimes, voyons. On voit bien que t'es géographe, toi, tu sais même pas ça. Tsss.


Notez que Brighelli nous prouve une fois de plus qu'on peut être un homme de lettres brillants et d'une culture exceptionnelle, et sortir régulièrement des conneries maouss. Mais il aura de quoi alimenter les conversations lors de son prochain passage chez Ménard, c'est toujours ça.


Dernière édition par Rendash le Ven 29 Juil 2016 - 18:51, édité 1 fois

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par ipomee le Ven 29 Juil 2016 - 18:50

@Cincinnata a écrit:
@Rosamond a écrit:Il n'y a effectivement pas que l'école ... je vous conseille vraiment la lecture des livres de Maurice Berger et notamment "Voulons nous des enfants barbares"

Un lien vers une de ses publications sur son blog : http://www.mauriceberger.net/djihadistes-les-traumatismes-de-lenfance/

Merci pour cette référence, c'est pile le domaine qui m'intéresse depuis quelques années. Et je pense qu'il voit très juste...

Merci aussi, ces lignes sont éclairantes.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Marc S. le Ven 29 Juil 2016 - 18:55

Puisqu'on parle de feu le service militaire, mon petit témoignage (j'ai été l'un des derniers à le faire - 1995, 10 mois en compagnie de combat - je n'avais pas choisi, croyez-moi):
Il faut arrêter avec le mythe du brassage, des mondes différents qui se croisent. En vrai, ces dix mois de service militaire, ça a été initiation accélérée à 1) la lecture intensive de revues pornos 2) fumer du cannabis 3) propos racistes, misogynes et homophobes quasi en permanence 4) racisme social, les gars "manuels" et les gars "intellectuels" formant des clans étanches et se méprisant cordialement 5) les jeux de cartes sous toutes leurs formes. Pour le reste, rien, beaucoup d'attente. Quelques sorties "vigipirate" dans les gares (suite aux attentats du métro St Michel), les seuls moments où on pouvait se croire utile.

Pour ce qui est de Brighelli, assez d'accord avec BR. Brighelli a dit (et dit encore parfois) des trucs très justes, mais il est dans sa logique de fuite en avant et de systématisation idéologique qui le rend de moins en moins pertinent.

Marc S.
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Cincinnata le Ven 29 Juil 2016 - 23:06

@Rosamond a écrit:
@Cincinnata a écrit:
@Rosamond a écrit:Il n'y a effectivement pas que l'école ... je vous conseille vraiment la lecture des livres de Maurice Berger et notamment "Voulons nous des enfants barbares"

Un lien vers une de ses publications sur son blog : http://www.mauriceberger.net/djihadistes-les-traumatismes-de-lenfance/

Merci pour cette référence, c'est pile le domaine qui m'intéresse depuis quelques années. Et je pense qu'il voit très juste...

C'est quelqu'un de très bien et je conseille la lecture de tous ses livres, malheureusement, il voit tellement juste que son service a été fermé ... c'est une honte.
http://www.ouest-france.fr/sante/chu-saint-etienne-soutiens-mondiaux-au-service-de-pedopsychiatrie-ferme-1726320

C'est complètement fou ça !! Le jour où l'on sera enfin capable de traiter les enfants correctement, on arrêtera par la même occasion de créer des gens névrosés et violents, et des monstres.

@Balthamos a écrit:Histoire de faire du mauvais esprit, avec un service militaire digne de ce nom, plus la peine de partir en Syrie pour apprendre le maniement des armes.

De manière plus sérieuse, je ne pense pas que l'armée soit la mieux placée pour apprendre le vivre ensemble et la république. Les élites et la France d'en bas servaient rarement dans la même caserne, ou aux mêmes fonctions. Puis à écouter les témoignages, cela me réjouit d'échapper à un service où on nous apprend à obéir aveuglément et à oublier de réfléchir (bref, être militaire).
Le problème c'est plutôt que la société en son entier devrait porter nos valeurs (école, clubs, sports, service public, famille, amis, commerces, entreprises, etc.) mais de nos jours on compte uniquement sur l'école pour les défendre.
Un peu d'éthique en entreprise, d'égalité dans le monde du travail et entre les citoyens, de fraternité dans nos quartiers et villages, etc.

D'après ce que certains proches me racontent aussi, ceux qui étaient un peu sensibles et intellectuels ont vécu l'enfer... Et puis je ne vois pas en quoi apprendre à obéir comme un mouton et accepter d'être traité comme tel donnerait l'esprit critique nécessaire pour ne pas se faire embrigader. Peut être que cela convient à ceux qui cherchent un cadre, mais certainement pas à tous les jeunes d'une génération. Remplacer une armée par une autre n'est peut-être pas la solution.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Malaga le Ven 29 Juil 2016 - 23:46

Plus que la responsabilité de l'école quant à l'apparition de ces jeunes Français djihadistes, je crois plutôt que le problème vient de la déconsidération de cette même école et de ses valeurs dans notre société. La famille, les amis, l'entourage, les médias ( y compris les réseaux sociaux) jouent un rôle très fort que l'école ne parvient pas à contrebalancer.

Sur la question du service militaire obligatoire , je ne suis pas favorable à son retour ; en revanche, quelques mois de service civique obligatoire pour les hommes comme pour les femmes, cela ne me paraîtrait pas absurde.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Chocolat le Sam 30 Juil 2016 - 1:18

D'accord avec ça :

"Il faut remettre l'école sur pied avec des programmes précis et ambitieux, une transmission rigoureuse des savoirs, un accès aux disciplines par un respect strict de la discipline, et une laïcité sans faille.
[...] Il faut bien comprendre que c'est l'école ou la guerre civile."

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par ipomee le Sam 30 Juil 2016 - 6:33

@Malaga a écrit:Plus que la responsabilité de l'école quant à l'apparition de ces jeunes Français djihadistes, je crois plutôt que le problème vient de la déconsidération de cette même école et de ses valeurs dans notre société. La famille, les amis, l'entourage, les médias ( y compris les réseaux sociaux) jouent un rôle très fort que l'école ne parvient pas à contrebalancer.

Oui, c'est ce que je pense aussi. Une école ainsi déconsidérée, tout comme des enseignants méprisés, ne peut transmettre des valeurs ni même un savoir ou une formation.

ipomee
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par lisette83 le Sam 30 Juil 2016 - 6:59

+1.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 7:10

Le Pr Berger tire la sonnette d'alarme depuis des années. Certains gosses sont détruits, déstructurés et deviennent destructeurs, gravement perturbés parce que retirés trop tard d'un milieu familial catastrophique. Le temps de l'enfant n'est pas celui de l'adulte et six mois peuvent entraîner un drame.


topela Pour ce qui a été dit sur la déconsidération de l'école et des enseignants.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum