Brighelli : La fabrique des monstres

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 7:10

Le Pr Berger tire la sonnette d'alarme depuis des années. Certains gosses sont détruits, déstructurés et deviennent destructeurs, gravement perturbés parce que retirés trop tard d'un milieu familial catastrophique. Le temps de l'enfant n'est pas celui de l'adulte et six mois peuvent entraîner un drame.


topela Pour ce qui a été dit sur la déconsidération de l'école et des enseignants.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par LouisBarthas le Sam 30 Juil 2016 - 12:15

@Elyas a écrit:Le sentiment républicain s'est profondément enraciné avec deux institutions : la conscription et l'école. Quand on affaiblit pour des raisons budgétaires les deux institutions créatrices du sentiment républicain, c'est un problème. La conscription avait l'immense avantage de sortir de leur patelin/cité des jeunes gens isolés qui liaient amitié avec des gens de partout, donnant des horizons nouveaux et des amitiés dépassant les conditions spatiales et sociales, donnant au message de l'école une réalité, le tout dans la discipline.
   Crying or Very sad  Evil or Very Mad
J'ai un affreux souvenir de mon service militaire…

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par frigo le Sam 30 Juil 2016 - 12:22

Moi aussi. Je m'y suis ennuyé comme rarement.
Mais c'est vrai qu'on croise des types comme on n'en croise pas souvent dans une vie d'étudiant, et qu'est-ce qu'on est content lorsqu'on n'est plus obligé de supporter ces *modéré* après 10 mois de service !
*modéré*


frigo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Caspar Goodwood le Sam 30 Juil 2016 - 12:24

@LouisBarthas a écrit:
@Elyas a écrit:Le sentiment républicain s'est profondément enraciné avec deux institutions : la conscription et l'école. Quand on affaiblit pour des raisons budgétaires les deux institutions créatrices du sentiment républicain, c'est un problème. La conscription avait l'immense avantage de sortir de leur patelin/cité des jeunes gens isolés qui liaient amitié avec des gens de partout, donnant des horizons nouveaux et des amitiés dépassant les conditions spatiales et sociales, donnant au message de l'école une réalité, le tout dans la discipline.
   Crying or Very sad  Evil or Very Mad
J'ai un affreux souvenir de mon service militaire…

Et donc les filles on s'en fout ?

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosamond le Sam 30 Juil 2016 - 12:31

@Olympias a écrit:Le Pr Berger tire la sonnette d'alarme depuis des années. Certains gosses sont détruits, déstructurés et deviennent destructeurs, gravement perturbés parce que retirés trop tard d'un milieu familial catastrophique. Le temps de l'enfant n'est pas celui de l'adulte et six mois peuvent entraîner un drame.

Malheureusement, il est peu médiatisé et le fait que son service ait été fermé en dit long ... c'est très inquiétant pour l'avenir de la prise en charge de ces enfants et leur devenir en tant qu'adultes.

Le fait que peu d'enseignants et encore plus alarmant, d'éducateurs, assistants sociaux ... le connaissent en dit aussi très long sur la façon dont il est et a été considéré (faites juste une recherche sur internet et vous verrez l'hostilité qu'il a pu engendrer, c'est hallucinant, c'est sûr qu'il a bien souligné l'incurie de l'aide sociale à l'enfance en France et ça n'a pas fait plaisir.)

Et ce n'est pas le seul, beaucoup de personnes tirent la sonnette d'alarme depuis des années sans être entendues, dans un autre registre, Malek Boutih, le collectif des femmes sans voiles d'Aubervilliers, Nadia Remadna de la Brigade des mères et j'en passe ... mais bon, on préfère ne pas voir les choses et on voit où la politique de l'autruche nous mène.

Rosamond
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosanette le Sam 30 Juil 2016 - 12:34

Plus que le service militaire, je repense aux propos de Rob Hopkins qu'on aperçoit dans le documentaire Demain "au moment des résultats du bac, j'ai pris conscience que moi et mes amis ne servions à rien. Après toutes ces années d'apprentissage, de connaissances, nous ne savions rien faire, nous n'aurions même pas été capables de nous entre-dévorer sur une île-déserte".

L'école a beaucoup sacrifié ce savoir-faire (comment on fait pousser un légume, comment on fait un vêtement, comment on répare les objets indispensables du quotidien, comment on soigne de petits maux), et il y a très probablement un créneau à récupérer, source de réel brassage (parce que les enjeux concernent absolument tout le monde). Moi non plus je ne pense pas que l'armée soit l'acteur idéal pour encadrer cet immense chantier, mais il y a matière à réflexion.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 12:44

Rosanette ce que tu dis est vrai mais on ne peut pas se décharger de tout sur l'école. Et de nombreux parents sont actuellement dans cette optique, nous laissant leur rôle éducatif dans certains cas, se contenant de loger et nourrir leurs enfants ...et venant ensuite contester ce que nous disons. 
J'ai grandi en ville et à la campagne et à l'âge de quatre ans je savais identifier tous les végétaux (arbres, fleurs, légumes, fruits, plantes diverses). C'est mon grand-père qui me l'a appris. Pas l'école.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par e-Wanderer le Sam 30 Juil 2016 - 12:47

C'est compliqué, cette histoire de service militaire. Elyas a raison de mettre cette question sur le tapis.

Pour ma part, je suis allé faire mon service sans être particulièrement anti-militariste. Ça m'a quand même bien gonflé, à l'époque, d'être obligé d'interrompre ma thèse pendant un an et de ramer avec 500 FF par mois, mais je ne m'en suis pas trop mal tiré. J'ai beaucoup travaillé (comme scientifique du contingent, normalien et agrégé, on ne m'a pas raté !), mais c'était à Paris et ce que je faisais était vraiment intéressant. Evidemment, question brassage social, zéro pointé : je faisais partie d'une cohorte d'ingénieurs informatique et télécom, à laquelle on avait agglutiné quelques professeurs pour les besoins du service. Ce qui m'a révolté, c'est qu'on faisait tout le boulot et que les professionnels qui nous encadraient (militaires ou civils) n'en fichaient pas une rame, le tout sur fond de gaspillage ahurissant (un pot au champagne pour tout le bâtiment 2 ou 3 fois par semaine, des crédits d'équipement quasiment illimités…).

Je dirais que c'est plutôt rétrospectivement que le service prend sa charge symbolique, car on est quand même un peu fier d'avoir donné un an à la collectivité de façon quasi-gratuite. Et ça, c'est important. Peut-être même peut-on soutenir, un peu paradoxalement, qu'il fallait que le service soit exaspérant pour qu'on prenne conscience de ce "contre-don" fait au pays.

J'imagine aussi que pour des jeunes déstructurés, le service pouvait aussi avoir un rôle : cadre de vie réglé, hiérarchie et discipline, efforts physiques réguliers, ça pose quelques repères (même s'ils sont souvent absurdes). Et c'était aussi une petite chance d'avoir un semblant de formation pour certains.

J'aimerais bien le retour à une forme de service, militaire ou civil (au choix), éventuellement modulable (comme en Suisse, par exemple, où les étudiants ont la possibilité de fractionner leur service sur plusieurs années), mais sans possibilité d'exemption, hors handicap lourd.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 12:49

Quant à Berger, il a ferraillé  pour que les services sociaux et judiciaires cessent de sacrifier des enfants en refusant de les enlever du milieu familial, pour "soigner des parents" (qui ne le seront jamais pour diverses raisons). Ayant consulté nombre de dossiers d'ados au TPE de mon TGI, je peux vous assurer que dans certains cas, les catastrophes qu'on est amenés à juger ...sont déjà en germe dans l'histoire de l'enfant. Suivi psy insuffisant, ou absent alors que les besoins sont criants, retour au domicile parental prématuré ou qu'il aurait fallu éviter...

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosanette le Sam 30 Juil 2016 - 12:55

@Olympias a écrit:Rosanette ce que tu dis est vrai mais on ne peut pas se décharger de tout sur l'école. Et de nombreux parents sont actuellement dans cette optique, nous laissant leur rôle éducatif dans certains cas, se contenant de loger et nourrir leurs enfants ...et venant ensuite contester ce que nous disons. 
J'ai grandi en ville et à la campagne et à l'âge de quatre ans je savais identifier tous les végétaux (arbres, fleurs, légumes, fruits, plantes diverses). C'est mon grand-père qui me l'a appris. Pas l'école.

Loin de moi l'idée de faire de ce que j'énonce le chantier de l'école.

Même si au niveau du primaire, il y a probablement quelque chose à remodeler ; on a sucré les activités manuelles pour leur sexisme (bricolage aux garçons, couture aux filles) alors qu'il y a aujourd'hui tout à fait moyen de les rétablir sans ces barrières. La réforme des rythmes scolaires a donné très peu de champ aux activités manuelles par exemple.

Mais on a pas tous un grand-papy pour nous apprendre les végétaux. En revanche, toute collectivité a son lot de personnes avec ce genre de savoir-faire.

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 12:58

C'est certain. Quand j'étais au collège, on avait EMT et on avait appris à bricoler, faire de la cuisine ! Cela a été supprimé. 
Quand j'ai vu les cours de technologie de mes enfants au collège...j'étais atterrée du contenu. 

Il y a des écoles qui ont un jardin et qui font faire des plantations aux enfants. On devrait pouvoir le faire dans toutes les écoles.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Caspar Goodwood le Sam 30 Juil 2016 - 13:01

Il y a encore en Angleterre des cours de "food technology" (en fait, de la cuisine) jusqu'au collège.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par monseigneur le Sam 30 Juil 2016 - 13:04

@Elyas a écrit:Juste comme ça. Le sentiment républicain s'est profondément enraciné avec deux institutions : la conscription et l'école. La conscription a disparu avec les lois de 1996-1997-1998. Les derniers conscrits datent de 2000-2001. Cela a été fait principalement pour des raisons budgétaires. L'école a suivi. Quand on affaiblit pour des raisons budgétaires les deux institutions créatrices du sentiment républicain, c'est un problème. La conscription avait l'immense avantage de sortir de leur patelin/cité des jeunes gens isolés qui liaient amitié avec des gens de partout, donnant des horizons nouveaux et des amitiés dépassant les conditions spatiales et sociales, donnant au message de l'école une réalité, le tout dans la discipline.

Plus rien de tout cela n'existe maintenant. Les gens restent dans leur milieu, leur territoire et ne voient pas ce qu'il y a de "l'autre côté de la colline".

Une décision politique forte serait de rétablir la conscription et de faire en sorte que pratiquement aucune dispense ne soit autorisée.

La mixité sociale... grande question ! Je ne suis pas sûr que la conscription y participait beaucoup (certains avaient des passe-droits ou des "bons plans"). Quant à l'école, elle n'a toujours pas réussi à vaincre la ségrégation spatiale.
C'est pourtant à mon avis un des problèmes les plus importants auxquels il faut s'atteler, mais qui ne dépend pas que de l'Education Nationale.

monseigneur
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosanette le Sam 30 Juil 2016 - 13:12

@Olympias a écrit:C'est certain. Quand j'étais au collège, on avait EMT et on avait appris à bricoler, faire de la cuisine ! Cela a été supprimé. 
Quand j'ai vu les cours de technologie de mes enfants au collège...j'étais atterrée du contenu. 

Il y a des écoles qui ont un jardin et qui font faire des plantations aux enfants. On devrait pouvoir le faire dans toutes les écoles.

Oui, généraliser à tous les établissements scolaires, avec du compost issu des restes alimentaires de la cantine, c'est vraiment un truc "tout con".

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par e-Wanderer le Sam 30 Juil 2016 - 13:33

@Caspar Goodwood a écrit:Il y a encore en Angleterre des cours de "food technology" (en fait, de la cuisine) jusqu'au collège.
Qu'est-ce que ce serait sinon !


e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Rosanette le Sam 30 Juil 2016 - 13:35

Mais la théorie ne prend-elle pas le pas sur la pratique en Food technology ?

Rosanette
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par fifi51 le Sam 30 Juil 2016 - 13:47



Nan; mais c'est un coup à pondre un EPI avec la Physique-Chimie.



fifi51
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Olympias le Sam 30 Juil 2016 - 13:56

@Rosanette a écrit:
@Olympias a écrit:C'est certain. Quand j'étais au collège, on avait EMT et on avait appris à bricoler, faire de la cuisine ! Cela a été supprimé. 
Quand j'ai vu les cours de technologie de mes enfants au collège...j'étais atterrée du contenu. 

Il y a des écoles qui ont un jardin et qui font faire des plantations aux enfants. On devrait pouvoir le faire dans toutes les écoles.

Oui, généraliser à tous les établissements scolaires, avec du compost issu des restes alimentaires de la cantine, c'est vraiment un truc "tout con".
Oui, à condition qu'il n'y ait pas quelque norme ou réglementation à la noix pour l'empêcher.  furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Honchamp le Sam 30 Juil 2016 - 14:03

@Caspar Goodwood a écrit:Il y a encore en Angleterre des cours de "food technology" (en fait, de la cuisine) jusqu'au collège.

Lors d'un échange avec une Realschule allemande, nos collègiens ont appris à faire une salade de pâtes, cuire les pâtes (gazinière), découper différents ingrédients. Faire des gâteaux aux pommes en dessert (four). Faire la vaisselle. Lancer une machine à laver avec torchons et serviettes. En repasser d'autres qui étaient secs (sèche-linge), mais pas repassés. Nettoyer les blocs-cuisine.

Nos élèves n'en revenaient pas !

Dans les collèges, les salles d'EMT ont été démantelées. Il n'y a plus guère que certaines sections de SEGPA à faire cela.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Reine Margot le Sam 30 Juil 2016 - 14:05

On se demande en effet pourquoi chez nous les métiers manuels sont si dévalorisés, alors qu'en Suisse ou en Allemagne ils font l'objet d'une formation reconnue et valorisée.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Saska le Sam 30 Juil 2016 - 14:21

@Honchamp a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Il y a encore en Angleterre des cours de "food technology" (en fait, de la cuisine) jusqu'au collège.

Lors d'un échange avec une Realschule allemande, nos collègiens ont appris à faire une salade de pâtes, cuire les pâtes (gazinière), découper différents ingrédients. Faire des gâteaux aux pommes en dessert (four). Faire la vaisselle. Lancer une machine à laver avec torchons et serviettes. En repasser d'autres qui étaient secs (sèche-linge), mais pas repassés. Nettoyer les blocs-cuisine.

Nos élèves n'en revenaient pas !

Dans les collèges, les salles d'EMT ont été démantelées. Il n'y a plus guère que certaines sections de SEGPA à faire cela.
Ah le bonheur des gâteaux et des crêpes généreusement distribuées après réalisation par les ASSP et les 3PPro...allez bosser en LP yesyes !

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par auléric le Sam 30 Juil 2016 - 14:42

oui je garde un super souvenir de mon année de plp en H.A.S en segpa . Des gamins motivés par le côté pratique et manuel, au résultat tangible (ben oui manger son cookie ou ramener sa trousse, c'est tout de suite plus valorisant pour eux que de buter sur 3 équations)

et tout ce que je savais de la cuisine / couture / cartonnage etc ... c'est mes cours d'EMT dont je garde un souvenir ému.

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Celadon le Sam 30 Juil 2016 - 14:50

@Olympias a écrit:C'est certain. Quand j'étais au collège, on avait EMT et on avait appris à bricoler, faire de la cuisine ! Cela a été supprimé. 
Quand j'ai vu les cours de technologie de mes enfants au collège...j'étais atterrée du contenu. 

Il y a des écoles qui ont un jardin et qui font faire des plantations aux enfants. On devrait pouvoir le faire dans toutes les écoles.
Et pas que. On devrait aussi apprendre à établir un budget et à s'y tenir. A remplir certains formulaires administratifs aussi.
Rendre les citoyens autonomes, c'est aussi le rôle de l'école.
Mais c'est vrai que les grands mots de la citoyenneté c'est tellement plus... humhum

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Caspar Goodwood le Sam 30 Juil 2016 - 15:00

@e-Wanderer a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Il y a encore en Angleterre des cours de "food technology" (en fait, de la cuisine) jusqu'au collège.
Qu'est-ce que ce serait sinon !



Rolling Eyes

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par e-Wanderer le Sam 30 Juil 2016 - 15:54

Quoi ? Même les transalpins sont d'accord !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : La fabrique des monstres

Message par Docteur OX le Sam 30 Juil 2016 - 16:36

@Malaga a écrit:Plus que la responsabilité de l'école quant à l'apparition de ces jeunes Français djihadistes, je crois plutôt que le problème vient de la déconsidération de cette même école et de ses valeurs dans notre société. La famille, les amis, l'entourage, les médias ( y compris les réseaux sociaux) jouent un rôle très fort que l'école ne parvient pas à contrebalancer.

Sur la question du service militaire obligatoire , je ne suis pas favorable à son retour ; en revanche, quelques mois de service civique obligatoire pour les hommes comme pour les femmes, cela ne me paraîtrait pas absurde.

+1


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum